AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -10%
-370€ sur le nouveau PC portable gamer MSI GS66 ...
Voir le deal
3330 €


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 18 Fév - 1:28:05
Le connard et le fouMao & ClotJe n’étais pas un homme très familial, j’en convenais parfaitement. Un homme qui a renoncé à sa famille depuis 40 ans ne peut prétendre le contraire, de toute façon. Quand ce numéro inconnu m’avait écrit pour m’avertir de l’AVC de Papio, un flot d’émotions contradictoires m’avait submergé; la peur, la colère, l’angoisse et la mélancolie. J’avais fui cette famille qui m’avait longtemps rejeté parce que j’étais différent et un peu trop normalement conventionnel pour eux, mais mon père, je l’aimais malgré tout. Découvrir que le propriétaire de ce numéro inconnu était son fils préféré et prodigue, Maoleachlainn, me donna une seconde gifle; nous habitions la même ville et nous ne nous étions jamais rencontré. En même temps, ce n’était pas comme si je fréquentais les quartiers plus défavorisés que Manhattan. Furieux de voir mon passé venir bousculer mon présent, j’ai conduit jusqu’à l’adresse que m’avait laissé mon cadet. À quoi devais-je m’attendre? Un lieu naturiste en plein cœur du Queens? Peut-être bien. J’avais de la difficulté à croire qu’il avait quitté le giron paternel…et je devais avouer que j’étais passablement nerveux de me retrouver face à lui après toutes ces années.


J’avais troqué mes cheveux longs pour une coupe sophistiquée, la nudité pour des costumes hors de prix, ma roulotte pour un grand penthouse luxueux et les carrioles tirés par des chevaux par une Tesla Roadster électrique d’un rouge flamboyant. Bref, je ne possédais maintenant des Sweeney-Keohane que mon nom horriblement long et étrange.« Étonnement, ça ne m’étonne même pas de lui » Soupirais-je en sortant de la voiture tout en retirant mes lunettes de soleil pour fixer la devanture de la boutique. Étrange, éclaté et tape à l’œil…une vraie boutique Irlandaise. Jouant avec une cigarette entre mes doigts sans pourtant l’embraser, je l’ai lancé à la poubelle avant d’entrer dans la boutique afin d’y rencontrer mon frère. « Maoleachlainn, je suis là » M’annonçais-je en verrouillant la porte derrière moi afin de ne pas être dérangé par les clients sans doute étranges de mon frère. Je ne sais même pas pourquoi je m’annonçais, j’étais pertinemment sûr que les alarmes qui détectaient la normalité qui planait autour de mon frangin l’avaient déjà avisé de ma présence ici.

@Mao B-C Sweeney-Keohane

:copyright:️ DABEILLE



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum