AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-33%
Le deal à ne pas rater :
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de bois (Jusqu’à 10 ...
59.99 € 90.01 €
Voir le deal
anipassion.com


Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Ven 12 Fév - 17:35:40



Last Try

Ce soir, j'fais ma dernière tentative
À l'heure où tu m'écoutes, je s'rai parti
Ouais, c'est ma dernière tentative

@Nash Wellington



Désolé si je manque de tact mais c’est ma dernière tentative, mon premier passage à l’acte. Ces paroles de chansons résonnent dans ta tête alors que tu fais face à l’ultime choix de ta vie. Tu peux y mettre fin, là et maintenant, arrêter de souffrir et quitter ce monde qui devient pire que l’enfer à tes yeux. Oublier cette douleur qui réside en ton cœur et faire tes adieux à tes proches sans une seule once de remords. Ou continuer de te battre et survivre jour après jour sans pour autant vivre. Car c’est ce que tu fais depuis des années : survivre. Quoique tu fasses, tu ne te sens que très rarement vivant. Tu as besoin d’être en danger pour que tu puisses ressentir un petit pourcentage de vie dans la carcasse qu’est ton corps. Corps recouvert de toutes les traces laissées par tes démons intérieurs et les centaines d’aiguilles qui ont déposé des dessins à l’encre et des marques indélébiles de piqûres que tu ne comptes pas faire disparaître. Car t’es un camé. Un accro à la drogue. Mais pas que. Tu es dépendant de l’alcool, du sexe, de l’adrénaline et de cette douleur que tu aimes ressentir tous les jours. Ce n’est pas pour rien que tu viens jouer avec la faucheuse depuis plus d’une dizaine d’années. Mais même elle ne veut pas de toi, rejetant l’ordure que tu es pour accepter des gens qui ne mériteraient pas de mourir. Pourtant, on t’en as donné des occasions de mourir. Même ton propre garde du corps t’as posé son arme entre les deux yeux avant de te donner le choix de mourir ou non. Et, si tu n’as pas peur de mourir, tu retardes toujours le passage à l’acte même si tu l’as pourtant fait à plusieurs reprises ces dernières années.

T’es qu’un gosse brisé par la vie, Emrys. Une vie qui ne veut pas de toi mais qui t'empêche de mourir lorsque ton esprit se remplit de pensées sombres et que tu bois jusqu’à en oublier ton propre nom. Mais existe-tu vraiment ou es-tu seulement une création d’un imaginaire commun qui fait de toi le pire cauchemar de dizaines de gens. Tu as fait souffrir tant de gens lorsque tu étais plus jeune, n’hésitant pas à te comporter comme le pire des connards juste pour plaire à ceux qui pouvaient faire de toi un mec populaire. Tu aimais pourtant faire souffrir les gens car ça te permettait d’oublier ta propre douleur le temps de quelques minutes et de te focaliser seulement sur celle que tu pouvais faire ressentir à des innocents. Comme Leith. Enfant innocent qui ne demandait rien d'autre que d’étudier et que tu es venu détruire sans le regretter à l’époque. Mais, avec du recul, tu t’en veux de t’en être pris à lui et tous les autres pour seulement grimper les échelons de cette société qui offre tout aux riches et populaires. Et tu te fais payer toutes ces erreurs en sacrifiant ton corps, ta santé, en espérant que le karma vienne enfin te faire payer tout ce que tu as pu faire. Et c’est arrivé, une fois, deux fois, trois fois, toutes les fois où tu as pu frôler la mort du bout des doigts. Jusqu’à cette fameuse nuit chez toi, ce jour où on est venu te faire perdre le peu de dignité qui te restait. Qu’on t’as volé le peu d’innocence encore présente dans ton esprit pour la remplacer par une noirceur sans fin.

L’ancien Emrys est mort ce soir là, emmenant avec lui les quelques souvenirs heureux que tu avais encore en mémoire alors que tu te perdais dans cette fragilité qui était de plus en plus apparente aux yeux de tes proches. J’ai voulu me faire sauter la cervelle. Encore une fois, seulement une fois. Peut-être la fois qui viendra te sauver de ce monde que tu ne reconnais plus. Pourtant t’es amoureux, Emrys. Mais ça t’effraie, ça t'angoisse de savoir que tu as enfin ouvert ton cœur à quelqu’un et que cette personne pourrait le détruire d’un seul battement de cil. Tu ne mérites pas d’être aimé, après tout. Sauf qu’il est tout le temps là pour toi, te sauvant de tous ces détraqués qui veulent te faire souffrir alors que tu n’es pas toujours responsable de ce que tu vis. Pourtant, ce soir, tu ne penses pas à lui. Non, tu penses à ce que tu viens de perdre. Tu viens de te faire éjecter de la vie de Levi, cet ami si cher à ton cœur sur qui tu pouvais compter et pour lequel tu étais prêt à faire tous les sacrifices du moment qu’il restait à tes côtés. Tu n’arrives même pas à lui en vouloir, encore moins à Leith, car tu n’as fait que récolter ce que tu avais semé bien des années plus tôt. Au moins, tu pouvais te consoler en te disant que tu avais fait preuve d’honnêteté en étant celui qui venait lui avouer ce que tu avais fait vivre à son fidèle ami Leith. Tu te doutais même que tu allais le perdre, sachant qu’il ne pourrait pas te pardonner d’avoir été l’un de ces connards contre lesquels tu te bats ces derniers temps. Quel hypocrite es-tu, Emrys ? Comment as-tu pu penser que tu t’en sortirais si facilement alors que tu es l’une de ces ordures dont le monde doit se débarrasser ?

Et ce soir.. Ce soir, tu as vécu un retour du karma dans la figure. Tu voulais juste te saouler la gueule, te défoncer au point d’oublier qu’une partie de ton cœur s’est effondré en mille morceaux lorsque tu as perdu le chanteur. Sauf que Leith était là et qu’il t’a défoncé la gueule, qu’il t’as fait payer tes actes du passé avant de te laisser au sol. Brisé, blessé, tu ne voyais plus qu’une option. La pire et l’ultime. Celle qui rendrait tout le monde heureux car tu es la pire ordure qu’ils puissent avoir dans leur vie. Même ta meilleure amie a fini par te lâcher donc ça veut tout dire. Donnant ton adresse, celle à laquelle tu ne te rends plus depuis des semaines, tu t’enfermes dans une silence horrible pendant que tu te fais conduire par un inconnu. Sait-il qu’il sera la dernière personne à voir Emrys Dabrowski ? Arrivé chez toi, devant cet immeuble qui t’effraies mais te fais prendre conscience qu’il est temps de dire au revoir à ce monde, tu ne réfléchis pas et rejoins ton ancien logement. Tout est comme la dernière fois que tu es venu en compagnie de Leandro si tu ne prêtes pas attention à la poussière qui s’est accumulée sur les meubles abandonnés. Ôtant les vêtements en trop, tu rejoins ta salle de bain. Celle qui a assisté à tant d'événements de ta vie, à toutes ces fois où tu as voulu mettre fin à tes jours. Et à cette terrible nuit où Forty t’a conduit jusqu’ici pour te laver de toutes les horreurs que tu avais vécu dans les heures précédant son arrivée. C’est ici que tout a commencé et c’est ici que tout finira.

L’eau coule, venant faire apparaître de la buée sur les miroirs de la salle d’eau, alors que tu récupères médicaments et lames. Et tu entres enfin dans la baignoire, t’accrochant à la céramique pour ne pas tomber, et te laisses disparaître sous l’eau pendant quelques secondes avant d’en émerger dans un dernier appel d’air. Celui qui pourrait te donner envie de lutter contre cette envie de mourir bien trop présente.C’est fini les tentatives ratées, j’ferai pas le con, promis. Et tu avales les médicaments sans réfléchir, prenant le temps de ne plus bouger pendant quelques minutes avant d’entailler ta peau de cette lame. Fidèle à son poste depuis toujours, répondant à chaque appel douloureux que tu émets, elle laisse s’écouler le sang hors de tes veines alors que tu luttes petit à petit contre le sommeil qui veut s’emparer de toi. Tu n’es pas fatigué, du moins pas comme tu le devrais, mais tu sais que c’est le mélange de la drogue avec les médicaments qui vient te faire ressentir cette affreuse sensation de fatigue intense. Luttant pour garder les yeux ouverts, tu grimaces à peine sous la douleur que tu te provoques et marques cicatrice après cicatrice tes avant-bras. Et, enfin, la lame s’échappe de tes doigts pour rejoindre le sol carrelé de la salle de bain alors que tu t’enfonces un peu plus, le regard posé sur le plafond. À l’heure où tu m’écoutes, je s’rai parti. Adieu… Un faible murmure qui quitte tes lèvres, accompagné de ces perles d’eau salées coulant le long de tes jours. Si seulement tu savais à quel point tu es aimé, Emrys. Et que tu n’es pas seul, dans ce logement. Parce que ce serait trop simple si la faucheuse t’acceptait si facilement, elle qui t’a toujours refusé l’accès à une mort salvatrice.



(c) MORNING RAIN




Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 12 Fév - 18:28:25


Last try


Les lampadaires de la ville qui défilent sous ses yeux, se reflètent sur le pare brise. Seule lumière qui l'éclaire au milieu des ténèbres, qui lui brûle les yeux, laisse des marques sur son âme. Car Nash ne veut voir rien d'autre que la noirceur du monde, s'y plonge, s'y perd. Destruction totale, presque inévitable. Parce qu'il devient accro à l'adrénaline, à cette femme qui lui procure peur comme plaisir. A Kayla qui le provoque sans cesse, le fait jouer avec le feu. A quand la brûlure ? Elle sera inévitable, il le sait. Il l'attend presque. La souffrance comme but ultime. L'homme ne mérite rien d'autre, et ne cherche rien d'autre. Juste à s'oublier dans ses bras, à laisser son odeur dans ses draps. Pour ne plus rentrer chez lui et faire face à cette solitude sans nom. Et il subit, encore et encore. Jusqu'atteindre un point de non retour. Les larmes sont sèches, ne coulent plus, pourtant le coeur se vide de son sang. A l'agonie. Peut-être qu'il devrait se poser, deux secondes, pour se concentrer sur lui même mais sûrement qu'à la place il gare la voiture de travers et fonce chez toi, Emrys. Parce que, dans ce chaos, t'es le seul à l'écouter, le soutenir, à pas le juger. Tu lui as offert tes bras, alors laisse le t'offrir son épaule pour pleurer. Car, Nash l'a bien vu sur les réseaux, la douleur que t'arrives pas à cacher. Et il y a que la panique dans ses yeux quand il finit par rentrer, qu'il entend l'eau couler. Non. Simple mot qui martèle sa conscience. Non. Les pas se font lourd. Non. Et les larmes supposées être devenues sèchent se perdent sur ses joues. La voix se brise. Y a des mots qui sortent, mais Nash ne saurait s'en souvenir. Peut-être juste ton nom qu'il répète en boucle. Et, tandis qu'il s'effondre à tes côtés, compose le numéro des urgences, il y a sa propre tentative qui lui revient en tête. Les souvenirs sont flous, mais marquants. La douleur, la détresse, le silence. La peur d'en parler, de se livrer, d'admettre la faiblesse. Et, pourtant, quand il te voit, les veines tailladées, il te trouve fort. Beau. Parce que tout ce temps t'as livré une bataille que personne n'a vu. T'as souffert, sans personne pour t'aider. Pas même lui. Y a son regard qui quitte pas le tien, Emrys, qui veut s'assurer que la vie ne quitte pas tes opales. Et lorsqu'il raccroche, il n'y a qu'un seul mot qui lui vient à l'esprit. Pourquoi ? Pourquoi t'as rien dit ? Pourquoi tu veux le laisser ? Crève pas, que Nash se répète en boucle. Crève pas. Parce que, Emrys, si tu meurs, t'emportes avec toi la seule partie de l'âme de Nash restée pure.


(c) MORNING RAIN

Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Ven 12 Fév - 19:03:24



Last Try

Ce soir, j'fais ma dernière tentative
À l'heure où tu m'écoutes, je s'rai parti
Ouais, c'est ma dernière tentative

@Nash Wellington



Combat terrible, combat mortel. Une lutte sans fin contre l’envie de mourir et celle de survivre face à tous les obstacles de la vie. C’est terrible de te dire que tu ne mérites pas de vivre mais c’est pourtant ce que tu penses vraiment. Chaque jour, chaque minutes qui passent, viennent te rappeler que tu devrais avoir quitté ce monde depuis bien longtemps. Tu veux juste en finir, arrêter de souffrir tout le temps. Car, même quand tu sembles heureux, ton esprit est bien trop chaotique pour que tu puisses l’être vraiment. Rares sont les moments où tu arrives à faire en sorte que la joie vienne remplacer la tristesse, la colère et la culpabilité. Honteux d’être si faible, peiné de ne pas savoir quoi faire pour aller mieux, tu erres en peine dans ce monde de débauche dans lequel tu te plais et déplais sans jamais te plaindre une seule seconde. Car la drogue, cette fidèle amie, vient t’ammener un peu de légèreté et te permettre de t’évader de ce monde pendant quelques heures. T’as ce besoin d’adrénaline, cette envie de souffrir physiquement pour oublier que rien ne va dans ton esprit. Et, ce soir, tu craques une fois de plus. Une dernière fois, une dernière tentative. Le premier passage à l’acte avec comme ultime but de ne pas survivre à cette soirée. De ne pas vivre une journée de plus sur cette Terre démoniaque dont tu veux t’échapper. Tu ne penses même pas à ta mère, cette femme forte qui a su résister pendant plusieurs années alors qu’elle subissait les coups d’un mari violent, de ce père qui n’a jamais voulu de toi. Qui a dit à plusieurs reprises qu’il n’aurait jamais fait de mal à ta mère si tu n’étais pas venu au monde. Tu es responsable de tout ce bordel, Emrys. Et le monde se portera mieux sans toi, pas vrai ? Tu n’apportes rien de bon à ton entourage et ce depuis ta naissance. T’es qu’un fardeau pour cette société et tu n’en peux plus de toute cette pression. Devoir agir parfaitement devant ta mère, être l’idole des jeunes, satisfaire tous ceux qui tombent sous ton charme en t’oubliant. Peu nombreux sont ceux qui te connaissent vraiment, qui sont au courant de toutes les facettes fragiles de ta personnalité. Et, peut-être, ce seront les seules personnes à qui tu vas vraiment manquer mais tu ne regrettes rien lorsque tu commences à t’entailler. Une après une, tu couvres ton bras de coupures avant de te laisser entraîner par la fatigue qui s’éprend amoureusement de toi et de tes larmes qui coulent en silence. Qu’as-tu fais, Emrys ? Et il y a cette voix, celle que tu connais par cœur quel que soit le ton utilisé. Tu l’as tellement entendu ces dernières années que tu reconnaîtrais son propriétaire entre mille. Nash. Ton meilleur ami, l’amant de quelques nuits que tu aimes trouver et retrouver. Celui à qui tu confierais ta vie sans hésiter. Et il vient en prendre soin, de cette vie. Il vient te sauver alors que tu ne désires pourtant pas l’être. Mais peux-tu vraiment l’abandonner, Emrys. Peux-tu laisser ton seul véritable ami te perdre alors que tu es son pilier ? Et qu’il est le tien, celui sur qui tu peux te reposer quand personne ne veut de toi. Fatigué, le cerveau embrumé, tu uses des quelques forces qui te restent pour venir poser ta main sur sa joue, écoutant d’une oreille distraite les mots qu’il prononce à la personne qui est de l’autre côté du téléphone. Nash… Tu répètes son prénom dans des murmures que tu es peut-être le seul à entendre alors que tes larmes se mettent à couler de plus en plus. Le regard perdu dans le sien, à la recherche d’une étincelle qui te donnerait l’envie de te battre, tu remarques aussi les larmes coulant le long de ses joues que tu effaces du bout des doigts. Pleure pas… Pas pour toi.



(c) MORNING RAIN




Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 25 Fév - 21:42:40


Last try


Pleure pas. Et pour Nash, c'est loin d'être une supplique. Non, ça ressemble à un adieu. Dans sa tête tout est flou, il n'entend que vaguement la voix au bout du fil, tandis que la tienne, Emrys, résonne fort dans sa tête. Pourtant il essaye de se concentrer, pour tout de même finir par répondre aux questions et donner l'adresse. Dépêchez vous. Ordre désespéré. Car Nash refuse de te perdre dans ses bras, de sentir la vie te quitter en même temps que le sang s'écoule de ton bras. Son jean en est trempé, ses mains sont rouges, ne fais pas de lui un meurtrier, Emrys, il t'en supplie. S'il le faut, il tuerait le monde entier, tant que ton coeur continue de battre. Si tu crèves je te jure que je viendrais te rejoindre ok ? Alors pars pas, le laisse pas tout seul face à la cruauté des autres. Ne l'abandonne pas face à ses propres démons. Et il le promet sur tout ce qu'il a de plus cher, s'il doit te dire adieu ici ce soir, alors tu le reverras demain dans l'au delà. Peu importe où t'es je te trouverai ok ? J'en ai rien à battre que tu finisses en enfer, au paradis, que tu te réincarnes, je vais te suivre, pas te lâcher, et te rendre putain d'heureux. Parce que, sans toi, il peut pas. Sans toi, la douleur serait insupportable. Sans toi, il n'est plus lui. On est inséparables, tu sais ce que ça veut dire ça ? Que je serais toujours là, même si je dois me terrer dans ton ombre. Que si on doit t'enterrer, alors je t'accompagnerai dans la tombe. Alors, si tu veux que je vive, crève pas pigé ? Tandis qu'il parle, Nash sent des mains le saisir, l'éloigner. Les ambulanciers sont là, et il devrait te lâcher la main. Mais il peut pas. Car il a besoin de sentir que ton corps est encore chaud, que t'es pas mort, pas encore.


(c) MORNING RAIN

Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Last  try || Nash #1 || TW : violence, sang et suicide T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Dim 28 Fév - 19:04:49



Last Try

Ce soir, j'fais ma dernière tentative
À l'heure où tu m'écoutes, je s'rai parti
Ouais, c'est ma dernière tentative

@Nash Wellington



La seule vision des larmes qui coulent le long de ses joues vient briser ton cœur, te faire regretter cet instant de faiblesse que tu as eu lorsque tu as décidé de sauter le pas. De mettre fin à cette vie dont tu n'as jamais voulu. Pourquoi es-tu venu sur cette terre, Emrys, si c'est pour vouloir t'en sauver à la moindre tristesse ? Tu caresses sa joue, essuie ses larmes alors que tu écoutes distraitement les paroles de ton meilleur-ami. Ton visage ne cesse d'être innondé de tes propres larmes, se mêlant à l'eau rosée de ton bain tandis que tu enregistres chacun de ses mots dans ton esprit. Non... Ne vient pas le rejoindre, Nash, il t'en supplie. Reste sur cette Terre pour vous deux, devient la dernière trace de votre passage sur le monde. Meurs pas... Ne fais pas la même erreur que lui. Tu veux qu'il survive pour vous alors que tu es celui qui se trouve le plus proche de la mort. Et des inconnus viennent dans ton logement, veulent vous séparer alors que tu t'accroches à la main de Nash. Mais ils y arrivent finalement alors que tu te débats mollement, ne voulant pas te laisser faire. Et, enfin, tu te laisses faire, presque docile sans pour autant quitter du regard la silhouette du Wellington, le suppliant de ne pas te lâcher.



(c) MORNING RAIN




Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum