AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -30%
OCEANIC Rafraîchisseur 4 en 1 – ...
Voir le deal
79.99 €


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 7:06:55
pourquoi elle ne réalise pas? pourquoi elle comprend pas qu'eli est amoureux d'elle? pourquoi c'est évident comme le nez au milieu du visage. et pourtant, non. nada. et ça fait un putain de mal alors quand elle l'interpelle par son prénom, il tente de cacher la boule dans sa gorge -hm? qu'il souffle, dans la noirceur. "moi non plus, j'ai pas envie de me réveiller sans toi, becca. je veux me réveiller chaque jour avec toi dans mes bras. mais c'est plus aussi simple.""t'en fais pas, j'ai congé demain matin... qu'il murmure avant de se lever pour disparaître dans le couloir, puis descendre dans la cuisine. y'a que la lune qui berce la cuisine. buster qui vient pour une caresse du mannequin qui laisse enfin les larmes silencieuses envahir ses joues. ça fait du bien, de laisser les larmes couler. ça libère un peu son coeur devenu trop pesant dernièrement.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 7:36:10
Ça fait mal, c'est comme un vide dans ma poitrine, une sensation de brûlement parce que je n'ai pas osé lui dire la vérité et que je ne raconte jamais de mensonges à Eliott, je ne lui cache rien et pourtant, depuis que je sais que je l'aime réellement, depuis que mes sentiments sont venus me fouetter en plein visage et que j'ai compris qu'il n'y avait personne de plus important que lui dans mon monde, je lui cache tout ça, ce que je ressens, l'effet qu'il me fait, le rythme de mon coeur qui s'accélère tout le temps. Tout aurait été plus simple si j'avais pu lui dire que je l'aime, mais est-ce que j'ai déjà voulu aller dans la simplicité ? J'aime visiblement me compliquer la vie et je regrette de ne pas avoir pu simplement lui répondre, prendre mon courage à deux mains et lui dire ce que je ressens même si je sais que son « je t'aime » n'était pas dit dans le même sens que le mien et que ça me déchire encore plus le coeur de comprendre qu'il ne m'aime pas. « Ok... ça me rassure alors... » Mais est-ce que c'est vraiment le cas Becca ? Parce que là... tu sais très bien que tu viens complètement de ruiner tout ce qu'il y a entre vous, parce que t'as été incapable de lui répondre que là, t'as l'impression que tout est bizarre... Je ruine absolument tout et je n'aime pas ça. Encore moins quand Eliott se lève et quitte la chambre sans que je ne comprenne pourquoi. Mordillant ma lèvre inférieure, je reste sur le lit et regarde le plafond, perdu dans le vide, dans ma tête, mon coeur se déchirant un peu plus parce que si je n'étais pas venu le rejoindre cette nuit, on en serait pas là. J'ai mal, je ne contrôle plus rien, mon esprit déraille et tout le reste suit. Son absence me percute, c'est vide sans lui, c'est triste, incomplet et même si l'envie d'aller le rejoindre me prend aux trippes, je reste dans le lit, une larme coulant sur ma joue, fermant les yeux pour oublier, m'évader, rêver à lui. « Je t'aime Eliott. » Que je souffle, un peu trop en retard et surtout, quand il n'est pas là... Quelle idiote !
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 8:01:39

pendant que ses larmes inondent son visage en silence, il ouvre le frigo, sort un morceau de gâteau. Il devrait pas, c’est pas dans son plan alimentaire mais là... il a besoin de réconfort. Un verre de lait et il entend du bruit. Peut-être becca qui déboule? Non. C’est son père.  « tiens... t’es debout toi? Et tu manges... du gâteau? » eliott s’essuie rapidement les joues et se racle la gorge -je.. ouais j’arrive pas à dormir... bec.. becca a fait un cauchemar, elle est arrivée dans ma chambre... il chuchote, sans lever les yeux sur son père  « eliott? Tu pleures? » le jeune jacobs secoue la tête -non, non je... je pleure pas. son père soupire en se prenant une part de gâteau aussi. Il vient près de son fils, s’accoude sur le comptoir et lui donne un coup d’épaule  « un jour eliott... elle verra. » le jeune jacobs se tourne vers son paternel, fronce les sourcils, retenant un couinement -comment... comment...,  « comment je le sais? Eliott... faudrait être aveugle pour ne pas voir que tu l’aimes rebecca. Ta mère et la sienne en parle souvent. Tu sais on est peut-être vieux... mais on est pas cons. Pourquoi tu lui dis juste pas? » -je viens de le faire... mais j’suis juste son foutu meilleur ami... je serai jamais rien de plus... p’pa, comment on fait pour arrêter d’aimer?  « on arrête pas, eliott. On arrête jamais d’aimer sa personne. On apprend juste à vivre avec l’impossibilité. Tu sais champion, peut-être pas aujourd’hui... mais un jour elle verra que t’es merveilleux et que t’es plus qu’un ami. Laisse le temps au temps. » mais il attend déjà depuis longtemps. Eliott laisse sa fourchette tinter contre l’assiette, fou son visage dans ses bras et éclate en sanglot -j’ai tout gâcher là... elle voudra même plus être mon amie avec mes bourdes... son père le serre, le console. Laissant son gamin vider son coeur. Puis au bout d’un long moment, il s’essuie les yeux et remonte rejoindre becca dans son lit. -pardon... je... j’avais faim.. qu’il souffle sans savoir si elle dort ou pas. Il se glisse dans le lit sans l’enlacer... parce que là, ce soir, c’est suffisant comme douleur.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 15:06:23
T'as pas le droit de pleurer Becca. C'est ma faute, je sais que j'ai causé ce malaise, je ne comprends pas du tout comment tout a été si rapide, comment je me suis retrouvée seule, ici, étendue dans son lit en réclamant ses bras, son odeur, ses caresses... Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à l'enlever de ma tête ? Pourquoi est-ce que c'est si difficile d'arrêter de l'aimer ? Je tente du mieux que je peux de me calmer, de prendre de grandes respirations, de ne pas flancher, mais au fond de moi je sais très bien que rester dans ma chambre aurait sans doute été une meilleure idée. Et si... tout change maintenant ? Je ne pourrais pas supporter de le perdre à cause de ma connerie... Peut-être que je n'aurais pas dû le réveiller et le laisser juste être tendre et doux avec moi, mais je sais qu'il l'aurait sans doute regretté parce qu'il ne cesse de s'excuser pour ce qui est arrivé comme si c'était la pire chose au monde. Est-ce que je suis si repoussante que ça ? Est-ce qu'au fond j'avais raison quant à ce que je lui disais face à mes relations un peu plus tôt dans la soirée ? C'est moi le problème, ça a toujours été moi. Ouvre tes yeux Becca, l'amour de ta vie tu ne le trouveras jamais. Et ses mots me reviennent en tête, ses compliments qui m'ont fait sourire naïvement hier soir avant de m'endormir. Sur ma poitrine supposément parfaite, mais aussi sur ce que je vaux. Ils sont juste stupides de pas voir la fille talentueuse, merveilleuse, drôle, charmante, bien qu'un brin énervante mais ça fait ton charme. t'es généreuse, douce, compréhensive... c'est pas toi le problème. C'était Eliott, le meilleur ami rassurant qui parlait et rien d'autre. J'ai été bête de croire que je ne suis pas le problème, mais en fait, je le suis et ce soir je le suis encore plus. Je m'en veux tellement et même si je sais que demain, la réalité me reviendra en plein visage, je ferme les yeux pour tenter d'oublier, entends Eli revenir dans la chambre après un long moment alors qu'il s'excuse d'avoir disparu et qu'il reste loin de moi. T'as tout bousillé Becca, personne ne veut de toi, surtout pas lui et ça te fait mal putain. « Ça va... je... » J'arrête de parler, incapable d'aligner plus de mot et me retourne pour être de dos à lui, voyant bien que pour la première fois de ma vie, je suis de trop dans ce lit, les larmes coulant le long de mes joues en silence.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 18:27:19
"tu sais eliott, parfois c'est juste pas le moment. le bon moment, je veux dire. parfois, c'est complètement en décaler. mais tu verras, t'arriveras à vivre avec ça. tu sais, avant que je sois avec ta mère, j'étais avec sa soeur. ta tante penny. mais le pire c'est que je voulais pas être avec elle, je voulais être avec ta mère. c'était elle ma personne. je le sentais. et regarde aujourd'hui, elle m'a donnée deux merveilleux fils. une belle maison, une vie parfaite et je l'aime toujours de plus en plus. chaque jour, un peu plus. mais ça a prit du temps. des mois, des mois et des mois avant d'enfin être avec elle. eliott... si elle est ta personne, elle le sera un jour ou l'autre, avec toi." ce sont les derniers mots de son père avant qu'il ne rentre dans sa chambre et qu'il s'allonge dans son lit en s'excusant. elle bafouille, puis brusquement elle se tourne dos à lui. son coeur se brise un peu plus. combien de temps devra-t-il attendre après rebecca? combien de temps, l'amour s'étire? combien de temps, un coeur peut supporter un vide? il se tourne alors face à elle, à son dos. il soupire, tendant les doigts sans la touchée. il voudrait, mais il se rétracte. est-elle fâchée? il ne sait pas. il laisse les secondes passer, les minutes et il s'approche lentement. très lentement jusqu'à lover son corps contre le sien en silence. il passe un bras sous sa tête et il se colle, se moule à elle sans parler. son coeur agonise, mais il agonise d'avantage s'il est loin. et il soupire en avançant son nez jusqu'à ses mèches brunes. "j'suis là, tes cauchemars pourront rien." qu'il murmure avant de la serrer contre lui, les yeux qui se ferment doucement.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 21:03:39
Les larmes coulent le long de mes joues tout en tentant de me calmer, de faire abstraction du poignard que j'ai l'impression d'avoir planté en plein coeur. J'ai envie d'être contre lui, qu'il me rassure, me garde dans ses bras pour toujours, mais j'ai aussi envie de retourner chez moi pour tenter d'oublier quelle connerie je viens de faire. Je ne sais plus combien de temps il est partit, mais quand il revient, j'ai l'impression que mon coeur se contracte un peu plus. J'ai mal, j'ai peine à respirer parce que tout ce que je voulais c'était de m'endormir dans ses bras pour me sentir en sécurité parce qu'il n'y a qu'avec lui que je me sens bien, il n'y a que lui qui peut me protéger et me faire sentir belle et je veux juste tellement être là, être LA sienne, celle qu'il aime de tout son coeur et à qui il donnerait tout. Pourtant, je ne suis que Rebecca, " sa meilleure amie" et j'en ai marre d'être uniquement la pote, j'en ai marre de voir des femmes bien plus belles que moi à son bras. ,Ma récente rupture ne m'aide pas non plus à calmer cette envie de devenir sa petite-amie, mais chaque fois qu'on est tous les deux célibataires, il y en a toujours un qui finit par rencontrer quelqu'un et tout ce qui aurait pu être la parfaite occasion pour lui avouer ce que je ressens, disparaît en quelques secondes. De dos à lui, je tente de retenir mes sanglots, mais je n'y arrive pas. J'essaie d'être silencieuse, de ne pas trop lui faire voir que je pleure parce que je sais très bien qu'il me demandera pourquoi je le fais et je ne peux pas lui mentir alors je dois encaisser, être forte, et rester loin de lui si c'est ce qu'il veut. Les minutes passent et j'ai de plus en plus l'impression d'être seule dans son lit alors qu'il est juste là. C'est encore plus souffrant de ne pas pouvoir le toucher alors que je sais qu'il est à côté de moi. Et doucement, il se cale contre moi, me serrant doucement. Le rythme de mon coeur accélère, les petits papillons reviennent et même si j'ai mal, il n'y a que lui qui arrive à me rassurer pour de bon. Ses bras autour de moi, je reste dans cette position, incapable de bouger, surtout par peur qu'il s'éloigne. « protège-moi, me laisse pas... » Que je chuchote doucement tout en fermant les yeux, m'endormant dans ses bras sans difficulté.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 0:06:27
il pourrait jurer qu'elle a pleurée. il pourrait jurer entendre la vibration dans sa voix quand elle répond de la protéger. "oh bébé... si tu savais comme je te protège déjà depuis toujours. que je vais le faire pour toujours. tu vois mon ange, je ne pourrais pas vivre dans un monde où tu n'es pas. ce serait trop dur. et je t'aime tellement. tellement que j'arrive à me réjouir quand t'es en "amour" même si je ne les aiment pas. même si j'aimerais être eux. même si j'aimerais que tes baisers soient pour moi. rien que pour moi. j'aimerais prendre soin de ton coeur... prendre soin de ton corps. j'aimerais que t'arrêtes de penser que t'es pas capable d'être aimée parce que c'est tellement faux chérie... je le fais moi. je le fais depuis des années. et t'es tellement facile à aimer bébé... tellement simple à apprécier. t'es tellement belle, comme ça, vulnérable contre moi. il n'y a aucune femme qui puisse t'arriver à la cheville. et quand tu en doutes, j'ai mal. j'ai mal parce que tu doutes de ta beauté intérieure et extérieure. tu doutes de ta capacité à être la femme parfaite alors que tu l'es à mes yeux. et je sais que ce n'est pas dans mes yeux que tu veux voir ça, mais dans ceux de tes copains et pourtant, je n'arrive plus à te voir autrement que comme ça. mes yeux ne veulent plus te voir autrement que comme celle que j'aime à m'en brûler les ailes. arrête de pleurer mon ange, je suis là. je ne te laisserai jamais... je pourrais pas. t'es ma seule et unique raison de continuer à t'aimer en silence. jamais je ne te laisserai." ce sont les mots qui tournent dans sa tête alors qu'elle semble s'endormir contre lui. et tout ce qu'il souffle c'est un -jamais... avant de trouver réconfort en son souffle régulier. et il s'endort jusqu'au petit matin. c'est le bruit des petits pas de jamie dans le couloir qui le réveille. il bat des paupières, s'étire en tournant sur le dos. il tourne la tête vers becca, doucement couchée sur le ventre. il y a le drap posé sur ses cuisses, sous ses fesses. fesses qu'il peut voir puisque le t-shirt est relevé au-dessus. il pince les lèvres, regardant sa meilleure amie en soupirant. il tire le drap, le remonte pour cacher sa peau nue. même si c'était très jolie à voir... il préfère la camoufler. par respect.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 2:47:15
C'est rassurant d'être dans ses bras, de savoir qu'il n'a pas totalement envie d'être loin de moi même après tout ce qui vient d'arriver, ça me fait un bien fou d'être juste là, contre lui et ce, même si je pleure alors qu'il me serre dans ses bras. Je sais que de rester loin d'Eliott aurait été trop difficile. J'ai tellement l'habitude de me coller contre lui la nuit et de m'endormir dans ses bras que le fait d'être dans son lit et pas dans ses bras ne fonctionne juste pas. Mon dos contre son coeur, je me colle davantage à mon meilleur ami, tente de m'imprégner de son odeur, de juste, profiter de ce moment, de lui et moi tout en tentant d'arrêter mes sanglots qui ne font que continuer encore et encore. Je ne peux même pas concevoir l'idée de possiblement perdre Eliott ne serait-ce que quelques secondes alors ce soir... je ne sais plus comment agir ni quoi faire pour arriver à retirer ce malaise qui est juste pesant entre lui et moi. Heureusement, c'est Eli qui fait les premiers pas, lui qui me serre davantage contre lui et doucement, en l'entendant me promettre de ne jamais me laisser tomber, je m'endors contre lui, me laissant bercer par le rythme de son coeur parce qu'il n'y a aucune place au monde qui est meilleure qu'être dans ses bras, c'est tout ce dont j'ai besoin. La nuit n'est pas si longue et pourtant, je dors parfaitement bien lorsque je sens le drap se remonter doucement sur mon corps. Je bouge un peu et surtout, remarque la distance qu'il y a de nouveau entre nous. Il n'est plus contre moi, remonte le drap sur mon corps alors que je commençais sans vraiment le réaliser à avoir froid puis, en ouvrant finalement les yeux, je me retourne vers lui, léger sourire aux lèvres sans pour autant oublier tout ce qui est arrivé hier. Il s'en souvient aussi, je le sais, je le sens surtout. « coucou toi... » Ma voix est encore endormie, je parle doucement et plonge mon regard dans le sien, captivé par ses yeux.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 3:49:37
il la regarde encore un long moment, puis elle se réveille, comme une fleur au soleil. il ne peut réprimer un petit sourire -coucou.. bien dormis? "t'es tellement belle comme ça, becca... t'as les cheveux en bataille, les petits yeux et une toute petite voix. t'es belle. it makes no sense. just to seeing you, right next to me makes my heart beat fast. every morning, i want to see you there with you little smile. it makes my skin shivering. can i slip under yours? can i just, loving you forever-ever-ever?" il caresse sa joue doucement de son index, se lève pour prendre son téléphone où il affiche 6h40. il s'étire de nouveau, faisant craquer ses membres au passage. -je dois aller sous la douche, mais tu peux y'aller d'abord vu que tes cheveux mettent la blinde à sécher. il sourit en coin, attrapant un jogging.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 4:40:12
Petite voix et yeux doux en sa direction, je ne peux m'empêcher de sourire en le regardant alors que je me demande à chaque fois comment c'est possible d'être aussi beau que lui le matin - ou même tout le temps. Il est parfait, ce sourire contagieux aux lèvres et cette petite voix qui me salue aussi, j'en ai presque des frissons. Je donnerais tout en fait pour me réveiller à tous les matins dans ses bras et même si je passe beaucoup de nuits avec lui, je ne peux tout de même pas m'empêcher de vouloir être constamment dans le même lit que lui. Nous dormons bien ensemble, ça a toujours été le cas, mais après la nuit d'hier, j'ai réellement peur de ce qui pourrait arrivé à notre relation alors que je lui ai pourtant promis qu'on est inséparables tous les deux et que rien ni personne ne nous séparera. C'est la vérité et je vais tenir cette promesse jusqu'à la fin de mes jours puisqu'Eliott Jacobs est l'autre moitié de moi, la seconde partie de mon coeur et sans lui, je m'effondre tout simplement. « Très bien dormi et toi chouchou... ? » En fait, dans ses bras c'est difficile de ne pas bien dormir, même si je sais que j'aurais pu dormir la tête plus... tranquille disons. Yeux dans les yeux, le pouce d'Eliott caresse ma joue avec douceur et je me perd un peu dans ce moment. Prenant un air faussement offusqué lorsqu'il parle de douche, je rigole tout en me levant, redescendant par la même occasion le tee-shirt qui avait bien remonté sur ma peau. « Trop gentil de penser au précieux temps que je prends pour avoir l'air présentable. » Puis je tire la langue en prenant le jogging que j'ai posé sur le sol hier avant de me faufiler dans les draps d'Eli.
@Eliott Jacobs heaart
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum