AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-49%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur la machine à café automatique Saeco PicoBaristo SM5473/10
449 € 880 €
Voir le deal
-23%
Le deal à ne pas rater :
-300€ sur ce PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
999 € 1299 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 4:46:51
Eliott ne répond pas parce qu'il sait très probablement que son commentaire ne servirait probablement à rien. Je suis têtue, j'aime avoir raison et surtout, j'aime un peu gagner ce genre de bataille entre nous deux. Son silence veut tout dire puisque oui j'ai raison; il n'est pas du tout objectif, mais je sais très bien que je ne le suis pas du tout non plus. C'est sans doute mieux qu'il ne dise rien, même si je sais très bien qu'au fond, c'est ce qu'il pense. Des moments simples comme celui-là, c'est ce qui me fait réaliser à quel point, il n'y a vraiment aucune place au monde où je suis mieux que n'importe où avec lui parce qu'il arrive à me faire rire sans même faire d'effort alors que la seconde d'avant je peux être en train de déprimer. Notre relation est magnifique comme ça et elle me convient parfaitement depuis déjà vingt-et-un an. Il a ce pouvoir spécial sur moi, ce je-ne-sais-quoi que lui seul arrive à animer et ce sourire... gosh... mes jambes deviennent un peu plus faibles à chaque fois. « De toute façon, vu la vitesse où il est partit, je suis certaine que je risque de ne pas le revoir. » Oui parce que ce con n'a même pas attendu quelques secondes de plus pour me dire par lui-même qu'il partait et oui, je me demande ce qui s'est passé lors de cet échange, mais c'est peut-être mieux si je ne sais rien, parce que j'ai l'impression que tout ça pourrait me blesser alors qu'en fait, Dean ne voulait vraiment rien dire pour moi, je trouve seulement que son comportement est irrespectueux. Touchée par les aveux d'Eliott, je mordille ma joue nerveusement pour lui offrir par la suite mon plus beau sourire. « T'es mon humain préféré aussi. Toi et moi on est inséparables de toute façon. » C'est une évidence depuis notre naissance, tout comme nos mères étaient inséparables et qu'elles le sont encore aujourd'hui. Quelque part, elles savaient déjà qu'on le serait aussi, surtout à seulement quatorze jours de différence. Une fois devant la crémerie, je me prépare à sortir, mais Eliott m'arrête, en parfait gentleman pour me dire de rester au chaud pendant qu'il s'occupe de tout. « Comme d'habitude, vanille et chocolat s'il-te-plaît Elichou. » Parce que c'est la commande habituelle, mais qu'il me demande quand même toujours ce que je veux, par réflexe ou politesse et alors que je l'attends sagement dans la voiture, j'allume la radio et chantonne sans vraiment porter attention la chanson d'Ariana Grande qui joue.
@Eliott Jacobs who the fuck you think you are / elicca1 - Page 4 3751872206
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 5:18:15
Eliott est tellement bien quand sa meilleure amie est près de lui. Il a des ailes. Son sourire goûte meilleur. Les couleurs sont plus vives. Tout est meilleur. La musique, la glace, le vin. Il patine mieux, compte plus de but. Son lucky charm, juste à lui. -il te méritait pas, anyways. Et personne ne la mérite. Elle est née qu’elle était parfaite. Et c’est facile, de lui dire que c’est son humain préféré. Parce que c’est le cas. Mais le sourire qu’elle lui donne, ça lui fait papillonner l’estomac. Il en sourit comme un taré, il a mal aux joues mais remet rapidement ses yeux sur la route alors qu’elle dit que lui aussi est son humain préféré. Son myocarde bat violemment et il a envie d’hurler. Parce que c’est toujours comme ça, quand elle le complimente. Il en vient tout mou. Il pourrait lui dire là? Prendre ses couilles et lui dire qu’il l’aime? Ouais okay, come on eliott -inséparables oui... becka.. je... tu sais... il serre le volant entre ses doigts, mordillant sa lippe durement. -t’es cute. Tem. Et tu chokes, jacobs. Tu chokes parce que t’as la chienne que tout change. Que tout s’écroule. Alors tu te gares devant la crémerie, lui demande de rester au chaud en t’assurant qu’elle veut la même chose que d’habitude. -j’t’apporte ça princesse. Il entre dans l’édifice, faisant teinter les cloches. Il commande pour elle, un milkshake fraise-banane pour lui et il revient dans la voiture -voilà boubou. Et bien... voilà un nouveau surnom. Il redémarre en direction de chez lui doucement.

@Rebecca Whitemore heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 6:07:36
Il te méritait pas anyways. Sourire aux lèvres, il arrive toujours à trouver les bons mots de toute façon pour me remonter le moral, me faire comprendre que je ne suis pas le problème alors que beaucoup trop souvent c'est ce que je pense. J'ai confiance en moi, ce n'est pas le problème, c'est seulement que dans des situations comme celle qui vient d'arriver ce soir, j'ai encore l'impression que c'est moi qui a peut-être dit ou fait quelque chose que je n'aurais pas dû. Ça n'affecte pas vraiment l'opinion que j'ai de moi-même c'est juste que... ça fait mal ? Comme si je questionnais réellement ma valeur alors que je ne devrais pas le faire. Encore moins pour un homme en fait, surtout pas pour quelqu'un comme Dean. Ce n'est pas comme si c'était l'homme le plus intelligent et le plus séduisant au monde - non, ce mec-là c'est Eliott et je le sais bien - alors je vais sans doute très vite l'oublier et passer à autre chose, mon meilleur ami m'aide déjà à le faire d'ailleurs, sans même le réaliser. Son sourire me frappe, me fait beaucoup trop d'effet. Est-ce que c'est même humain de lui ressembler ? D'être aussi beau ? « Tu... quoi ? » Curieuse de nature et surtout, incapable d'attendre la fin de sa phrase, je le regarde, patientant qu'il me donne une réponse alors que mon coeur s'arrête pratiquement de battre. Mais qu'est-ce qu'il peut bien vouloir te dire de toute façon Beck? Il ouvre à nouveau la bouche et ce petit ton qu'il prend, ce qu'il me dit me fait à nouveau fondre sur place. Ce petit mot enfantin qui signifie tellement plus pour lui et moi et qui pourtant, donne encore plus l'impression d'être deux gamins. Pourtant "tem" c'est notre façon à nous de se dire à quel point, on s'aime. « T'es encore plus cute. Tem aussi Lili. » Je sais qu'il déteste ce surnom, mais je ne peux pas m'empêcher de lui en trouver des millions moi aussi. Parce qu'après autant d'années à se connaître, c'est juste... comme ça. Et alors qu'il est à l'extérieur et que je chantonne toujours, il revient dans la voiture et me donne mon premier dessert. « T'es un amour ! » Que je dis avec beaucoup trop d'enthousiasme avant de m'approcher de lui, sans rien dire, un sourire aux lèvres. Un petit moment de silence, mon regard se plonge dans le sien et sans attendre une seconde de plus, je prends une gorgée de son milkshake, mon visage un peu trop près du sien et ce, sans même y porter attention, sentant tout de même le rythme de mon coeur s’accélérer. « T'as bien fait de prendre fraise-banane, il est toujours aussi bon. » Que je souffle, reculant ensuite mon visage, un sourire naïf sur les lèvres.
@Eliott Jacobs who the fuck you think you are / elicca1 - Page 4 3751872206
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 6:40:23
Il essais de lui dire. De lui avouer qu’il l’aime... bien plus qu’un simple meilleur ami. Qu’il aime tout chez elle. De son rire aiguë à celui quand elle manque d’air. De la façon qu’elle a de replacer ses cheveux. Du bruit que fait sa bouche quand elle se met du rouge, ou de la façon qu’elle ouvre la bouche quand elle se met du mascara. Il est amoureux d’elle dans toutes les langues. Dans tous les pays du monde. Il l’aime chaque jour, un peu plus fort. Et chaque fois, il se dit que c’est impossible de l’aimer plus... et chaque fois il se surprend à sentir son coeur battre plus fort pour elle. Comme si c’était un puit inépuisable d’amour pour elle. Mais il choke sévèrement, prenant peur que tout change. Mais pas juste ça. Peur qu’elle le repousse et qu’il perde sa raison de vivre. À 21 ans, il a trouver la quête de sa vie : la rendre heureuse. et t’es encore plus cute... elle aussi elle tem. Cette façon que vous avez de vous dire je t’aime, depuis votre tendre enfance. Vous n’arriviez pas à dire « je t’aime » alors tem c’était le plus facile et c’est resté. Il se gare, entre dans la crémerie en se sentant stupide d’avoir même pensé lui avouer. Il garde le secret depuis 3 ans déjà et il voulait tout gâcher? T’es stupide eliott. Il revient dans la voiture, se prenant un « t’es un amour » qui le fait sourire comme un abruti. -je... Mais la voilà qui s’approche d’eliott. Et si c’est habituel, qu’il sait contrôler son coeur de battre... là il perd le contrôle. C’est peut-être le silence entre eux, que ses yeux se posent dans les siens. Y’a son myocarde qui hurle dans son torse, il sent ses joues s’engourdirent. Un frisson des cheveux aux orteils. Les secondes s’écoulent et elle se penche pour prendre une gorgée de son milkshake. Le souffle d’eliott peut presque s’écraser... non rectification, il s’écrase lourdement contre le faciès porcelaine de becka. Il la fixe, la respiration courte. Et quand elle se recule, chuchotant qu’il a bien fait de prendre un milkshake fraise-banane, il ne parle toujours pas. Il se remet difficilement de ce moment-là alors que putain... ils sont proches depuis toujours? Il l’a eu près de lui, avec juste un t-shirt sur le dos. Mais là, ce soir... c’était... différent. Il se voit juste ramasser ses joues et plaquer ses lèvres sur les siennes. La goûter... parce que c’est sûr qu’elle goûte le ciel. Mais il ne fait que la regarder, sans savoir quoi dire, tentant de calmer silencieusement, son endocarde de battre si sauvagement dans son torse.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 6:55:25
C'est stupide parce qu'on est devant la crémerie et que je n'ai même pas si faim. Je n'ai même pas terminé mon assiette au restaurant, mais j'aime tellement les desserts, tout ce qui est sucré que je n'ai même pas pu refuser une seule seconde lorsqu'Eliott m'a fait la proposition. Encore une fois, c'est parce qu'il me connait, qu'il sait que je ne peux pas terminer un repas sans un dessert qui vient s'y ajouter et il sait ce que j'aime non seulement parce qu'on a grandit ensemble, mais aussi parce qu'il m'écoute et qu'il l'a toujours fait. Ce n'est pas seulement me demander comment a été ma journée et comment je vais, c'est aussi se souvenir de toutes les petites choses et les petits détails qui font de moi ce que je suis et qui prouve simplement que ce que je dis ou ce que je fais l'intéresse. Il est attentif, il prend toujours soin de moi peu importe la situation et il sait parfaitement quoi dire ou quoi faire pour qu'en seulement un petit mot ou un sourire de sa part, ma journée ou ma soirée se passe mieux. C'est lui qui illumine ma vie et je sais que s'il n'était pas là, à mes côtés, ma vie n'aurait tout simplement aucun sens. Incapable de respirer, de vivre correctement, tout serait bien trop triste et juste impossible parce que sans lui, plus rien n'a de sens et mon coeur s'arrête tout simplement. De retour dans la voiture, incapable de me contenter uniquement de mon dessert, je veux évidemment goûter au milkshake qu'Eliott a dans les mains. Ce serait de toute évidence bien plus facile de lui demander de m'en donner, mais mon premier réflexe est pourtant de m'approcher beaucoup trop près, sentant son souffle se mêler au mien, sa respiration s'accélérer et mon coeur prêt à exploser. Il bat trop vite, tape fort dans ma poitrine tout ce qui se passe en moi est juste inexplicable. C'est cette connexion, cette fusion entre nous deux, ce contact de ma main qui se pose sur sa peau quelques secondes et de mes lèvres qui frôlent presque les siennes tellement nos visages sont près l'un de l'autre. Merde je sais que je n'aurais pas dû faire ça et je le comprend encore plus quand le silence règne entre nous deux, que mes yeux se posent sur ses lèvres que... wow. Je me racle la gorge et joue nerveusement avec mes cheveux, tentant de revenir sur Terre alors que ce moment m'a paru hors de ce monde. « Désolé, j'aurais dû te demander si tu voulais partager... nos... desserts ? » C'est presque timidement demandé alors que la gêne n'existe pas - ou très peu - entre nous.
@Eliott Jacobs who the fuck you think you are / elicca1 - Page 4 3751872206
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 0:30:56
Y’a cette suspension dans le temps. Kronos qui joue de ses atouts pour venir arrêter les grains du sablier de se déverser. Y’a plus rien. Plus de crémerie, plus d’humains. Y’a qu’elle. Juste elle, si près de lui. Et pas seulement ça, mais sa proximité. Les souffles qui jouent à saute moutons pour la première fois de leurs jeunes vies. De leur vieille amitié. Il pourrait juste s’avancer, juste un peu et il l’embrasserait, eliott est si près... et si loin à la fois que ça en est vertigineux. Y’a son coeur qui veut sortir de sa poitrine, rejoindre le sien, s’y ligoter pour la vie. Y’a son âme qui suffoque de danser avec la sienne. Elle est trop proche. Là, tout de suite, c’est différent de l’habitude qu’ils ont. Eliott respire trop vite, trop fort, c’est anormal. Le silence est pesant, beaucoup trop pour la situation. Puis elle se recule, laissant un vide à eliott. Mais il reprend sa respiration par le fait même. Il reprend droit sur son coeur qui s’affole. Mais il n’arrive pas à parler. Il la regarde tout simplement, se demandant encore ce qu’il vient de ce produire. Est-ce que c’était réel? Hésitait-elle pour vrai? Il hallucine. T’hallucines mon vieux. T’as vu ce que tu voulais bien voir. Nothing much. Et elle devient nerveuse. Ça il en est sûr parce qu’elle joue avec ses cheveux. Elle se racle la gorge en parlant enfin. Il semble revenir à lui, mais il ne parle pas fort -je... non, bien sûr que je veux bien partager... Il souffle, sans pour autant bouger. Il est figé-là, le coeur qui se meurt. Il bat même pas d’un cil. -ouais bon... on... on devrait... rentrer. Ouais... rentrer avec elle, alors que t’aurais ces picotements intenses dans tout le corps. T’es devenu si nerveux en trois secondes, que t’as fais de l’anxiété. Trop intense. Parce que becka, c’est la femme de ta vie... mais pas dans cette vie-ci, eliott. Vis avec cette réalité.

@Rebecca Whitemore heaart
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 0:51:19
Ce moment il existe dans un autre univers et plus je m'approche de son visage, plus j'ai l'impression qu'une barrière risque de se briser entre nous, une qu'on a jamais osé franchir et l'envie de la démolir se cache pourtant en moi depuis un moment déjà. Je lutte constamment, tente de ne pas trop réagir lorsque je dors dans ses bras, qu'il me sourit, me fait des câlins, des compliments ou même lorsque je joue doucement dans ses cheveux et qu'on partagent des mots qui semblent tout simplement irréels. Chaque fois, mon coeur a envie de se jeter hors de ma poitrine et de quitter le navire n'aimant pas du tout la destination. Celle dont je rêve c'est cette vision, ce rêve d'être la femme de sa vie, celle qu'il désire, qu'il aime, avec qui il veut partager sa vie à jamais et pourtant, chaque fois, c'est la même chose et je fonce directement dans un mur me rappelant que "Becka est ma meilleure amie" sont des mots qui sortent constamment de sa bouche. Encore là, j'ai l'impression de me faire piétiner le coeur et c'est un peu pour ça que je tente par moi-même de revenir à la réalité, de sortir de ce moment hors du temps qui nous appartient qui me plaît un peu trop. Ses lèvres m'appellent et pourtant, plus j'ai envie de l'embrasser, plus je m'éloigne puisqu'un simple envie pourrait me faire perdre tout et je refuse de prendre ce risque tout en sachant que ce n'est pas réciproque. « Je demande la prochaine fois... Je vais me contenter de ma crème glacée pour le moment. » Un petit sourire s'affiche automatiquement sur mes lèvres, tentant du mieux que je peux de ne pas trop laisser voir toutes ces émotions qui viennent de me chavirer le coeur et l'âme. « .... euh... bonne idée, j'ai hâte de regarder le film. » Ou plutôt d'être dans ses bras. Tu te mens à toi-même Becka. Au fond c'est peut-être pas plus mal si on rentre chez lui, une fois le film lancé, tout ce que je vais avoir à faire c'est de rester contre lui, dans ses bras et rien d'autre n'a d'importance.
@Eliott Jacobs who the fuck you think you are / elicca1 - Page 4 3751872206
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 4:40:56
Elle demandera la prochaine fois, là elle va se contenter de sa crème glacée. Bravo champion, t’as tout gâché avec ta respiration et ta nervosité. T’es tellement stupide! Et t’es là, comme un abruti à hocher la tête doucement -okay... mais si tu veux hein, tu.. tu peux en prendre... je... je le met là... Il dépose le gobelet dans le porte-verre et putain, il a envie de chialer. Ça fait trop mal là, c’est juste trop. Tout est trop dans l’instant alors il se force à bouger pour rentrer chez lui. Et malgré son sourire, ses mots semblent désuets. Ouais, le film. Il passe sa langue entre ses lèvres, mettant le véhicule en marche en direction de chez lui, le coeur en sharpie. Pourquoi la vie est injuste? Pourquoi elle reste-là, à se faire piétiner le coeur alors que lui est là. Il est juste là, prêt à lui donner le sien sans rechigner. Parce que chaque fois qu’elle a le coeur brisé, eliott lui donne un morceau du sien qu’il coud doucement à l’endroit qu’il lui manque. Comme ça elle a toujours un coeur complet... même si ça inclut de laisser des morceaux vides à eli. Parce que de toute façon, il ferait quoi d’un coeur complet si ce n’est pas pour elle? Autant qu’il partage avec elle... elle en a plus besoin que lui. Il grimpe la radio, pour que le silence ne pèse pas trop lourd et il conduit, laissant les éclairages les accompagner en silence. Il se gare, sort de la voiture et fait le tour pour lui ouvrir la portière. Il est encore tout retourné. Il sait toujours pas quoi dire et il a besoin de retirer ce moment inventé de son cerveau. Elle peut pas t’aimer plus que ça, eliott. C’est impossible. Tu l’aimes trop becka. T’es fou. T’es probablement malade... mais elle coule dans tes veines. Et si elle mourrait? Tu les ouvriraient juste pour la faire exister encore... alors ouais, t’es complètement malade d’elle. Et probablement que de tout garder ça en silence, c’est mauvais. Aimer à sens unique, c’est ingérable. Ça rend malade. -ma mère va hurler de joie de te voir. Il meuble le silence, lui donnant son bras malgré tout. Ça va passer. Ça va redevenir comme avant. D’ici 10 minutes tout au plus. Calmes-toi eliott. Respire. C’était rien. Juste dans ton imagination. Ce n’est que là, que becka t’aimes exactement comme tu l’aime.

@Rebecca Whitemore
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 4:50:44
C'est définitivement devenu beaucoup trop étrange entre Eliott et moi et je sais que c'est complètement de ma faute. Déjà, j'aurais pu tout simplement me contenter de ma crème glacée sans vouloir goûter à son milkshake non ? J'ai toujours été gourmande, j'ai toujours été fan des desserts, mais là, je dois admettre que sur ce coup, je n'ai pas été très intelligente. Oui j'ai souvent été près de mon meilleur ami, nous dormons toujours ensemble dans les bras de l'un ou de l'autre, on se fait des câlins, je passe parfois des soirées à lui caresser les cheveux sans rien dire et il m'arrive même de vraiment l'aider lorsqu'il se fait mal à un entraînement. Le fait d'être tactile l'un envers l'autre n'a jamais été un problème, mais celui d'être aussi près de son visage, de le regarder dans ses magnifiques yeux, de voir tous les traits de son visage parfait, d'avoir son souffle qui se mêle au mien et de presque entendre son coeur battre alors que le mien a complètement arrêté pendant quelques secondes... C'est trop pour moi, trop pour ma volonté à vouloir rester loin de lui parce que je ne peux pas l'embrasser, pas si cela veut dire le perdre lui et tout ce qu'il signifie pour moi, ça je ne peux tout simplement pas l'encaisser. « Merci... je... j'hésite pas... » Le trajet en voiture me semble interminable et je sais que la crèmerie ne se trouve pas si loin de nos maisons respectives. J'ai peur d'avoir ruiné cette soirée qui était jusqu'à présent, parfaite, mais le silence qui règne dans la voiture me rend mal à l'aise. Je dois me calmer, respirer convenablement parce que je sais que tout va revenir à la normale et de que de toute façon, entre Eliott et moi, il n'y a jamais rien qui nous gêne non ? Alors pourquoi est-ce que je me demande sans cesse ce que je pourrais faire pour simplement reculer le temps et revenir AVANT ce foutu moment ? Est-ce qu'il a voulu m'embrasser surtout ou est-ce que c'est moi qui en ait eu envie pendant la fraction de secondes où nos visages étaient l'un en face de l'autre. Une fois à destination, un petit sourire timide se forme sur mes lèvres alors qu'il me parle de sa mère - l'une des femmes les plus merveilleuses au monde, mais encore une fois, je sais que je ne suis pas objective. « Elle hurle toujours de joie quand elle me voit. » Tout comme ma mère fait avec Eli et pourtant, nos deux familles sont toujours ensemble. Sortant de la voiture alors qu'il m'ouvre la porte je reprends instinctivement sa main et enlace mes doigts dans les siens. Est-ce que je devrais le faire ? Mais oui Becka, ce n'est pas la première fois que tu lui tient la main non ?
@Eliott Jacobs who the fuck you think you are / elicca1 - Page 4 3751872206
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 17 Jan - 5:08:17
Et voilà que tout est bizarre. Tout ce qui ne l’était pas avant ce moment-là comme le silence. Il n’y en a pas de malaise d’habitude entre eux et là, y’en a un. Pesant. Trop lourd. Il se gare après de longues minutes interminables, chez lui, venant lui ouvrir la portière et lui tendre son bras. Cependant, comme plus tôt, elle entrelace ses doigts au siens. Il sent le choc électrique dans tout son corps, garde néanmoins sa main là, dans la sienne. Parce que c’est elle qui l’a mise là, alors elle n’est plus si malaisée? -pas faux. Et les brownies de paola t’attendent. Il glousse trouvant rassurant le fait que la tension redescende. Il grimpe les escaliers et entre chez lui en interpellant sa mère -m’man ?! C’est moi, viens voir qui je t’ai apportée! Il retire ses souliers, prend son manteau de sur les épaules de la nymphe pour le ranger à sa place dans le garde-robe. Sa mère arrive en trombe, sachant déjà que c’est rebecca « ma poussinnette !!!! Oh que je suis contente de te voir. T’embellie à chaque fois. » Et elle l’a vue y’a à peine deux jours... ça fait glousser eliott qui dépasse sa mère après lui avoir plaqué un baiser sur la joue. Il tend son milkshake à jamie qui tout content s’élance sur son père qui revient du sous-sol. -beck dort ici. Il demande pas, il n’a pas besoin de le faire.

@Rebecca Whitemore
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum