AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-62%
Le deal à ne pas rater :
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban 60×60 cm
14.99 € 39.91 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Nov - 22:36


{{ dearest neighbor }} @Jaewon A. Kwon



🎵 Jeongmarya I want you so bad Nan niga piryohae yeah 🎵
Doucereuse voix qui s’accompagne au son qui s’échappe de l’haut-parleur portable. Un volume acceptable, sachant que les fins murs de son appartement ne bloquaient en rien tout son qui émanait des pièces, elle se faisait gêne de ne pas être bruyante afin de maintenir la paix entre ses voisins. Le temps clair et lumineux, légèrement frisquet par ce mois de novembre, elle se décide à faire un le ménage, car en regardant l’état chaotique que son espace se retrouve, cela semblait une bonne idée. De ce fait, elle continue de chantonner tout en rangeant, nettoyant ou désinfectant les surfaces un peu trop poussiéreuses. Obnubilé par ses études et le travail, cela ne prend pas de temps avant que tout s’accumule et que le bordel y règne. Rien que le salon, il lui a fallu une heure pour tout ranger et il lui restait encore la salle de bain et le pire de tous…Sa chambre. Elle en est presque gênée de l’état de cette dernière. Finissant d’empiler les livres,qui ornent sa table de basse comme décoration, qu’elle entend quelqu’un cogner à sa porte. Hésitant légèrement à répondre, n’attendant personne à cette heure et ayant eu aucun appel à son intercom pour laisser passer un livreur fedex pour un colis, elle finit par ouvrir la porte, gardant sa chaîne de sécurité en place. « oh Jaewon ! » dit-elle d’un ton surpris en le découvrant au pas de sa porte « attend » elle referme la porte pour retirer la chaîne avant de la rouvrir « Salut ! Désolé, je ne m’attendais pas à avoir une visite de ta part. Tout va bien ? » à part quelques conversations brèves ou de simple signe de la main, jamais Jaewon était venu de son propre chef à venir cogner à sa porte, d’où le pourquoi qu’elle est en alerte, car cela n’est pas dans son habitude




(c) MORNING RAIN

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 21 Nov - 1:48



DEAREST NEIGHBOR (( 親愛的鄰居 ))

別後退 是時候挺直脊椎. 別理會 誰張牙舞爪亂吠 問心無愧 把謊言全都擊碎.
決不能心灰 他們有一天會慚愧 我們天生像珍珠貝 高貴. // @Iseul Choi






Jeudi 26 Novembre
Week-end de Thanksgiving; congés bien mérités pour Jaewon qui avait depuis quelques semaines travaillé non-stop au point qu’il n’avait presque pu profiter d’une journée en compagnie de sa fille. Le téléphone sur silencieux, il avait passé le début de la matinée à faire de la pâte à sel avec Clémence, commençant à créer quelques décorations de noël maison puisque l’argent ces temps-ci avait de plus en plus de mal à renflouer son compte en banque. Il se serrait la ceinture, mais gardait toujours un sourire faux scotché sur le faciès, tentant de paraître le plus normal possible et éviter d’affoler ses proches. Il n'aimait pas qu’on le prenne en pitié, qu’on lui donne une liasse de billets juste parce qu’il était en galère. À une époque, il savait comment se sortir le cul de la merde, mais depuis qu’il avait la petite à charge complète, les choses devenaient de plus en plus difficile. D’abord les couches et les biberons, à présent, il commençait à mettre des sous de côté pour pouvoir lui payer l’école. Il désespérait. Et par un temps pareil, à l’approche des fêtes, il savait que son banquier allait finir par l’appeler pour lui remonter les bretelles, mais en même temps, il ne pouvait s’empêcher de vouloir offrir un beau noël à son enfant. Accroupit devant la table basse, il gardait une main crispé dans sa tignasse brune tout en laissant son regard se perdre sur les emporte pièces en forme de rennes qui trônait sur le meuble.

Soudainement, son téléphone se mit à sonner, le sortant de sa rêverie désagréable et dans un réflexe, il décroche. Soupir qui s’échappe de ses lippes, son patron venait de l’appeler pour faire des heures supplémentaires. Il n'aime pas qu’on lui nique ses plans comme ça, mais en même temps, ça pourrait lui faire de la tune en plus qu’il se dit. Néanmoins, le timing est short et il devait se bouger le cul avant d’aller au boulot. Mais Clémence ? Il allait en faire quoi ? Il se lève d’un bon et attrape le sac à l’effigie de Pororo de sa gamine avant d’enfourner quelques biscuits, une brique de fruit et son doudou dans ce dernier. Après avoir dit à sa fille d’aller se laver les mains, il l’attrape dans ses bras et ferme la porte après être sorti et avoir vérifié qu’il n’ait rien oublié puis, il vient frapper à la porte de sa voisine, un peu trop fortement, mais il ne l’avait pas fait exprès. « Salut ! » Qu’il lâche en voyant la brunette entrouvrir la porte. Il attend qu’elle lui ouvre avant de lui accorder un sourire bien qu’il cachait une panique totale. « Désolé, j’arrive totalement à l’improviste. Tu pourrais me garder Clémence jusqu’à ce soir ? » Il n'a pas vraiment d’autres solutions. « Mon boss vient d’appeler, y’a un gars qu’est malade au Taff et qui peut pas gérer les rush du jour du coup, j’dois aller bosser. »


(c) MORNING RAIN



Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 21 Nov - 5:21


{{ dearest neighbor }} @Jaewon A. Kwon




N’ayant pas remarqué la petite avant, c’est en voyant une ombre bouger au pied de Jaewon qu’Iseul finit par s’apercevoir que Clémence l’accompagnait. Cette dernière l’observait avait un regard curieux, moins familière avec la brune que son père. Iseul lui offre un sourire chaleureux à la filette qui rougit tout en se cachant derrière la jambe de son père. Il ne fallait pas lui en vouloir, elle devait être craintive à la vue d’inconnu, ce qui est tout à fait normal. Toujours accompagnée de son père, elle n’avait jamais vu l’enfant en compagnie de sa mère. Non qu’elle espionnait son voisin, mais elle as très vite compris la situation de ce dernier quand aucune présence féminine, à part sa fille, se fait entendre à travers la cloison qui séparait son appartement au sien. Et elle n’a jamais poussé sa curiosité au plus long, continuant de saluer Jaewon comme à son habitude. “ Euh...je..euh bien sûr...Je veux dire oui, mais ça ne te dérange pas ? “ Complètement prise au dépourvue par sa demande, elle ne voulait pas paraître impolie en lui posant cette question, car il fallait se dire qu’à part être voisin, elle et Jaewon ne se connaissent sans plus. Proposer de garder son enfant de façon aussi soudaine ne cachait pas l’urgence dont il faisait face. “Ah, je vois, eh bien y’a pas de soucis. Ça ne me dérange pas, je n’avais rien de prévu de toute façon.” Malgré qu’elle doive remettre à plus tard son ménage, cela ne l’importune pas, elle préfère sans mesure passé cette journée en compagnie de la fillette de trois ans que la pile de vêtement qui gisait au pied de son lit. “ Coucou Clémence” salut-elle la petite en s’accroupissant à sa hauteur. Cette dernière semblait hésiter à venir vers la brune, jetant à la place un regard vers son père, ne sachant pas si elle devait y aller ou non. “oh j’y pense, il te faut mon numéro en cas d’urgence non ? Attends, je vais aller le chercher, venez entrez !” dit-elle en leur faisant signe de passer le pas de la porte. Heureusement qu’elle a dompté le désordre de son salon/cuisine. Dans l’état qu’il avait été, Jaewon aurait changé d’avis de l’a confier sous sa garde. D’un pas rapide, elle attrape son téléphone, faisant de même arrêter la diffusion de sa playlist. “ Tien, rentre ton numéro, comme ça, je peux t’envoyer un message pour que tu aies le mien.” Dit-elle en lui tendant son samsung qui a connu une meilleure vie. “ Tu sais vers quelle heure que tu reviens ? Pas parce que je suis pressée ! Je voulais savoir à quel moment rangé ses affaires comme ça elle sera prête pour rentrer” demande-t-elle d'un ton soudainement nerveux. Pas que le brun la met mal à l’aise, mais la pression d’avoir en charge un enfant de bas âge la rend un peu agitée.




(c) MORNING RAIN

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 24 Nov - 16:13



DEAREST NEIGHBOR (( 親愛的鄰居 ))

別後退 是時候挺直脊椎. 別理會 誰張牙舞爪亂吠 問心無愧 把謊言全都擊碎.
決不能心灰 他們有一天會慚愧 我們天生像珍珠貝 高貴. // @Iseul Choi






Jeudi 26 Novembre
Il est pris de stress Jaewon. Il a le cœur qui palpite, l'organe saignant qui s'agite. Il n'avait jamais été aussi prit de court par le temps et avait la haine contre son patron pour l'avoir appelé un jour de congés. Il détestait les plans au dernier moment. Il préférait largement planifier les choses un mois à l'avance plutôt qu'être prévenu une heure avant. Il soupire, il se presse et oublie presque les choses les plus importantes, mais il n'a au moins pas oublié la peluche de sa fille et surtout, il n'avait pas oublié Clémence. Dès qu'il paniquait, il perdait tous ses moyens et c'était plutôt compliqué de tout concilier. Alors, il sonne chez sa voisine avec la petite dans les bras. Il ne sait pas trop si Iseul est là, mais il finit par entendre chanter et une esquisse fendit ses lippes avant d'entendre finalement la chaîne de la porte et apercevoir la jeune femme. Il sourit puis s'excuse de la déranger. La porte se referme et se rouvre et après qu'elle l'eut invité chez elle, il finit par entrer et lui demander si elle pouvait garder sa fille quelques heures. Il n'aime pas imposer des trucs et si elle refusait, tant pis, il irait chercher quelqu'un rapidement pour la garder.

Il finit par soupir, soulagé qu'elle ne fasse rien et pose Clémence par terre avant de tapoter le haut de sa tête. La petite s'aggripe à sa jambe comme un koala à sa branche, mais il a l'habitude et puis, il était sûr qu'elle allait bien s'entendre avec la demoiselle. « Clem, tu vas rester avec Iseul aujourd'hui d'accord ? » Qu'il souffle à sa fille, qui le regarde comme le chat potté dans Shrek. Puis il finit par tirer son téléphone de la poche de sa veste, déverrouillant l'engin rapidement avant de constater que la brune l'avait devancé. « Ouais, attends » qu'il souffle, tendant aussi son téléphone vers elle pour qu'elle fasse de même. Il tape rapidement sur le clavier tactile puis enregistre de lui-même le numéro dans le mobile d'Iseul avant de le lui rendre. « J'sais pas trop encore. Tu sais, c'est Thanksgiving du coup ça va être un peu la merde pendant les rush parce que pas tout le monde va manger en famille et tout. » Qu'il avoue avant de jeter un coup d'œil vers la petite. « J'vais essayer de voir pour ne rentrer pas trop tard. » Parce qu'il peut essayer de s'arranger avec son patron même si ça s'annonce compliqué. « Au pire, je t'envoie un sms dès que j'ai une pause pour te le dire ? » Peut-être que cette solution serait plus concrète qu'une plage horaire donnée à la va-vite et qui bougerait constamment. « T'inquiètes pas, elle est vraiment sage. Et elle a à boire et à manger dans son sac. Son doudou et je lui ai mis aussi son pyjama au cas où tu veux la coucher suivant l'heure où je rentre. » Il humecte ses lippes, il déblatère ses paroles à une vitesse folle. Jaewon sous la panique, c'était quelque chose. « T'as Disney+ ? Au pire, tu la mets devant la reine des neiges ou un truc comme ça, elle ne te posera pas de soucis. »


(c) MORNING RAIN



Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 25 Nov - 19:12



DEAREST NEIGHBOR (( 親愛的鄰居 ))

別後退 是時候挺直脊椎. 別理會 誰張牙舞爪亂吠 問心無愧 把謊言全都擊碎.
決不能心灰 他們有一天會慚愧 我們天生像珍珠貝 高貴. // @Jaewon A. Kwon






Jeudi 26 Novembre
Le père tente de rassurer la petite qui reste encore incertaine à la vue d'Iseul. Le cœur de la brune se fond sur le minois de la fillette qui continue de ce cacher derrière son Jaewon. " Ne t'inquiète pas Clémence, je suis une bonne amie de ton papa. On va passer une belle journée qu'entre filles, pas de garçon." Tente-t-elle de rassurer l'enfant timide. Cela remonte à des années qu'elle n'avait pas faites de babysitting. De son cartier, où ses parent résident encore, il y avait une bonne communauté d'immigrant coréen et comme elle était la plus vielle des enfants de ce groupe, souvent les parents lui confiait la garder de leur bambin ou bien elle prenait son temps pour aider certain à faire leur devoir, bref, elle était un peu considéré la grande sœur parmi eux. Ça lui manque parfois cette époque. Elle ne s'est jamais autant sentit à sa place. La vie d’adulte à ses bons côtés comme ses mauvais, malheureusement, elle en connaît trop de son mauvais côté vu son job. " Ah, mais oui, t'as raison, c'est thanksgiving. Oh tu sais, je ne le célèbre pas donc pour moi, c'est un jour comme un autre." Malgré qu'elle soit née aux États-Unis et y est vécue la majorité de sa vie, elle a été bercée par les traditions coréennes durant toute son enfance jusqu'à ce jour. "Y'a pas de soucis, tu as mon numéro maintenant" dit-elle en envoyant un simple smiley en sms sur le numéro qui vient tout juste de rentrer dans le répertoire de ses contacts. " Je me suis déjà occupé d'une horde d'enfants, je pense pouvoir m'en sortir. Elle est entre bonnes-mains." Elle tente de l'apaiser pour ne pas qu'il soit sans cesse stressé sur le bien-être de sa fille. " Bonne idée ! Effectivement, j'y suis abonnée, je lui mets un truc et essayer de voir si je n'ai pas un cahier à colorer pour elle en même temps, je suis sûre dans avoir un cacher dans mon placard." Heureusement pour elle qu'il y est pensé, car elle se demandait bien comment occuper la jeune fillette. " Pourquoi pas Mulan hein Clémence ? Je suis sûre que tu vas l'adorer, c'est ma préférée des héroïnes." Se prononce-t-elle d'un air enjoué à la gamine .


(c) MORNING RAIN



Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 3 Déc - 15:13



DEAREST NEIGHBOR (( 親愛的鄰居 ))

別後退 是時候挺直脊椎. 別理會 誰張牙舞爪亂吠 問心無愧 把謊言全都擊碎.
決不能心灰 他們有一天會慚愧 我們天生像珍珠貝 高貴. // @Iseul Choi






Jeudi 26 Novembre
Clémence accrochée à sa jambe, Jaewon tente de la réconforter comme il peut. Il sait qu’il est pas le meilleur père de l’univers, qu’il a encore des choses à apprendre et à améliorer mais il fait de son mieux. il aime la compétition, il aime le dépassement de soi. l’arrivée de la gamine avait chamboulé sa vie mais il avait prit ça comme un énième examen de la vie. Il est pas croyant Jae, mais il se dit que si y’avait quelqu’un là-haut qui pourrait lui rendre l’éternité agréable, il ferrait tout pour que ça arrive. Il regarde alors la petite, qui scrute l’habitation d’un oeil curieux et tente de la rassurer mais, même si Iseul lui parle de ci et là, Clémence reste un peu sur la défensive. Claquage de langue, le coréen lui, commence à devenir nerveux quand au fait qu’il arrivera en retard au boulot mais au pire, tant pis qu’il se dit. On le dérange déjà pendant un jour de congés, il va pas non plus se bouger le cul pour leur faire plaisir par la même occasion.

Il s’étonne d’entendre la jeune femme expliquer qu’elle ne fêtait pas Thanksgiving. Lui, était coréen pur sang, il fêtait Chuseok, il fêtait les débilités de fêtes des célibataires et il en passe mais, il s’était adapté aux traditions américaines et voulait donner à sa fille l’envie de connaitre deux cultures totalement opposées. « tu fêtes Chuseok au moins ? » qu’il lui demande. Parce que c’était un peu leur Thanksgiving coréen, les seules vraies vacances du pays et ce qui était le plus important pour eux. Le nouvel an lunaire, c’était presque de la pacotille à côté. Puis voilà qu’ils échangent leurs numéros, qu’ils continuent de discuter et que les aiguilles de l’horloge tournent encore et toujours. Il évoque alors Disney+, parce qu’il sait que la petite adore particulièrement les princesses alors qui a l’occuper, la mettre devant la télé. Il n’aime pas néanmoins ne faire que ça avec elle. Il voudrait qu’elle ait une vie connectée certes pour s’adapter à son époque mais il veut quand même faire des activités avec elle. Puis soudainement, à l’entente de Mulan, voilà que la petite décroche le pantalon de son père et s’avance d’un pas timide vers sa voisine de pallier. « bon, au moins t’as trouvé de quoi l’intéresser ! » qu’il s’amuse, sourire en coin. il finit par réfléchir et se remémorer les cahiers de coloriages. Il fronce les sourcils avant de fondre sa main dans sa poche de jean, tirant un trousseau de clés de cette dernière. « si jamais. J’te laisse le double de la clé de chez moi. Au cas où il te manque quelque chose ou qu’elle pleure pour un truc. » qu’il commence, détachants la clé de son attache. « mais y restez pas trop. Et touches pas aux affaires s’il te plait. » il déteste qu’on empiète sur son intimité. De plus, avec toutes les factures qui s’accumulaient et le bazar qu’ils y avaient laissés, c’était pas agréable a voir pour le moment.


(c) MORNING RAIN



Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum