AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-44%
Le deal à ne pas rater :
-44% sur la carte mémoire microSD SanDisk Extreme PRO 400 Go
103.49 € 184.99 €
Voir le deal


James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Réapprendre à exister (libre) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Réapprendre à exister (libre) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Réapprendre à exister (libre) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Réapprendre à exister (libre) 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 7 Avr - 2:55

7 avril - 11h30

Épuisé, presque mort, amaigri à l’extrême, je savais que j’étais loin de l’homme que j’avais été avant cet emprisonnement et ces tortures. Appuyés sur ma canne qui me supportait beaucoup plus qu’elle le devrait, je me suis extirpé des souterrains du garage de mon fils en le cherchant partout. Que s’était-il passer? Il semblait y avoir eu bataille ici. Était-ce possible que ces criminels lui aient remis la main dessus? Un profond abattement s’épris de mon être. Il était rare que je m’avoue vaincu, mais là…ils étaient sur le point de parvenir à réussir ce que mes parents avaient toujours échoué; me tuer pour de bon.

Plus que jamais, je ressemblais à un vieillard fragile alors que je clignais rapidement des yeux pour m’acclimater à la lumière du soleil. Quel jour étions-nous? Quel mois? Je ne me rappelais même plus le jour où ma liberté avait pris fin. Ma main tremblante sortit un nouveau téléphone de ma poche afin de tenter de contacter les trois hommes qui composaient ma vie; mon fils, mon époux et mon meilleurs amis. Me répondraient-ils? Mackenzi oui, sans doute, puisqu’il savait ce que j’avais vécu, mais Eoghan prendrait-il mon long silence pour une demande de divorce officiel et Mao, comme un rejet?

Un rictus se dessina sur mes lèvres blêmes et craquelées. J’étais au bord de l’effondrement et je me demandais encore si ceux qui m’avaient quitté lors de ma transplantation cardiaque m’aimait encore un peu. À croire que je les aimais plus eux que je me respectais moi-même. En même temps, avec tout ce que ces hommes m’avaient fait, comment pouvais-je me respecter encore? Me trainant jusqu’à un petit parc dans Staten Island, non loin du garage de Mackenzi, j’attendis une réponse. De qui? De la vie, peut-être bien, ou simplement de l’un des trois seuls être que j’aimais.





Réapprendre à exister (libre) Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Eoghan Sweeney Lester
Eoghan Sweeney Lester






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Phiseag - Eog'
Âge : 34
Origines : Irlandais
Occupation : Photographe
Lieu de résidence : //
A New York depuis : réponse ici.
Situation Amoureuse : En couple avec James Sweeney Lester
Orientation sexuelle : bi
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Réapprendre à exister (libre) Greenpeace-logo
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Réapprendre à exister (libre) Q74vnljU_o
  • United Earth
Réapprendre à exister (libre) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : maddy
Pronom : elle
Messages : 760
Faceclaim : Ricky Whittle
Crédits : //
Inscription : 27/02/2021
Multicomptes : Ezio Byrne et Luhan Duncan
Nombre de mots par RP : entre 200 - 600
Fréquence de RP : 2 fois par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Réapprendre à exister (libre) 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Vice-Président de GreenPeace ✧
(#) Mer 7 Avr - 19:25

7 avril - 11h30

Depuis combien de temps je n'avais pas connu le bonheur entièrement, sans que je ne puisse me faire du soucis pour qui ce soit. Oui, Styx était toujours là pour m'aider, me soutenir et faire en sorte que j'ai un peu de moment de répits. Et pourtant, au fond de moi j'avais toujours cette inquiétude constante concernant mon mari, sa disparition, son silence depuis maintenant des semaines , des jours, bien trop long, ça en devenait presque insupportable. Je commençais à me rendre compte à quel point l'amour pouvait être une vraie torture. C'était beau quand tout se passait bien, mais ça pouvait être une telle torture quand ça allait mal, comme ses derniers mois. Les secrets, les non dits, disputes constante. Et avec nos caractères, tout de suite ça clashait et c'était vraiment dure. Entre nous il pouvait y avoir de l'amour, comme de la haine, c'était difficile de communiquer quand il y avait autant de colère entre nous.

J'avais passé beaucoup d'heures dans cet hôpital, mais j'avais fini par signer des papiers pour sortir,j'en avais besoin. Prendre l'air, retrouver mon calme, ne plus penser à quoi ce soit. Et pourtant, je venais de recevoir une réponse de James, un sms que j'attendais depuis maintenant des semaines, que je ne pensais jamais recevoir. Mais enfin, il venait me donner signe de vie. Réfléchissant encore et encore, me demandant si j'allais le rejoindre ou non. Après mure réflexion, je venais le rejoindre dans ce parc. En béquille depuis ma blessure au pied , je venais m'y rendre. Le voyant au loin, mon coeur venait tout de suite se serrer. Il allait si mal, si changer depuis plusieurs semaines. Ses hommes avaient été horrible avec lui. J'avais envie de tous les tué, mais je ne pouvais pas me le permettre. Me rapprochant de lui pour m'asseoir à ses côtés, regardant devant moi. "Salut." Mot simple, sans émotions car je faisais tout pour les garder en moi.
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Réapprendre à exister (libre) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Réapprendre à exister (libre) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Réapprendre à exister (libre) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Réapprendre à exister (libre) 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 8 Avr - 13:19

7 avril - 11h30

Un mot, un simple mot et rien d’autres. Voilà où en était rendu notre mariage. J’avais disparu depuis des semaines, je m’étais fait torturé, malmené et violé pour protéger les nôtres, mais je n’avais le droit qu’à un simple ‘‘Salut’’. De toute évidence, mes gestes l’avait dégouté au-delà de l’inimaginable. Peut-être pensait-il que j’avais mérité tout ça, une sorte de châtiment divin pour avoir décidé que la nécessité faisait loi et que certains gestes horribles pouvaient être posés pour protéger les autres. Peut-être que cette histoire lui avait simplement fait comprendre qu’il ne m’aimait plus comme il y a un an. Alors, pourquoi tout risquer pour tenter de venir me chercher? « Bonjour » Répondis-je doucement tout en fixant des enfants qui jouaient au loin. Pourquoi avoir tout liquidé pour tenter de venir me chercher? Je ne comprenais pas, surtout que selon Mackenzi, la personne qui m’avait fait m’évader était une de ses amis à lui et non pas un des hommes payer par le métisse.


« Je ne te demanderai pas comment tu vas, tu me l’as amplement dit en message » Fis-je remarquer, mentionnant ainsi notre échange chaotique en sms. Il était étrange de voir un Eoghan aussi distant, lui qui avait normalement autant d’affection qu’une peluche. « Mon but n’a jamais été de faire du mal à Souley ou à un de nos enfants et tu le sais…mais plutôt que de me faire confiance, vous avez tous décidé de me forcer à user de force…et j’ai fini par devoir faire ce que j’ai fait » Dis-je doucement, un filet de voix faible sortant d’entre mes lèvres. Bien sûr, je voulais murmurer pour garder la confidentialité, mais c’était aussi que j’étais tellement faible que parler à voix haute était impossible pour le moment. « Je devais sauver Mackenzi et je savais que tant que Souley et moi étions dans la même pièce, il serait en sécurité…mais vous m’avez forcé…à poser des gestes horribles.. » Répétais-je doucement, mon regard trouble.


Côtoyer Eoghan et les enfants m’avaient rendu un peu plus humain et j’en payais le prix en ce moment. La culpabilité pesait de plus en plus lourd sur mes épaules. Fermant les yeux, je me suis recentré. Il était hors de question que je laisse transparaitre plus de faiblesses qu’en ce moment. Sort un chèque d’un million de sa poche. « Voilà, ça devrait couvrir toutes tes pertes monétaire et j’ai déjà fait un virement bancaire pour rembourser la dette de Quentin. Il est normal que tu récupères ton argent, c’était une grosse sommes sans doute » Dis-je doucement, sans aucune attaque dans la voix. J’étais juste trop épuisé pour vouloir me prendre la tête. Je voulais juste…comprendre. Eoghan n’était pas du genre à réclamer de l’argent à un homme qui n’en possédait pas…ni à détruire le garage de mon fils qui ne possédait pas beaucoup d’argent. « Il fait bon d’être à l’extérieur » Fis-je remarquer en fermant les yeux.

@Eoghan Sweeney Lester




Réapprendre à exister (libre) Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Eoghan Sweeney Lester
Eoghan Sweeney Lester






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Phiseag - Eog'
Âge : 34
Origines : Irlandais
Occupation : Photographe
Lieu de résidence : //
A New York depuis : réponse ici.
Situation Amoureuse : En couple avec James Sweeney Lester
Orientation sexuelle : bi
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Réapprendre à exister (libre) Greenpeace-logo
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Réapprendre à exister (libre) Q74vnljU_o
  • United Earth
Réapprendre à exister (libre) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : maddy
Pronom : elle
Messages : 760
Faceclaim : Ricky Whittle
Crédits : //
Inscription : 27/02/2021
Multicomptes : Ezio Byrne et Luhan Duncan
Nombre de mots par RP : entre 200 - 600
Fréquence de RP : 2 fois par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Réapprendre à exister (libre) 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Vice-Président de GreenPeace ✧
(#) Jeu 8 Avr - 14:28

7 avril - 11h30

Allé à sa rencontre, l'affronter une bonne fois pour toutes. Cela faisait des semaines que j'avais besoin de cette discussion, d'une explication. Il avait tout fait dans le silence. Déjà en partant de la maison, j'avais eu beaucoup de mal à l'accepter. Et ensuite, en organisant cette histoire avec Souley, tout ça pour sauver son fils. Je pouvais comprendre qu'il veuille sauver son fils, je ferais tout pour sauver mes enfants, je serais capable de tout donner pour eux. Mais là, ça avait été beaucoup trop loin. Surtout que je n'étais pas l'homme le plus incompréhensif, il aurait pu me dire ses plans, j'aurais pu l'aider et surtout, j'aurais compris. Alors que là, me dire clairement qu'il devait donner Souley, m'avais rendu totalement fou. Donc oui, je ne savais pas du tout quoi lui dire, j'étais perdu dans notre relation. Je ne savais même pas ce qu'il y avait encore entre nous. Beaucoup de questions sans réponses, et cela me rendais fou.

Assis prêt de lui, regardant les enfants dans ce parc, le vent qui venait effleurer mes joues, l'air frais qui faisait beaucoup de bien. En public, sûrement le meilleur endroit pour se retrouver. Passant une main sur mon visage après sa remarque sur comment, j'allais. "Non , en effet, ça ne va pas." Et ce n'était pas que physiquement, mais psychologiquement aussi. Et ça , je n'arrivais clairement pas à le gérer. Faisant tourner mon alliance au niveau de mon doigt. "Tu as fait ça tout seul dans ton coin James, tu n'as prévenu personne. Tu m'aurais avisé de tes plans, je n'aurais pas agis ainsi. C'est normal que j'ai vrillé après les messages que tu m'as envoyés. Tu sais comment je réagis quand ça concerne les enfants." Je ne m'énervais pas, pour une fois, je parlais normalement, d'une manière calme. "En quoi je t'ai obligé à faire ce genre de geste. Je ne t'ai rien obligé à faire quoi ce soit. Je voulais comprendre, vous sauvez." Soupirant, l'épuisement toujours aussi présent. Et je voyais bien qu'il était dans un état pire encore.

Ce qui m'avait blessé surtout, c'était le manque de confiance, me tenir à l'écart. Continuant de regarder devant moi, cette distance entre nous me faisais toujours aussi mal. Mais bien avant ça, il avait pris des distances avec moi. Je ne savais plus du tout quoi faire. Et l'avenir me faisait peur, le nôtre surtout. Car même après cette épreuve, mon cœur battait toujours pour lui. Tournant le visage voyant le chèque, je soupirais. "J'ai donné cet argent à Quentin, car je voulais l'aider. J'étais énervé quand j'ai découvert qu'ils m'avaient caché que tu allais bien.Je me suis énervé. Je ne veux pas de ton chèque." Même si je savais très bien que j'avais beaucoup dépensé pour les sauver, mais ce qui venait me faire du mal, c'étaient les secrets. "Je n'en peux plus...De tous ses secrets." Cette manière de me tenir à l'écart , loin de tout le monde. "Oui..." Je n'osais pas lui demander ce qui lui était arrivé, car au fond de moi, je le savais déjà. "Comment va Mackenzie?"
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Réapprendre à exister (libre) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Réapprendre à exister (libre) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Réapprendre à exister (libre) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Réapprendre à exister (libre) 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 9 Avr - 0:56

7 avril - 11h30

Peut-être étais-je lâche d’espérer qu’Eoghan ne parte pas sur les sujets qui fâchent, mais en même temps, je savais qu’il rongeait son frein depuis longtemps. Est-ce qu’une autre personne aurait attendu que je ressemble moins à un cadavre pour me parler? Peut-être bien, mais en même temps, mon époux était toujours le premier à vouloir parler lorsqu’il se sentait léser. Je savais que ses reproches seraient nombreux et que certains seraient beaucoup plus mérité que d’autres, tout comme je savais que je n’y échapperais pas. Il ne fallut pas longtemps avant qu’il me confirme qu’il n’allait pas bien. Pas de mensonge, on pouvait lui donner ça. « Oui, je m’en doutais » Dis-je simplement, sans aucune intonation. Je n’allais pas lui rappeler que sa captivité avait été relativement courte comparée à celle de Mackenzi ou la mienne. Ça ne servirait à rien et ne ferait pas avancer la conversation…en plus, je n’avais plus envie de me battre. Ni avec lui, ni avec personne.


Il me fit comprendre qu’il n’avait pas accepté que je parte à la chasse en solitaire, sans lui en parler. « Tu ne comprends pas que je voulais que nos enfants gardent au moins un père en vie? Que je cherchais à te protéger? Non bien sûr que non, parce que tu es le seul qui a le droit de protéger les siens, c’est ça? » Demandais-je avec épuisement. Jamais je n’avais demandé l’avis ou la permission de quelqu’un avant d’agir, ça ne changerait pas aujourd’hui, marié ou pas. « En t’imposant, en tentant de me contrecarrer, tu m’as forcé à déclencher un accident pour prendre Souley, de terrifié mon fils alors que tout aurait été plus simple s’il avait été plus calme. Eoghan, je ne voulais pas être sauvé, je tentais de sauver Mackenzi en préservant Souley mais au final, c’est devenu chaotique parce qu’en plus de me battre contre eux, j’ai dû me battre contre toi » Rajoutais-je doucement dans un murmure de voix. Ma voix n'était pas accusatrice, elle relatait les faits de mon point de vu, selon ce que moi, James Lester, j’avais connu et vécu.


La conversation venait à peine de commencé que déjà, j’étais épuisé. On pouvait d’ailleurs voir des perles de sueurs sur mon front alors que le peu de couleur que j’avais disparaissait peu à peu. « Quand il t’a caché que j’allais bien? » Répétais-je sans vraiment y croire, un léger étonnement dans la voix. « Tu trouves que je vais bien? » Rajoutais-je sans comprendre. « Quentin t’a évité de me voir le corps tordu et blessé et presque mort » Lui dis-je sans même parler des viols à répétitions qui avaient également marqué physiquement mon être. « Ces secrets que tu dis ne te concernais pas pour le moment, mais plutôt que d’être patient, tu as choisi qu’on te devait la vérité dès l’instant où tu la réclamais. Tu dois accepter que certains morceaux de l’histoire ne t’appartiens pas, chéri » Dis-je doucement sans aucune rancœur ou inflexion dans la voix. Chose difficile, mais que chaque humain se devait d’apprendre.


« Allons, tu ne veux pas parler de Mackenzi, nous le savons. Son garage est détruit en partie dans l’atelier, mais je lui ai dit que j’allais payer les réparations et acheter un appartement pour Quentin. Tu vas prendre ce chèque et racheter ta maison dans la forêt, tu y tenais beaucoup » Dis-je doucement sans reprendre le chèque. « Si tu ne le prends pas, tu auras simplement un autre dépôt bancaire » Dis-je en tentant de lui faire accepter cette fatalité. J’avais déposé un million de dollars dans son compte, 300 000$ ne devrait pas poser de problème à sa banque. « Ils t’ont violés? » Demandais-je finalement d’une voix hésitante, mais sans prendre de gants.

@Eoghan Sweeney Lester




Réapprendre à exister (libre) Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Ezio Byrne
Ezio Byrne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Ezio est déjà assez court comme prénom
Âge : 31
Origines : Irlandaise
Occupation : Gérant d'un bar
Lieu de résidence : Brooklyn dans un appartement
A New York depuis : réponse ici.
Situation Amoureuse : Célibataire
Orientation sexuelle : Bi
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation/ discrimination /

*-*Claustrophobe *-* Sportif *-* Motard *-* Mystérieux *-* Protecteur *-* Patron bar *-* Adore les astres *-* Adore la bière *-* Adore tout ce qui est à la noix de coco *-* Déteste le kiwi *-*

*-*Irlandais*-*. Il a vécu 3 ans en Irlande avec ses parents et sa sœur jumelle. *-*Cri et haine*-* Après une dispute , son père frappe sa mère qui meurt sous les coups et enlève Ezio pour partir dans un autre pays. *-* Canada *-* Ville de la renaissance dans laquelle il vie pendant 27 ans. *-*Riche*-* Son père se remarie avec une femme de la haute, au principe ancien. *-*La tête dans les étoiles *-* Passionné par l'astrologie depuis toujours. *-*Violence et cicatrices*-* Il a toujours connu le monde de la violence. Son père strict, qui punissait à coup de ceinture ou autre. Son corps en a encore des marques. *-*Bi *-*Un couple, c'est une femme et un homme selon les principes de son père. Mais il tombe sous le charme de bien d'autres courbes. *-*Nuit d'étoile filante*-* Aout 2018 - une rencontre, un cœur qui bat, une rencontre. *-*premier amour *-*Octobre 2018 - la découverte et la vérité. Lui et lui seul peut faire chavirer son cœur. Premier baiser qui le lie à lui pour toujours. *-*la fin d'un rêve*-* septembre 2019 - Un baiser qui se termine par des coups. Son père qui frappe à mort Ezeckiel devant ses yeux, impuissant. Dernière image de son amour au sol en sang. *-*Début de l'enfer*-* 3 longs mois à le frapper, l'enfermer dans une cave le punissant, lui faisant un lavage de cerveau. *-*Mariage*-*Janvier 2020 - cette femme en robe, une bague à ce doigt. Mariage non désiré, le coeur en miette. *-*Libération*-*Avril 2020 - Un autre corps au sol, celui de son père. Il le croit mort. Quitte le pays sans dire quoi ce soit, disparu.*-*Grosse pomme*-*Nouveau départ dans cette ville, bar qui ouvre ses portes le 6 février.


=>>> TG ouverture Lost & Found!
=>>> Un fantôme du passé (Mao/Ezio)!
=>>> Une boutique aux milles merveille (Almarik & Ezio)!

Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Réapprendre à exister (libre) Q74vnljU_o
  • United Earth
Réapprendre à exister (libre) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : dydy
Pronom : elle
Messages : 616
Faceclaim : Christopher Mason
Crédits : Eilyam
Inscription : 28/01/2021
Multicomptes : non
Nombre de mots par RP : entre 200 et 800
Fréquence de RP : 2 fois par semaine
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Réapprendre à exister (libre) 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 9 Avr - 14:49

7 avril - 11h30

Ses paroles qui étaient froides à mon sens et accusateurs. "Je sais très bien que tu voulais nous protéger les enfants et moi. Mais tu me connais, tu pensais que j'allais ne rien faire et attendre. Tu as autant le droit de protéger les enfants , que moi. Ce n'est pas ça que je te reproche. J'aurais voulu être mis au courant et non rester dans le silence et le faire des films encore et encore." Car c'était ce qui était arriver, l'inquiétude avait grandis. "J'aurais pu te soutenir, assurer tes arrières." Par contre ses paroles suivantes était clairement accusateur me concernant. "Oh , donc c'est clairement de ma faute ce qui est arrivé." Soupirant de fatigue, je ne m'attendais pas du tout à ce genre de reproche. "Je n'aurais rien dû dire, laisser mon fils avoir peur, ne pas agir et rester à jouer avec les enfants comme si de rien n'était. Bien sûr, c'est totalement moi ça." Et c'était encore plus blessant quand ça sortait de sa bouche, car il ne se mettait pas à ma place. Par rapport à ce que j'ai vécu. Il ne se mettait pas à ma place, préférant m'accuser. Je n'avais pas la force de le contredire.

On avait vécu cette situation différemment et il ne se rendait clairement pas compte de l'inquiétude qui avait pris place en moi. Je ne dormais presque plus à cause des cauchemars, j'avais passé mon temps à tenter de les sauver en vain. Car au final, c'était soit disant de ma faute et j'avais perdu mon fils et sûrement mon mari. Et encore une fois , il prenait la défense de Quentin ou encore de son fils. "Donc pour toi , j'aurais dû me taire , et rentrer à la maison c'est ça. Ne rien faire , être juste traiter d'incapables, car je n'aurais rien fait pour te sauver. Je voulais juste savoir que tu étais vivant , en dehors de cet enfer." Je n'en revenais pas qu'il agisse de cette manière. "Pardon? Être patient , tu me dis que j'aurais dû être patient , alors que ça faisait des semaine que je te cherchais, que je tentais de sauver souley. Mais oui , être patient. J'hallucine par ce que tu es en train de dire." Les larmes aux yeux, car j'étais épuisé et surtout, son comportement venait me blesser. "Donc moi étant ton mari je n'ai pas à savoir. D'accord...." C'était trop pour cette fois. C'était beaucoup trop accusateur à mon sens. Restant silencieux serrant les dents.

Et maintenant il défendait son fils. "Putain....parce que je me suis rendu là bas alors que ça aurait put être inutile merde. Non c'est bon , je ne veux pas de ton argent. Tu peux faire des virements ou je ne sais quoi. Je ne toucherais pas à cet argent." Attrapant le chèque pour le déchirer les larmes aux yeux. J'avais toujours cette impression de cette barrière entre nous, on ne se comprenait pas. Les blessures étaient sûrement trop ouvertes pour se comprendre. Je n'avais pas envie de lui faire du mal , il voulait m'accuser , qu'il le fasse. "Je n'ai pas envie de parler de ce qui est arrivé là-bas." La torture me rappelais beaucoup trop de mauvais souvenirs, et même si je ne le montrais pas, toute cette histoire était en train de me tuer à petit feu.






It's time to find your one way, Love.
...©️️ Lilie

James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Réapprendre à exister (libre) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Réapprendre à exister (libre) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Réapprendre à exister (libre) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Réapprendre à exister (libre) 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 9 Avr - 16:31

7 avril - 11h30


Non, décidément ça n’allait pas. J’étais calme, presque serein, j’expliquais mon point de vu et Eoghan prenait tout comme une attaque si je me fiais à son regard son attitude, son ton de voix et sa posture. Ne voyait-il pas que je n’avais même plus la force d’accuser ou d’attaquer? Que j’espérais seulement un peu de répit après tout ce que j’avais traversé et que je voulais simplement faire mon deuil. Deuil de ma vie d’autrefois, de ma dignité…de mon amour-propre? Non, il ne le voyait pas. Il ne voyait pas que j’étais loin d’être l’homme que j’avais autrefois été. Il focalisait sur sa peine, sa douleur et son incompréhension. « Nous ne nous parlions pratiquement plus, une menace de divorce planait sur notre couple, je voulais profiter du fait que vous ne vivions plus ensemble pour vous protéger. Tu as le droit de protéger les enfants tout comme moi, mais là, ce n’était pas ton histoire. C’était Mackenzi qui était en danger, pas Elvira ou Keenan. Bien sûr Souley l’était aussi, mais comme je t’ai dit, j’avais planifié que tout irait bien s’il conservait son calme. J’ai dû improviser et quand j’improvise c’est le monstre qui sort et c’est ce qui a mené au traumatisme de notre gamin » Tentais-je tout de même d’expliquer en me doutant bien que furieux comme il était, il entendrait mes mots sans vraiment les écouter. Comme c’était le cas depuis le début de la conversation.



« Mais arrête de tout prendre comme des accusations Eoghan. Je suis ici, calme. Faible. Je n’élève pas la voix, je suis même plus chaleureux qu’à l’habitude et toi tu t’emporte. Ça ne nous aidera pas à nous comprendre » Lui demandais-je, épuisé. Je n’avais vraiment pas assez d’énergie pour ce genre de scène en public. Dire que j’avais espéré qu’on soit capable de discuter calmement, encore une fois, c’était raté. Avec Eoghan, il y avait rarement de juste milieu, c’était un extrême ou l’autre. « Je sais que tu aimes voler au secours de la veuve et de l’orphelin, que tu te crois invincible, mais tu ne l’es pas. J’ai essayé de te préserver » Dis-je faiblement en fermant les yeux, pratiquement sûr qu’il balaierait cet argument d’un simple geste de la main. J’aimais la vie lorsqu’elle était paisible et calme et le Eoghan que j’avais à mes côtés était un véritable tsunami d’honneur bafoué et de colère. Je ne l’avais pas insulté, je n’avais pas été désobligeant, je tentais simplement de lui expliquer mon point de vu, ma partie de l’histoire, mais il était tellement fermé qu’il prenait tout comme une critique ou une insulte.



Bien sûr, parler de Quentin et de Mackenzi n’aida pas à améliorer son humeur. Personnellement, je n’avais qu’une partie de l’histoire puisque j’avais dû me rendre à l’hôpital pour les voir. À nouveau, il prit mes commentaires comme une attaque. Sérieusement, la tête allait m’exploser. Depuis quand étais-je le plus raisonnable de nous deux? « Ce n’est pas ce que j’ai dit Eoghan, arrête de croire que je suis l’ennemi. Je parle, tu attaques, calme-toi s’il te plait » Dis-je doucement, en ayant qu’une seule envie; m’enfuir dans un gouffre silencieux pour calmer cette migraine explosive qui augmentait au fur et à mesure de son indignation. « Tu dis que tu as tout dépenser, que tu t’es ruiné. Je te rembourse, tu es furieux. Je ne te comprends pas. Je ne te comprends plus » Dis-je en ouvrant les yeux, épuisé. « Je tente de discuter, mais tu es fermé. Je ne t’agresse pas Eoghan. Je suis calme. Je parle, tout simplement. Tout doucement et toi tu es furieux. Je peux comprendre que tu m’en en haine, mais ne demande pas des explications si tu refuses de les écoutés » Dis-je patiemment.


Pour l’instant, je n’avais vraiment pas envie de batailler. Je n’en avais plus la force.

@Eoghan Sweeney Lester




Réapprendre à exister (libre) Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Eoghan Sweeney Lester
Eoghan Sweeney Lester






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Phiseag - Eog'
Âge : 34
Origines : Irlandais
Occupation : Photographe
Lieu de résidence : //
A New York depuis : réponse ici.
Situation Amoureuse : En couple avec James Sweeney Lester
Orientation sexuelle : bi
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Réapprendre à exister (libre) Greenpeace-logo
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Réapprendre à exister (libre) Q74vnljU_o
  • United Earth
Réapprendre à exister (libre) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : maddy
Pronom : elle
Messages : 760
Faceclaim : Ricky Whittle
Crédits : //
Inscription : 27/02/2021
Multicomptes : Ezio Byrne et Luhan Duncan
Nombre de mots par RP : entre 200 - 600
Fréquence de RP : 2 fois par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Réapprendre à exister (libre) 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Vice-Président de GreenPeace ✧
(#) Ven 9 Avr - 19:47

7 avril - 11h30


7 avril - 11h30


Est ce que cette discussion était la bienvenue après tout ce qu'on avait pu vivre chacun de notre côté? Je ne suis pas sûr. Plus les minutes passaient, et plus je me rendais compte que cette discussion nous faisait plus de mal qu'autre chose. J'avais accumulé tellement de colère, de douleur et d'inquiétude, que je n'arrivais plus à le contenir au fond de moi. Pour une fois, James était calme, et moi, je m'emportais et comme à mon habitude, je prenais ses phrases comme des attaques. Déjà qu'on n'avait pas retrouvé notre relation avant cette histoire. Car oui, il était parti dans une autre maison, on tentait de se retrouver. Et par mal chance, il y avait eu cette histoire. Ce qui nous avait encore plus éloignées. Et à l'heure d'aujourd'hui, j'avais cette éternelle question que je me posais depuis des semaines, si notre relation avait encore un avenir. Cette histoire nous avait brisé, l'avait brisé, j'avais l'impression qu'il n'était plus comme avant, comme s'il , qu'il n'avait plus la force de se battre. "Je faisais tout pour te parler, toi, tu es parti, tu t'es isolé. Je ne savais plus quoi faire pour te faire revenir. Et tu as fait cette planification tout seul. Tu étais prêt à mourir, James, tu te rends compte de ça. Souley panique dés qu'on parle d'eux, normal qu'il ai agis ainsi. Par contre, ce qui m'attriste, c'est de t'entendre me dire que ce n'est pas mon histoire, alors que tu te mettais en danger." Comme si , que lui, il avait sa vie, et que je n'avais pas le droit de m'en mêler, que je devais rester en dehors sans donner mon avis. Attendre qu'il meure tout simplement.

Soupirant, alors qu'il me reprochait de tout prendre comme une attaque. Mais il prenait ce ton accusateur, normal que je réagisse ainsi, je n'étais pas fou, je n'hallucinais pas. "James, tu me dis que c'est de ma faute ce qui est arrivé,je reprends tes mots." Ma voix était calme, je n'avais pas la force de m'énerver. Je voyais bien qu'il avait tout fait pour nous protéger, me préserver, mais en me mettant de côté, ça n'avait pas du tout été la bonne solution, car ça avait été pire. Je n'arrivais pas à lui dire ce que j'avais ressenti pendant toutes ses semaines, car les émotions avaient été de vrai montagne russe, beaucoup trop même. Plus rien ne sortait de mes lèvres, j'en n'avais plus la force et surtout, ce n'était sûrement pas le bon moment. J'allais devoir prendre du temps pour moi, me recentrer, me soigner intérieurement et extérieurement, et James devrait faire de même. Peut-être qu'ensuite, on arriverait plus à se parler, on se comprendrait sûrement. L'avenir nous le dira.

Déjà , que j'avais cette impression d'être mis à l'écart depuis avant cette histoire, mais là, c'était pire. Les mensonges de Mackenzie ou encore de Quentin, et James qui les défendait, comme quoi ils avaient eu raison. Il ne se mettait pas à ma place. J'aurais voulu le voir à ma place, le connaissant, il serait parti à ma recherche aussi. Mais il ne semblait pas capable de le faire pour le moment." Je n'attaque pas, je réagis par rapport à ce que tu dis. Mais....je vais me calmer." Même si c'était compliqué pour moi, ça faisait des semaines que j'étais ainsi, normal que tout remonte à la surface d'un coup. Et cette manière de me donner son argent, comme si , que ça allait tout rattraper. La blessure était toujours ouverte. "Est ce que tu as compris pourquoi j'ai dépensé cet argent? Est ce que tu m'as demandé ce que j'avais fait pour te retrouver? Non, tu me rembourses, c'est tout." Et c'est sûrement ça qui était blessant, me rembourser et c'est tout. Il avait toujours utilisé son argent, mais là , ça ne suffirait pas. Soupirant, fermant les yeux. "Tu as raison, je suis sûrement trop furieux, incapable d'entendre quoi ce soit. Tu me donnes ton point de vu, mais tu ne te mets pas à ma place. Je comprends, tu as souffert, beaucoup endurer là-bas, je suis au courant. On a peut-être besoin de temps , pour se reposer , se soigner et se retrouver soit même après tout ça." Et de mon côté, essayer de mettre toute cette rancœur de côté.

Me redressant avec mes béquilles, pour me retourner vers lui. Le regard un peu plus tendre. "Je suis tout de même heureux de te voir. Je m'excuse de mon comportement. Maintenant, repose-toi, soigne toi et reprends des forces. C'est fini tout ça." Enfin, Mackenzie était en sécurité, concernant Souley, c'était une autre histoire. Il n'était plus là, et ça me faisait beaucoup de mal. Continuant de le regarder, est un au revoir, un adieu, un à bientôt, je n'en savais rien. J'étais totalement perdu au fond de moi. "J'espère qu'on aura l'occasion de se revoir. Fait attention à toi." Resserrant la veste autour de moi, le froid était présent. Est ce la météo ou plutôt le fait que je sois faible et fatigué. C'était difficile de partir, déjà qu'avent cette histoire on était éloigné, mais là, c'était pire, tel un fossé.
James Lester Sweeney
James Lester Sweeney






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Lester, Doc, Papy
Âge : 55
Origines : Anglais et suédois
Occupation : Médecin-légiste, propriétaire de la clinique MédiSter
Lieu de résidence : Immense maison dans le Queens, perdu dans la forêt et isolée de tous
A New York depuis : 34 ans
Situation Amoureuse : Marié à Eoghan Sweeney et Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Homosexuel
Trigger Warning : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / discrimination /religiophobie / Cannibalisme/ psychose violente / torture/ médicalement très réaliste

Réapprendre à exister (libre) 98ffaa1eae1ee5df2ce6e61ab1563a9d
“Il suffit d’un seul mauvais jour pour que l’homme le plus sain d’esprit sombre dans la folie. La folie est la distance qui sépare le monde de l’endroit où je vis. J’ai juste passé une mauvaise journée.”
Réapprendre à exister (libre) Tumblr_inline_mstnnoRMla1qz4rgp
  • Aucune association
Réapprendre à exister (libre) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 12484
Faceclaim : Mads Mikkelsen
Crédits : Babine
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Almarik
Nombre de mots par RP : entre 200 et 2000
Fréquence de RP : Ça dépend de l'inspiration, mais un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark
Keep Talking
Réapprendre à exister (libre) 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 10 Avr - 15:20

7 avril - 11h30

Non, venir pour discuter était une mauvaise idée. Très mauvaise même. Il y avait trop de non-dit, trop de tensions déjà existantes entre nous pour que discuter soit possible, de toute évidence. J’aurais aimé mettre les choses à plat, calmer sa fureur, mais il y avait un tel océan de colère en lui que ça ne marchait pas et j’étais épuisé. Bien sûr, il fallut que mon époux utilise tous les arguments qu’il retenait dans sa tête et son cœur depuis longtemps et il parla de mon isolation. Évidemment, on en revenait à mon déménagement. Il avait tendance à oublier pourquoi je m’étais éloigné à la base, comme à chacune de nos conversations depuis ma transplantation. Me le reprocher maintenant, alors que j’étais faible et au bout de ma vie, était cruel. Parce que ça me rappelait à moi, qu’il avait choisi de me quitter alors que mon opération n’avait quelques heures. « Oui, j’étais prêt à mourir. Je serai toujours prêt à mourir pour Mackenzi, pour nos enfants, pour toi, même si tu sembles croire le contraire. Pour Mao, même si ça fait plusieurs semaines que je n’ai plus de nouvelles » Dis-je doucement sans le regarder, fixant l’horizon, si beau malgré mon hiver intérieur. « Non, je le répète amour, ce n’était pas ton histoire. Pour te préserver et préserver nos enfants, j’avais choisi de m’éloigner tout comme j’avais choisi de te tenir hors de cette histoire » Dis-je doucement, me doutant qu’il n’aimerait pas du tout ce monologue.


Mais il prenait tout pour une insulte, pour une accusation. Un long soupire triste et fatigué sortit d’entre mes lèvres. « Je n’ai pas dit que tout était de ta faute. J’ai simplement dit que tu m’avais compliqué la tâche et que j’avais dû improviser » Dis-je en tentant de le ramener à la réalité de mes propos. La colère, l’angoisse et la fatigue l’empêchait de faire sa part des choses. Je pouvais admettre bien des choses, mais je ne pouvais pas prendre tout le poids des événements. Une intense culpabilité me vrillait déjà de toute part, mais je refusais d’être le seul accusé, le seul criminel de cette histoire. « Je ne veux pas me prendre la tête avec toi Eoghan…regarde-moi, je tiens à peine debout. Parler est une torture…et tu te braque à chacun de mes mots alors que pour une fois, je suis calme » Dis-je en soupirant doucement, mes paupières devenant de plus en plus lourdes. La conversation vint ensuite sur l’argent et ma volonté de le rembourser. « Je sais que tu as tout donné pour tenter de nous sauver et je te rembourse. Tu as vendu des choses qui te tenait à cœur, tu as dilapidé tout ton argent et tes économies… je fais juste te redonner ce que tu as dépensé, parce que tu ne mérites pas de sombrer dans la pauvreté pour mes actions » Dis-je lentement en tentant de le calmer un peu, sauf qu’il continua sur sa lancé.


« Eoghan, je ne peux pas me mettre à ta place, comme tu ne peux pas te mettre à la mienne. C’est physiquement impossible. Tu as raison, nous sommes épuisés et exaspéré, mais tu sembles nourrir une telle haine envers moi…et excuse-moi, mais tu ne sais pas ce que j’ai vécu. Personne ne sait » Murmurais-je d’une voix plus sombre. Non, personne ne savait parce que personne n’avait vécu exactement la même chose que moi, tout comme personne n’avait vécu la même chose que Souley, Eoghan ou Mackenzi. « Prends soins de toi chéri…tu sembles si épuisé » Dis-je alors qu’il se levait, dans le but évident de partir. Pour ma part, je n’avais même pas la force de partir. « Pourquoi ne nous reverrions-nous pas? » Demandais-je néanmoins, me demandant si c’était sa façon à lui de me dire définitivement adieu.


@Eoghan Sweeney Lester




Réapprendre à exister (libre) Sig10

Méfiez-vous de ce que vous croyez voir...
Dr. James Lester by lizzou.
Eoghan Sweeney Lester
Eoghan Sweeney Lester






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Phiseag - Eog'
Âge : 34
Origines : Irlandais
Occupation : Photographe
Lieu de résidence : //
A New York depuis : réponse ici.
Situation Amoureuse : En couple avec James Sweeney Lester
Orientation sexuelle : bi
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Réapprendre à exister (libre) Greenpeace-logo
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Réapprendre à exister (libre) Q74vnljU_o
  • United Earth
Réapprendre à exister (libre) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : maddy
Pronom : elle
Messages : 760
Faceclaim : Ricky Whittle
Crédits : //
Inscription : 27/02/2021
Multicomptes : Ezio Byrne et Luhan Duncan
Nombre de mots par RP : entre 200 - 600
Fréquence de RP : 2 fois par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Réapprendre à exister (libre) 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Vice-Président de GreenPeace ✧
(#) Sam 10 Avr - 19:30

7 avril - 11h30

Cela faisait des jours que je voulais le voir, me rendre compte par moi-même comment il allait. Je n'en pouvais plus de ses photos, ses messages qui pouvaient être pris de différentes manières. J'avais besoin de le voir en réel, devant moi. Et pourtant, à cet instant, je me rendais compte que ce n'était pas une bonne idée. Cela faisait à peine quelques petits jours qu'il était sorti de cet enfer, et moi, à peine 24 heures. J'avais précipité cette discussion et maintenant, je le regrettais. Ses paroles étaient difficiles, cette impression de me sentir coupable, d'avoir été mis à l'écart, qu'il ne regrettait pas ce geste. Je n'arrivais pas à comprendre comment il avait pu me mettre autant à l'écart alors que j'étais son mari. J'avais compris que c'était pour me protéger les enfants et moi. Mais c'était impossible de me laisser dans le silence, et de profiter de notre éloignement. "Je sais très bien que tu es prêt à mourir pour moi, je ne remets pas ça en doute." Je le connaissais assez maintenant pour le savoir. Soupirant, il ne reviendrait pas sur ses choix, de toute façon, c'était trop tard. Il me donnait des surnoms depuis qu'on s'était retrouvé, que ce soit chéri ou encore amour qui venait m'apaiser, mais ce n'était pas encore ça. "D'accord." Je savais maintenant qu'il aurait des secrets pour moi, qu'il ferait ses propres plans et que je n'en ferais sûrement pas partis. Espérant tout de même, qu'il ne lui arrivera rien d'autre. Cela avait été une trop grosse torture.


Je n'arrivais clairement pas à me calmer, j'avais trop encaissé d'émotions et j'étais une vraie bombe à retardement. Je n'avais pas pu en parler à qui ce soit, si Mao, j'avais plusieurs fois craquer dans ses bras. Mais la personne qui me manquait le plus, était à côté de moi. Et je n'arrivais pas à le lui montrer. "Je ne sais même plus comment je dois réagir. On me reproche de ne pas réagir quand ça te concerne, et maintenant, je n'aurais pas dû réagir et te laisser gérer." Mackenzie m'avait clairement fait comprendre que j'étais incapable de protéger James, incapable de lui trouver un cœur, de ne pas le protéger. Un homme qui servait à rien dans sa vie. Et ses paroles, James les avait bien entendu, il savait à quel point cela m'avait atteint et maintenant, c'étaient encore des reproches. "Je n'ai pas envie non plus." Je savais qu'il avait raison , bien trop de colère en moi. "On verra plus tard pour l'argent. Pas maintenant... Cette cabane appartient à un autre maintenant. " J'avais juste l'impression de le voir pour de l'argent. Ma voix était à nouveau calme. Il avait raison, j'avais tellement vendu, des biens que je ne retrouverais mal, malheureusement pas.

Baissant le regard alors qu'il pensait que je ne savais rien de ce qu'il lui était arrivé. "Et pourtant, je sais un peu ce qui t'es arrivé, j'ai eu le droit à des photos. Le reste, j'ai juste à l'imaginer. Et c'est juste horrible." Serrant mes dent encore plus fort, car j'avais toujours cette colère en moi, pas contre lui, mais contre eux, ses monstres. Ils avaient détruit et torturer mon mari, je les haïssais. Je finissais par le lever pour partir, car oui, je n'étais clairement pas en état pour lui parler , il souffrait, et j'étais en train de lui faire du mal. Donc autant le laisser se reposer, il avait besoin de se retrouver. Ferme les yeux pour retenir ses larmes car il avait raison. "Oui..Je dors à peine 2 heures par nuit depuis des semaines." Et c'était vrai, même Elvira me l'avais reprocher. Et elle n'était pas la seule. "Je ne sais pas... Je sais qu'au fond de moi, je veux te revoir. Je suis peut-être froid, impulsif, mais je t'aime ... Et j'ai eu peur. Ce sont beaucoup d'émotions et je n'arrive plus à les contrôler. Mais je t'aime ça, c'est une évidence." Relevant doucement le regard vers lui. "Repose-toi, retrouve toi. C'est fini."
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum