AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 3 Nov - 23:30
Un réveil depuis tôt le matin, nerveux depuis la veille au soir. En apprenant qu'Alan allait passer la soirée, mais pas que la nuit aussi. Et je n'étais pas idiot pour comprendre ce qui allait clairement se passer. Une première fois pour moi. Oui Diego avait tout fait pour me mettre en garde, mais impossible de reculer face à cette envie qui me dévorait de l'intérieur. Ce besoin de l'embrasser à nouveau et je sais que je devais arrêter d'être aussi timide. Donc pourquoi pas faire le premier geste moi-même, venir l'embrasser. Il me lançait des perches, à moi d'y répondre. Enfin, avant de faire quoi, ce soit, il fallait que je trouve ce que j'allais cuisiner. Je finissais par me rendre au marché frais, du saumon frais que je ferais revenir avec une bonne sauce, accompagnée d'un riz et légume. Je trouvais que c'était une bonne idée. Simple et bon. Après plusieurs courses, je rentrais à l'appartement pour préparer le repas. En dessert, j'avais opté pour du simple, un moelleux au chocolat avec son colis de fruit rouge. J'étais plutôt fière de ce que j'avais fait. Après avoir fait du rangement, mis la table, je fonçais dans la salle de bain pour me préparer. Une chemise blanche, jean noir, tout était prêt pour recevoir Alan. Nerveux, mais si impatient.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 4 Nov - 23:00
21h45, Alan sortait de son cabinet de campagne avec un peu de retard vêtu d'un costume gris et d'une chemise noire. Il avait rendez-vous chez l'agent de police Alexander Stiltson a quelques rues de là et rien que la perspective de passer la nuit avec lui le divisait: d'abord, il était indéniable que la compagnie du plus jeune n'était pas la plus intéressante dont il puisse bénéficier, ensuite, il avait tout de même terriblement envie de s'envoyer en l'air. Ce soir. Son dernier rapport sexuel remontant à déjà plusieurs semaines avec sa "petite-amie". Une jeune femme - nommée Fiona - de la haute société qui avait réussi à lui mettre le grappin dessus. Elle le voulait lui et lui, il en voulait à sa réputation et à son argent. Échange de bons procédés, comme disait le dictons. Il passait parfois la nuit avec elle et il s'arrangeait pour l'inviter au restaurant pour que les paparazzis les prennent en photo.

Jusqu'à présent, sa relation avec Fiona n'avait pas encore fait les gros titres mais ça ne saurait tarder. Du moins, l'espérait-il, parce que ses parties de jambes en l'air avec la jeune femme étaient clairement décevantes. Aussi, la perspective de s'amuser ce soir-là le ravissait tout particulièrement.

Le chauffeur d'Alan le déposa devant l'appartement du jeune policier et il toqua bien vite à la porte, préparant déjà son sourire de façade. Tu as juste besoin d'être charmant, comme d'habitude et il te mangera dans la main. Sonnant à l'interphone, il grimpa jusqu'à l'étage d'Alexander et arriva bien vite devant la porte. Il toqua d'une main légère et attendit que le plus petit vienne lui ouvrir.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 5 Nov - 22:46
Je dois avouer que je ne comprenais pas pourquoi Diego ne pouvait pas me dire qui était son petit ami. Alors que moi, je lui disais clairement ce qui se passait dans ma vie. Oui, je ne pouvais pas garder ça pour moi. Faisant confiance à Diego, j'avais ce besoin de lui dire les choses et surtout ce besoin d'être légèrement rassuré. Bon, beaucoup, surtout quand ça concernait Alan. Oui, j'étais totalement perdu avec lui. Je ne savais pas du tout ce que je ressentais, c'était si nouveau. Mais bon, il avait l'air d'être dans une situation assez compliquée, donc je n'allais pas lui prendre la tête et le forcé à me dire avec qui il sortait. Tant qu'il était heureux, c'est tout ce que je souhaitais. Et là, j'avais autre chose en tête, préparer cette soirée avec Alan en espérant que tout se passerait bien. Il était le seul homme à avoir réussi à me faire avoir des papillons dans le ventre. Et pourtant, on n'était pas souvent ensemble au contraire, chacun faisait sa vie. Mais je dois avouer que ce baiser ne m'avait pas laissé indifférent. Enfin, je me concentrais sur la cuisine jusqu'à me rendre compte qu'il était en retard. Inquiet, je me disais que son rendez-vous avait dû s'attarder. Assis sur le canapé, je continuais de feuilleter le dossier concernant les enfants qui avaient été adoptées. J'étais curieux et surtout heureux de voir que chacun d'eux, enfin pas tous, avait réussi à trouvé une famille et avait une vie sereine. En entendant frapper, je déposais le dossier sur un meuble avant de me diriger vers la porte. Sentant mon cœur battre encore plus fort en cet instant. Lui ouvrant la première porte avant d'ouvrir celle donnant sur mon appartement. Sourire au coin de mes lèvres. En voyant son visage, je me sentais un peu timide. "Bonsoir Alan ! Comment ça va ?" Je ne savais pas si je devais me rapprocher de lui pour l'embrasser. J'étais assez hésitant, mais une fois qu'il rentrait chez moi. Je venais l'embraser, un baiser assez chaste et rapide. Mais j'en avais envie. Au moins pour une fois, je venais montrer que je pouvais aussi faire le premier pas.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 7 Nov - 21:54
Attendant que le plus jeune lui ouvre la porte, Alan avait desserré un peu sa cravate. Il n'avait pas besoin d'être tiré à quatre épingle pour voir Alexander Stilston. Comme il n'avait pas réellement besoin de se prendre la tête, le considérant clairement comme acquis.
Le policier ouvrit la porte et Alan lui adressa un sourire commercial : " Je vais bien et vous? " ne prenant même pas la peine de s'excuser pour son retard. Alors qu'il allait entrer, le plus jeune le devançant et s'approcha timidement de lui pour poser ses lèvres sur les siennes d'une manière bien chaste. Haussant un sourcil dubitatif, il ne fit pas de commentaires, se contentant d'entrer une fois que le brun se fut reculé. Il observa l'appartement : on aurait dit une garçonnière pour ado. Une garçonnière pour deux homos, qui plus est. S'en amusant mentalement, il imaginait sans peine le deuxième fils Parra jouer de la guitare avec son air d'abrutit heureux. Mais quelle petite merde celui-là. Il n'avait jamais pu le blerrer quand il se faisait sa sœur et se tenir dans son appartement avait quelque chose de fort déplaisant.
Heureusement, l'homme qu'il était venu voir ce soir était un peu moins agaçant que son colocataire. Un peu. Il finit par se tourner vers son hôte et lui adressa un léger sourire: " C'est... Accueillant ici." Tentative de compliment qui fit visiblement mouche. Il toisa du regard le plus jeune quelques secondes avant d'humer les odeurs de nourriture : Tiens? Alexander stilston avait-il un talent de cuisinier? " ça sent bon. Quel est le menu?" questionna-t-il en sortant une bouteille de vin son sac en papier et de la lui tendre. C'était un cru français, du nom de Puech-Haut. Du vin rouge qui se mariait avec à peu près tout.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 7 Nov - 22:21
Je ne pouvais pas dire que j'étais à l'aise de faire venir quelqu'un dans l'appartement. C'est vrai que j'étais plutôt timide et surtout casanier, ici, c'était mon cocon à Diego et moi. Je n'aimais pas trop qu'on puisse découvrir mon jardin secret. Même si mon jardin secret était dans ma chambre. Avec mes calepins qui rassemblaient tous mes dessins. Que se soit des dessins simples sans forcément une histoire derrière, et d'autre beaucoup plus noir, tel des cicatrices ou encore cette ombre noir derrière un enfant jeune. Et souvent ça me représentais. Je dessinais ce genre de dessin quand j'étais perdu dans mes pensées ou encore après avoir fait un cauchemar. Cela était des dessins pour beaucoup personnels que peu de personne ne pouvait voir. Enfin, ce soir, je voulais profiter de ce moment avec Alan et surtout le laissé rentrer dans une partie de ma vie à nouveau. Et je venais me surprendre en venant l'embrasser avant de le faire rentrer dans l'appartement. Encore un peu nerveux, mais je sais que j'allais être à l'aise petit à petit, il fallait me laisser encore un peu de temps. "Merci, c'est l'appartement de Diego, j'ai surtout fait ma place dans ma chambre." Qui me ressemblaient beaucoup plus. Ranger avec une guitare dans un coin et mes dessins surtout. Me tournant vers lui alors qu'il me disait que ça sentait bon, je venais lui faire un petit sourire. "Alors saumon avec son risotto et ses petits légumes. J'espère que ça te plaira." Je dois avouer que c'était la première fois que je faisais autant de cuisines. Prenant la bouteille entre mes mains. "Oh merci beaucoup, je n'y connais pas trop en vin même si j'aime beaucoup ça." Je commençais à avoir chaud, retirer ma veste que je posais, me retrouvant en simple chemise. "Met toi à l'aise Alan." Me rendant compte que je l'avais tutoyé, je me retournais vers lui. " On peut se tutoyer, ça serait plus simple non?" Surtout que ça faisait un petit moment qu'on se parlait et on c'était échangé des baisers.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 8 Nov - 13:47
Alan regardait autour de lui : l'appartement de Diego, hein? Tout à fait à son image, en effet. En passant près du meuble de l'entrée, il remarqua qu'un dossier trainer avec comme titre le nom du foyer dans lequel il avait passé une partie de son enfance. Fixant le document de manière un peu trop insistante, il se reprit et afficha un sourire de façade aux explications du plus jeune : " Je ne suis pas très difficile en terme de nourriture." le rassura-t-il. Forcément, puisque tu as survécu avec des aliments parfois périmés depuis des mois et que tu as fouillé les poubelles pour pouvoir survivre. Il ne répliqua rien au fait qu'Alexander n'y connaisse rien en vin, ce n'était pas très étonnant. Des idées reçues concernant ce petit flic Alan? Oui, clairement. Il le vit du coin de l'œil retirer sa veste et avisa un regard vers lui : devinant sa musculature sous sa chemise. Il ne releva le tutoiement que lorsque le plus jeune lui demanda s'il acceptait qu'ils se tutoient : " Si tu veux." commenta-t-il simplement en retirant également sa veste de costume et en desserrant sa cravate.

Le toisant du regard, Alan s'était finalement rapprocher du plus jeune jusqu'à se trouver tout contre lui, il le détailla quelques secondes : un visage fin, un air innocent et des réactions prévisibles à souhait. Pas vraiment ton genre, hein Noah ? Tu aimes les personnes plus complexes avec un peu plus de piquant. Mais s'il te faut passer par là pour t'assurer que ton ancienne identité ne revienne pas à la surface, tu le feras. Prenant la taille d'une main, il passa l'autre sous son menton pour le forcer à la regarder : " Qu'est-ce que tu me trouves Alexander?" demanda-t-il réellement intrigué par la réponse que lui donnerait le policier. Parce que toi tu ne lui trouves rien. Et sur cette pensée, il approcha son visage du sien pour venir prendre ses lèvres entre les siennes avec une extrême lenteur. Se reculant légèrement, il planta son regard de glace dans celui de son cadet avant de revenir prendre ses lèvres avec un peu plus d'empressement, glissant sa langue dans sa bouche. L'instant d'après, il s'était reculé et avait laissé le plus jeune sur place : " Alors vous êtes réellement innocent..." constata-t-il en allant s'assoir sur le canapé: " Tu nous ouvres la bouteille de vin?" questionna-t-il.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 8 Nov - 14:45
Un baiser chaste pour lui montrer que oui, je me souvenais clairement de son dernier baiser et que cela me manquais. Ses lèvres étaient si attirantes. Mais pour le moment, je préférais parler avec lui, lui laisser le temps qu'il faut pour s'habituer au lieu. C'était tout nouveau et surtout, c'était ici que vivait Diego. Mais je ne pouvais que m'offrir ça pour le moment. En tout cas, j'espérais vraiment que ce que j'avais préparé allait lui plaire. J'avais mis beaucoup de temps pour choisir le menu de ce soir. "Alors j'espère que ça va tout de même plaire. Je ne suis pas le meilleur cuisinier qui existe." J'étais même un des plus mauvais. Normalement, j'étais plus doué pour réchauffer des plats déjà tout prêt. Retirant ma veste pour me mettre beaucoup plus à l'aise, mon regard se détournait sur lui alors qu'il en faisait de même. Cette chemise lui allait tellement bien, surtout quand il avait cette cravate, ça le rendais encore plus sexy. Me dirigeant dans la cuisine pour démarrer doucement le feu sous le plat qui était presque prêt. Jusqu'à sentir sa main sur ma taille, relevant le regard vers lui, intrigué par ce geste. "Ce que je te trouve ? Je te trouve mystérieux, intriguant et tu ne t'ouvres pas aussi facilement. Et je dois dire que j'apprécie cela. Tu es différent et ça te donne vraiment un charme." C'était la vérité, c'était ça qui m'avait charmé chez lui, cette manière dont il n'était pas accessible. Encore plus surpris de le sentir venir m'embrasser. Déposant une main sur son torse que je caressais doucement répondant à son baiser avec douceur. Perdu dans son regard et encore une fois surpris par ce baiser beaucoup plus intense. Impossible de ne pas y répondre, ma langue venant découvrir la sienne, sentant mon corps être de plus en plus chaud. Ce baiser si chaud et nouveau mais excitant. "Innocent? Dans quel sens ? " Je ne savais pas comment prendre ce baiser. Mais comment ce mec arrivait à me rendre aussi faible et perdu. C'était nouveau et je dois avouer que ce genre de baiser ne me laissais pas du tout insensible. "Je nous ouvre la bouteille oui." Reprenant mon souffle venant lui faire un sourire. Sortant deux verres que je posais devant nous pour commencer à verser le vin dedans, délicatement. Lui donnant son verre continuant de le regarder. "Et toi qu'est ce que tu me trouves Alan ?" J'étais curieux, car il semblait avoir de l'expérience, plus âgée que moi, plus sérieux et si inaccessible. Venant trinquer avec lui. "A notre soirée." Faisant un sourire en coin me perdant dans son regard. Me rapprochant de lui pour défaire sa cravate et l'enlever. "Met toi à l'aise."
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 11 Nov - 19:30
" Je ne suis pas venu pour manger, tu sais?" questionna le grand blond alors qu'il se fit violence pour détacher son regard du meuble avec le dossier portant son nom. Il l'avait vu retirer sa veste, avisant sa musculature à travers sa chemise. Au moins, voilà un point sur lequel il n'aurait pas à feindre son intérêt. Un corps et un visage bien fait, Alan pouvait au moins reconnaître à Alexander ces qualités.
Il s'était avancé jusqu'à lui, passant sa main sur sa taille pour le fixer d'un air curieux. Le businessman lui demanda ce qu'il lui trouvait. Parce que cette question lui trottait réellement en tête. Bien qu'il ait contribué à le faire tomber dans ses filets, l'intérêt d'Alexander pour sa personne était là à l'origine. Pour quelle raison ? Ils étaient tellement différents. Tellement mal assortis. Et pourtant, tu te trouves chez lui, Noah. Le plus jeune lui répondit alors qu'il le trouvait mystérieux et intriguant, ces deux éléments lui donnaient un réel charme. Haussant un sourcil, l'homme politique était toutefois venu prendre doucement les lèvres du brun entre les siennes avant de planter son regard dans le sien, le sondant. Un léger sourire étira ses lèvres et il revint l'embrasser avec un peu plus d'intensité, passant ses mains derrière son dos pour dessiner les contours des muscles de son dos.
Puis il s'était reculé, lâchant qu'il le trouvait innocent. Il ne répondit pas de suite à la question de son futur amant, allant s'installer sur le canapé: " Ton regard. C'est lui qui est innocent." expliqua-t-il avant de lui demander s'il pouvait lui ouvrir une bouteille de vin. Il prit le verre que le brun lui tendait et but une gorgée avant de réfléchir à sa question.

Le problème étant qu'à part son apparence physique, tu ne lui trouves rien Noah. Du moins peut-être pas pour le moment. Il sourit toutefois, le genre sourire qu'il adressait aux journalistes ou aux actionnaires : " C'est ton innocence, qui me plait." mensonge. Il y a bien longtemps que l'innocence te débecte . Et il traqua avec lui : " A nous..." proposa-t-il.

Le plus jeune s'approcha ensuite de lui pour retirer sa cravate et lui demander de se mettre à l'aise. Le laissant faire en buvant une nouvelle gorgée de vin, Alan finit par déposer son verre sur le meuble derrière le canapé pour stopper le geste du policier : " Je suis à l'aise." dit-il en rajustant sa cravate. " Mangeons le repas que tu t'es donné du mal à préparer avant que tu ne tentes de me manger moi." susurra-t-il à l'oreille du brun avant de se lever, verre en main.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 13 Nov - 20:12
En entendant sa phrase comme quoi, il ne venait pas ici pour manger, je ne pouvais pas m'empêcher de rougir. Oui, ce genre de parole venait me rendre un peu mal à l'aise et surtout me faire rougir. À mes yeux, Alan était quelqu'un tellement impressionnant surtout quand je savais ce qui allait se passer sûrement ce soir. C'était même sûr, car Alan semblait vouloir passer la nuit avec moi. Et j'en avais envie aussi, j'étais prêt et je dois avouer, j'avais hâte. Les mots qu'on s'échangeait étaient une discussion plus profonde. Oui, Alan était intriguant et surtout très beau. Un homme sûr de lui, avec une telle fierté. Et cette manière d'embrasser, de sentir toutes ses émotions en moi en cet instant. J'aimais cette puissance qu'il pouvait dégager. Me demandant tout de même en quoi je pouvais être innocent, curieux, je voulais comprendre. "Mon regard ?" J'étais surpris ne m'attendant pas à cette réponse. Mais oui, j'avais un regard doux et innocent. Ce n'était pas nouveau, surtout auprès d'Alan. Et pourtant, ce regard avait vu plus d'un truc beaucoup moins innocent. Curieux, je voulais continuer de parler avec lui. Une partie de moi voulait comprendre et parler, alors que l'autre, voulait rejoindre ma chambre pour revenir l'embrasser. Mais je me retenais, et j'avais surtout le repas sur le feu. Venant nous servir le vin pour le rejoindre et m'asseoir près de lui. Sourire au coin des lèvres à sa phrase. Trinquant avec lui avant de boire une gorgée de ce vin qui était très bon en effet. Voulant le mettre à l'aise, me reculant alors que je reprenais mon verre pour boire une gorgée. Manquant presque de m'étouffer à sa phrase. "Te manger toi ? Je suis sûr que tu serais délicieux." Faisant un sourire avant de me lever pour rejoindre la table."Installe-toi , je nous ramène le repas." Allant dans la cuisine, j'attrapais un verre d'eau pour reprendre mes esprits. Avant de préparer les deux assiettes, j'avoue que j'étais fier de moi. Belle présentation, pour rejoindre la table et déposer une l'assiette devant lui. Avant de m'installer en face de lui."Bonne appétit Alan." Souriant venant manger après qu'il ai commencé. Espérant qu'il se régale.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 14 Nov - 16:47
" Ton regard." confirma le grand blond avant d'ajouter que c'était justement l'innocence du plus jeune qui lui plaisait. Mensonge. Tu ne fais que ça, Noah, mentir. Pour tout et à tout le monde. Parce que tu sais que si la vérité perce la surface du jour, tu pourrais bien tout perdre. Et ça, tu ne le supporterais pas. Alors tu es bien capable de passer du temps avec ce petit flic pour te protéger. Oui, il avait plutôt intérêt à passer suffisamment de temps avec lui pour qu'il devienne inoffensif. Pour qu'il ne puisse pas lui faire de mal. Parce que tu préfères faire du mal qu'avoir mal.

Installé sur le canapé, il ne laissa pas son hôte lui retirer sa cravate, lui intimant qu'il préférait manger le repas qu'il avait préparé plutôt que de se laisser dévorer dans l'immédiat. Formule polie pour lui demander de calmer ses ardeurs. La réponse de son cadet eut toutefois le mérite de le faire sourire: " Bien sûr que je suis délicieux." Il obéit à au policier en venant s'installer à table et lui afficha un léger sourire quand il lui déposa l'assiette sous les yeux: pas mal. Cela semblait mangeable. Il prit la fourchette entre ses longs doigts fins et porta une portion à sa bouche. Il goutta le plat et adressa un signe de tête à son vis-à-vis: " Délicieux." dit-il, étonnement sincère. Il continua alors de manger avant de reporter son attention vers le brun, le fixant quelques secondes avant de demander: " Alors? Comment se passe le travail en ce moment?" Ecoutant la réponse du plus jeune, il continua de déguster son repas: " J'espère que Kent ne te mène pas la vie dure." Il but une gorgée de vin avant d'ajouter: " Quand j'étais enfant, je vous détestais, vous, les flics." Il haussa les épaules: " Mais j'ai finis par comprendre votre utilité..." . Oui, puisque lorsque tu étais petit tu tentais de trafiquer du crack et que la police représentait pour toi le danger. Elle représentait les coups. Les coups que le mac de ta mère te donnait si tu te faisais prendre. Ils représentaient la pire menace qui soit.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum