AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
41.88 € 79.90 €
Voir le deal


Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
SOS d'un terrien en détresse //FT. Lugos Wolf// - Page 2 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
SOS d'un terrien en détresse //FT. Lugos Wolf// - Page 2 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
SOS d'un terrien en détresse //FT. Lugos Wolf// - Page 2 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 2 Mar - 17:36
SOS d'un terrien en détresse
L'européen ria davantage de la réaction de son camarade de fortune. Il finit par lui lâcher la main, profitant de la relativement bonne ambiance pour reprendre le volant à deux mains. Yuri s'imaginait la scène, Lugos assis devant la télé, se plaignant des incohérences du programme, tout comme le faisait son petit frère lorsqu'ils visionnaient une série médicale. Ces gens là insupportaient Yuri autant qu'ils l'intéressaient, porte-parole d'un savoir parfois plus intéressant que le programme initiale, mais souvent plus rasoir qu'autre chose.

《En réalité … Je ne suis jamais fier de ce que je fais. Mais … Ma première série était vraiment cool et elle est en streaming.》

Vous êtes arrivé à destination.

Une phrase et l'angoisse refit surface. Le policier vint chercher son regard, il lui demande si tout va bien, si il est en état d'accomplir sa mission. Et Yuri, il hoche la tête et s'élance à la recherche du bâtiment où s'était réfugié l'adolescent. Le sauvetage fut une réussite et le duo escorta le jeune homme jusque chez lui. Il avait été très intentionné l'européen demandant à de nombreuses reprises à l'adolescent si il allait bien et conversant avec lui le long du trajet. Un soupir de profond soulagement s'échappa des lèvres du Russe une fois l'adolescent en sécurité chez lui. Décidemment, cette journée de repos était plus éreintante qu'une de ses plus longue journée de travail.

《Et donc, ce verre ? Tu connais un bon bar dans les environs ?》

Le grand brun souriait à son cadet alors que celui-ci lui indiqua la direction à suivre. Le cœur plus léger et le pied plus lourd, l'homme se permit de faire un léger excès de vitesse, pressé de pouvoir jouir d'une gorge de bière bien méritée.

《Je crois que j'ai perdu dix années de ma vie avec cette histoire.》

(c) AMIANTE

Lugos Wolf
Lugos Wolf






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20101-lugos-wolf-o-avatar-incertain-13-12 https://www.disjointedsocieties.com/t20172-lugos-wolf#1112082 https://www.disjointedsocieties.com/t20173-lugos-wolf#1112089 https://www.disjointedsocieties.com/t20174-lugos-wolf#1112091
Surnom : Wolfie, une référence geek que ses amis aiment utiliser pour le comparer au loup qui apporte régulièrement son aide à un certain Mike dans le jeu vidéo Until Dawn. Mélange de gentillesse, de tendresse et de férocité, comme cet animal qui ne recule devant aucun danger et se bat pour ses convictions et ceux qu'il aime.
Âge : 28
Origines : Principalement américaines, des racines françaises du côté paternel et britanniques du côté maternel.
Occupation : Anciennement militaire déployé en Afghanistan (Capitaine, O-3 d'un escadron), éprouvé sur la durée par toutes les horreurs dont il a été témoin, parfois investigateur, sur le terrain au nom de la "paix". De retour au pays depuis janvier 2020 et Lieutenant de Police depuis (Detective Bureau).
Lieu de résidence : Brooklyn, un entre-deux intéressant d'un point de vue purement financier. Immeuble n°3 (appartement 18).
A New York depuis : toujours, malgré une interruption de plusieurs années au gré de ses missions partout à travers le monde.
Situation Amoureuse : Consacrée à une liberté qui permet de nager à vue, une relation longue qui n'a pas survécue à plusieurs années de déploiement en Afghanistan et un désir d'être surpris plutôt que de provoquer le destin.
Orientation sexuelle : Bisexuel assumé depuis toujours, il aurait pu être dangereux de s'affirmer à l'armée mais personne ne l'a jamais confronté à ce sujet-là.
Trigger Warning : Mort / Violence excessive / Injures / RP' hot

(Ce que je ne tolère pas en rp') : Cruauté animale, inceste, viol.

Lugos, un prénom celtique, inspiré par la mythologie qui l’accompagne. Une référence qui me va plutôt comme un gant. Lugos, ou, « Le Lumineux ». Une divinité spécialisée dans la communication, protecteur des arts. Je ne suis peut-être pas un artiste, mais j’ouvre grand mes yeux d’enfant devant le moindre morceau de bravoure cinématographique. ⌑ Les années quatre-vingt-dix, âge d’or musical aux yeux de plusieurs générations. Des classiques à ne plus savoir quoi en faire et un garçon qui vient au monde quelques minutes, à peine, après son frère. Des jumeaux (Neji Wolf) que tout opposera assez rapidement. ⌑ Une mère qui aime pudiquement, un père très absent, héros et bourreau à la fois. Une armoire à glace à l’éducation primitive, conservatrice diront certains. Un homme qui ne demande l’avis de personne et ne s’inquiète pas de blesser les autres. Un héros aux yeux d’une Nation tout entière, le Diable en chair et en os aux prunelles de ses enfants. ⌑ Un frère que j’ai toujours tenté de protéger en usant et abusant de mon aura de fils prodige. Moi qui, contrairement à Neji, me vouais au même chemin que mon paternel, à une carrière militaire qui ferait la fierté d’un père beaucoup trop sévère et violent. Combien de coups de ceinture, de remarques acerbes, de gifles… Tout le monde a perdu le compte, avec les années. ⌑ Bisexuel affirmé, une sexualité qui a toujours été assumée, et cela depuis mon plus jeune âge. Un premier baiser échangé avec une fille et une mauvaise impression qui m’a donné envie de faire mon coming out à treize ans, puis de me défaire de ma virginité l’année suivante avant une découverte tardive du sexe en compagnie féminine. Une préférence marquée pour les hommes malgré tout, au plus grand désespoir d’un père qui, dès lors, n’a eu de cesse d’assister impuissant à la dégringolade de son fils dans son estime. ⌑ À peine diplômé et déjà enrôlé (2010). Quelques années de formation, de petites missions à même la base militaire new-yorkaise puis l’obtention d’un premier grade (lieutenant) synonyme de premiers déploiements (2013). Un parcours initiatique dans les pas de mon propre père, lui-même envoyé en Irak en son temps (2014-2017). Un second grade (Capitaine) et l’accès à de nouvelles responsabilités. La formation d’une équipe à part entière, d’une famille embarquée en Afghanistan pour une mission sur le long terme. La violence d’un terrain sous-estimé, d’une réalité qui glace le sang et hante jusqu’au plus profond de tes rêves et un traumatisme, comme ultime coup de grâce, qui mène à une démission en mai 2019 avant rapatriement en janvier 2020. Lieutenant Détective depuis 2020, en conflit avec un père qui ne m’adresse plus du tout la parole et estime qu’une pédale dans mon genre n’aura de toute manière jamais assez de cran pour avancer dans la vie.

Célibataire, adepte des relations d’un soir, d’étreintes régulières qui n’engagent rien et n’entrainent pas le moindre problème. Ce n’est pourtant pas faute de rêver à une belle histoire, mais quelque chose semble toujours me retenir de franchir un tel pas. ⌑ Solaire, malgré une stature qui inspire la méfiance de prime abord. Je ne suis pourtant qu’optimisme et joie de vivre. Accroché à la vie au point où mes proches me taquinent souvent en sous-entendant que je sors tout droit d’un dessin animé utopiste. Mon monde, il est pourtant bien plus sombre que cela. Je préfère juste me concentrer sur la lumière afin d’éviter d’être emporté par une obscurité qui fait mal. ⌑ Sportif de haut niveau, entrainement militaire oblige, je continue à énormément m’entrainer à la salle de sport, le tout en combo avec plusieurs sports de combat qui enrichissent ma pratique professionnelle. Une petite dose de natation en supplément, lorsque la musculation me sort par les yeux. ⌑ Engagé, fervent défenseur de la cause LGBT+ au point de participer à l’ensemble des événements organisés dans les environs, qu’il s’agisse d’une Pride ou d’une manifestation plus sensible. J’apporte un soutien financier, bien-sûr, mais surtout humain à plusieurs associations qui apportent leur aide à des jeunes isolés à cause de leur sexualité. Un combat que j’ai également mené à mon échelle, que je continuerais toujours à mener contre mon père. ⌑ Gourmand, ne m’offrez pas de cookies au risque d’être récompensés par une demande en mariage. La nourriture est mon pêché mignon, j’irais même jusqu’à dire qu’il s’agit de mon talon d’Achille.

GREGOIRE (collègue)
chapitre 1 (en cours)
CLARK (psychologue / collègue)
chapitre 1 (en cours)
YURI (bénévole, allié dans l'urgence)
chapitre 1 (en cours)
DIEGO (ancien collègue, asset)
chapitre 1 (en cours)
SETH (suspect initial, match NYCMEET)
chapitre 2 (en cours)
chapitre 3 (en cours)
LESLIE (match NYCMEET)
chapitre 1 (en cours)
MACK (match NYCMEET)
chapitre 1 (en cours)
CHANI (blind date)
chapitre 1 (en cours)

TERMINÉS / ANNULÉS
MARLA (lien annulé Marla)
chapitre 1 (abandonné Marla)
LEITH (informateur)
chapitre 1 (abandonné Leith)
ALAN (politicien / allié)
chapitre 1 (en cours)
SETH (suspect initial, match NYCMEET)
chapitre 1 (sujet terminé)
When you’re constantly thinking of others and what they must be thinking or feeling or expecting, you wind up in this perpetual state of trying to please them. You see yourself through their eyes and you lose sight of who you are. Michael Soll
SOS d'un terrien en détresse //FT. Lugos Wolf// - Page 2 EuYxyPzq_o
  • United Heart
SOS d'un terrien en détresse //FT. Lugos Wolf// - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : BOY BYE
Pronom : IL
Messages : 402
Faceclaim : James Yates
Crédits : monocle.
Inscription : 06/12/2020
Multicomptes : Aucun DC.
Nombre de mots par RP : 400-1800 mots
Fréquence de RP : Plusieurs fois par semaine (disponible)
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
SOS d'un terrien en détresse //FT. Lugos Wolf// - Page 2 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 14 Mar - 19:52
" s.o.s d'un terrien en détresse "
Patience is not the ability to wait, but the ability to keep a good attitude while waiting. | @Yuri Tchekov

Son rire a quelque chose de très rafraichissant, en plus d’être extrêmement communicatif au point de faire s’emballer un rictus au bord de mes propres lèvres. Je secoue la tête en imaginant la scène et me reconcentre, l’air de rien, sur sa posture. Je le sens nettement plus détendu, ses doigts ne pianotent plus sur le volant avec cette nervosité qui le caractérisait précédemment. Il parait plus à l’aise, à même de plaisanter et d’échanger sans pour autant oublier et négliger le motif derrière ce périple. Tu ne manqueras pas d’agir lorsque le moment sera venu pour venir en aide à ce garçon dans le besoin et menacé par d’autres jeunes complètement stupides. Cela ne signifie pas pour autant que tu dois tirer la tronche tout au long du trajet, bien au contraire. Tu prendras toute la bonne humeur que tu peux obtenir de lui afin de recharger tes batteries avant la confrontation qui vous attend peut-être. Je le découvre sous un nouvel angle, plus complexe, plus intrigant également puisqu’il mentionne finalement sa carrière dans le monde du cinéma. Un acteur qui m’est complètement inconnu, sans surprise, quand on sait le retard que j’ai accumulé tout au long de mes années armée et ce même déficit que je n’ai pas tenté de rattraper depuis que j’ai pris mes fonctions de lieutenant de police. Tu as renoncé à ta première carrière pour la seconde sans vraiment trouver le temps de rebondir différemment, en qualité d’homme plutôt qu’en gentil petit soldat destiné à se crever à la tâche jusqu’à la fin de ses jours. Tu te dis souvent que tu devrais essayer, que tu n’aurais rien à perdre et tout à gagner mais ces idées sont beaucoup plus faciles à esquisser dans ton esprit qu’à véritablement mettre en action. Ce n’est pas ainsi que j’ai été éduqué. Mon père, militaire lui aussi, m’a toujours appris à être une machine et ma mère l’a laissé faire. Je n’ai jamais été trop longtemps autorisé à exprimer autre chose qu’un automatisme purement professionnel. « J’ai déjà horreur de me voir à l’écran sur les réseaux sociaux quand mes amis tournent des vidéos qu’ils publient, je n’ose même pas imaginer ce que cela doit faire de se regarder à la télévision ou au cinéma, en train de jouer. » Ce doit être une épreuve à part entière. On perçoit toujours des tas de défauts là où personne ne semble pourtant les remarquer. « Ça te dirais de… Je ne sais pas… De me guider dans ma découverte ? On pourrait se commander des pizzas ou des burgers, relever le tout de quelques bières et jeter un coup d’œil à cette série dont tu me parles si ce n’est pas trop insoutenable pour toi de la regarder ? » Je ne sais pas pourquoi je lui propose cela. Je ne le connais pas beaucoup et je n’ai pas pour habitude d’inviter n’importe qui chez moi, en dehors d’une pulsion explicitement évoquée à deux, mais quelque chose me parle chez lui et attise ma curiosité.

Tout s’emballe lorsque nous arrivons à destination. La tension monte et je compte bien capitaliser là-dessus pour faire preuve d’une efficacité qui, à l’issue de cette intervention, n’était finalement pas nécessaire. Tu ne risques pas de t’en plaindre, tu es même plutôt satisfait de ne pas avoir eu à parlementer, à t’énerver ou à songer à contacter des renforts. Tout est bien qui finit bien et le trajet du retour est paisible, une quiétude qu’il est agréable de ressentir après avoir pu échanger sur les circonstances de cet appel avec le principal concerné que nous avons ensuite reconduit jusque chez lui. Tu sais qu’il ira bien, à présent. Yuri et toi êtes parvenus à trouver les bons mots, ceux qui font du bien et apaisent suffisamment pour aider à avancer. Mes lèvres s’étirent en un immense sourire amusé lorsqu’il mentionne le verre précédemment proposé. « À quelques rues d’ici, il y a un bar sympa. Le propriétaire des lieux a remporté plusieurs concours nationaux autour des cocktails. Sa carte est tout bonnement fantastique et pourtant… J’suis plutôt du genre bière ou whisky mais là-bas, difficile de ne pas se laisser tenter par un breuvage aux ingrédients multiples et mystérieux ! » Sa remarque, en réaction à ce que nous avons tout juste traversé, me fait rire. Un automatisme que j’ai du mal à contenir, je l’avoue, et que j’adresse avec beaucoup d’autodérision. « Bienvenue dans mon quotidien. À ce rythme, je dépasserais le millénaire de vieillesse avant la fin de ma carrière ! »




icon code sleipnir.




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum