AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-23%
Le deal à ne pas rater :
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de bois (Jusqu’à 10 ...
69.90 € 90.90 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 15 Déc - 17:41
Depuis que tu as accouchée, je t'ai laissé du temps. Je t'ai laissé te reposer, reprendre ton souffle et surtout commencer à t'y faire avec ta nouvelle vie. Je ne voulais pas t'étouffer à venir te rendre visite trop tôt, je me doute bien que tu as besoin de beaucoup de repos. Je ne suis pas con, non plus. Mais désormais que quelques semaines se sont écoulées, depuis ce moment marquant de ta vie, il est venu le temps de te rendre visite et de venir rencontrer ce petit bout de chou qui est ton fils. Il me tarde de le prendre dans mes bras, mais aussi de savoir comment ça va. Je veux voir de mes yeux l'état dans lequel tu te trouves, puisque malgré tout ce que tu peux dire ou faire, je sais qu'au fond de toi, le fait que le père de cet enfant ne veut pas reconnaître la paternité te chagrine. Et je veux être là pour toi et botter le cul à cet imbécile, s'il le faut.

Cognant à ta porte, j'attends de pied ferme que tu viennes m'ouvrir avant de te prendre dans mes bras. Je ne sais pas, depuis que je t'ai rencontré, je me suis pris d'affection pour toi. T'es comme ma deuxième sœur et quiconque voudra te faire du mal devra me passer sur le corps avant toute chose. Suis-je un peu trop protecteur?! Sans doute, mais je suis comme ça et on ne me changera pas. Tout ceci vaut également pour l'alcool et la drogue, soyons clair à ce sujet.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 15 Déc - 19:01


Two of us against the rest of the world

lles nuits sont encore bien courtes, mais la joie n'est que plus grande encore. les journées sont toujours si bien chargées, mais la fatigue ne se fait pas trop ressentir encore. pouvoir être à la maison. profiter de ses animaux, des premiers jours et premières semaines de Celian, tout en travaillant. passant des coups de téléphone, enchaînant par visioconférence, congé maternité obligeait, les dernières réunions de l'année avec les quelques personnes qui travaillaient en sa compagnie et celle de son amie. des feuilles éparpillées qui n'était jamais bien loin de son ordinateur, ou son poste de travail comme elle l'appelait si bien. cette table de cuisine qui était jonché de travail en tout genre. les derniers préparatifs concernant la marque à finaliser. les commandes à suivre et à réceptionner. mais aussi les idées de la prochaine collection à coucher sur papier. elle n'avait jamais bien l'occasion de s'ennuyer Opale, ayant toujours quelque chose à faire. mais elle trouvait encore le temps, les minutes pour s'endormir sur son canapé. Celian dans son landau pas bien loin d'elle. Robby et Bambi allongé à ses pieds ou dans ses bras. chacun d'eux veillant sur le bébé endormi ou leur maîtresse endormie elle aussi.
cette fois-ci, ce n'était pas endormi sur son canapé qu'elle était, ni assise à travailler sur l'ouverture prochaine de la marque, mais assise par terre. le sourire grand à jouer avec Bambi, le regard se perdant par moment sur son fils, perdu entre deux sommeil, non loin d'eux. et c'est un bruit venant de l'entrée qui la stoppait dans son amusement. se relevant pour venir ouvrir, c'est un Bambi excité qui la suivait de prêt. jamais il la lâchait depuis son retour de la maternité. « Ewan ! » et son sourire se faisant presque plus grand encore à la vision de son ami devant elle. « Je suis contente de te voir, comment tu vas ? » dit-elle tout en se décalant pour le laisser entrer sous les assauts euphorique de son jeune chien.

@Ewan Skiver two of us against the rest of the world (opale) 532282167



(c) MORNING RAIN




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum