AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
-33%
Le deal à ne pas rater :
Shampoing et après-shampoing Antipelliculaire Head & Shoulders 1000 ...
9.36 € 13.90 €
Voir le deal


Levi Welch
Levi Welch






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18906-levi-welch-o-dominic-harrison-03-10#1042859 https://www.disjointedsocieties.com/t18961-levi-welch https://www.disjointedsocieties.com/ https://www.disjointedsocieties.com/t21177-levi-welch#1169917 https://www.disjointedsocieties.com/t18954-levi-welch-o-ouvert#1045263
Surnom : levi pour ce qu'il en est aujourd'hui, alo pour les vieux démons du passé.
Âge : 22
Origines : franco-britanniques et américaines, il a vu le jour à bâle mais a grandi sous le ciel velvet de californie.
Occupation : producteur, auteur, compositeur, interprète, ceo de son propre label et fouteur de trouble à ses heures perdues.
Lieu de résidence : manhattan, un triplex avec deux de ses potes.
A New York depuis : trois ans désormais.
Situation Amoureuse : dans une relation sans véritable nom qui le rend plus heureux qu'il n'ose l'admettre.
Orientation sexuelle : volatile de lit en lit, d'âme en âme, préférence masculine, horrifié par l'emprise des femmes.
Trigger Warning : suicide, mort, maladies mentales, pornographie, addictions, violences, inceste, violence animale.

one last drink - ft. minki, ace. 4ef2959836c2023b7e20d7557c6605f6 one last drink - ft. minki, ace. 3483045802677ad727bcd14dbe803ce4 one last drink - ft. minki, ace. Cf65389082be1633e8c03014e28c458d one last drink - ft. minki, ace. Dfbb0a14c471b2105be47a635acb2afd
le p'tit blabla is coming soon les potes.
first you wanna fight,
then you wanna fuck.
one last drink - ft. minki, ace. LHCIncHs_o
  • United Heart
one last drink - ft. minki, ace. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : dunk, dk pour les copains.
Pronom : il/elle.
Messages : 7481
Faceclaim : dominic harrison (yungblud)
Crédits : artistxsstuff (ic) ; drake (signa) ; corvidae (av).
Inscription : 25/09/2020
Multicomptes : forty cook // boniface santos.
Nombre de mots par RP : 500 à plus de 4000 mots selon mon inspi.
Fréquence de RP : régulière, plusieurs fois par jour ou par semaine, ça dépend de mes dispos.
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
one last drink - ft. minki, ace. HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 23 Oct - 3:55
one last drink
before the next one
-C’est bon, c’est bouclé, on l’a fait les gars ! Content que tu sois de retour sale môme, tu nous avais manqué.”. La voix du producteur s’était élevée dans le studio, rapidement suivi par l’euphorie de l’équipe que nulle ne pouvait tenir en place, tous particulièrement excité à l’idée de voir un nouvel ablum battre des records de ventes, comme ça avait été le cas pour les précédents. L’engouement autour de l’artiste se faisait naturellement, des accolades, des cris hystériques, des tapes amicales sur l’épaule, l’ambiance soumise par l’annonce officielle était unanime, ou presque. Le chanteur lui-même se façonnait un sourire, à demi heureux. Il était difficile d’envisager à nouveau être suivi partout par les médias, devoir sans arrêt regarder par dessus son épaule, voir son nom être cité au beau milieu des gros titres, ce prénom qui n’était pas le sien et qu’il utilisait comme barrière entre lui et son passé, un passé qui, malgré tous les efforts du monde, revenait au pas de course.

-J’connais cette tête, mec. l’interpellait Adam, l’extirpant brusquement de ses pensées -Et c’est pas celle du gars qui vient de clore un putain d’album qui va cartonner. qu’il renchérissait en lui jetant sa veste à la figure -Allez viens, on va aller boire un verre, ça va te détendre.

De l’alcool, il aurait difficilement pu proposer mieux, ceci dit, il lui faudrait bien plusieurs litres pour noyer ses pensées et épurer ses songes, ceux-là perturbés depuis une poignée de jours. Un brin moins pensif, il enfilait son vêtement et abattait la capuche sur sa tête, remerciant les membres de l’équipe encore présent avant de leur souhaiter de passer une bonne soirée. Loin d’une vie tranquille, Levi s’entourait de ses musiciens pour sortir des locaux, là où une foule de personnes l’attendaient, téléphone dans la main. L’information avait fuitée, encore une fois, et le voilà qui se trouvait en posture délicate. Ses amis faisaient barrage mais ça n’était pas assez, pas assez pour une cohue sauvage, prête à se piétiner les uns et les autres ne serait-ce que pour effleurer son bras.

Ce n’est qu’une fois dans la voiture, derrière les vitres teintées, qu’il s’autorisait enfin à reprendre son souffle. Gavin, l’un de ses prodigieux musiciens, avait trouvé judicieux de mettre la radio pour taire le silence pesant de l’artiste. Aussi comique soit le hasard, ils échangeaient un regard complice à l’entente du dernier titre de Levi et décidait de hurler les paroles pour lui arracher un sourire. La victoire se dessinait sur le visage de ce dernier sous la forme d'un rictus amusé, ils avaient gagné ; il arrêtait de réfléchir pour ce soir, juste pour ce soir. Alors qu’il s’était mêlé à l’agitation collective, il invitait Minki à se joindre à l’événement dans le but de passer du temps avec lui, chose qu’il n’avait pas faite depuis longtemps, trop longtemps à son humble avis.

《 -Un ami va nous rejoindre avec son pote. 》prévenait-il, s’attirant les trois paires d’yeux qui l’accompagnaient 《 -Quoi ? 》et des sourires curieux naissaient sur les bouches -Un ami ou un ami avec un grand A ? l’interrogeait Gavin, rapidement suivi par Adam -Tu te décides enfin à nous présenter quelqu’un, j’y croyais plus.sous le poids des questions, il secouait la tête, désemparé 《 -C’est juste un ami et j’vous préviens, le premier qui le met mal à l’aise, j’me ferais une joie de lui arracher la jugulaire avec les dents, est-ce que c’est clair ? 》

Sur cette menace dès plus sérieuse, le chauffeur annonçait leur arrivée à destination. Levi sortait le dernier, tout de suite encerclé par ses musiciens qui s’assuraient constamment sa pleine sécurité. Ils pénétraient l’enceinte de leur bar habituel et notifiait le barman de leur présence, au contraire de la routine ordinaire, cette fois-ci, l’artiste prévenait de la venue de deux invités supplémentaires qu’il lui faudrait laisser accéder à l’endroit qu’ils prenaient d’assaut pour la soirée. Un accord de la tête, il promettait d’apporter les commandes traditionnelles dans les plus brefs délais. C’est alors sur cette douce note qu’ils traversaient le Ginger’s pour une pièce plus calme, où l’enceinte était rapidement branchée à un téléphone pour y jouer la musique qu’il leur plaisait d’entendre, les vestes étaient abandonnées sur l’accoudoir d’un canapé en velours qui s'accommodait au décor de l’endroit.

Les cigarettes se consumaient déjà lorsque, comme promis, le barman apportait trois bières et un bourbon. Avachi sur le sofa, la clope au bec, Levi divaguait et inévitablement, ses yeux se déportaient de ses amis en pleine partie de billard pour chavirer sur l’état pitoyable de ses mains. Ah, si seulement ça pouvait disparaître, pas vrai ? Non. Non, pas maintenant, pas ici. Il taisait cette voix dominatrice et dissimulait ses mains dans les manches de sa veste trop grande, comme si les cacher ferait disparaître les monstruosités dont elles étaient capables. Fatigué de penser, il se redressait pour saisir son téléphone qui jonchait la table basse, dans l’unique but de vérifier si Minki avait envoyé un message, mais ce simple geste suffisait à le tétaniser. 17 appels manqués d'un destinataire inconnu et un message, un seul.

Changer de prénom ne fera pas de toi quelqu’un de nouveau. Je t’ai déjà tout pris une fois, je peux recommencer, Aloysius.

Il lui fallait bien quelques minutes avant d’assimiler le sens de ce message. C’en était trop, trop qu’il ne puisse encaisser, alors il sifflait son verre d’une traite, écrasait son mégot pour allumer une nouvelle cigarette aussi sec et s’élevait pour rejoindre ses amis. Le bras autour du cou d’Adam qui était grand perdant de la partie, il se pliait à l’ambiance à la force d’un sourire, priant tous les dieux pour que Minki et son ami fasse irruption au plus vite, avant qu'il ne tire un trait sur deux jours d'abstinence pour laisser ses poings s'exprimer à sa place.

(c) magicien d'oz.


Minki Hwang
Minki Hwang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

one last drink - ft. minki, ace. 9nw1 one last drink - ft. minki, ace. Wjht one last drink - ft. minki, ace. 36p4 one last drink - ft. minki, ace. L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
one last drink - ft. minki, ace. Hmys
  • United Earth
one last drink - ft. minki, ace. 2StvcuH6_o
RPs : 2
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 12241
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
one last drink - ft. minki, ace. T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Lun 26 Oct - 22:56
one last drink
@Levi Welch & @Ace Park & Minki Hwang
Locaux de l’ASPCA. Le stylo tournoie entre ses doigts, virevolte un instant dans les airs, puis s’écroule misérablement sur le bureau. Sa main tendue, prête à le récupérer, il s’arrête pour finalement laisser tomber son poing sur le meuble. Un soupir d’exaspération s’extirpe de ses lèvres, ses iris se redressent sur l’horloge en face de lui. Le temps s’écoule bien trop lentement. Si d’ordinaire, il n’est que rarement confronté à l’inattention, désormais il peine à relire une seule et même phrase. Tous ces papiers… ce tas de paperasses qui ne cesse de s’épaissir… ça le rebute, étrangement. Peut-être parce que la fatigue, qui s’accumule depuis des mois, est ce qui le déconcentre. Ou car il a besoin d’une pause. Au moins d’une, pour changer. Sa personnalité de bourreau de travail ne l’aide en rien, lui qui a envie de persister, de se forcer. Il est tenté de plonger son nez dans d’autres feuilles, mais il n’y parvient juste pas. Il finit par maugréer, arrangeant ses cheveux d’un geste de main frustré. Tic, tac, tic tac. L’aiguille bouge enfin. L’encre, toujours pas. Et enfin, dépité, il saisit son téléphone, tel un étudiant préférant se divertir plutôt que d’étudier. L’écran illumine ses légers cernes et ses traits perpétuellement autoritaires, puis, la tonalité le sort de sa patrouille des réseaux sociaux. Un message, un deuxième, un troisième. Ace. Levi. Deux personnes auxquelles à qui il tient terriblement, même s’il ne lui est pas facile de l’admettre. Trop « rigide » pour ça. De fil en aiguille, il est convenu qu’il participera à une soirée avec eux.

Ses yeux s’attardent de nouveau sur l’heure, il travaille à trois heures du matin et ne pourra pas se permettre plus d’un verre. Un peu indigné, il est cependant reconnaissant qu’on le sorte de son ennui invivable. Alors, sur cette pensée, il attrape ses affaires, disparaît du refuge. Sa voiture rejointe, il dépose son petit tas sur la banquette arrière, vérifiant son physique dans le miroir une dernière fois (les apparences avant tout, n’est-ce pas ?). Le moteur vrombit et il quitte les lieux pour rejoindre le Bronx. Il reconnaît le quartier où vit Ace, se gare et l’attend quelques longues secondes avant qu’il ne repère sa silhouette au loin. Son visage s’illumine d’attendrissement à sa vision et lorsqu’il peut redémarrer l’automobile, il retrouve son faciès ferme et froid. Une discussion entamée, plus qu’agréable en sa compagnie comme d’habitude, la voiture s’élance pour Brooklyn. Arrivés, garés, il le guide dans le bar qu’a indiqué Levi. Le Ginger’s bar. L’endroit lui plaît immédiatement à peine entré, probablement parce que ce n’est pas envahi de jeunes idiots qui braillent à tout va – sa hantise, clairement. Le barman semble avoir été notifié de leur présence et une fois qu’il leur indique où aller, il mène encore la marche (même ce petit détail semble être emprunt de dominance). Minki capte les rires, les conversations et le jeu en cours sur le billard, et enfin il voit Levi, adossé sur son ami. Le trentenaire s’approche et, d’une main qu’il pose doucement sur le bras du chanteur, il esquisse l’ombre d’un sourire fier.

– Bonsoir Levi. Félicitations pour ton album enregistré. Il se tourne vers la petite foule et d’un signe bref de la main, il les salue. Vous êtes l’équipe de Levi, j’imagine ? Enchanté tout le monde, Minki Hwang. Je suis un ami de ce petit rebelle, qu’il déclare, ébouriffant ses cheveux.

Il le lâche, puis se tourne vers Ace, lui offrant un sourire tendre.

– Et voici Ace, un ami du lycée.

« Ami ». Le terme est difficile à dire, ça en viendrait presque à l’écorcher. Évidemment, sa peur irrationnelle qu’on découvre qu’en réalité, il s’agit de son amant, est plus que présente. Il sait qu’il ne devrait rien à craindre avec eux, mais l’habitude de cacher ses relations avec les hommes est tout de même au-dessus de tout. Et, de plus, sans qu’il ne s’en doute une seule seconde, Ace et Levi se sont déjà rencontrés…




I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



one last drink - ft. minki, ace. 1213081277  one last drink - ft. minki, ace. 3751872206
Spoiler:
 
Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
one last drink - ft. minki, ace. 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
one last drink - ft. minki, ace. VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11947
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
one last drink - ft. minki, ace. CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Mar 27 Oct - 9:18
One last drink
Le regard alternant entre la télévision qui diffusait l’une des nombreuses séries que tu n’avais jamais terminé et ton écran de téléphone qui s’illuminait pour faire apparaître la discussion que tu as avec ton amant, tu ne sais plus où donner de la tête. T’es à moitié prêt, il ne te reste plus que ton haut à choisir, et tu attends sagement que la motivation vienne te convaincre de finir de t’habiller et de rejoindre cette soirée à laquelle tu dois te rendre. T’es pas si enthousiaste que ça, sachant très bien que tu vas sûrement passer cette énième soirée en étant seul dans ton coin, le regard perdu dans les abysses de l’alcool. Ce ne serait qu’une soirée banale parmi tant d’autres mais tu as promis de ne plus boire. Ou, du moins, de ne plus boire autant. Ton petit frère compte sur toi, Minki aussi, et tu ne peux pas les décevoir. C’est d’ailleurs ce dernier qui vient te sortir de ton cycle d’ennui presque mortel, te demandant ce que tu es en train de faire. Tu ne peux pas lui mentir, pas à lui, et tu lui annonces donc la vérité. Et t’es satisfait d’avoir été honnête lorsqu’il te propose de remplacer cette soirée en solitaire -bien que tu aurais été entouré de personnes- par une autre où sa présence pourrait t’empêcher de sombrer dans cette folie remplie d’alcool. Heureux de pouvoir passer une soirée en compagnie de l’homme que tu aimes, tu quittes enfin le confort de ton canapé pour rejoindre ta chambre et changer entièrement de tenue. Tu ne connais sûrement pas les personnes qui seront présentes ce soir alors tu te dois de faire une bonne impression tout de même. Puis tu ne veux pas faire honte à Minki, te promettant de faire attention à ta consommation d’alcool tandis que tu t’habilles de nouveau. Tu ne fais pas non plus dans l’excès de classe, te contentant d’enfiler un jean et un sweat pour t’éviter d’attraper froid. Tu sais pourtant que vous n’êtes pas encore en hiver et qu’il fait encore bon pour cette période-ci de l’année mais tu ne peux t’empêcher de grelotter de froid lorsque tu restes trop longtemps.

Lançant un dernier coup d’œil à l’horloge de ta chambre, remarquant par la même occasion que le verre s’est fissuré, tu es rassuré de voir que tu n’es pas en retard. Récupérant tes clés, ton argent et ton téléphone, tu quittes ton logement en laissant un mot à ta colocataire. Et tu rejoins l’extérieur du bâtiment, t’y pose en attendant que ton chevalier servant vienne te chercher. Sa voiture repérée au loin, tu t’en approches dès qu’il se gare et te réfugies à l’intérieur du véhicule chauffé. Tu tremblerais presque si tu ne prenais pas sur toi mais tu veux rester fort face au regard du plus âgé. Alors tu entames la discussion, anime les longues minutes qui séparent ton logement de l’endroit où vous devez vous rendre. Brooklyn. Tu viens souvent par ici, ces derniers temps. Ayant découvert de nombreux bars et de nombreuses fêtent qui acceptent de t’accueillir sans faire attention à l’ordure que tu es. Arrivés au bar, tu te laisses guider par Minki et observe l’intérieur du bâtiment. Il est beaucoup plus classe que ce à quoi tu pensais et ça te rassures lorsque tu ne sembles pas voir de tête connue. Parce que tu te verrais mal expliquer à Minki pourquoi tu sembles avoir tant de connaissances. Saluant le barman d’un mouvement de tête, tu laisses au plus âgé le loisir d’expliquer la raison de votre présence ici et tu croises tes bras. Les mains cachées dans tes manches, tu suis une fois de plus Minki et pénètre dans une salle à l’écart. Profitant d’être caché derrière le brun, tu te figes à l’entente du prénom qu’il vient de prononcer. Ce n’est pas possible, non ? Tu dois sûrement être en train de rêver ou alors tu as trop bu et tu délires. Mais tes doutes se confirment lorsque ton aîné se tourne vers toi et te laisse alors le plaisir de pouvoir voir la personne à qui il s’adresse. L-levi ? Tes yeux s’écarquillent légèrement et tu t’approches de lui, tes lèvres s’étirant tout de même dans un doux sourire afin qu’un éclat de rire ne vienne illuminer ton visage. Je ne pensais pas te revoir ici. Surtout après votre première rencontre qui s’était montrée être des plus mouvementée. Étant à la hauteur de Minki, tu te tournes doucement vers lui pour lui rendre le sourire qu’il t’avais offert en te présentant, avant de pencher doucement la tête sur le côté. Je ne savais pas que vous vous connaissiez.







Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Levi Welch
Levi Welch






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18906-levi-welch-o-dominic-harrison-03-10#1042859 https://www.disjointedsocieties.com/t18961-levi-welch https://www.disjointedsocieties.com/ https://www.disjointedsocieties.com/t21177-levi-welch#1169917 https://www.disjointedsocieties.com/t18954-levi-welch-o-ouvert#1045263
Surnom : levi pour ce qu'il en est aujourd'hui, alo pour les vieux démons du passé.
Âge : 22
Origines : franco-britanniques et américaines, il a vu le jour à bâle mais a grandi sous le ciel velvet de californie.
Occupation : producteur, auteur, compositeur, interprète, ceo de son propre label et fouteur de trouble à ses heures perdues.
Lieu de résidence : manhattan, un triplex avec deux de ses potes.
A New York depuis : trois ans désormais.
Situation Amoureuse : dans une relation sans véritable nom qui le rend plus heureux qu'il n'ose l'admettre.
Orientation sexuelle : volatile de lit en lit, d'âme en âme, préférence masculine, horrifié par l'emprise des femmes.
Trigger Warning : suicide, mort, maladies mentales, pornographie, addictions, violences, inceste, violence animale.

one last drink - ft. minki, ace. 4ef2959836c2023b7e20d7557c6605f6 one last drink - ft. minki, ace. 3483045802677ad727bcd14dbe803ce4 one last drink - ft. minki, ace. Cf65389082be1633e8c03014e28c458d one last drink - ft. minki, ace. Dfbb0a14c471b2105be47a635acb2afd
le p'tit blabla is coming soon les potes.
first you wanna fight,
then you wanna fuck.
one last drink - ft. minki, ace. LHCIncHs_o
  • United Heart
one last drink - ft. minki, ace. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : dunk, dk pour les copains.
Pronom : il/elle.
Messages : 7481
Faceclaim : dominic harrison (yungblud)
Crédits : artistxsstuff (ic) ; drake (signa) ; corvidae (av).
Inscription : 25/09/2020
Multicomptes : forty cook // boniface santos.
Nombre de mots par RP : 500 à plus de 4000 mots selon mon inspi.
Fréquence de RP : régulière, plusieurs fois par jour ou par semaine, ça dépend de mes dispos.
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
one last drink - ft. minki, ace. HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Sam 31 Oct - 6:08
one last drink
before the next one
Le cours de la soirée prenait son chemin habituel, les verres se vidaient à vue d’oeil, les cigarettes se consumaient à foison, sans la moindre modération. Les sujets de conversations variaient et divaguaient sous les éclats de rires, à l’accoutumé, Levi était l’auteur de blagues douteuses, la cause du fou rire général, mais pas ce soir, non, pas ce soir, pas maintenant. L’esprit embrumé, le comique avait prit congé pour céder sa place à cette facette étrangement calme de sa personnalité volatile. En effet, si les mots n’émanaient plus de sa bouche, si même un fébrile rictus n’y vivait pas, alors le danger rôdait. Là, dans ses veines, sous sa peau, résidait le besoin irrépressible de faire du mal, d'immaculer ses mains d’un sang qui ne serait pas le sien, seulement pour satisfaire ce trouble perpétuel qui persistait au sein de son esprit depuis une poignée de jours. Sous le poids dangereux de ce mutisme, qui de toute évidence n’était pas passé inaperçu, son musicien le plus proche tentait de le détendre du mieux qu’il le pouvait, d’extirper au chanteur, le moindre sourire, même infime, en vain.

“-Hé Levi, t’es pas drôle ce soir, c’est quoi le problème ? T’as pas tiré ton coup cette semaine ?” le taquinait Gavin, bien loin de l’amuser 《 -et si tu lâchais ma manche pour aller baiser ta mère connard. 》rétorquait l’artiste, sur la défensive “-wow, on s’calme les branleurs, Lev’ il arrive quand ton pote ?” l’interrogeait Adam afin de passer outre cette légère altercation 《 -avant que je songe à tous vous mettre au chômage, j’espère. 》

Des sourires venaient étirer les lèvres, préférant nettement ses menaces habituelles au silence lourd, pesant, qui soulignait qu’il était prêt à bondir sur n’importe qui pour en faire sa toile, la toile d’un chaos irréversible. Alors, la soirée reprenait d’une fluidité déconcertante, comme si les paroles qui venaient d’être crachées n’avaient jamais été dites. Après des mois convertibles en années à partager un bus, à traverser des pays durant des tournées aux embûches multiples, ils avaient apprit à savoir comment fonctionnait leur ami, comment empêcher un quelconque drame ou comment atténuer d’un doigt cette colère dévastatrice qui surgissait souvent, trop souvent, tel que ce soir. L’ambiance calmée, les musiques défilaient, les rires fusaient de nouveau et Levi faisait l’effort d’écouter davantage ce qu’ils se disaient, bien que peu intéressé par leurs histoires de conquêtes, de rendez-vous, ratés ou non. Gavin était le seul de l’équipe à avoir une réelle relation, une petite amie, mais là encore, le chanteur ne comprenait décidément pas le concept et dieu sait qu’il avait longtemps essayé de comprendre, sans jamais y parvenir.

La conversation dérivait sur les relations passées, sur leurs mésaventures et Levi aurait pu jurer qu’il allait s’endormir, là, sur l’épaule de son bassiste, tant l’ennui l’éprenait. Cependant, une silhouette accompagnée faisait son entrée et l’éveillait brusquement, tel le sursaut de vie qu’il avait attendu toute la journée. Pour la première fois de la soirée, un sourire se dessinait sur ses lèvres, un détail qui n’échappait pas à son guitariste qui, observateur, fronçait les sourcils. L’artiste quittait l’appui qu’il avait précédemment prit sur son ami pour se redresser convenablement et les accueillir correctement. Les félicitations tombaient, au même titre que les présentations.

“-Oh, alors c’est toi Minki.” énonçait Adam en épiant ce dernier “-Ravi d’te rencontrer enfin, on a beaucoup-” mais matt le coupait avant que celui-ci ne puisse terminer “-Bordel, hé, c’est Minki ! C’est le mec de la télé je-” sa tentative d’achever sa phrase était vaine dès lorsque le chanteur se saisissait d’une boule de billard pour la lui jeter, le manquant de peu “-T’aurais pu m’tuer !” ce à quoi l’accusé haussait simplement les épaules “-Enfin, tout ça pour dire qu’on a beaucoup entendu parler d’toi, notamment de tes exploits, y’a cette histoire qu’il nous a expliqué, avec cette balle que t’as-” interrompu dans son élan une fois de plus, Levi arrachait la parole à son guitariste avant qu’il ne mette tout le monde mal à l’aise 《 -ça va les groupies, j’vous dérange pas trop ? j’peux même pas en placer une. 》

Et puis. Et puis Ace. Un prénom, trois lettres et c’était déjà trop. Ace, ce prénom qui roulait si bien sur la langue et qui lui rappelait de doux souvenirs, qui le ramenait entre quatre murs, là où tout était permis, là où il avait eu une place, le temps d’un instant. Pourtant, la personne dressé aux côtés de Minki ne lui semblait pas la même. Ses traits démunis de violence semblaient sages, trop sages, si bien que Levi en venait à pencher légèrement la tête sur le côté, les yeux rivés sur ce faciès sur lequel il était sûr d’avoir déjà vu passer le diable. Un rictus amusé naissait sur ses lèvres, conscient qu’il s’agissait probablement de la présence de leur aîné, cette présence qui changeait la donne, il savait Minki autoritaire lorsqu’il le voulait et peut-être que lui aussi, ne voulait pas le décevoir. Quoi qu’il en soit réellement, la voix de celui-ci faisait écho et s’attirait l’attention de l’équipe.

《 -Je suis heureux d’te revoir Ace, c’est carrément inattendu, mais j’suis vraiment content. 》et sincère, ça oui, il l’était, assez pour qu’Adam ne daigne s’imposer dans cet élan d’enthousiasme “-Du coup j’suis Adam, là c’est Gavin et puis Matt et je-” non, non ce soir Levi était bel et bien décidé à lui couper impoliment la parole 《 -Tu peux aller chercher l’barman ? tu seras gentil, merci. 》celui-là lui adressait son majeur en s’éloignant, auquel il répondait d'un sourire 《 -Sinon pour te répondre, j’ignorais moi aussi que vous vous connaissiez et d'ailleurs j'me répète peut-être mais j'suis content que vous soyez là. 》soulagé de les avoirs auprès de lui ce soir, il s’allumait une cigarette 《 -Vous vous connaissez depuis longtemps ? C’est quoi l’histoire ? Dites moi tout, j’veux savoir. 》

La curiosité l’avait piquée, parce qu’il savait, il savait combien ils étaient à l’antipode l’un de l’autre, combien ils étaient différents et là, sous cet amas de questions qui vagabondaient dans son esprit tempétueux, il ne désirait plus qu’une chose, savoir comment ils avaient pu se rencontrer, tisser des liens et devenir des amis que tout oppose. Seulement, Adam faisait de nouveau irruption, non sans le barman à ses côtés. c’est alors qu’il reposait les yeux sur eux.

《 -Vous buvez quoi ? 》


(c) magicien d'oz.




call out my name
you're on top ✻ i put you on top, i claimed you so proud and openly babe, and when times were rough, i made sure i held you close to me, so call out my name and i'll be on my way.

Levi sera dans le coma jusqu’au 10.06.
Minki Hwang
Minki Hwang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

one last drink - ft. minki, ace. 9nw1 one last drink - ft. minki, ace. Wjht one last drink - ft. minki, ace. 36p4 one last drink - ft. minki, ace. L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
one last drink - ft. minki, ace. Hmys
  • United Earth
one last drink - ft. minki, ace. 2StvcuH6_o
RPs : 2
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 12241
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
one last drink - ft. minki, ace. T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Ven 6 Nov - 14:14
one last drink
@Levi Welch & @Ace Park & Minki Hwang
Minki le sait, il est différent de la troupe (et même d’Ace, en réalité). Son allure et sa posture en sont la preuves, plus rigides et contrôlées que les autres. Il n’aborde pas un air chaleureux comme il le devrait, pourtant ce n’est pas de la froideur, juste son masque habituel de fermeté. Même ses habits ne paraissent pas dans la norme du groupe. Moins décontracté, assurément. Se sent-il exclu pour autant ? Absolument pas. Se mêler à autrui ne lui pose pas de problèmes, surtout s’il y a deux personnes à qui il tient précieusement avec lui. Il aperçoit la silhouette du jeune rebelle, accompagné de son équipe. Les présentations et les félicitations s’ensuivent et à peine a-t-il le temps de se taire que les réactions fusent de partout. Ses lèvres s’entrouvrent pour répondre à la première floppée de mots, puis se referment à la deuxième, avant, de nouveau, s’ouvrir. Ses iris s’attardent à tour de rôle sur les interlocuteurs, tout ce qu’il arrive à comprendre c’est qu’il fait de l’effet et ça lui plaît. La mention de l’histoire de la balle l’incite à faiblement écarquiller des yeux, un léger sourire fier se dessine sur son visage. Un exploit qu’il affectionne, pas comme certains. D’ailleurs, il évite soigneusement le regard d’Ace, sachant pertinemment que ce dernier n’a jamais apprécié cette anecdote. Enfin, Levi met un terme à la ribambelle d’exclamations. Peut-être est-ce parce qu’il le connaît bien ou alors car il possède une facilité à décrypter le langage non-verbale, mais Minki ressent une certaine différence chez son ami. Incapable de mettre le doigt dessus, ses pupilles effleurent son faciès à la recherche du moindre indice, sans jamais trouver. Alors, discrètement, il enfouit ses doutes, les gardant pour plus tard.

– Laisse-les Levi, ça me fait plaisir, qu’il déclare, sincèrement flatté – l’amusement peignant aussi le ton de sa voix.

Les présentations bifurquent sur son amant et… c’est la surprise. L’étonnement se lit à travers les plis de son visage, il ne s’attendait pas à ce qu’ils se connaissent. Silencieux, il recule un peu, juste pour tenter de comprendre comment ils ont pu en venir à se côtoyer. Minki s’imagine mille et unes rencontres, toutes farfelues. Levi n’est pas dans un gang, n’est-ce pas ? C’est impossible que ce soit par ce biais, qu’il se persuade. Et puis, ils semblent trop surpris pour s’être fréquentés depuis longtemps. Complètement perdu, il sort de sa torpeur en entendant de nouveau la voix du petit rebelle. Oh. « Inattendu ». Ils ne se connaissent donc pas tant que ça. Le prénommé Adam démontre encore son hyperactivité en se joignant à eux, mais à peine qu’il entrouvre ses lèvres qu’il se retrouve à jouer les pigeons voyageurs. Minki lance un coup d’œil exaspéré vers le jeune, secouant légèrement la tête.

– Tu es pas possible, qu’il souffle.

Il comptait répondre à Ace qu’il ne savait pas non plus qu’ils se connaissaient, mais son ami est plus rapide. Bien que son visage n’exprime pas une joie intense (après tout, c’est rare que ce soit le cas), il affiche tout de même un léger sourire, ce qui est déjà beaucoup pour Minki. Il est content de les voir, dit-il. Lui aussi il l’est, mais les questions fusent, le ramenant à la réalité. Instinctivement, il jette un coup d’œil vers son amant. Il vaudrait mieux éviter certains détails, c’est certain. Le barman revient aussitôt, poussant Minki à déclarer :

– On boit, puis on parle. Enfin, je peux juste un verre, je travaille à trois heures du matin. Il ajoute au barman : Ce sera juste une bière pour moi. Quelque chose de léger.

Les commandes passées, ils peuvent discuter, la conversation se recentrant sur eux. Difficile de dire « tout » quand sa relation avec Ace a consisté de gifles et de vases jetés à travers la pièce. Il aurait aimé partager tous les détails et ce, même en sachant pertinemment que Levi se trouve dans une association LGBT, mais sa peur – plus qu’irrationnelle – l’empêche de partager tous les détails. Peut-être une autre fois, se dit-il.

– Alors… pour répondre à ta question, commence Minki, cherchant les bons mots. On s’est connus au lycée, j’étais en dernière année et Ace en première, qu’il ajoute, jetant un autre coup d’œil vers son amant. A l’époque, on formait une sorte de bande, on était six. Il y avait Isaac, qui est mon meilleur ami actuellement, Hailey, que je contacte toujours, Cassandre, mon frère adoptif… Il toussote brièvement, détournant légèrement le regard. Ahmed. Rapidement alors, il continue : Et enfin Ace. Ça fait donc… une bonne dizaine d’années qu’on se supporte, qu'il conclut d'un air un peu joueur.

Et bien plus encore… Alors qu'il comptait enchaîner sur quelque chose d'autre, le barman revient. Il attrape son verre, le remerciant, puis enfin il s'élance de nouveau, les sourcils un peu froncés.

– Et vous deux alors? demande-t-il, en les regardant à tour de rôle. Vous vous êtes connus comment?





I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



one last drink - ft. minki, ace. 1213081277  one last drink - ft. minki, ace. 3751872206
Spoiler:
 
Ace Kang
Ace Kang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Petit Loup par l'homme que tu aimes, King lorsque tu remplis des contrats pour Canvas, mon bébé par ta mère.
Âge : 28
Origines : Coréennes et Australiennes
Occupation : Tu travailles dans le service de communication de Palette depuis le 09/11/2020 mais tu es aussi escort pour eux depuis 2012/2013. En parallèle, et dans la plus grande discrétion possible, tu es un tueur à gage pour le compte de Canvas.
Lieu de résidence : Tu possèdes un appartement dans Brooklyn que tu partages avec la princesse de ton cœur mais vous habitez depuis peu chez Minki Hwang.
A New York depuis : Depuis tes dix ans, une arrivée dont tu te serais bien passé si tu avais su tout ce que tu vivrais ici.
Situation Amoureuse : En couple avec Minki Hwang depuis peu, tu es aussi dans une relation plus que passionnelle avec Kit Hi Pyo.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Trigger Warning : suicide / mort / viol / pédophilie / violence excessive / racisme / homophobie / relation toxique / addictions / RP hot cru

Links :
Minki
Leith
Kitty
Levi
Please, don't leave me
one last drink - ft. minki, ace. 437a291d9ec5d80603ce81f58e9831ecec4e53ac
  • United Earth
one last drink - ft. minki, ace. VEo0rLeU_o
RPs : 6
Pseudo : Laura
Pronom : IEL.
Messages : 11947
Faceclaim : Bang Christopher Chan
Crédits : Nuit d'hivers ((avatar)) ; 2503s ((icons))
Inscription : 14/07/2020
Multicomptes : Emrys Dabrowski (Harry Styles), Ruby Moore (Perrie Edwards) & Isaac T. Rosewood (Jackson Wang)
Nombre de mots par RP : De 250 à 1500
Fréquence de RP : Dès que je peux
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
one last drink - ft. minki, ace. CS1Q9YYl_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Administrateur ✧
(#) Mer 11 Nov - 21:44
One last drink
Tu avais simplement voulu suivre Minki dans une soirée, rencontrer les amis qu'il peut avoir. Tu as toujours admiré les gens autour de lui, ayant l'impression que ton amant avait l'incroyable chance de s'entourer que de personnes formidables pendant que toi... Toi, tu faisais tâche sur ce tableau de gens extraordinaires. D'abord, trop ordinaire lors de votre rencontre, tu avais fini par prendre le mauvais chemin plusieurs années plus tard et apporter de l'illégalité dans sa vie. Tu ne comprenais pas toujours comment tu faisais pour conserver une place à ses côtés quand tu regardais le profil des autres. Tu n'as rien de spécial. Si ce n'est ton physique qui peut attirer les coups d'œil. Mais tu ne feras jamais rien de positif pour la communauté, tu ne seras jamais quelqu'un à qui on pensera lorsqu'on cherchera quelqu'un d'admirable à présenter. Sortant de tes pensées quand la voiture s’arrête devant le bar. Tu n’as aucune idée de l’identité des personnes que tu vas rencontrer ce soir et, intérieurement, tu te prépares à faire tache dans cet ensemble de personnes. Suivant Minki, tu restes derrière lui pendant que vous entrez dans une pièce en arrière du bâtiment. Concentré d’abord sur son dos, tu laisses enfin ton regard se balader sur l’ensemble de la pièce avant de se poser sur un visage que tu connais, reconnais. Tu connais cette âme, tu l’as fréquenté le temps d’une soirée, d’une nuit, qui est ancrée dans ta mémoire. Et qui l’a été dans ta peau, ton cou orné de ces marques de dents que tu as observé dans ton miroir tous les jours. Un pas de plus vers une folie destructrice, ce besoin de ressentir douleur et violence.

Mais tu ne prends pas la parole tout de suite, laissant d’abord ton aîné se présenter aux personnes qu’il ne semble pas connaître. Personne qui viennent vite t’agacer quand elles font remonter à la surface de souvenir désagréable dont tu aurais tant aimé te débarrasser. Tu avais eu la peur de ta vie, ce jour-là. Perdre celui qui était encore ton ami avait figé le temps autour de toi. Tu savais qu’il faisait un métier dangereux mais tu étais persuadé que tu serais le seul de vous deux qui pouvait finir blessé, voire mort, à cause de son métier. C’est plus fort que toi, bien que tu saches qu’il aime ça, tu ne peux t’empêcher de vouloir qu’il conserve sa place de présentateur pendant encore longtemps. Tu lances un regard Minki, te doutant que ce dernier doit être heureux d’être vanté pour ce moment de sa vie. Heureusement, Levi y met rapidement fin alors que tu t’avances un peu vers lui pour signaler ta présence. T’es étonné, voire choqué, de découvrir que ton amant connaît cet homme que tu as côtoyé dans un contexte si intime et pourtant si couvert. Sûrement que cela rend le moment moins gênant parce que tu n’aurais pas su faire face aux deux hommes dans la même pièce sans en être perturbé. Ton sourire se veut heureux lorsqu’il dit être heureux de te revoir et tu l’observe quelques secondes avant de te concentrer sur Minki. Écoutant d’une oreille distraite l’inconnu qui se présente, tu es amusé de le voir obéir à Levi avant de te concentrer sur ce dernier lorsqu’il demande ce que vous voulez boire. Tu hésites, laissant Minki faire son choix en premier, alors que tu tortures ta lèvre inférieure. Tu la mordrais presque à sang si l’employé n’attendait pas ton choix. Alors tu hausse les épaules, une petite moue indécise sur le visage. Hm… Un whisky. Sec, si possible. En attendant que la boisson arrive, tu te poses contre un meuble, restant proche de Minki, tandis que ce dernier se lance déjà dans des explications de votre rencontre et de votre relation. De cette “amitié” que vous partagez. Un mot bien trop faible pour décrire ce que vous êtes vraiment. Des amants, deux être qui se rencontrent et se séparent souvent dans des éclats de verre.

Souriant lorsque ton regard vient à la rencontre du sien, tu es presque étonné de découvrir depuis combien de temps tu es dans sa vie. Tu savais que cela faisait longtemps mais tu ne prêtes que rarement attention au temps qui passe. Faisant abstraction du nom maudit, de celui que vous ne prononcez plus depuis cette époque, tu attrapes le verre que le barman te tend et le remercie d’un sourire. T’apprêtant à le porter à tes lèvres, tu te figes à l’entente de la question de ton aîné. Tu pourrais lui dire la vérité, que c’est Levi qui t’as marqué si fort le long de ton cou, mais tu préfères lancer un regard à ce dernier. Cependant, bien que tu aimerais être sauvé par son intervention, tu sais que la patience de Minki n’est pas illimitée. Alors tu te redresses, prenant la parole. Oh… C’était une rencontre plutôt “cliché” je dirais. Dire ce mot te faire presque grimacer mais tu continues, ne voulant pas t’attirer les soupçons du brun. C’était lors de l’une des nombreuses fêtes où je me suis rendu ces dernières semaines. Un idiot a voulu m’attaquer et Levi est venu me défendre. Puis on a bu ensemble. Tu hausse les épaules, agissant comme si cela semblait évident, avant de faire une petite moue curieuse. Mais… Et vous ?







Neuktae
Ace Park ☽ The start of a new life in a world where the slightest mistake can be fatal. A happy life with the loves of his life.
Levi Welch
Levi Welch






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18906-levi-welch-o-dominic-harrison-03-10#1042859 https://www.disjointedsocieties.com/t18961-levi-welch https://www.disjointedsocieties.com/ https://www.disjointedsocieties.com/t21177-levi-welch#1169917 https://www.disjointedsocieties.com/t18954-levi-welch-o-ouvert#1045263
Surnom : levi pour ce qu'il en est aujourd'hui, alo pour les vieux démons du passé.
Âge : 22
Origines : franco-britanniques et américaines, il a vu le jour à bâle mais a grandi sous le ciel velvet de californie.
Occupation : producteur, auteur, compositeur, interprète, ceo de son propre label et fouteur de trouble à ses heures perdues.
Lieu de résidence : manhattan, un triplex avec deux de ses potes.
A New York depuis : trois ans désormais.
Situation Amoureuse : dans une relation sans véritable nom qui le rend plus heureux qu'il n'ose l'admettre.
Orientation sexuelle : volatile de lit en lit, d'âme en âme, préférence masculine, horrifié par l'emprise des femmes.
Trigger Warning : suicide, mort, maladies mentales, pornographie, addictions, violences, inceste, violence animale.

one last drink - ft. minki, ace. 4ef2959836c2023b7e20d7557c6605f6 one last drink - ft. minki, ace. 3483045802677ad727bcd14dbe803ce4 one last drink - ft. minki, ace. Cf65389082be1633e8c03014e28c458d one last drink - ft. minki, ace. Dfbb0a14c471b2105be47a635acb2afd
le p'tit blabla is coming soon les potes.
first you wanna fight,
then you wanna fuck.
one last drink - ft. minki, ace. LHCIncHs_o
  • United Heart
one last drink - ft. minki, ace. 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : dunk, dk pour les copains.
Pronom : il/elle.
Messages : 7481
Faceclaim : dominic harrison (yungblud)
Crédits : artistxsstuff (ic) ; drake (signa) ; corvidae (av).
Inscription : 25/09/2020
Multicomptes : forty cook // boniface santos.
Nombre de mots par RP : 500 à plus de 4000 mots selon mon inspi.
Fréquence de RP : régulière, plusieurs fois par jour ou par semaine, ça dépend de mes dispos.
Je suis plutôt : dark et chill.
Young Idiot
one last drink - ft. minki, ace. HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 25 Nov - 10:18
one last drink
before the next one
Levi se fichait pas mal que ses amis n’aient rien en commun, qu’ils aient des passes temps diversifiés, des habitudes à l’opposé, qu’ils soient de réels paradoxes et soient à l’antipode les uns des autres, ils avaient tous quelque chose, ce truc, fidèle à eux-mêmes, ce détail qui marquait leur différence. C’est précisément ce qu’il appréciait chez chacun d’eux, s’enrichir des connaissances vastes, divergentes, disjointes de chacun d’eux. Notamment chez Minki. Minki qui lui, loyal à ce qu’il représentait en toute circonstance, ne cherchait jamais à être quelqu’un d’autre, quelqu’un qu’il n’était pas, qu’il n’avait pas envie d’être, seulement pour plaire ou entrer dans les bonnes grâces de son prochain. Toujours bien apprêté, les traits sérieux et la posture soignée, il suffisait de le connaître, ne serait-ce qu’un peu, juste un peu pour savoir qu’il était plus que ça, plus que l’image froide, stricte, qu’il renvoyait, plus qu’une première impression, il était l’humain le plus surprenant, le plus intriguant mais le plus intimidant, aussi, qu’il lui ait été donné de rencontrer. Alors il savait, il savait qu’il serait apprécié du reste de la bande, sollicité pour ses nombreux exploits, contemplé par ces paires d’yeux admiratifs, parce qu'au-delà de ce qu’il aspirait, il n’était pas n’importe qui, pour le monde comme pour Levi.

Sa présence ici, ce soir, entre ces murs, soulignait combien le talisman que représentait leur amitié était assez précieux pour que l’artiste ne daigne enfin le présenter à ses musiciens, à ces âmes qui partageaient son quotidien depuis quelques années et qui, jusque là, n’avait jamais eu l’opportunité, la chance inouïe de rencontrer quiconque faisant partie de son cercle proche et en effet, l’évidence était de taille. Son ami était félicité pour ses exploits, rapidement sermonné par le chanteur déjà profondément irrité par le comportement fanatique de ses collègues. Le présentateur prétendait être amusé par les enfantillages alors, comme demandé, il laissait tomber et ne bataillait pas davantage contre les groupies qui l’entouraient. Très vite, l’agacement était balayé par la surprise et d’un automatisme déconcertant, la présence d’Ace en ces lieux l’apaisait plus qu’il n’aurait pu le penser. Impatient de pouvoir lier une conversation avec eux, il expédiait son bassiste au bar, là où il ne pourrait pas les interrompre, non sans une remarque de Minki qui, sans grand étonnement, lui arrachait un sourire. Sans plus attendre, la question qui lui trottait dans la tête lui échappait, piqué par la curiosité qui le poussait à s’interroger, cependant, son guitariste pénétrait de nouveau la pièce aux côtés du barman. Les commandes étaient énumérées les unes après les autres, ce après quoi son ami renchérissait en expliquant connaître son semblable depuis de nombreuses années, une information qui, inévitablement, éclairait son visage d’un rictus.

《 -Oh, ça fait un bail alors, ça doit être cool de connaître quelqu’un depuis si longtemps et de s’entendre toujours aussi bien. 》déclarait le chanteur, un brin pensif “-Bah nous c’est pareil, on s’connait depuis un moment et regarde, on s’entend toujours aussi bien.” rétorquait Adam en glissant son bras autour de ses épaules, attentif à la conversation 《 -ah ouais ? Alors la fois où t’as dû terminer le concert avec le nez cassé parce qu’on s’était battu sur scène c’était justement parce qu’on s’apprécie, du coup ? 》le rire communicatif du musicien éclatait et celui-ci lui ébouriffait les cheveux “-Faut dire que t’es pas facile à vivre Welch, tu peux être un foutu cauchemar.”

Et il avait raison, assez pour que le reste de la bande affirme frénétiquement ses dires en se joignant aux sons mélodieux et amusés qui emplissaient la pièce. Peut-être qu’en effet, c’était trop difficile, trop difficile de gérer ses sautes d’humeur maladives, sa brutalité, sa franchise cinglante et ses tendances à alterner de facette d’une seconde à l’autre, peut-être qu’il n’était qu’une malédiction pour ceux qui l’entouraient, un cauchemar, comme l’avait souligné son collègue. Levi se façonnait un sourire, indéniablement faux mais assez convaincant pour camoufler son profond sentiment de contrariété. Par chance, le barman choisissait ce moment pour apporter les commandes et l’artiste profitait de de cette brève opportunité pour balayer l’étreinte d’Adam.

《 -Hé, Joe, apporte carrément la bouteille s’te plaît et mets tout ça sur ma note tu veux, merci. 》quémandait-il auprès du serveur qui filait aussitôt tout le monde servi “-J’croyais qu’on devait pas se retourner la tête ce soir ?” l’interpellait Gavin, confus 《 -J’ai jamais rien promis, tiens, dis à Tom de se ramener, s’il apprend que Minki est là et que je l’ai pas invité alors qu'il habite juste à côté, il va m’arracher la tête. 》qu’il déclarait, davantage par vengeance qu’autre chose “-Vraiment Levi ? On fini toujours par s’taper dessus, laisse-le où il est.” râlait inévitablement Adam 《 -Blablabla, j’entends pas. 》

Un enfant, ou du moins, il optait pour le comportement qui s’y prêtait. Seulement, il préférait s’offrir une issue dans l’éventualité où son bassiste continuerait de déblatérer des remarques désobligeantes à son sujet, il savait pertinemment que Tom comprendrait son malaise sans qu’il n’ait à le souligner et interviendrait en conséquence. Ceci dit, le chanteur n’apportait pas plus d’attention au mécontentement d’Adam et reportait son entière concentration sur ses amis dont la seule présence dans son champ de vision atténuait considérablement son rythme cardiaque et sa fâcheuse tendance à s’emporter plus vite qu’il ne le voudrait. C’est alors que la conversation reprenait son cours sous la voix d’Ace qui expliquait vaguement les traits de leur rencontre, peu conventionnelle, dont il évitait assurément les détails. Des détails qui lui arrachaient un sourire au simple souvenir auxquels ils étaient rattachés. Levi dissimulait ce rictus inévitable en portant son verre à ses lèvres, bercé par des images agréables. Extirpé de ses douces pensées par le timbre de son vis à vis qui retournait tout bonnement la question, la porte s’ouvrait de nouveau sur le barman qui, le mutisme décoré d’un sourire poli, déposait la bouteille de bourbon sur la table basse avant de disparaître une énième fois.

《 -On s’est connu y’a un moment par le biais d’une amie en commun, c’était franchement pas gagné d’ailleurs, je mettais sa patience à rude épreuve, ça m’éclatait d’le faire chier, ça me fait toujours marrer d’ailleurs. 》expliquait-il d’abord, le visage illuminé par un amusement perceptible 《 -C’était vraiment mal barré quand j’y repense, j’étais persuadé qu’il pouvait pas me blairer, mais faut croire que personne me résiste, pas même le grand Minki Hwang, maintenant il peut plus se passer d’moi, pas vrai ? 》

Sous le poids de ses mots, il arborait un large sourire enfantin. Il aimait se rappeler leur début tumultueux, laborieux et si à cette époque on lui avait dit que quelques années plus tard ils seraient de très bons amis, oui, en effet, il aurait probablement ri aux éclats, à en perdre haleine. De nouveau, la porte s’ouvrait, cette fois-ci sur une silhouette plus familière.

“-Salut bande de salopes !” s’écriait ce dernier avant de reprendre aussitôt “-Oh putain, Minki Hwang est là, dites moi que j’rêve ! Bande d’enfoirés, vous auriez pu me prévenir, j’aurai eu la décence d’enfiler autre chose que mon pyjama !” en effet, celui-ci était simplement accoutré d’une tenue de nuit aux motifs extravagants, cependant ça ne l’empêchait pas d’approcher près d’eux, l’air enjoué “-J’suis honoré de pouvoir te rencontrer, putain, désolé d’être grossier, mais j’ai vu tes reportages genre douze fois chacun quand on était en tournée.” qu’il déblatérait, visiblement excité par la présence du présentateur 《 -Minki, j’te présente ta plus grande groupie, t’es pas à l’abris de devoir lui signer le front avant la fin de la soirée et Tom, j’te présente Ace, il est possible que je t’ai déjà parlé de lui. 》son interlocuteur semblait réfléchir un instant avant d’hocher vivement la tête “-Ah, putain, ouais j’me souviens, c’est le mec que-” mais avant même qu’il n’ait le temps de terminer sa phrase, l’artiste l’interrompait 《 -Euh, ouais, ouais, c’est lui, bah figure toi que c’est un ami à Minki, c’est carrément dingue, le monde est tout p’tit. 》les présentations faites, il s’autorisait à s’allumer une nouvelle cigarette 《 -D'ailleurs si tous les deux vous vous connaissez depuis si longtemps, j’imagine que vous avez des gros dossiers l’un sur l’autre, racontez moi un peu, j’veux des anecdotes. 》


(c) magicien d'oz.




call out my name
you're on top ✻ i put you on top, i claimed you so proud and openly babe, and when times were rough, i made sure i held you close to me, so call out my name and i'll be on my way.

Levi sera dans le coma jusqu’au 10.06.
Minki Hwang
Minki Hwang
En ligne






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Min, Minmin, Mint (par son ex), Minkiki (par Leslie), petit Minki, ainsi de suite.
Âge : 31
Origines : coréennes.
Occupation : reporter local pour la NBC News (il a été un envoyé spécial jusqu'en 2019, puis journaliste télé et reporter pour la CNN, récemment encore il était un reporter pour VICE) + directeur de l'agence d'escortes "Palette", tout au-dessus se trouve "Canvas", organisation criminelle qu'il gère en secret avec l'élite de la société, les contrats d'assassinats se multipilant
Lieu de résidence : une penthouse à Manhattan, immeuble n°666.
A New York depuis : ses douze ans, il est venu ici après la mort de ses parents. il a été à LA pour son bachelier en journalisme de 2008 à 2012.
Situation Amoureuse : en couple avec son petit loup ((Ace)) depuis le dix février.
Orientation sexuelle : pansexuel, il a encore du mal à s'assumer en public.
Trigger Warning : violence (excessive) physique et mentale + relations toxiques + personnage toxique + corruption + addictions (travail) + mention de maladie (analgésie congénitale /!\ il ne ressent donc aucune douleur physique) + pression psychologique + burn out

one last drink - ft. minki, ace. 9nw1 one last drink - ft. minki, ace. Wjht one last drink - ft. minki, ace. 36p4 one last drink - ft. minki, ace. L295
This is the winter of my d i s c o n t e n t
one last drink - ft. minki, ace. Hmys
  • United Earth
one last drink - ft. minki, ace. 2StvcuH6_o
RPs : 2
Pseudo : nath ou natho
Pronom : elle
Messages : 12241
Faceclaim : park jinyoung (got7)
Crédits : (s) siren charms (a) mooncalf (i) ???
Inscription : 07/08/2020
Multicomptes : leith park
Nombre de mots par RP : je fais court en ce moment (~200/300)
Fréquence de RP : 1 à 2 par semaine
Je suis plutôt : dark et chill.
Ticket to Heaven
one last drink - ft. minki, ace. T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Ven 4 Déc - 15:29
one last drink
@Levi Welch & @Ace Park & Minki Hwang
Il le sait, qu’au fond, il tient terriblement à eux, sans en comprendre la raison. Pourquoi, parmi toutes les personnes qui auraient pu retenir son intérêt, ce sont ces deux « rebelles », qui le secouent ? Cette tornade d’émotions, inlassablement présente, détruit tout sur son passage quand il s’agit d’eux. La conversation dévie, il n’est pas sûr qu’il s’entende à chaque fois avec son amant, et alors qu’il s’apprête à le lui dire, la voix d’un des hommes résonne en l’air (si sa mémoire ne lui joue pas des tours, c’est probablement Adam qui a parlé). L’information sur le nez cassé le surprend un peu, mais à vrai dire il n’y connaît rien sur le monde des chanteurs – encore pire : de la musique. Le terme « cauchemar » le fait légèrement froncer des sourcils, il ne sait pas s’il apprécie réellement ces mots à l’encontre de Levi. Il se tourne vers lui, ce dernier aborde un sourire et, bien que rassuré, il aurait tout de même préféré que son ami utilise autre chose pour le définir.

Heureusement, la conversation diverge sur un autre sujet – l’alcool. Encore un domaine dans lequel Minki n’est aucunement un expert, contrairement à… eh bien, tous ceux présents dans la pièce, probablement. Il compte aussi surveiller la consommation d’Ace, refusant absolument qu’il exagère, compte tenu de ses soucis avec l’alcool. C’est bien pour ça qu’il compte ne boire qu’un seul verre, il connaît ses limites.

Le barman revient et, le verre attrapé entre ses doigts, il écarquille faiblement les yeux. La bouteille ? qu’il répète, se rendant compte qu’il vient aussi de le faire à haute voix. Il se perd un instant dans la conversation, un prénom s’y glissant, qu’il ne connaît pas. Tom ? Sûrement un camarade à eux ou quelqu’un de son équipe. Il a l’impression d’être un parent, à essayer de retenir les noms des amis de son enfant… Encore un peu et il manque de ricaner. Il n’a rien d’un papa, Minki, clairement. En parlant d’enfant, il esquisse un sourire en notant le comportement « immature » de Levi, avant de se tourner vers Ace, venant lui souffler :

– Il me fait un peu penser à toi parfois.

Sa curiosité prenant un peu trop de place, il a envie d’en savoir plus sur leur rencontre. Enfin, les mots fusent. Il hausse discrètement un sourcil au terme « cliché », se doutant grandement que ça le soit. Une fête… il évite de justesse de s’étouffer en apprenant que quelqu’un a voulu l'attaquer, sentant une once de colère le saisir, avant qu’elle ne s’évanouisse. Levi l’a défendu. Il sait pertinemment qu’aucun des deux n’a réellement besoin de protection, étant donné qu’ils savent se battre, mais… l’inquiétude est tout de même présente. Il la ravale, content que tout se soit bien terminé.

– Bah dis donc… qu’il déclare, après avoir bu une gorgée de son alcool. Ça m’étonne pas vraiment de vous, en réalité. Je vous aurais pas cru si vous m’aviez dit que vous vous êtes connus à une compétition d’échec.

Tel un ping pong, c’est désormais à leur tour de raconter leur rencontre. Levi se met à parler et… Minki ne peut s’empêcher de secouer légèrement la tête, faussement exaspéré. C’est sûr qu’il a souvent été désespéré face à lui, après tout c’est un petit rebelle, qu’il aime dire. A ses derniers mots, il se penche pour lui ébouriffer les cheveux, un geste qui devient peu à peu une habitude sans qu’il n’en s’en rende compte.

– Arrête de frimer. Il ajoute : Cela dit, c’est vrai que ça a mal commencé. Il y a eu des moments où j’avais envie de t’étouffer, même. Maintenant je veux toujours le faire… mais que pour des câlins.

Il s’apprête à rajouter un autre commentaire, mais a peine a-t-il le temps d’entrouvrir ses lèvres que la porte s’ouvre, pour laisser apparaître une silhouette que peu familière. Des salutations vulgaires, mais le journaliste n’en a que faire, il se redresse pour l’observer, comprenant alors qu’il s’agit certainement du fameux Tom. Ce dernier est accoutré étrangement, probablement un pyjama (ce qu’il confirme par la suite), et ce qu’il dit flatte Minki. Celui-ci n’est pas habitué à voir autant de « fans » et son arrogance perpétuelle le pousse à en être satisfait.

– Ravi de rencontrer ma plus grande groupie, je suis touché.

Il semble reconnaître Ace et, un peu frustré qu’il n’ait pas pu entendre la suite, sa curiosité s’évanouit le temps que la conversation reprenne. « Un ami à Minki » argh, ça le démange, cette envie de le corriger. Il ne dit pourtant rien, buvant une autre petite gorgée, avant que son attention se focalise sur la question de Levi. Des gros dossiers. Automatiquement alors, il jette un coup d’œil vers son amant, ses iris s’illuminant d’une certaine malice. Il a une anecdote en tête qui lui vient immédiatement à l’esprit et il se redresse, ne pouvant s’empêcher d’esquisser un sourire en coin.

– J’en ai une sur Ace. Il déteste que je la raconte, mais je suis obligé d’en parler au moins une fois par an. Il lui jette un coup d’œil joueur, ajoutant un : Tu sais très bien de quoi je vais parler, pas vrai ? Sans attendre, il continue. Notre Park préféré avait seize ans à l’époque, la période où, comme beaucoup de jeunes, chacun a envie de frimer. Il faut savoir que ce n’est pas que depuis maintenant qu’il s’amuse à colorer ses cheveux, mais les débuts ont été… catastrophiques. Il se met à doucement rire, puis s’élance de nouveau : Il a donc voulu tester le bleu, qui rappelons-le, est une couleur à manier avec délicatesse. Et franchement, ça lui allait vraiment bien. Il a eu plein de compliments à l’école, bon… peut-être pas du principal, mais l’idée est là. Quelques jours plus tard, c’est le drame, ses cheveux deviennent verts. Quand je dis vert, c’était vraiment… laid à en mourir. Même pas un vert joli à regarder, mais le genre où on se demande ce qui a bien pu se passer.

Il s’arrête un instant, voulant jouer sur le suspense, abordant son rôle d’orateur de contes très à cœur. Un autre ricanement s’échappe de ses lèvres.

– Et donc… tout aurait pu se terminer là, mais le sort a décidé de s’acharner contre notre petit Ace. Il se trouve que durant cette semaine, il devait accompagner son beau-père et sa mère à un gala très important. Je dois avouer qu’imaginer une nouvelle fois le désarroi d’Ace à l’époque me fait encore rire, parce qu’il était vraiment tout rouge, tellement il avait honte. Il fallait voir sa tête, tout le monde l’appelait l’herbe à chats par après. Bon, c’était pas très gentil, mais le surnom… je suis désolé, Ace, il était trop drôle.

Assurément, il s’imagine que son amant va contre-attaquer avec une anecdote bien gênante sur lui… au secours.





I said my face bomb, ass tight
Racks stack up Shaq height
Jewelry on me, flashlight
I been lit since last night



one last drink - ft. minki, ace. 1213081277  one last drink - ft. minki, ace. 3751872206
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum