AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -28%
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à ...
Voir le deal
59.98 €


Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Falling is allowed: getting up is a duty. 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Falling is allowed: getting up is a duty. 0f3v
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Falling is allowed: getting up is a duty. UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 18 Déc - 23:10:09
Falling is Allowed: getting up is a Duty.
Clark & Yuri
Janvier 2001 - Collège / Lycée de Moscou

Le froid. Jamais tu ne t'y habitueras à ce putain de froid hein Clark? Probablement jamais non. Bien que la température n'était déjà pas bien haute à Détroit, proche du Canada, elle était presque insoutenable en hiver à Moscou. Les lèvres bleus, le jeune homme s'engouffra dans son lycée privé payé par son grand-père maternel. Sa grande sœur, Elena,ne fit pas bien attention à lui - comme à son habitude - et s'en alla rejoindre ses amies et son petit-ami, le laissant encore une fois seul à la merci de ses agresseurs. Tu parles d'une famille. Depuis son arrivée en Russie il y a un peu moins de deux ans, ils avaient commencé par suivre des cours à la maison pour leur permettre de se remettre de la mort de leur père. Sa mère s'était remariée et les avait laissés seuls, avec leurs grands-parents qui étaient alors presque des inconnus. Clark fut alors rebaptisé Vladimir, son second prénom, pour faciliter son intégration à l'école. Intégration son cul, ouais.

Déjà à Détroit, être gamin intelligent et assidu n'avait pas contribué à développer sa popularité. Ici, il portait la double casquette : l'Américain & le Lèche-cul. Le jeune homme ne s'en était pas formalisé les premiers temps, n'étant de toute façon pas préoccupé par cet aspect là de sa vie, tentant de se reconstruire après la perdre successive de son père puis de sa mère et la nouvelle manière de vivre que lui imposait son grand-père maternel. Oui, être seul n'était pas une fatalité pour lui, préférant sa propre compagnie à celle de ses camarades la plupart du temps. Cela aurait pu continuer ainsi et ça lui aurait parfaitement convenu: seul lui et ses pensées, lui et ses études, lui et ses aspirations. Mais non, un groupe de jeunes de son collège-lycée avait pris le parti de se moquer de lui et de le brutaliser dès qu'il avait le malheurs de croiser leur chemin. Serrant les dents - et les poings - Clark encaissait. Il baissait le regard, il ne répondait pas aux provocations. Il n'avait même pas réagi quand cette petite brute de Yuri Chekov avait volé son manuel de Mathématiques, prétextant plus tard à son grand-père qu'il l'avait égaré.

Ouais... La vie de Clark Lewis - Alias Vladimir Lewis - était vraiment peu enviable au cœur de son adolescence. Mais le petit-garçon en lui était toujours présent, conservant le peu d'espoir que lui avait laissé la vie: l'espoir que tout finirait par s'arranger, l'espoir que les autres garçons finiraient par se lasser et par le laisser tranquille et peut-être même l'espoir qu'il puisse revoir sa mère prochainement, bien qu'elle ait déménagé à l'autre bout de la Russie et qu'il demeure pour le moment sans nouvelles de sa part...

@Yuri Tchekov

rainmaker


Another Day
Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Falling is allowed: getting up is a duty. 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
Falling is allowed: getting up is a duty. 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 27 Déc - 14:20:36
Falling is allowed : getting up is a duty
Hiver 2001, un hiver plus que commun pour le jeune russe qu'était Yuri. Il adorait l'hiver, presque autant qu'il aimait le cinéma. Même adolescent, il se plaisait à courir dans la neige, à s'y rouler et à y jouer malgré les contradictions de sa mère. 

encrer dans ses souvenirs à jamais, il voulait voir ce visage s'illuminer comme le faisaient ceux de ses amis dès qu'il commétait un acte que tous s'accordaient à qualifier de stupide. C'était étrange. Yuri était déjà populaire, il avait une multitude d'amis et avait même du pouvoir sur certains d'entres eux, alors pourquoi ? Pourquoi voulait il l'attention de cet étranger ? D'un américain que son père lui avait pourtant appris à détester ? D'un américain qui ne semblait pas vouloir lui prêter attention, détournant constamment le regard ? Celui que l'on nommera plus tard Le Russe ne comprenait pas. Il ne comprendrait sûrement jamais.

Ce matin là, Yuri était d'humeur joueuse, comme souvent. Il s'était rendu dans son établissement scolaire le sourire aux lèvres, son petit frère évoluant à ses côtés. Les deux adolescents étaient loin de se douter que d'ici un mois, leur père serait affecté par une terrible maladie. L'aîné baignait dans son insouciance habituelle, sautillant dans l'épais manteaux neigeux, on aurait cru un enfant. Et lorsqu'ils gagnèrent l'établissement et que son regard se posa sur la silhouette de l'homme, son sourire s'étira d'avantage. La menue silhouette du garçon était perdu sous une couche de matière thermique, il ressemblait au bibendum chamallow. Yuri était assez fier d'avoir vu cette mascotte sur grand écran, et d'avoir acquis une référence quelque peu obscure pour ses compatriotes.

Une idée traversa l'esprit de Yuri, une idée bête et méchante qui fit pourtant naître un éclat farceur dans ses iris grisés. Le plus âgé se pencha et commença a réunir les particules blanchâtre dans le creux de ses gants. Devinant les pensées de son aîné, Alekseï prit la fuite craignant d'en être là cible, bousculant au passage la réelle victime. Le plus jeune se retourna vers l'inconnu et lui cria à la volé un “сожалею”. Alekseï ne se doutait pas que son action offrit à Yuri la parfaite distraction pour lui permettre de jouer son sale coup.

Il avait rassemblé toute la neige qu'il pouvait et l'avait compressé en une grosse boule qu'il laissa tomber dans le manteau de l'américain. Il ria et se mit à tapoter la doudoune de sa victime, cherchant à étaler l'amas neigeux à même sa peau.


Yuri riait. Il était fier de sa bêtise. Il trouvait cette blague amusante et savait que son petit frère en aurait rit aussi, si il n'avait pas prit la fuite. 

«Qu'elle belle journée ! Peut-être un peu fraîche, t'en dis quoi Vlady ?» ricana t-il, des paroles nonchalantes. Des mots qu'ils auraient pu dire à des amis. Pour lui, il n'y avait rien d'autre entre eux. Juste une amitié comme les autres. Oui, il était persuadé qu'ils étaient amis. Il lui jouait des tours, souvent mauvais, mais il le faisait aussi à ses amis ! Et aucuns d'eux ne s'en offusquaient, ils riaient même avec lui. Alors pourquoi en serait-ce autrement pour cet étranger ?

(c) AMIANTE

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Falling is allowed: getting up is a duty. 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Falling is allowed: getting up is a duty. 0f3v
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Falling is allowed: getting up is a duty. UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 7 Jan - 22:00:52
Falling is Allowed: getting up is a Duty.
Clark & Yuri
Janvier 2001 - Collège / Lycée de Moscou

Avançant d'un pas prudent pour ne pas tomber dans la neige - déjà mort de froid - Clark sursauta en voyant deux autres adolescents se battre à coup de boules de neige. S'il y avait lui même joué quand il était enfant, il n'avait aucune envie de prendre part à ce genre enfantillage : Parce que ton enfance, elle s'est terminée à la mort de ton père, Clark. T'es devenu bien trop conscient de la dureté de la vie. . Un élève, Alekseï Tchekov, le bouscula sans la moindre gêne et lui dit quelque chose qu'il ne saisit pas : les milles et unes nuances de la langue lui échappant encore à cette époque. Continuant son chemin, se retenant de lâcher une grossièreté, il se retrouva soudainement bloqué sur place. Une sensation terrible de froid dans le dos. Un terrible frisson lui parcourut l'échine alors qu'instinctivement, il se recroquevillé sur lui-même. " Putain de merde!" s'écria-t-il en tentant d'enlever la neige qu'un élève plus âgé, Yuri, venait de lui rentrer dans le manteau, le gelant jusqu'aux os. Le plus vieux tapota sa doudoune pour étaler le tas de neige encore plus largement sur sa peau et Clark se mit à trembler. Froid. Terriblement froid. Cela devenait douloureux, le brulant presque.

Yuri, se moquant, s'adressa à lui pour le narguer, de toute évidence. Serrant la mâchoire pour ne pas pleurer, le jeune homme baissa la tête et se mordit les lèvres pour ne laisser échapper aucun son. Il ne donnait pas la satisfaction à cette petite brute de le voir flancher, il ne le laisserait pas gagner. Les poings serrés, il ne répliqua pas, continuant son chemin vers l'entrée de l'école. Quand il passa la porte, grelottant, il se dirigea immédiatement vers le gymnase et ses douches: il serait probablement en retard mais il avait un besoin vital de se réchauffer, là, maintenant. Une bonne douche bien chaude lui permettrait également de laisser échapper la pression retenue en son corps d'adolescent torturé. En arrivant dans le vestiaire, il retira avec précaution ses vêtements et se déshabilla complètement. Il étendit comme il le put ses vêtements mouillés et gelés sur un banc et attrapa une serviette mise à disposition sur une étagère. Quand il pénétra dans la douche et qu'il sentit l'eau chaude ruisseler sur son corps au début de musculature discrète, il poussa un long soupire, laissant échapper une larme: combien de temps encore vas-tu encaisser ce qu'ils te font, hein? Comment peux-tu tolérer de te faire humilier de la sorte ? Peut-être réagissait-il de manière démesurée, après tout, comme l'avait dit Elena: "ce n''était que des plaisanteries". Plaisanteries qui, pourtant, meurtrissaient son cœur et abîmaient parfois son corps. Une balle de football tiré dans le dos, un croche pied fait à la cafétéria, un coup d'épaule violent et maintenant, de la neige à même sa peau... Et c'était sans compter les railleries dont il faisait l'objet au quotidien. Il n'était que le bâtard, fils d'une russe et d'une "sous-merde d'américain". Pourquoi est-ce que sa sœur ne bénéficiait-elle pas du même traitement? Parce qu'elle est belle, Clark, et que toi tu es juste petit, maigrichon et que ton intellect fait de toi une proie facile.

@Yuri Tchekov

rainmaker


Another Day
Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Falling is allowed: getting up is a duty. 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
Falling is allowed: getting up is a duty. 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 13 Fév - 17:21:42
Falling is allowed : getting up is a duty
Il était fier de lui le Yuri, il souriait le Yuri, il s'était amusé le Yuri. Son petit jeu avait été bref mais il avait divertissant et il était presque certain que cette frasque plairait à son père, c'était toujours le cas. Parfois, papa Tchekhov était si fier qu'il lui frottait la tête en riant, ce qui était, pour sûr, le geste le plus affectueux qu'il n'ai jamais eut à l'égard de son aîné. Une affection paternelle et des rires amicaux qui n'avaient de cesse de l'encourager à continuer, à aller toujours plus loin. Cette fois-ci, l'impulsion fut donné par Antom, un ami du Russe et un camarade de classe de l'américain qui avait ce dernier en horreur. Antom, il avait observé la scène de lui et ne s'approcha de son ami qu'une fois le futur psychiatre hors de sa vue.

Antom, il se pencha sur l'épaule de son aîné et l'encouragea à poursuivre, comme le petit diable qu'il était, toujours là pour encourager Yuri, toujours là pour pousser Clark dans ses retranchements. Il lui fit remarquer que sa victime s'était retranché dans les vestiaires, sans doute pour se changer, il lui fit remarquer qu'elle était seule là dedans puis il le mit au défi de lui voler ses vêtements, comme il l'avait mit au défi, quelques jours auparavant, de voler le soutien gorge d'une des filles de sa classe. Yuri hésita un instant, la première fois s'étant finie sur une convocation dans le bureau du principal. Mais Antom insistait et lui proposait même de se joindre à lui. Yuri finit par céder.

À pas de loup, les deux adolescents rentrèrent dans le vestiaire. Cet endroit était sûrement celui que Yuri maudissait le plus, celui où il ne pouvait que voir ces corps qui lui était interdit d'apprécier, celui où sa déviance se faisait douloureuse. Mais il ne laissait rien paraître, il ne pouvait pas se le permettre, il n'a qu'à détourner le regard et serrer les dents. Yuri se hâta, il prit le tas de linge et se précipita à l'extérieur. Antom attacha l'une à l'autre les chaussures de Clark avant de lancer la paire dans un arbre. Yuri, lui, se contenta de disperser les textiles, aux quatre coins de la cour, il ne conserva que les chaussettes qu'il roula en boule avant de les jeter à son complice. Et les deux garçons attendirent leur victime, accoudés à l'arbre face à la porte et dans lequel pendait la paire de chaussures. Ils riaient de leur méfait en se renvoyant continuellement cette balle improvisée.
(c) AMIANTE

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Falling is allowed: getting up is a duty. 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Falling is allowed: getting up is a duty. 0f3v
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Falling is allowed: getting up is a duty. UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 20 Fév - 23:28:39
Falling is allowed : getting up is a duty
Le corps glacé jusqu'aux os, Clark grelottait en arrivant dans les vestiaires et retira ses vêtements avec une précaution toute particulière, les déposant sur le banc pour qu'il puisse sécher un minimum le temps qu'il prenne une douche bien chaude. Oui Clark, sois plus intelligent qu'eux. Ce n'est qu'un mauvais moment à passer après tout. Et pourtant, il avait beau se répéter cet adage que lui auraient répétés ses parents s'ils étaient à ses côtés, il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir terriblement humilié. L'eau chaude vient caresser sa peau pâle, presque de porcelaine, la faisant légèrement rougir alors qu'il se malmenait mentalement. En quoi était-ce difficile de se défendre face à ces petits frappes de Yuri et Alekseï? Poussant un soupir, il sut que c'était difficile parce qu'il n'avait pas le courage d'ouvrir la bouche. Il n'était pas chez lui, ici, et la terre entière semblait décidé à le lui faire comprendre. Avec ses cheveux bruns, ses yeux en amandes et son nom Américain, il n'avait rien pour plaire ici. Le surnommer Vladimir n'avait pas eut la moindre influence sur son intégration et l’adolescent se demandait s'il parviendrait un jour à se sentir chez lui dans ce pays qu'il avait plutôt tendance à mépriser pour le moment. Oui... Clark était un pariât et il le portait même sur son visage laiteux.

Entendant la porte des vestiaires s'ouvrir alors qu'il était encore sous la douche, le jeune homme prit soudainement peur : et si quelqu'un le surprenait à utiliser les douches sans autorisations? Il ne voulait pas attirer l'attention sur lui ni risquer de faire convoquer son grand-père avec qui il n'était pas très à l'aise. Sa grand-mère se montrait souvent compréhensive mais le patriarche de la famille Ivanov ne cessait de lui répéter qu'il était trop faible. S'il apprenait qu'il était allé prendre une douche à cause du harcèlement d'autres élèves, les reproches doubleraient de plus belle et le peu de considération de l'homme pour son petit-fils fondrait comme neige au soleil. Priant pour ne pas être découvert, Clark

Entendant la porte une nouvelle fois, le jeune homme soupira de soulagement et retourna vers ses affaires, une serviette de bain autour du corps. La stupeur le frappa: ses affaires avaient disparues..! Réprimant une vive envie de pleurer, ne comprenant que trop bien la situation, Clark poussa un long et profond soupir. Yuri... Quand est-ce que ce sale petit con lui foutrait-il la paix? Que pouvait-il faire ? Quelles étaient ses options? Il ne pouvait pas rester dans les vestiaires toutes la journée, il lui faudrait bien récupérer ses affaires pour rentrer chez lui. Il ne pouvait pas rentrer en serviette de bain... La seule option - douloureuse et angoissante - consistait à partir à la recherche de ses vêtements. Cachant son sac à dos dans un endroit du vestiaire discret pour qu'on ne lui vole pas à son tour, Clark resta immobile devant la porte un bon quart d'heure avant d'oser quitter les vestiaires. Marchant dans les couloirs uniquement entouré de cette serviette de bain autour de la taille, Clark dévoila avec une certaine honte son corps bien trop frêle à son goût et à celui de son grand-père. L'homme lui faisait suivre des cours de Systéma et si les prémisses de sa musculature étaient maintenant visibles sur son corps nacré, il était encore loin de l'idéal attendu par son ainé. Les regards se posaient sur lui et Clark fit son possible pour les ignorer, cherchant ses vêtement du regard. Ouvrant la porte qui donnait sur la cours, il les repéra vite à même le sol aux quatre coins de la cour.

Déglutissant, il commença à avancer d'un pas rapide vers son caleçon se trouvant non loin de lui. Il eut le temps de l'enfiler avant de voir Yuri et Anton jouer avec sa paire de chaussette, celle-ci faisant office de balle. Les dévisageant, il poussa un soupir pour se contenir et marcha pied nu sur la neige jusqu'à son pantalon. Par pitié qu'ils le laissent simplement se rhabiller et s'en aller. Que la situation n'aille pas plus loin...


(c) AMIANTE



Another Day
Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Falling is allowed: getting up is a duty. 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
Falling is allowed: getting up is a duty. 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 9 Mar - 17:52:09
Falling is allowed : getting up is a duty
Un sourire carnassier avait prit place sur les lèvres d'Anton lorsqu'il vit le plus jeune déambulé à moitié nu dans la neige. Un sourire qui apparu sur le visage de Yuri, quelques secondes plus tard. Des secondes durant lesquels Yuri se demandait si ils n'allaient pas trop loin, des hésitation qui furent vite balayer. Ce n'était qu'un jeu, et si l'américain ne voulait pas être l'objet de ce jeu, il n'avait pas qu'à être comme eux, ne pas être si différent, ne pas attirer l'attention.

Ce fut Antom qui lança les hostilités, délaissant la ball de linge pour s'atteler à la confection d'une boule de neige qu'il lança sur le dos de futur psychiatre. Yuri ria, félicitant son ami pour son brillant lancé, lui assurant qu'il avait dû être complexe de le réussir, que Clark était si frêle et si pâle qu'il semblait se fondre dans la neige. Les deux adolescent rièrent une nouvelle fois alors que l'acteur en air s'approcha de celui qui deviendrait un jour son colocataire. L'homme aux traits tirés venait d'enfiler son pantalon et faisait désormais face à son compatriote qui ne pouvait se défaire de ce sourire. Yuri jeta la paire de chaussette au visage de l'autre garçon.

《Bah alors, la pédale ! On est tout gêné à l'idée de se montrer ? C'est plus facile de reluquer ! T'es un putain de pervers, Vlady. Un vrai cinglé !》 Le russe s'approchait de plus en plus, se faisait de plus en plus menaçant. Il n'avait jamais été très grand, Yuri, au plus grand désespoir de son père, Alekseï menaçait déjà de le dépasser, mais en cet instant présent, Yuri était légèrement plus grand que sa victime dont il devait bien peser le double, rendu plus trapu par ces années de sport. Il s'en approcha jusqu'à sentir l'haleine de sa proie sur sa joue. En une fraction de seconde, le plus jeune s'était retrouvé au sol, poussé par son aîné qui riait toujours plus.

《Oh aller Vlady ! Debout ! Attends … Tu vas pleurer ?》 Son rire se fit toujours plus fort alors qu'il tourna le dos à sa victime, portant son attention sur Anton, son complice qui n'avait pas quitter son arbre. 《Je crois qu'il va pleurer ! On devrait appeler la môman de ce gros bébé ! Il va avoir besoin qu'on lui change sa couche.》 Des rires. Toujours plus de rire. Des rires qui se fichaient éperdument des émotions de leurs victimes. Rire de lui, pour ne pas que l'on rit de moi. Une stratégie de survie comme une autre.

(c) AMIANTE

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Falling is allowed: getting up is a duty. 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Falling is allowed: getting up is a duty. 0f3v
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Falling is allowed: getting up is a duty. UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 9 Mar - 21:50:09
Falling is allowed : getting up is a duty
Marchant d’un pas maladroit jusqu’à son pantalon, il parvint à l’atteindre avant de se prendre une boule de neige dans le dos. Le choc du froid sur sa peau nacrée et l’impact de l’objet bien trop compact lui arrachèrent un cri. Douleur [i]. Entendant les rires de ses deux ainés, Clark se figea en entendant que d’autres venaient de les rejoindre, envahissant l’air glacé de rire gras et cruels. Le commentaire de Tchekov lui fit mal, vraiment mal. Il le savait, qu’il était frêle, il le savait, qu’il était pâle. Et pourtant, cette pâleur et cet élancement réussissait parfaitement à sa sœur aînée qui était aussi populaire et appréciée qu’on pouvait l’être. Il croisa d’ailleurs son regard et la supplia de ses yeux ébènes de lui venir en aide. L’adolescente de quelques années son ainée détourna le regard, prenant son petit-ami par le bras pour l’éloigner de la scène qui se jouait devant ses yeux. [i] Trahison. Apeuré, désorienté et frigorifié, Clark parvint à enfiler son pantalon avant de retourner pour faire face à ses deux agresseurs. A peine eut-il rencontré le regard myosotis de Tchekov qu’il se mangea sa propre paire de chaussette dans le visage. Humiliation. Les mots du russe le piquèrent au cœur alors qu’il récupérait sa paire de chaussette et la fourguait dans ses poches. Pervers ? Toi ? Non… Je n’ai rien d’un pervers. Il était vrai que son regard avait trainé de rare fois sur les corps de ses camarades de classe mais il ne s’était permis aucune pensée à ce sujet, réprimant cette possible attirance qu’il aurait pourtant eu tout le loisir de de découvrir dans un autre pays. Dans ton vrai pays… Relevant son visage trop fin, il vit avec horreur l’homme avec qui il partagerait un appartement dans le futur s’approcher de lui, l’air menaçant. Va-t-il encore te frapper ? Et il se rapprocha bien tôt, plantant son visage à quelques centimètres du petit brun. Clark fixa son regard sombre dans le bleu de celui de son bourreau et frissonna en sentant son souffle sur sa peau. Tu n’en as pas encore conscience, Clark, mais un jour ce visage proche du tiens te fera frissonner pour une toute autre raison, soulevant ton cœur, tourmentant tes pensées … A peine eut-il le temps de cligner des paupières qu’il se retrouva violement projeter au sol, son dos rencontrant le béton glacé de la cour.

Petite merde. La voix de son grand-père raisonna alors en son fort intérieur. Batard. Clark sentit une boule envahir sa gorge. Ta mère a engendré une petite pédale. Souvenir bien trop récent d’une gifle et son ainé qui le poussait sur le ring face à son entraîneur de Systema. Je ne tolérerai pas que ma chaire soit aussi faible que toi. Un coup de poing. Une dent cassée. Défends toi. Un coup de pied dans le ventre. Du sang craché. Tu vas te défendre bordel ?! Une larme coula le long de sa joue et son regard se fit soudainement éteins. Pourquoi est-ce que les gens ne jugeaient qu’à travers la violence et la haine ici-bas ? Qu’avait-il fait pour mériter tout ça ? Tu n’as qu’à te défendre, Clark. Non. Il avait bien trop peur des répercussions.
Et alors qu’il allait rester là, en boule sur le sol, Tchekov parla de sa mère. Maman… Cette mère dont il n’avait plus vu depuis plus d’un an. Cette mère qu’il avait perdue, éloignée par un nouveau compagnon trop possessif. Cette mère, alors, qu’il ne reverrait jamais et dont il n’aurait des nouvelles par téléphone une fois tous les six mois avant qu’elle ne finisse par s’éteindre aux abords de la Sibérie quelques années plus tard.

Des rires, encore des rires. Encore trop de rire. Humiliation, douleur, colère. Colère ? Fureur. Se redressant, l’adolescent chétif rencontra le dos musclé de Yuri Tchekov. Tapotant son épaule, parce qu’on ne s’en prend pas à quelqu’un qui est de dos, Vladimir avait dit son grand-père, il rencontra une nouvelle fois ce regard bien trop bleu et ce visage fin. Ce visage fin qu’il frappa d’un violent coup dans la mâchoire. Faisant chuter l’ainé, il le rejoignit au sol, fracassant son poing contre son nez bien trop droit. Un coup, puis un autre et encore un autre. Il n’entendait pas les cris, Clark. Il ne voyait pas le sang qui été venu recouvrir la neige. Se redressant, il abattit son pied dans l’estomac de l’autre adolescent. Lui adressant un regard, il se pencha au-dessus de lui, s’accroupissant et murmurant : « Quoi Tchekov ? Tu vas chialer ? » demanda-t-il d’une voix froide, avant de se redresser et de lui cracher au visage : « Eh bien chiale. » Puis il se remit sur ses pieds, adressant un regard meurtrier – littéralement – à Anton : « Quoi ? Tu as quelque chose à dire ? » Avançant d’un pas vers lui, l’autre adolescent recula : « C’est bien ce que je pensais. Dégage. »

Clark Lewis, alias Vladimir Ivanov, alla récupérer ses derniers vêtements pendant que d’autres élèves allèrent avertir un professeur. Il fut emmené chez le proviseur et son grand-père vient le chercher. Il s’attendait à se prendre des coups, Clark, il s’attendait à se faire punir. Mais non. Contre toute attente, le patriarche Ivanov le félicita. Le lendemain, quand il croisa Yuri et son visage amoché, il n’eut pas une once de culpabilité. Parce que cette petite merde le méritait. Avait-il alors pensé. Et il l’avait pensé des années durant. Jusqu’à ce que la rage et la rancœur face place à la maturité, à la sagesse et cette vie dramatique qu’il avait enduré.

Plus de quinze années plus tard, des images qui autrefois l’avaient laissé de marbre, venaient le hanter. Ce corps que tu as frappé jusqu’au sang, sur lequel tu as craché, tu aimerais pouvoir le toucher d’une toute autre manière aujourd’hui. Tu aimerais l’enlacer, l’embrasser, le protéger du monde et en particulier de ce monstre que tu avais été en le blessant et en l’humiliant. Clark croyait-il au destin ? Peut-être bien ? Le jeune Vladimir Ivanov n’aurait jamais compris pour quelle raison il acceptait de partager un appartement avec cet ainé qui l’avait pourtant tant torturé. Le jeune Vladimir se moquerait de lui, en affirmant qu’il était idiot de sourire à ses plaisanteries et de sentir son cœur se réchauffer quand il croisait sa frimousse. Vladimir te traiterait de fou, Clark. Et il aurait probablement raison de le faire.


(c) AMIANTE



Another Day
Yuri Tchekov
Yuri Tchekov






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t20168-yuri-petrovovitch-tchekov-o-finn-wittrock https://www.disjointedsocieties.com/t20210-yuri-tchekov#1114648 https://www.disjointedsocieties.com/t20208-yuri-tchekov#1114644 https://www.disjointedsocieties.com/t20209-yuri-tchekov#1114647 https://www.disjointedsocieties.com/t20236-yuri-tchekov#1116311
Surnom : Yuri déteste que l'on ne respecte pas son prénom, refusant tout diminutif ou toute américanisation. Mais cela n'empêche pas ses amis les plus provocateur de l'appeler Yuyu, Riri ou encore Ducky, moquerie comparant son élocution à celle de Donald Duck. Les médias parlent souvent de lui comme étant Le Russe.
Âge : 35
Origines : Russe, né en Russie, de parents russes. Sa généalogie est complexe, croisant de multiples origines, européennes comme outre Atlantique, des croisements qui ont, pour la plupart, eût lieu en temps de guerre.
Occupation : Yuri est acteur. Et quel acteur ! Un acteur de renom ! Il est LE méchant du cinéma, toujours là pour tabler sur les clichés infligés à la Russie. Il est LE vilain russe, celui qu'on s'imagine armé d'une kalashnikov, la clope au bec et une flasque de vodka en poche.
Lieu de résidence : Il s'est installé dans un loft industriel, niché en plein Manhattan
A New York depuis : Yuri est arrivé aux Etats Unis au courant de l'an 2010. Il a résidé 5 ans à Los Angeles avant de s'installer à New-York en 2015, motivé par une simple envie de changement.
Situation Amoureuse : Célibataire, volage
Orientation sexuelle : Le genre de ses partenaires n'a aucune importance pour lui, du moment qu'ils savent faire ce qu'il y a à faire
Trigger Warning : Il est possible que je parle de maladie (type cancer, sida), de racisme, d'homophobie et de transphobie. Certains RPs risqueront d'être violent, des violences aussi bien psychologiques que mentales. D'autres encores pourraient être HOOOOOOOOOOT.
En bref, je suis une joueuse qui aime les dramas et qui est prête à tout pour faire vivre l'enfer à ses créations. Oui, c'est du sadisme. Mais ce n'est pas pour autant que je ne m'adonne pas aux RPs fluff ! ;-)

Généralités & Banalités

Homme cisgenre || Acteur, il est LE méchant du cinéma. Il n'est casté que pour des rôles de méchant russe dans des film d'action, de bras droit dans des films mafieux et de meurtriers dans les thriller. Cette avalanche de cliché lui a permis de faire son trou et de profiter de sa célébrité et de son argent || A une grosse carence en tendresse qu'il cherche à combler avec les mots doux des autres. || Gaucher || Il déteste l'odeur du tabac. Un comble pour un acteur condamné à jouer des personnages accros à la nicotine. || Il passe beaucoup de temps sur NYC, essentiellement pour sortir des blagues nulles. || Il a un fort accent russe, il pense qu'il ne le perdra jamais. Son frère constate avec regret qu'il a déjà commencé à disparaitre. || Lorsqu'il ne veux pas répondre à une question ou désire aborder quelqu'un, il fait souvent semblant de ne pas comprendre langue. En réalité, il est quasiment bilingue. || Tatoué, il a une manchette au bras droit. Le bras gauche est entièrement couvert. Des ronces montent le long d'une de ses chevilles alors qu'un pin-up campe sur sa chute de rein. Ses tatouages sont dans un style American Old School. Il se les ait tous fait aux États-Unis, première dépense ostentatoire qu'il s'est permis. || Il ne conduit pas et n'a pas le permis D'abord amateur de marche à pied, il fait désormais appel à une entreprise de chauffeur privée. || Extrêmement dépensier, Yuri déteste voir son argent s'accumuler sur son compte. Il le dépense à outrance et en profite pour faire des dons à des oeuvres caritatives. || Il a horreur des enfants. Il dit qu'il n'a pas la patience de s'en occuper. Mais leur tendance à réclamer en permanence de l'affection et de l'attention l'énerve. Il refuse de se retrouver avec eux, ne voulant pas remettre en question son enfance
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne ut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
Falling is allowed: getting up is a duty. 2abaef45b89fb74865313c528659043f6d98d210
  • Aucune association
Falling is allowed: getting up is a duty. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Aurore
Pronom : Elle
Messages : 460
Faceclaim : Finn Wittrock
Crédits : Avatar par Visenya, icone par Alwaystuffs (Tumblr ×2)
Inscription : 11/12/2020
Multicomptes : Ash (VS Evil Dead) Miller & Adam "Le-Patricide-c'est-cool" Skywalker
Nombre de mots par RP : Je ne tiens pas de compte ... Mais j'appartiens déjà à un forum qui a un minimum de 300 mots par post.
Fréquence de RP : Je RP le plus souvent en semaine, le soir. J'essaie de répondre dès que je le peux.
Je suis plutôt : dark et chill.
Carbon Burst
Falling is allowed: getting up is a duty. 8z7wjfs4_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 12 Mar - 14:52:29
Falling is allowed : getting up is a duty
Il fut surprit, Yuri, lorsqu'il sentit une légère tape sur son épaule. Il se tourna vers sa victime, sourcils froncés et bouche ouvert, prêt fustigé l'homme. Pour qui il se prenait cet américain ? Ne pouvait-il pas rester au sol, là où était sa place ? C'était ce que l'européen s'apprêtait à dire mais il eut à peine le temps d'ouvrir la bouche qu'un poing vint heurté sa mâchoire. Tout se passa très vite, trop vite. Le russe s'écroula, s'étalant sur le manteau neigeux. Un autre coup s'abatit sur son visage. Et encore un. Encore un. Il sentit quelque chose couler de son nez devenu douloureux. Il sentit les larmes lui monter aux yeux, des larmes de douleur dont celui qui était désormais l'agresseur se moqua. Clark si violent, humiliant sans remord l'autre, était-ce qu'il ressentait au quotidien ? La vision de Yuri s'était brouillée alors qu'il tentait de se protéger des coups de l'autre homme. Il entendit des cris. Et bientôt, sa vision se résuma à du blanc taché de rouge. Le rouge de son sang qui envahissait peu à peu le manteau neigeux. Le rouge de son sang sur les phalanges nacrée du futur psychiatre.

Ce jour-là, l'aîné des Tchekov se retrouva à l'infirmerie alors que son agresseur prit la direction du bureau du principal. Yuri se fit disputer ce jour-là. 《Tu n'es donc pas capable de te défendre ? Tu es faible ! C'est cette vacherie de théâtre qui te rend si faiblard !》. Alekseï se fit également sermonner, leur patriarche estimant qu'il aurait dû prendre la défense son l'aîné, qu'il l'avait laissé à son sort et que cela était impardonnable, que jamais rien ne devait les séparer. Ironique. Suite à cet "incident" l'européen se mit à éviter l'autre adolescent, répétant aux autres élèves de l'école que Clark était effrayant, qu'il n'était pas normal, qu'il était fou et qu'il était très certainement un psychopathe. Des mots qu'il se répétait dès qu'il croisait son propre reflet, maudissant cette pédale qui l'avait humilié, voulant la mort de ce connard qui lui avait cassé le nez, souhaitant le pire à celui qui lui avait fait perdre le peu d'estime que son père avait daigné lui accorder. Yuri Tchekov était un adolescent amer.

《Si tu devais dire une chose au petit Clark, ques-ce que se serait ? Si je devais dire une chose au jeune moi … Je lui dirais que c'est un idiot fini.》

(c) AMIANTE

Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum