AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-48%
Le deal à ne pas rater :
[Offre Prime] Sonnette vidéo connectée Ring Video Doorbell Wired + ...
49 € 94 €
Voir le deal


Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
[NYCDARE] Diego Parra VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
[NYCDARE] Diego Parra DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 9 Déc - 0:07
Come What May Diego [NYCDARE]
Mercredi 9 décembre, 23 h

Le regard baissé, un bonnet sur la tête avec sa capuche de sweat par dessus, un blue jean abîmé et cet air du mec qui sait qu'il va faire une connerie. Elle était ainsi, la dégaine de Diego Parra qui s'apprêtait à braquer un flic en patrouille qu'il suivait depuis une bonne demi-heure, attendant simplement le "bon moment". Et pourquoi tu fais ça, déjà? Parce que t'as juste besoin de ce frisson que tu ne ressens que sur ta moto. Parce que ton quotidien t'ennuie. Parce que tu t'es engueulé avec lui . Il priait d'ailleurs tous les dieux de l'univers pour que son petit ami ne soit pas vigilant à son compte Dare ou qu'il finisse pas en rire avec lui. Tu ne te sens pas coupable d'en faire qu'à ta tête alors que tu lui as dit que tu ne le ferais pas? Si... Et pourtant. Il ne cessait d'y penser depuis lors, l'idée s’insinuant dans son esprit si profondément qu'il était maintenant impossible de la déloger: il voulait réaliser ce défi.

Captant que le policier s'avançait vers une zone moins fournie en caméra de surveillance, il alluma sa caméra et commença à filmer. Chuchotant, il se filma en mode selfie: " Salut tout le monde, c'est Diego. Alors... Je suis en train de suivre un policier que je ne connais pas, on est pas dans la même brigade et je ne l'ai jamais vu avant..." Il fixa son téléphone portable dans la poche de son sweat, ne laissant dépasser que la caméra. " Ok... Je vais tenter de lui piquer son arme de service qu'il porte sur son holster et je retournerai lui rendre plus tard..." ajouta-t-il avant de faire une grande inspiration: " Souhaitez-moi bonne chance?"

Sautillant légèrement sur place, il commença sa foulée doucement jusqu'à être à quelques pas derrière le policier qui faisait sa patrouille. L'homme dû l'entendre arriver puisqu'il se retourna et le jeune se retrouva nez à nez avec lui. Le dévisageant, il dû changer l'angle de sa course pour tenter de récupérer le holster. Loupé. L'homme lui saisit le poignet et tenta de le maîtriser. Ne désespérant pas, bien conscient que la caméra continuait de filmer son gage, il fit un balayage à l'autre qui se rétama sur le sol. ll n'eut pas le temps de se pencher vers lui que le flic sortait déjà son arme à feu, la pointant dans sa direction. Prit de panique, le jeune homme recula de quelques pas et fit volte-face, tentant de s'enfuir. A peine eut-il passé la ruelle qu'un coup de feu trancha le silence et qu'une vive douleur traversa son épaule droite. Diego tomba quelques mètres plus loin, le souffle coupé. Il n'eut que quelques secondes pour reprendre ses esprits car déjà, l'autre policier courrait en sa direction.

Et alors, il se vit perdre son emploi. Il se vit menotté, jugé et jeté en prison. Pour combien pouvait-il en prendre pour avoir tenté de voler l'arme d'un confrère ? Pour beaucoup. Et surtout, il le perdrait lui. Et cette idée t'est insupportable pas vrai? Se faisant violence, il se releva et se mit à courir tant bien que mal vers le fond de la ruelle. Il rampa sous un grillage et continua sa course jusqu'à ce que le policier soit hors de vue. Se cachant contre le mur isolé et mal éclairé d'une vieil immeuble, il poussa de longs soupirs, haletant. La douleur était vive et elle était exacerbée par la honte et la peur qu'il ressentait. Récupérant son téléphone, il coupa la vidéo et tenta d'appeler son ami et indic Leith Park. Son ainé décrocha et Diego tenta de calmer sa voix pourtant pleine de détresse: " Leith, j'ai... J'ai besoin d'aide." souffla-t-il: " Je suis à côté...Du magasin de Bagel... D...Dans lequel on a déjeuné l'autre fois...!" Il inspira: " Je me suis pris une balle. ça p... Pisse le sang. J't'en supplie, viens me cherche...!" En entendant que son ami allait arriver, il raccrocha et tenta de se calmer, pour ne pas attirer l'attention sur lui. Bordel... Qu'est-ce qui allait arriver maintenant...? Aurait-il dû appeler Greg? Non... Non, Greg l'aurait emmené à l'hôpital et l'aurait certainement encore protégé. Ce qu'il ignorait ne lui ferait pas de mal. Voilà... La douleur semblait s'intensifier et des larmes montèrent jusqu'à ses yeux: " Putain..." Cesse de te plaindre Diego. C'est ta connerie. Ta connerie. Personne ne t'a forcé. T'es qu'un petit con. Oui... Il n'était qu'un petit imbécile qui récoltait ce qu'il avait semé.




:copyright:️ 2981 12289 0


Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum