AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le deal à ne pas rater :
Pokémon EB06 : chez quels marchands trouver des coffrets Règne de ...
Voir le deal


Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
I'm so sorry... || Azriel #1 - Page 2 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
I'm so sorry... || Azriel #1 - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11966
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
I'm so sorry... || Azriel #1 - Page 2 CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Ven 27 Nov - 22:36:50
I'm so sorry...
Tu ressentais la moindre des émotions traversant ton être, perturbé par cet afflux de sentiments que tu ne comprends pas entièrement mais qui fait partie entière de ton être. T’as l’impression que tu vas perdre ton amant, que tu risques de ne plus le revoir si tu venais à faire une bêtise. Votre relation, si intense, est tout autant fragile et tu le sais mieux que quiconque. Cachée de tous, presque secrète, elle n’est connue de personne et c’est ce qui rend ce lien si fort mais pourtant tellement cassable. Alors tu te laisses emporter par ce flot d’amour et de passion, lui dit tout ce que tu ressens. Et tu le supplies, tu lui demandes de ne pas te laisser tomber. Pas maintenant, pas ici. Pas après tout ce que vous avez déjà vécu. Et tes lèvres s’étirent dans un sourire quand tu comprends qu’il ne le fera pas. Que votre amour est bien trop puissant pour qu’il puisse se laisser convaincre par cette pensée qui veut le pousser à te quitter. Tu caresses tendrement sa joue, traces des cercles de ton pouces, alors que tes doigts se faufilent entre ses cheveux. Oui bébé ? Tu murmures, l’observe. T’es si heureux en cet instant, ton esprit chassant tout ce qui s’est passé bien avant. Un petit rire quitte tes lèvres tandis que tu lèves les yeux au ciel, ne te reconnaissant pas dans cette description qu’il fait de toi. Je ne suis pas si génial que ça, mon cœur… Si je l’étais, tu serais en sécurité depuis longtemps et tu n’aurais plus besoin de faire ces métiers qui te vole ton temps. Et tu pourrais faire en sorte qu’il se consacre entièrement à ses études. Mais tu n’y arrives pas. Tu n’oses pas. Car tu penses qu’il veut profiter de cette “indépendance” dont il peut faire preuve en travaillant et en gagnant son propre argent. Tu continues de frotter ses joues, d’y effacer les larmes qui viennent souiller sa peau.

Et tu le laisses parler, habitude que tu as quand quelqu’un semble en avoir besoin. Tu aimes l’entendre rire, le voir sourire. Écouter sa voix qui vient caresser tes oreilles. Tu veux savoir ce que je te trouve, bébé ? T’es formidable. T’arrives à faire ressortir ce côté tendre en moi que je ne montre qu’à très peu de gens. Tu fais battre mon cœur alors que je m’étais promis de ne plus jamais tomber amoureux de quelqu’un. Puis, d’un certain côté, je préfère me montrer égoïste et me dire que au moins t’auras pas la chance de trouver quelqu’un de mieux que moi si je suis le seul à t’aimer autant… Car tu as cette peur de le voir partir avec un autre. De voir que quelqu’un pourrait n’aimer que lui et lui offrir ce que tu ne pourras jamais lui offrir. Tu souris doucement, admire ce visage si heureux que tu apprécies voir. Il t'apporte tant de joie que tu ne sais même pas comment tu as pu t’en passer pendant tant de temps. Les mains venant toutes les deux sur ses joues, tu le gardes possessivement près de toi et l’écoute sans faire le moindre commentaire. Mais ton corps réagit. Tes joues se teintent d’une légère couleur rosée, ne t’attendant pas à tout ce qu’il dit. Puis tu te figes, étonné par cette demande qui te surprend plus que tout au monde. Tu ne sais pas si tu dois le prendre au sérieux ou si tu dois te fier au rire qui s’échappe une fois de ses lèvres. Lèvres qui scellent rapidement les tiennes, te poussant à fermer les yeux alors que tu le laisses tomber pour t’asseoir au sol et l’attirer sur toi. Tu fais en sorte qu’il s’éternise, voulant gratter le plus de temps possible pendant que tu réfléchis à toute allure. Sauf que tu en viens à perdre ton souffle, t’obligeant à le rompre alors qu’un soupir de bien-être s’échappe de tes propres lèvres. Je t’aime, Az’... Mais… Mais tu ne sais pas quoi lui répondre. Alors tes lèvres glissent vers sa nuque, la couvre de baisers avant de sourire. Redemande le moi quand toi et moi on vivra ensemble, qu’on aura deux chats et un bébé, okay ? Tu rigoles doucement, amusé par ta propre bêtise.



Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 27 Déc - 7:22:06
I'm so sorry...
Azriel & @Ace Park
c'est l'amour même qui transperce ton cœur et qui active tes canaux lacrymaux en cette douce nuit. c'est lui qui anime, de votre rapprochement charnel et de votre effusion de sentiments, la magie qui émane de cet instant. les perles cristallines qui roulent sur tes joues ne sont que l'ingrédient manquant à ce que votre attachement fortuit prenne enfin vie en ce jour. tes yeux humides rencontrent ceux de l'autre homme qui, sous cette douce lumière, n'a jamais été aussi beau. putain, qu'est-ce qu'il est beau. chacun de ses traits est une ode aux architectures gothiques, chaque muscle est un hymne aux sculpteurs de la renaissance. tu oses te perdre dans la noirceur de ses yeux, sans jamais un jour pouvoir, ni même vouloir, t'échapper de ces ténèbres qui sont désormais noires. tu ne veux qu'une chose, c'est que ces deux obsidiennes ne voient plus que toi pour le reste de leur existence.

et là, de nouveau, il ose se rabaisser. lui, qui t'as sauver de tes tourmentes, qui t'offre à l'aide sa propre obscurité, un semblant de lumière. une possibilité pour que, toi aussi, tu sois heureux. tu avais abandonner l'idée de l'amour il y a un long moment, mais maintenant, dans ses bras, tu y crois de nouveau. et tu y crois comme tu n'y as jamais cru. et cet amour, il arrive à le choyer comme personne. ace, de chacun de ses mots, il arrive à te faire sentir important. avec lui, t'as l'impression d'être aimé, t'oses espérer des jours meilleurs à ses côtés. il use et abuse des adages, si bien que tu en arrives à rougir. tu détournes le regard et rigole doucement, gêné de cette avalanche de compliments qui n'est pourtant qu'un miroir de celle que tu lui a énoncé il y a quelques instants. pourtant, tu acceptes ses compliments. ça te fait tellement de bien que tu ne peux décemment pas les refuser, surtout pas aujourd'hui.

et là, la question fatidique. il répond, et ton cœur s'arrête. il y a un mais. ton ventre se tord, ta respiration se coupe. qu'est-ce qu'il peut y avoir après ce mais ? tu en as presque la tête qui tourne rien que d'y penser. alors, pour éviter de tomber dans les pommes, tu arrêtes quelques secondes d'y penser et attend patiemment sa réponse... qui prend la forme de quelques doux baisers. et te voila soulagé. tu rigoles avec lui et tu ne t'es jamais senti aussi bien de toute ta vie. tu l'aimes si fort ace, que tu te dis que tu n'as jamais aimé quelqu'un comme ça de toute ta vie.

après votre fou rire, tu te calmes après quelques secondes, où tu en profites pour admirer ses yeux une nouvelle fois, pendant de précieux instants. je t'aime tellement, ace... puis, une pause dans ta phrase. mais on commence à se les cailler graver, là. et j'ai trop la dalle en pluuuus. ton ventre, comme réponse, gargouille presque un peu trop à ton goût. dans un même mouvement, tu te lèves et aide ton amant à faire de même. ta main s'engouffre dans la sienne et tu lui déposes, avec toute la délicatesse du monde, un doux baiser sur la joue. on se prend à manger sur la route ? et de là, elle nait. la plus belle part de l'amour, c'est de passer ces moments de banalités, mais ensembles. c'est, après les difficultés et les déclarations, pouvoir se satisfaire uniquement du sourire de l'autre.




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum