AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Deal du moment :
Sélection de Blu-Ray 4K à 10€
Voir le deal
10 €


Aller en bas
Jaz-R. Baker-Shark
Jaz-R. Baker-Shark






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15754-jaz-r-baker-shark-o-phoebe-tonkin https://www.disjointedsocieties.com/t15824-jaz-r-baker-shark https://www.disjointedsocieties.com/t15792-jaz-r-baker-shark-ouvert-yann-burgess-ouvert?nid=3#843027
Surnom : Jaz, ce n'est pas assez court ?
Âge : 25
Origines : Américaine
Occupation : Palfrenière
Lieu de résidence : New-York
A New York depuis : beaucoup d'années
Situation Amoureuse : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) 1558098326-icon-15 (LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) 1558099084-icon-37JAZ-ROSE
BAKER-SHARK
~ queen of disaster.

JAZ: C'est le petit miracle d'Olive B. Shark et de Daniel Baker, ses parents. Elle a grandi à quelques miles de New-York, dans un ranch, au milieu des chevaux, des poules et des cochons. • La famille s’agrandit avec l'arrivée de Jacob, petit frère adopté, aujourd'hui âgé de 23 ans. • Son frère c'est son meilleur ami, son confident, son roc; ils se disent absolument tout et passent beaucoup de temps ensemble. • Au plus grand désarrois de son père, Jaz a hérité du caractère de cochon de sa mère. • Jaz est très proche de ses parents avec qui elle a partagé énormément de choses. Elle se considère heureuse et chanceuse de l'enfant qu'elle a eu. • Jaz fini par quitter le domicile familial à l'âge de 19 ans pour s'élancer dans sa propre aventure et rejoint New-York. • Après des débuts plutôt chaotiques où l'argent peinait à rentrer, elle fini par trouver un équilibre. • Jaz décroche un job de palefrenière à la Jamaica Bay Riding Academy de Brooklyn, puis peu à peu se retrouve à donner des leçons et animer des ateliers. • Elle rejoint l'ASPCA où elle donne de son temps au moins une fois par semaine, du moins elle essaye de se tenir à se rythme. • Jaz, c'est une musicienne. Elle a appris à jouer du piano et de la guitare, autodidacte. Et du ukulele. • Jaz a une soif d'apprendre le monde qui l'entoure et s'adonne à un nouvel apprentissage chaque année. En 2020, c'est le chinois qu'elle décide d'apprendre. • Soucieuse du regard des autres, Jaz fait attention à sa façon de s'habiller, toujours à la pointe de la mode. • Jaz c'est une fille sociable mais avec un caractère électrique qui peut parfois faire des étincelles dans son groupe d'amis. • Elle se ronge les ongles, Jaz. Tout le temps. Par stress, par ennuie, par occupation.. •

(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) 6jzYPw5

TU TE BLESSES ET JE M'ECORCHE
SI TU TE COUPES JE M'INFECTE

(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) 1f496TOI › Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. | TOI › Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.

(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) 1f4abTOI › Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. | TOI › Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) Tumblr_inline_oxdwtz3S2H1qlt39u_250
  • ASPCA
(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Marie
Messages : 11490
Faceclaim : Phoebe Tonkin
Crédits : Bazzart
Inscription : 05/01/2019
Multicomptes : Yann Burgess
Nombre de mots par RP : 15 lignes
Fréquence de RP : Quotidienne
Fréquence de SMS : Quotidienne
Instant Crush
(LOUILIVE) ๑ c'est l'histoire d'une sdf et d'un caviste dans une boutique de mariage (on dirait le début d'une mauvaise blague... !) WtHvdh8l_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 15 Aoû - 15:27
T’avais jamais été aussi six pieds sous terre qu’actuellement. Ton séjour au squat qui devait être temporaire s’était progressivement allongé et t’avais pas les couilles de l’dire à qui que ce soit. Même pas à Maxine, ta meilleure amie. T’avais cette fierté qui t’rongeait à l’intérieure et t’étais pas prête à la ravaler pour tout avouer et demander de l’aide. T’avais passé la semaine entière à ruminer face à ton téléphone, relire la conversation que t’avais eu avec Warren, relire ces quelques messages qui t’avaient retourné l’estomac. Tu lui manquais. Il aimerait pouvoir t’prendre dans ses bras. Non mais merde. Un message qui arrive. C’est Maxine qui t’demande de la remplacer le temps d’une urgence. Pile poil c’qu’il te fallait pour te changer d’air. Tu quittes le bronx, saute dans le 1er métro et file en direction d’la boutique de ta meilleure amie. Promets moi qu’tu n’seras pas longue. qu’tu lui dis en l’embrassant avant qu’elle ne file à travers la porte qui fait de désagréables « gling gling » quand elle se referme. Elle t’avais promis que ça serait calme et pour l’instant, elle n’avait pas tort. Pas l’ombre d’une nana à marier. Tant mieux ! Tu profites du calme pour l’aider en l’avançant dans la réserve, ranger quelques cartons.


~ Jaz


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 16 Aoû - 11:16
Long soupir vibrant jusqu’au creux de ses oreilles, il détestait plus que tout cette période de l’année. Chaleur étouffante d’un après-midi d’été et comme chaque fois qu’il le vivait, le corps moite, collé au tissu pourtant doux de sa chemise, le rendait facilement irritable. Inconfortable moment à supporter pour notre sympathique aveugle. Pourtant, jamais vous ne l’entendrait se plaindre, fierté typiquement masculine peut être ? Non, que nenni, une modestie cultivée après une ou deux décennies à apprendre des plus pauvres. Seul réconfort de la journée, les nombreux effluves de son bar à vin, remontant lentement par ses narines, pour venir titiller son amygdale. Pensée simple mais pourtant réconfortante, d’une bande d’ami, réuni autour d’une bonne bouteille, voilà l’effet d’un tel mélange d’odeur, tous plus subtil les uns que les autres. Depuis qu’il a ouvert son commerce à Manhattan, Louis met un point d’honneur à ne choisir que des crus de qualité. Il ne faut pas qu’il traine, d’ailleurs, ce soir c’est sur le thème de l’Afrique du sud, réelle découverte pour cet homme d’âge mûr, nez raffiné aux goûts comme une explosion de saveur, aux influences multiples. Mais, perfectionniste comme il est, il ne rechigne en rien à faire le sale boulot. Faisant confiance à ses employés, c’est armé d’une pile de flyer et de sa fidèle canne qu’il quitte sa forteresse, prêt à affronter les éléments. Esquivant avec habilité les passants dans la rue, Louis déambulait de boutique en boutique, passant par quelques restaurants, s’aidant de sa canne pour éviter les obstacles qu’il pourrait rencontrer. Les sens en éveillent, chacun de ses gestes étaient méticuleusement travaillé. Jusqu’au moment ou un gling gling sonore vint l’arracher à ses pensées, comme le tintement d’une cloche, terriblement apaisante. Comme l’enfant curieux, attiré par ce qu’il ne comprend pas, il se laisse guider par ce son si doux. Une fois à l’origine du son, il tâta de la main pour trouver la poignée, en ouvrant la porte, une odeur féminine, vint chatouiller ses narines et aussitôt une ambiance solennelle l’entoura, comme s’il avait pénétré un temple de la pureté. « Excusez-moi, il y a quelqu’un ? », lançait-il d’une voix douce mais forte, espérant qu’il y aurait quelqu’un pour l’accueillir.


Revenir en haut
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum