AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-19%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne M.2 NVMe Crucial P2 (CT1000P2SSD) – 1 To
87.54 € 107.99 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 4:07:54
Verre d'eau dans les mains, j'entre dans ma chambre, prête à m'installer tranquillement devant ma télévision dans mon lit lorsque je vois les rideaux de la fenêtre d'Eliott à nouveau tirés. Mon coeur se serre dans ma poitrine, j'ai l'impression d'arrêter de respirer un instant parce que si Eli tire les rideaux, c'est clairement parce qu'il n'a pas envie que je vois ce qui se passe dans sa chambre et je devine qu'il est sans doute en train de lui faire l'amour alors que moi, de mon côté, je suis seule dans ma chambre, chignon sur la tête, dans son jogging et son tee-shirt. Pourquoi la vie est aussi injuste ? Prenant mon téléphone entre les mains, j'écris à mes copines qui voulaient que je vienne les rejoindre dans un bar tout à l'heure. L'offre ayant été refusée un peu plus tôt dans la soirée, je leur mentionne avoir changer d'idée et elles me donnent l'adresse. Regardant ma tête dans le miroir, je me coiffe rapidement, applique un peu de mascara sur mes cils et enfile une jupe - sans doute un peu trop courte - et un body noir en-dessous. Une fois prête, je descend les escaliers à vive allure, récupère mon manteau et sort de la maison en direction du bar à l'aide d'un uber.

***

La musique est forte, j'ai de plus en plus chaud et j'avale un nouveau shooter que mes copines viennent tout juste de commander. Le bar est bondé de monde, j'ai de la difficulté à entendre parler tout le monde et je tente surtout de ne pas me faire trop remarquer par Dylan, qui est un peu plus loin avec ses potes. Je n'ai vraiment pas envie de le voir et pourtant, nos regards se sont croisés un bref instant tout à l'heure. Je soupire longuement, me disant qu'au fond, j'aurais peut-être dû rester à la maison. J'ai la tête qui tourne, j'ai chaud, j'en ai marre d'être ici alors je regarde les filles qui ont bu pas mal à leur tour et sort sans prévenir personne. C'est une fois à l'extérieur, appuyée contre le muret près du bar que je vois Dylan sortir et qu'il vient me rejoindre. « Hey ma jolie... je te manquais trop c'est ça ? » Levant les yeux au ciel alors qu'il s'approche un peu trop de moi, je le pousse même si j'ai un mal de crâne atroce et que je ne sais même pas comment je fais pour tenir debout. « Dégage Dylan, va sauter une autre nana tu veux ? » Que je dis sans peser mes mots. Il pose sa main sur ma hanche, approche son visage du mien pour m'embrasser. Trop insistant il pose sa main sur le côté de ma poitrine, ce qui me rend davantage mal à l'aise, même trop. Je le pousse brusquement et m'éloigne de lui en tentant de courir comme je peux. Mon coeur bat à une vitesse folle et je m'arrête finalement, me retrouvant plus loin du bar avec la tête qui tourne, n'ayant aucune idée d'où je me trouve.... je panique. Mon premier réflexe est de prendre mon téléphone et de composer le numéro d'Eli. Réponds s'il-te-plaît... réponds. C'est tout ce que je me dis en tentant de me calmer.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 4:47:17
après avoir convaincu félicia qu'elle n'avait rien à s'inquiéter, après qu'il lui ait fait couler un bain pour se faire pardonner... après avoir parler pendant des heures interminables, il l'avait cajoler, sans pour autant cesser de jeter un coup d'oeil discret vers ses rideaux tirés. eliott tirait les rideaux quand ses copines dormaient chez lui et souvent juste avant de coucher avec elles. ça évite que becca passe devant la fenêtre et puisse voir ce qui s'y passe. pas qu'elle verrait bien, mais elle verrait un peu, oui. ils ont deux grosses maisons certes, mais tellement proche, parce qu'anyway, ils partagent la même grande cours arrière. il se demandait, elle faisait quoi, sa meilleure amie là, tout de suite? félicia semblait se calmer, blottit contre lui devant la télévision. est-ce qu'il a bien fait de s'expliquer à félicia? parce qu'il lui a mentit, si fort... qu'il se sent presque mal au fond. elle trouve que becca prend trop de place dans la vie d'eliott... qu'il n'y a plus d'air pour les autres. pour elle surtout.

***

les corps s'entrelacent, se mélangent, se rencontrent. les souffles voguent dans l'air, tourbillonnent dans le silence. la respiration saccadée, les lèvres qui se trouvent, se laissent, se reprennent. c'est mécanique. en rien poétique. "t'es beau bébé..." shht. parle pas félicia. mais il sourit en coin, caressant son nez du sien lentement. sonnerie de son portable. la sonnerie spécifique à becca. ça le déconcentre. il jette un coup d'oeil à l'horloge : 1h56. "pourquoi elle m'appelle en pleine nuit alors qu'on vient de se parler? alors qu'elle voit sans doute la lumière de ma chambre allumer... qu'elle doit même se douter bordel de ce qu'il se passe." et puis, il s'arrête -attend, attend... vu l'heure, c'est forcément urgent. félicia le fixe, bat des cils avec une gueule insultée "t'es sérieux eliott?" -j'te dis que c'est forcément important. il se retire d'elle, attrape son portable en répondant -becca?! qu'est-ce qui ce passe?! et là c'est la guerre. félicia se relève en furie du lit, s'approche d'eliott et le gifle, mais une gifle puissante. "t'es juste un trou de cul eliott jacobs. t'es sérieux? tu me dis que j'ai rien à m'inquiéter, tu me cajole et pendant qu'on fait l'amour toi tu t'arrêtes pour ENCORE UNE FOIS ACCOURIR À REBECCA?!" il ne sait plus quoi dire, fixe félicia, une main sur sa joue, les yeux pleins d'eau. -be...becca, dis-moi si tu vas bien? qu'il souffle, la voix qui chevrote. il gérera félicia ensuite. mais elle ne l'entend pas de la même façon "en faite tu m'aimes pas eliott. raccroche. écoute-moi. depuis des mois c'est juste ça! rebecca par ici, rebecca par là. tu respires rebecca, tu vie pour rebecca! beck, beck, beck, beck. y'a plus d'espace pour moi, elle est là. partout. tout le temps. est-ce que tu te rend compte là, tout de suite, que toute la soirée, rebecca à été omniprésente? le petit coucou par la fenêtre avant de dormir, là pendant qu'on est censé être juste toi et moi, on est là putain on baise eliott... et elle appel, t'arrêtes. j'existe pu?" félicia pleure, eliott la regarde, tient toujours le téléphone contre son oreille. -je... je... "tu quoi?! tu vas me redire que j'ai rien à craindre, qu'elle est juste ta meilleure amie? tu veux faire gober ça à qui? À QUI ELIOTT? à toi? à elle? à moi? Parce que va falloir que tu te soigne ou que tu t'avoue un truc parce que ça peut pu fonctionner." le mannequin tient toujours sa joue, encore sous le choc de la gifle. -mais... je.. c'est vrai... c'est... fuck, rebecca entend tout là. -c'est vrai que c'est juste ma meilleure... amie... "ah ouais? t'es sûr de ça eliott? on est ensemble tu la sms. tu la facetime. elle a tous tes foutus vêtements. ELLE DORT ICI, AVEC TOI. tu penses que je le sais pas? ta mère s'est faite un plaisir de me le dire. Alors eliott... si c'est vrai que c'est juste ta meilleure amie, tu choisis. là. maintenant. elle ou moi." attend... c'est une blague, right? un foutu blague. et sans hésité, eliott regarde félicia sans battre d'un cils -elle. "Pardon ?!" -j'ai dis... elle.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 5:36:33
Je panique, les larmes coulent sur mes joues comme si je venais de vivre la pire expérience au monde alors que je suis certaine que c'est simplement l'alcool dans mon sang qui amplifie toutes mes réactions. Je dois me calmer, prendre le temps de respirer et surtout, comprendre où je suis, mais je n'y arrive pas. Tout ce que je voulais faire absolument c'était de m'éloigner de lui et de me trouver en sécurité, là où il ne peut plus mettre ses mains sur moi parce qu'il m'a trompé et qu'il pense pouvoir me récupérer comme ça, en me touchant sans mon consentement en plus ? Quel connard ! Heureusement que j'avais encore suffisamment de lucidité pour l'arrêter, mais tout ça n'empêche pas que là, tout de suite, j'ai de la difficulté à respirer et je ne sais même pas où je suis. J'ai besoin d'Eliott. D'autant plus que personne ne semble s'inquiéter de ma soudaine disparition du bar. Téléphone dans les mains, je tremble en patientant qu'il décroche et quand j'entends finalement sa voix, mon coeur recommence à battre doucement et je dis tout doucement, tentant de ne pas avoir l'air trop paniquée dans ma voix : « je... j'étais dans un bar... je... dylan... » J'ai un peu de difficulté à respirer et je sais qu'Eliott va tout de suite comprendre qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Il me connait par coeur. Et alors que je veux continuer à parler pour tenter d'être un peu plus précise, j'entends Félicia crier, le gifler et l'écoute parler jusqu'à ce que... merde?! ils étaient en train de faire l'amour? Merde... merde... merde ! « eli je.... je vais te rappeler... » Que je tente de lui dire ayant l'impression de devenir complètement rouge de gêne alors qu'il n'est même pas là. Eli ne m'entends pas, surtout que l'autre est encore en train de hurler derrière lui et que moi, je continue de pleurer, m'appuyant sur un mur, dans une petite ruelle que je ne connais pas. J'ai peur. C'est ce que j'aimerais lui répondre quand il me demande si je vais bien. Je ne suis même pas certaine de comment je me sens présentement. Il fait noir, je repense aux mains de Dylan sur moi et... merde... je veux Eliott. « je... ça va pas non... » Encore une fois, c'est dit tellement doucement que je ne sais pas s'il m'entends, alors que moi, de mon côté, j'entends absolument tout. Elle dit qu'Eliott ne voit que moi, qu'il ne parle que de moi, qu'il me donne toute l'attention et que je prends trop de place dans sa vie, elle mentionne même qu'elle sait que je dors avec lui et plusieurs autres choses de ce genre. Je savais qu'elle était jalouse, mais je ne comprends pas pourquoi... après tout, c'est avec elle qu'il faisait l'amour il y a quelques secondes et c'est avec elle qu'il sort non ? Et quand il se met à parler, quand il lui répond finalement, mon coeur se brise encore un peu plus, comme à chaque fois qu'il prononce ces mots. c'est vrai que c'est juste ma meilleure... amie.. Seulement sa meilleure amie et rien d'autre... et tout se passe tellement vite qu'elle lui demande de choisir entre elle et moi, que j'arrête de respirer un moment, me demandant vraiment s'il pourrait décider de la choisir elle alors qu'au fond, il n'hésite pas une seconde à répondre moi. Mon coeur bat trop rapidement, je suis complètement perdue, je ne sais plus ce qui se passe, mais Eli me choisit moi, rien que moi... et wow... ça réchauffe mon coeur même si je suis dehors, que j'ai peur et que j'ai encore plus envie d'être dans ses bras. « eli.... ? » Que j'ose dire doucement.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 5:57:03
"bien. étouffes-toi avec la putain qui te sers de meilleure amie." -pardon?! t'as dis quoi là? okay, ramasse tes affaires et va-t-en. il n'hésite pas. il lance son portable sur le lit, attrape son boxer et son jogging, rouge de rage -tu sais quoi félicia?! je vais la choisir, un million de fois avant toi. tu y'arrives pas à la cheville. tu la vaut pas. t'es un putain de second choix. vous êtes toutes des putains de seconds choix. et traite-moi comme tu veux, gifles-moi, mais ose jamais plus la traiter de putain parce que je te jure ma jolie... c'est le père d'eliott qui vient frapper à la porte "c'est fini les hurlements là? il est 2h du matin." eliott regarde félicia, les yeux en colère. -ouep p'pa. félicia elle s'en va là. "mais... mais eliott... il est 2h... je... comment je rentre?" il éclate de rire en reprenant son portable -débrouilles-toi. appelle un uber, j'en ai rien à chier. il attrape un sweat et ses clés d'auto. parce que oui, même si félicia l'engueulait, il a comprit que sa meilleure amie était perdue. la voix chevrotante, il reprend le combiner -bébou...?! okay, dis-moi t'es où? pardon... je veux dire... tu vois quoi là? il dévale les escaliers, dépassant son paternel qui comprend rien du tout à la situation. félicia reprend ses trucs, appelle un uber pour partir. et y'a eliott qui grimpe dans sa voiture, la joue encore marquée des traces de doigts de celle qui est maintenant... son ex. le coeur battant, les larmes qui coulent sur son visage, il tente de rester calme -allez ma puce, t'es capable... dis-moi ce que tu vois autour de toi. je suis en chemin. fais un effort ma puce... "fais un effort parce que je panique là, j'ai peur pour toi. et j'ai mal aussi. mal que tu te retrouve dans ce genre de situation... si félicia était pas venue ce soir, j'aurais pu te rejoindre. on serait sortit ensemble au bar... j'aurais été là. j'ai échoué." -j'ai faillis à ma promesse... qu'il dit à voix haute, comme pour continuer ce qu'il se disait dans sa tête. bordel. -allez ma puce... qu'il dit, reniflant en regardant la route défiler. il ne pleure pas parce qu'elle est perdue. bien sûr ça l'inquiète énormément... mais combiné à sa soirée qui fût un fiasco... il est plus à ça près.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 6:50:06
Le téléphone toujours à la main, je ne peux toujours pas croire qu'Eliott m'a choisi au lieu d'elle. Je sais bien que je suis sa meilleure amie et que je ferais sans hésitation le même choix si on me le demandait, mais je n'ai juste tellement pas envie qu'il regrette sa décision, que je me sens coupable d'être la raison de cette rupture. Je sais que Félicia est loin d'être la femme de sa vie, il me l'a répété à maintes reprises, mais elle était quand même là... dans sa vie... et alors que je commence à même me sentir coupable vis-à-vis de Félicia, je l'entends me traiter de putain et reste surprise de l'entendre parler ainsi de moi. Elle peut bien dire ce qu'elle veut, mais ce manque de respect, ça je n'accepte juste pas. Surtout qu'elle ne me connait pas si bien que ça et que même sous la colère, je n'ai jamais été méchante envers elle. L'entendre parler comme ça ne m'aide pas à me calmer, au contraire, je sens que ma respiration est encore plus irrégulière, tente de me calmer et lorsque la voix d'Eliott retentie à nouveau dans le téléphone, j'arrive un peu plus à me calmer malgré ses paroles qui me font encore mal. vous êtes toutes des putains de seconds choix qu'il dit presque comme une évidence et que je comprends parfaitement. À mes yeux, tous les autres hommes aussi le sont. Premièrement parce qu'il est mon meilleur ami, mais aussi parce que je suis amoureuse de lui et... elle est sans doute là la différence entre la signification de ses paroles et la mienne... Les hurlements stoppent lorsque j'entends vaguement la voix de son père et qu'il demande à Félicia de dégager, de se débrouiller pour retourner chez elle parce qu'il n'ira évidemment pas la reconduire. Il a pris ma défense et ça me touche beaucoup plus qu'il ne le pense, surtout que là, présentement, j'ai besoin de lui et lui seul. Mon coeur bat toujours très rapidement, je regarde autour de moi pour trouver un point de repères qui l'aidera dans sa recherche, mais je ne vois aucun nom sur les édifices près de moi. « Elichou y a rien... je... y a de gros bâtiments... je suis près d'une petite ruelle et je... viens me chercher... j'ai peur... et Dylan il... il était là... » Les larmes coulent en nouveau et j'essaie de ne pas trop sangloter au téléphone, mais c'est compliqué. La panique s'empare de moi, je suis terrifiée et en plus j'ai encore la tête qui tourne. Je n'aurais pas dû boire autant. Fais un effort ma puce. qu'il souffle doucement au même moment où je m'avance un peu plus, ma vision cachée par mes larmes. « Eli y a... y a une pizzéria... attends je.... Mario's pizza je crois... » Ma voix tremble encore, mes mains aussi d'ailleurs et j'arrive à peine à parler correctement, mon coeur se serrant dans ma poitrine. « .... dis pas ça, t'as rien fait, c'est.... pas ta faute. » Uniquement de la mienne. J'aurais dû resté dans ma chambre putain ! « .... j'ai peur Eli... » Je suis même paniquée et il ne peut pas me rassurer, me prendre dans ses bras...
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 7:17:22
les lumières défilent, les lampadaires. y'a ses larmes qui coulent en silence alors que la voix de sa meilleure amie tremble au bout du fils. elle ne sait pas où elle est. -ma puce... je t'en pris... pour te trouver, tu dois m'aider. il sait même pas dans quel bar elle est sortit, non seulement! puis la nymphe arrive à dire qu'elle est prêt d'un mario's pizza, elle croit. et dans sa tête, eliott fait les restaurants, les bars. -okay ma puce, c'est bien. ça va aller, panique pas. là, tu vas t'avancer près de la lumière. un lampadaire. éloignes-toi des ruelles et reste où y'a de la circulation. il souffle, renifle et tente de reprendre ses esprits. putain. "putaaaaaaaaaain, c'est où ce foutu mario's pizza? bordel bébé, t'es où?" -okay ma puce, dis-moi dans quel bar t'es allée. ça pourrait au moins, lui donner un repère pour savoir où la chercher. il sillonne les rues, passe devant la rue achalandée des bars qui semblent encore animés. ruelle. restaurant. il passe devant un bar où dylan est avec ce qui semble être une copine de becca. arrogamment, il se stationne et descend. -élo?! tu sais où est becca?! "eh, elle était avec nous... mais je t'avoue que ça fait un moment que je ne l'ai pas vue. peut-être chez elle." non mais, il est au téléphone avec elle... le soucis c'est que ses "amies" ne le savent même pas?! et dylan qui beugle alcooliquement "eliiiiiiiiiiiiiiiiott, le sauveur de becky! le grand chevalier, toujours partout toi. un peu plus t'es dans ses pantalons." et il se trouve sooooooooo funny, le con. eliott tourne les yeux sur lui, arque un sourcil -je devrais y être dans ses pantalons parce que visiblement personne ici arrive à veiller sur elle, fuck! et toi je te conseille de juste fermer ta gueule hein. et toi aussi élo. parce que si becca le sait pas que c'est avec elle que t'as couchée, moi oui." oups? Ah bah... ouais. il vient de l'apprendre par félicia, qui sait tout sur tout. la gossip girl de new-york, c'est elle. miss potin. il s'engage vers la ruelle adjacente au bar, débouche sur la rue derrière celui-ci ; -ma puce, t'es encore là? il cherche le restaurant... et bingo, un mario's pizza. -Okay, okay. je suis devant le mario's pizza... t'es où?! merde becca... t'es où?

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 7:54:23
Eliott il parle et tente de me rassurer et je veux vraiment m'accrocher à sa voix, je veux le croire quand il me dit que tout va bien aller, mais pour le moment, tout ce que je vois c'est uniquement le fait que je suis complètement seule dans une ruelle, que je n'ai aucune idée où je suis et qu'en plus Eliott ne peut pas m'aider parce que je suis trop stupide pour me rappeler où je suis. Réfléchis Becca, il faut que tu l'aides sinon il ne pourra pas venir te récupérer. Je tente de me calmer, mais ça ne fonctionne pas et plus je veux le faire, plus je panique. C'est à ne rien comprendre et je suis juste... terrifiée de tout ça, de cette situation. J'ai encore l'impression de sentir les mains de Dylan sur moi et je déteste ça, je veux juste Eliott merde ! « Je trouve rien Eli... je suis perdue... j'ai peur... » Je finis par trouver la pizzéria et avance comme il me dit vers la lumière, regardant constamment derrière moi parce que j'ai peur de me faire attaquer par derrière. Avec le film que j'ai regardé hier soir en plus et les cauchemars que j'ai fait, rien ne m'aide à rester calme. Je m'accroupis contre mur sans pour autant être assise au sol puisque je suis quand même vêtue uniquement d'une jupe. J'ai froid, je tremble, mes larmes sont incontrôlables et lorsque j'entends à nouveau la voix d'Eliott, celle de Dylan et d'Élo, je me pince les lèvres ensemble, en percutant les mots de mon meilleur ami. C'est un nouveau coup de poignard en plein coeur. Une de mes meilleures amies avec Dylan... sérieusement ? Pas étonnant qu'il était lui aussi au bar ce soir alors... « Eli.... vraiment ?.... » Que je lui demande comme pour être certaine que j'ai bien entendu même si, très honnêtement, c'est le dernier de mes soucis. « ..... je suis encore là... je.... » Je lève la tête et regarde autour de moi, les yeux rouges à cause des larmes et c'est là que je le vois, juste là, et ce n'est pas une illusion, mon prince charmant prêt à me sauver, comme il l'a toujours fait. « je suis là.... » Que je souffle en sanglotant. « serre-moi eli... prends-moi dans tes bras et me lâche plus... »
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 4:33:11
il tente de garder son calme, tente de retrouver sa meilleure amie. mais tout est compliqué. il croise dylan et élo, mais c'est tellement le cadet de ses soucis! il est fâché contre eux parce qu'ils ne sont même pas capable de veiller sur rebecca, faut toujours qu'eliott le fasse pour tout le monde. c'est là qu'il sait, chaque fois, que personne ne la mérite dans ce monde. et peut-être qu'eliott la voit trop comme une petite chose fragile, mais il s'en fou. il sait qu'elle est forte et indépendante et tout le bla-bla que rabâche les féministes de ce monde... mais eliott a besoin de becca et becca a besoin d'eliott point barre. y'a pas de guerre de pouvoir, de genre. il prend soin d'elle comme si elle était toute sa vie et c'est ce qu'elle est, au fond. quand elle questionne sur la révélation que jacobs vient de faire, il souffle -on en parlera plus tard. qu'il lui dit avant de traverser une ruelle pour enfin voir le mario's pizza et qu'elle le trouve. il la voit, range son téléphone et il entend dans sa voix, la peur, la panique. il entend les sanglots et quand rebecca demande de la serrer, de ne plus la lâcher, il le fait sans réfléchir -vient ici... rooh... il la serre contre lui, si fort sentant son coeur se calmer de l'avoir retrouvée. -t'étais pas loin bebs... t'étais tout près... t'es en sécurité là. j'suis là. "j'te lâche pu. je suis là bébé. c'est finis. c'est que toi et moi maintenant. que nous deux. rien d'autre. je suis là et je te lâche pas." il embrasse sa tête, la serrant encore plus fort contre lui -shht... shhtt bebs, ça va. il soupire longuement, fermant les yeux juste un peu. -aller... on va rentrer chez toi, t'as besoin de dormir. il se recule juste un peu, relevant son visage de son index pour qu'elle le regarde. elle n'a pas d'égratignure, elle n'a rien. elle va bien. heureusement.

@rebecca whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 4:48:03
J'ai peur, je suis terrifiée, angoissée et Eliott il ne me trouve pas, je n'arrive pas à l'aider, je suis juste complètement perdue et j'en ai marre. Mon réflexe a été d'appeler Eli et... au fond c'est le seul qui s'occupe réellement de moi. Aucune de mes copines ne l'a fait en tout cas. J'ai trop bu, j'ai mal au crâne et en plus de tout ça, j'ai froid. Est-ce que je peux tout simplement retourner chez moi et ne pas avoir la sensation constante qu'un psychopathe pourrait sortir de cette ruelle et m'attaquer ? Je sais très bien que je ne devrais pas paniquer parce qu'Eliott est tout proche, mais si jamais il ne me trouve pas ? Tout se bouscule, ma respiration s'accélère encore de plus en plus. Je ferme les yeux, tente de me concentrer sur la voix de mon meilleur ami qui tente de me rassurer et soudainement je lève les yeux et il est là. Lâchant mon téléphone, je le supplie presque de me garder contre lui et sans hésiter une seule seconde, il le fait. Mon coeur bat encore rapidement, mais ce n'est plus la panique, c'est seulement la présence d'Eliott à mes côtés, ce sentiment qui devient de plus en plus fort à chaque jour, chaque moment passé avec lui. Je m'accroche à lui, ne veut plus le lâcher, reste dans ses bras comme si j'avais peur qu'il me lâche. « Je suis désolé... je suis tellement désolé... » Dis-je en sanglotant. Sa rupture avec Félicia, l'avoir fait venir jusqu'ici à cette heure... je me sens tellement coupable, je ne veux pas qu'il soit en colère contre moi même si je doute que ce soit le cas Il m'a choisi, sans aucune hésitation, il m'a choisi moi, pas elle. « Je veux pas le revoir... Dylan... il... je veux pas qu'il s'approche de moi... » Surtout pas si on repasse devant lui. Les mots d'Eliott sont rassurants et je me laisse bercer dans ses bras, incapable de m'arrêter de pleurer malgré tout. « Oui on va chez moi... tu... viens avec moi hein ? » Je ne veux pas qu'il me laisse seule, même si je sais que notre nuit d'hier et notre matinée ont été plutôt... étranges.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 5:04:33
il avait eu si peur de ne pas la retrouver. il sait pas trop ce qu'il s'est produit. il sait qu'elle a vue dylan, mais il ne sait rien de plus. il est juste rassuré de l'avoir retrouvé. il la serre contre lui, si fort. elle se confond en excuses, faisant froncer les sourcils du mannequin -shhht... non. non t'excuses de rien bébou. t'as rien fais. qu'il chuchote en la forçant à le regarder. il essuis doucement ses joues à l'aide de ses pouces et il sourit doucement. ça lui fait mal, de la voir comme ça. il voudrait tellement prendre sa douleur, sa panique à sa place. -il t'as fais quoi ce trouduc? dis-moi. il t'as touchée ce débile? il serre les dents durement, imaginant cent façons différentes de tuer dylan. il est mort plusieurs fois dans sa tête, déjà. "putain de gros connard. je vais le saigner bébé. je te jure, il a finit de te faire pleurer. quand j'aurai fini avec lui, il va supplier sa mère de ne pas le mettre au monde." il rage, bouille, fulmine intérieurement. mais il reste calme, profite du fait qu'ils se regardent l'un et l'autre dans les yeux pour lui dire qu'ils vont rentrer chez elle. qu'elle doit dormir. sa requête fend le coeur du blond qui ne peut rien refuser à sa meilleure amie. -oui... oui je vais venir avec toi. "jusqu'à ce que tu dormes et probablement que je vais repartir chez moi ensuite. tu sais bébé, c'est pas contre toi. je passerais toutes mes nuits avec toi, mais c'est trop en peu de temps. my heart can't take it anymore. I feel so hopeless. so empty. i juste need a little time's out." parce que malgré tout, il vient de tomber célibataire. amoureux dingue de sa meilleure amie qui elle, ne le voit même pas plus que ça. pourtant, il est encore là ce soir. elle appel, il accourt. et il accourra toujours pour elle. mais il a besoin d'une petite pause de coeur qui fait mal. une pause de malaise entre eux. il décide de faire fît de ce malaise, pour le moment -allez bebs... on y va.

@rebecca whitemore
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum