AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-62%
Le deal à ne pas rater :
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban 60×60 cm
14.99 € 39.91 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -20%
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 ...
Voir le deal
23.99 €


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 060f (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 1juq (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
you were made to go out

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Rfnw (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Ngu7
  • Aucune association
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 24 Jan - 22:35
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


La boisson déposée, pour se consacrer à ce qu’il y avait de plus beau, en cette dernière nuit de l’année. Marla, elle n’avait pas imaginé une telle surprise : elle avait pensé à une soirée dans le canapé, à regarder des conneries, manger comme des cochons, s’en foutre partout, rire à s’en faire des crampes à l’estomac, aux joues. Les larmes aux yeux. Hurler, comme des cons. Sauter partout. S’envoyer en l’air, s’aimer toujours plus intensément, fortement, s’en brûler les doigts et recommencer à faire les cons, à savourer ces instants à deux, qu’ils gravaient dans l’esprit de l’autre, à force de sourires d’abrutis et de propos doucereux. La passion se mêlant aux enfantillages : des gamins aux problèmes d’adultes, des adultes aux problèmes de gamins. C’était qu’ils s’assemblaient, même dans les facettes les plus obscures de leurs personnalités, Marla et Mathias, rendant leur lien plus intense, chaque seconde, de chaque putain de minute. Ses prunelles azurées dans les siennes, elle se laissait caresser, recoiffer, lui souriant, de toutes ses dents, ce sourire enivrant, risette enjôleuse, capable de faire succomber de milliers de cœurs. Marla, si belle, cette femme, qui s’ignorait, ne s’attardant guère sur la splendeur dont elle disposait. Et elle le regardait, Mathias, passant ses phalanges sur sa nuque, se perdant dans sa tignasse indisciplinée, sur le crâne, qu’elle happait du bout de la peau. Ils finissaient par s’asseoir, Marla, sur ses genoux, légèrement penchée face à lui, les mains sur ses cuisses, à le fixer, brillante sous cette lune. Elle ne disait rien, se perdant dans ce jeu visuel auquel ils s’étaient accoutumés, en silence, toujours plus intensément.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 24 Jan - 23:41
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Et parce que c’est dans le silence que les âmes se lient, elle a laissé la nuit répondre à l’interrogation, la rendant encore plus céleste. Envoûtement désavoué, il s’est laissé charmer par les azurs, s’y plongeant sans faire attention à la chute : et tant pis, tant que le voyage en vaut la peine. Il lui sourit, la recoiffe, prend plaisir même à détailler les constellations qui s’éparpillent sur son visage. Les yeux remplient de ce qu’on appelle l’amour, plein de pudeur. Il finit sa bière, un cul sec, avant de se poser sur le drap, l’attrapant près de lui pour ne rien rater de son parfum, de ses gestes. Elle est fluide, si légère même qu’il se demande comment elle fait pour ne pas s’envoler à la lueur de la lune. Il passe sa langue sur ses lèvres avant de les pincer, avide de quelque chose de plus grands qu’eux : et cette tension, il la sent chez elle aussi. Jamais il n’aurait cru sortir ce genre de grand jeu : encore moins pour une femme. Mais Marla, elle n’était pas une femme. C’était une divinité. Et comme un pèlerin, il faisait une sorte de pèlerinage au nom de sa beauté, pour rendre hommage à la dévotion qu’il lui porte. Elle le regarde, il le sent : alors que ses yeux à lui se pose sur les lumières du ciel, il sent les azurs sur lui, l’intimidant un peu. Pour une fois qu’ils ne sont pas juste … Sauvages. S’apprivoisant au détour de quelques caresses érotiques. Non, ce soir, il aspirait à autre chose : une complicité, un instant rien qu’à eux qui resterait gravé dans leurs cœurs cabossés, dans leurs âmes amochées. Quelque chose qui rendrait la foi en la vie, dans ses jours les plus sombres. Ce genre d’instants qu’on se rappelle pour ne pas sombrer un peu plus dans la folie.

Et finalement, il y a ce contact visuel quand il baisse les yeux. Et il la dévore des yeux.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 060f (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 1juq (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
you were made to go out

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Rfnw (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Ngu7
  • Aucune association
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 24 Jan - 23:59
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Ses genoux finissaient par côtoyer le drap, déposé pour l’occasion, au milieu des quelques pétales détachés des fleurs, des mets préparés et des boissons, ouvertes. Dont certaines, laissaient entendre, un bruit de verre, par moments, frappé par le vent. L’on pouvait voir, les roses, happées, par cette délicate brise, soulevant que très peu, sa tignasse ébène. Marla, elle avait les lumières des étoiles, de la lune, de la ville, dans les prunelles. Le visage de Mathias, ancré, dans ses yeux céruléens. Ses propres phalanges, appuyées contre ses cuisses, couvertes par un collant à pois. C’était qu’elle avait fait un effort vestimentaire, qui faisait son effet : les esprits tellement connectés, qu’ils avaient enfilés les mêmes chaussures, Marla et Mathias. Assortis, par leurs belles gueules, assemblées, par l’attachement qui les reliait l’un à l’autre. Et ses prunelles, ensorcelantes, ne capitulaient pas : elle avait installé un jeu de regard, la gamine, rivant ses mirettes des siennes, un maigre rictus étirant le coin des lippes, charnues, désirables. Autant que l’esprit, les galbes, rendaient fou, dingue : succulente déesse, descendue sur terre, afin de rendre maboul le commun des mortels. Elle la sentait, cette tension, jamais inerte et crevée, entre eux. Sauf que… Marla ? Elle ne montrait pas grand-chose. L’on soulevait, la tignasse, virevoltant, de peu, lui octroyant ce physique avantageux, sublimant l’instant d’une féerie, d'une magie, rare en ces temps sombres. L’on notait, ses yeux de biche, qui papillonnaient à peine, ses doigts, délicatement, apposés sur ses cuisses. L’on relevait, la passion qui s’installait, l’amour, pétillant, dans les regards échangés. Sa délicatesse sensuelle. L’intensité de ce jeu visuel, qu’elle maîtrisait, à la perfection, la poupée. Et enfin, l’on pouvait voir, se pencher, sur les expressions de Mathias, qui se pinçait les lèvres, qui la dévorait du regard : sa sublime déesse.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 25 Jan - 0:10
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Et tout semblait réuni pour en faire des amoureux transis. Pourtant, l’on pouvait les voir bien plus complexes que ce simple sentiment d’amour : se dévorant des yeux, s’appelant à l’érotisme pour froisser leur corps ensemble ; perfection d’un même ensemble, comme deux pièces destinées l’une à l’autre. Des aimants, amants, pouvant se retrouver dans une foule d’inconnus : il en fallait peu pour apaiser son âme, pour réchauffer son cœur. Mathias, il aimait les jeux de regards qu’elle lançait la brune, se savait perdant avant même de commencer : mais il soutenait le regard, laissant le vent lui apporter de ces quelques notes d’agrumes de son parfum ; il regardait ses cheveux, se mouvoir au rythme de la brise. Et il descendait ses yeux sur le maquillage, qu’il prendrait plaisir à laisser dégouliner lorsque l’appel des corps se ferait trop intense ; et cette nuque, qu’il baiserait s’il n’y avait pas ce problème d’égo, d’envie d’un pas de sa part. Le décolleté, si léger, mais il devine aisément quelle frisson il lui provoquera, quel effet lui ferait un baiser, juste là, entre ses seins. Il sourit en coin à cette pensée, continue son exploration : la planète Marla, l’inconnue qui change de coordonnées dès que l’on ferme les yeux, elle était la terre qu’il cherchait à conquérir. Qu’il ne possèderait pour sûr, jamais. Mais il aimait la découvrir, redécouvrir chaque fois qu’il se revoyait. Il se délectait de ses habits, qu’elle avait dû choisir, juste pour lui : et il s’est senti spécial à ses yeux, à ce moment précis. Alors, il a remonté ses azurs pour laisser leurs océans se liés. Laissant l’univers bouche bée face à cette dualité : l’appât d’un peu plus de tensions, d’électricité. Mathias, il ne vivait que pour ces instants volés au paradis. Pour ces quelques heures de répit.

Et toi, Marla ? Est-ce que tu me vois ?
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 060f (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 1juq (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
you were made to go out

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Rfnw (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Ngu7
  • Aucune association
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 25 Jan - 0:23
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Ce serait futile de nier l’attraction, l’électricité qu’une simple caresse pouvait faire ressentir à l’autre. Le coup de jus, qu’il ressentirait, Mathias, quand ses doigts, s’apposeraient sur la peau liliale, l’effleurant, pour créer l’envie, jouer avec ses nerfs, qu’elle savait plus sensibles que les siens. Terrible tentatrice, avec une telle gueule d’ange, que le paradis avait du souci à se faire. Marla, elle ne bougeait pas, ne se laissait pas encore appeler par la tentation, de glisser ses yeux, sur sa mâchoire tendue, sur les veines apparentes de sa nuque. À ses bras et les tatouages, couvrants, ci et là, la surface pâle de son épiderme, qu’elle pourrait dessiner, de l’extrémité de ses phalanges. Sur les lèvres, désirables, tentatrices, que ses quenottes désiraient mordiller, assez pour laisser perler, quelques pois carmin, qui ruisselleraient sur son muscle rosé. Humide. Les frissons qu’il ferait courir sur sa peau, les effleurements, sur ses flancs, contournant les côtes finement apparentes. Le dos tendu, incliné, creusé, entre ses paumes brûlantes, saisissant son corps, pour le claquer, le coller au sien. Non, Marla, elle ne se laissait pas tenter, le laisser perdre de vue ses prunelles, pour détailler son décolleté, laissant les notes vanillées, sensuelles et fougueuses, de quelques touches parfumées, virevolter jusqu’à ses narines. L’enivrer sans bouger d’un poil. Un sourcil légèrement arqué, l’amusement dans ce rictus irritant de désir. Se rendant désirable, un peu plus, Marla, lui laissant le luxe de faire le premier pas. Et c’était qu’elle rendait la chose plus complexe, Marla, tendant les doigts, pour effleurer, brièvement, son menton, sentant l’électricité, le picotement, de cet infime contact. Dont la main retrouvait sa place, sur sa cuisse. Provocatrice, la joueuse.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 25 Jan - 0:36
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Les étoiles semblent briller de plus en plus, à mesure qu’il la recouvre de ce genre de regard à faire rougir les jeunes filles. Mais il a beau la dévorer du regard, il ne bouge pas. Mathias, éternel soumis à la brune, il attend, patiemment. Quelque chose, un geste, pour lui prouver qu’elle n’est pas indifférente à son regard. Que l’électricité qui semble le parcourir, l’atteint elle aussi. Il s’amuse parfois à se demander si elle vient réellement d’ici : si elle n’est tout simplement par née d’ailleurs, et invisible aux yeux des autres. Sa divinité personnelle, envoyée dans le seul but de rendre l’existence moins morose et la lune un peu plus belle. Il sourit en coin, remplaçant le désir par l’amour sans même s’en rendre compte, alors que le vent semble s’adoucir, l’amadouer à coup de fragrance vanille dans ses narines. Il ferme les yeux quelques instants, se délectant de cette odeur familière, pour laquelle il tuerait des régiments. Pourvu qu’elle ne soit qu’à elle. Qu’ils s’appartiennent. Mais Marla, elle est plus forte que lui à ce jeu : elle est même plus forte que lui dans n’importe quelle situation. Ainsi, lorsqu’elle ne pose qu’un doigt sur son menton, Mathias frissonne et repose ses yeux dans les siens. Elle reprend alors sa position initiale, s’amusant d’être une statue, à ce moment précis, pour le faire chavirer : marin à l’écoute de sa sirène, il semble perdu dans un espace-temps accessible unique à Marla. Il rapproche un peu sa frimousse de la belle, lentement, dans des mouvements si tendre qu’on ne l’y reconnait plus. Il sourit en coin, la chaleur de sa peau l’effleurant un peu. Il laisse son souffle s’éparpiller sur sa chair, rendant l’attraction plus céleste, le moment plus charnel.

Et dévorer ta peau, quelques instants. Goûter au paradis, juste à ce moment.
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 060f (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 1juq (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
you were made to go out

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Rfnw (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Ngu7
  • Aucune association
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 25 Jan - 1:07
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Elle n’avait que très peu, si ce n’était jamais, ressenti, une telle attraction, Marla. Si forte, qu’en fermant les yeux, elle pouvait ressentir, les aimants, attirant les corps, l’un contre l’autre, sans rien pour les retenir. Une force, contre laquelle, ni lui ni elle, ne pouvait quelque chose. Cette putain d’attraction, rare, entre deux êtres, longuement illustrée dans des bouquins et œuvres, que sa fibre artistique, avait dévoré. De long, en large. Ces histoires d’âmes sœurs, inexplicables. Eux, les frissons, ressentis, lorsqu’elle l’effleurait à peine, le danger, de ses prunelles, de ce désir, qui brûlait dans ces êtres, déjà consumés, depuis belle lurette, par une passion fulgurante. Dévorante. Puissante. Si forte, que rien ni personne ne pouvait défier ni comparer : il fallait le vivre, pour comprendre, à quel point, ils étaient connectés, Marla et Mathias. Leurs corps, attirés, l’un à l’autre, par la loi de la nature ou un quelconque théorème, une loi, peut-être même qu’aucun domaine ne pouvait expliquer, ce qu’ils ressentaient, l’un pour l’autre. La belle, retrouvait, ainsi, sa place, stoïque, les prémices d’une parade nuptiale, visant à pousser l’autre dans ses retranchements. Qu’il cède en premier, qu’il prenne le dessus, sur la gamine lunaire. Il s’approchait, mimant ses gestes, en bénissant sa peau, d’un souffle brûlant. Ceci eut pour effet de la faire frissonner, fermant, d’une lenteur érotique les prunelles, le rendant dingue d’elle, de sa gestuelle des plus enivrantes. Avant de le regarder à nouveau, se penchant vers lui, pour intensifier la proximité, jouant sur ce terrain-là. À un souffle de ses lèvres, qu’elle cognait de son souffle brûlant, sans capituler ni faiblir. Juste… Le piquer, un peu plus intensément, le pousser, à craquer en premier. Le rendre, encore plus fou, de sa gueule féline, de ses putains de yeux ensorcelants. Passant son muscle rosé, lentement, sur ses pulpes, qu'elle humidifiait. Encore un peu plus de tentation. Sans montrer un signe de faiblesse.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 27 Jan - 18:24
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Et peut-être qu’il l’avait conté, un nombre incalculable de fois, dans les poèmes. Ce fameux carnet rouge qui était le témoin même de toutes ses pensées, les plus douloureuses, les plus amoureuses. Marla, elle lui faisait noircir les pages de cet objet, lorsqu’elle se parait de ses plus délicieux mouvements, le tentant encore et encore. Il savait qu’elle pouvait lui faire toucher le paradis : et peut-être que ces moments-là, à la volée, quand leurs épidermes s’effleuraient, étaient plus précieux encore que lorsque l’érotisme frappait les corps et les rendaient vulnérables. Mathias, il aimait cette tension entre leurs corps : comme s’ils s’appelaient, à travers le monde. Les deux moitiés d’un même tout, il pourrait tuer pour ressentir encore et encore ça. Cette électricité entre eux, ces frissons. Et les détails de son corps qui trahissaient son envie : il voyait la chair de poule de Marla, pouvait facilement deviner ses tétons durcirent. Et ça le rendait fou, de savoir qu’il n’était pas le seul à ressentir ce genre de choses : à vouloir juste lui sauter dessus pour la posséder, et grimper de nouveau. Se parer de nos plus belles ailes pour côtoyer les anges, se déguiser pour se penser chez nous, là-haut. Mais Mathias, il aimait aussi l’attente des deux êtres, sur Terre. Il s’amusait à regarder sa langue l’appeler, son sourire lui hurler de craquer. Ce soir, Mathias ne serait pas le premier à venir. Alors, seulement, il lève la main. Et son index effleure les lippes de la déesse. Et trace un chemin brûlant du coin de ses lèvres, jusqu’à sa mâchoire. Puis descends dans son cou, jusqu’à son décolleté. Il sourit, la fixant du regard, connaissant le chemin par cœur jusqu’à son sein.

Trahiras-tu les tiens pour venir au Paradis avec moi ?
(c) TORTIPOUSS.


Marla Katz
Marla Katz






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19767-marla-katz-o-charleen-weiss-29-11 https://www.disjointedsocieties.com/t19802-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19804-marla-katz https://www.disjointedsocieties.com/t19805-marla-fleur-celeste
Surnom : Kiddo, Katz.
Âge : 26
Origines : Allemandes.
Occupation : Étudiante aux Beaux-Arts vendant ses services en tant qu'artiste free-lance et Fleuriste, en job étudiant.
Lieu de résidence : Maisonnette (Queens) avec Mathias. ♡
A New York depuis : ses dix ans.
Situation Amoureuse : Il n’y a que les yeux de l’amour qui comptent.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Trigger Warning : J'aborde en rp : conflits familiaux, violence (physique, mentale, infantile), manipulation, délinquance, sexe, enlèvement, pauvreté (ancienne SDF), troubles du comportement alimentaire, pensées suicidaires, anxiété, dépression, relations toxiques, addiction (somnifères).

Je refuse de jouer : cruauté animale (non, non et re-non), viol, prostitution, mort.

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 060f (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 1juq (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 0knu
hey kiddo
☽ DON'T BE AFRAID ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
you were made to go out

(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Rfnw (HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 5ybb
homeless
☽ J'ENTENDS LES LOUPS ☾
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Eztv
dans la nuit
Elle était belle dans la nuit, à la lueur de la lune ronde. Des rubans dansent dans ses cheveux et le vent rie à ses côtés. Sur les chemins parsemés d’étoiles, elle brille de mille feux. Ses mains implorent le ciel au temps qui se suspend. Une envolée d’oiseaux nous rappelle, qu’elle était belle, elle.
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Ngu7
  • Aucune association
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BRAINDEAD.
Pronom : Elle.
Messages : 813
Faceclaim : Charleen Weiss.
Crédits : Romanov (avatar), Myself (signature), Ethereal (icons).
Inscription : 22/11/2020
Multicomptes : Baby Meï.
Nombre de mots par RP : 200 - 600 mots.
Fréquence de RP : Lorsque j’ai envie.
Je suis plutôt : Dark et chill.
Young Idiot
(HOT) MARTHIAS » LA LUNE À 3H DU MAT. - Page 2 Lsxz6sHY_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 27 Jan - 18:49
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


Il y avait un brin d’onirisme, dans cet instant. Sous le drapé d’étoiles, en compagnie de l’astre lunaire, il n’y avait absolument rien pour perturber et entacher ce moment angélique, où l’au-delà s’était arrêté de vivre, pour admirer deux êtres, en train de tomber pour l’autre. Aux souffles retenus face à la puissance de deux regards, de quatre yeux, à la teinte assortie, d’un bleu azur, transperçant, dévastateur. L’on pouvait saisir, palper, du bout des doigts, la passion avec laquelle ils se dévoraient du regard : il y avait bien plus que de l’érotisme, qu’une simple histoire de cul, mais bel et bien une union sentimentale, des plus passionnelles, fusionnelles, à laquelle personne ne s’attendait. Fusion des âmes, des esprits, des corps, des cœurs : il n’y avait pas une seule parcelle d’eux qui n’avait pas encore fusionné, prit possession de celle jumelle. L’Absolu. Voilà ce qu’il était devenu, Mathias, le reflet, imparfait, du miroir, mais que valaient les perfections du monde, face à une telle alchimie ? Rien, que dalle. Il y avait là une partie sacrée, divine, pour laquelle Marla vibrait, bien que les sentiments, ce n’était pas son fort. Si aimante et dévouée, mais tellement pudique, que les mots ne franchissaient pas souvent ses lèvres. Elle, elle aimait les gestes, les regards, si éloquents, lorsque les cœurs ne parvenaient pas à se livrer. Le temps pouvait bien s’arrêter, l’humanité disparaître, juste rester eux, que cela ne la dérangerait pas, Marla. Se consacrer à lui, en faire son essentiel et continuer de le regarder ainsi, alors que le monde s’effondrait autour d’eux : quoi de plus beau pour des amants, que de vivre pleinement, cette fusion ? Absolument rien. L’univers captivé par ce jeu de regard, cette proximité étouffante et la capitulation d’aucuns des deux, parce que… Marla ? Elle tenait, résistait, même si l’index dessinait des frissons le long de son épiderme, dessinait ses tétons, tendus, sous le fin tissu, la faisait mordiller sa lippe inférieure, la poupée ne baissait pas les armes de la tentation. Pour dire, elle s’accrochait, passait deux doigts de son torse, jusqu’à sa mâchoire, d’une lenteur érotique, soulevait sa chemise par la même occasion. Un lent mouvement de visage, pour balayer sa tignasse, effleurant ses lippes des siennes, sans jamais baisser les yeux. Putain. D’enivrante. Marla. Les doigts envolés de son corps, retombant sur ses cuisses. L'on sentait l'électricité des épidermes, se frôlant, ces picotements, envoutants.
(c) TORTIPOUSS.






les yeux fermés, je
LIS SUR TES LÈVRES
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 27 Jan - 19:00
❝ LA LUNE À 3H DU MAT. ❞
-- (MARTHIAS 3).


C’était pour ce genre de moment que l’être humain se forçait à vivre : lorsque les deux parties se retrouvaient, pour finir par fusionner, dans une parfaite imperfection. Mathias, il n’avait jamais cru à ça : à l’amour Pure, à la passion destructrice, à l’aimant incontrôlable. A l’appel d’un autre corps, d’une autre âme, d’un autre regard. L’Autre, qui n’avait jamais été plus qu’un rien à ses yeux, Marla lui avait fait voir le monde d’une autre façon, remplissant le noir de couleurs invisibles. Rendant le monde plus léger, les moments plus beaux et le ciel moins gris. Les étoiles dans le ciel, dans les yeux, dans le cœur, sur la peau : Marla, c’était la divinité même, envoyée de quelques Dieux pour bénir l’existence de Mathias. Et il en remercierait le ciel longtemps, pour les années à venir, jusqu’à la fin. Alors il l’effleurait juste, du bout du doigt, par peur de la briser, de la salir : elle, cette beauté enivrante. Mais il la savait charmeuse, amoureuse : ainsi, quelques secondes à peine après avoir brûler sa peau, elle dégageait ses cheveux, l’invitant à l’effleurer un peu plus, les lippes caressant un peu plus les siennes. Et il souriait, d’un sourire angélique, Mathias, brûlant d’envie de la posséder. Face à une extase complète, il penchait sa tête vers son cou, embrassant la surface de sa peau avec délicatesse. La langue et les dents arrachant quelques couleurs à son épiderme, pour marquer un peu son territoire. A lui, encore et à jamais, pour que personne ne lui vole. Et finalement, une main qui vient saisir la joue de Marla, quand le visage se redresse pour la regarder.

Le pouce effleure la joue, faisant fleurir la rose.
(c) TORTIPOUSS.


Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum