AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-72%
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount à Volonté à 8€ au lieu de 29€
8 € 29 €
Voir le deal


Minji Bang
Minji Bang






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15596-minji-bang-o-jennie-kim https://www.disjointedsocieties.com/t15733-minji-bang https://www.disjointedsocieties.com/t15741-minji-bang https://www.disjointedsocieties.com/t15735-minji-bang https://www.disjointedsocieties.com/t2815-minji-bang-notes
Surnom : minji.
Âge : 24
Origines : coréennes.
Occupation : mannequin, déléguée de son père chez sk group et présidente de l'aspca.
Lieu de résidence : manhattan.
A New York depuis : avril 2016.
Situation Amoureuse : the joke's on me.
Orientation sexuelle : hétérosexuelle.
Trigger Warning : dépression, pensées suicidaires, manipulation, relations toxiques, deuil, cruauté animale.

blue and grey (côji) 334b3081f1f885fc838f1c795ff82b6c blue and grey (côji) E4d565db8a0b1ed8020e00b807ea1f01 blue and grey (côji) 2fc3edab08fa64fb6b28721d990e8dde
« you should see me in a crown. »
blue and grey (côji) 15f4dd98331c855f4cb28195fb3f481692ac5123
  • United Earth
blue and grey (côji) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : estelle.
Pronom : elle.
Messages : 36874
Faceclaim : jennie kim.
Crédits : la douceur.
Inscription : 05/01/2019
Multicomptes : alisha karven.
Nombre de mots par RP : 300 mots.
Fréquence de RP : le weekend.
Je suis plutôt : dark comme mon âme hoho.
Ticket to Heaven
blue and grey (côji) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 5 Déc - 10:27
c'est sombre, vide. le néant. pourtant le soleil se lève comme tous les jours, pourtant la vie suit son cours. mais tu n'es plus là. il n'y a plus rien, plus de sourires, plus de désir. plus de larmes non plus, car elles ont déjà trop coulé. désert aride sur tes joues rondes que tu trimballes à droite à gauche dans une routine abrutissante. tu voudrais tant que tout s'arrête. tu voudrais tant trouver la paix. qu'as-tu donc fait pour qu'elle te soit refusée ? est-ce le destin, le karma, dieu qui te fait payer tes péchés passés ? cette vie est-elle ta pénitence ? tu ne pensais pas retrouver ces démons. mais tu pensais aussi qu'il t'aimait réellement. tu pensais qu'ils t'aimaient vraiment. idiote.

tes pas te ramènent machinalement vers ta loge. eux aussi n'y ont vu que du feu. sans doute aurais-tu eu du succès en tant que comédienne dans une autre vie. et tu t'es tellement habituée à sourire que ça ne te fait presque plus mal. seule dans la pièce, tu te diriges vers le miroir sur pied. t'y vois une femme sublime dans sa robe finement ouvragée, les cheveux relevés, le maquillage impeccable. une inconnue. tes iris détaillent chaque ligne de son visage, chaque grain d'une peau qui semble aussi douce que celle d'un bébé. ((tu crèves d'envie de la lui lacérer.)) te détournant de ce reflet, tu t'approches de ton téléphone laissé sur une table, réponds rapidement à quelques messages reçus lorsque la porte s'ouvre. le masque se recompose aussitôt bien que les regards ne se croisent pas, ton attention toujours focalisée sur l'écran entre tes mains. voix neutre et polie qui s'adresse à l'arrivante, celle que tu attendais pour pouvoir te dévêtir. « lucy tu peux m'aider à défaire le corset s'il te plaît ? » un autre message défile sous tes yeux, qui te plonge dans une réflexion intense. tu songes aux pistes possibles pour résoudre le problème, envisages des stratégies diverses pour l'entreprise. au bout de quelques secondes, tu te rappelles de la présence de l'assistante styliste qui n'a pas bougé de là où elle est. « lucy ? » mais tu ne daignes toujours pas lui accorder un regard, trop occupée à te perdre dans tes calculs.

@côme reynolds

stellaris



the meaning of the tears reflected in the mirror, my color hidden with a smile
blue and grey
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 7 Déc - 17:02
et derrière ce masque, il observe. derrière ce masque, il s’efface. regrette déjà le confort de son appartement pour ce studio bourré de monde; mâchoire serrée derrière ce tissu noir, il baisse la tête. les doigts qui se faufilent habilement dans la poche pour en sortir son portable. écran allumé, c’est le monde extérieur qui capture son attention — tel un artiste, il pianote sur son écran. messages envoyés, échangés, avec l’ami de longue date - rictus discret sur le bout de ses lèvres quand ce garçon chouine ses problèmes existentiels. alors, côme il écoute, s’apaise lentement. il est plus facile de s’occuper à entendre les problèmes des autres plutôt que les siens. le corps sursaute, avant de se figer quand une main se pose sur son épaule. et l’acteur relève le visage, sourcils froncés, jette un regard sombre sur l’inconnue, avant de s’apaiser lorsqu’il reconnaît l’identité de sa manager. silencieux, il hoche la tête avant de faire ce qu’elle demande. un soupir s’échappe de ses lèvres alors qu’il quitte son siège attribué pour se perdre dans les couloirs. à la quête de cette loge qu’il utilisera pour se changer pour ce shooting. portable fourré dans la poche de sa veste, il déambule dans ce couloir ; pensées bloquées. refuse de s’évader au risque de se perdre dans les méandres bien trop brumeux de son esprit. il n’est pas bon de s’y attarder trop longtemps, au risque de ne pas revenir sain. les orbes cherchent le numéro, se rend compte qu’il l’a oublié en chemin. jusqu’à ce numéro, quasi certain que c’est celui-là, le gamin entre dans la loge —

[ erreur fatale ]

le souffle lui est arraché brutalement, le coeur se brise en silence quand le regard se pose sur cette silhouette qu’il tente désespérément d’oublier — minji. il reste figé, main sur la poignet, prêt à la brisée. sa voix résonne et il sent le vide; ce même vide qu’il ressent depuis qu’elle l’a quitté sur cette plage. les sourcils se froncent, se rejoignent et c’est toute la souffrance qu’il tente, en vain de fuir, qui imprègne le corps. le coeur, l’âme. constat évident, ce n’est pas sa loge et ce n’est pas certainement pas cette lucy. et si la raison lui hurle de faire demi tour et de disparaître, il y a ce quelque chose d’inconnu qui ferme la porte silencieusement, les pas qui s’approchent de cette silhouette, dos à lui. les mains tremblantes, le souffle qui se heurte à ses lèvres, les orbes qui se noient sous les images de ses souvenirs, il défait lentement le bustier de cette femme qu’il aime. prend soin de ne pas faire un bruit, à refuser le moindre contact avec la peau de cette femme qu’il aime profondément, sous peine de se briser. le palpitant s’embrase dans sa cage dorée; les orbes rivés sur cette cambrure dorsale, sur cette silhouette qu’il meurt d’envie d’enlacer. mais, il n’a pas le droit. il n’a plus le droit. les mains se stoppent un instant, les paupières se ferment et il se rappelle brutalement, ce qu’elle a fait, ce qu’il a enduré. les traits se transforment, deviennent figés dans le temps, comme le marbre.

@Minji Bang

stellaris



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum