AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-72%
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount à Volonté à 8€ au lieu de 29€
8 € 29 €
Voir le deal


Hanseol Bakh
Hanseol Bakh






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t11546-hanseol-bakh-o-kim-taehyung https://www.disjointedsocieties.com/t739p130-hanseol-bakh https://www.disjointedsocieties.com/t995-hanseol-bakh https://www.disjointedsocieties.com/t701-hanseol-bakh
Surnom : Hans, le mauvais prince.
Âge : 25
Origines : la Corée du Sud pour mère patrie, les grandes Amériques pour foyer.
Occupation : employé en tant que serveur et barista au Winter Flower Café.
Lieu de résidence : studio n°18, immeuble 3. la poussière et le manque d'espace, l'odeur de tabac et l'obscurité pour domicile au cœur du Queens.
A New York depuis : huit ans ; le temps défile, les jours se ressemblent, et un jour le soupir franchit les lippes au regard en arrière.
Situation Amoureuse : célibataire malchanceux en amour, portant sur ses épaules le deuil d'une femme-enfant et l'abandon brutal d'un mauvais choix.
Orientation sexuelle : hétérosexuel. les cheveux longs et les rires fluets font battre son cœur ; le ravissent entièrement lorsqu'en plus de ça, elles plissent le nez.
Trigger Warning : mutilation, violence excessive, violence, pornographie, drogues, alcool, mort, sexe, body-shaming.

((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko7_1280 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko6_400 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko5_500 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pg5ufgoRgI1xxgo0ko6_400

WHEN SHE FALLS ASLEEP
WHEN SHE CAN'T THINK


SHE CALLS ME
M O N S T E R
。☆゚・:,。゚・:,。★゚


((leitheol)) always the end. 4pg9Cnxx_oH A N S » to all my dear deadly sins » aquarius » TATTOO ONE » TATTOO TWO » TATTOO THREE » worker at the winter flower café but prefers summer iced teas » childish smile for a broken heart » i'm a fool, i'm a weirdo » daddy's jokes for a better mood » don't be silly, Billie » they don't see the monsters under my bed, waiting for the bloody moon » i wish i was special, you're so fuckin' special.
A C H I L D I S H SMILE WITH SHARP F A N G S .
((leitheol)) always the end. 26c72ea14c46107fbf8169e0a82a38b1619f25a4
  • United Heart
((leitheol)) always the end. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : ekolta(queen).
Pronom : elle/she.
Messages : 37718
Faceclaim : kim fxckin'taehyung.
Crédits : soleilplein (avatar).
Inscription : 07/01/2019
Multicomptes : none.
Nombre de mots par RP : 150-1200 mots.
Fréquence de RP : le soir souvent, selon mon emploi.
Je suis plutôt : dark et chill.
Keep Talking
((leitheol)) always the end. HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur et Vice-Président de la CSF ✧
(#) Mer 3 Fév - 12:36
Like resignation to the end
(( always the end ))

He would always laugh and say : Remember when we used to play? Bang bang, I shot you down, Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound, Bang bang, I used to shoot you down. Now he's gone, I don't know why. And 'til this day, sometimes I cry. He didn't even say goodbye, he didn't take the time to lie.



tic, tac.
(( tout va bien. ))

tic, tac, tic, tac.
(( pas de nouvelle, bonne nouvelle. ))


tic, tac.
(( mensonges. ))

le tabouret en bois racle le sol lorsqu'il s'y installe. les mots n'ont pas encore eu leur place ; pas encore. pas alors qu'un simple message avait fait éclater la vérité qu'il refusait d'affirmer ((parce qu'il voulait encore y croire)). pas alors qu'un simple message avait creusé une distance indéniable. et il avait marché devant, h a n s e o l - - le masque noir couvrant la moitié inférieure du visage, la capuche se chargeant du haut. il avait longé les étalages vides et les cageots abandonnés du soir dans un silence pesant ; jusqu'à cette tente éclairée. il connaissait bien les lieux pour s'y rendre chaque fois que les secrets devaient être enfermés quelque part. lorsqu'il avait poussé le pan en plastique dur, les effluves de cigarettes et d'alcool avaient pris d'assaut sa gorge, traversant même les tissus du visage. ❝ deux jack coke s'il te plaît, Jackson — et Jackson n'est pas son vrai nom, mais tous s'en moquent ici ; parce que personne n'a plus d'âme, et que l'idendité n'a plus sa place. le tabouret en bois racle le sol lorsqu'il s'y installe.

il retire enfin son masque, se permet de souffler longuement. ❝ t'as vraiment l'air en mauvais état. comment tu te sens ? — et les prunelles le dévorent, cherchent à sonder au plus profond de son être pour y déceler une part de mensonge (( qu'il aimerait y déceler le mensonge )).
( c ) ekoltaqueen











Spoiler:
 
Leith Kang
Leith Kang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : tianshi, "p'tit nerd", ainsi de suite. ET KANG KANG SURTOUT
Âge : 25
Origines : coréennes par le papa défunt, australiennes par la maman. il a la nationalité américaine.
Occupation : ancien étudiant, a failli obtenir son master en ingénierie civile, a été viré en août 2020 + co-propriétaire d'un label de musique avec Levi Welch, il est aussi son batteur + indic
Lieu de résidence : brooklyn.
A New York depuis : 2003.
Situation Amoureuse : célibataire depuis peu, il ne veut plus se laisser aller dans une autre relation, bien trop brisé par la dernière, celle avec isaac. perturbé par ses émotions qui le submergent, il enchaîne les conquêtes.
Orientation sexuelle : bisexuel, se découvre polyamoureux depuis peu.
Trigger Warning : violence mentale & physique + détresse mentale + addictions (drogue) + tendances autodestructrices + personnage & relations toxiques + possessivité/jalousie exacerbée

j'évite : le rp hot cru (je privilégie les ellipses) + l'inceste + le cannibalisme

((leitheol)) always the end. Rgdz((leitheol)) always the end. Htbf((leitheol)) always the end. Fomc((leitheol)) always the end. Adx1
I try getting drunk, as if I don't care, ooh
((leitheol)) always the end. V7ff
  • Aucune association
((leitheol)) always the end. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 18748
Faceclaim : hwang hyunjin (skz)
Crédits : (a) soeurs d'armes (s) siren charms (i) ???
Inscription : 21/07/2020
Multicomptes : minki hwang
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
((leitheol)) always the end. Wh9lQgGX_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Mer 3 Fév - 19:40


always the end @Hanseol Bakh


« One » au niveau de son cœur, pour représenter l’unité, la famille dans laquelle il est supposé s’épanouir ; ou plutôt celle où il se sent prisonnier à tout jamais, la sensation dérangeante que sa liberté ne sera plus jamais la sienne, un calvaire qu’il subit terriblement. Du plus profond de son âme, il les déteste et il n’arrive plus à supporter les ça viendra, ne t’en fais pas, lui rappelant à quel point il va devoir s’habituer à leur présence. Des criminels, des meurtriers et il en fait tristement partie, à la pensée, il sent son estomac se retourner, balayant difficilement les images de cet homme qu’il aura abattu. Heureusement, il lui reste Hanseol, lui qui a montré son soutien, l’a accueilli dans ses bras pour le rassurer, sa présence rassurante malgré toute l’amertume dont il fait parfois preuve. Persuadé que son ami ne l’abandonnera jamais comme les autres, il s’est hâté de le rejoindre, dans l’espoir (vain) qu’ils discuteront simplement de ce qui lui est arrivé. Parce que coûte que coûte, il ne lâchera jamais sa main, n’est-ce pas ? Le mauvais prince au bon fond n’en viendrait jamais à lui tourner le dos, il en est sûr. Armé de son optimisme, il s’engouffre dans la tente, le pas boiteux, le physique encore bien trop douloureux. Ses yeux ternes pétillent un instant en repérant la silhouette frêle de son ami masqué et enfin, il tire le tabouret, se plaçant dessus, sans toucher au verre. Hanseol retire son masque et… il a la vilaine impression qu’il est observé, analysé, scruté, le malaise s’insinuant en lui. Il déglutit, boit une gorgée et hoche brièvement la tête. Bah écoute mec… pour tout t’avouer, j’me sens… Il se tait un instant, hésitant. J’me sens horrible. Il jette un coup d’œil autour de lui, par précaution, avant de reposer son attention sur lui, l’expression visiblement mal à l’aise ; lui mentir lui paraît difficile. Ils m’ont tabassé, mais… ça va, c’est juste ça, j’pensais que j’allais mourir, ha ha… j’imagine que j’vais encore te coller au cul, hein ? Pas vrai ?




(c) MORNING RAIN




- - But why is my heart still the same?
Without any time to think
My body is going to the club
Without any emotion
Just to avoid loneliness
I'm disappearing with a strange girl outside
Hanseol Bakh
Hanseol Bakh






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t11546-hanseol-bakh-o-kim-taehyung https://www.disjointedsocieties.com/t739p130-hanseol-bakh https://www.disjointedsocieties.com/t995-hanseol-bakh https://www.disjointedsocieties.com/t701-hanseol-bakh
Surnom : Hans, le mauvais prince.
Âge : 25
Origines : la Corée du Sud pour mère patrie, les grandes Amériques pour foyer.
Occupation : employé en tant que serveur et barista au Winter Flower Café.
Lieu de résidence : studio n°18, immeuble 3. la poussière et le manque d'espace, l'odeur de tabac et l'obscurité pour domicile au cœur du Queens.
A New York depuis : huit ans ; le temps défile, les jours se ressemblent, et un jour le soupir franchit les lippes au regard en arrière.
Situation Amoureuse : célibataire malchanceux en amour, portant sur ses épaules le deuil d'une femme-enfant et l'abandon brutal d'un mauvais choix.
Orientation sexuelle : hétérosexuel. les cheveux longs et les rires fluets font battre son cœur ; le ravissent entièrement lorsqu'en plus de ça, elles plissent le nez.
Trigger Warning : mutilation, violence excessive, violence, pornographie, drogues, alcool, mort, sexe, body-shaming.

((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko7_1280 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko6_400 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko5_500 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pg5ufgoRgI1xxgo0ko6_400

WHEN SHE FALLS ASLEEP
WHEN SHE CAN'T THINK


SHE CALLS ME
M O N S T E R
。☆゚・:,。゚・:,。★゚


((leitheol)) always the end. 4pg9Cnxx_oH A N S » to all my dear deadly sins » aquarius » TATTOO ONE » TATTOO TWO » TATTOO THREE » worker at the winter flower café but prefers summer iced teas » childish smile for a broken heart » i'm a fool, i'm a weirdo » daddy's jokes for a better mood » don't be silly, Billie » they don't see the monsters under my bed, waiting for the bloody moon » i wish i was special, you're so fuckin' special.
A C H I L D I S H SMILE WITH SHARP F A N G S .
((leitheol)) always the end. 26c72ea14c46107fbf8169e0a82a38b1619f25a4
  • United Heart
((leitheol)) always the end. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : ekolta(queen).
Pronom : elle/she.
Messages : 37718
Faceclaim : kim fxckin'taehyung.
Crédits : soleilplein (avatar).
Inscription : 07/01/2019
Multicomptes : none.
Nombre de mots par RP : 150-1200 mots.
Fréquence de RP : le soir souvent, selon mon emploi.
Je suis plutôt : dark et chill.
Keep Talking
((leitheol)) always the end. HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur et Vice-Président de la CSF ✧
(#) Mer 3 Fév - 22:09
Like resignation to the end
(( always the end ))

He would always laugh and say : Remember when we used to play? Bang bang, I shot you down, Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound, Bang bang, I used to shoot you down. Now he's gone, I don't know why. And 'til this day, sometimes I cry. He didn't even say goodbye, he didn't take the time to lie.



il y a quelque chose qui ne va pas ; quelque chose qu'il ne voudrait pas voir. mais les yeux ne se ferment pas, l'esprit refuse d'apposer le voile sombre. l'hésitation dégueule des mots de leith, longe sa gorge et ses clavicule au même rythme que les prunelles inquisitrices cherchent la trace des enfers. et il ne trouve r i e n. pas encore. putain, qu'il aimerait se tromper. alors le silence seul fait écho aux paroles, suivi par ce haussement d'épaules significatif, et ce toc qui le pousse à plisser vivement un œil.

les doigts se referment autour du verre sombre dès qu'il arrive. la gorgée est libératrice, le soupir n'en témoigne que trop. la suivante l'est tout autant. et lorsque le whisky retrouve sa place sur le comptoir du bar, les ongles en demi-lunes frappent à rythme régulier contre le simili-cristal. le tintement est strident, régulier, o p p r e s s a n t. ❝ s'ils veulent tuer, ils tuent — pour la première fois, les iris se chargent de colère et de rancœur ; les mots ne sont plus le pansement qu'ils furent toujours pour lui. ils sont des lames de couteau en plein orage, que la monotonie et la douceur enrobent plus sournoisement ((agressivement)) que jamais. ❝ je le sais bien. ils l'ont tuée presque devant moi, sans lui laisser le choix — et aujourd'hui encore, Hanseol ignore tout de la vérité, persuadé de l'avoir perdue ce jour là. mais mieux valait ne pas savoir, ne pas connaître, l'histoire bien plus tragique ayant suivi cet instant.

❝ à moins qu'ils ne veulent autre chose de toi — et rien n'est plus pareil à cet instant. tout prend fin de la plus brutale des façons, quand l'amour fraternel n'inonde plus le regard et que seule la méfiance traverse les onyx luminescents. les longs doigts caleux s'enroulent autour du poignet de son a m i et cherchent frénétiquement à remonter une manche, puis l'autre. et à la gorge, le grognement ne fait qu'amplifier, semblable au rugissement du fauve acculé.

mais il ne trouve rien.
(( se permet d'y croire encore un peu ))
les sourcils s'abaissent, la supplique brûle au regard :
❝ dis moi que j'ai tord, Park —
s'il te plait.
( c ) ekoltaqueen











Spoiler:
 
Leith Kang
Leith Kang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : tianshi, "p'tit nerd", ainsi de suite. ET KANG KANG SURTOUT
Âge : 25
Origines : coréennes par le papa défunt, australiennes par la maman. il a la nationalité américaine.
Occupation : ancien étudiant, a failli obtenir son master en ingénierie civile, a été viré en août 2020 + co-propriétaire d'un label de musique avec Levi Welch, il est aussi son batteur + indic
Lieu de résidence : brooklyn.
A New York depuis : 2003.
Situation Amoureuse : célibataire depuis peu, il ne veut plus se laisser aller dans une autre relation, bien trop brisé par la dernière, celle avec isaac. perturbé par ses émotions qui le submergent, il enchaîne les conquêtes.
Orientation sexuelle : bisexuel, se découvre polyamoureux depuis peu.
Trigger Warning : violence mentale & physique + détresse mentale + addictions (drogue) + tendances autodestructrices + personnage & relations toxiques + possessivité/jalousie exacerbée

j'évite : le rp hot cru (je privilégie les ellipses) + l'inceste + le cannibalisme

((leitheol)) always the end. Rgdz((leitheol)) always the end. Htbf((leitheol)) always the end. Fomc((leitheol)) always the end. Adx1
I try getting drunk, as if I don't care, ooh
((leitheol)) always the end. V7ff
  • Aucune association
((leitheol)) always the end. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 18748
Faceclaim : hwang hyunjin (skz)
Crédits : (a) soeurs d'armes (s) siren charms (i) ???
Inscription : 21/07/2020
Multicomptes : minki hwang
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
((leitheol)) always the end. Wh9lQgGX_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Mer 3 Fév - 23:21


always the end @Hanseol Bakh


L’air est chargé en tension, les étincelles prêtes à former un incendie incontrôlable. Les fesses à peine posées sur ce tabouret qu’il le sent : il y a ce quelque chose d’imbuvable, pas comme cet alcool qui brûle brièvement sa gorge, c’est l’atmosphère. Elle est oppressante, encore plus que le tintement contre le verre, que le regard de son ami qui change brutalement. Où est l’ami réconfortant d’hier ? Perturbé au possible, ses sourcils se haussent tristement, ses iris cherchant la moindre explication, mais non, le mauvais prince demeure effrayant, à le regarder de cette manière. Plus aucune chaleur ne s’émane de lui et il ne sait pas si c’est le bruit de son cœur qui se brise qui le secoue, ou si ce sont ses mots, emplis de dureté. Il déglutit, la main tremblante, incapable de lui répondre. Le souffle de plus en plus irrégulier, ses yeux s’écarquillent, non, il n’a pas pu le comprendre, pas vrai ? C’est pas possible. Ils l’ont tuée. Noyé dans une incompréhension qui, désormais, l’agace, il entrouvre enfin les lèvres. De-de qui… tu par- Le stress le rongeant, l’avalant, le mâchant, il est tendu au possible sur ce tabouret, sa moue se creusant. Puis, à peine a-t-il le temps de saisir la situation, qu’une phrase le frappe de plein fouet ; tout comme ces mains qui s’abattent sur chacun de ses poignets, l’incitant à sursauter, suivi d’un léger cri de surprise, à la recherche désespérée de quelque chose… d’une quelconque marque… d’un one. Il comprend ce qui se passe, cependant le déni est plus fort, couvrant alors ses pensées qui s’entrelacent difficilement. Il ne peut pas savoir, ce n’est pas possible, il refuse de l’admettre, lui qui a voulu lui mentir. Mais lâche-moi bordel ! qu’il s’écrie, se débattant brusquement, avant de ramener ses mains à lui. Automatiquement, l’une d’entre elles se pose sur son torse, là où repose le tatouage rouge et brûlant. Il se relève de son siège, reculant de quelques pas, s’en fichant éperdument des coups d’œil discrets que l’on leur lance. Effrayé, pas par son ami, plutôt par la vérité qui menace d’exploser et qu’il tente de couvrir, il paraît misérable, à essayer de s’enfoncer dans les mensonges. Je-Je vois pas de quoi tu parles, putain ! Je te l’ai dit, ils m’ont tabassé et c’est tout ! Pourquoi tu me farfouilles le corps comme ça, t’es bizarre ! Il espère terriblement qu’il le laissera, qu’il comprendra, qu’ils avanceront sans la possibilité que Hanseol l’abandonne. Comme les autres, comme tout le monde finalement.




(c) MORNING RAIN




- - But why is my heart still the same?
Without any time to think
My body is going to the club
Without any emotion
Just to avoid loneliness
I'm disappearing with a strange girl outside
Hanseol Bakh
Hanseol Bakh






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t11546-hanseol-bakh-o-kim-taehyung https://www.disjointedsocieties.com/t739p130-hanseol-bakh https://www.disjointedsocieties.com/t995-hanseol-bakh https://www.disjointedsocieties.com/t701-hanseol-bakh
Surnom : Hans, le mauvais prince.
Âge : 25
Origines : la Corée du Sud pour mère patrie, les grandes Amériques pour foyer.
Occupation : employé en tant que serveur et barista au Winter Flower Café.
Lieu de résidence : studio n°18, immeuble 3. la poussière et le manque d'espace, l'odeur de tabac et l'obscurité pour domicile au cœur du Queens.
A New York depuis : huit ans ; le temps défile, les jours se ressemblent, et un jour le soupir franchit les lippes au regard en arrière.
Situation Amoureuse : célibataire malchanceux en amour, portant sur ses épaules le deuil d'une femme-enfant et l'abandon brutal d'un mauvais choix.
Orientation sexuelle : hétérosexuel. les cheveux longs et les rires fluets font battre son cœur ; le ravissent entièrement lorsqu'en plus de ça, elles plissent le nez.
Trigger Warning : mutilation, violence excessive, violence, pornographie, drogues, alcool, mort, sexe, body-shaming.

((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko7_1280 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko6_400 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pdxgctwtB71xxgo0ko5_500 ((leitheol)) always the end. Tumblr_pg5ufgoRgI1xxgo0ko6_400

WHEN SHE FALLS ASLEEP
WHEN SHE CAN'T THINK


SHE CALLS ME
M O N S T E R
。☆゚・:,。゚・:,。★゚


((leitheol)) always the end. 4pg9Cnxx_oH A N S » to all my dear deadly sins » aquarius » TATTOO ONE » TATTOO TWO » TATTOO THREE » worker at the winter flower café but prefers summer iced teas » childish smile for a broken heart » i'm a fool, i'm a weirdo » daddy's jokes for a better mood » don't be silly, Billie » they don't see the monsters under my bed, waiting for the bloody moon » i wish i was special, you're so fuckin' special.
A C H I L D I S H SMILE WITH SHARP F A N G S .
((leitheol)) always the end. 26c72ea14c46107fbf8169e0a82a38b1619f25a4
  • United Heart
((leitheol)) always the end. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : ekolta(queen).
Pronom : elle/she.
Messages : 37718
Faceclaim : kim fxckin'taehyung.
Crédits : soleilplein (avatar).
Inscription : 07/01/2019
Multicomptes : none.
Nombre de mots par RP : 150-1200 mots.
Fréquence de RP : le soir souvent, selon mon emploi.
Je suis plutôt : dark et chill.
Keep Talking
((leitheol)) always the end. HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur et Vice-Président de la CSF ✧
(#) Jeu 4 Fév - 1:21
Like resignation to the end
(( always the end ))

He would always laugh and say : Remember when we used to play? Bang bang, I shot you down, Bang bang, you hit the ground. Bang bang, that awful sound, Bang bang, I used to shoot you down. Now he's gone, I don't know why. And 'til this day, sometimes I cry. He didn't even say goodbye, he didn't take the time to lie.



il se débat, prend peur.
(( c'est la fin, il l'a compris ))

la main se pose sur le cœur.
(( penses-tu qu'il n'y verrait rien ? ))


tic, tac, le temps des adieux et de la rancoeur.
(( lui aussi, a ce fer rouge sur la poitrine ))


plus il panique, plus les sourcils d'hanseol se froncent face à l'évidence. et là où d'autres n'auraient pas compris : il sait déjà. alors il abandonne, les bras retombent le long du corps avant que la main gauche ne saisisse à nouveau le verre. une gorgée, deux gorgées, c'en est jamais assez. le liquide brûle l'œsophage - - il aurait aimé qu'il suffise à tout décimer. ❝ calme toi et assied toi — l'ordre claque en même temps que la langue contre le palais. les iris sont des oiseaux de mauvaise augure, des corbeaux prêts à fondre et dévaster. la colère est palpable en chaque tremblement de ses bras, dont les veines dessinent aux poignets la tension qui le submerge. j'aurais aimé pouvoir t'éviter tout ça, si tu savais.

les regards sont furtifs aux alentours ; il ne veut pas être entendu. alors le timbre est bas : c'est l'ultime confidence qui glisse hors de ses lèvres avec l'amertume du premier jour après elle. ❝ ils m'ont pris ce que j'aimais le plus au monde — et chaque mot est un crève-cœur, renforce sa poigne contre le verre à moitié vide. ❝ j'étais fou d'elle. je l'aimais tellement, t'as pas la moindre idée. moi-même, j'avais pas la moindre idée quant au fait qu'on pouvait aimer à ce point. d'à quel point quelqu'un pouvait te pousser à faire autant de folies, aller contre tes convictions et tes croyances. d'à quel point quelqu'un pouvait te faire faire l'impossible sans même te le demander — d'à quel point j'avais pu l'aimer. et ce palpitant qui ne palpite plus, cette cage thoracique qui comprime ce qui peine à exister sans elle, même plus d'une année après. ❝ elle était des leurs. j'ai tout fait pour essayer de la sortir de là, même si elle n'a jamais voulu de moi. parce que j'en étai fou. j'ai fais des choses dont t'as même pas idée, et probablement que je n'en avais pas idée moi non plus sur le moment — combien de fois j'aurais pu y laisser ma peau pour toi, Quinnie ? ❝ je crois pas qu'on puisse aimer autant une personne, c'est presque inhumain — la main masse la moitié du visage, s'attarde sur un œil pour s'assurer de ne rien laisser paraître ; de ne rien laisser glisser le long d'une joue creusée. putain, que la vie est dure sans toi. plus rien n'a de sens : tu étais le mien. une nouvelle gorgée vient endommager la trachée ; un nouveau soupir s'écoule avec fatalité. ❝ mais tu sais ce qui est encore plus inhumain ? — le sais-tu seulement ?

ce sont ces flashs qui tournent dans la tête, qui sont gravés à même les paupières pour ne jamais être oubliés. son rire, la force de son sourire. celui qui murmurait que tout allait bien quand tout allait mal, et qui lui faisait y croire. ses doigts dans ses cheveux au moment du dernier adieu, le bruit des avions sur le tarmac ; l'espoir permis. parce qu'ils avaient réussi, qu'elle était libre et que bientôt, elle serait l'une des plus grandes danseuses de Paris. parce qu'elle était libre, parce qu'elle vivrait. et même si c'était loin de lui, elle vivrait.

et les lippes se courbent en l'ébauche d'un sourire face au souvenir de ce dernier baiser qu'il lui avait volé, celui qu'elle lui avait souvent refusé. parce que je m'en foutais de ne pas être l'homme de ta vie, du moment que tu faisais partie de la mienne. son corps qui s'éloigne sur les allées, ces mains agitées en guise d'au revoir. les coups de feu. les cris et l'agitation, les masques qui l'encerclaient ((parce qu'ils l'avaient retrouvées, ne faisaient que jouer de son espoir pour mieux le lui arracher)). mon cœur qui est mort avec le tien ce jour là.

❝ tu veux savoir le plus inhumain dans cette histoire, p a r k ? — le regard n'a plus rien d'amical, quand il darde sur lui les reflets d'une haine vivace. le rire meurt à la gorge, s'étouffe et en ressort comme une symphonie désarticulée, fantomatique. dénuée de douceur et d'empathie, de bienveillance et de fraternité. ❝ c'est que c'est vous qui l'avez tuée. c'est vous qui l'avez tuée ce jour là, alors qu'elle voulait juste vivre le verre éclate presque contre la table quand il le repose vide. ❝ je déteste tout ce que vous êtes. je ne te suivrai pas là dedans. c'est terminé. je sais ce que tu es, je vous connais trop bien pour comprendre ce que vous faites et comment vous fonctionnez. maintenant, c'est sans moi. je ne ferai jamais cet affront à west-woods et il se relève, laisse un billet sur la table. le masque retrouve sa place sur le visage, sur tout l'être. je t'aurais suivi jusqu'au bout du monde, mais pas au délà de ses frontières, moins encore là où tu vas.




















❝ essaye de pas mourir avant que je ne sois en mesure de la venger contre vous tous — le temps des au revoir n'est jamais venu, seul compte celui des adieux qui se font quand le cœur se déchire et que l'âme hurle sa peine. huit ans à tes côtés, à te tendre la main dès les premiers jours et sangloter contre ton épaule durant les derniers. huit ans à grandir à tes côtés, à laisser la vie être chienne et faire de nous ce que nous sommes aujourd'hui. mais c'est en homme que je reste fidèle aux valeurs qu'il me reste, et si nos routes se recroisent, c'est en homme que je me dresserai face à toi.
( c ) ekoltaqueen











Spoiler:
 
Leith Kang
Leith Kang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : tianshi, "p'tit nerd", ainsi de suite. ET KANG KANG SURTOUT
Âge : 25
Origines : coréennes par le papa défunt, australiennes par la maman. il a la nationalité américaine.
Occupation : ancien étudiant, a failli obtenir son master en ingénierie civile, a été viré en août 2020 + co-propriétaire d'un label de musique avec Levi Welch, il est aussi son batteur + indic
Lieu de résidence : brooklyn.
A New York depuis : 2003.
Situation Amoureuse : célibataire depuis peu, il ne veut plus se laisser aller dans une autre relation, bien trop brisé par la dernière, celle avec isaac. perturbé par ses émotions qui le submergent, il enchaîne les conquêtes.
Orientation sexuelle : bisexuel, se découvre polyamoureux depuis peu.
Trigger Warning : violence mentale & physique + détresse mentale + addictions (drogue) + tendances autodestructrices + personnage & relations toxiques + possessivité/jalousie exacerbée

j'évite : le rp hot cru (je privilégie les ellipses) + l'inceste + le cannibalisme

((leitheol)) always the end. Rgdz((leitheol)) always the end. Htbf((leitheol)) always the end. Fomc((leitheol)) always the end. Adx1
I try getting drunk, as if I don't care, ooh
((leitheol)) always the end. V7ff
  • Aucune association
((leitheol)) always the end. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 18748
Faceclaim : hwang hyunjin (skz)
Crédits : (a) soeurs d'armes (s) siren charms (i) ???
Inscription : 21/07/2020
Multicomptes : minki hwang
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
((leitheol)) always the end. Wh9lQgGX_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Jeu 4 Fév - 22:32


always the end @Hanseol Bakh


Boom, boom, boom. Sa cage thoracique maltraitée par ce cœur qui agit telle une pile électrique lui donne l’impression, qu’à tout moment, il risque de le cracher. La peur s’insinue en lui et soudain, l’ordre. Ces quelques mots suffisent à provoquer en lui une haine viscérale, une frustration qu’il ne dissimule pas, le regard se chargeant de noirceur. Il ne sait pas pourquoi – et n’a pas envie de comprendre – la raison pour laquelle ça le met dans tous ses états. Alors, d’un geste désinvolte, méprisant au possible, il tire de nouveau son tabouret pour se poser dessus, ne parvenant pas à calmer ses tremblements. Aujourd’hui, plus que tout, il se rend compte à quel point il était loin de se douter que Hanseol et lui en viendraient à discuter de la sorte, eux qui, par le passé, s’amusaient à fumer de la weed, à jouer sur la console, à parler et à rire de tout et de rien… se lancent désormais des poignards en guise de coups d’œil. Pourtant, à peine qu’il se met à se confier d’une voix moins forte, tel un secret difficilement inavouable, Leith ne peut s’empêcher de se pencher, buvant ces premières paroles brusques. Brusques et brutales, même, lui qui ne s’est jamais imaginé une telle confession. Son estomac se tord douloureusement, le choc le saisissant. Désormais, il comprend. Il comprend terriblement sa haine, sa colère, sa rancune ; mais étrangement, son inconscient ne veut pas l’admettre. Leith est dans le mauvais camp, il est dorénavant l’ennemi de son ami.

L’ennemi de son ami. La question, qui n’en est assurément pas une, il ne prend pas la peine d’y répondre, se perdant dans ce regard qui le détruit. Ce regard aux milles flammes, elles les brûlent, toutes autant qu’elles soient, encore plus que la marque laissée au fer rouge. Elles le consument et il lui est impossible de détourner ses yeux, qui, eux, sont teintées de panique. Le souffle irrégulier, les sourcils haussés, les mots l’abattent. Vous qui l’avez tuée. N-non… c’est faux… Je déteste tout ce que vous êtes. M-moi aus-… Impossible de continuer, son ami – non – ennemi persiste. La peine est immense, les blessures qui recouvrent son corps ne sont rien à côté, ce qu’il a vécu avant, les coups donnés, la pression mentale, le meurtre, il a l’impression que ce n’est rien à côté de cet abandon. Le regard baissé sur le billet, la respiration saccadée, les larmes au bord des cils, sa moue est creusée par la tristesse… la colère, la sensation d’avoir été trahi, la haine, la frustration… il l’a vraiment lâché. Hanseol l’a lâché, lui qui avait dit qu’il restait. Leith redresse ses iris, posées sur ce dos qui s’éloigne et soudain, il se relève d’un mouvement tremblant, ignorant la douleur que ça lui procure. T’es qu’un putain de lâche, Bakh ! Le hurlement est enragé, grelottant, le regard davantage furieux. Là, tout au fond de son esprit désarticulé, il sait pourtant qu’il a raison de le quitter, il est au courant qu’il fait le bon choix en partant. Mais il n’a pas envie d’y croire, lui qui aurait voulu s’accrocher à lui. Lui qui aurait voulu que son ami mette sa rancune de côté, tel l’égoïste qu’il est. Alors, il attend, jusqu'à ce que l'endroit soit vide de la présence de Hanseol. De son pas boiteux, le sanglot qui se libère enfin, de plus en plus sonore, il s'en va, le coeur lourd. Un adieu ou un au revoir, dans tous les cas, rien ne sera plus jamais pareil pour eux, et que ça fait mal…





(c) MORNING RAIN




- - But why is my heart still the same?
Without any time to think
My body is going to the club
Without any emotion
Just to avoid loneliness
I'm disappearing with a strange girl outside
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum