AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-24%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Galaxy S20FE 6.5″ Double SIM 128 Go (Orange) à 499€
499 € 659 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Déc - 1:49:26

“We can turn the heat up if you wanna, turn the lights down low if you wanna, just wanna move ya but you're froze up, that's what I'm saying. let me break the ice, allow me to get you right, let you warm up to me.”
w/ @Johan A. Rosewood


La gêne est morte, vive la gêne. En quelques moments de malaise passés, nous avons fini par accepter ce qu'il se passe, ce qu'il nous arrive. Ta remarque me fait sourire et, un peu surpris que tu sois aussi direct, je tente de me contenir avant de finir par glousser comme un idiot. Oui, pas faux est tout ce que je peux répondre sur le coup. Nous n'allons tout de même pas lancer une discussion sur ce que tu peux discerner, nous ne pourrions plus jamais nous regarder dans les yeux, et il serait moins gênant de céder simplement à nos envies que d'en écrire une dissertation pour la réciter oralement.

Au moment où tu te replaces, mes abdominaux se contractent, mon souffle aussi. Ta tête glisse sur mon épaule, et bien que je te sers, je me sens totalement à ta merci. Une sorte de timidité me prend en sentant que nous confrontons nos désirs par le biais de ce qui se trouve en dessous de notre nombril. Pierre contre pierre, roche contre roche. Je tente de me détendre en respirant normalement, en vain. La pression monte, et le désir fait de même. Là, le danger se fait ressentir et plus je te serre, plus je te désire. Et enfin, c'est toi qui brise cela. Tu as raison déclare-je en relâchant la pression et en te faisant gentiment basculer sur le côté. Je lâche quelques petits rires de soulagement avant de me tourner vers toi. Pas de temps pour la honte, pas le temps de me poser pour que tes yeux s'arrêtent de nouveau dessus bien que là, face à toi, c'est évident. Mes deux bras viennent t'attraper, et aussi vite qu'il en faut pour dire merci, te voilà bercé en mon creux, mes biceps te retenant de tomber d'un côté ou de l'autre. Et calmement, je t'emmène dans la chambre, la mienne, comme nous faisons dorénavant.

Comme deux jeunes adolescents qui s'appréhendent, je me tourne pour enlever mon tee-shirt et mon bas. Je suis entièrement exposé mais en éteignant la lumière, gardant comme seule discernement celle de la rue, je me sens rassuré. Et par la même occasion, je te laisse faire de même. Brusquement après avoir terminé, je me retourne pour sauter dans le lit, glissant sous la couette et te retrouvant. Ce moment est doux, presque romantique et je m'habitue déjà à t'enlacer chaque nuit, t'avoir près de moi. C'est peut-être une erreur mais je veux bien goûter la prison si celle-ci est faite de ton amour. Alors mes bras s'enroulent autour de toi, et je t'attire doucement pour te calibrer contre mon torse, en position cuillère. Bonne nuit, mon Johan murmure-je du fond de ma gorge en laissant mes muscles se détendre sur le matelas. Si tu savais ce la musique qui passe quand je t'enlace, celle qui m'anime quand tu réagis et celle qui me martèle quand tu me le rends. Tu n'es peut-être pas ma kryptonite, Johan, tu es probablement mon salut.



credits img/gif: tenor + ckyunoirs
code by lumos s.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Déc - 1:49:41

“We can turn the heat up if you wanna, turn the lights down low if you wanna, just wanna move ya but you're froze up, that's what I'm saying. let me break the ice, allow me to get you right, let you warm up to me.”
w/ @Daemin Kang


tu es peu à peu enivré par la douceur de son corps, la pureté de sa peau, la puissance de ses traits. tu t'enfonce peu à peu dans ce concentré de douceur qui ne te veux que du bien, dans cet être qui n'est là, aujourd’hui, que pour toi. tu pourrais y rester des jours entiers, à juste contempler de tes doigts la tendresse de son individu, la beauté de ses attentions, voir même pendant des siècles. qu'est-ce que tu es bien, en lui, avec personne d'autre pour vous déranger. pourquoi alors, malgré ce bonheur retrouvé, tu n'ose pas faire un pas en sa direction ? quand il en fait un en avant, tu en fais deux en arrière. tu essayes de trouver ce courage, johan, mais quand il fera lui-même un pas en arrière, tu devras aussi trouver la force de rattraper cette distance que tu as mis entre vous.

bien loin cependant de ces préoccupations futures, tes yeux s'ouvrent de nouveau quand daemin te soulève pour t'emmener dans votre chambre. là où tout à commencer et, probablement, là où ça finira. dans ton coin, tu te mets dans une tenue approprié, n'osant pas lancer un regard vers le jeune homme ; simplement imaginer son corps dans une telle tenue te fait devenir d'un rouge carmin. premier arrivé dans les draps, il te rejoints pour ce qui sera une chaste nuit, où tu seras installé le plus confortablement du monde. ce que tu es bien, avec daemin. à chaque instant, qu'il soit dans ton lit où dans ton esprit, tu es le plus heureux du monde. tu y arriveras. demain -et non pas dans le sens stricte du terme-, tu y arriveras. tu arriveras à dépasser tes préjugés, tes angoisses, tes craintes. tu arriveras à l'aimer, johan. tu te le promets. bonne nuit... mon daemin. mais ça, c'est une histoire pour un autre jour.



credits img/gif: tenor + ckyunoirs
code by lumos s.



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum