AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -40%
40% de remise sur les Nike Air Max 90 FlyEase
Voir le deal
83.97 €


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 24 Nov - 17:33



the untamed (( 陈情令 ))

just as thick blood warms a cold blade from the mountains yonder to the seas beyond, the qin sounds once again, echoes feelings yet to disappear. like the quiet silvergrass reflecting the frosty moon, teach these young ones life and death’s joy and grief. // @Levi Welch






Lundi 23 Novembre
Tic-tac. Tic-tac. Il est là, posé sur cette chaise un peu trop dure, à fixer les aiguilles de l'horloge qui tournait. Il avait fait un effort pour être présentable, mais pour rester confortable en même temps. Jae était venu ici parce que Minki lui avait recommandé de passer à l'agence de son ami pour pouvoir obtenir un boulot en plus. Il sait très bien que c'est épuisant, avoir deux boulots, mais c'est la seule chose qu'il peut faire pour satisfaire les besoins de sa fille et pouvoir lui offrir la vie qu'elle mérite. Il est là, les jambes qui tremblent et les doigts qui tapotent ses dernières. Il réfléchit à sa vie, comme s'il se remettait soudainement en question. Il sait que la vie serait moins compliquée si il était toujours avec Astrid et qu'ils avaient eut Clémence d'une autre manière. Mais bon, elle, elle n'est que souvenirs qu'il aimerait effacer définitivement de sa mémoire. pour lui comme pour sa fille, elle n'existe plus. Jae finit par bondir de sa chaise lorsque Levi pénètre dans la pièce. Il aborde un sourire forcé avant de tendre sa main vers le garçon qui, étrangement n'avait pas l'air bien plus vieux que lui. Sourcil arqué, il le zieute de la tête aux pieds. Pourquoi il pensait qu'il aurait au moins l'âge de Minki ? Franchement, Jaewon ce n'est pas son fort pour faire des recherches avant un entretien d'embauche même si là, il savait que s'en était pas vraiment un. « Bonjour ! Désolé, j'suis peut-être beaucoup en avance ? » Parce que ça aussi, il déteste arriver en retard pour un truc qu'il catégorise comme important. Il a tout fait pour être à l'heure et s'était démené corps et âme pour trouver quelqu'un pour garder sa petite. Il n'avait même pas encore fumé et puis il se disait que ça ferrait une mauvaise impression, mais, en voyant la dégaine du mec qui était arrivé, il se demandait s'il avait vraiment le patron de l'agence en face de lui ?


(c) MORNING RAIN


Levi Welch
Levi Welch






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18906-levi-welch-o-dominic-harrison-03-10#1042859 https://www.disjointedsocieties.com/t18961-levi-welch https://www.disjointedsocieties.com/ https://www.disjointedsocieties.com/t21177-levi-welch#1169917 https://www.disjointedsocieties.com/t18954-levi-welch-o-ouvert#1045263
Surnom : levi pour ce qu'il en est aujourd'hui, alo pour les vieux démons du passé.
Âge : 22
Origines : franco-britanniques et américaines, il a vu le jour à bâle mais a grandi sous le ciel velvet de californie.
Occupation : producteur, auteur, compositeur, interprète, ceo de son propre label et fouteur de trouble à ses heures perdues.
Lieu de résidence : manhattan, un triplex avec deux de ses potes.
A New York depuis : trois ans désormais.
Situation Amoureuse : dans une relation sans véritable nom qui le rend plus heureux qu'il n'ose l'admettre.
Orientation sexuelle : volatile de lit en lit, d'âme en âme, préférence masculine, horrifié par l'emprise des femmes.
Trigger Warning : suicide, mort, maladies mentales, pornographie, addictions, violences, inceste, violence animale.

the untamed (( levi )) 4ef2959836c2023b7e20d7557c6605f6 the untamed (( levi )) 3483045802677ad727bcd14dbe803ce4 the untamed (( levi )) Cf65389082be1633e8c03014e28c458d the untamed (( levi )) Dfbb0a14c471b2105be47a635acb2afd
le p'tit blabla is coming soon les potes.
first you wanna fight,
then you wanna fuck.
the untamed (( levi )) LHCIncHs_o
  • United Heart
the untamed (( levi )) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : dunk, dk pour les copains.
Pronom : il/elle.
Messages : 7481
Faceclaim : dominic harrison (yungblud)
Crédits : artistxsstuff (ic) ; drake (signa) ; corvidae (av).
Inscription : 25/09/2020
Multicomptes : forty cook // boniface santos.
Nombre de mots par RP : 500 à plus de 4000 mots selon mon inspi.
Fréquence de RP : régulière, plusieurs fois par jour ou par semaine, ça dépend de mes dispos.
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
the untamed (( levi )) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 25 Nov - 7:00



the untamed (( 陈情令 ))

just as thick blood warms a cold blade from the mountains yonder to the seas beyond, the qin sounds once again, echoes feelings yet to disappear. like the quiet silvergrass reflecting the frosty moon, teach these young ones life and death’s joy and grief. // @Jaewon A. Kwon






Ce début de semaine tenait un rythme particulièrement vif auquel son hyperactivité se prêtait à merveille, cependant, gérer l’entièreté d’une équipe était une première et il lui était encore compliqué de savoir où donner de la tête. Il subsistait toujours un problème à régler et lorsque ce dernier prenait un terme, un nouveau naissait pour le mettre à l’épreuve. Le conflit perpétuel entre Adam et Tom, la discorde constante qui logeait entre les directeurs artistiques, ces multiples interviews reportées à des dates qui ne correspondaient nullement à son emploi du temps, cet amas de boulot lui prenait un temps monstre et il ne lui restait plus qu’une poignée d’heures pour s’apprêter à son activité favorite ; visionner les démos envoyés par de jeunes talents en sirotant un bourbon hors de prix. Depuis l’annonce de l’ouverture proche de sa propre agence, les mails affluaient à grande vitesse et il était difficilement envisageable de pouvoir prêter attention à chaque demande. Aujourd’hui encore, Levi avait jonglé entre diverses tâches et avait prouvé au staff qu’en effet, il était capable d’être multifonction et être soumis à la pression ne le terrifiait pas le moins du monde. Alors, après avoir réglé les derniers détails quant à la sortie de son album et la réédition de la discographie de sa défunte mère, il avait dû se résoudre à hausser le ton contre ses musiciens, soulignant que son autorité ne leur ferait aucun passe droit. Après ces quelques détails, il avait songé à faire une pause dans les bureaux pour alléger la paperasse de quelques dossiers, notamment celui concernant le nom du label, à quelques semaines de l'ouverture, ce dernier n’en portait aucun et l’artiste avait beau se creuser la tête, le manque d’inspiration était tel qu’il aurait volontiers songé à déchirer ces tas de feuilles encombrantes. L’esprit fulminant, il daignait s'octroyer un moment de répit, seul face à son ordinateur afin d’achever la composition mélodieuse qui accompagnerait les paroles écrites en collaboration avec Emrys, une collaboration dont il était impatient de révéler l’existence au monde entier, particulièrement fier du résultat de leur chanson. Le temps filait et s’écoulait à vive allure, si bien qu’il en oubliait l’heure de l’entretien. Le patron des locaux avait eu vent d’un ami de Minki qui ne cracherait pas sur quelques heures de boulot alors, toujours disponible à tendre la main, il avait proposé un poste. C’est en achevant les dernières modifications qu’il prenait conscience de son léger retard et, sans plus attendre une seconde, il quittait la pièce pour rejoindre au plus vite celle où l’attendait patiemment un potentiel employé. Lorsqu’il passait la porte, son semblable se levait de son siège et Levi venait lui serrer la main, un sourire au bord des lèvres.

《 -Non, c’est ok, c’est moi qui suis en retard, je t’en prie, assieds-toi. 》l'invitait-il en passant derrière le bureau pour se laisser tomber sur sa chaise 《 -Excuse-moi, on s’tutoie ici, c’est plus convivial, si ça te gênes hésite pas à m'le dire.》qu’il l’informait, fouillant les papiers qui jonchaient la surface plane 《 -J’ai parlé avec Minki et je t’avoue que tu tombes à pique, c’est l’anarchie ici, on a pas encore ouvert et j’ai peut-être sous-estimé la superficie des locaux, on serait pas de trop d’une paire de mains supplémentaires, j’vais pas te demander ton cv ou ce genre de conneries, ceci dit, concernant les horaires, quelles seraient tes disponibilités ? 》.



(c) MORNING RAIN




call out my name
you're on top ✻ i put you on top, i claimed you so proud and openly babe, and when times were rough, i made sure i held you close to me, so call out my name and i'll be on my way.

Levi sera dans le coma jusqu’au 10.06.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 25 Nov - 14:12



the untamed (( 陈情令 ))

just as thick blood warms a cold blade from the mountains yonder to the seas beyond, the qin sounds once again, echoes feelings yet to disappear. like the quiet silvergrass reflecting the frosty moon, teach these young ones life and death’s joy and grief. // @Levi Welch






Lundi 23 Novembre
Il faut dire qu’il était surpris par le jeune âge de son patron. Mais Jaewon était nul pour deviner les choses et ne saurait pas dire de prime abord si le garçon était plus jeune ou plus âgé que lui. Il réceptionne alors sa main lorsque l’occidental attrapa la sienne et d’un geste, ils venaient de sûrement créer un lien basé sur la confiance. Ce qui rassurait le garçon, c’est qu’il n’avait pas besoin de CV pour venir bosser ici parce que si c’était pour le clasher sur le fait qu’il n’avait pas fini ses études ou qu’il était employé polyvalent au McDonald’s depuis plusieurs années sans avoir monté en grade, c’était clairement pas la peine qu’il reste. Minki avait déjà évoqué un ami qui travaillait dans le domaine de la musique, mais comme lui, c’était renfermé sur tout ça depuis son départ de la Corée, il faut dire qu’il n’était clairement pas doué pour savoir les nouveautés ou ce qui était à la mode en ce moment. Et puis de toute façon, il avait toujours fonctionné en suivant ses goûts personnels et ses envies du moment. S'il avait envie de faire de la country pop, il le ferait. Et si le lendemain, il avait envie de rapper sur une ballade, il le ferrait. C’est un mélomane versatile Jaewon, mais pour l’heure, il était surtout là pour un petit emploi d’homme de ménage parce que ça, il ne cracherait pas sur une rentrée d’argent en plus même si ça impliqué qu’il ne verrait sa fille que peu de temps. Après tout, elle méritait qu’il lui offre tout l’amour du monde alors, si ça impliquait qu’il dormait moins et qu’il devait se tuer la tâche au boulot, il n’y réfléchirait pas bien longtemps.

Il se racle la gorge puis son postérieur retrouve la dureté de la chaise sur laquelle il était assis depuis plusieurs minutes. Il observe son interlocuteur avant d’afficher une esquisse en commissure aux paroles du garçon. « Y a aucun souci, t’inquiètes pas. Puis… Tu n'as pas l’air bien vieux. » Qu’il lui lâche, presque une once d’humour dans la gorge. Non parce que Jaewon, vouvoyer des gens de son âge ? À part les clients, franchement, ce n'est pas son délire. Et il affirme le dialogue de Levi d’un hochement constant de la tête. Il était pas mal expressif le coréen. « j’ai cru constater ça » qu’il avance. Parce qu’il avait vu ce ballet incessant du personnel qui courait à droite et à gauche pour des papiers ou des trucs comme ça. Il se gratte le menton, comme pour réfléchir avant de reprendre. « J’suis dispo les matins et les après-midi en général parce que du coup, je bosse au mcdo et j’suis positionné sur les rush la plupart du temps. » Puis il hésite à parler de Clémence, mais il se dit que c’est peut-être mieux d’expliquer la situation ? Pour ne pas crouler sous le Taff quoi. « Par contre j’ai un enfant en bas âge du coup, si c’est possible d’avoir une plage horaire aménageable pour les urgences ? » Qui ne tente rien à rien, comme on dit. Et ça lui permettrait de pouvoir se déplacer au cas où la petite tombait malade ou qu’il y avait un souci chez la nounou.



(c) MORNING RAIN


Levi Welch
Levi Welch






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18906-levi-welch-o-dominic-harrison-03-10#1042859 https://www.disjointedsocieties.com/t18961-levi-welch https://www.disjointedsocieties.com/ https://www.disjointedsocieties.com/t21177-levi-welch#1169917 https://www.disjointedsocieties.com/t18954-levi-welch-o-ouvert#1045263
Surnom : levi pour ce qu'il en est aujourd'hui, alo pour les vieux démons du passé.
Âge : 22
Origines : franco-britanniques et américaines, il a vu le jour à bâle mais a grandi sous le ciel velvet de californie.
Occupation : producteur, auteur, compositeur, interprète, ceo de son propre label et fouteur de trouble à ses heures perdues.
Lieu de résidence : manhattan, un triplex avec deux de ses potes.
A New York depuis : trois ans désormais.
Situation Amoureuse : dans une relation sans véritable nom qui le rend plus heureux qu'il n'ose l'admettre.
Orientation sexuelle : volatile de lit en lit, d'âme en âme, préférence masculine, horrifié par l'emprise des femmes.
Trigger Warning : suicide, mort, maladies mentales, pornographie, addictions, violences, inceste, violence animale.

the untamed (( levi )) 4ef2959836c2023b7e20d7557c6605f6 the untamed (( levi )) 3483045802677ad727bcd14dbe803ce4 the untamed (( levi )) Cf65389082be1633e8c03014e28c458d the untamed (( levi )) Dfbb0a14c471b2105be47a635acb2afd
le p'tit blabla is coming soon les potes.
first you wanna fight,
then you wanna fuck.
the untamed (( levi )) LHCIncHs_o
  • United Heart
the untamed (( levi )) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : dunk, dk pour les copains.
Pronom : il/elle.
Messages : 7481
Faceclaim : dominic harrison (yungblud)
Crédits : artistxsstuff (ic) ; drake (signa) ; corvidae (av).
Inscription : 25/09/2020
Multicomptes : forty cook // boniface santos.
Nombre de mots par RP : 500 à plus de 4000 mots selon mon inspi.
Fréquence de RP : régulière, plusieurs fois par jour ou par semaine, ça dépend de mes dispos.
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
the untamed (( levi )) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 27 Nov - 17:26



the untamed (( 陈情令 ))

just as thick blood warms a cold blade from the mountains yonder to the seas beyond, the qin sounds once again, echoes feelings yet to disappear. like the quiet silvergrass reflecting the frosty moon, teach these young ones life and death’s joy and grief. // @Jaewon A. Kwon






La profonde fatigue qui le submergeait était lisible dans ses traits, notamment soulignée par les cernes prononcées qui logeaient ses yeux et soumettaient son manque certain de sommeil. C’était difficile, difficile d’être le patron, difficile de gérer tout le monde quand il ne savait même pas se gérer lui-même, il était compliqué d’avoir le trône et la couronne, de soulever le monde à bout de bras en priant tous les dieux pour ne pas céder sous le poids qu’il pesait, compliqué de planifier la vengeance parfaite, la vengeance d’une vie. Seulement, Jaewon qui lui, n’était pas là pour ça, n’avait pas à subir son manque de professionnalisme, dont son retard qui avait probablement dû le pousser à davantage de stress. Les dires de son vis à vis l’arrachait de sa torpeur fébrile et faisait naître un sourire sur son visage, illuminé par un brin de vie qui contrastait avec la pénombre indéchiffrable de son expression précédente.

《 -Ouais, j’ai vingt-deux ans. 》

L’informait Levi pour rompre la glace plus qu’il n’était déjà le cas. Son semblable réfutait quant au fait que le personnel semblait dépassé par le rythme trépidant demandé, surpassé par les nombreuses tâches auxquelles il fallait se prêter avant l’ouverture du label. C’était beaucoup de pression, trop sûrement, mais l’artiste portait un nom prestigieux et il ne désirait pas le salir et le voir couler sous le flot de critiques, traîné dans la boue par les médias dont la seule passion était de s’assurer que le fils prodige ne l’était pas tant que ça, qu’il ne pouvait aucunement prendre la relève de sa défunte mère et faire perdurer la succession d’un talent héréditaire. Les papiers nécessaires entre les mains, il l’écoutait attentivement expliquer sa situation et, au travers de ce brève monologue, lui glisser la présence d’un jeune enfant dans sa vie. Le sourire qu’il avait arboré plus tôt reprenait alors sa place initiale.

《 -Je vois, pour ce qui est des horaires, je demandais par simple curiosité, tu disposeras des doubles des clefs des locaux alors tu peux venir aux heures qui t’arranges, c’est pas un problème, du moment qu’on travaille dans un lieu propre c’est la seule chose qui m’intéresse. 》attestait-il, peu strict quant à l’emploi du temps des employés 《 -Puisque tu disposes de la charge d’un enfant, il me semble nécessaire de te dire que j’ai instauré une garderie au rez-de-chaussée pour les employés qui sont parents, ils sont prit en charge par des professionnels compétents évidemment, on ne les laisses pas aux bras de n’importe qui, alors si tu le souhaites, tu peux en bénéficier quand ça t’arranges, y’a pas le moindre problème. 》qu’il annonçait, le renseignant sur les avantages dont profitait le personnel 《 -Complètement différent mais il me faut être sûr que tu en sois conscient, en signant ton contrat, tu t’engages à une clause de confidentialité, les artistes qui passent ces murs souhaitent y trouver la sécurité, ça fait pas plaisir de retrouver des propos privés en gros titre, tu comprends ? Bien sûr, le salaire s’y prête, je paie deux-cent dollars de l’heure et j’augmente une fois certain de la confiance que je porte en mon employé, par ailleurs, t’auras aussi le droit aux primes de fin d’année, comme toute personne qui travaille ici. 》




(c) MORNING RAIN




call out my name
you're on top ✻ i put you on top, i claimed you so proud and openly babe, and when times were rough, i made sure i held you close to me, so call out my name and i'll be on my way.

Levi sera dans le coma jusqu’au 10.06.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 29 Nov - 23:56



the untamed (( 陈情令 ))

just as thick blood warms a cold blade from the mountains yonder to the seas beyond, the qin sounds once again, echoes feelings yet to disappear. like the quiet silvergrass reflecting the frosty moon, teach these young ones life and death’s joy and grief. // @Levi Welch






Lundi 23 Novembre
Jaewon manquerait presque de s’étouffer à l’entente de l’âge du garçon. Décidément, il s’attendait à tout sauf à ce qu’il soit plus jeune que lui. Mais dans un sens, ça l’arrangeait parce qu’il savait qu’il ne subirait pas la pression d’avoir un patron plus âgé que lui et qui ne comprendrait pas les problèmes de la société actuelle, simplement parce qu’il était bloqué dans ses idéaux passés. Il hoche la tête, une moue étonné sur la gueule avant qu’ils ne viennent à discuter des horaires que le garçon pourrait faire. Jaewon avait déjà un emploi du temps chargé en temps normal, mais il savait qu’il ne pourrait pas tenir la route jusqu’à la fin de l’année s'il continuait de la sorte. Il s’épuise à la tâche, il ne dort que très peu le garçon, mais pour le moment ça lui allait. Et quand il se sentait un peu trop dans le mal, il prenait une bonne grande tasse de café pur et coinçait un joint entre ses lippes pour se redonner un coup de pied au cul. Il marche comme ça Jaewon, ça avait toujours été comme ça de toute façon. Même en Corée, il avait la bouille du mec sympa, mais il ne faut pas oublier que sous ce sourire se cache un meurtrier. Il écoute alors le garçon en face de lui et plisse doucement les yeux parce qu’il essayait de se concentrer sur le monologue qui déblatère à une vitesse qu’il fallait que son cerveau suive. Et puis, il ne se sent pas assez détendu le coréen pour se permettre, ne serait-ce que de s’installer de façon moins coincée.

Il l’écoute attentivement avant de se pincer les joues. Les heures qui l’arrangeaient lui ? Une garderie mise à la disposition des employés ? Et une prime de fin d’année ? Jaewon croit rêver et à l’impression de revenir à ses dix-huit ans quand on lui faisait signer son contrat chez Palette et qu’il se retrouvait dans un environnement tellement grandiose qu’il en perdait le nord. Il se met soudainement à ricaner dans sa barbe en attrapant un stylo que le jeune PDG lui tendait avant de commencer à lire les premières lignes du tas de papiers. « Oui, ne t’en fais pas, je sais ce que ça implique de devoir bosser avec des artistes. » Avoue-t-il sans pour autant annoncer la couleur puisque lui aussi avait un statut assez important de l’autre côté de l’océan Pacifique. « Deux cent dollars de l’heure ? » Qu’il s’exprime alors en finissant par atterrir. C’était pas un peu beaucoup pour juste faire le ménage dans un bâtiment ? Est-ce que c’était une blague qu’on lui faisait là ? Parce que sérieusement, si s’en était une, ce n'était pas tellement cool pour lui. Il déglutit avant de hausser les sourcils et survoler le reste du contrat où il finit par y apposer sa signature. Écriture calligraphique qu’on lui avait prise avant de signer des autographes au pays du matin calme. « Y a besoin que je prévienne quand je passe bosser ou alors je peux venir à n’importe quel moment ? » Qu’il se demande pour être certain.



(c) MORNING RAIN


Levi Welch
Levi Welch






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18906-levi-welch-o-dominic-harrison-03-10#1042859 https://www.disjointedsocieties.com/t18961-levi-welch https://www.disjointedsocieties.com/ https://www.disjointedsocieties.com/t21177-levi-welch#1169917 https://www.disjointedsocieties.com/t18954-levi-welch-o-ouvert#1045263
Surnom : levi pour ce qu'il en est aujourd'hui, alo pour les vieux démons du passé.
Âge : 22
Origines : franco-britanniques et américaines, il a vu le jour à bâle mais a grandi sous le ciel velvet de californie.
Occupation : producteur, auteur, compositeur, interprète, ceo de son propre label et fouteur de trouble à ses heures perdues.
Lieu de résidence : manhattan, un triplex avec deux de ses potes.
A New York depuis : trois ans désormais.
Situation Amoureuse : dans une relation sans véritable nom qui le rend plus heureux qu'il n'ose l'admettre.
Orientation sexuelle : volatile de lit en lit, d'âme en âme, préférence masculine, horrifié par l'emprise des femmes.
Trigger Warning : suicide, mort, maladies mentales, pornographie, addictions, violences, inceste, violence animale.

the untamed (( levi )) 4ef2959836c2023b7e20d7557c6605f6 the untamed (( levi )) 3483045802677ad727bcd14dbe803ce4 the untamed (( levi )) Cf65389082be1633e8c03014e28c458d the untamed (( levi )) Dfbb0a14c471b2105be47a635acb2afd
le p'tit blabla is coming soon les potes.
first you wanna fight,
then you wanna fuck.
the untamed (( levi )) LHCIncHs_o
  • United Heart
the untamed (( levi )) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : dunk, dk pour les copains.
Pronom : il/elle.
Messages : 7481
Faceclaim : dominic harrison (yungblud)
Crédits : artistxsstuff (ic) ; drake (signa) ; corvidae (av).
Inscription : 25/09/2020
Multicomptes : forty cook // boniface santos.
Nombre de mots par RP : 500 à plus de 4000 mots selon mon inspi.
Fréquence de RP : régulière, plusieurs fois par jour ou par semaine, ça dépend de mes dispos.
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
the untamed (( levi )) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 4 Déc - 10:42



the untamed (( 陈情令 ))

just as thick blood warms a cold blade from the mountains yonder to the seas beyond, the qin sounds once again, echoes feelings yet to disappear. like the quiet silvergrass reflecting the frosty moon, teach these young ones life and death’s joy and grief. // @Jaewon A. Kwon






Levi était jeune, certes, peut-être un peu trop jeune et immature pour gérer un tel empire, cependant ça ne l’empêchait pas d’être conscient des responsabilités qu’il avait sur les épaules et quand bien même son manque d’expérience quant à sa carrière de directeur d’une entreprise pareille se faisait parfois ressentir, il rattrapait toujours ses erreurs, de justesse le plus souvent, mais il parvenait à gérer la situation et son poids considérable, ce, malgré tout ce que ça engendrait. Aujourd’hui, il était particulièrement fier de pouvoir être son propre patron et notamment celui d’autrui, d’être ce patron qui n’embauchait pas selon le cv mais engageait pour l’ambition, la volonté et le dévouement, fier de pouvoir accueillir chaque jour des âmes qui s’osaient pleinement à être elles-mêmes, qui n’avaient pas peur de montrer qui elles étaient et prônaient à merveille les valeurs du label qui, de toute évidence, étaient aussi les siennes. C’était ça, rendre hommage à sa mère, laver son nom, son honneur traîné dans la boue à la suite de son présumé suicide, prouver au monde qu’avant d’être une mère éreintée, elle était une femme, une femme visiblement cabossée par la vie et qui avait laissé derrière elle son plus bel héritage ; un fils, une progéniture doté de la même passion et qui, malgré l’horreur du souvenir, n’avait pas sombré à son tour et n’en voulait aucunement à sa défunte génitrice.

Elle qui s’était battue pour tant de causes serait probablement fière de voir son garçon reproduire le même schéma et cette pensée l’adoucissait davantage, le confortait dans l’idée d’avoir prit la bonne décision, cette vengeance démontrerait au monde qu’il n’est jamais trop tard, jamais, pour démolir les préjugés. Doucement, la pression de la journée retombait et Levi se laissait aller à la conversation habituelle qu’il se devait d’avoir avec un futur employé. Les dires de celui-ci s’accordait son entière attention, qu’entendait-il par savoir ce qu’impliquait de travailler avec des artistes, l’avait-il déjà fait ? Les questions se succédaient et il décidait de passer outre afin de revenir là dessus un peu plus tard.

《 -Deux cents dollars oui, trois cents une fois que j’aurai pleinement confiance en toi, si le salaire ne te convient pas, on peut le revoir ensemble, il n’y a aucun problème là-dessus. 》rétorquait-il, un sourire amical sur les lèvres 《 -Non, c’est pas nécessaire, t’as quand même mon numéro sur la première page du contrat en cas d’absence prolongée mais sinon, il te suffit de te rendre à l’accueil dans le hall principal, tu signes le registre en notant ton heure d’arrivée et tu réitères en quittant les locaux pour que je sache combien d’heures tu fais, notamment combien je te dois, je te ferais visiter les locaux ensuite, si tu n’es pas pressé, est-ce que t’as des questions, une quelconque requête à faire ? 》




(c) MORNING RAIN




call out my name
you're on top ✻ i put you on top, i claimed you so proud and openly babe, and when times were rough, i made sure i held you close to me, so call out my name and i'll be on my way.

Levi sera dans le coma jusqu’au 10.06.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum