AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment :
XIAOMI Redmi Note 8 Pro Vert 64 Go
Voir le deal
149.91 €


Alicia Markey
Alicia Markey






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20593-alicia-markey-o-taylor-lashae-22-01 https://www.disjointedsocieties.com/t21216-alicia-markey https://www.disjointedsocieties.com/t21213-alicia-markey https://www.disjointedsocieties.com/t21214-alicia-markey#1173019
Surnom : Lili
Âge : 34
Origines : américaine, la pointe française et colombienne pour le métissage génétique.
Occupation : profileuse pour le FBI, criminologue donnant des cours dans les facs.
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : toujours.
Situation Amoureuse : le chaos entre les lignes. ((Veuve))
Orientation sexuelle : Pansexuelle.
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

trouble in paradise | diego Ea2509dad1a260e1186045fa666164ca8fbad533 trouble in paradise | diego 4af5ba0cf7facc3d996cca7e6611dc1e994e5770 trouble in paradise | diego 0462f605957e3517efdcefe95f18ddb5e11b446d
Rien n'était immuable, surtout pas le bonheur. Fragile comme le verre, il ne devait être considéré comme un acquis, lui qui pouvait ne durer qu'un instant.
☾☾

====.====
-> olivia : twins
-> seth : thérapeute
-> gregoire : ami & collègue
-> diego : ami& collègue
-> betty : connaissance & co
-> clarke : connaissance
A présent, ma vie intérieure ressemblait à une terre brûlée, sans arbres et sans oiseaux, à jamais figée dans le froid de Janvier. Je n'avais plus d'appétit ni envie, hormis celle de me cramer quotidiennement les neurones à coups de médicaments pour diluer les souvenirs trop douloureux à affronter.
trouble in paradise | diego Tumblr_p1r11zibem1sqv1blo3_400
  • United Earth
trouble in paradise | diego VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : SA.
Pronom : elle
Messages : 669
Faceclaim : Taylor Lashae
Crédits : GM (av) & stardustedit (icns)
Inscription : 06/09/2019
Multicomptes : Blanche 'Stiletto' Bauer, Bambi Beckman
Nombre de mots par RP : Entre 400 et 2000.
Fréquence de RP : Selon mes jours de travail.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
trouble in paradise | diego UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modératrice ✧
(#) Dim 21 Fév - 17:14


|
trouble in paradise ;
@Diego Parra & Alicia Markey


— Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Respirer pour alimenter le corps en oxygène. Respirer pour continuer à vivre. Respirer pour éteindre le feu ardent. Respirer pour combler les espaces morts. Eva, elle t’insufflait son bonheur, elle essayait d’alimenter l’amour en toi pour que tu puisses oublier l’instant fatidique : celui de ta mort. Ou presque. Elle riait à tes côtés, t’inondant d’amour par ses baisers, ses étreintes chaleureuses. Elle essayait la petite Eva, de toutes forces, de te réanimer. Par sa bienveillance naturelle, par ses gestes solaires. Un peu de vitamine D dans le blafard de ton âme. Au début, t’avais été hermétique, presque acide. Mais quand tu as vu ses larmes, c’est ton âme de maman qu’a pris le dessus, et le fait de lui avoir fait du mal (sans le vouloir), t’avais animé. D’un désir ardent que plus jamais ça se reproduise. Chaque jour, le combat était intense pour taire les démons, et en sa présence, tu gagnais, mais quand elle n’était plus là, le soleil laissait place à l’ombre, et le combat était perdu d’avance. Prostrée dans ce fauteuil roulant, incapable de faire dix pas sans t’écrouler. Les larmes comme seules abysses.
Mais aujourd’hui, Eva, elle refusait de te voir t’affaisser. Aujourd’hui serait un autre jour, un plus joyeux. Elle était tellement fière de pouvoir pousser le fauteuil de sa maman. Elle était tellement heureuse de pouvoir sortir au parc et faire un tour de manège. Et toi, ça te faisait du bien de sentir le bonheur qui irradiait de son être. ça réchauffait ton coeur de glace, ça faisait taire les démons. Alors, tu parvenais à sourire à la laisser te guider. Et même à lui faire confiance, les yeux clos, savourant le vent sur ton derme.
La balade ayant atteint l’objectif fixé, tu prenais ta canne pour lui payer son tour de manège, fière de pouvoir faire quelques pas, fière qu’elle le soit. Parce que ses opales bouillonnaient de bonheur, intense, irradiant. Tu regagnais ta place sur ton fauteuil de fortune, tandis qu’Eva prenait place sur ce cheval de bois. La musique retentissait, et tu la fixais, son rire envahissant ton âme, ton sourire accompagnant le sien.
Puis la musique pénétrait ton psyché.
Les souvenirs douloureux font surface.
Te déconnectant une seconde de la réalité.
T’ignores combien de temps t’as lâché prise Alicia, mais sûrement trop longtemps.
Parce que tes sens en alerte, t’ancre à la vie, et Eva n’est plus là.
La peur. L’angoisse t’anime.
Et tu la cherches en criant son nom. De plus en plus fort, à mesure que ton coeur bat dans ta poitrine.
Oh dieu, ne me la prenez pas s’il vous plaît, sans elle, je ne suis plus rien.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj






LA CHAIR EN REMPARTS
le squelette en étendard


Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
trouble in paradise | diego VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
trouble in paradise | diego DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 21 Fév - 21:30
Trouble In Paradise...


La course à pied. Voilà une activité qu’il n’avait plus l’habitude de pratiquer. En effet, lorsqu’il s’était fait virer de la police, Diego Parra avait peu à peu délaissé ce sport d’endurance pour cloper de plus en plus : à quoi bon entretenir son cardio alors qu’il n’était plus qu’un petit serveur dans une boîte de nuit ? Bien sûr, le soleil de sa vie avait tenté de lui reprendre le footing – qu’il pratiquait lui-même tous les matins – en le trainant dès le réveil pour qu’il puisse se dépenser. Cette activité qu’ils pratiquaient alors en couple fut rapidement avorté lorsque le lieutenant de police se cassa la jambe lors du séisme. Plus de jogging alors, pour le grand frisé aux yeux verts qui se complaisait dans le canapé. Le destin s’en était toutefois mêlé et il avait remporté un casting pour être le nouveau cascadeur de l’acteur Yuri Tchekov. Se coupant les cheveux court – à l’image du comédien – il devait également veiller à récupérer un cardio acceptable pour être pleinement efficace dans son travail. Alors adieu la clope – à regret – et bonjour la course à pied.

Voilà une heure qu’il courrait par intermittence, recrachant ses poumons : elle est passée où cette endurance que tu avais il y a de cela à peine quelques mois ? Quand tu pouvais passer des heures à courir après malfrats ? Loin, très loin devant lui et il devrait encore courir longtemps pour la rattraper.

S’accordant pourtant une pause sur un banc du parc, il vit un homme marcher avec une petite fille qui hurlait. Oui, elle hurlait littéralement, les yeux en larmes et tentait visiblement d’interpeler les patients. Si personne ne sembla trouva ça étrange, pensant visiblement qu’il s’agissait du caprice d’une gamine, Diego – et son vieil instinct d’ancien flic – sut que quelque chose cloché. Sautant sur ses jambes, il suivit l’homme qu’il interpella : « Tout va bien ? Votre fille a mal quelque part ? » s’enquit-il, armé de son éternel sourire avenant. L’homme le dévisagea quelques secondes avant de répliquer : « De quoi je me mêle ? » Diego lança un coup d’œil à la petite fille qui continuait de pleurer, semblant terrorisée. Sans prêter attention à l’homme qui le dévisageait, déjà prêt à reprendre sa route, il se tourna rapidement vers l’enfant : « Salut, ma jolie, c’est ton papa lui ? » demanda-t-il, préoccupé.

La petite fille, incapable de parler, secoua vivement la tête en tentant de dégager son bras de la poigne de l’homme. Parra reporta ses deux orbes verts vers l’autre et le fusilla du regard. L’autre recommença à marcher alors vivement, le jeune le suivit sans attendre et sortit son téléphone portable : « Hey ! » l’interpella-t-il une seconde fois. Alors qu’il se retournait, Diego le prit en photo : « ça c’est pour les flics, trou duc ! » s’enquit-il en dégageant sa prise du bras de la petite fille. Le criminel fila alors, visiblement pris de panique. S’assurant que l’autre avait bien filé, le cascadeur reporta son attention vers l’enfant, essayant ses larmes avec ses pouces : « Tout va bien maintenant, d’accord ? » La fillette semblait toujours aussi paniquée alors le jeune homme lui accorda un nouveau sourire : « Comment tu t’appelles ? Moi c’est Diego. Tu sais, mon amoureux il est policier alors… C’est un peu comme si j’étais moi aussi policier non ? T’as rien à craindre de moi. » La petite fille hocha la tête, sanglotant : « E…Eva ! » répliqua-t-elle. Le brun sourit une nouvelle fois, lui tendant une main avenante : « Enchanté Eva ! Tu es venu avec ta maman ? Ton papa ? Tu sais s’ils sont dans le parc ? ».

L’enfant – au bout d’un certain temps à pleurer – finit par se calmer et par lui expliquer qu’elle était venue se promener avec sa maman et faire un tour de manège. Quand la petite fille était descendue du manège, un homme lui avait proposé de lui donner une sucette, elle l’avait suivi jusqu’à ce qu’il la tire loin de sa mère.

Diego eut alors la lucidité de retourner vers le manège qui se trouvait un peu plus loin dans le par cet finit par entendre une voix appeler l’enfant. Voyant une femme en fauteuil roulant s’époumoner,
Eva lâcha sa main pour foncer vers elle et se jeter dans ses bras. Le jeune homme approcha de la brune et lui offrit un sourire, désignant la petite fille : « Je suppose que vous êtes la maman ? » demanda-t-il.




Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum