AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021


James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Chaos informatique paranoïaque (Libre)  98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Chaos informatique paranoïaque (Libre)  Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Chaos informatique paranoïaque (Libre)  2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Chaos informatique paranoïaque (Libre)  3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 23 Avr - 15:25:12

23 avril 2021, 10h00 am.

Je reprenais des forces de jour en jour alors que je recommençais à manger et à vivre. Pourtant, mon âme était sombre, las et triste. Mao me manquait. Souley me manquait…Mackenzi me manquait plus que tout le reste. Depuis que nous avions réussi à nous sortir de ce merdier, nous nous voyions pratiquement plus. Pourquoi? Je me sentais terriblement coupable de tout ce qu’il avait subi par ma faute. La réalité m’avait percuté de plein fouet : je n’avais jamais été capable de protéger mon fils, ni de sa profiteuse de vénale de mère, ni de ces connards qui l’avait torturé encore et encore, sur tous les points.

J’avais été incapable de protéger les miens, j’avais failli à tous mes devoirs.

Je sentais la paranoïa monter en moi, je marchais dans ce commerce insupportable en regardant partout autour de moi, me retournant à toutes les trois secondes à la recherche d’un traqueur. Je devais me calmer et me concentrer. « Vous dites que ça fonctionne comment? » Demandais-je en fixant un comptoir de caméra. Tout ça me semblait beaucoup trop technologique pour moi. « Donc… » Commençais-je en plissant les yeux en tentant de comprendre. « …je dois…activer cette chose avec mon téléphone? » Répétais-je sans comprendre en regardant au-dessus de mon épaule à nouveau en prenant mon téléphone. « Mais si je peux voir les gens avec mon téléphone…ils peuvent me voir s’il regarde dans la caméra, alors! » Paniquais-je en me saisissant de la caméra de démonstration et en la lançant contre le mur, la faisant s’éclater en centaines de morceaux.

#rplibre




Chaos informatique paranoïaque (Libre)  Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 2 Mai - 21:50:00

23 Avril 2021 l 10:02am
Un café froid à la main, une moue insatisfaite dessinée sur son visage, il était aisé de deviner que le psychologue aurait préféré être partout sauf ici. Seulement, il lui fallait choisir de nouvelles chemises et s’il avait peur du public, il n’avait pas peur de débourser plusieurs dizaines de dollars supplémentaires pour rajouter à sa belle collection d’habits immaculés une pièce d’exception qui serait… Une chemise blanche, une autre. Quelle surprise. Les lèvres mâchouillant la paille de sa boisson afin d’apaiser le stress naissant dans sa poitrine, il s’écœurait à siroter ce café trop sucré, se découvrant un dégoût certain pour ce breuvage qu’il aimait tant d’accoutumée, Starbucks en avait décidé autrement et voulait sûrement le rendre diabétique en ajoutant tant de sucre superflu, c’était décidé, il n’y retournerait plus. Malgré la déception que fut son café, Damian avait malgré tout trouvé la chemise parfaite pour sa prochaine séance, la même que six autres, mais on n’avait jamais assez de ces beautés à boutons, n’est-ce-pas ?

Parcourant les galeries, soupirant, inspirant comme à chacune de ses sorties. Avalant un bonbon à la menthe, ou deux, ou plutôt le paquet entier pour calmer ses nerfs qui s’éveillaient lorsque la masse noire l’entourait, Damian avait l’impression d’être englouti par la foule, seul raser les murs calmait un temps soit peu son cœur affolé. Néanmoins, la pensée de rentrer et de retrouver Pau et les deux autres chiens qu’il gardait lui donnait un peu de baume au cœur. Enfin, façon de parler…

Car il fut tiré de ses pensées brutalement, comme si on lui avait jeté un sceau d’eau froide au visage. Un bruit éclatant était le responsable de son sursaut, et lorsqu’il dirigea son regard vers celui qui l’avait provoqué, il aurait très bien pu tourner des talons et partir, cependant, contrairement aux hystériques qui hurlaient en réclamant le manager d'un ton capricieux, celui qui avait brutalement jeté ce qui semblait être un de ces innombrables morceaux de technologie new age semblait dominé par la panique. Tiraillé par son envie impérieuse de quitter le centre commercial et de prendre ses jambes à son cou jusque chez lui, le psychologue en Damian avait repris le dessus. Et d’une démarche assurée mais prudente, il se dirigea vers le vacarme, vers un vendeur qui haussait la voix et celui qui semblait rongé par ce qui semblait être suffisant pour lui faire littéralement perdre les pédales en public. « Est-ce-que ça va ? » La voix était rassurante, bien que le ton soit défaillant, Damian ne prêta pas attention au vendeur qui semblait lui aussi, perdre la tête, bien qu’il soit compréhensible d’être en colère lorsqu’un bougre venu de nulle part se mettre à s’agiter brutalement. Son café dans sa main tremblante, il saisit celle-ci de son autre main, discrètement, afin de faire cesser le chancèlement de son corps, remué par la caféine, l’anxiété et la situation délicate.
@James Lester Sweeney
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Chaos informatique paranoïaque (Libre)  98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Chaos informatique paranoïaque (Libre)  Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Chaos informatique paranoïaque (Libre)  2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Chaos informatique paranoïaque (Libre)  3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 7 Mai - 16:00:13

23 avril 2021, 10h00 am.

J’avais les mains qui tremblaient, la bouche sèche et mon cœur -mon nouveau cœur, devrais-je dire- battait à la chamade. Complètement enfermé dans mon monde de pure paranoïa alors que je tentais de calmer mes angoisses de plus en plus oppressantes, je regardais partout autour de moi à la recherche de cette ombre qui tentait de nous dévorer, ma famille et moi. Je sentais des centaines de regard sur ma personne, j’entendais des milliers de voix autour de moi, m’enfermant dans un tourbillon chaotique et incompréhensible. J’étais loin de ressembler à l’éminent médecin-légiste connu à travers le monde entier à cet instant, mais je n’avais plus les facultés mentales pour tenter de me contenir. Je pouvais physiquement sentir les regards sur moi, les murmures étaient dévastateurs et les murs semblaient se refermer de plus en plus sur ma personne. Un long filet de sueur caressa mon front et mon visage alors que je tentais de trouver une sortie. Pourquoi personne ne réagissait? Pourquoi tout le monde restait là à me dévisager. Les voix…c’était les voix qui leur disaient que j’étais dangereux, c’est ça? Au centre de la foule qui m’invectivais, je tentais de différencier le vrai du faux, mais en cinquante ans, je n’y étais jamais parvenu.


Au sol, des dizaines de morceaux de caméra jonchaient les dalles et continuaient de me fixer de leurs invisibles yeux. C’est tout naturellement que j’ai commencé à tenter d’écraser les morceaux technologiques alors qu’un inconnu s’approchait de moi sans même que je l’aperçoive. De toute façon, je n’étais même plus capable de distinguer la réalité de l’imaginaire, comment aurais-je pu immédiatement comprendre que cet homme à l’allure nerveuse et aux mains tremblantes n’était pas une autre hallucination de mon esprit malade. « Hein? » Dis-je en clignant des yeux, un peu comme un hibou, fixant cet étrange personnage qui semblait beaucoup trop calme dans ce boucan infernal. « Vous entendez les regards? Dites-moi, vous les entendez !? » Demandais-je en me saisissant de ses épaules pour le fixer de mes pupilles dilatées par un mélange de terreur et d’adrénaline.


Il était impossible de ne pas entendre tous ces sons effrayants, impossible! Voilà plusieurs semaines que je ne prenais plus mes anti-psychotique afin de ne pas trop abimer mes reins et mon nouveau cœur et maintenant, c’était ma schizophrénie qui prenait le dessus. « Il y a des yeux…des milliers de yeux partout! Ils nous surveillent, nous espionnes et nous écoutes! Ils vont s’attaquer à ma famille…ils vont s’en prendre à ma famille…je dois les protéger, mais les caméras nous regardent et nous espionnent » Dis-je dans un débit verbal très rapide, le regard fou et la voix si rocailleuse qu’on aurait dit que mes cordes vocales se déchiraient lentement. Je ne connaissais pas cet homme, mais c’était le seul qui semblait réel dans tout ce désordre et c'était pour cette raison que je me raccrochais à lui; pour m'ancrer dans la réalité.

@Damian Shelby




Chaos informatique paranoïaque (Libre)  Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 8 Mai - 17:59:03

23 Avril 2021 l 10:02am
L’air bouleversé qui marquait le visage de l’inconnu ne manqua pas de faire resserrer le cœur de Damian, surpris par le curieux personnage. Mais ce regard déformé par la panique voulait tout dire, il était pris dans une crise… De quoi ? Le psychologue l’ignorait encore, mais en remarquant la sueur qui perlait sur son front, il constata qu'il avait clairement besoin de se reconnecter à la réalité. Damian avait alors jeté son café dans une poubelle à deux pas de lui, histoire de posséder tous ces moyens si la situation devait s’envenimer. Effectivement, le moins grand avait bien fait, car l’inconnu avait saisi ses épaules si brutalement qu’un hoquet de surprise avait quitté ses lèvres. « Du calme… » avait-il prononcé d’une voix chancelante, peu habitué aux contacts physiques soudains, toujours aussi mal à l’aise lorsqu’on le touchait sans le prévenir. L’étranger semblait pris d’une crise psychotique, paranoïaque tout du moins, vu les insanités qu’il articulait. « Non, monsieur, restez calme… Vous n’avez pas à avoir peur. » Répondait alors Damian, se répétant même afin d’apaiser l’esprit troublé. Les prochains dires de son aîné lui confirmèrent la présence d’une bouffée délirante qui dévorait ses pensées. Qu’avait-il bien pu lui arriver pour qu’il soit dans cet état ? Un évènement traumatique récent, ou bien une maladie mentale sous-jacente ? Dans tous les cas, Damian craignait d’attirer l’attention de curieux, qui risquaient de faire grimper la panique.

« Il n’y a pas d’yeux, je vous en assure, vous n’avez rien à craindre. Réellement, regardez-moi. » Comme réponse, le psychologue lui aussi, avait saisi les épaules du pauvre homme et afin de lui faire reprendre, un temps soit peu, contact avec la réalité, il avait plongé son regard dans le sien. « Regardez mes yeux, il n’y a rien… Personne. Juste vous et moi. » Et heureusement, en cette journée, l’effervescence n’était pas de mise dans le centre commercial. Alors il avait pris le poignet de l’inconnu pour l’entraîner un peu plus loin, dans un petit écart leur permettant de ne plus risquer d’être criblés de regards pour faire taire un instant la paranoïa. « Venez, asseyez-vous, respirez. » Il avait imité une profonde inspiration afin d’inciter l’inconnu à faire de même. « Je suis Damian, il n’y a que nous, calmez-vous. Est-ce-que ça va ? » La question était peut-être stupide, mais peut-être que sous cette crise de folie se dissimulait un réel danger qu’il tentait de fuir. Le psychologue ignorait également sa soudaine poussée de bonté et de courage, mais il avait sincèrement de la peine pour cette âme éprise de ses démons.

@James Lester Sweeney
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum