AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur eau et poussières KARCHER WD1 Compact
34.30 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go à 869,99€
869.99 €
Voir le deal


Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 0f3v
  • Aucune association
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 7 Mar - 22:38:21
Good bye Sunshine ♫ !


20 Mars 2021

Ils étaient samedi. Et même le samedi matin, Clark travaillait, intervenant dans un foyer du Queens pour animer une thérapie d’ancien combattant. Il était à peine dix heures du matin quand il eut terminé son intervention et il se pressait déjà vers le lieu de rendez-vous qu’il avait établis avec Yuri Tchekov, l’homme chez qui il logeait le temps des travaux de son appartement et, accessoirement, un ami qui devenait de plus en plus cher à ses yeux. Un ami ? Seulement Clark ? Un ami. Confirma-t-il à cette petite voix interne qui ne cessait de le tourmentait. Oui, ces pensées irrationnelles qui l’asseyaient ne cessaient de lui faire voir des signes où il n’y avait rien, faussant son appréciation habituellement si objective. Le corps de cet homme, qu’il détestait pourtant autrefois pour lui avoir fait vivre un enfer quand ils partageaient le même lycée, commençait peu à peu à hanter ses nuits. Si Clark ne laissait rien paraître face au concerné lors du petit déjeuner qu’ils partageaient généralement, il avait parfois du mal à affronter son regard et à prétendre qu’il ne s’agissait rien. Son subconscient semblait follement s’amuser à lui faire revivre certaines situations où les deux hommes avaient pu échanger des contacts physiques en changeant l’issue de leurs échanges. Mais tout cela avait-il un sens ? Non. Parce qu’il ne pouvait pas s’aventurer sur ce terrain avec son logeur et ami, ou risquer de briser la toute nouvelle amitié qu’il partageait. Oui, Yuri était devenu précieux à ses yeux et il n’accepterait que difficilement l’idée de le voir sortir de sa vie. Puisqu’il savait déjà qu’il ne correspondait pas aux critères recherchés par son ainé, autant ne pas tenter le diable et simplement profiter de cet intérêt amical mutuel qu’ils avaient développé. Et puis de toute façon, Clark, tu ne pourras jamais lui offrir ce qu’il attend. Yuri mérite une relation saine, il mérite des lignes immaculées sur lesquelles il pourra écrire. Tes lignes à toi, elles sont déjà bien remplies, parcourues de tâches et de ratures. Oui, Clark était un cœur brisé depuis cette nuit fatidique du 12 mars 2013 et rien ni personne ne pourrait y faire quoi que ce soit, il en était persuadé.

Arrivant aux pourtours du café, Clark vit Yuri qui lui faisait signe et combla la distance qui les séparaient. Une fois à sa hauteur, il lui offrit un léger sourire et lui désigna l’intérieur du café. Ainsi, les deux colocataires de fortune avaient décidé de se réunir à cette adresse – à mi-chemin du lieu de tournage de Yuri et de l’intervention de Clark – pour partager un Brunch. Ils avaient tous les deux jusqu’à à peu près quinze heure et pourraient donc prendre largement le temps de se détendre autour d’un bon repas et de discuter. Alors qu’ils allaient entrer dans le café faisant également office de restaurant familial, Clark se stoppa net. Était-ce bien Sun-Hee qu’il voyait approcher à grandes enjambées en leur direction ? Était-ce trop tard pour prétexter ne pas l’avoir vu ? Oui. Puisque la belle étudiante aux cheveux roux et aux yeux en amende n’était plus qu’à quelques mètres d’eux. Poussant un long soupire las, Clark tira mentalement un trait sur son brunch en tête à tête avec son ainé. Fais chier… Quand il releva le regard, Sun-Hee était face à lui et lui souriait de toutes ses dents : « Coucou mon cœur ! » dit-elle avec un énorme sourire avant de venir se pendre au coup de trentenaire et de lui voler un long et langoureux baiser. Clark subit plus qu’il ne participa à l’échange avant de se reculer légèrement, fixant la jeune femme rayonnante de joie. « Sun-Hee… Qu’est-ce que tu fais là ? » questionna-t-il d’un air impassible auquel il ajouta un sourire de circonstance, lui donnant un air étrange. Contraste évident avec le tempérament solaire de sa cadette. « Tu m’avais dit que tu faisais un brunch avec ton colocataire alors je me suis dit que ce serait une bonne occasion de rencontrer ton ami ! Alors... Me voilà! Ta-da! » s’enquit-elle en se tournant vers l’autre homme : « Mais… Vous… Vous… ! » Elle plaqua ses deux mains devant sa bouche : « Oh non ! Yuri Tchekov ?! » s’écria-t-elle avant de reporter son regard vers son petit-ami : « C’est lui ton colocataire ? Omo ! Michyeoss-eo! » Perdant quelques secondes son anglais, elle se corrigea d’elle-même : « Fin, j’veux dire que c’est fou ! » Clark laissa Sun-Hee discuter avec Yuri et tenta plusieurs fois de lui faire comprendre qu’ils avaient prévu ce brunch en tête à tête. Peut-être ne fut il pas assez clair puisque sa belle fit la sourde oreille, prenant l’acteur par le bras et entrant dans le café à ses côtés. Sun-Hee accapara vite la discussion et parlait littéralement pour trois. Clark avait réussi le coup de maître de s’assoir à côté de Yuri, s’évitant ainsi les contacts physiques à outrance qu’affectionnait la jeune femme. Les trois adultes commandèrent rapidement ce qu’ils désiraient et l’étudiante se lança vite dans un récit romanesque de sa « mise en couple » avec son professeur : « On est allé boire un verre ensemble lors d’un after de l’école et il m’a invité au restaurant ! » Non. Clark avait invité la classe au restaurant, pour les féliciter de leur réussite au premier semestre. « Je dois admettre que j’étais saoule alors il m’a raccompagné chez moi. Je lui ai demandé de rester dormir avec moi et croyez le ou non Yuri, il ne m’a pas touché ! »

Et l’histoire continua, bourrée d’exagération jusqu’à ce que Sun-Hee ne reçoive un coup de téléphone et sorte du café, les informant qu’elle n’en aurait pour pas plus de vingt-minutes. Clark, qui n’avait pas quitté son visage d’une inexpressivité presque exceptionnelle au vu du profond agacement qu’il ressentait à cet instant lâcha d’un air soudainement las : « Je suis désolé Yuri, on aurait dû être tous les deux ce matin. » à la suite de son excuse, il but une gorgée de son café et demanda d’un air désespéré : « Tu as déjà rompu avec quelqu'un ? Depuis mon ex-femme, je n’ai eu que des histoires sans lendemain et… » Il vérifia que Sun-Hee ne revenait pas : « J’ai essayé de lui faire comprendre qu’elle et moi ça ne marcherait pas mais il semble qu’elle ait réponse à tout. » Il soupira : « Je ne sais plus quoi faire… »
(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Yuri Tchekov





Another Day
Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 8 Mar - 21:20:02

"Good Bye Sunshine"
Le 20 mars fut pour Yuri une mauvaise journée. Il ne savait pas vraiment pourquoi, il était rare qu'il soit de mauvaise humeur durant une journée entière, et pourtant, ce fut le cas ce jour-ci. Il devait s'être lever du mauvais pied, ce fut en tout cas l'hypothèse que la maquilleuse avança lorsqu'elle constata avec effroi, que cette fois-ci, l'acteur n'avait pas rit à sa blague. Ça aussi, c'était rare, extrêmement rare. Yuri était toujours de bonne humeur ! Mais là, non. Son corps commençait à manifester des signes évidents de fatigue, dû à une cadence de tournage trop intense. Son esprit était ailleurs, comme embrumé, obnubilé par tout ses sentiments qui avaient envahis son cœur au cours de ces deux derniers mois. Yuri était déprimé, perdu dans l'océan des larmes coulées, trop éloigné de la berge pour pouvoir entendre cette boutade qui l'aurait fait explosé de rire si le jour avait été meilleur. Ce jour-là, Yuri s'était renfermé sur lui-même, peut-être par mimétisme, peut-être avait-il fini par imiter cet homme qu'il n'avait pourtant pas croiser ce matin en se levant. Peut-être était-ce pour cela qu'il était de si mauvaise humeur ? Il faut dire qu'il venait à peine de se lever que la porte d'entrée claquait déjà, sonnant le départ précipité du psychiatre vers un de ses nombreux lieu de travail. Tout ce qu'il avait laissé derrière lui était un mot indiquant au maître des lieux que le petit déjeuner était prêt, qu'il n'avait pas eu le temps de préparer leurs lunch et lui proposait donc de le rejoindre au restaurant. Ce matin-là, pas de 《Debout Yuri》, pas de 《Bonjour Yuri》, pas de petites attentions et personne pour lui jeter un regard de travers alors qu'il s'était jeté sur le paquet de céréales, délaissant le petit-déjeuner plus équilibré que son ami lui avait préparé. Ce jour-là, Yuri était d'une 《humeur de chien》 selon Diego, son nouveau cascadeur. Yuri portait ce garçon en estime et il n'étais pas rare qu'ils s'amusent ensemble, mais ce jour-là, Yuri se contenta de grogner alors que son ami était venu le saluer. Il était pressé que le tournage se finisse, Yuri, il n'attendait même que ça.

Il s'était rendu d'un pas pressé au lieu de rendez-vous. Il s'était persuadé que passer du temps avec son nouveau colocataire apaiserait cette humeur qui lui fut tant reprocher. Preuve étant, ce petit sourire qui avait prit place sur ses lèvres dès lors qu'il aperçu la silhouette plus que familière du psychiatre. Un sourire qu'il perdit bien vite en voyant son compagnon se figé à l'entrée du restaurant.

《Clark ? Il y a un problème ?》 demanda t-il alors qu'une jeune femme asiatique rejoignit l'homme. Et l'espace d'un temps, Yuri envisagea l'idée que cela puisse être sa soeur, avant que l'inconnue ne prenne d'assaut ses lèvres plus que tentatrice. Ce fut à ce moment précis que l'européen décréta qu'il détesterait cette journée. Je ne souris que lorsque j'ai une raison de le faire. Et elle, elle est une raison valable peut-être ? Le cœur de Russe s'entortillait d'avantage dans sa poitrine, pourquoi voir Clark sourire à cette femme était si douloureux ? Pourquoi voir Clark embrasser cette femme était si douloureux ? Pourquoi cette situation lui donnait tant envie de pleurer ? Pourquoi ses émotions semblaient si instable ? Il fut presque agacé de l'excitation de la jeune femme lorsqu'elle le reconnu. Mais il lui souria, forçant cette expression comme Clark l'avait fait quelques minutes plus tôt. Il lui mentit, disant qu'il était heureux de le rencontrer. Il prodigua les formalités d'usages, bien que le coeur n'y était pas.

Et durant les, bien trop longues, minutes qui suivirent, le petit brun n'eût de cesse de se demander ce que Clark pouvait lui trouver, à cette fille. 《Qu'as t-elle de plus que moi ?》 te demandais-tu avant de jeter un regard vers sa poitrine, comme si cette proéminence suffisait à justifier l'intérêt du psychiatre. La sonnerie du téléphone fut accueillie comme le Messie par le Russe qui s'empressa de soupirer une fois la rousse loin d'eux. Soupir au cours duquel le front du plus petit vint rencontrer la table.

《Trop d'informations, ma tête va imploser !》 geint-il alors que son psychiatre lui demanda d'excuser la présence de cet horripilant brin de femme. Yuri se redressait alors que l'autre lui demandait si il savait mettre à une relation. 《Mais … Je ne comprends pas. Cette fille est peut-être un véritable moulin à parole, mais elle a un certain charme. Et tu veux la quitter ? C'est … Un peu bête, non ? Enfin … Si tu es sûr que c'est ce que tu veux, je peux, évidemment t'aider à te débarrasser d'elle. En réalité, je peux même faire en sorte que ce soit elle qui te quitte.》 Un sourire carnassier avait finalement prit place sur les lèvres du Russe, il serait ravi de lui briser le cœur. 《J'ai réussi à larguer tous et toutes mes exs. Je devrais pouvoir me débarrasser de la tienne sans le moindre problème ! Il me suffit juste d'une petite dose d'acting et de ton entière coopération. Mais il faut aussi que tu sois sur que c'est ce que tu veux, tu ne pourras pas la récupérer après cela.》 Il était rare que Yuri se réjouisse du malheur des autres, malheureusement pour cette Sun-Hee, elle avait choisi le mauvais jour.

code by solosands
Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 0f3v
  • Aucune association
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 8 Mar - 22:07:56
Good bye Sunshine ♫ !
Le regard vide, il fixait cette jeune femme avec qui il avait passé quelques nuits – de trop nombreuses nuits ? - en train de raconter tous les détails de ce qu’elle imaginait être leur vie intime : « Vous saviez qu’il ressemble à un vampire quand il dort ? J’essaye parfois de l’enlacer mais il ne se laisse jamais faire. C’est tellement frustrant. » Ah oui ? Tu vois Clark, même ton inconscient fuit Sun-Hee comme la peste . Cela avait été amusant, au début, voir même excitant. L’étudiante avait la fougue de la jeunesse, elle était un rayon de soleil comme l’évoquait son délicieux prénom et il devait bien admettre que sexuellement cela avait été satisfaisant. Du moins, au début. Puisque très vite, alors qu’il lui avait dit ne rien rechercher de sérieux, elle avait commencé à les qualifier de « couple », incluant même toute l’université dans quelque chose qui aurait dû rester privée, publiant une photo de lui, torse-nu et endormis sur son profil Community. Alors Clark avait dû s’expliquer avec le directeur de l’université d’Art dans laquelle il donnait des cours, alors il avait dû accepter qu’elle lui tienne la main et l’embrasse devant le reste du monde. Alors, il s’était retrouvé en couple à son insu et contre sa propre volonté. Pris au piège d’un relation avec une femme pour laquelle il n’avait même pas la plus infime des tendresses. Un plan cul, voilà ce qu’elle avait été et ce qu’elle aurait dû rester. Alors que la gamine se levait pour répondre à son téléphone, lui adressant un baiser, Clark ne s’était même pas étonné de voir son ami coller sa tête contre la table, dépité.

Et il s’excusa Clark, trop conscient que ce brunch aurait dû être en tête à tête. Trop conscient également que n’importe qui aurait se serait senti mal à l’aise à partager un repas avec un couple – une femme – aussi démonstratif. Cela ne pouvait pas continuer ainsi. S’il laissait faire, Clark se retrouverait bientôt à rencontrer les parents de sa « petite amie » et serait probablement contraint de lui passer la bague au doigt. Pourquoi ? Parce que l’éducation désespérément conservatrice Coréenne de Sun-Hee l’encouragerait à faire de sa vie un enfer s’il refusait. Hors de question. Plus jamais. Alors il demanda conseil à son colocataire de fortune, celui pour qui son cœur ne cessait de s’animer. Celui qui le grisait plus avec un simple regard que Sun-Hee lui offrant une gâterie.

Yuri sembla surpris et le dévisagea, admettant que la jeune femme était certes bavarde mais qu’elle disposait également d’un certain charme. Clark pouvait-il se permettre de parler de ce genre de chose avec lui ? Pouvait-il le regarder droit dans les yeux et lui expliquer pour quelle raison il souhaitait la quitter ? Probablement que oui, Yuri n’était ni prude, ni impressionnable. Alors pourquoi as-tu peur de son avis ? Pourquoi as-tu peur de baisser dans son estime ? Déglutissant, il répliqua : « Oui, je suis sûr de moi. Pour être honnête, Yuri, je ne trouve aucun bénéfice à cette relation. » Il baissa la voix et ajouta, s’approchant un peu de l’autre pour qu’il l’entende : « Même sexuellement, c’est décevant. » Se redressant, il fronça les sourcils à la proposition de son ainé : « Faire en sorte que ce soit elle qui me quitte ? » questionna-t-il, intrigué. Le sourire que lui adressa l’acteur ne lui dit rien qui vaille et il haussa un sourcil quand il affirma qu’il avait réussi à larguer tous et toutes ses exs. « Ma coopération ? Qu’est-ce que tu veux faire ? » demanda-t-il intrigué. Pesant le pour et le contre, ne voyant pas ce que son ainé pourrait faire pour dissuader la jeune femme, il répliqua en la voyant revenir dans le café : « Peu importe. Fais ce que tu as à faire. Je ne la supporte plus. » Sentant déjà sa tension remontait d’un cran quand elle lui adressa un sourire.
(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Yuri Tchekov





Another Day
Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 12 Mar - 17:36:11

"Good Bye Sunshine"
L'acteur s'amusait quelque peu de la pudeur de son ami alors que celui-ci tenta de peser le pour et le contre de sa proposition. Un temps de réflexion qui fut abrégé par le retour impromptu de la rouquine. Yuri lui souriait alors qu'elle reprit place face à eux. L'acteur s'accouda sur la table et glissa une main dans ses cheveux. Il se montra poli, lui demandant si tout allait bien et si elle pouvait se permettre de rester avec eux, elle était toute excitée l'étudiante alors qu'elle affirmait que tout allait bien. Alors il lui souria et reprit le court de leur conversation, conversation qu'il décida de mener d'une main de maître.

《En y réfléchissant, je comprends que Clark ne t'ai pas touché le premier soir. C'est un homme droit et bien élevé, il n'aurait pas aimé profiter de quelqu'un. Ce qui me surprend le plus c'est ton paraître, sans vouloir t'offenser !》 Il fit semblant d'être gêné, Yuri, jouant avec ses cheveux et laissant son regard traîné sur la table. 《Désolé …》 Sa voix s'était faite plus douce et il força un bégaiement. 《C'est juste que je connais Clark depuis le lycée, et il semblerait que je me sois trompé à son sujet, voilà tout.》 Des excuses qui semblerèrent attiser la curiosité de l'étudiante qui le questionna sur le jeune Clark. Le Russe ria avant de reprendre, avec un air qui se voulait bêta: 《Clark adolescent … Il était studieux, solitaire aussi.》 Il se tourna vers son ami qu'il regarda de haut en bas. 《Il a presque toujours été comme ça, en réalité. Mais ça lui va plutôt bien, ce petit côté roi des glaces.》

Il fit mine de retourner la conversation vers Sun-Hee, lui demandant son âge et ce qu'elle souhaitait faire dans la vie. Il exagéra sa stupeur lorsqu'il apprit que la demoiselle avait plus de 10 ans de moins que lui. 《Ouah ! Tu es si jeune ! Mais que peux-tu bien trouver à Clark ? Je l'adore, mais objectivement, ton école doit fourmiller d'étudiants tout aussi beau et bien plus câlin !》 L'acteur se retourna vers son colocataire, fronçant les sourcils. 《Et toi, monsieur le professeur, tu es vraiment déplorable ! Sortir avec une fille si jeune ! Moi qui t'imaginais en gendre idéal, je suis presque déçu. J'espère au moins que tu es un véritable gentleman avec cette charmante demoiselle ! Attend … Tu as le droit de sortir avec ton étudiante ? Je croyais que les professeurs pouvaient se faire renvoyer pour ça …》

Il s'échauffait, Yuri, son jeu se faisant de plus en plus naturel mais aussi de plus en plus faux. L'acteur n'agissait jamais de la sorte, ce comportement, il l'avait volé à ces passants qu'il avait étudié lors de son arrivé à Los Angeles. Il était talentueux, Yuri, assez pour pouvoir se glisser dans n'importe quelle peau, y comprit celle qui l'irritait le plus.
code by solosands
Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri 0f3v
  • Aucune association
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Good bye Sunshine ♫ ! /Feat. Yuri UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 14 Mar - 19:41:38
Good bye Sunshine ♫ !


Concluant l’échange avec son ainé d’un « fais ce que tu veux », Clark vit revenir sa petite-amie qui arborait un sourire lumineux. En retour, Clark était aussi chaleureux qu’une porte de prison. Pas que cela change de d’habitude, mais son humeur laissait clairement à désirer. A peine la belle étudiante fut elle ré-installée en face de lui, qu’elle lui saisit la main pour venir embrasser sa paume. La regardant faire, le trentenaire se força à lui adresser un léger sourire contraint. Sun-Hee s’apprêtait visiblement à dire quelque chose mais fut devancée par l’acteur qui lui demanda si tout allait bien. « Oh oui, ne vous en faîtes pas Monsieur Ychekov. » répliqua-t-elle d’un sourire angélique : « Ma mère m’appelait simplement pour me confirmer les dates de leur visite à New York. » Elle adressa un nouveau sourire au psychiatre : « Ils aimeraient te rencontrer d’ailleurs mon cœur. J’ai pensé qu’on pourrait dîner dans ce petit resto’ où tu m’as emmené lors de notre premier rendez-vous… ! » Oh non. Pitié. « Sun-Hee je… Je pense que c’est un peu précipité, tu ne crois pas ? » tenta-t-il avant d’être interrompu par Yuri qui prit part à la conversation.

Clark lui adressa un regard empli de reconnaissance alors qu’il changeait radicalement de sujet. Si le début de sa phrase tombait à pic, la suite le fit le dévisager. Venait-il réellement de sous-entendre que l’étudiante n’était pas belle… ? Devant le visage médusé de la jeune femme, il se reprit et s’excusa, bégayant légèrement avant de supposer qu’il s’était trompé sur les goûts du psychiatre. « Je… Ne comprends pas… » balbutia la rousse en dévisageant le russe. Et alors ce dernier reprit, parlant de leur adolescence. Clark haussa un sourcil au surnom donné par son colocataire et continua de l’écouter, se demandant où il voulait en venir. C’est alors que le brun aux yeux myosotis demanda son âge à l’étudiante qui lui répondit avec un grand sourire : « J’ai vingt-deux ans ! » dit-elle, visiblement très fière. Fière de quoi ? De sa jeunesse ? Clark songea qu’elle ressemblait à une enfant heureuse d’être considérée comme une « grande ». L’échange entre l’acteur et l’étudiante se poursuivit alors que Clark les écoutait sans mot dire, hocha cependant la tête malgré lui quand le russe affirma que l’université devait regorger d’étudiants bien plus jeunes et beaux que lui.

C’est alors que Yuri se tourna vers lui, d’un air légèrement accusateur. A ses mots, le grand brun le dévisagea quelques secondes avant de saisir où il voulait en venir : « C’est vrai que ce n’est pas très sérieux de ma part d’entretenir une relation avec toi Sun-Hee. Cela pourrait me couter ma place de professeur et nuire à ma réputation en tant que psychiatre...» confirma-t-il, très sérieux. « On s’en fiche des règles ! Notre amour est plus fort que tout ça ! » s’enquit alors l’étudiante. Le psychiatre se retint de lever les yeux au ciel mais ne put contenir son air dépité : « Encore une fois, je pense que tu vas un peu vite en parlant d’amour… » Murmura-t-il. La rousse lui sourit alors, entrelaçant ses doigts avec ceux de son ainé : « Ce n’est pas grave si tu ne m’aimes pas encore Clark. Comme je te l’ai dit la dernière fois : je t’attendrai. »

Le médecin coula alors un regard désespéré vers l’autre homme et retira sa main de l’emprise de sa petite-amie : « Je ne vois pas les choses ainsi. » contra-t-il alors que Sun-hee lui adressait un nouveau sourire, s’adressant alors à l’acteur : « N’est-il pas mignon quand il joue le timide ? » questionna-t-elle d’un air attendri.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Yuri Tchekov





Another Day
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum