AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -28%
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à ...
Voir le deal
59.98 €


L'infiltré
L'infiltré






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Fifi.
Âge : 71
Origines : les complexes mécanismes du cerveau.
Occupation : m'infiltrer.
Lieu de résidence : un peu partout, çà et là.
A New York depuis : trop longtemps.
Situation Amoureuse : berk.
Orientation sexuelle : selfsexuel.
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.Lorem ipsum dolor sit amet,
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) C7278d233fb1ff1eb52be27f815efa52400ed46a
  • Aucune association
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : L'infiltré.
Pronom : NC.
Messages : 424
Faceclaim : self-claimed
Crédits : (c) Kelly.
Inscription : 27/01/2019
Multicomptes : .
Nombre de mots par RP : variable.
Fréquence de RP : trop peu à mon goût.
Je suis plutôt : dark et chill.
Non-Joueur
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 7 Jan - 23:38:09
J'infiltre !

parce que je le vaux bien



La main de zèbre
Plusieurs tremblements viennent de secouer New-York et ses habitants. Et alors que les habitants s'abonnent à la panique, les animaux du Zoo s'échappent et font des blessés. Parmi eux, @Almarik Sawyer-Keohane qui, après avoir été percuté par une voiture, se retrouve piétiné par un zèbre en panique et qui cherche à fuir. De leurs côtés, @Elvedin Henderson s'éloigne du Queen Center Mall qui manquent de s'effondrer, tout comme une partie des locaux de la Smilin Fondation où se trouve @Leslie A. Sunderland accompagné d'un enfant effrayé. Sur leur chemin, un lourd "AAAAARGH" les interpelle dans la foule. Se rejoignant vers la voix fébrile, ils retrouvent Almarik, allongé sur le sol, peinant à bouger pour attraper ce qui semble être son téléphone.
Qu'allez-vous décider de faire malgré vos blessures qui commencent à se faire sentir de votre côté ?
Leslie A. Sunderland
Leslie A. Sunderland






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19576-leslie-a-sunderland-o-luke-hemmings#1085617 https://www.disjointedsocieties.com/t19586-leslie-sunderland#1086593 https://www.disjointedsocieties.com/t19676-leslie-sunderland#1091533 https://www.disjointedsocieties.com/t21229-leslie-sunderland#1172936
Surnom : Les', Boucles d'or
Âge : 27
Origines : Australiennes par son père et américaines par sa mère
Occupation : Après avoir été barman puis escort, il est désormais serveur au Neuktae's Café
Lieu de résidence : Appartement dans le Queens
A New York depuis : Revenu début 2018 après 11 ans d'absence
Situation Amoureuse : Pris à son propre jeu, sa vie est désormais rythmée par la sienne et son âme prend le même chemin
Orientation sexuelle : Les humains de manière générale
Trigger Warning : Addictions / Pornographie / RP hot cru

Listing RPs - Liens

1m85 - Piercings à la langue et la nuque - Son accent australien est toujours encore perceptible dans sa voix - Souvent une clope aux lèvres
uc
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) 0is9
  • United Heart
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) VEo0rLeU_o
RPs : 9
Pseudo : Jesse
Pronom : Il
Messages : 5663
Faceclaim : Luke Hemmings
Crédits : me
Inscription : 11/11/2020
Multicomptes : Greg K., Alexis W. & Sören S.
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : Régulière
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) WtHvdh8l_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Ven 8 Jan - 13:50:17
Il avait refait un rapide aller-retour à l'intérieur, Leslie, récupérant sa veste afin de couvrir son dos meurtrit, retrouvant au passage un enfant figé dans un coin du bureau. Un bref passage avant qu'ils ne ressortent tous les deux, le gosse fermement accroché à son bras, tremblant, l'Australien essayant de puiser dans un pseudo self-control pour ne pas l'alarmer d'avantage, prenant sur lui pour ne pas penser à ceux qui comptaient réellement à ses yeux et qui, peut-être n'avaient pas survécu. Se stoppant net au passage des animaux, le gamin tiré derrière lui, il allait se remettre en route sans trop savoir vers où avant de percevoir un cri de douleur. Sourcils froncés, c'est sur un visage connu que ses prunelles se posaient. Almarik. Il ne l'avait vu que sur les photos présentées par Mao, mais sa bonne mémoire des visages lui permettait d'être sûr de son coup.

Pas le plus altruiste du monde, il s'élançait tout de même vers l'homme, pour Mao, uniquement pour lui. « Reste près de moi ok ? » soufflait-il à l'enfant avant de s'accroupir aux côtés du blessé, posant prudemment une main sur son épaule. « Eh, ça va aller, j'm'appelle Leslie, j'vais te tirer de là. » Du moins allait-il essayer, parce-qu'au vu du gabarit du type, il risquait fort de lui faire plus de mal qu'autre chose à le déplacer seul. Mais le laisser au milieu de la route avec toute cette agitation n'était sans doute pas le meilleur plan, surtout pas avec les bagnoles et les potentiels animaux qui passeraient encore alors... « Oh toi là-bas ! » balançait-il pour héler un bouclé qui passait à peine plus loin, visiblement pas en meilleure forme mais qui l'était encore ? Son propre dos ainsi que ses côtes commençaient déjà à le lancer considérablement. « Aide moi à le déplacer. » Plus un ordre qu'une réelle demande, la nervosité clairement perceptible dans son ton.



@Almarik Sawyer-Keohane & @Elvedin Henderson



I know that i'll dream about you always and forever 'cause you broke my heart in two but then you pieced it together.
♪♫♪
©crackintime

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 16 Jan - 22:08:45
Il a l'inquiétude clairement monté à dix quand il y pense. Pas de nouvelle de Seth, pas de nouvelle de Yuri, ni de Blanche, il avait aucun réseau qui ne passe. Visage noir de poussière, une douleur lui tiraillant le crâne, il a le tournis, il a l'impression que l'obscurité va encore l'envelopper de ses bras et le faire donc plonger dans le malaise, mais il tente de résister et il cherche où se mettre à l'abri tout en essayant de ne pas regarder ce qu'il se passe autour de lui, soit les quelques personnes qui ne bougent plus et qui font donc renaître en lui le passé, la mort en tout, de ses quatre parents, autant biologiques, qu'adoptifs.

Mais une voix vint le stopper dans son élan de recherche, il cherche d'où sa vient avant de voir un homme au sol et un autre debout, il fronce les sourcils, il a l'impression de voir comme une taupe, ses yeux lui font horriblement mal et c'est clairement déplaisant dans il y pense, clairement. De base, il n'irait pas aider. Déjà la demande d'aide ressemblant à un ordre le stop net, mais clairement, il ne voulait pas avoir un mort sur la conscience, il en avait assez et il avait assez de stress port traumatique en prime. Il tient à ne pas finir encore plus fou qu'il ne l'est déjà avec sa maladie. Pour lui, il est clairement fou et pas stable. Donc, il approche alors.

Il se demande vraiment s'il allait vraiment être utile, car il a beau faire 1m80, il ne pèse que 65 kg voir 67 mais il n'a presque pas de muscle ! Mais en voyant alors le gabarit d'Almarik, il hausse un sourcil.

« - Sranje. »

Il venait de dire bordel de merde, dans sa propre langue, mais clairement, il se demandait s'il allait réussir.

«  - On fait comment ? »

@Leslie A. Sunderland @Almarik Sawyer-Keohane
Almarik Sawyer-Keohane
Almarik Sawyer-Keohane






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Barbie/ Girafe-boy
Âge : 44
Origines : Scandinave naturalisé en Amérique
Occupation : Propriétaire de Caprices Interdits (Chocolaterie)
Lieu de résidence : Cottage dans le Queens
A New York depuis : 39 ans
Situation Amoureuse : Marié à Mao Sweeney-Keohane
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

14 février 1977 à Trondheim : Naissance d’Almarik, fils unique d’un couple pas très fortuné de pêcheurs et d’ouvriers. Il nait légèrement malade et faible.

3 décembre 1982 : Découverte d’une souche très agressive de la leucémie chez le gamin et bien vite, les soins qui lui sont prodigués dans sa ville natale ne sont plus suffisant. Papa Sawyer perd également son boulot et commence à désespérer. Au bout d’une année à regarder le gamin dépérir et de constater qu’il n’y a pas de travail pour eux à Trondheim, le père de famille marche sur son orgueil et demande à son propre père de lui prêter l’argent suffisant pour déménager en Amérique, là où tous les rêves deviennent réalités.

19 mars 1984 : Almarik entre au New York-Presbyterial Hospital/Weill Cornell Medical Center et commence à y recevoir de lourds traitements de chimiothérapie destinés à éliminer la leucémie qui ronge de plus en plus vite sa petite vie. Il ignore tous des soucis financiers de ses parents et vit entièrement à l’hôpital sans jamais visiter le misérable petit appartement qui sert de logement à son père et sa mère. L’American dream’s n’est pas aussi bien qu’on le leur avait laissé miroiter.

13 Juillet 1984 : Almarik frôle la mort une première fois. Les traitements sont trop lourds pour son corps affaibli, mais pourtant, il trouve encore la force de se battre, chanter et sourire. C’est un petit combattant sans peur. À 19h38, on le réanime une première fois. Son cœur recommence à battre, plus fort qu’il n’a jamais tambouriné jusqu’à maintenant dans sa poitrine. Ironiquement, c’est approximativement une heure plus tard que le cœur de son père cessera de battre pour toujours, après avoir reçu une poutre d’acier dessus alors qu’il travaillait illégalement sur un chantier de construction.

21 janvier 1985 : Devenu veuve, la mère d’Almarik accumule les dettes et il devient évident que son misérable salaire de femme de chambre ne suffira pas à payer les soins médicaux onéreux de son unique fils. C’est environs au même moment, qu’elle remarque d’étrange marque sur le corps de son fils, surtout au bas de son corps. Elle tente d’en parler au gamin, mais ce dernier évite beaucoup trop le sujet à son goût. Elle décide d’en glisser un mot au médecin et ce dernier lui promet de payer tous les soins médicaux d’Almarik si elle tenait le secret…secret. Une question éthique et morale s’imposa alors à Eladora Sawyer : Valait-il mieux dénoncer le violeur de son fils et condamner son enfant à mourir du cancer ou fermer les yeux pour offrir à sa chaire une chance de vivre? Elle ferma les yeux. Pendant 8 longues années, malgré les supplications de son fils de le sortir de l’hôpital.

14 février 1993 : Peut enfin sortir de l’hôpital pour son seizième anniversaire, après avoir vaincue la leucémie trois fois. Le seul et unique acte de violence et de mécontentement qu’il a en seize ans, c’est là qu’il le donne, au médecin qui l’a violé pendant toutes ces années, avec le consentement silencieux de sa mère. Un coup de poing. Un unique coup de poing avant de quitter cet hôpital pour de bon.

16 juin 2001 : Bénéficiaire de nombreux prêt et bourse et nouvellement naturalisé Américain, Almarik Sawyer gradue finalement de son cours d’architecture, des idées pleins la tête, mais peu de clients prêt à payer pour ses immeubles loufoques et rigolo. Il tente de leur montrer l’avantage d’avoir des hôpitaux amusant pour rendre la vie plus facile aux enfants malades, mais il trouve peu d’oreilles attentives à ses explications.

16 Juillet 2010 : Mariage d’Almarik et Rebecca Mason, malgré l’interdiction de la famille de la belle. Ils étaient tous les deux de brillants architectes et s’aimaient d’un amour presque enfantin.

21 mai 2012 : Naissance de son fils et décès de sa femme qui était pourtant en bonne santé. En fait, Rebecca Mason (sa femme) lui a caché l’existence d’une grossesse à risque de peur qu’il lui demande d’avorter et elle mourut d’une hémorragie. Almarik devint veuf et père dans la même heure.

21 Septembre 2015 : Almarik tente de se relever d’une profonde dépression où il a sombré dans un profond alcoolisme. Tentant de cacher son état d’ébriété le mieux possible, il s’occupa de son fils du mieux qu’il pouvait, soutenu par une personne qui devint rapidement sa meilleure amie et son soutien moral. Plus il travaillait à dessiner des immeubles qu’il détestait, plus il buvait. C’est un peu par hasard qu’il se découvrit une passion pour la confection de chocolat, après avoir décidé sur un coup de tête de cuisiner un peu n’importe quoi.

01 janvier 2016 : Ouverture de sa chocolaterie « Caprices Interdits » sous le thème d’un monde imaginaire et fantastique. Boutique munie d’immenses arbres en sucre aux pommes en chocolat aux multiples cœurs fondants, de décors mangeable en confiserie et de couleurs chatoyantes, on le traite de fou d’ainsi quitter un métier payant pour ouvrir quelque chose d’aussi enfantin et pourtant, Almarik trouve enfin le courage de cesser de boire pour commencer une vie plus sainte.

7 novembre 2019 : Rencontre entre Mao et Almarik. Ce qui aurait dû être des retrouvailles entre amis sonna un puissant changement dans le corps et le cœur de notre Scandinave préféré. Almarik ne connaissait pas Mao, c’était son neveu qu’il venait rencontrer dans ce Pub chaleureux et pourtant, dès les premières secondes, toute son attention fut tourné vers cet Irlandais tatoué et fascinant. Almarik qui s’était toujours considéré hétérosexuel devint obsédé par l’idée d’embrasser cet homme, de sentir ses mains contre sa peau et son souffle contre son cou. Même si les proches de Mao voyaient cette fascination d’un mauvais œil, Almarik décida d’écouter son cœur et de foncer. Il voulait découvrir ces nouvelles sensations et il voulait les découvrir avec Mao. Un regard lui avait suffi pour savoir qu’il le voulait. Un baiser lui avait confirmé que c’était lui, l’amour de sa vie. Eh oui, Almarik était aussi romantique et fleur bleue que les princes de films d’animations.

17 décembre 2019 : Un peu plus d’un mois après leur première rencontre, Almarik met Mao au défi : le rejoindre à Las Vegas pour se marier devant un Elvis. Une union originale, mal bel et bien officielle. Était-ce précipité? Évidemment. Est-ce qu’Almarik regretta ce choix? Pas du tout, parce qu’il aimait désespérément et totalement son époux. Il aurait simplement préféré qu’Aaron (Son fils) soit présent ainsi que leurs proches.

2020: Adoption du petit Marmaduke âgé de quelques mois seulement et retour du cancer d'Almarik.
Tout se mange dans cette pièce, même moi, mais ça, ce serai du cannibalisme, et c’est très mal vu par la société.
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) Tumblr_n0bvz7ZG551qdg533o1_250
  • Aucune association
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Sugar Rain
Pronom : NC.
Messages : 9778
Faceclaim : Alexander Skarsgard
Crédits : .Casper
Inscription : 20/08/2019
Multicomptes : James, Almarik, Démeter
Nombre de mots par RP : 200 à 2000 mots
Fréquence de RP : Un peu tous les jours
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 30 Jan - 13:40:34
Depuis quand les zèbres n'étaient pas d'adorables petits chevaux en pyjamas? Moi, j'aimais tout et surtout ces magnifiques animaux, mais en sentant ses sabots me piétinés, j'étais prêt à me raviser. C'était les pires équidés de l'histoire, longue vie aux licornes! Tout autour de moi, c'était le chaos et l'acouphène qui tempêtait à mes oreilles m'empêchais de m'orienter. Où étais-je? Pourquoi tout le monde paniquait? Le choc m'avait un peu désorienté mentalement. Je...je devais aller livrer des chocolats? Où étaient-ils? Paniquant à l'idée de ruiner une demande en mariage, je tentais de me relever, mais la douleur me clouais au sol. J'avais l'impression que mon corps ne m'obéissait plus, que se passait-il? Le choc m'avait propulsé dans un autre monde, comme si je n'avais plus conscience des réalités qui nous entourais. J'avais beau mesurer deux mètres et avoir une silhouette athlétique, mon esprit d'enfant malgré mes quarante ans me faisait souvent bifurquer d'un monde trop cruel et réaliste a un monde de déni beaucoup plus tendre. « Je n'ai rien fait, promis...j'ai rien brisé, c'était le zèbre...le zèbre!» Articulais-je difficilement en grognant de douleur lorsqu'une voix étrangère s'adressa à moi pour me dire qu'il allait me tirer de là. Leslie. Je ne connaissais pas de Leslie.


« Je vous assure...je...je peux rester ici...le zèbre est partit» Dis-je faiblement alors que mon nouveau compagnon tentait de chercher de l'aide pour me retirer du cratère dans lequel ma carcasse semblait vouloir prendre fossile. Il était plus qu'évident que j'allais faire un choc post-traumatique avec les animaux zébrés blanc et noir. Je n'avais pas encore remarqué l'enfant ni la seconde ombre adulte qui vint rapidement se joindre à Leslie. « Je ne sens plus mon corps...enfin, le côté gauche. le bras...» Dis-je doucement en sentant leur désespoir. Même dans ma confusion, je pouvais sentir leur découragement. De toute évidence, ni un, ni l'autre avaient réellement envie de m'aider. Pourquoi le faisaient-ils alors? Moi, je savais que je l'aurais fait, c'était dans ma nature, mais eux...j'étais souffrant, paralysé, mais pas aveugle. « Vous savez, je ne suis pas en mesure de vous en tenir rancune si vous décidez de me laisser là...et même si je le voulais, je ne sais même pas qui vous êtes...» Commençais-je à dire avant d'être pris d'une quinte de toux qui me fit grimacer de douleur. «...alors vous n'avez pas...à craindre des...des...représailles» Terminais-je en faisant un effort pour tenter de me redresser, mais la moitié de mon corps était comme mort.




@Leslie A. Sunderland & @Elvedin Henderson

[Pardon, je n'avais clairement pas vu ce sujet]


La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) Yyfoms6g
La main de zèbre ( Elvedin ; Leslie ; Almarik ) YPTgq3Ft_o

Is tú buille mo chroí...
Is leatsa mé, go dtí deireadh an ama, agus níos faide i gcéin.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum