AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur eau et poussières KARCHER WD1 Compact
34.30 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 12 Mar - 22:37:11
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
La route défilait sous vos yeux : l’horizon dessinant un destin plus joyeux qu’on ne l’aurait cru. Mathias, il était au volant de la vieille Cadillac qu’il avait réussi à dégoter à un vieux, peu de jours avant : elle serait bien utile à leurs escapades. Les sièges rouges, un peu usés, dans un cuir si ancien qu’il datait d’avant leurs naissances. Et l’extérieur, noir brillant, donnait aux amoureux des allures de couple des années 40. Les fenêtres légèrement ouvertes, la nuit au-dessus de leurs têtes, la route leur appartenait : pas un chat ne trainait. Si bien que Mathias, il s’autorisait quelques kilomètres heures au-dessus de la limitation. Les jambes de Marla étaient étendues sur ses cuisses. Il laissait sa main droite danser sur le tissus de son bas, l’autre main s’occupant de garder la voiture droite sur la route. La musique était en fond sonore : voilà quelques heures qu’ils roulaient. Yogi dormait, de même que sa maîtresse. Mathias avait attendu ce séjour depuis si longtemps. Ils s’étaient installés ensemble il y a quelques semaines maintenant : ils avaient réussi à dégoter tout le nécessaire à une vie simple et bien rangée. Les satisfaisant ; calmant les vagues de leur vie océanique. Parce que parfois, ça a du bon qu’il ne se passe rien. Et les voilà à s’organiser des week-ends à la montagne : parce que l’argent, ils n’en manquaient désormais plus. Il avait demandé une permission à la justice, pour pouvoir sortir du territoire, l’espace de 2 jours : parce que ce bracelet, il était toujours là, à sa cheville. Il avait donné l’adresse : il se doutait qu’il allait recevoir la visite d’un flic dans le week-end, qui s’assurerait qu’il n’a pas fuis. Il resterait sage ; même s’il était toujours autant en colère, au fond de lui, de l’injustice. Il déglutit, les yeux dans le vide, ici et là.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

berceuse intime (marthias) 060f berceuse intime (marthias) 1juq berceuse intime (marthias) 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
you were made to go out

berceuse intime (marthias) Rfnw berceuse intime (marthias) 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
berceuse intime (marthias) Ngu7
  • Aucune association
berceuse intime (marthias) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
berceuse intime (marthias) Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 13 Mar - 6:30:39
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Le paysage défilait sous les yeux fatigués de la jolie. Encore une nuit, à errer dans son œuvre, dans l’espoir de l’achever et la rendre dans les temps, à son professeur. Marla, elle s’était endormie sur le canapé, les phalanges et le faciès recouverts de peinture. Totalement épuisée face à l’accumulation de travail, en vue d’une fin d’année scolaire proche. Ainsi, elle était épuisée, mais tout bonnement comblée de s’exiler dans un chalet, avec ses amours. L’air frais, les quelques dernières neiges des paysages blancs, la nature à perte de vue et les sources thermales, à quelques minutes de leur chalet. Celui magnifique, qu’ils avaient loué, notamment pour son jardin sécurisé à l’arrière, permettant à Yogi de se dépenser, même lorsqu’ils ne seraient pas là. Se couper du monde, s’exiler, se reposer, loin de l’agitation permanente de New York. Même s’ils formaient désormais un cocon familial stable, Marla, elle était avare de vadrouilles et d’escapades, soucieuse de découvrir l’univers, jusqu’à lors, inconnu. Et ce week-end, se dessinant à l’horizon, de ses prunelles closes, sur le ciel clair, teinté de nuances ardentes, Marla s’endormait, la tête sur la vitre. Vibrant sur sa peau, sans réellement la perturber, la gamine. Les paysages changeaient, évoluaient, sans qu’elle ne les voit, l’esprit occupé par ce repos qu’elle s’octroyait enfin. Lassé de dormir quelques heures et de partir au petit matin, en cours ou au travail. À quelques minutes d’arrivée, Marla ouvrait les yeux et se rapprochait de Mathias, déposant son visage sur son épaule. Ses bras entouraient en même temps celui libre du brun, fermant à nouveau les yeux. À la recherche d’une étreinte plus ferme, lui permettant de quitter le royaume des songes, dans les bras de son amour.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 16 Mar - 21:10:26
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
La route s’étendait à perte de vue : c’est simple, il n’a pas vu ni les kilomètres, ni les heures défilées. Plonger dans des pensées, toutes plus sombres les unes que les autres, à se poser des questions ici et là, à croire que ça changerait quelque chose. Marla endormie, la belle sous la lune, il jetait un coup d’œil vers elle. Une fois. Deux. La sentant papillonner des yeux pour revenir à une réalité moins cosy que les rêves. Il sourit en coin, quand elle se déplace, encore à moitié en présence de Morphée. Véritable paradis, l’entre deux : ni trop éveillée, ni trop endormie. Il se rappelle vaguement l’avoir envier, l’espace d’une fraction de seconde. Il embrasse ses cheveux, une main sur le volant, l’autre toujours sur le bord de la fenêtre. « Bonjour. » Qu’il murmure, la musique toujours en fond sonore, pour les accompagner dans cette route. Il la sent encore un peu songeuse, alors il ne force pas, laisse la nuit emportée tout. Le GPS face à eux indique qu’il reste encore 45 minutes de route : il se languit déjà d’arriver, le manteau blanc les accompagnant depuis quelques kilomètres déjà. Le soleil se lèverait à peine quand ils arriveront : peut-être auraient-ils cette chance de voir son réveil depuis la voiture ? Il l’espérait. En attendant que Marla revienne de son long voyage, Mathias regardait autour de lui. A la recherche de l’invisible.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

berceuse intime (marthias) 060f berceuse intime (marthias) 1juq berceuse intime (marthias) 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
you were made to go out

berceuse intime (marthias) Rfnw berceuse intime (marthias) 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
berceuse intime (marthias) Ngu7
  • Aucune association
berceuse intime (marthias) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
berceuse intime (marthias) Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 16 Mar - 21:33:07
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Le trajet durait un long instant, si bien que lorsque le véhicule se garait face au chalet, couvert de neige, ils pouvaient contempler le soleil en train de se lever. Le ciel se teintait de nuances chaudes, ardentes, intenses, couvrant les épidermes de Marla et Mathias, d’une couleur tout aussi orangée. La brune, elle en profitait, pour laisser Mathias se blottir entre ses bras, le temps de ces longues minutes de cinéma. Écran naturel et le paysage qui renaissait d’une nuit glaciale, en envoyant valser des rayons étincelants, sur le manteau immaculé alentour. Cela durait, ce spectacle majestueux, faisant s’éveiller quelques oiseaux et animaux, jusqu’à lors, camoufler dans des abris de fortune. Marla, elle embrassait le visage de Mathias, lové tout contre elle. Son front, son nez, ses pommettes et un rire tendre égayait le tout. Tout simplement heureuse d’être ici, de foutre les semelles des dr marteens dans la neige, en regardant Yogi sauter et s’enfoncer, parfois, dans la neige. Le chalet était à couper le souffle : un tel confort qui la figeait à deux pas de la porte d’entrée. Les mains moites, le palpitant battant à tout rompre et l’hésitation : méritait-elle tout cela ? Peut-être pas. Mais, c’était la main rassurante de Mathias, qui la tirait de son angoisse montante, s’enfonçant à l’intérieur de leur demeure du week-end. « C’est magnifique… » Qu’elle glissait, d’une voix coupée, évoluant à pas feutrés à l’étage inférieur et supérieur, avant de retrouver Mathias dans la chambre. Y laissant son sac d’affaires. « J’ai vu des sources thermales, des bains chauffés naturellement, à l’extérieur, tout à l’heure. Peut-être à cinq minutes d’ici, en voiture. À cette heure, on ne devrait croiser personne. » Qu’elle proposait, en s’asseyant sur les genoux, à même le grand lit. Sûrement, une taille king size, comme dans ces hôtels de luxe. Ses doigts, eux, retiraient son haut, se retrouvant seins nus, comme à son habitude, de se déshabiller dès qu’elle le pouvait, le buste constamment dépourvu de soutien-gorge. Et son dos, lui, se laissait tomber sur le lit, laissant sortir un soupire de confort. « J’ai l’impression que c’est un nuage… » Qu’elle disait, d’une voix enjouée, roulant dans tous les sens, en éclatant de rire. Au paradis, la gamine, au sourire et rire communicatif.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 24 Mar - 15:45:00
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Mathias, il aurait pu se contenter de quelque chose de simple, de petit et de duveteux, à leur image. Mais il avait voulu faire les choses en grand : profiter des quelques privilèges que leur offrait cette nouvelle vie à deux, les économies bien au chaud, dans chacun de leur compte, n’ayant pas encore franchi le cap du commun. Probablement qu’ils se faisaient peur, mutuellement : l’abandon si facile qu’il pourrait s’affliger … Et tout mettait un temps fou à se mettre en place. Il a garé la voiture face au lever de soleil, coupant le moteur, fermant les portes à clés. Et il s’est logé dans le creux des bras de Marla, observant ce paysage distraitement, alors que le sommeil toquait à sa porte. Mais il restait éveillé, sachant pertinemment qu’il ne pourrait dormir avant le soir, ou peut-être quelques heures dans la journée. Pour le moment, il profitait des baisers de Marla, de son rire, posant ses lèvres sur sa mâchoire avant de sortir lui aussi de la voiture. Il s’étirait, regardait autour de lui et claquait la porte. Il faisait le tour de la Cadillac, sortant les deux sacs du coffre, les portant d’une main alors qu’il rejoignait la brune. Nichant ses doigts dans les siens, embrassant sa tempe, la sachant aussi paralysé par la vie que lui, lorsqu’il était devant leur maison. Alors il l’a tiré à l’intérieur, qu’elle profite de tout ce luxe qu’ils n’avaient jamais eu. Pendant ce temps, il montait à l’étage, dans la chambre, où il déposait délicatement leurs sacs troués mais fétiches. Et à peine eut-il tourner la tête qu’il entendait sa voix. Il hochait la tête, un sourire aux lèvres quand elle retirait son haut. « Pourquoi pas. Après, si tu n’as rien contre, je pense que je dormirais un peu. » Et il s’étire de nouveau, retire également son tee-shirt et saute sur le lit, faisant voler la brune dans les airs. Et il rit, l’attrape pour faire un peau à peau. Comme un nouveau-né cherchant le contact rassurant d’un autre être humain.

« Ça te plait ? » Murmurer dans l’oreille, suave, amoureux.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

berceuse intime (marthias) 060f berceuse intime (marthias) 1juq berceuse intime (marthias) 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
you were made to go out

berceuse intime (marthias) Rfnw berceuse intime (marthias) 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
berceuse intime (marthias) Ngu7
  • Aucune association
berceuse intime (marthias) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
berceuse intime (marthias) Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 24 Mar - 16:01:26
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Les jambes se faisaient fébriles, hésitantes. Peut-être même que sa main devenait moite, au fil de l’aventure, de la découverte des lieux. Marla, elle n’avait vu ce confort que dans les histoires ou les films, loin de se douter qu’elle aurait droit à un tel traitement, un jour de sa vie. La roue tournait, mais elle avait l’impression que celle-ci risquait de l’écraser, à chaque bouffée d’air frais. Renouvelant celui pourri de ses poumons. Pourtant, il y avait bien des étincelles dans l’océan de ses prunelles, pas vrai ? Ses doigts se tortillaient par moments, avant de se laisser aller sur le lit, bien que dans sa tête, tout était encore flou et abstrait. Marla, elle ne pensait pas mériter ça : un tel confort. Un lit simple avec de quoi cuisiner et se laver, à la rigueur, mais pas ça. Non : jamais. Le confort du matelas la faisait soupirer d’aise, se roulant dans tous les sens, avec ce sourire radieux du : bon peut-être que je le mérite, ce nouveau départ. Peut-être. Elle n’en disait rien, parce qu’il savait bien, Mathias, à quelle carencée il avait affaire. Celle même qui ne perdait pas une seule seconde pour finir seins nus et en culotte, l’expression comblée, de la personne savourant son gâteau favori. Le bonheur. Et ses bras qui attrapaient Mathias contre sa poitrine, l’entourant de ses gambettes, pour qu’il se love contre elle. Proximité presque étouffante, dans un environnement si grand. « C’est magique. » Le murmure à l’oreille. Le sourire au minois. Le lobe mordillé entre ses quenottes. Et le rire : heureux. Cotonneux.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 24 Mar - 16:27:00
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
On est ému, de les voir comme ça : si rayonnant, face à la neige, face à la lune. Et même rire à la face du soleil, ça leur va bien. A faire comme s’ils n’étaient que des enfants ; adolescents transis d’amour l’un pour l’autre, comme si rien ne pouvait plus arriver, maintenant qu’ils s’étaient trouvés. Oui, on est émus, je l’avoue, de voir qu’après tant de galères, vous voilà enfin à respirer un air plus pur, laissant la pourriture s’envoler, loin de vous. Le blanc immaculé des draps, la chaleur d’un intérieur cosy, la fraicheur d’une matinée d’hiver … Et leurs peaux, l’une contre l’autre, comme pour se rappeler qu’ils sont là, qu’ils ne bougent pas : que la vie qu’ils ont, ils l’ont mérité. Et merde aux obstacles qu’ils ont dû surmonter. La tête nichée au creux de ses seins, il respire l’odeur de la brune, savoure la douceur de sa peau et sourit quand les quenottes viennent mordre l’épiderme du taulard, laissant une marque subtile à l’endroit même de l’agression. Preuve d’un meurtre : celui du cœur, mourant d’amour pour la déesse. « A ton image. » Les compliments volent dans les airs, sont précieux quand peu nombreux. Il sait, il se le répète : il devrait simplement parler plus, lui démontrer d’avantage, à quel point elle est précieuse. Mais il ne parvient qu’à faire le minimum, par peur d’oublier quelque chose derrière lui. Elle ? Lui. Il redresse la tête, pour l’observer par-dessous, et d’un air malicieux. « Tu crois que Yogi va mettre combien de temps à nous trouver ? » Une partie de cache-cache avec l’animal ?
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

berceuse intime (marthias) 060f berceuse intime (marthias) 1juq berceuse intime (marthias) 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
you were made to go out

berceuse intime (marthias) Rfnw berceuse intime (marthias) 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
berceuse intime (marthias) Ngu7
  • Aucune association
berceuse intime (marthias) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
berceuse intime (marthias) Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 24 Mar - 16:40:18
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Les doigts se lançaient dans une longue descente, au creux de son dos, dans des caresses voluptueuses, langoureuses. Elle s’autorisait à clore les paupières, pour qu’ils se laissent aller à quelques délicieuses et délicates rêveries. Le temps d’un instant, se projeter au sein de cet antre boisé enneigé. S’imaginer des vies qu’ils n’auraient jamais, avant de retrouver le quotidien, plus doux et simple, qu’ils s’étaient offerts. La maisonnette du bonheur. Quelques murs et meubles, parsemés de plantes, pour que leur famille puisse renaître de ses cendres. Il y avait des moments de faiblesse, à n’en pas douter. Des instants où l’on avait peur, où l’on s’aventurait à pas feutrés, pourvu que les failles restent cachées, qu’elles ne s’éveillent pas, d’une douleur vive et aiguë. Le quotidien de deux cabossés, savourant la sérénité de l’autre, lorsqu’un s’exhibait fébrile. Plein de lacunes et de faiblesses. Le temps que le palpitant tambourine un peu moins vite, que le souffle redevienne régulier. Et ces quelques douceurs qui en découlaient, le baiser sur l’oreille, ses cuisses s’écartant pour le serrer un peu plus entre celles-ci, ses prunelles se baissant sur son visage. « Quelques minutes, sûrement. »
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 7 Avr - 18:14:08
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Probablement que les choses étaient trop belles, trop vivantes pour être réelles : Mathias doutait lui-même d’être celui qu’il était, à l’heure actuelle. Heureux, le visage tiraillé entre les cernes de fatigue et la mine écarlate d’un bonheur trop puissant pour être contenu. Premières vacances pour lui, depuis toujours. Et probablement pas les dernières. Il se lovait dans les bras de sa brune, respirant son parfum délicat de fleurs séchés à la rosée du matin. Il aimait ces moments où elle ne se rendait pas compte de l’impact si doux et si fort qu’elle avait sur lui : des souvenirs pleins la tête, à l’image d’une berceuse que l’on oublierait jamais vraiment. Il aimait rire, jouer. Sentir la succube vers lui, et Yogi pas très loin : par peur sans doute d’en perdre un des deux, quand les nuits se feront plus sombres et l’existence plus douloureuse. Il la laissait serrer son corps entre ses cuisses. Et ses mains qui caressaient son épiderme, laissant sur leur passage quelques traces rouges. Et des poils qui s’hérissent sous le désir incontrôlable : une passion dévorante. Il fermait alors les yeux, la tête contre son cou, à respirer à l’unisson un air sain. Une vie saine. Une existence enfin comblée.

« Je suis heureux. » Qu’il a murmuré, à la volée. Pour arracher quelques pulsations plus fortes et plus rapides à l’organe de la brune. « Tu me rends heureux. »
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

berceuse intime (marthias) 060f berceuse intime (marthias) 1juq berceuse intime (marthias) 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
you were made to go out

berceuse intime (marthias) Rfnw berceuse intime (marthias) 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
berceuse intime (marthias) Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
berceuse intime (marthias) Ngu7
  • Aucune association
berceuse intime (marthias) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
berceuse intime (marthias) Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 7 Avr - 18:44:18
BERCEUSE INTIME
MARTHIAS 10
Corps contre corps, âme contre âme : ils s’assemblaient, de la plus belle des manières. La fameuse pièce manquante du puzzle, à se surprendre et à s’offrir des choses, qu’ils n’avaient jamais pu découvrir, avant. L’univers leur réservait d’immenses surprises, les étreignait entre ses bras, pour les rassurer, leur faire comprendre qu’ils méritaient tout ce repos. Tout s’était envolé, avec la dernière brise, couvrant un peu plus les failles, jusqu’à ce qu’elles puissent totalement guérir, un de ces jours. Le chemin serait long, mais dans ses bras, elle oubliait tout, Marla. Se laissait porter par l’amour de Mathias, sa belle gueule et son caractère, sa beauté, qui lui faisait penser à autre chose, qu’à toutes ces plaies du passé, la jonchant. « Tu me rends heureuse. » Qu’elle murmurait à son tour, se laissant happer par un repos bien mérité, dans les bras de Mathias. À leur réveil, les rayons brûlants du soleil éclairaient leur étreinte amoureuse, ils n’avaient pas bougé, ne cherchant pas à s’extirper de l’emprise passionnelle. Quelques minutes de battement, puis elle passait sur le dos, prenant le temps d’émerger, n’ayant qu’une hâte : découvrir ces fameux bains en plein extérieur, lui avouer des choses qu’elle gardait en elle, depuis trop longtemps sûrement.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum