AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-22%
Le deal à ne pas rater :
REALME 8 5G 64 Go à prix cassé
179 € 229 €
Voir le deal


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 060f MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 1juq MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
you were made to go out

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Rfnw MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Ngu7
  • Aucune association
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 7 Mar 2021 - 13:54
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Ils avaient attendu ce jour avec impatience : celui où ils récupéreraient les clés du camion de déménagement et glisseraient leurs maigres affaires à l’intérieur de la remorque, tout en étant aidé par quelques bras généreux d’ami(e)s. Marla, elle avait enfilé un de ses pantalons à carreaux et d’autres vêtements, achetés en friperie, pour de maigres dépenses, ce qui la rassurait. Ils leur restaient encore quelques détails à acheter, pour que la maison soit terminée, mais tout irait bien. Elle épluchait les sites d’occasion, les échanges pour quelques services en évitant de vider le contenu de tout son compte bancaire, si difficilement obtenu et rempli. Marla, elle était prête à en découdre, la chevelure attachée d’une couette désordonnée, ses docs aux pieds. Il n’y avait plus que quelques babioles à vider, dans ce loft cauchemardesque et ils prenaient la direction de la maisonnette, abritée dans une impasse. Le coin était végétal, l’on voyait des fleurs, des buissons et arbres, de quoi leur octroyer de la sérénité, en plus d’une maison bien isolée des deux autres, implantées dans la même impasse. Yogi s’impatientait et quittait la troisième place, pour pousser le portillon de son museau, arpentant l’allée de pierres claires, jusqu’aux trois marches d’entrée. Il courait sur la petite terrasse en bois, bousculant la balancelle de la même manière, en sautillant devant la porte d’entrée, d’un vert menthe adorable. Sa tante avait fait repeindre la façade, d’un blanc cassé, s’harmonisant avec les quelques touches colorées. À l’avant de la maison, il y avait un peu d’herbe, avec un cerisier et la maison était entourée par de larges buissons, jusqu’au jardin de l’autre côté. Cette maison, elle avait tout pour elle. Main dans la main, ils prenaient le même chemin que le chien et Marla déverrouillait la porte. « Bienvenue à la maison. » Qu’elle murmurait, d’une voix enjouée, les yeux pétillants d’impatience. Le premier pas officiel dans une maison qui résonnait encore un peu, le soleil s’infiltrant par les nombreuses fenêtres et toujours Yogi, excité d’aller courir dans le jardin plus grand. Elle lui ouvrait et le laissait courir, sauter, d’un sourire comblé aux lippes. Radieuse, Marla, de se trouver ici.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 12 Mar 2021 - 22:58
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Il trépignait d’impatience depuis qu’elle lui avait demandé de venir avec elle, dans cette maison, au cœur de tout ; au creux de rien. Il n’avait pas tardé à louer un box pour mettre les affaires de sa mère et de sa sœur, n’ayant pas encore la force de se séparer de tout. Mathias, il se baladait fièrement avec les clés de leurs maisons et ce porte-clé fétiche, lui rappelant que maintenant, il se devait de rentrer entier : il avait une femme et un chien qui l’attendaient, tous les matins, après le travail. Et puis, quand il a empaqueté ses affaires, il s’est rendu compte qu’il n’avait pas tant de choses que ça : deux valises de vêtements et produits ; un carton avec quelques objets fétiches. Il avait vendu tous les meubles de l’appartement, se faisant un petit pécule pour leur acheter quelques babioles : un tourne disque, un miroir, un fauteuil, une couverture et tellement d’autres choses qui étaient chargées dans ce camion. Habillé négligemment (un jean avec des tâches de peinture, un tee-shirt banal et un bandana pour tenir ses cheveux en arrière), il avait glissé un baiser sous l’oreille de Marla et quelques caresses pendant le chargement. La route silencieuse les avait accompagné, laissant ce je-ne-sais-quoi d’amour dans l’air, à faire pâlir d’envie cupidon. Yogi semblait se réjouir aussi, d’entrer enfin dans une vie qui ne laissait de la place pour le malheur que les jours de grands vents. Ils sont rapidement arrivés à destination, se lançant dans cette allée qui déciderait ou non de leur bonheur futur : le destin se chargera de ça. Les murmures de Marla avant d’ouvrir la porte ont fait rayonner Mathias : son visage s’est perlé d’un immense sourire alors que ses lèvres se sont posées dans la chevelure de Marla. Elle est rentrée, Yogi à sa suite. Et il est resté sur le palier. Timide. Observant les deux âmes dans leur élément. Et lui ? Ne parvenant à croire qu’il avait le droit. Qu’il était légitime à tout ça. Et il regardait Marla, la tête qui se penche.

Prends ma main, guide-moi.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 060f MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 1juq MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
you were made to go out

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Rfnw MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Ngu7
  • Aucune association
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 13 Mar 2021 - 6:53
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Elle n’avait pas ressenti ce bien-être depuis de longues années, Marla. La sérénité d’avancer les paupières closes, sur le fil du destin. Aux côtés de son amour, enlaçant ses phalanges des siennes, pour ne faire plus qu’un. Et tout ceci se concrétisait, en entassant les affaires dans la remorque du camion de déménagement. Les meubles se mêlant aux maigres affaires personnelles, à celles chinées à moindre coût, par Marla, éternellement angoissée de trop dépenser et de retourner à la rue. Proche de son argent, vérifiant chacune de ses dépenses, la boule au ventre. Inquiète, constamment, de se laisser aller et de profiter pleinement du confort offert, par ses efforts innombrables, depuis sa sortie des ruelles. L’esprit ailleurs, le sourire éternel, lui, ne périssait pas. Il étirait ses pulpes charnues d’une risette comblée. La maison Katz et Chesterfield : à leur image, décorée par leurs soins. Leurs noms, entremêlés sur la boîte aux lettres. Yogi se dépêchant de rejoindre la porte d’entrée, Marla derrière lui, à le laisser découvrir son nouvel espace de vie. Ses pas ne tardaient pas à revenir vers le petit couloir d’entrée, pour venir prendre délicatement la main de Mathias. « À droite, notre cocon. » Qu’elle murmurait en ouvrant la porte, tombant nez à nez avec leur chambre, liée à une salle de bain. Elle lui faisait découvrir lentement l’espace, qu’il puisse se projeter et admirer ce qu’ils possédaient désormais. De retour dans le couloir d’entrée, elle lui montrait la porte de gauche : une réserve pouvant abriter tout et son contraire. Ensuite, la pièce de vie : cuisine sans porte, laissant libre accès au salon, la luminosité massive due aux larges fenêtres et le jardin fermé de l’extérieur, où s’amusait Yogi. Ses bras s’en venaient donc, entourer sa taille, rivant ses yeux des siens. Étreinte amoureuse de leurs prunelles. « Ça te plaît, pour l’instant ? » Parce que la suite réservait bien des surprises, tentant elle-même de s’approprier la demeure, ayant encore du mal à réaliser que sa famille était à l’abri.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 16 Mar 2021 - 21:10
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
La peur, de voir tout disparaitre, du jour au lendemain : voilà ce qui creusait son ventre, provoquant le genre de trou béant qu’on peine à camoufler, à reboucher. L’hémorragie interne trop conséquente, il craignait de tomber raide mort, dès l’instant où il savourerait cette maison : paradis perdu, au cœur même de l’Enfer. Il peinait un peu à respirer correctement, en proie à ce genre de crise d’angoisse qui vous cloue sur place et dont personne ne peut voir les dégâts internes. Plus aucun endroit où aller, se réfugier. La peur. Pourtant. Son sourire est apparu, là, au milieu de ce chaos interne : ses yeux se sont posés sur elle, et quand sa main est venue se nicher dans la sienne, Mathias l’a suivi. Véritable bouée de sauvetage au cœur d’une tempête : noyade évitée, humain sauvé. Il jette des coups d’œil rapide, serre si fort les phalanges de Marla qu’il en blanchit son épiderme. Et il avait peur : peur de la lâcher du regard et qu’elle disparaisse. Qu’ils disparaissent : Yogi, et elle. Petit chien qui semblait vivre une vie plus que paisible en compagnie des quelques papillons qu’il cherchait à chasser. Il déglutit Mathias, peine à retrouver un peu de son sourire aux allures d’étoile. Et quand il la serre tout contre lui, il ne trouve rien à dire.

Si ce n’est. « Faut pas que tu partes. » Comme un air de survie.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 060f MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 1juq MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
you were made to go out

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Rfnw MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Ngu7
  • Aucune association
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 24 Mar 2021 - 16:00
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Au milieu du cocon : insécurité, craintes et peurs. L’appréhension de se bercer d’illusions. Que tout ne soit que désillusions. Elle tentait de garder la face, de ne pas faiblir et se montrer pleine d’ambition, même si l’exercice de concrétiser les choses l’affolait. Que ce soit un domicile ou un engagement, Marla, elle se retrouvait vite prise de court, mais savait garder la tête hors de l’eau. Pour un temps ou deux. Sauf lorsque le regard inquiet de Mathias se posait dans le sien et qu’ils se comprenaient, qu’ils communiquaient ainsi. Langage visuel secret, mystérieux et mystique. « De quoi as-tu peur ? » Que ses lèvres murmuraient, en accueillant son minois entre ses mains délicates. Les doigts de la fleur effleuraient et caressaient son épiderme, sa barbe naissante, jusqu’à quelques mèches de cheveux, rabattues derrière son bandana. « Moi, j’bouge pas. » Qu’elle murmurait à son oreille, glissant ses bras autour de ses épaules pour intensifier l’étreinte réconfortante, canalisant ses peurs. Celles qui déambulaient dans le couloir, dans un coin de sa caboche et qui ne la laissait jamais plus d’une journée sereine ou apaisée. La gamine, elle avait été lâchée de tous les côtés et parvenait, donc, à comprendre ce qu’il pouvait ressentir, Mat. Une énième perte et il partirait en vrille, en mille morceaux, à l’image de son âme sœur, tentant de l’apaiser entre ses bras. Contre son coeur. « Parle-moi. »
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 24 Mar 2021 - 16:26
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Il avait tellement de mal à sortir les mots(maux) de sa bouche, qu’il restait tétaniser, se contentant de murmurer quelques craintes. La peur de les voir se matérialiser là, d’un instant à l’autre : de se réveiller et de retrouver son quotidien amer, les flots tanguant à l’idée de solitude. Il connaissait pourtant, ayant vécu la majeure partie de sa vie seul, au détriment de quelques douleurs bien cachées. Marla, elle avait débarqué, foutu en l’air sa conception de la vie, de l’amour, de la mort : et d’un enfer trop brûlant, elle avait réussi à éteindre les flammes, ne laissant que des braises, signe d’une passion toujours violente entre eux. Quand elle caresse son épiderme, Mathias il ferme les yeux. Fragile. Subtil. Instant de réconfort, dans l’océan d’amertume qui peine à le fuir, maintenant qu’il est en sécurité. Il déglutit en l’entendant. Rouvre les yeux pour l’observer. Elle était là, elle le lui disait : et la peur semblait diminuer, un peu. Le chien rentre dans la maison, s’assoit, les observe. Dans cet échange des plus silencieux mais bien plus intime que n’importe quelle baise qu’ils auraient pu se donner (s’adonner). Et les mots sont à la ramasse, il les ramasse. Essaie de lui faire comprendre. Ouvre la bouche une fois. Puis la referme. La rouvre. Le manège tourne vite, quelques instants. Et puis, finalement. « Je ne peux plus, sans toi. » L’ultime révélation.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 060f MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 1juq MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
you were made to go out

MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Rfnw MARTHIAS » TO BUILD A HOME. 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Ngu7
  • Aucune association
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
MARTHIAS » TO BUILD A HOME. Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 24 Mar 2021 - 18:59
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Elle ne le quittait pas des yeux, son amour. Attrapait à la volée chaque maux, chaque bourrasque inquiétante du bout des doigts. Tentait du bout des lippes, d’attraper ses peurs et d’en faire les siennes, qu’ils les partagent jusqu’au dernier souffle, le moindre état d’âme. Ses peines seraient les siennes. Ses peurs seraient les siennes. Le tout, dans un foyer où chaque émotion néfaste, resterait dehors, à l’extérieur de leur bulle d’amour et de bien-être. Parce que c’était bel et bien ce qu’ils s’apprêtaient à faire, avec cette demeure lumineuse, le camion et ce coin de paradis, qui n’attendaient qu’eux pour s’animer. Pour prendre vie sous le soleil, les astres étincelants. Alors, en dépit des craintes, des peurs paniques, elle faisait de son mieux pour apaiser l’âme torturée de sa moitié complémentaire. Le prenant entre ses mains, caressant sa peau. Lui glissant quelques mots, les yeux dans les yeux. « Moi aussi, j’ai peur que tu me laisses. Que tu m’abandonnes. Que tu vois que je suis nulle, pas assez bien... » Une petite moue étirait ses traits, balayés par les rayons de soleil. « Mais je sais aussi que jamais, je te laisserai. Et je te le prouverai... » La voix un peu fébrile, Marla embrassait longuement son front, puis le bout de son nez, qu’elle effleurait du sien. Baiser d’esquimaux. « Tu es merveilleux, Mat, tellement que je ne pense pas encore te mériter. » Triste aveu d’une gamine pas confiante envers elle, bancale et chancelante. Mais d’une enfant amoureuse. « On profite. Minute par minuit. Dans le présent. D’accord ? » Et le petit doigt se tendait, pour formuler une promesse, comme deux grands enfants. Son front au sien.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 7 Avr 2021 - 18:14
TO BUILD A HOME
MARTHIAS 8
Les aveux, ça faisait un mal de chien : trifouillant au plus profond de ton âme pour y trouver quelque chose à dire, à avouer, Mathias il semblait perdu sur le fil de la vie. Comme s’il n’avait jamais pensé arriver jusque-là, probablement mort depuis trop longtemps. La lumière vive qui s’appelait Marla l’emmenait dans un territoire encore inconnu au bataillon : comme si les vagues de l’océan le berçait, lui qui avait été si longtemps tourmenté par leur bruit et leur violence. Alors il avoue, à demi-mot, les maux dont il est atteint : maladie incurable que celle d’avoir peur de l’abandon. Marla saura-t-elle ce que ça veut dire, dans le fond ? Elle qui a vécu ça mieux que quiconque … Les mots jetés, elle les a attrapé, les a sublimé : les a rendu si légers, avec ce toucher et ce regard qui lui est propre, que Mathias souriait, lui rendant même pas le quart de légèreté qu’elle influait dans ses baisers, son épiderme se dressant au contact fébrile d’une âme aussi fêlée que la sienne. Il souriait maintenant, conscient qu’il n’était pas vraiment seul à se demander pourquoi et comment il en était arrivé là, à l’aimer autant, à s’aimer autant : avec cette maison, ce chien, ces rayons de soleil qui semblaient descendre des cieux, juste pour eux ; juste sur eux. Il serrait la belle brune contre lui, contre son cœur qui battait un peu plus fort. Juste pour elle.

« Minute par minute. Et à minuit l’amour volera. » Poème en court d’écriture. Histoire en cours de visionnage.
(c) TORTIPOUSS.


Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum