AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-49%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
12.27 € 23.99 €
Voir le deal


Betty B. Williams
Betty B. Williams






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : BB, Blue
Âge : 28
Origines : Américaine & Anglaise
Occupation : [i]Comédienne & Serveuse[/i]. Elle joue principalement dans des pièces de théâtre, des comédies musicales ou des téléfilms romantiques. Connue dans le milieu pour être [i]" la Princesse de New York"[/i], sa frimousse ne lui donne accès qu'à des rôles de midinettes transites d'amour dans les traditionnels films de noël cucul la praline ou de princesses enchantées. Ces rôles sont à des années lumières de ce qu'elle souhaite vraiment mais elle se plie aux propositions que reçoit sont agent, ne croulant pas sous les demandes. En complément de sa carrière de comédienne, Betty travaille à mi-temps dans un café où elle est [b]serveuse[/b]. Une manière sûre d'arrondir ses fins de mois et d'aider financièrement son petit frère qui suit des études pour devenir médecin.
Lieu de résidence : Brooklyn
A New York depuis : 2 ans.
Situation Amoureuse : Célibatante
Orientation sexuelle : Bien qu'elle laisse parfois trainer un regard appréciateur sur les courbes féminines sans le moindre complexe, elle n'éprouve de désir sexuel que pour la gente masculine. Bien loin de rechercher le prince charmant à l'image de ses rôles féminin, Betty se laisse guider par les courants capricieux du destin.
Trigger Warning : -

u.c
https://i.pinimg.com/originals/bc/04/cb/bc04cbe267d709f9eeddbc55e1eaf7f4.jpg
  • Aucune association
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 168
Faceclaim : Lily James
Crédits : Mask
Inscription : 06/01/2021
Multicomptes : Alan Bell, Diego Parra, Clark Lewis
Nombre de mots par RP : 500
Fréquence de RP : cela dépend. Au moins une fois par semaine.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 1 Fév - 21:39
Love is in the air, and it smells like coffee...


21th June 2012, 4:00 PM
Quand on est petit, c'est Los Angeles qui nous apprend à rêver. Qui oserait lui dire qu'il n'avait pas d'avantage appris en regardant des films qu'en allant à l'école? Les yeux dévorant l'écran alors qu'ils se ferment d'ennuis face au professeur ? Hollywood apprenait tant de choses aux enfants, notamment à croire aux contes de fées. Et elle y avait cru, Betty Blue, aux contes de fées. Parce qu'elle n'avait que ça à faire, dans sa petite ville du Wisconsin où sa vie aurait pu être une histoire revisitée des misérables. Dramatique. Elle était dramatique jusque dans ses comparaisons littéraires à sa propre vie. Ou devrait-elle dire dramaturge? Oui, Betty avait cru aux contes de fées mais elle était loin de rêver à cette fameuse bonne fée ou à ce prince qui changerait sa vie du tout au tout. Non, elle était son propre prince charmant et sa propre fée marraine : maîtresse de son destin.

En attendant d'épouser sa destiné d'actrice, elle se contentait d'apparaître dans quelques publicités ou de faire du Princessing pour quelques magasins ou anniversaires de petits bourges. Son visage d'ange largement trompeur concernant sa personnalité, elle ne se privait pourtant pas d'en user pour se faire un peu d'argent. Même ici, dans ce café où elle était serveuse à mi-temps, elle utilisait charmant faciès pour obtenir plus de pourboires. Un sourire par-ci, un petit rire par-là, rien de plus facile pour ajouter quelques dollars sur sa paie à la fin du mois. Et si ses charmants sourires pouvaient parfois conduire certains clients à lui faire des avances qu'elle ne désirait pas, elle avait suffisamment de caractère et de réparti pour les remettre à leur place sans toutefois risquer sa place d'employée du mois. Une jeune femme au caractère trop impétueux prisonnière de cet uniforme de serveuse de café de quartier, un prélude parfait à l'histoire de conte de fées que l'on était en droit de s'attendre, digne d'un téléfilm de Noël.

Du moins, voilà les histoires que la blondinette se racontait pour tenir le coup et pour enchainer son petit boulot, ses cours du soir et ses castings en un rythme effréné, ne se laissant le loisir de dormir que quelques heures par nuit. Apprendre le chant, la danse et la comédie n'était pas une mince affaire et même si elle possédait des dispositions dans ces domaines, elle était encore loin de surpasser ses rivales candidatant pour les rôles qu'elle visait. Question de temps et de patience, aurait dit son professeur d'art du lycée, mais Betty Blue Williams n'était pas connu pour sa patience ni pour sa magnanimité.

Si la belle trépignait d’embrasser sa destiné, cela ne semblait pas être le cas de cet homme qui venait régulièrement dans le café où elle travaillait. Un brun aux yeux en amandes et à l'air si sérieux, se penchant avec attention sur ses notes des heures durant parfois sans même toucher au café qu'il avait commandé. Ce type avait sans nul doute une soif d'apprendre et une ambition de réussir tout aussi grande que la petite serveuse, à ceci près qu'il semblait prêt à prendre le temps d'y parvenir étapes par étapes. Si un léger dialogue de politesse s'était instauré entre la blonde et à l'homme à la peau nacrée, leurs discussions se résumaient à se saluer et à échanger au sujet de la commande du jeune homme. Betty ne savait pas ce qu'il étudiait, en quelle année il était était ni même quel âge il pouvait bien avoir. Cela aurait pu rester ainsi si son patron - Carlos - lassé de voir l'homme chauffer sa chaise des heures durant n’émette l'intention de le mettre dehors. Et bien que Betty ne soit pas ni patiente - tout comme son patron - ni magnanime, elle décida de prendre son parti ce jour-là. Peut-être était-ce l'intensité avec laquelle cet étudiant étudiait ? Ou bien peut-être qu'il lui faisait penser à sa propre personne, quelques années en arrière, restant à la bibliothèque du lycée pour étudier en paix, sans les pleurs de ses frères ou les réflexions de sa belle-mère ? Peu importait, après tout, puisqu'elle avait agit sans réfléchir: faisant couler un cappuccino et une part de tarte aux pommes pour les apporter au studieux client.

" Voici votre café et votre dessert, navrée pour le retard." dit-elle bien fort en déposant le tout devant le nez de l'homme, lui adressant un regard appuyé." C'est ce que vous avez commandé, n'est-ce pas?" Insista-t-elle, faisant un léger signe de tête vers son patron qui les fixait méfiant. Jetant un léger coup d’œil vers le livre de cours de l'homme elle fronça ses sourcils: " Breaking News : La révolution du Journalisme et pourquoi elle est nécessaire." elle releva le nez et demanda: " Vous êtes journaliste?"

Croisant les bras et calant son torchon contre son épaule en attendant la réponse du brun, elle dévoila ses canines en un léger sourire intrigué.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Minki Hwang



Minki Hwang
Minki Hwang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 9nw1 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Wjht Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 36p4 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Hmys
  • United Earth
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 4
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 11114
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Mar 9 Fév - 18:53


Love is in the air, and it smells like coffee... @Betty B. Williams
Le nez qui se retrousse de temps à autre, le bruit de fond (les pas frénétiques, les commandes prises, les bavardages et les portes qui s’ouvrent, suivi du tintement léger) plongent Minki dans une concentration extrême, que seuls les plus courageux pourraient parvenir à l’en extirper. Le stylo qui tournoie entre ses doigts, pour y griffonner quelques longues notes sur ses papiers, le café ne l’attire aucunement : d’ailleurs, il y a à peine touché tant il préfère se focaliser sur son travail. Les études avant tout, qu’il dirait. C’est sûrement pour ça qu’il est ici depuis des heures, la tête plongée dans ses bouquins, sans savoir qu’en réalité il agace terriblement le gérant de ces lieux. Heureusement, personne ne lui a demandé de partir d’ici (contrairement aux autres cafés). L’argent n’est pourtant pas un problème, son agence en pleine expansion, mais… rester coincé entre les quatre murs d’une bibliothèque, sans un seul son pour le bercer, ce n’est pas ce qu’il préfère. Lui, il aime la foule, les gens, la chaleur ; ce sont dans ces moments-là qu’il comprend pourquoi le journalisme est ce qu’il désire entreprendre. Son métier de rêve, en fait. L’humain, même s’il n’en comprend pas forcément toutes les émotions.

Sa main avance à tâtons vers sa tasse, s’apprêtant à l’attraper pour en siroter (bien qu’il doit être froid, désormais) et à peine a-t-il le temps de se mouver qu’une voix proche de lui l’incite à redresser sa tête. La moue perturbée, les sourcils froncées, « voici votre café et votre dessert, navrée pour le retard ».

– J’ai rien co-

Le regard appuyé en dit long, elle insiste. A vrai dire, il ne peut s’empêcher de laisser ses iris longer le visage de la jeune femme, comme s’il avait le pouvoir de saisir ses intentions. Elle n’a pas l’air foncièrement mauvaise... mais difficile de juger juste en scrutant ses expressions faciales. Elle est jolie, aussi. Même très. Pourquoi n’a-t-il jamais remarqué tous ses détails avant ? Ah, peut-être parce qu’il ne s’est jamais soucié de tout ça et qu’il a toujours préféré se ruer sur ses bouquins. Juste à sa manière de parler, de se tenir, à l’éclat qu’il perçoit dans ses yeux… c’est assez évident qu’il s’agit de là de quelqu’un au fort caractère. Intrigué, il dépose ce qu’il tient entre ses doigts, se redressant pour l’écouter.

– Merci, c’est bien ce que j’ai commandé, qu’il déclare un peu plus fortement.

Il suit où est-ce qu’elle regarde, curieux. Son livre. Un sentiment de fierté l’emplit à l’entente de ses paroles. Lui, un journaliste… ah, rien qu’à entendre le titre, ça le fait rêver. Sans vraiment se demander pourquoi elle en vient à discuter de tout ça avec lui, il suit plutôt son instinct, se laissant aller dans cette conversation : il aurait pu lui demander de le laisser, ce qu’il risquait assurément de faire il y a deux minutes, mais désormais… il a envie d’en savoir plus sur elle, aussi.

– Presque. Il me reste un mois et je le serai, je suis en dernière année de bachelier à l’UCLA. Un futur envoyé spécial, si possible.

Il l’observe un instant, elle qui a les bras croisés, les lèvres relevées en un sourire qui paraît mutin. Il attrape le café, le sirotant : il devrait peut-être souffler dessus et attendre qu’il refroidisse un peu, mais lorsqu’on ne ressent pas la douleur comme lui… patienter lui paraîtrait trop interminable. Il redépose la tasse, intéressé.

– Au vu de votre curiosité, j’aurais pu vous prendre pour une journaliste aussi, parle-t-il, la tête légèrement penchée sur le côté. Il range un peu les feuilles, se penchant vers elle. Pourquoi ça vous intéresse de savoir ça ?

Une réelle question, sans reproches, qu’il espère qu’elle comprendra comme étant sincère. Il n’est pas des plus expressifs et rares sont les fois où il sourit vraiment, alors peut-être qu’elle pourrait s’imaginer qu’il la vire de là, alors qu’en fait… non, il est juste intrigué. Tout comme elle.




(c) MORNING RAIN



I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 1213081277  Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 3751872206
Spoiler:
 
Betty B. Williams
Betty B. Williams






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : BB, Blue
Âge : 28
Origines : Américaine & Anglaise
Occupation : [i]Comédienne & Serveuse[/i]. Elle joue principalement dans des pièces de théâtre, des comédies musicales ou des téléfilms romantiques. Connue dans le milieu pour être [i]" la Princesse de New York"[/i], sa frimousse ne lui donne accès qu'à des rôles de midinettes transites d'amour dans les traditionnels films de noël cucul la praline ou de princesses enchantées. Ces rôles sont à des années lumières de ce qu'elle souhaite vraiment mais elle se plie aux propositions que reçoit sont agent, ne croulant pas sous les demandes. En complément de sa carrière de comédienne, Betty travaille à mi-temps dans un café où elle est [b]serveuse[/b]. Une manière sûre d'arrondir ses fins de mois et d'aider financièrement son petit frère qui suit des études pour devenir médecin.
Lieu de résidence : Brooklyn
A New York depuis : 2 ans.
Situation Amoureuse : Célibatante
Orientation sexuelle : Bien qu'elle laisse parfois trainer un regard appréciateur sur les courbes féminines sans le moindre complexe, elle n'éprouve de désir sexuel que pour la gente masculine. Bien loin de rechercher le prince charmant à l'image de ses rôles féminin, Betty se laisse guider par les courants capricieux du destin.
Trigger Warning : -

u.c
https://i.pinimg.com/originals/bc/04/cb/bc04cbe267d709f9eeddbc55e1eaf7f4.jpg
  • Aucune association
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 168
Faceclaim : Lily James
Crédits : Mask
Inscription : 06/01/2021
Multicomptes : Alan Bell, Diego Parra, Clark Lewis
Nombre de mots par RP : 500
Fréquence de RP : cela dépend. Au moins une fois par semaine.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 13 Fév - 20:25
Love is in the air, and it smells like coffee...


Le café fumant et la part de tarte attirèrent l'attention de l'étudiant qui commençait déjà à refuser la commande. Un regard appuyé et un signe de tête vers le patron du café derrière elle semblèrent suffirent à convaincre le jeune homme, qui joua le jeu. Et toi Betty ? Pourquoi est-ce que tu joues à ce jeu là? Après tout, cet étranger, elle ne le connaissait ni d'Eve, ni d'Adam. Elle aurait tout simplement pu observer le gérant de l'établissement le mettre dehors d'un œil curieux. Mais non. Quelque chose chez lui l'intriguait et elle ne tarda pas à l’interroger sur son étude, lisant le titre présent sur la couverture du volumineux bouquin présent sur sa table. Elle ne tarda pas à le questionner sur son orientation professionnelle en croisant les bras, désireuse de satisfaire sa curiosité.

Et si le brun aurait pu l'envoyer balader, il répondit avec enthousiasme à ses questions : " Tu es un apprenti journaliste alors?" interrogea la belle, lui adressant un sourire un poil trop attendri. Elle était passé du vouvoient au tutoiement sans formalité, comme elle le faisait souvent, ne s'embarrassant pas de formules de politesses pompeuses pour s'adresser à des gens qu'elle considérait d'hors et déjà comme ses égaux. " Peut-être que je le suis, qui sait? Une reporter infiltrée dans un café du centre ville de L.A..." fit-elle d'une voix mystérieuse : " Le sujet pourrait être..." Elle entoura son menton où trônait une fossette, réfléchissant : " Le café de Los Angeles est-il réellement du jus de goudron comme le sous-entendent les rumeurs?" dit-elle en prenant la sauce ketchup en guise de micro dans une parfaite imitation du vieux présentateur de la chaine KTLA.

Targuant un regard amusé vers le client, elle lui adressa un nouveau sourire innocent : " Peut-être est-ce cette option ou... Peut-être suis-je juste curieuse d'en apprendre plus sur un client régulier." Et c'était plutôt vrai. Le jeu d'acteur se renforçait par l'étude et l'observation. C'est en apprenant comment les autres se comportaient que Betty enrichissait sa gamme de mimiques et de rôles, développant ses talents sur le tas au lieu de le faire dans une école d'art dramatique où elle n'aurait de toute façon jamais les moyens d'y mettre les pieds. Parfois, elle s'amusait même à prendre plusieurs accents en servant certains clients, pour voir si elle arrivait à les convaincre qu'elle était une petite étrangère venu travailler à L.A. Elle les avait tous essayé: le russe - son préféré -, le français, l'espagnol, l'allemand et même le chinois. Elle avait été une fois si convaincante avec son accent allemand que des touristes avaient commencé à lui parler en cette langue. Betty leur avait alors adressé un sourire poli et avait demandé à sa collègue d'inverser leurs tables. La ruse, le mensonge et le jeu avaient parfois leurs conséquences. Mais là, face à cet étudiants aux traits fins et à l'air curieux, elle était simplement elle-même: Betty Blue Williams. La petite serveuse et actrice en devenir. Une étoile qui irradirait bientôt me ciel de son talent... Du moins, l'espérait-elle de tout son cœur.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Minki Hwang


Minki Hwang
Minki Hwang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 9nw1 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Wjht Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 36p4 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Hmys
  • United Earth
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 4
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 11114
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Ven 26 Fév - 16:38


Love is in the air, and it smells like coffee... @Betty B. Williams
Le vouvoiement s’éclipse pour le tutoiement, sans que ça le dérange pour autant. Étrangement, pour l’une des rares fois, son regard ne s’arrête plus sur la paperasse éparpillée sur la table, mais bien sur son visage aux traits mutins. Elle est jeune, plus que lui, c’en est certain. De toute manière, tout le monde paraît plus juvénile que lui, il passe son temps à froncer les sourcils et à aborder cet air bien trop autoritaire pour un homme de son âge. Il esquisse un bref sourire à sa question. Un apprenti journaliste… il serait prêt à lui faire le topo sur son cursus, mais il doute que ça l’intéresse autant.

– Si on veut, oui, qu’il répond un peu plus amicalement qu’à ses habitudes.

Il ne comprend pas réellement ce qui incite la jeune femme à aborder cette moue qui lui semble agréable, en réalité, il ne sait même pas pourquoi elle a décidé de lui parler. Il se demande si c’est quelque chose qu’elle entreprend souvent, mais ce qui est sûr ; c’est qu’il aime bien ça. Soudain, comme si elle s’est sentie défiée, il l’observe changer radicalement de comportement. Telle une scout qui raconte une histoire d’horreur autour d’un feu de bois, il se laisse bercer par sa petite « comédie ». Il l’écoute sagement, haussant faiblement les sourcils, de plus en plus impressionné. Pendant un instant, il y croit : c’est sûrement une future reporter elle aussi et elle décide juste de le tourner en bourrique pour s’amuser. Il ne peut s’empêcher de sourire doucement lorsqu’elle empoigne le ketchup pour représenter le micro. Il hoche la tête, applaudissant un peu.

– Pas mal, vraiment pas mal… encore mieux que certains présentateurs je dirais, même.

Finalement, le suspens s’évapore et les réelles intentions tombent. Elle veut en savoir plus sur un client régulier. Légèrement surpris, même s’il ne le montre pas, il se rend compte qu’effectivement, ce café aura été son lieu favori pour étudier. Cependant, rares sont les fois où il redresse ses yeux de ses études pour observer les alentours et c’est vraiment la première fois qu’il parle avec une serveuse. Il se redresse un peu, imitant la même expression faciale qu’elle – l’innocence, même s’il est loin de l’être.

– Vraiment ? Je ne sais pas si je suis flatté ou intrigué d’entendre ça, admet-il, sincère. Je me sens flatté parce que ça veut dire qu’il y a quelque chose qui vous a attiré, après tout, ce ne sont pas toutes les serveuses qui prennent le temps d’en apprendre plus sur leurs clients réguliers. Et justement… ça me pousse à être intrigué… il marque un temps de pause, penchant un peu la tête sur le côté.

Il se tait, ne voulant pas paraître pour un bavard qui ramène le sujet rien qu’autour de lui, avant de boire de nouveau une gorgée de son café.

– Si tu n’es pas une reporter, tu as assurément un talent particulier pour les imiter. Il suffit de voir ta moue qui passe de l’amusement à l’innocence, rien qu’en une fraction de seconde. Ou alors cette capacité à improviser en peu de temps… ce n’est pas une simple serveuse qui ferait ça, je me trompe ?

Plongé dans leur conversation, il ne se rend pas compte à quel point il se perd dans leur échange, encore un peu et il verrait ça comme un jeu tant ça l’amuse et le distrait.





(c) MORNING RAIN



I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 1213081277  Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 3751872206
Spoiler:
 
Betty B. Williams
Betty B. Williams






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : BB, Blue
Âge : 28
Origines : Américaine & Anglaise
Occupation : [i]Comédienne & Serveuse[/i]. Elle joue principalement dans des pièces de théâtre, des comédies musicales ou des téléfilms romantiques. Connue dans le milieu pour être [i]" la Princesse de New York"[/i], sa frimousse ne lui donne accès qu'à des rôles de midinettes transites d'amour dans les traditionnels films de noël cucul la praline ou de princesses enchantées. Ces rôles sont à des années lumières de ce qu'elle souhaite vraiment mais elle se plie aux propositions que reçoit sont agent, ne croulant pas sous les demandes. En complément de sa carrière de comédienne, Betty travaille à mi-temps dans un café où elle est [b]serveuse[/b]. Une manière sûre d'arrondir ses fins de mois et d'aider financièrement son petit frère qui suit des études pour devenir médecin.
Lieu de résidence : Brooklyn
A New York depuis : 2 ans.
Situation Amoureuse : Célibatante
Orientation sexuelle : Bien qu'elle laisse parfois trainer un regard appréciateur sur les courbes féminines sans le moindre complexe, elle n'éprouve de désir sexuel que pour la gente masculine. Bien loin de rechercher le prince charmant à l'image de ses rôles féminin, Betty se laisse guider par les courants capricieux du destin.
Trigger Warning : -

u.c
https://i.pinimg.com/originals/bc/04/cb/bc04cbe267d709f9eeddbc55e1eaf7f4.jpg
  • Aucune association
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 168
Faceclaim : Lily James
Crédits : Mask
Inscription : 06/01/2021
Multicomptes : Alan Bell, Diego Parra, Clark Lewis
Nombre de mots par RP : 500
Fréquence de RP : cela dépend. Au moins une fois par semaine.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 5 Mar - 23:16
Love is in the air, and it smells like coffee...

Son imitation terminée, la belle fixa de ses yeux bruns pétillants l’étudiant d’un air amusé quand il la félicita pour sa petite démonstration. Faisant mine de s’incliner sous les félicitations de son vis-à-vis, elle répliqua d’un air candide : « J’ai le sens de l’observation, il parait. » Prenant place sur la banquette en face de celle de l’homme en avouant voulant en savoir plus sur ce client régulier qui semble hanter le café depuis des mois. Pas qu’il ait une allure fantomatique, non, mais il ne laissait jamais aucune trace de son passage : pas un regard, pas un sourire, même pas un mot au moment de payer.

Observant le brun à la dérobée alors qu’il affichait lui-même un air innocent, sa question ne fit que renforcer le fabuleux sourire de la jeune serveuse. Flatté ou intrigué ? Telle est la question, aurait dit Shakespeare … Cependant l’homme ne laissa pas sa phrase en suspens, entrant dans le détail d’une explication à l’image d’un compte rendu de dissertation. Présentant ses arguments : flatté, il l’était parce qu’il estimait que quelque chose avait dû attirer Betty chez lui. Et c’était justement ce point, qui l’interpellait. Pourquoi souhaitait-elle en savoir plus ? La belle aurait pu répondre ce qu’elle pensait : la curiosité. Rien de plus ni de moins. Simplement cette curiosité naturelle qui animait ses pensées au quotidien. Voyant le brun pencher la tête sur le côté, Betty ne put s’empêcher de le détailler un peu plus du regard : bel homme, cet étudiant… se-disait-elle alors qu’elle l’observait boire une gorgée de son café.

Et il reprenait, ce brun aux gestes délicats et à l’air quelque peu sévère. Il émit des suppositions, la concernant : « Je te remercie. » répliqua la comédienne quand il fut question de son talent d’imitatrice. La suite l’amusa au plus haut point, l’homme énonçait ses hypothèses une par une, comme s’il tentait de résoudre une affaire policière. « Tu y es presque, Sherlock. » fit Betty en plantant son regard noisette dans celui de son client : « Je suis comme toi, une apprentie. » expliqua la belle avant de baisser les yeux : « Je suis bien une serveuse, mon petit journaliste, mais j’essaye aussi de percer au théâtre ou à Hollywood. Comme les trois quarts des personnes vivant à Los Angeles.» dit-il à voix basse, jetant un petit coup d’œil vers son patron qui les observait de loin avant d’accorder toute son attention à son client et de tendre une main en sa direction : « Betty Blue Williams, apprentie comédienne. Et quel est ton nom ? »



(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Minki Hwang


Minki Hwang
Minki Hwang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 9nw1 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Wjht Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 36p4 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Hmys
  • United Earth
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 4
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 11114
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Sam 20 Mar - 17:19


Love is in the air, and it smells like coffee... @Betty B. Williams
Plus ils parlent, plus leur conversation l’intrigue. D’habitude, il effraie un peu les gens à aborder une moue autoritaire, pourtant ce n’est pas son intention, après tout son rêve est de comprendre la société et pour cela, il doit se mêler aux autres. Il part dans ses discours, sûrement un peu trop analytiques (mais quand ne l’est-il pas ?) et la serveuse l’écoute attentivement. Ravi d’avoir autant son attention, son côté arrogant s’entremêle à son envie de dominer la conversation, assurément que ce sont des traits toxiques, mais il n’en a que faire. Il finit par terminer, se taisant, le regard ancré dans le sien, comme s’il cherchait à en découvrir plus sur elle. Puis, enfin, les réponses tombent. Une apprentie. Il hausse légèrement un sourcil, sa curiosité piquée, alors qu’il tente de comprendre. Il entrouvre ses lèvres, lâchant un « oh ». Donc une future actrice. La tête un peu penchée sur le côté, il l’observe, il comprend mieux désormais. Beaucoup mieux. De plus, étrangement, il trouve que c’est un métier qui lui va bien. Elle est jolie, en plus. Cherry le tuerait sûrement pour avoir pensé ça.

– Je vois. Ce n’est pas étonnant, à vrai dire.

Face à la main tendue, il abaisse son regard, avant de l’attraper tandis qu’elle se présente. Une poigne ferme, sans lui faire mal, et encore, il y a là son envie d’être « au-dessus ». Il se détache en premier, abordant l’ombre d’un sourire, de ceux qu’il aime offrir quand il n’a pas non plus envie d’esquisser une risette trop élargie.

– Enchanté, Betty. Je m’appelle Minki Hwang, tu peux m’appeler Min, si le prénom est trop compliqué à dire.

Pas une pique disgracieuse, mais plutôt une habitude qu’il a prise avec les occidentaux. Il s’enfonce de nouveau sur son siège, terminant son café, alors qu’il le dépose.

– Alors, Betty. Tu ne viens pas de Los Angeles, je présume ? J’entends un accent quand tu parles, mais… je ne saurais pas dire d’où il vient. Le Sud, peut-être ?






(c) MORNING RAIN



I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 1213081277  Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 3751872206
Spoiler:
 
Betty B. Williams
Betty B. Williams






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : BB, Blue
Âge : 28
Origines : Américaine & Anglaise
Occupation : [i]Comédienne & Serveuse[/i]. Elle joue principalement dans des pièces de théâtre, des comédies musicales ou des téléfilms romantiques. Connue dans le milieu pour être [i]" la Princesse de New York"[/i], sa frimousse ne lui donne accès qu'à des rôles de midinettes transites d'amour dans les traditionnels films de noël cucul la praline ou de princesses enchantées. Ces rôles sont à des années lumières de ce qu'elle souhaite vraiment mais elle se plie aux propositions que reçoit sont agent, ne croulant pas sous les demandes. En complément de sa carrière de comédienne, Betty travaille à mi-temps dans un café où elle est [b]serveuse[/b]. Une manière sûre d'arrondir ses fins de mois et d'aider financièrement son petit frère qui suit des études pour devenir médecin.
Lieu de résidence : Brooklyn
A New York depuis : 2 ans.
Situation Amoureuse : Célibatante
Orientation sexuelle : Bien qu'elle laisse parfois trainer un regard appréciateur sur les courbes féminines sans le moindre complexe, elle n'éprouve de désir sexuel que pour la gente masculine. Bien loin de rechercher le prince charmant à l'image de ses rôles féminin, Betty se laisse guider par les courants capricieux du destin.
Trigger Warning : -

u.c
https://i.pinimg.com/originals/bc/04/cb/bc04cbe267d709f9eeddbc55e1eaf7f4.jpg
  • Aucune association
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 168
Faceclaim : Lily James
Crédits : Mask
Inscription : 06/01/2021
Multicomptes : Alan Bell, Diego Parra, Clark Lewis
Nombre de mots par RP : 500
Fréquence de RP : cela dépend. Au moins une fois par semaine.
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 1 Mai - 23:53
Love is in the air, and it smells like coffee...
Accrochée aux lèvres de ce client intriguant, Betty l’observait d’un air amusé. S’étant produite face à lui, assurant une imitation du parfait cliché d’une présentatrice télé, elle s’était vue félicité pour sa prestation. Une chose en entrainant une autre, elle avait fini par se présenter, révélant son patronyme et offrant un merveilleux sourire. Les doigts de l’homme se glissèrent contre les siens et la belle put attester de la douceur de sa peau. Elle s’y était attendu, à cette sensation limpide, fluide, à l’image de leur échange jusqu’à cet instant. La poigne de l’homme se fit cependant légèrement plus assurée, peut-être pour affirmer cette virilité qu’il semblait mettre un point d’honneur à dégager ?

Mais il ne fallait pas jouer à ce jeu avec Betty Blue Williams qui lui serra la main avec plus de vigueur et de fermeté. Elle aussi était habitait de ce tempérament dominant, désireuse d’avoir un contrôle sur toutes les choses qui passaient les barrières de sa vie, aussi insignifiantes soient-elles qu’une simple poignée de main. L’homme retira sa main le premier, son faciès arborant la naissance d’un sourire avant qu’il ne finisse par se présenter également.

« Minki… » répéta alors la belle, s’appliquant à bien articuler. « Cela devrait aller, Minki . » répéta-t-elle pour renchérir sur sa capacité à prononcer son prénom. Friande de défi, elle ne se laissait que rarement aller à la facilité. Ce trait de caractère précieux dans le domaine dans lequel elle évoluait, lui avait autrefois sauvé la vie bien des fois, alors qu’elle se retrouvait seule avec sa fratrie, livrée à elle-même. Observant son vis-à-vis terminer son café, elle finit par s’installer face à lui, faisant fi du regard appuyé que son patron targuait sur elle : « Le Wisconsin. » confirma-t-elle : « Et toi ? Je ne me risquerai pas à tenter une déduction, au risque de passer pour une raciste. » plaisanta-t-elle, bien consciente cependant que le jeune homme devait venir des pays d’Asie de l’Est sans en être toutefois pleinement convaincue.
(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Minki Hwang


Minki Hwang
Minki Hwang






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 9nw1 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Wjht Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 36p4 Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki Hmys
  • United Earth
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 2StvcuH6_o
RPs : 4
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 11114
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Dim 9 Mai - 18:54


Love is in the air, and it smells like coffee... @Betty B. Williams
C’est bien connu, les premières poignées de main en disent long sur la personnalité des gens. Et s’il a pour habitude d’enserrer, pour montrer sa dominance d’une certaine manière, il ne peut qu’être surpris par la jeune femme qui ajoute un peu plus de force. Est-ce là un moyen pour elle de dire qu’elle ne compte pas se laisser facilement charmer ? Aussi étrange que ça paraisse, il aime ce genre de jeu, sûrement qu’il se serait lassé s’il agissait de là de quelqu’un de mou. La douceur évanouie lorsqu’ils se détachent, il lui lance un regard pétillant quand elle se plaît à prononcer son prénom.

– Je vois ça, qu’il déclare d’une voix un peu plus basse, amusé.

Le café terminé, qu’il dépose sur le meuble, il l’observe s’installer un peu plus face à lui. Sans qu’il ne le veuille, ou alors si mais il ne s’en rend pas compte, il ne peut s’empêcher d’analyser chaque mouvement qu’elle entreprend, chaque parole qu’elle décide de dire. De nouveau, sûrement parce qu’il considère ça comme un jeu, désormais. Wisconsin. Au Nord, donc. Il se sent un peu idiot, il est à côté de la plaque.

– Hm… c’est vraiment pas le Sud, du coup. J’ai cru que j’étais doué pour décrypter les accents, tu me prouves le contraire, affirme-t-il tout de même avec un peu d’humour.

A son tour de déclarer d’où il vient et sa remarque l’incite à rire un peu, toutefois il redevient vite sérieux – pas trop pour ne pas paraître non plus effrayant, comme il le fait d’habitude.

– Je suis né dans l’extrême-sud de la Corée du Sud, je suis venu ici à mes douze ans.

Hors de question d’en donner la raison, il sait pertinemment que le sujet de ses parents est tabou, bien trop, pour qu’il en parle. Il se contente donc de rester vague et surtout, de reporter l’attention sur elle.

– Tu essayes de percer au théâtre ou à Hollywood du coup… pourquoi ce rêve ?

Curiosité ou alors uniquement un moyen de mieux la cerner, il aime en savoir plus sur les gens, un peu pour comprendre ce qui l’attend… du moins s’il y a une suite.






(c) MORNING RAIN



I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 1213081277  Love is in the air, and it smells like coffee... / feat. Minki 3751872206
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum