AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment :
Pokémon EB06 : chez quels marchands trouver des ...
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 22 Déc - 19:33
Love of the past
FT. Ace Park
La musique est assourdissante, ennivrante, elle te fait planner, meilleure que toutes les drogues qui te passent sous le nez depuis les deux dernières heures. Sous tes yeux, les membres de ton groupe font la fête, alors que tu restes là, immobile sur ce canapé qui t'a accompagné durant tellement de soirées, soirées auxquelles tu n'avais jamais eu envie de te venir, soirées où tu avais tout de même fait acte de présence pour ne pas décevoir les quatre emmerdeurs qui t'accompagnaient en tournée. Même si chacun d'entre eux savait parfaitement les raisons qui te poussaient à fuir ce type de soirées, ils espéraient tous que tu finirais par trouver quelqu'un lors de l'une d'entre elles, te faisant sortir de ton profond sentiment de solitude qui t'accompagnait comme une vieille amie depuis que tu avais lâchement abandonné celui que tu aimais, celui avec qui tu voulais faire ta vie.

Les yeux fermés, profitant de la vibration des basses, il te fallut un certain moment pour réaliser qu'une demoiselle avait décidé de se poser près de toi, te fixant de ses yeux verts enivrants. Ton sursaut la fit rire, alors que ton coeur battait encore la chamade après la frayeur que tu avais eu en posant tes yeux encore à moitié fermés sur son doux visage au teint basané. Je peux vous aider, mademoiselle ? Un rire franc s'extirpa de ses lèvres, alors qu'elle se rapprochait encore de toi, te faisant reculer un peu plus contre le bord du canapé. Et si tu m’amenais ailleurs ? Dans une chambre, par exemple ? Je le sais qui tu es, les stars comme toi refuse jamais une petite sauterie ! Les joues qui ornaient tes joues reflétaient bien ton sentiment actuel : tu étais extrêmement mal à l'aise et souhaitais uniquement rentrer chez toi, loin de son odeur de cannelle qui embaumait tes sens, te donnant des nausées. Bordel, pourquoi toi, pourquoi aujourd'hui ?! Un sourire désolé aux lèvres, tu t'éloignas d'elle, attrapant ce que tu croyais être ton paquet de cigarettes, te rendant d'un pas résolu sur la terrasse, pour t'en griller une et pour inventer une bonne raison de quitter cet endroit. Lorsque la lumière de la terrasse éclaira tes mains, tu fus forcer de constater que le paquet entre tes mains n'étaient pas le tien. En réalité, il s'agissait même de la seule marque que tu ne supportais pas, qui brûlait tes poumons plus que de coutume et qui te laissait ce goût détestable en bouche. Ton soupire fut bruyant, tu étais désespéré de voir que ce soir, rien ne semblait aller bien. Tu avais envie d'être chez toi, dans ta maison avec tes animaux, dans ton endroit de paix. Assis au sol, tu caressais le paquet de cigarette, portant ce nom que tu connaissais si bien, cette marque que tu ne connaissais que trop bien, car tu l'avais acheté si souvent. Cette marque, tu l'avais fumé durant des années, à l'époque où tu sortais encore avec Ace et ce soir, entouré de la fumée bleutée de cette cigarette bon marché, tu te souviens de tout ces moments, de ce bonheur qui prenait naissance dans ton estomac, qui te donnait l'impression d'être envie, d'être suffisamment bon pour lui.

La porte de la terrasse s'ouvrit, laissant sortir cette même brune qui t'avait demandé de la conduire à une chambre plus tôt, brune qui se dirigea directement vers toi, ce même sourire qui se voulait charmeur au lèvres. Elle se posa près de toi, pris le paquet de cigarette qui reposait sur ta cuisse et glissa un bâton de cancer entre ses lèvres. Surpris de sentir sa main sur ta cuisse après qu'elle y ait déposé le paquet, il te fallut usé de toute ta contenance pour ne pas la fuir de nouveau, ne souhaitant pas la vexer. Tu sais, je ne suis pas comme ça. J'aime pas trop les plans cul, donc si tu pouvais me laisser seul, je t'en serais vraiment reconnaissant... Sans t'écouter, elle laissa tomber sa tête contre ton épaule et son bras entouré tes hanches, te coinçant contre les barreaux auxquels tu avais posé ton dos. Dans un dernier moment de courage, tu tentas de la repousser, espérant de tout cœur que quelqu'un que tu connais passerait la porte de cette fichue terrasse et te libère de son emprise, à la fois ferme et pourtant si douce.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
Love of the past | ACE PARK 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
Love of the past | ACE PARK VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11966
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
Love of the past | ACE PARK CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Mer 23 Déc - 1:20


Love of the past


La vue brouillée, les pensées en désordre, tu ne sais même plus ce que tu fais ici. T’as envie de pleurer, de crier, mais aussi de te défouler et d’oublier tout ce qu’il se passe dans ta vie. T’es beaucoup trop fatigué, ces derniers temps, mais tu dois tenir pour montrer aux autres que tu es fort. Que tu vas bien. Alors que la seule chose dont tu as envie c’est d’envoyer chier tout le monde, de dire à Minki et Azriel que tu en as marre de cette guerre qu’il y a entre eux depuis que le plus âgé a découvert que tu ne fréquentais pas que lui. Que dirait-il s’il savait que tu finis souvent dans le lit d’autres hommes, que tu as besoin d’une bouffée d’oxygène pour faire partir la dizaine de litres d’alcool qui circulent depuis des semaines dans ton sang. Et tu as trouvé un endroit où te réfugier pour boire autant que tu le veux sans que quelqu’un puisse t’en empêcher. Ayant enchaîné les cigarettes les unes après les autres, tu as abandonné ton paquet sur la table. Un paquet qui paraît ordinaire mais qui te relie à une partie de ton passé sans que tu ne t’en rendes vraiment compte. Mais c’est la première marque qui t’es venue en tête lorsque tu as acheté ton propre paquet après ta rencontre avec Levi. T’as passé des années entières sans jamais toucher aux tubes de nicotine qui te faisaient de l’œil mais tu as fini par craquer et y trouver un refuge qui te fasse du bien.

Cloîtré dans un coin du salon, ton regard est fixé sur l’écran du téléphone qui fait défiler les centaines de messages que tu reçois depuis que tu es ici. T’as beaucoup trop bu et, même si tu es inconscient de la plupart de tes actes, tu perçois bien les fautes que tu fais. Et tu te rends compte rapidement que tu paieras tout ce que tu viens de faire. Soufflant, levant les yeux au ciel, tu perçois un visage qui ne t’es pas inconnu. Il est là. Il est à New York. Ou alors tu es en train de rêver, tu ne sais pas trop. Que devrais-tu faire, Ace ? Suivre ton cœur qui te pousse à vouloir vérifier cette hypothèse ou ton cerveau, bien qu’empoisonné par l’alcool que tu as consommé, qui veut t’éviter de souffrir de nouveau. Sauf que t’es pas en état de vraiment réfléchir alors tu te lèves, titubes quelques secondes, avant de t’avancer vers la terrasse. T’as bien vu qu’une femme suivait le presque inconnu mais tu t’en fous. Dans le meilleur des cas, tu viendras interrompre juste un moment d’amour entre deux inconnus. Et, dans le pire des cas, il sera vraiment là. T’approchant de la table, voulant récupérer ton paquet de cigarettes, tu fronces les sourcils en voyant qu’il manque à l’appel avant de soupirer et de piquer le dernier restant sur la table. Tu commets une erreur et tu le sais, au fond de toi, mais tu ne peux t’empêcher de te dire qu’il est peut-être de retour à New York. Tu dois lui faire payer tout ce que tu as subi quand il est parti du jour au lendemain. Alors tu sors, tu fais quelques pas jusqu’à les repérer. Et, là, ton regard se noircit rapidement et tu sens que ton cœur se serre à la simple vue de cette proximité. Tu ne devrais plus ressentir cela, depuis le temps, mais t’es pas dans ton état normal. Alors tu t’approches, affiche un faux sourire, et ne laisse le temps de réagir à aucun d’eux que tu es déjà sur les genoux de Darren. Bébé ! J’savais pas que t’serais là ! Tu rigoles faussement avant de montrer le paquet que t’as en mains, ignorant avec superbe la femme qui te fusille du regard. T’as encore échangé nos clopes, d’ailleurs. Puis tu te concentres enfin sur la jeune femme, haussant un sourcil faussement vexée. T’es qui toi ?


(c) MORNING RAIN




Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 23 Déc - 3:53
Love of the past
FT. Ace Park
La porte s'ouvrit enfin, laissant passé ce qui aurait dû être ton sauveur, mais la surprise qui te traversa en voyant le jeune homme passé le seuil de la terrasse te coupa le souffle, surprenant même la jeune femme qui ne semblait pas décidé à se redresser plus tôt. Sous tes yeux, comme un fantôme du passé, ton ancien fiancé s'approchait de toi de sa démarche titubante. Tu voulais lui parler, le toucher, t'assurer qu'il était bien présent et non pas une simple hallucination de ton esprit embrouillé par la fatigue. Tu tendis la main, mais te repris bien vite et fermas les yeux, prêt à recevoir une gifle plus que méritée, mais celle-ci ne vint jamais.

Lorsque tu sentis son poids sur tes cuisses, tu rouvris tes yeux, bougeant rapidement ta main dans laquelle reposait ta cigarette, qui se consumait seule depuis que la porte c'était ouverte sur ton ex. Dans ton geste, tu bousculas la brune, qui regardait à présent Ace avec beaucoup d'animosité, comme un prédateur à qui on avait volé sa prochaine proie. Mais tu t'en fous, d'elle. En ce moment, la seule chose qui t'importe, c'est la présence de cet homme contre toi, entre tes bras qui, sans que tu ne puisses les contrôler, avaient retrouvé leur place initial, autour de lui. Ses mots te prirent par surprise, mais firent également naître en toi un espoir qui n'aurait jamais dû prendre racine, mais qui se fraya tout de même un chemin jusqu'à ton cœur. La femme parfumée de cannelle ne semblait pas vouloir partir, restant près de toi, comme si elle avait espoir que tu la choisisses. Au bout d'une ou deux minutes de silence, elle se leva, te lançant le paquet de cigarettes que tu avais récupéré plus tôt au visage, avant de retourner à l'intérieur, non pas sans t'avoir traité de connard.

Un énorme poid se libéra de ta poitrine lorsque tu la vis s'éloigner, simplement pour laisser place à un plus gros. Tu ne savais pas quoi dire, tu ne savais pas comment lui expliquer tout ce que tu ressentais, comment lui avouer tout tes secrets les mieux enfouis. Dans un ultime moment de courage, tu pris son menton pour diriger ses yeux vers les tiens, laissant les lumières artificiels illuminés tes yeux vairons, laissant ainsi Ace apercevoir ces pupilles que tu n'arborais pas auparavant, ces pupilles qui représentaient maintenant ta pire honte, souvenirs permanents de toutes tes erreurs du passé. Ton sourire était timide, mais franc, laissant presque entrevoir l'amour que tu ressentais encore pour lui, démon de tes jours passés, qui coulait dans tes veines et qui avait élu domicile dans ton cœur meurtri. J'ai une demande avant mon exécution...Je peux fumer une dernière cigarette ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
Love of the past | ACE PARK 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
Love of the past | ACE PARK VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11966
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
Love of the past | ACE PARK CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Mar 29 Déc - 21:15


Love of the past


Qu’es-tu en train de faire, Ace ? Te rends-tu compte que tu vas sûrement faire la plus grosse connerie de l’année en cédant aux pulsions de ton cœur. Mais tu as déjà du mal à contrôler ton cœur quand tu es sobre alors, maintenant que ton corps est empoisonné par l’alcool et la nicotine, tu n’as plus les pensées claires. Bourré, beaucoup trop pour le bien de tous, tu as eu cette discussion mouvementée avec Minki qui a fini de t’achever. Si celle avec Azriel avait réussi à te calmer doucement, tu avais encore besoin de décompresser. Alors l’envie de fumer s'était montrée pressante jusqu’à ce que tu le remarques, que tu poses ton regard sur lui. Et tu le rejoins de ta démarche titubante, ne cherchant même pas à cacher que tu es ivre. Il t’as vu dans des états pire que ça pendant vos trois années de relation donc tu n’as même pas honte. Tu remarques qu’il lève une main vers toi, l’observant retomber le long de son corps alors que tu prends place sur tes genoux en jouant la comédie. Mon dieu que tu es fou, Ace, de faire cela alors que tu lui en veut depuis tant de temps. Ses bras autour de ton corps viennent te faire frissonner alors que tu gigotes pour être mieux installé sur ses genoux, perturbé par cette proximité qui réveille tant de sentiments morts en toi. Tu t’adresses à l’inconnue, fronçant les sourcils en voyant qu’elle ne s’en va pas tout de suite. Tu attends quoi, pour bouger ? Le déluge ? Ou qu’il décide de te choisir alors qu’il a l’amour de sa vie sur ses genoux ? Un rire froid quitte tes lèvres alors que la femme s’en va enfin, semblant vexée de la situation. Et tu lèves les yeux au ciel quand elle s’en va enfin, grognant à l’entente de l’insulte qu’elle lance à Darren. Pouffiasse.

Tu sursautes légèrement quand tu sens des doigts sur ton visage, te laissant manipuler sans rien dire alors que ton regard vient à la rencontre du sien. Tu analyses les moindres détails de ce visage que tu as tant observé lorsque vous étiez ensemble. Tu as l’impression qu’il n’a pas changé mais tu sais que c’est faux. Son corps est recouvert de tatouages, de ces marques que tu as vu prendre place au fil des ans par les réseaux sociaux. Et ses yeux. Ce regard qui t’as fait frissonner tant de fois et qui a changé. Tu poses l’une de tes mains sur sa joue, la caressant tendrement sans même t’en rendre compte. Sa demande te fait froncer les sourcils, perturbé par cette question alors que tu appuies sur ses épaules le temps de te soulever et de t’asseoir sur ses genoux de façon à être face à lui. Pourquoi t’achever ? Ce serait bien trop rapide alors que j’viens à peine de te retrouver. Et tu as des milliers de questions en tête, mettant sur pause tout le reste de ta vie. Bougeant doucement, tes mains prennent place sur ses joues alors que tu penches légèrement la tête sur le côté. Qu’est-ce que tu fais ici, Darren ? Tu es curieux de savoir la raison de sa présence dans cette maison, étant déjà au courant de sa présence à New York via ses fans qui suivent tout ce qu’il fait. Et tu lui souris avant de te pencher vers lui pour frôler son cou de tes lèvres, remontant lentement vers son oreille où tu murmures. T’es encore plus beau qu’avant, chéri…


(c) MORNING RAIN




Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 11 Jan - 18:52
Love of the past
FT. Ace Park
Les mots semblent se noyer dans ta gorge, coupant ton souffle et brouillant tes sens, alors que tu tentes vainement de te rapprocher de celui que tu as tant aimé, de celui qui t'a donné une raison de vivre pendant toutes ces années. Il a été ta muse, ta plus grande motivation, ton plus grand amour. Tu avais essayé de l'oublier si souvent, de brouiller son image dans celles de tout ceux qui avaient froissé les draps de ton lit, dans lesquels tu aurais aimé retrouver la chaleur de son corps, les détails de sa peau et la beauté de son être. Tu aimerais tout lui dire, tout lui raconter, t'excuser pour toutes tes conneries, pour ce jour où tu aurais dû rentrer chez toi, où tu aurais dû retourner à ses côtés. Mon am-...Ace, je t'en prie...Tu brouilles mes sens lorsque tu te trouves aussi près de moi...Tu m'as manqué, si longtemps... Ta tête se pose contre la barrière derrière toi, tentant de reprendre tes esprits qui semblaient s'être embrouillés au moment même où vos corps si complices s'étaient enfin retrouvés. Perdu, alors que tu venais tout juste de retrouver ce qui te manquait depuis tant d'années, tu reprends tes cigarettes, ton unique bouée dans tes moments de faiblesses, et tu l'allumes, regardant la lumière de la flamme vacillante éclairée la beauté des traits de son visage, ses trait que tu connaissais du bout des doigts, du bout des lèvres. Ta cigarette au coin des lèvres, tu caresses cette petite cicatrice qui n'a pourtant pas sa place sur le visage parfait de celui que tu portes dans ton coeur comme une promesse de vie meilleure. Ton touché se veut délicat, mais ton empressement de redécouvrir ce qui a autrefois été tien rend tes mouvements un peu plus brusque, plus passionné. Tes yeux se remplissent de larmes, soulignant la différence de couleurs entre tes deux iris, autrefois si bleus et si peur, maintenant corrompus par la violence de ton père.

La musique résonne toujours, mais ton coeur ne bats plus au rythme de celle-ci, il bats au rythme de ton amour perdu. Ton pouce caresse ses lèvres, les dessine, alors que tu t'approches, collant vos fronts. Laisse-moi tout t'expliquer, Ace...Laisse-moi une chance de te faire comprendre, je n'ai jamais voulu te blesser, jamais...Chacune de mes chansons d'amour ne parlaient que de toi... Tes larmes coulent, à la fois libératrices, mais aussi teintées d'une douleur bien plus grandes que tu ne pouvais l'exprimer en mot. Les as-tu écouté, Ace ? As-tu compris tout l'amour que je te porte..? As-tu compris à quel point j'étais désolé de t'avoir laissé dans l'attente de mon retour imminent ? Tu te souviens de ce jour, Darren. Ce jour qui scella ta triste descente aux enfers. Les coups de poing qui s'abattent, les insultes et la haine, les larmes et le sang qui coulent, sans personne pour arrêter le massacre dont ils étaient témoins. Ta soeur criait, ta belle-mère pleurait, mais elles n'ont rien fait. Pas par manque d'amour, non...Par peur d'être la prochaine victime de la colère effrayante et étouffante de celui que tu avais un jour appelé papa. Tu as toujours été celui que l'on aimait le moins, que l'on insultait alors qu'il était déjà au sol, mais jamais tu n'avais vécu telle violence. Était-ce dont ça, ta punition ? Était-ce donc le prix à payer pour pouvoir aimer ? Tu avais été faible, ce jour-là, enfouissant au fond de ton être ton amour démesuré, pour pouvoir te reconstruire sur des bases qui se voulaient plus saines, mais qui étaient tout aussi faibles et chancelantes que les précédentes. Tu as toujours été faible, Darren, et voici ta punition pour l'avoir été.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
Love of the past | ACE PARK 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
Love of the past | ACE PARK VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11966
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
Love of the past | ACE PARK CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Lun 11 Jan - 21:26


Love of the past


Qui aurait pu prévoir que tu allais retrouver ton premier amour dans cette soirée banale ? Que tu allais renouer avec les fantômes de ton passé et te ramener plusieurs années en arrière. A l’époque où tu étais bien trop doux pour te comporter ainsi. Une époque où tu n’aurais jamais osé faire partir cette inconnue si elle s’était trop approchée de cet homme que tu aimais tant. Dans un autre état, loin de celui que tu abordes ces dernières semaines, et tu soupires un peu quand tu vois qu’il hésite sur la façon de t’appeler. Pourquoi est-ce que tu ne m’as pas appelé comme avant ? Une question stupide parce que tu en connais déjà la réponse : il ne t’aime plus. Mais tout dans son comportement vient contredire ce que tu penses alors que tu te rapproches un peu plus de lui alors que tu l’es déjà beaucoup. Tu aimais bien quand je brouillais tes sens, avant… Tu fais une petite moue déçue alors que tu te redresses, profitant de la caresse sur ton visage alors que tu observes le sien. Pourquoi est-ce que tu pleures…? Il ne pleure pas encore, à vrai dire, mais tu te doutes que ça ne va pas tarder. Des dizaines de frissons se parsèment le long de ta colonne vertébrale quand il vient caresser tes lèvres, te poussant à déposer un baiser sur son doigt avant de perdre ton regard dans le sien. Tu ne dis rien, le laisse parler, alors que tout s’embrouille dans ton esprit. Tu n’as pas envie de parler, tu veux juste retrouver l’amour que tu as partagé avec lui pendant un temps. Et tu hoches la tête à sa question, te rappelant toutes les heures passées à écouter ses musiques pour comprendre de quoi il pouvait parler. Mais tu avais toujours voulu te convaincre qu’aucune d’elle ne t'était destinée, qu’elles parlaient toutes d’un amour imaginaire. Pourtant, Darren venait balayer tes hypothèses avec ses paroles, venant perturber ton esprit. Tu viens caresser ses joues, effacer les larmes qui y coulent alors que tu poses timidement tes lèvres sur le bout de son nez, descendant pour baiser sa bouche et faire disparaître sa peine. Ne pleure pas, s’il te plaît... Tu n’aimes pas voir les gens pleurer, encore moins Darren. Et tu recommences tes bisous, en déposant tout le long de son visage, avant de te redresser pour l’observer. Fais le moi comprendre…. Montre-le moi. Tu t’offres à lui sans penser aux conséquences, sans te souvenir que tu retrouveras le lit d’un autre demain. Et qu’on ne peut pas réparer les erreurs du passé.


(c) MORNING RAIN




Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 15 Fév - 2:27
Love of the past
FT. Ace Park
Les baisers sur ta peau te font frissonner, coupant court à tes larmes. Tu n’avais jamais vraiment pourquoi tu aimais Ace, pourquoi c’était lui et personne d’autre, mais à ce moment, à cet instant, tu compris. Ace était ce que tu n’avais jamais été, ce que tu ne pourrais jamais être. Il était fier, courageux, il n’hésitait jamais et avait été ta lanterne sur le chemin obscur qu’avait été le début de ta vie. Tu voulais l’embrasser, le faire tien une fois de plus, sentir sa peau nue sur la tienne une toute dernière fois avant de laisser le souvenir de son existence inspirer tes plus belles chansons, tes plus belles paroles. Tu voulais lâcher prise, le laisser partir, lui offrir les réponses qui entouraient ta mystérieuse disparition et ton absence, mais alors que tu le tenais contre toi, l’idée de le laisser partir te semblait si douloureuse de nouveau. Oserais-tu lui demander pardon ? Oser cette affront qu’est celui de lui demander ta rédemption ? Non, tu ne peux pas, Darren. Il a trop souffert par ta faute, comment peux-tu espérer qu’il te pardonne tes conneries ? Explique-lui et barres-toi, laisse-le vivre sa nouvelle vie, laisse-le profiter de ton absence.

D’un mouvement doux, tu l’éloignes un peu, le gardant tout de même sur toi. Ta cigarette au coin de la bouche, tu prends une grande inspiration, fixant l’horizon de ton regard si unique. Je dois tout t’expliquer avant, Ace…Je te dois la vérité, aussi douloureuse soit elle pour moi…Je t’ai menti, Ace. Je connais mon père, j’ai même une petite sœur ! Si je te l’ai caché, c’est seulement pour que tu ne sois jamais au courant de ce que je vivais là-bas…Un an après nos fiançailles, ma sœur a contracté le cancer, c’est pour ça que j’étais aussi absent… Tu reprends ton souffle, respirant rapidement, comme si tu avais retenu ton souffle depuis le début de ton monologue. Tu prends une longue taffe, pour te donner un second souffle, puis tu plonges ton regard dans le sien, encore une fois. Ma mère peu de temps après ma naissance et mon père a toujours été convaincu que c’était de ma faute, mais là, au chevet de ma sœur, j’ai vraiment cru qu’il avait changé…Je voulais te présenter à ma famille, leur faire mon coming out, mais le jour où je l’ai fait, mon père a vrillé…Il m’a frappé sans relâche, jusqu’à ce que les vaisseaux sanguins dans mon œil explose, jusqu’à ce que mon œil se teinte de brun, comme lui…J’avais trop honte, honte d’avoir été aussi faible et de t’avoir menti…J’ai cru que tu serais mieux avec quelqu’un d’aussi génial que toi, alors…J’ai fui… Tu renverses ta tête, cachant tes yeux de ton bras, comme pour cacher ton regard, ce regard de honte.

Codage par Libella sur Graphiorum
Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
Love of the past | ACE PARK 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
Love of the past | ACE PARK VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11966
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
Love of the past | ACE PARK CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Dim 7 Mar - 10:25


Love of the past


Le cœur lourd de sentiments qui se confrontent et l'esprit embrumé par les pensées alcoolisées, tu te laisses guider par ton instinct. Instinct qui te dis de l'embrasser, de le convaincre de te faire sien une nouvelle fois après toutes ces années à souffrir de votre absence mutuelle. De faire battre de nouveau ton cœur au même rythme que le sien afin de te rappeler comment c'était de te sentir aimer par un homme pour la première fois de ta vie. Que c'était le paradis de ne plus sentir les coups et de les voir être remplacés par les baisers et caresses qu'il t'offrait lorsque vous partagiez la même couche. Mais Darren ne semble pas vouloir de ça, du moins pas tout de suite, et tu fronces les sourcils quand il te force à t'éloigner de lui. Toujours sur ses genoux, ayant de toute façon décidé de ne pas en bouger, et les mains posées sur ses épaules, tu penches la tête et écoute ses paroles avec une moue concentrée. Oh. Le mot mensonge tourne en boucle dans ta tête, ton esprit ayant décidé de se concentrer dessus avant que les paroles ne viennent retrouver leur place de sujet principal. Le regard se pose sur ce visage que tu as tant aimé, venant caresser sa joue alors que tu observes cet œil abîmé par la colère d'un père qui ne mériterait même pas ce statut. Tu aurais dû rester... Un simple commentaire alors que tu te penches pour capturer ses lèvres dans un doux baiser avant que tu ne te redresses et le regarde avec une tendresse incohérente. J'aurais pu te pardonner... J'aurais tout pardonné du moment que tu revenais. Mais il t'a abandonné à ton sort, te laissant croire qu'il avait trouvé mieux que toi dans les bras de quelqu'un d'autre. Tes doigts caressent sa peau, vienne effleurer sa lèvre inférieure alors que tu affiches une petite moue triste. On allait se marier. T'allais t'offrir à lui pour l'éternité mais tout s'est arrêté du jour au lendemain. Un petit soupir quitte tes lèvres alors que tu viens te coller à lui, la tête posée sur son épaule et les lèvres non loin de son oreille. À défaut de me passer la bague au doigt... Offre-moi ma nuit de noces... Pensée alcoolisée mais désir bien présent dans tes veines.


(c) MORNING RAIN




Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum