AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -37%
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en ...
Voir le deal
504 €


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 15 Nov - 15:38
Lion & Alan Fame is a Heavy Burden

Les projecteurs sur son visage maquillé, une équipe technique qui s'activait et la journaliste, face à lui, qui lui souriait de toutes ses dents. Rajustant son assise sur son fauteuil, elle poursuivit son interview: " Et maintenant Monsieur Bell, dernière question: que répondez-vous à vos détracteurs quand ils vous accusent d'irréalisme concernant votre projet d'éradication des réseaux de drogue et de prostitution au sein de la ville?" Alan offrit un sourire commercial à son interlocutrice et lui répliqua d'un ton calme et avenant: " Vous savez Mademoiselle Wanda, si ces gens m'accusent d'irréalisme c'est qu'ils n'ont pas suffisamment foi en les habitants de cette ville. La drogue et la prostitution sont les résultantes de personnes désespérées. Il ne tient qu'à nous de les aider à se sortir de leur situation. Et j'aimerais être la personne en laquelle ils pourront compter." . Le réalisateur fit signe à la journaliste que le temps alloué à l'interview touchait à sa fin et la jeune femme serra la main de l'homme politique: " Merci Alan Bell pour cette interview. Nos téléspectateurs peuvent retrouver son intégralité sur notre site internet. Au plaisir de vous revoir." Le grand blond serra chaleureusement la main de sa vis-à-vis et adressa un nouveau sourire à la caméra. " Coupé!" s'enquit le réalisateur.

L'instant d'après, la journaliste lui accordait un dernier sourire avant de le l'inviter à rejoindre le buffet commun à plusieurs plateaux. Alan avisa sa rollex et se fit qu'effectivement, il pourrait prendre quelques minutes pour grignoter avant de rejoindre son cabinet de campagne. Le businessman rejoint alors la salle allouée et commença à se servir de la dinde froide au buffet. Captant du coin de l'œil un visage familier - où l'avait-il vu? Dans un film? Une série? ou bien dans la presse - il adressa un sourire avenant à son voisin de buffet: " Lion Hjelte, je présume? " questionna-t-il en se tournant vers l'autre. " Sur quoi travaillez-vous en ce moment?" Il sortit sa carte : " Mes excuses, je ne me suis pas présenté: Alan Bell, de Bell corporation et candidat aux élections municipales de NYC."

@Lion Hjelte

:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 15 Nov - 22:47
Coupé.

C'est bien ça qu'on dit aux acteurs pour les faire cesser dans leur comédie. Lion n'échappe pas à la règle et laisse son expression d'immense et insondable tristesse lui couler de la figure quand il entend le bruit sec du clap.

Un sourire radieux lui monte soudain aux lèvres, tout chagrin effondré. Satisfait de sa prestation, on le reçoit hors du plateau de tournage avec des paroles charmées et quelques tapes viriles amicales. Bon travail, t'as encore bien géré, encore mieux que la première fois. On lui amène une bouteille d'eau qu'il vide d'un quart, avant que le producteur ne marque la pause et laisse son casting déambuler dans les locaux avant la prochaine prise. Accompagné d'un collègue de tournage, Lion se laisse à une discussion portée sur sa propre performance, piochant au hasard les douceurs étalées sur le buffet.

Un mini club sandwich à la main, il se fait interpeller par un voisin quelques minutes plus tard.

- Vous ne savez pas comme c'est un plaisir d'entendre quelqu'un prononcer correctement mon nom.

Il se fend d'un sourire amusé, acceptant le bien qu'on lui tend. Carte pro avec la police à lettrine dorée, le tout imprimé sur un papier au grammage blanc du plus bel effet. En réalisant l'identité de son homologue, l'expression de l'acteur se corrige aussitôt d'un semblant d'admiration.

- Oh... Quel honneur ! Plaisir de vous rencontrer, votre projet est on ne peut plus intéressant.

Autant y aller à fond d'emblée.

- Pour ma part, nous avons démarré le tournage de Last Window. Un film policier qui devrait sortir en fin d'année, j'y tiens le rôle principal.

Il précise, comme si c'était un détail important à souligner.

- Et vous ? Occupé par les interviews je suppose ?
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 16 Nov - 20:40
Lion & Alan Fame is a Heavy Burden

Pour une fois que quelqu'un prononçait son nom correctement ? Alan sourit en se tournant complètement vers son interlocuteur, lui tendant sa carte de visite. L'homme sembla réaliser qui il était et son expression se mua, devenant bien plus admirative. Un admirateur, hein?

" Un honneur ? Non, Monsieur Hjelte, l'honneur est pour moi. Je suis un grand fan." Il nota cependant qu'il parlait de son projet politique et répliqua :" Ah oui? Dans quelles idées vous retrouvez-vous? Je pensais que vous seriez républicain. Me serais-je trompé?"

L'autre entreprit alors de lui expliquer la raison de sa présence sur le plateau et Alan croisa les bras, penchant légèrement la tête sur le côté : Last Window? Encore un film cliché avec une belle gueule à l'affiche pour faire du chiffre. Sans intérêt.

" Toutes mes félicitations, j'ai hâte de le voir. Organiserez-vous une avant première à NYC?"
questionna-t-il.

La discussion revint finalement vers le politicien qui opina du chef: " Oui, pour répondre à mes détracteurs. Aussi ridicules soient-ils."

Le grand blond toisa quelques instants le visage de son vis-à-vis, confirmant sa première pensée le concernant : belle gueule. Comme tu les aimes, hein Noah ? Mais il n'était pas question de manifester un quelconque intérêt à cette coqueluche des paparazzis. Bien trop risqué et trop peu sage.

" Puis-je vous demander un autographe? Mon assistante est fan de vous..."
demanda-t-il en sortant un stylo de sa poche et une carte vierge de toute inscriptions.

@Lion Hjelte

:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 17 Nov - 10:06
Un grand fan. Bell était-il en train d'assumer à demi-mot son amour des comédies romantiques ? Ou bien fallait-il y voir le souci de plaire à l'acteur, indépendamment de ses rôles. Lion marqua le coup d'un fin sourire travaillé, du genre de ceux qui sont à utiliser pendant une scène amicale. Mieux vaut se mettre ce type dans la poche, au cas où celui-ci l'emporterait dans ses convictions politiques.

- Un peu d'humanisme ne ferait pas de mal à notre nation. Aucun peuple n'a jamais réellement progressé tout seul, n'est-ce pas ?

Son mini club sandwich avalé, son sourire s'affine.

- C'est ce que souhaite Peterson, le producteur. Une avant-première au Radio City Music Hall, prévue pour fin janvier, si cela vous intéresse. Je serais ravi de vous y retrouver.

Puis on lui tend un support et un stylo. C'est pour mon assistante.

- Bien sûr, avec plaisir. Son nom, c'est ?

Et il s'applique à apposer sa signature, une salutation sincère et distinguée. Au moment de rendre son bien à Bell, Lion laisse son regard se promener sur son interlocuteur. Plutôt grand, blond, mâchoire carrée, les yeux bleus comme deux icebergs prêts à lui tomber dessus. Joli minois qu'il verrait bien apparaître dans un film tourné en Sicile pour des scènes de drame et romance, filtre grainé des années 70 sur fond de vague s'écrasant sur le sable, ce genre de conneries.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Déc - 22:21
Lion & Alan Fame is a Heavy Burden

Captant le sourire léger de son vis-à-vis, le politicien écouta sa réponse au sujet de "l'humanisme": " Il est vrai." confirma-t-il, curieux. Le voyant avaler son mini sandwich, il le détailla quelques secondes des yeux, répondant à son sourire : " Bien sûr que cela m'intéresse. Je vous l'ai dis, je suis un grand fan." Il sortit un calepin et un stylo, lui tendant pour l'autographe: " Mon assistante s'appelle Amélia. je vous remercie."

Le voyant signer le carnet, il le détailla quelques secondes: quels bénéfices pourrait-il gagner de lui? Sans aucun doute une bonne partie des votes de ses fans les plus crédules. Il avait toujours trouvé cela navrant, de voir les fans de célébrités voter en fonction de leurs conseils. N'étaient-ils pas capable de se faire leur propre avis? Probablement pas, non. Si tu n'avais pas eu la chance d'aller à l'Université, tu aurais peut-être été comme eux Noah. Réellement? Non... Tu n'as jamais été un imbécile. Récupérant le calepin, il offrit un large sourire à son vis-à-vis, captant son regard sur sa personne. Le trouvait-il à son goût? Peu probable en réalité: les rumeurs le disait homophobes. Bien dommage cela dit... Sa personne était tout à fait à son goût. Mais il n'était pas fou, Alan, et il ne tenterait pas le diable. S'appliquant à afficher lui-même cette image d'hétérosexuel monogame à la vie sexuelle aussi attractive qu'un épisode de la "Petite maison de la Prairie".

" Un verre après votre tournage, ça vous dit?" proposa-t-il tout de même. Au moins pourrait-il se ravir les yeux et construire une "amitié" avec cette starlette à la fan-base grandissante et impactante dans sa future campagne municipale. Il regarda sa montre: " J'ai à faire maintenant mais...Si ça vous tente je peux revenir vous chercher à 19h?"
Plantant son regard bleu dans le sien, il attendit patiemment la réponse. Qu'il accepte ou qu'il refuse, ça ne changerait pas la phase de son monde. Ou du moins, pas pour le moment...

@Lion Hjelte

:copyright:️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum