AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -33%
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de ...
Voir le deal
59.99 €


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 29 Jan - 19:55


slave to your games


Les doigts qui tapotent sur le clavier, cherchent encore et encore, jusqu'à la trouver elle. Jusqu'à ce que l'adresse s'affiche sous le regard qui la parcourt. Puis le sang fait qu'un tour, les poings démangent, le cerveau se met en pause pour laisser parler les sentiments. Et y a cette question qui tourne en boucle dans la tête, qui s'arrête pas, qui écorche son coeur de milles blessures. Quand est ce que t'arrêteras ? Vendre ton corps, ta présence, c'était pas un métier. Mais une honte. Parce que, Nash, ça le tuait, à petits feux. Parce que, Nash, il voudrait être le seul à poser ses opales fiévreuses sur ton torse dénudé. Le seul à te connaître de cette manière. Et, si vos coeurs battaient au même rythme à une époque, désormais ils forment une musicalité dissonante. Une mélodie que l'homme refuse d'entendre, même d'écouter. Les films défilent dans son esprit, muets, les seules paroles étant celles de sa douleur. Une minute. Dix. Trente. L'heure s'écoule finalement avant qu'enfin Nash se précipite en dehors de cette cage. Qu'il conduise, fou furieux, jusqu'au lieu de ses tourments. A peine rentré, il sait que plus rien ne peut l'arrêter, ni la raison, ni son myocarde affolé. Et c'est quand il te voit, au bras de cet homme, qu'il s'en rend enfin compte. Cette nuit, t'es pas à lui. Cette nuit, t'es pas là tout court. C'est une autre en face de lui, quelqu'un qu'il aime pas. Et pourtant quelqu'un que chaque fibre de son être désire à en crever, à tout foutre en l'air pour seulement un baiser. Peut être que c'est pathétique, mais sûrement aussi qu'il ne se rend plus compte de rien au moment où, sur la face de l'autre, son poing se loge enfin sans aucun frein. Une fois. Deux fois. Et le sang s'étale, se mêle à la vision rougeâtre d'un Nash incontrôlable. Laisse le Kitty, car l'homme est devenu bête. Sous l'impulsion de ses sentiments, il ne pense plus sainement.


(c) MORNING RAIN



@Kit Hi Pyo



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum