AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le deal à ne pas rater :
E-carte cadeau Fnac / Darty : 150€ pour 130€, 60€ pour 50€
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 21 Nov - 10:51


Open your darkest thoughts


Faire les cent pas devant ce bâtiment. Normalement ça ne me faisais pas peur les entretient ou encore rencontrer de nouvelle personne. J'étais quelqu'un qui pouvait se montrer assez confiant. Et pourtant,là, je sais que c'était totalement différent. J'allais rencontrer un psychiatre et ça, c'était totalement différent. Je ne savais pas du tout comment j'allais réagir face à cet homme. Alan avait raison, parler pouvait faire beaucoup de bien et j'espérais que ça puisse me libérer sur mon passé qui venait me hanter plusieurs fois par nuit. Des cauchemars que j'oubliais à mon réveil parfois. Et pourtant, il y a des images que je n'arrivais malheureusement pas à oublier. Je sais que cet homme, qui était mon père, avait détruit une partie de moi. Même si c'est vrai que c'est en partie à cause de cette violence que j'ai voulu devenir policier pour défendre ceux qui était victime de ce genre de violence. Je me disais que si j'étais fort, c'était en partis grâce à ma mère qui m'avait soutenu dans chacune de mes démarches. Elle m'avait toujours dit que j'étais fort, la preuve, je marchais alors que j'aurais pu finir handicapé après cette chute. Et pourtant, je sais que ce psychiatre allait vouloir en savoir plus sur mon passé, sûrement en me posant des questions beaucoup moins discrète. J'avais beaucoup de mal à me confier à qui se soit. Même avec Alan que je connaissais un peu j'avais beaucoup de mal. Et aussi avec Diego. Mon passé était dur à affronter et j'allais devoir le faire, une fois pour toute. Respirant un grand coup, je montais pour rejoindre le bureau de ce psychiatre. Frappant à la porte attendant qu'on vienne m'ouvrir.


(c) MORNING RAIN

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 0f3v
  • Aucune association
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 25 Nov - 22:55


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark
21. novembre 2020


Regardant sa montre alors que sa patiente quittait son bureau après une heure de séance houleuse - syndrome de Gilles de la Tourette - Clark rajustant le col de sa chemise bleue et fit signe à son assistante de lui envoyer le patient suivant.

Consultant le dossier présent sur son ordinateur, le psychiatre étudia le profil de son nouveau patient avec attention : Alexander Stiltston, Policer, de nationalité Coréenne et Américaine. Deux ethnies radicalement différentes qui devaient se faire querelle au sein de l'esprit du jeune homme. Tout comme ta partie russe et ta partie Américaine, hein Clark? Oui, mais ce qui est vrai pour toi ne l'est pas forcément pour ce patient.

En entendant que l'on toquait à la porte, il leva le nez et répliqua : "Entrez." d'une voix claire et nette. Voyant que personne n'entrait, il se leva pour aller ouvrir et rencontra le regard de celui qui devait être son nouveau patient: " Bonjour. Alexander? Je présume?" questionna-t-il en le laissant entrer: " Prenez place, je vous en prie."

Le laissant s'installer sur le fauteuil en cuir brun, le psychiatre reprit place à son bureau et détailla le nouveau venu du regard: des cernes, l'air piteux - presque malade - et cette angoisse omniprésente. L'observant encore quelques secondes, il finit par adresser un léger sourire à son patient et commença: " Alors... Alexander, je vous propose dans un premier temps de faire connaissance." Le blond referma son écran d'ordinateur et accorda toute son attention au plus jeune: " Je vais commencer : je suis le Docteur Clark Lewis, j'ai trente trois ans et j'officie en tant que psychiatre depuis environ sept ans à New York. Ma couleur préférée est le vert et j'adore le rock." Jouant avec sa chevalière, il ajouta: " A votre tour Alexander."



(c) MORNING RAIN



Another Day
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 25 Nov - 23:49


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark
21. novembre 2020


En tant que policier, on se doit d'être calme, garder son calme, sérieux, dans chaque épreuve de sa vie. Quand on rentrait dans une situation délicate, il fallait rester concentrer et calme. Et pourtant, en cet instant, j'avais l'impression de n'avoir jamais été aussi stressé. Mon cœur qui battait de plus en plus vite me demandant comment allait se dérouler cet entretient. Et pourtant, je n'allais pas dans une situation extrême, non, juste dans un bureau avec un psychiatre pendant une heure, de longues minutes que je me disais. Il ne pouvait rien m'arriver. Et pourtant, me plonger dans mes souvenirs était sûrement une épreuve plus que compliqué. Et surtout, je n'avais pas été préparé pour affronter cette situation. Respirant un grand coup alors que j'entendais cette voix me dire de rentrer. J'ouvrais la porte pour rentrer dans ce grand bureau, si calme, ça ne faisais pas de calme. "Bonjour. Oui, c'est bien moi." Tentant de lui faire un sourire allant m'asseoir sur le fauteuil qu'il me présentait. J'en avais vu des films avec les psys , ce fameux canapé en cuire, souvent les clients s'allongeaient dessus. Moi je restais juste assis, étant plus à l'aise. Et j'avais cette fâcheuse manie d'observer la personne en face de moi. Oui, j'avais ce besoin de découvrir qui elle était. Surtout que là, j'allais lui livrer des informations sur mon passé, des secrets que peu de personne ne savaient.

Une fois assis, j'essayais de cacher mon stress comme je pouvais. Je ne savais pas du tout comment ça allait se dérouler. Je fus assez surpris de découvrir qu'il voulait qu'on fasse connaissance. C'était un bon moyen pour faire connaissance. Il avait sept ans d'expérience, il avait dû en entendre des témoignages. J'étais assez surpris de l'entendre se confier à moi, du moins, se présenter. "Je suis policier depuis presque 2 ans maintenant. Je me spécialise dans la défense des femmes et enfants ayant connu des violences. Je suis à New York depuis que j'ai 10 ans. J'adore la moto. Et ma couleur préféré est le vert aussi." Comme à mon habitude, je venais jouer avec la bague se trouvant à mon doigt, la chevalière que ma mère tenait de sa famille. Ca commençait doucement et étrangement, j'arrivais à parler pour le moment. Ne le quittant pas du regard, faisant un sourire rependant au fait qu'il aimait le rock."J'aime le rock aussi, ça met de l'ambiance."




(c) MORNING RAIN

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 0f3v
  • Aucune association
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 7 Déc - 21:10


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark
21. novembre 2020


Rendant son sourire à son nouveau patient, Clark l'observa prendre place et commença par se présenter: il exprima des vérités simples et banales: son âge, son emploi et ses goûts musicaux. Observant la réaction de son vis-à-vis, penchant doucement la tête, il ne manqua pas de remarquer cet air surpris sur son visage. Il lui répondit toutefois, expliquant qu'il était policier depuis à peu près deux ans et qu'il se spécialisait dans la défenses des femmes et des enfants maltraités. Clark hocha la tête, intrigué. L'attention que le plus jeune portait à sa chevalière n'était pas anodine. Ce n'était pas un signe de nervosité ni un toc. Cette bague avait vraisemblablement une certaine importance à ses yeux: sentimentale? Oui, parce qu'il ne s'agissait pas de valeur financière.

" Nous avons des points en commun, dans ce cas." répliqua le psychiatre en rendant un léger sourire à son patient: " Donc cela fait deux ans que vous êtes policier, hein? Ce métier vous plait ? Qu'est-ce qui vous a donné envie de rejoindre les forces de l'ordre?" Attendant la réponse de l'autre. Sentant l'autre se tendre, il ajouta: " Je suis devenu Psychiatre parce que j'aime comprendre le fonctionnement d'autrui et l'aider à déverrouiller certaines portes en lui." Il sourit: " A votre tour."




(c) MORNING RAIN



Another Day
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 8 Déc - 15:18


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark
21. novembre 2020


Parler, se confier et dire tout ce qu'on a sur le cœur. Voilà pourquoi j'étais dans cette pièce avec cet inconnu. Normalement, je n'arrivais pas à me confier aussi facilement. Même avec mes proche c'était compliqué, donc une personne que je ne connaissais pas, c'était je dois l'avouer, surement pire. Mais il n'avait pas l'air d'être comme les autres, déjà, il semblait être un peu plus âgée que moi et surtout, il prenait le temps pour me faire parler. Se présentant tout d'accord. J'avoue que cette technique permettait de me mettre à l'aise, ça fonctionnait bien. J'en apprenais un peu plus sur lui, ce n'était pas dérangeant, au contraire. Même si je n'arrêtais pas de tourner ma chevalière, je ne faisais même pas attention que je faisais cela à chaque fois. Faisant un léger sourire le regardant."Oui quelques-uns en effet." Et ça me mettais un peu à l'aise. Par contre, je me renfermais à nouveau quand il me demandait pourquoi j'étais devenu policier. "Déverrouiller certaines portes? C'est une jolie image. Disons que j'ai eu une enfance compliqué. J'ai connu la violence et je me suis toujours promis d'aider les personnes ayant connu ce genre de violence. Encore plus les femmes et les enfants. " Je me livrais sans pour autant rentrer dans les détails, c'était beaucoup plus compliqué pour moi d'en dire plus. Dire que c'est à cause de ce père qui frappait ma mère et moi. Des souvenirs que j'avais, de ma mère totalement impuissante, incapable dire ce qui n'allait pas, personne pour l'aider car personne n'arrivait à lire en elle. Un regard, parfois, pouvait être plus qu'un appel à l'aide. Les paroles nous empêchaient de dire quoi ce soir, mais il fallait apprendre à décrypter les signes pour reconnaître les violences. "En soit tous les deux on cherche à aider les personnes dans le besoin."





(c) MORNING RAIN

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 0f3v
  • Aucune association
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 18 Déc - 20:33


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark

Captant le changement de langage corporelle quand il lui avait demandé pourquoi il était devenu, Clark se fit plus attentif. Une des raisons de sa présence ici? Un mal-être au travail? Un traumatisme lié à sa fonction? Son patient lui indiqua qu'il trouvait sa formulation plaisante et le psychiatre lui adressa un léger sourire. S'exprimer avec un langage imagé permettait de mieux entrer dans la psyché de ses patients, faisant appel à leur inconscients, une technique d'hypnose légère mais efficace.

Finalement, Alexander décida se se confier, lui rapportant qu'il avait eu une enfance compliquée. Qu'il avait connu la violence et que c'était pour cette raison qu'il avait décidé de consacrer sa vie à la lutte contre le crime. Insistant sur le fait qu'il voulait défendre en priorité les femmes et les enfants, Clark tiqua. Un complexe d’œdipe encore lattant? Possible. Il rangea cette information dans un coin de son esprit et se porta plus attentif à son jeune patient, écoutant avec attention, sans mot dire. Il n'était pas là pour le juger mais pour l'écouter et l'aider à aller mieux.

" Ce n'est pas faux. Mais votre vocation est toutefois bien plus noble que la mienne." répliqua le médecin en penchant la tête légèrement sur le côté: " Ainsi... Vous avez connu une enfance compliqué?" demanda-t-il pour reprendre ses mots. " Vous avez dit avoir connu la violence. Que vouliez-vous dire par là?" Oh, Clark avait très bien compris que le jeune homme avait été victime de maltraitance infantile, mais il devait le lui faire dire. C'était essentiel dans le processus de guérison : rejeter le déni, admettre le passé pour mieux s'en défaire...





(c) MORNING RAIN



Another Day
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Jan - 16:11


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark

Parler du pourquoi j'étais devenu policier était assez compliqué pour ma part, car cela avait un lien direct avec mon passé et sur ce que j'avais enduré pendant de longues années. Voir ma mère autant en détresse, sans défense. Et surtout, avoir failli mourir à cause de lui. Il m'avait fallu des années pour prendre cette décision avec le soutient de ma mère, cette merveilleuse femme qui avait tout fait pour me soutenir dans ce nouveau chapitre de ma vie. Tout me revenait en mémoire ce qui venait créer du stress en moi. Jouant avec mes mains sans forcément m'en rendre compte. J'essayais d'être concentré sur ses paroles. Si j'étais ici, c'était pour faire des efforts, trouver un moyen de surmonter mes peurs. Me taire n'était pas du tout la bonne solution, il fallait que j'arrive à parler me confier, lui donner des indices sur ce que j'avais en moi. Cette enfance qui avait eu un tel impact, dont je n'arrivais pas à surmonter. "Merci, je fais tout mon possible en tout cas pour aider mon prochain, ceux qui n'arrivent pas à dire ce qui leur arrive. Parfois, il suffit d'un regard, d'un signe. Il faut apprendre à interpeller les signes." Et plus j'y réfléchissais, et plus je me disais qu'il était sûrement en train de faire la même chose avec moi en cet instant. Il devait regarder mes mouvements, mes mots. Tout était important et le langage corporel l'était encore plus. Regardant toujours mes mains, cette chevalière. Elle voudrait que je me confie. Le silence venait envahir la pièce alors que je me mordais la lèvre. Ayant beaucoup de mal à le regarder dans les yeux, je restais le regard baissé. "Mon père à perdu son travail et il a plongé dans l'alcool. C'était dispute et dispute à la maison. Et il répondait par la violence. J'ai fini à l'hôpital après avoir eu une grave blessure au dos." Alors ça, c'était clairement un résumé de mon enfance. Sans forcément rentrer dans les détails. Comme ses coups que je recevais presque tous les jours, ce placard dans lequel il m'enfermait et malheureusement, les cris de ma mère que je n'oublierais jamais. Voir ce son qui décrivait les coups qui s'abattaient sur elle. Un bruit sourd, c'est ce qui a de pire à entendre pour un enfant.





(c) MORNING RAIN

Clark V. Lewis
Clark V. Lewis






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t19649-clark-lewis-dane-dehaan?nid=7#1090749
Surnom : Doc, Clay, Vlad.
Âge : 34
Origines : Américaine, Coréenne & Russe
Occupation : Psychiatre, professeur de psychiatrie à Columbia & Profiler.
Lieu de résidence : Brooklyn.
A New York depuis : 7 ans.
Situation Amoureuse : Divorcé, célibataire.
Orientation sexuelle : Se laisse vivre.
Trigger Warning : \\Attention// sujets controversés abordés : meurtre - maladie mentale - maladie physique - dépression - idées noires - auto-sabotage - drame familiaux - homosexualité - sexe (rp hot). Si ces sujets vous touchent et que vous voulez tout de même écrire avec moi avec ce personnage, merci de me le préciser <3 !



Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 00b163c469584e9391f0a581747a74365bdfd46f
A propos de Clark

Né à Détroit, il est d'origine Américaine, Russe et Coréenne Il a vécu une grande partie de sa vie en Russie et y a fait médecine ◊ Il a rencontré sa femme au théâtre, elle était danseuse au Bolchoï ◊ Sa femme a assassiné leur bébé de six mois ◊ Il a quitté la Russie pour fuir ce drame ◊ Dépressif lui même depuis la mort de sa fille, il est cependant psychiatre, profileur et professeur de psychiatrie à Columbia ◊ Bourreau de travail, il ne vit que par lui, le reste de sa vie n'a aucun sens ◊ Il a un chat, Roy, qu'il a sauvé de la rue ◊ Il vit actuellement chez Yuri Tchekov, une connaissance d'enfance pendant que son appartement est en travaux.
“Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.”
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) 0f3v
  • Aucune association
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : NC
Messages : 512
Faceclaim : Lee Dong Wook
Crédits : Mask
Inscription : 16/11/2020
Multicomptes : Diego Parra & Betty Blue Williams
Nombre de mots par RP : min. 300, Max. +1500
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
Open your darkest thoughts (Clark & Alex ) UNXkCDab_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 6 Jan - 12:00


Open your darkest thoughts



Alexander & Clark

La question à propos de l'enfance torturée du policier avait été posée. Question qui, il le savait, réveillerait des souvenirs compliqués et douloureux à son patient. Mais il lui fallait admettre les événements avant de pouvoir les oublier : fuir n'était jamais la solution. Il fallait affronter la réalité avant de pouvoir s'en défaire. Facile à dire hein ? Tu ne l'as pas fuis, toi, la réalité à la mort de Sofia Si. Mais c'était lui le praticien et non lui le patient. A quoi bon chercher la guérison alors qu'il avait perdu sa raison de vivre ? Chaque jour était un bonus qu'il voulait bien s'accorder, rien de plus et rien moins.

Le policier lui indiqua qu'il faisait tout son possible pour aider son prochain, parlant d'identifier et d'interpréter les signes : plutôt proche de la profession d'un psychologue ou d'un psychiatre non ? Le jeune homme avait-il raté sa vocation ? Après tout, la police était plutôt connue pour faire régner l'ordre avant d'aider la population. Peut-être qu'un poste d'assistant social lui aurait bien mieux convenu... ? Probablement. Mais Clark n'était pas conseiller d'orientation et ce n'était certainement pas à lui de dire cela à son patient.

La suite du récit ne manqua pas d'expliquer plus en détail la personnalité et le traumatisme d'Alexander : un père alcoolique et violent, une blessure majeur sur son enfant, une situation familiale au bord du gouffre. Dramatiquement, cette situation était classique : de nombreuses personnes étant toujours hantées par les stigmates de l'enfance : «  Comment vous positionnez-vous par rapport à cette situation aujourd'hui Alexander ? » questionna le médecin : «  Avez-vous des répercutions ? Des choses qui vous pèse au quotidien ? »





(c) MORNING RAIN



Another Day
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum