AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go ...
Voir le deal
869.99 €


Adam Skywalker
Adam Skywalker






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t21143p10-ohanzee-adam-skywalker-o-cheyenne-jackson#1169687 https://www.disjointedsocieties.com/t21173-adam-skywalker#1169799 https://www.disjointedsocieties.com/t21172-adam-skywalker#1169792
Surnom : Connu dans tout New-York sous le nom d'Adam Skywalker, sur ces papiers d'identité figure le prénom Ohanzee. Prénom qu'il reçu à la naissance et délaissa à l'adolescence. Prénom que sa femme utilise de plus en plus, une tentative de mettre de la distance entre eux.
Âge : 46
Origines : Américain né dans le Dakota du Sud, dans son sang coule l'héritage du peuple Sioux, héritage qu'il renie autant qu'il ne l'adule.
Occupation : Artiste occupé à crever les planches des scènes de Broadway depuis plusieurs années déjà.
Lieu de résidence : En colocation avec Catriona, sa future ex-femme, dans leur onéreux penthouse de l'Upper East Side
A New York depuis : Début 2003
Situation Amoureuse : La bague au doigt oxydée par des années d'éloignement et d'adultère. La corde au cou dont il sera bientôt débarrassé. En instance de divorce.
Orientation sexuelle : Bisexuel vagabond, incapable de se contenter d'un seul lit
Trigger Warning : Il est possible qu'avec ce personnage j'aborde des sujets tels que:
- Le sexe de manière générale, soit par des allusions soit de manière plus direct
-la violence physique, parfois excessive.
- la violence morale
- les violences sexuelles, notamment des violences sur mineurs et l'inceste. Ce thème ne sera abordé que dans des RPs spécialisés et avec des partenaires averti.e.s
- la maltraitances enfantines, de même que pour les violences sexuelles, ils ne seront exploités que dans des RPs avec des partenaires averti.e.s et ne feront que l'objet de flashback
- La mort

Personnellement, je n'ai pas de sujet tabou. Je suis quelqu'un de très difficilement choquable par écrit et je suis donc d'accord pour aborder tout les thèmes possibles du moment que le ou la partenaire est également à l'aise.

Quelques fun et useless facts:

Amateur de musique depuis son plus âge, il est chanteur, bassiste et saxophoniste • Heureux propriétaire de deux chiens; Junior, un vieux bouvier bernois et Omens, un chiot malinois. • Il a appris à chasser avec son grand-père lorsqu'il avait 14 ans, une pratique qui le répugna au plus haut point • Végétarien depuis ses 18 ans • Lorsqu'il a emménagé à New-York, il a emporté avec lui son premier fusil de chasse, celui avec lequel il a tué son premier cerf • Adam ne connait plus la valeur de l'argent, acheteur compulsif, il dépense à tout va • Amateur de luxe et de grandes marques • Adam croit aux fantômes, aux créatures démoniaques, à la voyance et au folklore vaudou. Il n'est pas rare qu'il se fasse tirer les cartes ou qu'il participe à des séances de spiritisme. • Obsédé par son apparence, Adam lutte perpétuellement contre les cheveux blancs et frôle la crise cardiaque à l'apparition de chaque nouvelle ride. Sa salle de bain déborde de produits de beauté. • Amateur de sport, il pratique souvent l'athlétisme, la natation, la boxe ainsi que l'escalade. • Il est le deuxième né d'une fratrie de 4 enfants, sa mère décède en donnant naissance à la petite dernière, Adam a 8 ans. • Il élève ses cadets et subit les assauts de son père, des abus de violence physique, morale et sexuelles dont il ne parlera à personne pas même à sa femme. • Avec ses amis, il forma un groupe et ils firent un road trip dans tout les Etats-Unis. Le groupe a un petit succès mais se dissout en 2004 • La même année, il devient le père d'un petit garçon, Dustin • Il se marie en 2005 • En 2014, il découvre que sa femme a un amant, elle lui annoncera une semaine plus tard qu'elle est enceinte, Adam a reconnu l'enfant comme étant le sien. • Il a perdu tout contact avec ses frères et sœurs.
"Cut me and I bleed Dior"
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 210
  • Aucune association
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 184
Faceclaim : Cheyenne Jackson
Crédits : Avatar par Resilience
Inscription : 02/03/2021
Multicomptes : Yuri (on ice) Tchekov & Ash (VS Evil Dead) Miller
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 5 Mar - 21:04:46
Deep in my heart there's a scar
Cela faisait plusieurs heures que tu faisais face à ton reflet, tentant de te rendre le plus présentable possible, bien que tu n'avais pas la moindre envie de quitter cette chambre d'hôtel dans laquelle tu avais élu domicile. Ce rendez-vous était le rendez-vous de la dernière et tu n'en étais que trop conscient. Et pourtant, pourtant tu n'avais pas la moindre envie d'exposer ton cœur brisé à un inconnu. Tu craignais qu'il ne voit ce sang sur tes mains car ces gens-là voyaient tout, ces gens-là pouvaient percer à jour n'importe quel criminel en un seul regard. Alors tu décidas de t'aseptiser, de te débarrasser de tout indice. À peine t'étais tu lever que tu t'étais rué dans la salle de bain. Dans un premier temps, tu partis aux cheveux blancs puis aux poils qui aurait pu parasiter cette barbe que tu redessinas par la suite. Puis tu hydrata l'épiderme de ton visage ainsi que celui de tes mains, vidant ce pot de crème qui t'avais coûté une petite fortune. Ensuite, ce fut au tour des cernes de disparaître. Ces cernes qui avaient prit place sous tes yeux depuis plusieurs mois déjà … N'étaient elles pas apparues suites aux insomnies que tu donnais cette demande de divorce ? Tu tenta également de discipliner tes cheveux avant de te dire que tu avais subitement l'air trop propré pour paraître être naturel. Alors décida de les secouer, optant pour un simple coiffé décoiffé.

Tu pris également un temps fou pour choisir tes vêtements. Un costume ? Trop sérieux, trop coincé aussi. Un t-shirt ? Trop décontracté. Un look total noir ? Pour donner l'impression de porter le deuil ? Non, merci ! Tu retournas cette valise de vêtements que tu avais pris avec toi, celle qui campait en permanence dans l'entrée de ton penthouse, prête à l'emploi, prête à emporter loin du champ de bataille qu'était devenu ton appartement. Tu revêtis un jeans bleu marine que tu agrémentas d'une ceinture en cuir, puis tu revêtis une chemise rouge … avant de la retirer et de la jeter à l'autre bout de la pièce. Finalement, tu optas pour une simple chemise blanche, simple et élégante, exactement l'image que tu cherchais à renvoyer. Tu laissas le col légèrement déboutonné, juste assez pour laisser entre voir ce médaillon que ta grand-mère t'avais offert avant voir départ pour Lennox, quand tu étais encore un enfant insouciant bien qu'endeuillé, c'était un porte-bonheur qu'elle disait, conneries. Tu revêtis également tes lunettes, bien que tu te doutais que tu n'en aurais aucunement besoin. Tu avais eu du mal à les accepter ces lunettes, une autre preuve de ce vieillissement que tu peinais à retarder. Tu t'armas finalement de ton imperméable puis tu quittas l'hôtel, te rendant à cette adresse que ton agent t'avais indiqué. Ce fut sa secrétaire qui prit le rendez-vous, bien consciente que tu ne l'aurait jamais fait. Une femme charmante, sa secrétaire.

L'attente fut relativement brève, tout du moins, selon l'horloge. Toi, tu avais l'impression qu'elle durait une éternité alors que tu touchais compulsivement ton annulaire gauche, jouant cette peau blanchit, encore peu habitué à l'absence de cette bague qui l'avait couverte durant 15 ans. Tu retiens un sursaut lorsque la secrétaire t'assura que l'on allait te recevoir au plus vite. Et lorsque l'homme vint de te chercher, tu jouas au vieil habitué, adoptant un semblant de calme alors que tu rejoignis le médecin dans son antre. Tu observas rapidement l'endroit alors que tu pris place face au psychiatre, jambes croisés et doigts entremêlés. Tu n'avais particulièrement envie de lui parler à cet homme, tout comme tu n'avais eûs pas envie de parler aux deux autres psychiatre que l'on t'avais forcé à voir. Alors tu te contentas de le saluer, accompagnant tes mots d'un simple hochement de tête.

Ft. @Clark Lewis
(c) AMIANTE

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 0f3v
  • Aucune association
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 6 Mar - 18:24:41
Deep in my heart there's a scar
« City of stars… Are you Shining just for me… ? City of stars… There’s so much that I can’t see. Who know… Is this the- » Clark coupa le réveil de son téléphone portable, grognant légèrement en constatant qu’il était déjà sept heures du matin. Il commençait sa journée par deux heures de cours à Columbia avant de regagner son cabinet pour trois consultations, il mangerait sur le pouce et irait donner un coup de main à la smiling fondation où un enfant état plongé dans un profond mutisme depuis qu’il était arrivé au centre. A la suite de quoi, il irait étudier une affaire au commissariat de Manhattan avec le lieutenant Wolf jusqu’à la fin de la journée. Gros programme en perspective et il ne rentrerait à l’appartement de l’acteur que sur les coups de neuf heure du soir, probablement. Tu travailles trop, Clark Oui, mais qui n’accorderait pas tout son temps à son travail s’il n’avait rien en dehors ? Rien, c’était vite dit. Depuis deux mois déjà, une tierce personne semblait animer ses journées et ses soirées, rendant son quotidien moins morose. Une personne aux yeux d’un incommensurable bleu.

Alors qu’il préparait le petit déjeuner pour le propriétaire de ces deux orbes abyssaux, il le vit descendre de la mezzanine, s’asseyant au bar et fixant le plan de travail d’un air endormi : « Bonjour Yuri. » murmurait-il en déposant devant lui une tasse de thé, des œufs et du bacon : « Tu tournes les scènes d’action aujourd’hui, non ? Tu vas avoir besoin de forces. » fit-il remarqué en constatant que l’acteur louchait vers les céréales composées à 90% de sucre. Rangeant la boîte porteuse de tentation, il lui tapota l’épaule en grimpant à l’étage pour prendre sa douche. Descendant à peine dix minutes plus tard, dents brossés et crème d’hydratante bien en place sur son visage nacré, le psychiatre fit un crochet par la cuisine pour constater que le russe était encore attablé : « Il ne te reste qu’une demi-heure pour te préparer. » indiqua-t-il en venant se placer sans son dos, appuyant sur symétriquement sur deux zones à la base de sa nuque, des points d’acuponctures censées contribuait à irriguer le cerveau et donc à le réveiller. Tenté de laisser ses doigts se balader sur cette presque aussi pâle que la sienne, il se fit violence et informa son hôte qu’il rentrerait tard.

Un trajet en métro, une marche de quinze minutes et deux escaliers plus tard, il se trouvait dans sa salle de classe, enseignant le syndrome de vampirisme clinique à une classe de cinquième année de médecine. Le cours passa à une vitesse folle et lorsque Clark croisa sa petite-amie, se rendant elle-même à un cours d’art, il lui embrassa à peine le bout des lèvres, faisant glousser au passage la camarade qui l’accompagnait. Forcément, un professeur qui sortait avec une élève avait tendance à faire jaser mais Clark ne s’en préoccupait pas. D’abord parce qu’il estimait qu’il avait le droit de coucher avec il le voulait, ensuite parce qu’elle n’avait été son étudiante qu’un seul semestre pour une option hebdomadaire d’à peine une heure puisqu’elle n’était pas en médecine. Enfin, il n’était du genre à se formaliser de l’avis des autres et il n’était pas suffisamment attaché à Sun-Hee pour que l’opinion de ses pairs à son sujet ait un quelconque impact à ses yeux. Alors pourquoi restait-il avec elle ? Probablement parce qu’elle constituait une distraction suffisamment impactante pour qu’il n’évite de penser à cette autre personne. Cette autre personne avec laquelle il partageait cet immense appartement. Cette autre personne pour laquelle, il ne remplissait « qu’une case sur trois », le rendant inapte à avoir le droit de passer la porte de son cœur. Luttant pour ne pas s’attacher outre mesure, s’imposant à lui-même le souvenir de Lydia et sa relation à Sun-Hee comme dissuasion, Clark manqua le bus qui était censé l’amener près de son cabinet de psychiatrie. Appelant un Uber, il arriva à temps à son bureau et s’installa en coup de vent, ne prenant pas le temps de relire le nom de ses prochaines consultations. Marchant d’un pas dynamique dans le couloir, rejoignant son assistante Amanda, cette dernière lui tendit le dossier d’un certain Adam Ohanzee Skywalker. Skywalker… Ce nom de famille lui était familier et s’il ne percuta pas immédiatement, il percuta alors que l’homme s’installait dans le fauteuil en cuir face à lui : il était le mari de Mrs Skywalker. Celui qui était infidèle et à qui elle avait demandé le divorce.

Profitant que son nouveau patient observe les lieux, il consulta rapidement son dossier : excès de violence, passage à tabac d’un costumier, tendance à l’exagération et crises de colères. Relevant son regard charbonneux vers le plus âgé, Clark s’arma de son visage impassible et répondit à sa salutation de sa voix profonde avant de légèrement pencher sa tête sur le côté, l’observant : il semblait tiré à quatre épingles, cet homme. Aucun détail ne semblait laissé au hasard dans le choix de ses vêtements, dans la construction de sa coiffure et dans l’harmonie de son visage. Son visage, justement, légèrement marqué par temps, semblait d’une dureté équivoque : il ne voulait pas être là. Il y était contraint et forcé et ne serait donc probablement pas le plus coopératif du monde lors de cette thérapie. Thérapie qui avait pour objet de l’aider à contrôler ses sautes d’humeurs et excès de violence, selon son dossier : « Qu’est-ce qu’il s’est passé avec mon confrère le docteur Welem, pour qu’il vous adresse à moi ? » Questionna-t-il d’un air curieux : «Une mésentente ? Un souci de feeling ? » Il reporta son regard ébène sur le dossier avant de continuer : « Peu importe. Nous ferons en sorte d’avancer ensemble Monsieur Skywalker. Considérez-moi comme votre allié à partir de maintenant. Que vous ayez choisi de réaliser cette thérapie ou non, y mettre du votre contribuera à nous faire avancer et à vous aider. » Petit avertissement, visant à faire comprendre à son nouveau patient que s’il ne jouait pas le jeu, les consultations ne serviraient à rien.
Ft. @Adam Skywalker
(c) AMIANTE



Another Day
Adam Skywalker
Adam Skywalker






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t21143p10-ohanzee-adam-skywalker-o-cheyenne-jackson#1169687 https://www.disjointedsocieties.com/t21173-adam-skywalker#1169799 https://www.disjointedsocieties.com/t21172-adam-skywalker#1169792
Surnom : Connu dans tout New-York sous le nom d'Adam Skywalker, sur ces papiers d'identité figure le prénom Ohanzee. Prénom qu'il reçu à la naissance et délaissa à l'adolescence. Prénom que sa femme utilise de plus en plus, une tentative de mettre de la distance entre eux.
Âge : 46
Origines : Américain né dans le Dakota du Sud, dans son sang coule l'héritage du peuple Sioux, héritage qu'il renie autant qu'il ne l'adule.
Occupation : Artiste occupé à crever les planches des scènes de Broadway depuis plusieurs années déjà.
Lieu de résidence : En colocation avec Catriona, sa future ex-femme, dans leur onéreux penthouse de l'Upper East Side
A New York depuis : Début 2003
Situation Amoureuse : La bague au doigt oxydée par des années d'éloignement et d'adultère. La corde au cou dont il sera bientôt débarrassé. En instance de divorce.
Orientation sexuelle : Bisexuel vagabond, incapable de se contenter d'un seul lit
Trigger Warning : Il est possible qu'avec ce personnage j'aborde des sujets tels que:
- Le sexe de manière générale, soit par des allusions soit de manière plus direct
-la violence physique, parfois excessive.
- la violence morale
- les violences sexuelles, notamment des violences sur mineurs et l'inceste. Ce thème ne sera abordé que dans des RPs spécialisés et avec des partenaires averti.e.s
- la maltraitances enfantines, de même que pour les violences sexuelles, ils ne seront exploités que dans des RPs avec des partenaires averti.e.s et ne feront que l'objet de flashback
- La mort

Personnellement, je n'ai pas de sujet tabou. Je suis quelqu'un de très difficilement choquable par écrit et je suis donc d'accord pour aborder tout les thèmes possibles du moment que le ou la partenaire est également à l'aise.

Quelques fun et useless facts:

Amateur de musique depuis son plus âge, il est chanteur, bassiste et saxophoniste • Heureux propriétaire de deux chiens; Junior, un vieux bouvier bernois et Omens, un chiot malinois. • Il a appris à chasser avec son grand-père lorsqu'il avait 14 ans, une pratique qui le répugna au plus haut point • Végétarien depuis ses 18 ans • Lorsqu'il a emménagé à New-York, il a emporté avec lui son premier fusil de chasse, celui avec lequel il a tué son premier cerf • Adam ne connait plus la valeur de l'argent, acheteur compulsif, il dépense à tout va • Amateur de luxe et de grandes marques • Adam croit aux fantômes, aux créatures démoniaques, à la voyance et au folklore vaudou. Il n'est pas rare qu'il se fasse tirer les cartes ou qu'il participe à des séances de spiritisme. • Obsédé par son apparence, Adam lutte perpétuellement contre les cheveux blancs et frôle la crise cardiaque à l'apparition de chaque nouvelle ride. Sa salle de bain déborde de produits de beauté. • Amateur de sport, il pratique souvent l'athlétisme, la natation, la boxe ainsi que l'escalade. • Il est le deuxième né d'une fratrie de 4 enfants, sa mère décède en donnant naissance à la petite dernière, Adam a 8 ans. • Il élève ses cadets et subit les assauts de son père, des abus de violence physique, morale et sexuelles dont il ne parlera à personne pas même à sa femme. • Avec ses amis, il forma un groupe et ils firent un road trip dans tout les Etats-Unis. Le groupe a un petit succès mais se dissout en 2004 • La même année, il devient le père d'un petit garçon, Dustin • Il se marie en 2005 • En 2014, il découvre que sa femme a un amant, elle lui annoncera une semaine plus tard qu'elle est enceinte, Adam a reconnu l'enfant comme étant le sien. • Il a perdu tout contact avec ses frères et sœurs.
"Cut me and I bleed Dior"
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 210
  • Aucune association
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 184
Faceclaim : Cheyenne Jackson
Crédits : Avatar par Resilience
Inscription : 02/03/2021
Multicomptes : Yuri (on ice) Tchekov & Ash (VS Evil Dead) Miller
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 8 Mar - 15:37:36
Deep in my heart there's a scar
Un petit ricanement s'échappa de ta bouche alors que le médecin te mettait en garde. Un ricanement exutoire de ton dédain. Cette Terre portait-elle un homme plus dédaigneux et désabusé que toi ? Désabusé, c'était sûrement le moment qui qualifiait le mieux ce médecin au visage renfermé, presque aussi impénétrable que ton armure. Lui arrivait-il d'exprimer une quelconque émotion ? Ce type doit être d'un ennui au lit.

《Le Docteur Welem m'énervait avec ses questions toutes plus stupides les unes que les autres. Il a fini par abandonner, décrétant que son confrère le Docteur Lewis, était spécialisé dans la gestion de la colère et seront donc plus apte à m'aider. Mais vous savez quoi ?》 Tu te penchas vers lui et adoucis ta voix, théâtralisant ce qui se voulait être une confession. 《Je n'ai pas besoin d'aide.》 Un mensonge éhonté dont tu étais conscient. Tu avais traversé trop d'épreuve, vu trop de chose, fait trop de chose. Tu ne pouvais qu'avoir besoin d'aide. Tu étais juste incapable de la demander.

Tu reprenais place dans le fond de ton siège, détaillant de la tête au pied l'homme qui avait fait de même quelques minutes plus tôt.

《Je suis sûr les nerfs en ce moment. Ces nerfs ont lâchés et c'est, malencontreusement, ce coutumier qui m'a servit de défouloir. Ça pourrait arriver à tout le monde. D'ailleurs, je suis sûr que ça arrive à tout le monde. Ils devraient se réjouir qu'il n'y a que lui qui ait prit …》 Même si le pauvre homme a finit à l'hôpital avec le nez et deux doigts de cassés ? Même si cet excès de violence avaient effrayés tout le staff ? Même si il t'avait effrayé toi aussi ? N'avais pas tu eus l'impression d'être dans la peau de ton géniteur durant ces quelques minutes de craquage ? Ne t'étais-tu pas isolé dans ta chambre depuis ? N'avais-tu pas décidé de ne pas remettre les pieds dans ton penthouse depuis ? N'avais-tu pas crains que tes fils puissent, eux aussi, de défouloir ? N'avais-tu pas craint de leurs faire du mal ? N'avais-tu pas craint de devenir comme lui ? Si tu avais fais le moindre mal à l'un de tes enfants, jamais tu ne le serai pardonner. 《Je suis juste tendu, je ne suis pas cinglé, je n'ai pas besoin de psy.》 Des clichés éculés sur une médecine dont tu t'étais toujours moqué, à tes yeux, la psychiatrie était pour les fous, n'y plus ni moins. Et tu avais beau avoir une myriade de défaut, la folie n'en faisait pas partie. Et l'on avait beau t'expliquer que voir un psychiatre ne faisais pas de toi un fou, tu n'en entendais rien. Tu t'étais mis ça dans la tête et ça refusait de s'en aller. Était-ce pour cela que tu avais trop peur de demander de l'aide ? Avais-tu peur que l'on te traite de fou ? Mais n'est ce pas que d'être un meurtrier ?

Tu t'agitais à mesure que ces idées faisaient leurs bout de chemin dans ta petite tête brune. Tu essayais de les chasser, en silence et sans énervement, mais tu devais avouer que te défouler sur ce coutumier avait été bien plus efficace. 《Tout ira mieux une fois le divorce prononcé.》 Qui essayais tu de convaincre, Ohanzee ? Le Docteur Lewis ? Ou toi ?

Ft. @Clark Lewis
(c) AMIANTE

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 0f3v
  • Aucune association
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 12 Mar - 22:37:16
Deep in my heart there's a scar
Son patient venait-il de rire ? Clark fronça légèrement les sourcils, le dévisageant. Cet avait donc un problème avec l’autorité, il ne supportait pas, visiblement, d’être cantonné à des réglementations ou de faire face à des avertissements. Ce trait de caractère était typique des personnes de types mégalomane. Mais ce trouble était en général accompagné d’une confiance excessive de soi et d’un rapport à la réalité altéré. Adam Skywalker semblait vaniteux, oui, il semblait caractériel, oui, mais la mégalomanie n’était pas la maladie mentale dont il souffrait. En réalité, peut-être était-ce totalement l’inverse. Peut-être se détestait-il à tel point qu’il ne trouvait de réconfort que dans l’affrontement et l’acharnement envers autrui…

Et l’homme, visiblement imbu de lui-même, répliqua que le confrère du psychiatre l’avait agacé avec ses questions qu’il avait jugé stupides. « Non mais vous allez me le dire. » répliqua le grand brun en observant se monter la tête tout seul avant qu’il n’oriente son « jeu » - puisqu’il s’agissait bien là d’un jeu d’acteur, cette confiance assumée, ce caractère bien trop corrosif – vers une touche plus dramatique : « Et moi je pense que vous en avez réellement besoin, Adam. » Il consulta son dossier et demanda : « Ou devrais-je dire Ohanzee ? » L’autre continua alors ses élucubrations, affirmant qu’il s’était défoulé sur cet employé et que cette situation pouvait bien arriver à n’importe qui. Le grand brun à la peau nacrée haussa un sourcil et se retint de soupirer. Du déni… ? Peut-être pas. Cette assurance qu’il avait à expliquer sa vision des choses semblait également encline à tenter de le convaincre lui-même. Ainsi, n’était-il peut-être pas totalement en accord avec ses propos et ses actes, peut-être était-ce une manière de se maintenir la tête hors de l’eau, de conserver un semblant de contrôle sur une situation qu’il ne maîtrisait pas. Voir même, d’une situation qui le terrifiait… ? A la nouvelle réplique – puisqu’il lui semblait que l’homme récitait un texte appris par cœur, lui donnant l’intention qu’il y souhaitait, faisant vivre ce personnage auquel il se raccrochait – le médecin secoua la tête et répliqua : « La majorité des gens qui consultent un psychiatre ne sont pas fou, Ohanzee. Ils ont simplement besoin d’aide. » Il déglutit et ajouta : « Et je pense que vous avez sérieusement besoin que l’on vous aide. Sincèrement. »

La dernière phrase de son patient lui fit toucher le problème – ou du moins l’un des problèmes parmi le grand nombre qu’il ne parvenait pas à estimer pour le moment concernant le quarantenaire – du doigt : « Vous êtes en instance de divorce. Est-ce quelque chose qui vous touche, Ohanzee ? »
Ft. @Adam Skywalker
(c) AMIANTE



Another Day
Adam Skywalker
Adam Skywalker






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t21143p10-ohanzee-adam-skywalker-o-cheyenne-jackson#1169687 https://www.disjointedsocieties.com/t21173-adam-skywalker#1169799 https://www.disjointedsocieties.com/t21172-adam-skywalker#1169792
Surnom : Connu dans tout New-York sous le nom d'Adam Skywalker, sur ces papiers d'identité figure le prénom Ohanzee. Prénom qu'il reçu à la naissance et délaissa à l'adolescence. Prénom que sa femme utilise de plus en plus, une tentative de mettre de la distance entre eux.
Âge : 46
Origines : Américain né dans le Dakota du Sud, dans son sang coule l'héritage du peuple Sioux, héritage qu'il renie autant qu'il ne l'adule.
Occupation : Artiste occupé à crever les planches des scènes de Broadway depuis plusieurs années déjà.
Lieu de résidence : En colocation avec Catriona, sa future ex-femme, dans leur onéreux penthouse de l'Upper East Side
A New York depuis : Début 2003
Situation Amoureuse : La bague au doigt oxydée par des années d'éloignement et d'adultère. La corde au cou dont il sera bientôt débarrassé. En instance de divorce.
Orientation sexuelle : Bisexuel vagabond, incapable de se contenter d'un seul lit
Trigger Warning : Il est possible qu'avec ce personnage j'aborde des sujets tels que:
- Le sexe de manière générale, soit par des allusions soit de manière plus direct
-la violence physique, parfois excessive.
- la violence morale
- les violences sexuelles, notamment des violences sur mineurs et l'inceste. Ce thème ne sera abordé que dans des RPs spécialisés et avec des partenaires averti.e.s
- la maltraitances enfantines, de même que pour les violences sexuelles, ils ne seront exploités que dans des RPs avec des partenaires averti.e.s et ne feront que l'objet de flashback
- La mort

Personnellement, je n'ai pas de sujet tabou. Je suis quelqu'un de très difficilement choquable par écrit et je suis donc d'accord pour aborder tout les thèmes possibles du moment que le ou la partenaire est également à l'aise.

Quelques fun et useless facts:

Amateur de musique depuis son plus âge, il est chanteur, bassiste et saxophoniste • Heureux propriétaire de deux chiens; Junior, un vieux bouvier bernois et Omens, un chiot malinois. • Il a appris à chasser avec son grand-père lorsqu'il avait 14 ans, une pratique qui le répugna au plus haut point • Végétarien depuis ses 18 ans • Lorsqu'il a emménagé à New-York, il a emporté avec lui son premier fusil de chasse, celui avec lequel il a tué son premier cerf • Adam ne connait plus la valeur de l'argent, acheteur compulsif, il dépense à tout va • Amateur de luxe et de grandes marques • Adam croit aux fantômes, aux créatures démoniaques, à la voyance et au folklore vaudou. Il n'est pas rare qu'il se fasse tirer les cartes ou qu'il participe à des séances de spiritisme. • Obsédé par son apparence, Adam lutte perpétuellement contre les cheveux blancs et frôle la crise cardiaque à l'apparition de chaque nouvelle ride. Sa salle de bain déborde de produits de beauté. • Amateur de sport, il pratique souvent l'athlétisme, la natation, la boxe ainsi que l'escalade. • Il est le deuxième né d'une fratrie de 4 enfants, sa mère décède en donnant naissance à la petite dernière, Adam a 8 ans. • Il élève ses cadets et subit les assauts de son père, des abus de violence physique, morale et sexuelles dont il ne parlera à personne pas même à sa femme. • Avec ses amis, il forma un groupe et ils firent un road trip dans tout les Etats-Unis. Le groupe a un petit succès mais se dissout en 2004 • La même année, il devient le père d'un petit garçon, Dustin • Il se marie en 2005 • En 2014, il découvre que sa femme a un amant, elle lui annoncera une semaine plus tard qu'elle est enceinte, Adam a reconnu l'enfant comme étant le sien. • Il a perdu tout contact avec ses frères et sœurs.
"Cut me and I bleed Dior"
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 210
  • Aucune association
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 184
Faceclaim : Cheyenne Jackson
Crédits : Avatar par Resilience
Inscription : 02/03/2021
Multicomptes : Yuri (on ice) Tchekov & Ash (VS Evil Dead) Miller
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Deep  in my heart there's a scar //Ft. Clark Lewis// T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 15 Mar - 14:04:58
Deep in my heart there's a scar
Tes doigts se ressairèrent sur la peau blanchie de ton annulaire alors que le psychiatre prononçait ton prénom pour la troisième fois. Ce prénom que tu n'entendais plus que dans la bouche de ton épouse lorsqu'elle se devait de mettre de la distance entre vous. Ce prénom que tu n'avais plus entendu dans la bouche d'un homme depuis ce jour où tu passas à la mairie. Ce prénom qui te donnait envie de cogner tout homme le prononçant. Ce prénom qui te renvoyais à cette époque où que tu maudissais plus que tout. Ce prénom dont tu étais ravi de te débarrasser. Et tu ne dis rien les deux premières fois, tu te contentas de serrer les dents, de faire abstraction de ce prénom, bien trop conscient des interrogations que l'interdiction de son utilisation allait soulever. Mais cette troisième fois fut celle de trop.

《Je m'appelle Adam. Je n'utilise plus cet autre prénom et il serait préférable que vous non plus. Mais Ohanzee est, en effet, le prénom qui figure, malheureusement, sur mes papiers d'identités.》 Tu es sec, froid, tranchant. Ce prénom te révulsais, tu le méprisais et tu le fis comprendre assez rapidement à l'autre homme. Juste parce que ce prénom était celui que ton horrible géniteur utilisait au quotidien, juste parce que ce prénom était lié à ses années de sévices et cela te suffisais à vouloir l'abandonner lui et sa signification, lui et son héritage, lui, le dernier souvenir de ta mère. C'était assez pour préféré le prénom choisi par ton géniteur, un prénom plus que commun, un prénom qu'aucun membre de ta famille n'utilisait, un prénom relié à ta gloire, ta richesse et ton talent. Tu étais Adam. Tu l'étais devenu le jour où tu avais réussi à te libérer de tes démons, extériorisant ta douleur dans tes chansons et tes musiques. Ohanzee était une victime et tu n'étais plus une victime.

Tu soupiras profondément en te massant les tempes, épuisé par cette conversation que l'on lui avait imposé. 《Et évidemment que mon divorce m'affecte. Ma famille est en train d'imploser et c'est de ma faute.》 Encore. Toujours. Tu étais quelqu'un de toxique, Adam. Pourquoi quelqu'un désirerait rester avec toi ? Tu étais invivable, à tel point que tu faisais même fuir certains et certaines de tes collaborateurs et collaboratrices. 《Je sais que cette histoire va être ressortie par son avocat, qu'ils vont tout hyperboliser et prétendre que je suis un danger pour mes enfants. Je ne veux pas les perdre … Je ne suis pas violent d'ordinaire !》 Tu n'étais pas violent, même le crime le plus violent que tu aies commis n'était pas si violent que ça. Tu avais ôté la vie d'un homme certes, mais tu aurais très pu l'étouffer dans son sommeil, le frapper, l'assommer, l'étrangler avec sa ceinture, lui tirer dessus. Mais tu n'avais rien fait de tout ça, préférant l'utilisation du poison, un mode opératoire offrant une morte lente et bien plus sécurisante pour le petit garçon que tu étais, ton père était con, trop con pour comprendre que tu le tuais, trop con pour y survivre, trop con pour pouvoir se venger. Et même en faisant abstraction de ce meurtre tu ne t'estimais pas comme un homme violent, toi qui avais longuement refusé d'ôter la vie d'un animal lorsque ton grand-père t'amenais à la chasse. Mais tu te mentais à toi-même. Adam Skywalker est un homme violent. Un meurtrier, un homme qui passa à tabac un pauvre costumier, un homme qui avait menacé de mort l'amant de son épouse. Les tords de Catriona ne seront jamais utilisés contre elle. C'est bien plus simple de montrer les miens du doigt. C'est injuste !

《Je peux savoir ce qui est écrit dans votre dossier exactement ?》 Tu voulais surtout savoir ce que lui écrivait, ce que lui pensait de toi à cet instant précis, ce qu'il savait et ce que tu avais pu lui cacher.

Ft. @Clark Lewis
(c) AMIANTE

Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum