AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 0:56
 « que tu dormais... nu... » eliott hoche la tête doucement -ouais... y’a... juste avec toi que je met un pyjamas... pour éviter ça. Et surtout parce que bon... il me faut pas tenter le diable bordel. Mais il se sent mal, eliott. Si mal, qu’il tente de se justifier. Il parle vite, rougit violemment alors qu’elle tente de le rassurer. Tu pensais que c’était elle. -qui? parce que c’est normal, tout le monde fait des rêves érotiques. Ouais, peut-être mais combien posent des gestes dans la vie réelle ? Il s’éclipse pour s’habiller et revient en s’excusant. Cependant, les moments de plus tôt ne quittent pas son esprit. Il merde ces temps-ci, parce que ça devient trop intense. Il ne voit qu’elle putain, toujours juste elle. Ça n’a rien d’un amourette d’ado, il l’aime si fort, de toutes les façons. Elle n’aime pas quand il l’appelle rebecca, mais dans l’instant il ne voit pas comment désamorcer le malaise qu’il a créer. -non, non... t’as bien fais. Vraiment. Tu sais que mon lit c’est le tien... il se remet confortablement dans son lit et se racle la gorge -aller... vient ici là, t’as bien fais de venir. même si merde... il aurait tellement aimer rêver au lieu de la mettre mal à l’aise. Il a peur de la perdre avec toutes ces bévues depuis des jours. Becca..? un souffle dans le silence pesant.

@rebecca whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 1:19
Il ne met jamais de pyjama sauf avec moi ? Par preuve de respect j'imagine et surtout parce que même si on prenait nos bains ensemble à l'époque, cela ne veut pas dire que maintenant, on peut se voir nus sans que cela ne soit un... problème. En fait, je crois que ce serait encore plus de la torture de savoir à quoi il ressemble complètement nu que de l'imaginer dans mes rêves, même si... j'en ai une bonne idée maintenant. Juste d'y repenser, ça me donne beaucoup trop chaud. C'est d'ailleurs sans doute pour cette raison qu'Eliott préfère dormir nu, lui qui a toujours chaud, il doit être bien plus confortable sans rien sur le dos et je me sens un peu coupable qu'il ne puisse pas le faire quand je suis là. Surtout qu'en plus de dormir avec des vêtements, il dort toujours collé contre moi parce que moi, j'ai toujours froid - à croire qu'on se complète bien. « Je... j'aurais dû te réveiller... » Que j'arrive à dire nerveusement. Je n'aime pas ce malaise entre nous, je n'aime pas qu'il y ait une gêne qui s'installe comme ça alors qu'on a jamais été comme ça lui et moi. « Félicia... ? » Dis-je en fronçant des sourcils. C'est sa petite-amie après tout, c'est normal qu'il pense à elle non ? Ou du moins... que ce soit elle dans ses pensées quand il fait des rêves de ce genre. Ce qui est certain c'est qu'il ne me voit pas comme ça et que maintenant plus que jamais, je vais imaginer ses mains sur mon corps parce que cette fois-ci, elles étaient réellement sur moi et c'était bien, beaucoup plus que bien en fait. « Oui mais je voulais pas que... enfin... tu vois... » Lèvres pincées, je me surprends à regarder encore une fois au mauvais endroit alors qu'il est en boxer et que je vois encore très bien ses formes... oh bordel. Le regardant dans son lit, je ne peux même pas refuser son offre de venir le rejoindre parce qu'au fond, c'est tout ce que je veux, être avec lui, dans ses bras. Je m'exécute, me cale à nouveau contre lui, tête déjà posée sur son torse, mes doigts tapotant légèrement sur sa peau. « Eli... ? » Dis-je d'une voix douce, un peu trop mielleuse même.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 2:07
il aurait tellement aimé que ce soit différent, entre eux. il aurait aimé ne pas la regarder avec des yeux d'amoureux. avec des yeux d'amant. il aurait aimé ne pas avoir son coeur qui compresse dans sa poitrine quand elle entre dans une pièce. ne pas avoir cet envolé de papillon qui lui remonte jusqu'à la gorge pour lui sortir par la bouche quand il l'a voit. il aurait aimé ne pas avoir envie de la faire rire, parce que son rire est le plus beau. il aurait aimé continuer de la voir comme avant ce soir-là. ce soir-là, y'a trois ans où tout à changé dans le coeur du mannequin. il avait toujours été jaloux des copains de becca, toujours très protecteur et peut-être qu'au fond, il avait toujours été amoureux d'elle. mais c'est ce soir-là, qu'il a réalisé. un soir de juin, après les cours. y'avait une fête sur la plage, avec des copains et quand elle a embrassée son copain -qu'elle avait à ce moment-là-, il s'est surprit à serrer les dents en se disant "purée... j'aimerais ça que ce soit moi, ce chanceux là." il se souvient qu'elle portait une robe de plage blanche, par-dessus un maillot incroyablement beau. c'est elle qu'il voyait, eliott. juste elle. il a réalisé ce soir-là, qu'il l'aimait bien plus qu'en simple copain. -arrête bébou... tu pouvais pas savoir. c'est pas comme si c'était écrit dans son front qu'il dormait nu. et elle a voulu bien faire en le laissant dormir, ce qui n'aurait pas dérangé eliott. il n'est pas dérangé en ce moment, c'est juste malaisant pour elle. parce que lui, il était bien. et il réalise qu'il aurait pu aller plus loin si elle ne l'avait pas arrêté. ça confirme tellement que jamais, tu seras avec becca, jacobs. jamais elle ne sera tienne. -félicia? tu veux dire... ? elle pense que tu rêvais de félicia? punaise non, ce n'est pas la meilleure partenaire sexuelle que t'as eu. disons que ça fait du bien... et c'est tout. c'est pas érotique, quand le mec se tape tout le job. -ah ouais, ouais. ok. si elle veut se dire ça, c'est qu'elle croit pas qu'il pensait à elle... et il devient tout mélangé en pensant trop. il a besoin de décompresser quelques minutes avant de revenir dans le lit. ils s'excusent tous les deux et quand il remarque qu'elle lorgne sur son boxer, eliott devient toute chose. ugh. par reflexe il remonte le drap pour se couvrir, sentant encore une fois ses joues chauffées. il se cale dans le lit, lui demande de venir contre lui et elle le fait. le tapotage de ses doigts sur sa peau, s'il ferme les yeux, il va s'imaginer ce qu'ils auraient pu faire tout à l'heure. il l'encercle de son bras, glissant ses doigts sur sa chair de celui-ci. il sent encore la sensation de son ventre, de sa cuisse. il sent encore ses fesses contre son bassin. il se demande si elle gémit fort, sa meilleure amie. si elle soupire chaudement quand, entre ses cuisses, elle a un mec. elle goûte quoi, becca? son épiderme goûte quoi? ses lèvres, elles goûtent quoi? a-t-elle la poitrine ferme? ça c'est sûr que oui. il n'en doute même pas. il a faillit savoir... et il ouvre les yeux rapidement en chuchotant son surnom. elle répond en écho. il aimerait lui dire ; "t'es la plus belle femme au monde, becca. je pensais à toi et à personne d'autre parce que je pense toujours à toi... même avec d'autre. t'es dans ma tête, jour comme nuit. je veux que tu sois là, toutes les nuits et tous les matins aussi. t'es pas juste mon humain préféré, t'es la femme de ma vie et je suis complètement amoureux de toi." mais au lieu de ça, il serre les doigts à son bras, par reflexe de son corps qui est encore bouillant de son souvenir. il émane une chaleur, se mélangeant à la fraicheur de celui de becca -j'ai... je... j'ai peur bébou... j'ai l'impression que je vais te perdre depuis quelques jours et j'aime pas ça, j'ai peur beck... j'ai peur. je panique en faite, ça me sort pas de la tête. il baisse la tête en voyant que le sommet de son crâne et pourtant, il cherche ses yeux. il doit s'accrocher à elle, au risque de ce noyer. il a peur, tellement peur de la perdre. et il s'accroche à elle. -j'ai peur.... il est terrifié.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 3:25
« Tu pouvais pas savoir » Non, c'est vrai que je ne pouvais pas savoir, mais je me sens quand même complètement stupide parce que ce malaise, c'est sans doute moi en est en partie responsable et je n'aime pas du tout ça. Au nombre de fois que j'ai dormi avec Eliott, toutes ces fois où je suis resté contre lui, à écouter son coeur battre, à m'endormir dans ses bras alors qu'il glisse ses mains dans mes cheveux, à sentir son parfum, son odeur en restant juste là, contre son torse. J'ai besoin de ça, besoin de lui pour me sentir mieux et il réussi toujours à le faire parce que lui seul me connait mieux que personne et qu'il arrive à me donner des ailes sans même le réaliser. Je sais que je ne vais jamais trouver aucun autre homme qui arrivera à me faire vibrer autant qu'Eliott et je sais que je ne vais jamais ressentir non plus tous les papillons que je ressens dans mon ventre quand il est là, quand il me sourit, quand il me dit que je suis belle ou qu'il me fait une blague pour me faire rire, je sais très bien que je ne vais pas le trouver l'homme de ma vie parce qu'il est devant moi, que je suis avec lui presque à tous les jours et que je le connais depuis ma naissance. Qui pourrait rivaliser avec Eli de toute façon ? Personne n'y arriverais même s'ils tentaient de le faire, c'est bien la vérité. Je trouve toujours un défaut aux hommes avec qui je sors ou ceux avec qui j'ai des rencards et je sais très bien qu'Eli aussi en a, mais à mes yeux, même ses défauts sont parfaits, tout son être l'est et je l'aime tellement que ça me fait mal, je l'aime tellement que j'ai l'impression de ne plus respirer quand il n'est pas là. « Oui, ta petite-amie tu sais... » Dis-je en tentant comme je peux de ne pas m'imaginer les deux ensemble parce que je n'ai pas du tout envie de savoir ce qu'ils font et surtout pas après avoir senti Eli contre moi, d'avoir apprécié ses caresses, ses mains baladeuses sur mon corps, ses doigts qui frôlent ma peau et tout ça pour faire augmenter de plus en plus ce désir qui brûle en moi depuis déjà trop longtemps. Il est beau, il a tout pour lui et en plus de tout ça son corps est juste... wow putain. Son simple boxer me donne envie de lui retirer, de me lover à nouveau dans ses bras et de passer la nuit à lui montrer à quel point je l'aime, mais je ne peux pas, je n'ai pas le droit de faire ça parce que ce serait trop égoïste et qu'au fond, ça pourrait complètement ruiner notre amitié et tout ce que nous avons construit depuis. Mes doigts pianotent encore doucement sur son torse et lorsqu'il murmure presque mon nom et que je l'interpelle avec le sien, j'ai le coeur qui se brise en l'entendant me dire qu'il a peur de me perdre, je ne veux pas qu'il panique, je ne veux pas qu'il pense ça. « Eli.... tu ne me perdras jamais t'entends... ? peu importe ce qui s'est passé, peu importe si j'enchaîne les bourdes autant que toi, peu importe ce qui vient de se passer là... t'es ma personne, je vais jamais te laisser tomber d'accord ? jamais. » Je me colle un peu plus contre lui, mon autre main venant caresser la naissance de ses cheveux. « T'as pas à avoir peur ok ? Toi et moi c'est pour toujours. »
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 3:49
Sa petite-amie... ah ouais, félicia. c'est pas qu'il ne l'aime pas. En fait si, c'est ça. il n'est pas amoureux de félicia, pas une seule seconde. il l'apprécie, certes. elle est jolie et même si elle est une quiche au lit... ça dépanne. c'est horrible de dire ça ainsi, il le sait bien. mais il s'est mise avec elle quand il a vu que becca restait avec dylan. quand il a vu les mois s'effilocher sur le calendrier et qu'il a vu la femme de sa vie tomber amoureuse de ce gars. bien qu'elle lui ait dit ce soir, par sms, n'avoir jamais été amoureuse, lui quand il a vu ça, de ses yeux... son coeur c'est juste...brisé. brisé de plein de façon. une partie parce qu'elle était heureuse d'avoir enfin "un bon mec" après toutes ses histoires merdiques. une partie parce que ce mec ce n'était pas lui. une partie parce que ses sourires étaient radieux, mais plus juste parce que c'est eli qui lui donnaient. y'a une partie aussi, parce qu'encore une fois, ils n'étaient pas célibataire en même temps. et ça, ça c'est la grosse différence. alors, au bout d'un moment, il a accepté de dater cette fille qui n'arrêtait pas à l'université. Félicia. elle est belle... mais elle n'est pas toi, becca. elle ne sera jamais toi. et pendant qu'il glisse le bulbe de ses doigts contre sa peau, pendant que son coeur trouve refuge au rythme du sien, il supplie dans la pénombre. il a peur. une peur déraisonnée, mais une peur quand même. et si il la perdait? sa raison de vivre. sa nymphe. sa sirène. son phare dans la nuit. et si... si jamais elle ne voulait même plus être son amie? il ferait quoi si, demain, elle n'était plus là? alors au lieu de lui dire qu'il est amoureux d'elle... il lui dit qu'il a peur de la perdre. que ses bourdes la fasse partir loin de lui. elle le rassure. peu importe ce qu'il s'est passé, les bourdes que vous enchaînez dernièrement ou même... cet incident ce soir, tu ne vas pas la perdre. vous deux c'est pour toujours. et son coeur s'emballe, à eliott. il pousse sur elle doucement, la faisant coucher sur le dos. il redresse sa carcasse et vient poser sa tête entre ses seins, laissant son corps s'appuyer sur le sien, entre ses cuisses. d'habitude, il resterait sur le côté et poserait sa tête sur elle... mais là, là, il a juste peur. et il veut juste la sentir contre lui. sa peau. même si ce n'est que ses cuisses sveltes contre ses flancs. parce qu'il ne fera pas exprès de foutre son bassin contre le sien quand même... il veut pas la perdre bordel. -jure le becca... jure que jamais tu vas me laisser sans toi dans c'monde. j'ai trop besoin de ta présence... je te l'ai dis... t'es mon humain préféré. t'es mon âme soeur rebecca whitemore. et personne ne peut vivre sans son âme-soeur. les gens passent leurs vies à chercher le leur... mais moi je l'ai trouvé en ma meilleure amie. je pourrai jamais vivre si t'es plus là. promets-moi que tu seras toujours là, parce que comme ça, je supporterai mieux de t'aimer en silence.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 4:32
Tous les sms échangés avec Eliott plus tôt dans la soirée, je pensais chacun des mots. Je ne suis jamais tombée amoureuse non, je n'ai jamais ressenti des petits papillons pour aucun de mes petits-amis et je n'ai jamais eu l'impression qu'on m'arrachait l'âme chaque fois que je n'étais pas avec l'un d'eux parce qu'au fond, le seul homme que je vois c'est lui et que j'ai été trop stupide pour l'admettre avant ça. Et je sais que ça n'aboutira jamais à rien, je sais que je ne vais pas non plus trouver quelqu'un qui pourra le surpasser un jour parce qu'il n'y a personne de mieux qu'Eliott Jacobs. Il est attentionné, affectueux, tendre, il a tout ce que n'importe quel homme n'aura jamais et surtout, je sais que lui, il ne me brisera jamais le coeur comme d'autres l'ont fait. Parce que oui, même si je n'ai jamais été amoureuse, même si moi, l'éternelle romantique n'a jamais connu le véritable amour encore, il m'est tout de même arrivé de souffrir à de nombreuses reprises pour des hommes qui ne méritait rien de tout ça. Ça fait mal de comprendre de comprendre que je ne trouverais jamais personne d'aussi bien qu'Eliott et que pourtant, je dois tout faire pour si je veux être heureuse, mais est-ce que je vais vraiment pouvoir prétendre être amoureuse de quelqu'un d'autre ou est-ce que je vais seulement affectionner cet homme comme je l'ai fait avec les autres ? Oui je leur ai dit « je t'aime » mais ça n'avait rien à voir avec la profondeur des sentiments que j'ai à l'égard de mon meilleur ami. Dans un « tem » de ma part, il y a bien plus de vérité parce que j'y mets tout mon coeur et ce, même si c'est le « je t'aime » le plus enfantin au monde. Eliott près de moi, sa tête entre mes seins alors que son corps est appuyer contre le mien, je me mets à flatter doucement ses cheveux, le rassurant du mieux que je peux dans ce geste qui nous appartient et qui semble fonctionner à tous les coups. Mes mots sont sincères parce que je n'ai jamais menti à Eliott, que je ne le ferais jamais et encore moins sur un sujet aussi sérieux que celui que nous abordons maintenant. Il a peur, il est terrifié et j'ai peur aussi. De le perdre, de se perdre tous les deux en fait après ce moment qui pourtant, aurait pu être tellement plus beau, parfait, hors du temps. J'aurais voulu me perdre dans ses bras, le laisser caresser ma poitrine, m'embrasser un peu partout, me faire l'amour, mais je ne peux pas et je ne peux même pas y penser puisque tout ça anime beaucoup trop de choses en moi. Touchée par ses mots qui me transpercent la poitrine et font battre mon coeur encore plus fort, je me pince les lèvres, tentant de retenir tout ce que j'aimerais lui dire. « Je te promets que jamais je ne vais te laisser tomber, qu'on affrontera toujours tout ensemble, je te promets de ne pas t'abandonner parce que ça... me déchirerait le coeur de le faire... » Soufflais-je doucement en voulant dire bien d'autres choses et pourtant, interdite de le faire. « Tem plus que tout Eliott. » C'est murmuré, presque silencieux et pourtant, il va l'entendre, j'en suis certaine.
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 4:59
elle promet, dans un souffle, de ne jamais t'abandonner. que vous affronterez tout ensemble. parce que ça lui déchirerait le coeur de t'abandonner. ton coeur implose, eli. t'as envie de chialer alors que ses mains se perdent dans tes cheveux. ce geste si anodin qui a tendance à te calmer en un claquement de doigt. mais ce soir, le coeur fait mal. ton coeur fait mal. mal d'entendre ce "tem plus que tout eliott" qui sort de sa bouche dans un murmure. un secret. tu redresses doucement la tête, appuyant ton menton entre ses seins, il cherche son regard. cherche à capter ses opalines des siennes. il lorgne un moment sur ses lippes, il veut tellement l'embrasser. mais il risquerait de tout détruire. de la rendre mal à l'aise, encore une fois. parce qu'eliott, t'es juste "mon meilleur ami forever-ever-ever." il peut pas y faire grand chose. mais il lorgne quand même, laissant un silence planer dans l'air. eliott appuie son front à la place de son menton et il souffle longuement -je t'aime aussi, rebecca. il a jeter le "tem". il regrette quasi instantanément, mais après... elle n'a peut-être pas entendu toute l'émotion dans sa voix? elle n'a peut-être pas entendu son coeur crier à l'agonie? elle n'a surement pas entendu ce je t'aime, un peu trop sincère? et il aimerait déposer ses lèvres là, devant lui. directement sur son t-shirt, entre ses seins à défaut de l'embrasser sur les lèvres. il va devoir, demain, se réveiller et ne plus jamais, jamais, penser à son amour pour elle même si... merde c'est elle, son némésis.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 5:38
Cette conversation me brise le coeur en miettes et me donne envie de rester contre lui et de ne jamais plus partir. En plein milieu de la nuit, après avoir vécu sans aucun doute l'un des plus gros malaises de notre amitié, je me retrouve dans son tee-shirt, mes jambes complètement dénudées, lui torse nu et en boxer, sa tête placée entre mes seins et ma main qui caresse doucement ses cheveux. N'importe qui pourrait penser qu'on est un couple et pourtant, ce n'est pas le cas. Cette proximité, elle est présente entre nous depuis des années déjà et ce soir, tout est encore plus fort puisque même après ce malaise et après ce moment, je n'arrive pas à oublier ses mains sur moi et surtout, son corps chaud, ses réactions encore plus ressenties qu'à l'habitude... tout ça n'était qu'un rêve pour luo et une réalité pour moi, mais j'aurais souhaité qu'il puisse continuer encore longtemps. Je lui fais une promesse que je sais que je vais tenir, je veux le garder, je ne veux jamais l'abandonner parce que je sais que je ne peux pas survivre à un monde sans Eliott à mes côtés et que juste y penser me torture l'âme et me détruit le coeur. Tête toujours appuyée au même endroit, j'entends tout de même ce murmure, ces trois petits mots jamais prononcés auparavant et mon coeur manque un battement parce que j'ai rêvé à de nombreuses reprises qu'il me dise ça, qu'il soit sincère, que ces mots signifient plus que les « tem » qu'on partage, mais je sais que c'est seulement le moment qui le fait parler et ce, même si sa sincérité me frappe violemment. Quand il prononce mon nom complet c'est qu'il veut me faire comprendre quelque chose, qu'il est sérieux dans ce qu'il dit parce qu'il sait que je déteste quand il n'utilise pas un de mes nombreux surnoms. Ma main toujours dans ses cheveux, je baisse légèrement ma tête pour poser un baiser sur son crâne et descendre mon autre main sur son dos complètement dénudé. J'aimerais lui répondre, j'aimerais lui demander ce que ce « je t'aime » signifie, mais je sais que ce n'est pas ce que je pense et de toute façon, j'ai peur de la réponse, peur d'être déçue. « Tu me promets de toujours me garder dans tes bras pour me protéger des films d'horreurs... ? » Que je dis sur un ton un peu plus léger bien que j'aurais préféré lui dire que je l'aime plus qu'il ne le pense et que je n'arrêterais jamais de le faire....
@Eliott Jacobs heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 6:01
il y a un long moment entre le je t'aime d'eliott et sa réponse. un long moment qui semble interminable. un long moment où, il est là, en silence, le coeur qui bat la chamade dans son thorax. il sent sa main partir de ses cheveux jusqu'à son dos, lui laisse un long frisson lui courir sur la colonne vertébrale. "continue bébé... t'arrêtes pas. flattes-moi jusqu'à ce que mon coeur cesse de battre. jusqu'à ce que la fin du monde engloutisse tout, mais que nous deux, on soit ensemble. j'ai envie d'être en toi. sur toi. under your skin. j'ai envie que tu coules dans mes veines, que tu pleures sur ma peau. j'ai envie de me noyer dans tes yeux, de hurler ton prénom. j'ai envie d'une vie avec toi, mais juste avec toi. toi et moi. j'ai envie qu'on ait une maison. la même. j'ai envie de m'endormir avec toi, toutes les nuits. de sentir ton coeur battre contre moi. pour moi. j'ai envie de toi, tout le temps. t'es ma raison de vivre. j'ai envie que tu portes mes enfants, un jour parce qu'ils seraient tellement parfaits. j'ai envie de tellement de chose avec toi. même de ce jour lointain où, on sera vieux. vieux et complètement fatigués d'une vie bien remplie. et j'ai envie de te tenir la main, le jour où mon coeur cessera de battre, parce qu'il aura battu toute une vie pour toi. juste pour toi et je veux que tu sois la dernière paire de yeux que je verrai. je veux que tu sois mon dernier je t'aime... mon dernier tem dans ce monde. mon dernier souffle pour un dernier baiser à la femme de ma vie." la réponse ne vient pas. pas de je t'aime aussi. pas de je t'aime tout court. juste des mots enlignés sur une phrase sans fondement. et le coeur d'eliott se fracasse dans la nuit. tu t'attendais à quoi, eliott? "à rien. je m'attendais à rien." et pourtant, il se contente d'hocher la tête, les yeux remplit d'eau en fixant le noir de sa chambre. pleure pas, eli. ça va aller. elle est là. c'est déjà ça. le reste... c'est pas important.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 15 Jan - 6:46
Peut-être que j'aurais dû parler, prendre mon courage à deux mains et lui dire que moi aussi je l'aime et pas qu'un petit « tem » cette fois-ci. Je regrette déjà de ne pas l'avoir fait, de ne pas avoir eu le courage de lui avouer ce que je ressens et de ne pas pouvoir lui dire que toute ma vie - ou du moins, mes vingt-et-une premières années - j'ai cherché le prince charmant, l'homme de ma vie, celui qui ferait battre mon coeur plus rapidement que quiconque et tout ce temps, il était là, devant moi, comme une simple évidence, prêt à m'aimer pour le reste de ses jours, prêt à me rendre heureuse, me faire sourire, me répéter à tous les jours que je suis belle, que je suis parfaite, que j'ai tout ce qu'il faut pour le rendre heureux aussi. Je veux être la femme de sa vie, je veux qu'il soit celui qui m'accompagne tout au long de la mienne, lui répéter sans cesse à quel point il est parfait, me réfugier dans ses bras quand j'ai peur, quand je suis triste, quand je panique. J'ai besoin de lui dire qu'il n'y a que lui qui compte, que ce sera toujours lui, que c'est lui mon âme-soeur, l'amour de ma vie, celui qui est juste devant moi et que j'aime plus que tout, parce que oui sa mère a raison et oui, deux meilleurs amis peuvent s'aimer. Malheureusement, pour nous, ce n'est pas le cas et ça fait mal, ça me fait souffrir à tous les jours, me fait même pleurer, surtout quand je me retrouve seule et que j'ai encore plus l'impression d'être complètement perdue. Eliott... il a Félicia et même si je sais que ce n'est pas l'amour fou, au moins... il a quelqu'un. Le silence est lourd, pesant, il me fait mal au coeur parce que je sais que j'aurais dû lui répondre et la culpabilité me fait mal, me détruit peu à peu, me donne envie de crier, de frapper sur quelque chose. Pourtant, je souffle un bon coup, garde la tête d'Eli contre moi sans vouloir qu'il ne quitte mes bras. J'aimerais arrêter ce moment, ne plus jamais revivre toute cette souffrance qui m'habite en ce moment. « Eli... ? » Je fais une petite pose, me mordille l'intérieur de la joue nerveusement tout en tentant de me calmer, de trouver les bons mots parce que je n'ai pas l'impression de l'avoir rassurer. « J'ai pas envie de me réveiller demain matin et de ne pas être avec toi... » Oui parce que c'est ce qu'il a fait ce matin pour filer à l'université et que je n'ai pas vraiment aimé la sensation. J'ai envie de pleurer, de dormir et de ne plus ouvrir les yeux. J'aurais dû tout lui dire et j'ai été trop lâche.
@Eliott Jacobs heaart
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum