AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
41.88 € 79.90 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 23 Nov - 23:44
Abruti va

Et tu fais l’tour du Bronx. Par besoin de t’aérer la tête, par besoin de repérer ton futur terrain de chasse. Parce que ouais, on peut l’dire maintenant : t’es presque un membre des FO. Grâce à cet enfoiré de Léandro. Alors quoi d’mieux que de s’imprégner des lieux avant de devenir officiellement un des leurs : il ne manque plus que la cérémonie d’intronisation et tu pourras officiellement résider ici. Tu n’sais pas quand est-ce que ça aura lieux, mais une partie d’toi a juste hâte. Alors tu attends d’être recontacté. Et le timing est parfait : Ava n’est pas encore revenu. Et si cette absence te met sur les nerfs, tu es content de n’pas l’avoir près de toi pendant ces épreuves. Tu marches sur les toits Stormy, la capuche sur la tête, invisible aux yeux de la Grosse Pomme. Mais toi, tu vois tout : les trafics en contrebas, les fellations dans les ruelles, les débuts de bagarre qui s’finissent toujours de la même manière. Et ce n’est même pas ça qui t’intrigue : non, c’est cet espèce d’abruti qu’tu suis depuis une dizaine de minutes maintenant, et qui s’amuse à foutre le bordel partout où il passe. Et toi, t’as besoin d’ta dose de violence ce soir : pas de bol pour c’connard, c’est lui qui sera ta proie. T’attends qu’il change de rue, un endroit moins fréquenté pour descendre de ton perchoir. Et te planter juste derrière lui. Impasse droit devant. Et tu attends, immobile, la tête penchée et un sourire morbide sur le visage, qu’il se rende compte qu’il doit faire demi-tour.

On joue à 1, 2, 3 soleil ce soir ?
made by black arrow
Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
abruti va (emrys&stormy) 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
abruti va (emrys&stormy) 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
abruti va (emrys&stormy) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Mar 24 Nov - 0:42
T’as pas les idées claires ces derniers temps, Em’. T’enchaines les conneries à la recherche de celle qui pourra te permettre de te sentir vivant de nouveau. T’es souvent de mauvaise humeur en ce moment, le stress provoqué par cette pause que tu as pris et la préparation de ce nouvel album se faisant ressentir. Et t’as l’impression de passer ta vie à te prendre la tête avec ton garde du corps, comme si ce n’était pas suffisant de te prendre des gifles de sa part. Mais t’es persuadé qu’il te protégera quoiqu’il se passe, le fait d’être un contrat à ses yeux étant déjà une motivation plus que nécessaire. Alors tu t’aventures sur son terrain de jeu, la drogue circulant dans tes veines tandis que tu n’hésites pas à provoquer les personnes que tu croises. Tu t’es habillé en conséquence, revêtant l’un des pulls bien trop grands que tu as cachés dans ton dressing. Ils sont là pour cacher tes marques mais aussi tes cicatrices, faire disparaître ta vraie identité pour que tu puisses te mêler au reste des habitants de New York. T’as tout de même l’impression de faire tache ici, ton arrogance étant bien trop présente pour un mec comme toi qui vient de Manhattan. Et tu erres dans les rues, les insultes glissant facilement entre tes lèvres. T’as le risque de te mettre à dos un ou deux masqués mais tu crois dur comme fer que tu n’as qu’à sortir le nom de Leandro pour t’en sortir. Pourtant, tu devrais te méfier parce que le loup est toujours à l'affût de la moindre proie. Et tu te fais avoir bêtement, étant loin de connaître le Bronx comme ta poche, et te retrouves bloqué dans une impasse. Un soupir quitte tes lèvres alors que tu profites d’une pause pour sortir une clope et la placer entre elles. Le tube de poison allumé, tu te retournes et commence à faire quelques pas avant de te stopper. T’es pas seul, Em’. Les sourcils froncés, une moue plus que provocatrice sur le visage, tu penches légèrement la tête sur le côté. Et tu signes ton arrêt de mort, sans le savoir. Qu’est-ce que t’veux mec ? Tu t’es paumé toi aussi ? Tu fais un pas de plus avant de croiser les bras, une moue perplexe. Quoique t’as l’air d’connaître les lieux parce que j’pense être le seul con qui peut se perdre si facilement.

@Stormy Vanderosen



Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 27 Nov - 0:06
Abruti va

L’attente te fait jubiler : dans l’fond, tu aimes ça. Que la proie soit prise au piège. Ca ne rend le jeu que plus amusant. Alors oui, tu n’caches pas ton sourire, qui ferait pâlir plus d’une personne sur cette Terre. Et nous, à l’intérieur, on s’remue, on est heureux : on jubile autant qu’toi, rien qu’à l’idée de c’qu’il va se passer. On tape dans nos mains alors que tu fais un pas en avant. Il se retourne, clope au bec et son regard de mec trop sûr de lui t’agace un peu. Une raison de plus pour lui faire ravaler son sourire d’abruti. Il ouvre la bouche ; et tu te rends compte qu’il a vraiment un soucis. Il n’a ni peur, ni d’appréhension face à ta carcasse. Ta tête se penche à gauche, puis à droite : tu cherches à déceler la folie dans son regard. Mais tu n’y vois que du vide : et alors, tu l’sais. Il est simplement abruti. Complètement abruti. Et inconscient du territoire sur lequel il a décidé d’foutre le bordel. Il croise les bras finalement, s’décide enfin à réfléchir un minimum. Personne ne traine dans le Bronx sans en connaître les ruelles : justement pour éviter de tomber sur l’un d’entre nous. T’avance encore d’un pas, ou deux. Et tu souris un peu plus : t’es en train d’te demander si tu t’en charges à mains nues, ou bien si tu lui fais passer l’envie d’se promener sous les étoiles du Bronx avec ton couteau. Tu décides de jouer la carte de la peur, juste pour le voir se chier dessus. Pour ton plaisir.

La lame du couteau brille dans la nuit. Et la lueur de tes yeux n’présage rien de bon. 1, 2, 3 soleil. On n’bouge plus.
made by black arrow
Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
abruti va (emrys&stormy) 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
abruti va (emrys&stormy) 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
abruti va (emrys&stormy) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Ven 27 Nov - 15:55
Le silence. Cette création du diable que tu as tant en horreur. Tu n’as jamais aimé cela. Tu le déteste, même. Devoir faire face à quelqu’un qui ne te réponds pas et pire qu’une torture. Le regard curieux, la cigarette entre tes lèvres, tu hausses un sourcil quand tu n’entends pas un seul mot venant de la part de cet inconnu. Tu suis chacun de ses mouvements du regard, ne comprenant pas pourquoi il semble pencher sa tête d’un côté de l’autre. Quand tu fais cela, c’est que tu es perdu et cherche à comprendre quelque chose.Mais t’as pas l’impression que ce soit son cas à lui. T’es un petit con et tu n’hésites pas à avancer d’un pas aussi, perturbé par cette atmosphère bien trop lourde. T’es muet mec ? Ou t’es simplement pas assez intelligent pour savoir maîtriser le don de la parole ? T’es irrité, amusé aussi, alors que tu finis par décroiser tes bras pour attraper ta clope et la jeter par terre, non loin de lui. Tu t’fais chier au point de venir faire chier les gens que tu croises ? Ou c’est seulement parce que ma belle gueule te plaît beaucoup trop ? Et tu la vois. Ce reflet léger. Cette pointe argentée, qui fait apparaître la faible lumière des lieux. Un sourcil haussé, le coin des lèvres relevé, tu ne fais même pas un seul pas en arrière. Tu comptes faire quoi mec ? Me crever car j’suis venu sur ton terrain de jeu ? T’es complètement stupide, Emrys. Combien de fois vas-tu encore jouer avec la mort ? Penses-tu vraiment qu’elle veut de toi alors qu’elle te dégages à chaque fois que tu vas trop loin dans tes propres blessures. Franchement mec, si c’est ton plan, tu perds ton temps avec moi. J’suis pas du tout la victime parfaite.

@Stormy Vanderosen



Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 30 Nov - 21:59
Abruti va

S’il y a bien quelque chose qui t’agace, Storm, c’est l’manque de respect. Et les personnes qui te prennent de haut. Et c’mec, en plus d’avoir une gueule de con, il s’permet ça. A croire que, finalement, la vie n’a que peu d’importance pour les abrutis. Et tant mieux pour toi : car ce soir, on n’est même plus capable de t’retenir. Tant la haine contre l’existence, contre l’Homme est grande. Satan s’assoit, prend des notes, un cocktail entre les lèvres, alors que quelques pas en la direction de la biche esseulée. La cigarette s’écrase sous ta chaussure dans un silence de plomb. A l’intérieur, ça gronde : mais plus tu prends ton temps pour exprimer ta violence, plus ton plaisir en sera grand. La tête se penche à droite, à gauche. La biche n’est pas assez apeurée pour t’faire bander. Mais elle a remarqué le danger : est-ce pour ça qu’il débite autant de connerie ? Pour ça qu’il s’amuse à vouloir avoir le dessus ? Tu n’sais pas. Mais ça t’fait légèrement rire. Mais tu l’sais bien : ce genre de rire de film d’horreur, qui s’répercute sur les murs et dans l’âme, qui fait s’faire pipi dessus les gosses et déglutir d’horreur les plus grands. Tu relèves un peu la lame vers ton visage. Et quelques pas de nouveau, dans c’silence de mort. Le Bronx est silencieux. Mais à l’intérieur l’orage tremble. Avide d’un peu plus de suspens, de plus de violence. Tu l’vois d’ici, le sang sur les murs, les pavés sales de la rue, les cris qui vont t’faire prendre ton pied. Et peut-être … Peut-être même que tu t’laisseras tenter par quelques morceaux d’son corps.

La mort d’Ava t’a rendu un peu plus sombre. Le cannibalisme ? Pourquoi pas.

1…2…3… La lune, tu joues avec moi ?
made by black arrow
Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
abruti va (emrys&stormy) 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
abruti va (emrys&stormy) 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
abruti va (emrys&stormy) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Mer 9 Déc - 15:50
As-tu conscience que tu fais face à quelqu’un qui pourrait te tuer si tu fais un pas de travers ? Pas vraiment, Emrys. Pourtant, tu continues de faire le malin et de le provoquer. Tes paroles résonnent dans la rue, mettant en lumière le fait que tu n’as obtenu aucune réponse jusqu’à maintenant. Un sourcil haussé, tu commences à haïr de plus en plus l’absence de bruits qui pourrait émaner de cet inconnu. T’es muet mec ou quoi ? T’as envie d’entendre au moins une parole, même si c’est une insulte. Alors… Alors tu t’apprêtes à faire l’irréparable. Tant pis si tu n’en sors pas indemne, tu pourras toujours aller te plaindre auprès de Leandro. Bien que tu sais très bien que tu vas faire face à un mur de glace qui va t’engueuler pour avoir osé poser les pieds dans le Bronx et avoir provoqué un inconnu qui te menace avec une arme. C’est p’tet pour ça que t’as besoin de t’en prendre aux autres, en fait. C’est parce que t’es muet ou que t’as pas les couilles de parler car ta voix va pas du tout avec ton physique ? J’suis sûr que t’as une voix de fillette de cinq ans et que ça t’fais honte, non ? Tu fais un pas de plus vers lui, tes lèvres s’étirant dans un sourire presque sadique. Mais vas-y, fais toi plais’. Je m’en fous d’mourir moi donc tu peux faire ce que tu veux. Tu seras juste déçu car j’suis pas la proie rêvée.

@Stormy Vanderosen



Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 10 Déc - 22:52
Abruti va

Il continue. Provocation sur provocation. Comme si, finalement, il n’en avait rien à foutre de crever. Comme si la menace n’était pas assez forte, pas assez bruyante dans ce flot de silence continuel que tu semblais apprécier de donner. Mais lui … Tu sens qu’il n’est pas en paix avec lui-même. Si bien que le silence que tu sembles imposer, cet aller sans retour, ces questions sans réponses : ça l’fou mal à l’aise. Ca se voit dans sa gestuelle, dans son rythme cardiaque que tu devines plus rapide au fur et à mesure qu’il avance vers toi. Pas par peur non, par inconfort. Il avance, encore. Sûrement le pas de trop plus que la parole de trop : parce qu’il t’en faudrait beaucoup pour te faire perdre pied avec des mots. Parce que tes maux sont beaucoup plus violents. Mais plus il s’approche, plus la ligne est fine. Et peut-être qu’il aurait pu s’en sortir indemne, s’il ne s’était pas approché. Le pas de trop, il est là, juste après cette dernière phrase. Et le couteau part, se plante pile là où tu l’as voulu : sa cuisse. Pas de quoi le tuer, car tu as évité une artère principale. Mais juste pour le déstabiliser et le voir se dandiner de douleur par terre. Un coup de pied dans les côtes pour le faire se retourner. Un autre dans le dos pour lui faire comprendre : ton terrain de jeu, pas le sien. Pour ne plus qu’il se pointe ici, dans le Bronx, en faisant le malin, en se croyant au-dessus de tout.

Tu regardes de haut la carcasse de l’homme. Tes azurs sont devenues noires. Et tu attends le moment où il va te supplier d’arrêter.
made by black arrow
Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
abruti va (emrys&stormy) 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
abruti va (emrys&stormy) 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
abruti va (emrys&stormy) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Dim 13 Déc - 17:42
Il y a cette tension dans l’air, cette sensation de dangerosité qui te fait trembler de plaisir et éloigne la peur. Tu n’as jamais eu peur une seule seconde, le besoin d’adrénaline étant bien plus intense que la moindre once de peur qui peut te traverser. Lassé par ce silence, tu n’as pas le temps de réagir -bien trop pris par cette envie de bruit- que tes yeux s’écarquillent et qu’un gémissement de douleur vient mourir entre tes lèvres closes. Tu ne ferais jamais le plaisir à un abruti d’entendre une de tes plaintes. Pourtant tu as mal, les larmes te montent aux yeux dans un élan de faiblesse quand tu percutes le sol. Tu ne parles plus, mordant ta lèvre à sang pour ne pas te plaindre une seule fois quand il te frappe de nouveau dans les côtes. Et le suivant vient te faire pleurer finalement pourtant… Pourtant, tu te relèves le regard vers lui et le fusille du regard. Tu saignes, tu pleures, mais tu ne te plaindras pas une seule seconde. C’est… tout ce que t’a- t’as à do-donner ? Tes lèvres, qui étaient étirées dans une grimace, s’étirent pour afficher un sourire amusé. Tu es dingue, Emrys. Plus que dingue. Finalement… T’es aussi décevant que le lâche que tu es… C’est tellement pas étonnant… T’es nul à chier. Et tu rigoles, ne te rendant pas compte que tu pourrais te faire tuer pour ça.

@Stormy Vanderosen



Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 19 Déc - 1:20
Abruti va

Il tient bon. Presque trop. Mais ça t’excite un peu plus, cet excès de rage, de violence. Et cet abruti qui continue à te chercher, à te pousser à bout : comme si c’est ce qu’il voulait dans le fond. Que le sang coule sur le bitume, éclabousse ta carcasse et te laisse une gaule de trois mètres. Tu souris, d’un air à la fois psycho et calme. Un mélange amer, acide, difficile à cerner, à avaler. Il souffre, tu le vois, tu le sens d’ici : du haut de ton mètres quatre vingt neuf, le surplombant, il a beau ne pas te supplier, tu sens la douleur s’immiscer dans ses entrailles, à travers son corps, les vaisseaux sanguins en alerte maximal de blessures déjà trop présentes pour un si petit être. Mais il rit. Et toi, tu t’adonnes à une deuxième vague de coups : le pied s’écrase sur la colonne vertébrale, les côtes. Ton pied vient écraser la main du jeune sur le bitume, laissant l’emprunte de ta chaussure visible sur sa peau. Tu essuies ton couteau sur ton jean tout en tournant autour de lui. Le prédateur et sa proie : un combat, un danse mortelle, au cœur d’une ville sombre et mortuaire. Mais l’absence de cris te rend un peu plus irritable. Alors tu t’accroupies près de lui, passant ta langue sur tes lèvres, la tête qui se penche à droite, puis à gauche, dans une lenteur à couper le souffle d’effroi. Et la lame s’écrase lentement sur la joue du jeune, entaillant sa belle petite gueule de connard. Toujours pas de cris ? Déception. Alors vient le tour du ventre, de légères entailles assez bien placées pour qu’il en souffre sans pour autant en mourir. Et toi, ton éternel sourire, les yeux qui se ferment, la tête penchée pour écouter. Va-t-il produire ce doux son d’agonie ? Ou bien va-t-il falloir aller encore plus loin ? Faire couler un peu plus de sang pour se sentir vivant ?
made by black arrow
Emrys Dabrowski
Emrys Dabrowski






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19599-emrys-dabrowski-o-harry-styles https://www.disjointedsocieties.com/t19635-emrys-dabrowski https://www.disjointedsocieties.com/t17105-ace-park-ouvert-isaac-t-rosewood-ouvert
Surnom : Em', un surnom court mais que tu affectionnes.
Âge : 27
Origines : Anglo-polonais, t'as vécu à Londres jusqu'à tes quatorze ans.
Occupation : Anciennement chanteur, acteur et mannequin, tu ne sais plus vraiment quoi faire de ta vie depuis que ton agence t'as viré le mois dernier.
Lieu de résidence : Tu vis depuis peu dans un nouvel appartement à Manhattan mais tu squattes régulièrement l'appartement de ton amoureux ou celui de ton garde du corps.
A New York depuis : que tu as seize ans
Situation Amoureuse : Officiellement célibataire, ton cœur est pourtant pris par un tueur au sourire charmeur à qui tu as confié ta vie entière.
Orientation sexuelle : Pansexuel
Trigger Warning : Ceux du personnage : Relations toxiques • scarification • possessivité/jalousie/obsession forte • addictions • tendances autodestructrices • viol

U.C.
If you want me, come get me.
abruti va (emrys&stormy) 9cc1160c6f61682a42e3d0e88a5ec22873f44576
  • United Heart
abruti va (emrys&stormy) 2StvcuH6_o
RPs : 1
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 8944
Faceclaim : Harry Styles
Crédits : firesofbeltane ((avatars)) flordecapomo ((icons))
Inscription : 22/06/2020
Multicomptes : Ace Park et Isaac T. Rosewood
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dépend du moment
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
abruti va (emrys&stormy) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Lun 21 Déc - 1:50
Suicidaire… T’es vraiment dingue, Emrys. Et encore, le mot reste faible par rapport à ce que tu es vraiment. Toujours à chercher la petite bête, à faire chier le monde autour de toi. Tu n’as jamais été un enfant sage. Ou, plutôt, tu n’as plus jamais été un enfant sage après avoir vu ton géniteur se faire abattre devant tes yeux alors que tu étais jeune. Adolescent vulnérable, tu ne t’en es jamais remis même si tu fais comme si de rien était. Il méritait de mourir mais ça a fini par te bousiller, ton corps marqué de toutes les souffrances que tu te fais subir pour essayer de ressentir autre chose que ce vide dans ton cerveau. Sûrement est-ce pour cela que tu restes fort malgré tous les coups que tu reçois. Car t’es habitué à cette violence. Que tu l’aimes, même. Qu’elle t'excite, souvent, et qu’elle arrive à te maintenir en vie. C’est grâce à elle que tu es encore là, ton corps recouvert de toutes les cicatrices laissées par des années de douleurs et d’envie de souffrance. Actuellement, tu es au sol. Tu fais ami-ami avec le goudron sale du Bronx alors que la douleur t'empêche de te redresser. T’as l’air d’être vraiment dingue quand un rire quitte tes lèvres, ces dernières qui auraient dû afficher toute la douleur que tu ressens. Tu retiens le plus possible tes larmes, le fusillant du regard avant de mordre violemment l’intérieur de l’une de tes joues quand les coups reprennent. Tu sens tes os qui craquent quand son pied vient écraser l’une de tes mains, étant heureux d’avoir la chance d’être ambidextre car c’est ta main dominante qui vient payer le coût de ton insolence. Mais tu ne parles plus, ne laisse pas échapper un seul son d’entre tes lèvres entrouvertes, alors que ton regard suit chacun de ses mouvements. Il se penche vers toi, la lame brillant sous la faible luminosité de la ruelle, s’abat sur ta joue pour la marquer d’une entaille. Retenant ta douleur, ton visage exprimant le moins possible tes émotions, mais elles ne tardent pas à apparaître quand il s’en prend à ton ventre. Tu pourrais tout arrêter maintenant, laisser échapper le gémissement de douleur qui s’est enraillé dans ta gorge, mais tu prends sur toi même si ton visage exprime toutes les grimaces imaginables. Il est aussi dingue que toi si tu t’en fies à son sourire, les mots toujours absents de cette rencontre. Bordel, Emrys. Es-tu conscient que l’idée que tu as en tête est encore plus folle que ce que tu es toi-même. Alors tu ris de nouveau, recrachant un peu de sang avant de t’appuyer sur tes avants-bras et de l’observer. J’suis… p-presque sûr que t’es un p-putain d’imp-impuissant et que c’pour ça…. Que tu pr-prends ton pied à tabasser les autres.

@Stormy Vanderosen



Overwhelmed
I get overwhelmed so easily
My anxiety creeps inside of me
Makes it hard to breathe
What's come over me?
Feels like I'm somebody else
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum