AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-57%
Le deal à ne pas rater :
Gonfleur électrique Xiaomi Mi Portable Electric Air Pump
29.99 € 69.99 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 23 Fév - 0:57

Des retrouvailles en émotions

Cela fait presque 4 semaines que Perséphone et moi sommes ensemble. Je ne peux pas encore dire que nous sommes un couple, tout simplement, parce que nous ne vivons pas encore ensemble et aussi, parce que je n’ai pas encore eu le courage de lui dire ces trois mots importants aux yeux d’une femme : “Je t’aime”. Je ne suis pas encore prêt à les dire, mais oui, je l’aime, plus que tout au monde. Elle est ma protection, ma pierre de touche. Elle est revenue bosser à l’agence. Ce jour là, on a inauguré mon bureau, je vous épargne les détails bien sûr. Mais on est monté au septième ciel ce jour là. Je ne me suis pas protégé la première fois, mais au par après je l’ai fait à chacune des fois.

Perséphone est parti à Paris pour deux semaines pour faire un shooting. J’aurais bien aimé aller avec elle, mais j’avais à faire ici, j’ai d’autres filles à gérer. Alors, j’ai bossé comme un dieu sans m’arrêter, sans pratiquement rien manger chaque jour. Pour un homme qui aime posséder les femmes, je n’ai pas baiser depuis deux semaines. Je suis fier de moi, je comprends et je sais que je peux être fidèle à une femme. Mon amour revient en ville ce matin. J’ai tellement hâte d’aller la chercher à l'aéroport. J’ai hâte de la voir avec sa nouvelle robe, celle que je lui ai permi de s’acheter pour son retour. Je me suis levé tôt pour ne pas arriver en retard. Je suis un gros dormeur quand même. Ce n’est pas pour rien que je bosse à partir de midi et je finis tard aussi. Alors je me vêtis, d’une chemise et d’un veston, ainsi que d’un pantalon propre. Sur le chemin, je passe acheter des roses pour Perséphone. Je ne connais pas ses gouts en matière de fleurs, mais j’espère qu’elle les aimera.

Une fois arrivé, je l’attends au terminal des arrivés. Je regarde chaque passant. Je me passe une main dans les cheveux et je la vois enfin. L’avion était un peu en retard. Je souris quand son regard croise le mien. Les fleurs dans mes mains devant moi. Je lui tends le bouquet et je l’embrasse avec douceur.

Bon retour mon ange, c’est pour toi, j’espère que j’ai fait le bon choix en matière de fleurs. Si non, je me reprendrai la prochaine fois.

Je souris en coin. J’apprends à la connaitre de jour en jour. Elle portait sa nouvelle robe. Je caresse sa joue quand elle prend le bouquet. Je passe ma main autour de sa taille.

Tu es magnifique, une beauté ma belle.





Codage par Libella sur Graphiorum


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 23 Fév - 21:16
Des retrouvailles en émotions

Cela fait un petit mois que Perséphone est avec Hadès, mais elle sait très bien qu’il est l’homme de sa vie. La jeune femme est absente depuis deux semaines pour le travail. Elle est partie à Paris pour bosser, elle est heureuse de faire ce métier qui lui plaît. Mais être séparée de l’homme qu’elle aime a été compliqué pour elle. Elle se souvient que la veille de son départ, elle est revenue au bureau où le bureau d’Hadès a été inauguré le bureau de cet homme qui est celui qu’elle ne veut pas perdre pour rien au monde. Elle sait très bien qu’elle a encore ses vieux démons, elle ne peut pas lui dire ce qu’elle a comme addiction. Elle n’a rien consommé depuis presque un mois, elle sait peut faire une crise de manque à tout moment.

Elle est restée dans sa chambre pendant tout son séjour pour ne pas craquer, elle sait qu’elle va devoir en parler avec lui. Elle est fébrile surtout qu’elle a dû aller en ville pour se prendre une nouvelle robe comme son amoureux lui a donné de l’argent. Elle a décidé de se faire belle pour cet homme qu’elle aime plus que tout au monde. Elle a donc choisi une petite robe rouge, elle sait très bien qu’elle est un peu courte, mais elle sait que son amoureux va la retrouver très belle dedans. Il est 9 heures comme prévu quand elle arrive à New York. Une fois, qu’elle est pu descendre de l’appareil, elle est vers son homme vers 9 heures 30 le temps de récupérer ses bagages et arrivée vers le hall d’arrivée.

Elle ne peut que sourire quand elle voit son amoureux comme toujours très classe et un bouquet de fleurs. Elle s’approche et l’embrasse avidement, elle se sent tellement choyer par cet homme merveilleux. Elle se dit qu’elle va devoir lui parler ce qui la hante énormément surtout qu’elle a peur de le décevoir cela est sûr.

« Bonjour mon cœur, merci d’être venu me chercher. Et ces fleurs, elles sont magnifiques comme la dernière fois. Tu me gâtes tellement, je suis une femme comblée. »

Elle passe une main dans ses cheveux en le regardant avec intensité. Elle frémit au contact avec lui, elle a comme des décharges agréables dans tout son corps.

« Je remercie pour ce compliment. Tu es tellement beau aussi, tu as envie d’aller quelque part ou tu veux toujours aller au bureau. Si tu savais comme tu m’as manqué mon cœur. Tu as reçu les photos des shootings ? J’espère qu’elles vont te plaire. »

Elle passe une main dans ses cheveux et elle sourit à son chéri, elle lui donne sa valise afin de lui serrer la main. Elle ne peut qu’être heureuse avec lui, elle se dit qu’elle a de la chance de l’avoir dans sa vie
Codage par Libella sur Graphiorum
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 27 Fév - 1:22

Des retrouvailles en émotions

J'attendais avec impatience le retour de ma belle. Quand je la vis défiler, dans l’allée des arrivés, je la voyais comme défiler lors d’une soirée pour présenter des robes. Une fois à ma hauteur, je l’embrasse et lui donne les fleurs qu'elle adore. J’avais oublié que je lui en avais déjà offert il y a trois semaines. J’ai la mémoire courte, ça doit être cette nouvelle sensation qui me cause ça. Ah l’amour! Je caresse sa joue.

Je suis content qu’elles te plaisent. Tu pourras les mettre dans un vase chez toi. Elle remplaceront les autres, qui ont dû fanés depuis le temps.

Je souris en coin, caressant ses lèvres de mon pouce. Je suis prêt à lui acheter ces mêmes fleurs, chaque fois qu’elles fanent, elles resteront éternelles comme ça. Ce serait bien mon genre qu’elle conserve des fleurs en gage de notre amour. Je prends sa main et nous marchons jusqu’à ma voiture, ou mon chauffeur m'attend. Il est rare que je conduise moi-même pour aller quelque part.

On va au bureau comme prévu d’accord. J’ai reçu les photos du shoot et je veux les regarder avec toi. On va les découvrir ensemble d’accord?

Je la fais monter dans la voiture, je m’installe à ses côtés à l’arrière. D’habitude, je regarde les photos tout seul, mais j’ai envie qu’on les regarde ensemble aujourd’hui. J’espère que ça ne la gêne pas de se regarder. Je pose ma main sur sa cuisse pendant le voyage que je caresse avec mon pouce. J’actionne le bouton de la vitre qui sépare le chauffeur des passagers, elle est teinté de noir. C’est ce que j’aime avec cette bagnole, elle m’a couté cher, mais elle est pratique pour avoir une grande intimité

Prenez le chemin le plus long s’il vous plait.

Dis-je au chauffeur en actionnant le bouton d’appel vers l’avant.






Codage par Libella sur Graphiorum


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 28 Fév - 9:36
Des retrouvailles en émotions

Elle était heureuse de revoir l’homme qu’elle aime, il faut dire que deux semaines sans le voir a été une chose très compliquée pour Perséphone. Elle passe une main dans ses cheveux et l’embrasse encore une fois plus langoureusement. Elle est heureuse aussi de cette délicate attention qu’il a à chaque fois de lui offrir des fleurs.

« Tu es tellement attentionné avec moi. Oui une fois à la maison je les mettraient dans un vase sans problème. Je pense que la personne qui a pris mon courrier a dû faire le nécessaire, tu es tellement attentionné cela me fait beaucoup de bien tu sais au moins. »

Elle ne cesse de le sourire, elle se met à frémir quand il caresse ses lèvres son pouce. Elle est heureuse de passer un moment avec cet homme qu’elle aime. Elle sait très bien qu’il est homme qui lui faut, la jeune femme était en manque de lui. Elle sait très bien qu’elle et lui est peut-être un signe du destin, elle ne peut pas l’expliquer. C’est peut-être une évidence entre eux, tout ce qui est en train de se passer, la jeune femme est sur un petit nuage. Elle serre fort la main de son amoureux, elle se sent tellement épanouie avec lui. Elle salue le chauffeur qu’elle n’a jamais vu auparavant, elle embrasse Hadès dans le cou.

« Avec plaisir, j’aime passer un moment dans ton bureau. Il est plus grand que mon loft ton bureau, je me demande ce que tu peux faire dans une pièce aussi grande pour juste bosser. Bien sûr que je veux voir les photos avec toi. Jamie le photographie m’a dit qu’elles allaient te plaire, juste sans toi dans les parages ce n’est pas la même chose tu vois ce que je veux dire. »


La jeune femme entre dans la voiture, il faut dire a perdu cette habitude de se faire conduire par un chauffeur. Elle frissonne au contact de son pouce sur sa cuisse, elle lui sourit amoureusement et l’embrasse en caressant sa joue. Elle comprend qu’Hadès a besoin d’un moment d’intimité avec elle, la jeune femme désire la même chose.

« Je suis heureuse d’être rentrée, je n’aurai pas pu tenir plus longtemps. Tu as envie de faire quoi pendant le temps qu’on aille dans ton bureau. J’ai envie de te sentir contre moi si tu savais comme tu m’as manqué mon cœur. »

Elle colle sa tête contre le torse d’Hadès, elle passe une main dans ses cheveux et elle ferme les yeux. Elle veut tellement profiter de cet instant tellement magique. Elle ne peut pas fuir surtout qu’elle est amoureuse de cet homme merveilleux.

Codage par Libella sur Graphiorum
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 2 Mar - 13:21

Des retrouvailles en émotions

Je fais passer le chauffeur par le chemin le plus long possible. Perséphone m'avait manqué. À peine en couple, qu'elle a dû partir pour un shooting en France. Par chance qu'on s'envoyait des messages textes. Je la sens posé sa tête sur mon torse. Ma main, vient instinctivement se poser sur sa tête, je caresse ses cheveux. J'avais l'impression que son départ avait duré une éternité. Je me sens bien avec elle. J'ai tellement attendu longtemps avant de la faire mienne. Maintenant elle est à moi et elle sera ma protection.

Oui je vois ce que tu veux dire. J'aurais tellement aimé être avec toi là bas, mais j'avais trop à faire ici. On va aller à mon bureau voir les shoot et ce soir je t'emmène dîner d'accord? Là j'ai juste envie de profiter de cette tranquillité avec toi.

J'embrasse son crâne et je viens poser un baiser sur ses lèvres. Je caresse sa joue et ça devient plus fort que moi. Je profite de ce moment pour l'embrasser. Je la regarde ensuite dans les yeux, je lui souris avec amour. On pouvait voir à quel point je suis amoureux d'elle, même si je ne lui ai pas encore dit ces trois mots importants aux yeux d'une femme. Je caresse sa lèvre.

Toi, tu veux qu'on passe quelque part avant d'aller à l'agence ?



Codage par Libella sur Graphiorum


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 2 Mar - 21:08
Des retrouvailles en émotions

Le retour à la réalité est là, elle est dans les bras de cet homme qu’elle aime plus que tout au monde. Elle n’a jamais aimé un homme comme cela, elle sait aussi qu’elle est sûre de ses sentiments pour lui. Ces deux semaines sans lui ont été très dures, elle aurait tellement aimé passer ces deux semaines avec Hadès. La jeune femme sait aussi qu’entre eux, c’est une évidence elle n’a pas encore pu lui dire ces trois petits mots qui sont magiques. Elle veut prendre son temps, elle veut lui dire quand elle sera prête, elle ne veut pas les prononcer maintenant. Elle est heureuse de voir qu’il comprend ce qu’elle veut dire, elle sait qu’il peut la comprendre.

« Tu imagines on aurait passé deux semaines à Paris dans cette chambre d’hôtel que tu m’as réservé ? On aurait pu faire des matinées prolongées dans ce gigantesque lit où j’ai pensé à des choses pas très catholiques. Je veux bien qu’on puisse aller à ton bureau, je me sens tellement bien avec toi mon cœur. Pas de soucis, pour le dîner aussi, je ferais attention je me sens un peu fatiguée, ne faudra pas que j’abuse de l’alcool. Moi aussi j’aime la tranquillité dans tes bras tu le sais parfaitement. »

Elle frémit au baiser sur son crâne, elle est une femme comblée avec lui. Elle a trouvé une sécurité avec lui, elle sait qu’elle peut devenir une petite amie, une épouse peut-être un jour. Voir une mère c’est ce qu’elle désire depuis peu de temps. Elle aime ses mots tendres, ses gestes affectueux et passer des moments aussi posés. Quand elle lui demande où elle veut aller, elle a peur de sa réaction. Elle le regarde dans les yeux :

« J’aimerai qu’on trouve une pharmacie, je dois acheter quelques petites choses si ça ne te dérange pas. Après on sera tranquille, des choses de filles si tu vois ce que je veux dire. »

Elle n’ose pas lui dire qu’elle a besoin de prendre un test de grossesse, elle pense avoir du retard. Elle est quand même nerveuse. Elle cache sa nervosité par un baiser langoureux et elle caresse sa joue.



Codage par Libella sur Graphiorum
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 7 Mar - 19:40

Des retrouvailles en émotions

La voiture roule un peu lentement pour nous laisser ce moment d’intimité entre ma belle et moi. J’écoute Perséphone me parler de ce qu’on aurait pu faire à Paris si j’avais été là. Je souris à ses paroles. J’embrasse son crâne.

Oui ça aurait été bien. La prochaine fois, j'essaierais d’être avec toi.

Je caresse sa cuisse, elle était si belle dans cette robe. J’avoue que je me suis senti bien seul sans elle. Je voulais profiter de son retour le plus possible. Je viens lui voler un baiser, caressant sa joue. Ses lèvres goutaient le sucré. Je plonge mon regard dans le sien. Elle me demande de passer à la pharmacie quand je lui demande si elle voulait aller quelque part avant. Ce n’est que pour des trucs de fille.

Tu voudrais que je t’accompagne ou je t’attends dans la voiture?

J’actionne le bouton de communication avec mon chauffeur.

Edward, passe par une pharmacie avant de rentrer au bureau d’Accord?

[/i]Parfait monsieur[/i]

Je souris et ferme le contact vocal. Je reviens l’embrasser. Je savais que mon chauffeur prendra son temps pour nous mener même à cette pharmacie. Ma main se glisse sous sa robe, pour caresser l’intérieur de sa cuisse. J’embrasse le creux de son cou.




Codage par Libella sur Graphiorum


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 28 Mar - 15:07
Des retrouvailles en émotions

Perséphone est heureuse de retrouver l’homme qu’il aime plus que tout au monde. Elle n’a jamais ressenti autant de manque envers un homme qu’elle a fréquenté, elle se dit qu’il est l’homme de sa vie depuis leur première fois. Elle passe une main dans ses cheveux et elle le regarde avec intensité, il faut dire qu’elle l’admire aussi. Elle sait qu’il est un homme bon avec elle, leur couple est encore récent, mais elle se sent heureuse et très épanouie. La jeune femme avait ressenti tellement de manque d’affection comme il était à des milliers de kilomètres d’elle. Heureusement qu’ils se sont très souvent parlé par message ou bien appels vidéo. Cette passion la rend à la fois forte, mais elle est tellement fragile encore. Elle avance doucement dans cette confiance en elle, elle a encore des blessures qu’elle ne peut pas encore lui dire.

Elle ressent tellement de frissons quand elle sent la peau de cet homme merveilleux sur sa cuisse. Elle ne peut s’empêcher de sourire en même temps, comment ne peut pas être heureuse avec un homme qui la choyais comme Hadès le fait. Il lui demande où elle veut aller avant d’aller au bureau, elle ne voulait pas lui dire comme ça qu’elle pensait avoir du retard. Elle continue de le regarder et lui vole un baiser sauvage :

« Je peux y aller toute seule t’en fais pas je ne vais pas être longue. J’ai des petites choses de filles à prendre et je m’occuperais de toi une fois qu’on sera au bureau. »

Elle avait envie de lui, mais elle sait très bien qu’ils ne vont pas s’envoyer en l’air dans la voiture. Quoi qu’avec lui elle a envie de faire des folies. Personne ne sait encore qu’elle est en couple comme elle a coupé les ponts avec pas mal de gens. Une fois qu’ils sont arrêtés devant une pharmacie, elle embrasse son homme et sort de la voiture. Elle va dans la pharmacie et achète un test de grossesse et le range dans le fond de son sac à main.

Perséphone revient une petite dizaine de minutes plus tard, elle embrasse son homme une fois qu’elle est à ses côtés. Elle l’embrasse langoureusement, elle est tellement amoureuse de lui qu’elle ne peut plus se passer de sa présence à ses côtés.

« J’espère que je n’ai pas été trop longue. Tu as envie de faire quoi quand on arrive au bureau ? Je pense avoir une petite idée, mais je veux savoir si on a la même mon cœur. »

Elle passe une main sur le torse de son homme et le regarde avec intensité et envie. Elle sait que la voiture peut aussi être un lieu de débauche et de sensations fortes.






Codage par Libella sur Graphiorum
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 4 Avr - 17:11

Des retrouvailles en émotions

La douceur de sa peau m’avait manqué. On devait passer à la pharmacie avant d’aller à l’agence. Je profite de ce moment de route pour caresser sa peau et l’embrasser. J’aimerais tellement la prendre dans la voiture, mais je sais très bien me tenir quand même. Je suis pas si pervers que ça. J’ai plus envie d’inaugurer mon bureau une seconde fois, c’est tellement excitant de le faire dessus. Je l’embrasse avant qu’elle ne quitte la voiture pour la pharmacie. Pendant ce temps, je regarde mes courriels sur mon portable. Je me passe une main dans les cheveux. Perséphone ne met pas trop de temps à revenir, plus ou moins 5 minutes. Dès que je la vois sortir de la pharmacie, je sors de la voiture et je lui ouvre la portière pour qu’elle entre. Je crois que je suis un mec galant, sauf si je suis juste très amoureux.

T’as fait vite mon ange.

Je caresse sa joue avant qu’elle n’entre dans la voiture et je passe de l’autre côté pour y entrer aussi. J’ai refusé que le chauffeur nous ouvre les portières. Je m’installe et je réponds à sa question.

Oui j’ai une petite idée de ce qu’on va faire. Je passe une main sous sa jupe, un sourire en coin. J’ai envie d'inaugurer mon bureau une seconde fois.

Je viens l’embrasser. Cette fois ci, je me protègerais, comme les dernières avant son départ.. À notre première fois, c’était la seule fois ou je ne m’étais pas protéger.





Codage par Libella sur Graphiorum


Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum