AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-22%
Le deal à ne pas rater :
REALME 8 5G 64 Go à prix cassé
179 € 229 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 11:16:30
Besoin de me changer les idées, loin de tout le monde, de cette ville qui n'était faite que de jugement. Mes pas venaient vite me mener jusqu'à ce cimetière que je connaissais par cœur malheureusement. Cette minuscule petite tombe qui recueillais un petit être de seulement quelques mois. Mort accidentellement et pourtant, au fond de moi, je sais très bien ce qui est arrivé. Je connaissais la vérité qui malheureusement, n'arrivait pas à franchir la barrière de mes lèvres. Des fleurs dans mes mains, je venais décorer sa tombe de plus pétales, de petits ange aussi. Elle me manquait énormément. Surtout que je me souviens très bien de ce que le médecin m'avait dit. J'avais eu beaucoup de chance de tomber enceinte ce jour-là. J'étais limite stérile à cause d'une blessure que j'avais dû recevoir. Pas besoin de m'en dire plus, je savais très bien de quoi elle parlait. Les coups que j'avais reçus au niveau du ventre à cause de lui. Quand j'osais aller contre ses désirs. J'étais devenu son défouloir et je ne pouvais rien dire. Il avait réussi à me détruire moralement me disant très bien que je n'étais rien sans lui. Mais j'avis fini par apprendre à vivre sans lui pendant à peu prêt trois ans. Et je ne le laisserais plus revenir dans ma vie, hors de question. Continuant de fleurir cette tombe, dans mon monde. Quand je venais ici, j'oubliais tout, je me changeais les idées. Sa tombe se trouvait tout au fond du cimetière, un cimetière pleins d'herbe et de nature. Des petites fleurs blanche que j'avais planté lors de sa mort. Je sais très bien qu'elle ne serait pas fière de moi alors que j'utilisais encore mon corps pour me faire de l'argent. Perdu dans ce monde, n'y trouvant pas ma place.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 11:32:23
Depuis quelques semaines, l’orage s’est abattu au-dessus de moi. Le corbeau que j’étais, celui qui n’arrêter pas de s’élevé pour atteindre le sommet sur pas de point… Il a chuté. D’une manière très violente. Une douleur qui n’a aucune envie de s’effacer. Une grossesse qui s’est terminé assez tardivement, une femme qui a été dépressive au point de faire une tentative de suicide. Autant dire qu’en ce moment, je me préoccupe beaucoup plus des affaires de mon gang qu’autre chose. Je n’ai même pas eu le courage de voir mon propre fils pour lui annoncer qu’il n’aura pas de petit frère ou de petite sœur. Et qu’Ivàna ne sera plus là pendant très longtemps. Il est beau le rital, non ? J’ai limite l’impression par moment d’attendre que la faucheuse vienne me trouver pour m’emmener loin avec elle. Pourtant, je fais tout pour ne pas baisser les bras. J’arrive au cimetière, un besoin de venir me recueillir sur la tombe d’un de mes proches. L’un de mes meilleurs potes qui a laissé derrière lui sa fiancée. Je reste un moment assis contre la pierre tombale, en réfléchissant et lui parlons un peu. Puis je finis par me lever lorsque j’aperçois une jeune femme que je connais que trop bien. Je m’approche d’elle, un visage ferme : « Regard qui voilà ! »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 11:41:03
Le silence, c'est tout ce que j'aimais ici. C'est le genre d'endroit où personne ne criait, où on gardait le respect aussi. Car c'était un moment où chacun venait se recueillir et laissé place à la tristesse. Quelques larmes venaient couler sur mon visage. Hors de question que je laisse la tristesse m'envahir, je me devais d'être forte pour elle. J'avais fui son père violent, je me devais de reprendre ma vie en main. Mais c'était compliqué. Les minutes devenaient de plus en plus longue jusqu'à ce que j'entends cette voix. Sursaut de ma part. Me redressant alors que je passais mes mains sur mon visage. Je n'aimais pas qu'on me voit aussi faible et encore moins lui. Impossible d'oublier sa voix, me redressant alors que je venais affronter sa voix. "Qu'est-ce que tu veux? Laisse moi tranquille." Je n'avais pas envie de me prendre la tête. Tout ce que je voulais, c'est qu'il ne lui dise rien. Soupirant alors que je replaçais mes cheveux en arrière. Le vent c'était levé, l'hiver était bien là.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 11:53:04
Il est temps d’avoir une véritable conversation avec cette femme. La némésis de l’un de mes bons potes. Hier, pendant la conversation par sms que j’ai finis par stopper. Celle-ci a éveiller tout de même m’a curiosité sur quelques points. Après, je sais qu’elle est très manipulatrice, donc je vais juste me méfier de ce qu’elle me dira. Mais pour le coup... L’avoir en face de moi va me rendre les choses beaucoup plus faciles. Surtout pour savoir si elle me dit la vérité ou pas. « Je ne vais certainement pas te laisser tranquille, Britt. Il est temps que l’on est une conversation en face à face. » Je suis assez sec dans mes propos, mais après tout, tant pis. « Et a ton avis qu’est ce que je veux là ? Hier on a commencé la conversation mais là, on va la terminer. En tête à tête. »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 12:03:29
Les conversations face à face n'étaient pas pour moi, pour la simple et bonne raison que j'avais beaucoup de mal à garder mes émotions cachées. C'est pour cette raison que j'avais plus de courage derrière un téléphone. Hier, cette conversation en sms avait fini par m'énerver encore plus. Surtout quand j'apprenais que ce connard avait osé dire que j'étais une manipulatrice et retourner cet homme contre moi. Comment il avait pu me faire ça. Alors que c'était lui le plus violent dans cette histoire. "Tiziano, je n'ai rien à te dire. Va voir ton super pote. Il semble si malheureux alors que je l'ai soit disant mal traité. La bonne blague." Soupirant alors que je passais une main dans mes cheveux, nerveuse par cette situation. "Tu as sa version, reste sur celle-ci. J'ai bien vu hier que de toute facon, tu ne me croyais pas. " Il devait savoir que cette tombe appartenait à notre fille, notre princesse qui n'avait que quelques semaines. Je voyais rarement Tiziano, pour la simple et bonne raison que mon ex ne voulait pas que je puisse divulguer quoi ce soit.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 12:14:13
Je secoue la tête négativement. Hors de question de la laissée partir ainsi. Pourquoi j’insiste autant ? Je n’en sais strictement rien ! Pourtant, je me dis qu’il doit bien avoir une raison qui fait que je suis là à vouloir discuter un peu plus avec elle. Un truc me tracasse dans cette histoire sans pour autant savoir quoi exactement. « Comme tu dis, j’ai la version de ton ex ! Maintenant, je veux la tienne. Tu sais ce qu’il m’a dis à propos de toi et j’en ai passé d’ailleurs. » Je croise mes bras sur mon torse et plonge mon regard dans le sien. Puis, je dévie mon regard sur la petite tombe. Mon palpitant se resserre doucement. Je n’avais pas fait attention d’où je me trouve. Malgré tout, je fais un signe de tête vers la stèle avant de lui dire : « Je sais que devant elle, tu n’ira pas me raconter de connerie. Et si tu ne le fais pas. » J’hausse les épaules en faisant une petite grimace « Ca me confirmera tout ce qu’il a dit. Et crois moi, tu ne foutra plus un seul pied par ici. »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 13:03:12
Tiziano avait cet air menaçant et je me disais qu'il devait être comme Tonex , à frapper et ensuite parler. Même si pour le moment, il se tenait devant moi, à tenter de me faire dire ce que je n'avais pas envie. Mais dans un sens, il avait raison, si je ne disais rien, cela ne confirmerait que les paroles de Tonex à mon égard et ça, il en était hors de question. Croisant les bras continuant de le regarder, essayant de voir s'il était sincère ou non. Je n'avais plus confiance en qui se soit. Le monde était ainsi, chacun avait sa vision et surtout, chacun avait ses jugements, même s'ils étaient malheureusement faux. Tournant le visage vers la tombe, je venais me mordre la lèvre, car dans un sens, il avait raison. Je ne pouvais pas mentir devant elle. Elle était la seule à connaître la vérité, si douce, si petite et qui avait vu des horreurs. Restant silencieuse jusqu'à sa dernière phrase. "J'ai le droit de revenir ici quand je veux. Cela fait 3 ans que je ne suis pas venu ici, donc il est hors de question que tu m'enlèves ce droit." Trois ans sans parler à ma fille, sans fleurir sa tombe. Les larmes aux yeux, je venais envoyer un regard noir à Tiziano. "Si elle est ici, c'est de sa faute. Voilà ce qu'à fait ton super pote." Serrant les dents alors que oui, j'étais clairement en colère. "Voilà content. Fou moi la paix maintenant."
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 14:17:15
Si je le veux, je trouverai une solution pour éviter qu’elle ne serait-ce qu’un pied dans ce lieu. Même s’il n’est pas sur mon territoire. Il y a toujours des solutions à nos problèmes. Je ne dis rien à ce qu’elle me dit, car elle ne prendra clairement pas aux mots. Et façon, j’ai beau être un connard par moment, je ne sais pas si j’aurais vraiment le cœur à l’interdire venir rendre un hommage à son enfant. Mais, là. Il me faut la vérité sur tout ce qui a bien pu se passer. Un regard noir, des larmes qui borde son regard. Les mots qui sort de la bouche de cette femme lui glace le sang. Comment ça c’est de la faute de Tonex ? Je reste toujours de marbre face à la blonde qui est en colère. « Non, je ne fou pas la paix avant que tu ne m’explique pas tout. » Je sors mon paquet de clope pour m’en allumer une. « Comment ça c’est de sa faute ? Ecoute, il faut que tu me parle maintenant. Je veux connaitre ta vérité à toi. Je connais celle de Tonex, okey. Mais là, c’est la tienne que je veux et maintenant. » Il est sec et dure. Il s’allume sa clope, car il s’est qu’il va en avoir besoin.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 14:38:46
Mais pourquoi il ne me laissait pas tranquille ? Je voulais juste rendre hommage à ma fille pour ensuite rentrer dans mon petit appartement. Mais non, il n'allait pas le laisser repartir aussi simplement. Je n'arrivais pas à le comprendre, je n'étais rien pour lui, il avait déjà déversé toute sa haine sur moi, donc pourquoi continuer ainsi. Son ton était si sec et ses menaces venaient me faire totalement vriller. Des mots qui sortaient de ma bouche que je ne contrôlais.C 'était la première fois que je disais que ma fille avait été tuée par son père et non à cause d'un vulgaire accident. Les larmes au bord des yeux, non, je ne pleurerais pas devant lui. Serrant les dents encore plus fort. La colère était là, il devait bien le lire dans mon regard. Et sous la colère, je venais frapper dans sa cigarette, venant taper dans son torse. Impossible de me contrôler."Tu veux savoir hein. Il m'a frappé pendant des mois et des mois. Il m'a fait tomber dans les marches avec la petite dans les bras. C'est de sa faute...C'est un monstre, un malade." Les larmes qui coulaient sur mon visage sans m'en rendre compte. Comme si ,que c'était une libération de tout dire. Mais ça faisait mal de dire cette vérité.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 15:41:06
Le regard de Britt, je l’ai déjà vu dans d’autres notamment ceux de ma petite sœur qui subit encore des violences physiques par son petit ami et surtout de mon épouse, Ivàna. Un regard qui me transperce le cœur. Lorsqu’elle vient frappe sur ma cigarette qui s’écrase au sol, que je la sens frapper contre mon torse. Je sais très bien qu’elle est en train d’évacuer, qu’elle est simplement incapable de se contrôler. Pourtant, je la laisse faire, je reste un bloc face à elle. Et je l’écoute me dire sa vérité. Même si j’ai toujours pris pour argent content les propos de Tonex. Là, je la prend au mot, elle. Et au bout d’un moment, je viens juste passer mes bras autour de ses épaules et la force à venir contre moi. « Je te crois. » Dis-je simplement.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum