AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
Le Deal du moment : -30%
OCEANIC Rafraîchisseur 4 en 1 – ...
Voir le deal
79.99 €


Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 27
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : En couple avec Diego mais toujours marié à son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Mort / Addictions / Pornographie / RP hot cru

Listing RP - Liens

1m94 - Tatouages sur les clavicules et avant-bras gauche - Souvent des cernes sous les yeux - Rabat-joie en chef
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 Cpq0
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 2
Pseudo : Jesse
Pronom : Il
Messages : 1277
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par babine
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Leslie S., Alexis W. & Sören S.
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Mar 15 Déc 2020 - 15:39

Does this love weigh too much?
Diego & Greg

Il y avait de ces discussions compliquées à aborder, qu'il valait même mieux éviter, mais les contourner n'était parfois pas une option envisageable, devenant presque un besoin vital qui, s'il était ignoré, venait à ronger doucement chaque partie de l'être qu'il avait investi. Sans doute était-ce d'ailleurs pour cette raison que le grand brun avait abordé ce sujet qui n'avait de cesse de tourner en boucle dans son crâne depuis que l'interrogation s'y était formée : Diego était-il heureux avec cette relation qu'ils partageaient ? Relation sur laquelle il était bien trop difficile de mettre des mots tant elle n'avait même aucun sens aux yeux de celui qui avait pourtant demandé qu'elle soit ainsi. Être des amants, ç'avait été le point de base, et pourtant ils partageaient bien plus que cela, agissant sans doute bien plus comme un couple malgré le fait que le tatoué continuait à maintenir le fait qu'ils n'étaient rien de plus, qu'il ne pouvait rien lui donner de plus. Sauf que tu t'es laissé prendre à ton propre jeu. Pire encore, t'as plongé tête la première en sachant très bien que tu ferais que t'enfoncer d'avantage. Mais quelle légitimité avait-il alors à lui demander s'il était heureux ainsi ? Un ''amant'' classique s'en serait-il réellement soucié de la sorte ? Sans doute pas. Sans doute ses actes et sa manière d'agir avec le plus jeune laissaient-ils déjà bien trop supposer le fait qu'il tenait à lui bien plus qu'il ne le laissait croire.

Ayant déposé une main sur sa joue par un automatisme bien trop évident, faisant fi du fait qu'une fois encore, les mots mis sur cette relation était à l'opposée de ses gestes, le grand avait souri doucement en sentant la main du plus jeune se déposer sur la sienne. Il avait promis. Promis que si un jour la situation le rendait malheureux, il le lui dirait. Et Greg avait envie de le croire. Promesse à sens unique cependant, parce-que tu te tortures bien trop pour être ''heureux'', que t'enfouis trop tes sentiments pour réellement te satisfaire de tout ça. Mais c'est mieux que rien pas vrai ? Et de toute façon c'est toi qui a engendré cette situation, à toi de l'assumer. Le contact rompu par l'arrivée du serveur avec leurs commandes, le lieutenant ne pouvait s'empêcher de laisser entendre à son amant qu'il était désolé de tout ce qui lui était arrivé. Des paroles plutôt faibles considérant la rage qui s'animait en lui lorsqu'il y pensait, cette envie dévorante de trouver l'enfoiré qui avait osé lui faire cela tout en sachant qu'il ne parviendrait sans doute pas à garder son calme s'il venait à l'avoir devant lui, qu'il verrait bien trop rouge pour ne pas être mu par le désir profond de lui arracher son dernier souffle. « Je sais oui... » soufflait-il aux paroles du concerné, lui adressant un léger sourire désolé avant de s'attaquer au contenu de son assiette.

La question qui l'inquiétait tant avait été posée, la réponse obtenue et plutôt rassurante mais, pourtant, le tatoué ne parvenait pas réellement à se détendre. Toujours trop nerveux, trop crispé, les bouchées ingurgitées n'ayant même pas de réelle saveur tant son esprit tournait à vitesse grand V. Tu vas finir par te faire un anévrisme un jour à force d'être une boule d'anxiété constante. Bien sûr qu'il le savait, sa prise d’anxiolytiques et autres somnifères plus ou moins régulière prouvait bien que son état d'angoisse était déjà trop élevé pour être géré de manière convenable mais qu'importait. Diego n'était pas malheureux avec ce qu'ils avaient, mais qu'est-ce cette situation impliquait exactement ? Prenant une gorgée de café fumant, ses prunelles accrochèrent brièvement à un suçon discrètement perceptible à la base du cou du plus petit. Marque de possession selon lui. Sauf que t'aurais peut-être mieux fait de t'abstenir. Il est pas à toi et il peut bien passer dans les bras de qui il veut. Vérité qui lui faisait froid dans le dos, entravait son cœur, éveillait la colère, le poussant à inspirer profondément en déposant sa fourchette. « Dis, tu... tu vois d'autres personnes ? » La question avait filé presque trop rapidement et, à l'instant même où il l'avait prononcée, les regrets étaient venus le tirailler. Baissant les yeux, il secouait la tête, laissant filer un nouveau soupir. « Question bête. Oublie. » L'ignorance était sans doute plus acceptable que la réponse, au moins pour un temps.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx

ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 3 Jan 2021 - 16:45
Does this love weigh too much?
Le sourire au lèvres, le regard planté dans le sien, il venait de lui répondre à son amant que ce n'était pas une question de mérite. Et il le pensait. Qui mériterait de se faire torturer de la sorte ? Qui mériterait de se voir imposer un mariage arrangé ? Il eut une pensée émue pour sa tante : elle non plus, elle n'avait pas mérité de se retrouver fauchée par une balle dans la tête alors qu'elle ne faisait que traverser une rue. Si sa relation avec dieu n'avait jamais été très développée jusqu'alors - bien qu'il fut baptisé et communié - la mort de sa tante avait tiré un trait sur cette foi en suspens. Quel dieu pourrait tolérer de priver une famille d'une personne aussi douce et dévouée que sa tante bien aimée? Et Diego savait qu'il n'en était pas à sa première injustice, ayant également privé le grand brun de son frère jumeau, le condamnant à une vie bien moins heureuse que celle qu'il aurait effectivement méritait d'avoir. La conclusion en était ainsi: ce n'était pas une question de mérite ni de destin, les choses étaient ainsi, voilà tout.

Prenant sa fourchette entre ses doigts, sentant le métal froid venir légèrement agresser sa peau, il adressa un dernier regard à celui qu'il aimait avant de piquer le premier aliment dans son plat. Portant la nourriture à sa bouche, ses papilles gustatives apprécièrent le goût des frites et de la sauce barbecue. T'as pas l'impression d'abuser un peu ? Tu vas finir avec une bedaine à force. Pensée fugace puisqu'il continua de se repaitre de son déjeuné, dégustant le brunch avec délice. Relevant le nez vers son vis-à-vis, il perdit son sourire quelques secondes en le voyant visiblement soucieux. Avait-il dit quelque qu'il ne fallait pas ? Kent avait-il changé d'avis sur ce qu'ils venaient de se dire? Le voyant expirer profondément, Diego fronça sourcils, soudainement préoccupé. La voix du plus âgé s'éleva et Parra perdit sentit un poids s'abattre sur son cœur. Voyait-il d'autres personnes? Son amant baissa la tête, semblant visiblement regretter ce qu'il venait de demander et le verbalisa après avoir poussé un nouveau soupir. Le jeune homme déglutit et déposa sa fourchette, fixant celui qu'il aimait et se sentant soudainement coupable.

En un sens, Diego n'avait pas envie de poursuivre cette conversation. Parce qu'il savait que rester dans l'ignorance vis-à-vis de cet aspect de la vie de son amant était préférable. L'idée même qu'une autre personne le touche faisait naître en lui une jalousie inédite à laquelle il n'était pas habituée et qui se manifestait par cette pointe douloureuse au fond de sa poitrine. Et dans le même temps, il avait besoin de savoir ce qu'il se jouait dans la vie du plus âgé. Peut-être que savoir qu'il voyait d'autres personnes lui permettrait de prendre un peu de distance ? Ménageant ainsi ses sentiments ? Ou peut-être que ce serait pire et qu'il ne pourrait s'empêcher de se rendre barge, dissimulant cette douleur sourde tout au fond de son cœur. Parce qu'il acceptait tout. Encore et toujours. Tu ne te sens pas hypocrite là Diego ? Après tout, toi aussi tu t'envoie en l'air avec un autre et jusqu'à présent ça ne t'a pas gêné. Soufflant légèrement, il inspira et répliqua, bien conscient qu'il était resté silencieux trop longtemps : " Oui, pas toi?" questionna-t-il, cherchant son regard. T'en as trop dit Diego. Tu ne peux pas simplement lui balancer ça sans préciser d'avantage. " Tu le connais. C'est Leith Park." Il déglutit : "C'est ... Est-ce un problème?" C'en était un, sans nul doute parce que Leith était son indic et que la conscience professionnelle de Kent en serait heurté. Elle et probablement sa possessivité exacerbée.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Gregoire B. Kent






Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise
Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 27
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : En couple avec Diego mais toujours marié à son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Mort / Addictions / Pornographie / RP hot cru

Listing RP - Liens

1m94 - Tatouages sur les clavicules et avant-bras gauche - Souvent des cernes sous les yeux - Rabat-joie en chef
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 Cpq0
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 2
Pseudo : Jesse
Pronom : Il
Messages : 1277
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par babine
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Leslie S., Alexis W. & Sören S.
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Dim 24 Jan 2021 - 22:43

Does this love weigh too much?
Diego & Greg

Difficile de masquer l'inquiétude qui s'était immiscée en lui, jalousie purement déplacée, trop malvenue, à l'idée qu'il puisse passer des moments intimes avec d'autres personnes. Jamais ils ne s'étaient promis fidélité, jamais même ils n'en n'avaient parlé, partant simplement du principe qu'ils étaient amants, statut qui ne légitimait aucunement la possessivité bien trop étouffante qui s'animait en lui lorsqu'il imaginait que, peut-être, Diego voyait bel et bien d'autres personnes. Et pourtant t'as toujours été comme ça, trop possessif, tout le temps, même là alors que c'est toi qui a imposé cette situation malgré le fait qu'il t'aime. Cet amour pouvait-il être suffisant aux yeux du plus jeune pour ne pas avoir envie de se réfugier dans d'autres bras ? Impossible à dire, raison pour laquelle Greg avait posé la question, sans doute, même s'il regrettait l'interrogation à l'instant même où il l'énonçait à haute voix. Dieu qu'il aurait voulu être en capacité de revenir en arrière, quelques secondes à peine, juste assez pour ne pas poser cette question, pour l'enfouir loin dans son esprit et ne plus jamais la regarder. Affirmant à haute voix qu'il valait mieux faire comme s'il n'avait rien demandé, il reportait son attention sur son brunch, l'appétit plus vraiment au rendez-vous, là.

Prenant une bouchée de salade qui avait l'air d'un seul coup bien trop fade, résultante du malaise qui planait entre eux, atmosphère bien trop lourde qu'il avait lui-même instaurée, et le silence bien trop long qui avait suivi ces mots ne fit qu'accentuer tous ces poids. T'es qu'un crétin, Kent. Pourquoi tu demandes alors que tu sais que la réponse va poser problème ? Dans un cas comme dans l'autre, y aura un souci. S'il avait espéré que le concerné décide de ne pas répondre, qu'il soit le plus intelligent des deux et leur épargne une telle conversation, il n'en fut rien. La réponse tombait. Oui, un seul mot qui suffisait à enserrer son cœur, ses doigts se crispant sur sa fourchette, regard fixé sur un point abstrait autre que son vis-à-vis. Digérer la confirmation avant de répondre, indispensable, mais Diego reprenait, citant un nom, et pas n'importe lequel. Leith Park. Le tatoué relevait le regard vers lui, le fixant, médusé. Il se tape son putain d'indic, sans la moindre pression, et il ose encore te demander si c'est un problème. À quel point tu vas être capable de garder ton calme, Kent ?

Déposant la fourchette d'un geste un peu trop nerveux, il inspirait, tâchant de contrôler au mieux ses émotions. Parce-qu'il n'avait aucun droit, aucune légitimité à lui imposer quoi que ce soit, pas alors qu'il se bornait à le laisser au rang de ''simple amant''. « A quel moment tu t'es dis que ça ne serait pas un problème de te taper ton indic ? » Endosser le rôle du lieutenant parce-qu'il était bien plus simple pour lui de gérer les aspects professionnels que le chaos qu'était par moments sa vie privée, plus facile de se mettre dans la peau du flic que d'affronter ses propres émotions. « J'me permets » disait-il en prenant le paquet de cigarettes déposé sur la table, en glissant une entre ses lèvres. Comme si ce serait suffisant pour calmer la tempête qui fait rage en toi, pour apaiser cette possessivité maladive qui est carrément étouffante pour ton entourage. Tirant longuement sur la première bouffée, il recrachait la fumée le plus lentement que lui permettait son état de nervosité trop avancé. « Bref. Tu fais ce que tu veux, j'ai pas mon mot à dire. » Que des belles paroles, parce-que son ton témoignait clairement que cette situation ne lui plaisait pas, qu'elle le bouffait au point qu'il en avait même oublié de répondre à la question retournée par son amant.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx

ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 26 Jan 2021 - 23:06
Does this love weigh too much?


Si l'ambiance était redevenue légère après une discussion bien trop tendue, leur laissant un moment de répit, la question de Gregoire venait de tout bousculer. Répondre ? Ne pas répondre? Obéir à sa prérogative de faire comme s'il n'avait rien dit ? Diego n'était pas certain d'en être capable : la perspective de savoir s'il voyait quelqu'un d'autre lui taraudant l'esprit et lui serrant le cœur. Il était certain que sa propre réponse ne plairait pas à son ainé et pourtant, il la lui avait servi. Il lui dit la vérité toute nue, offerte telle un cadeau empoisonnée. Oui, il voyait quelqu'un d'autre et à peine eut-il confirmé cette affirmation qu'il révéla le nom de son deuxième amant: Leith Park. Le regard que posa celui qu'il aimait sur lui retourna l'estomac. Il était indéniablement choqué et passablement agacé par cette révélation, si bien qu'il laissa tomber sa fourchette, inspirant de manière tendue.

La réponse de Kent ne fut pas longue à arriver et si Diego s'attendait effectivement à ce qu'il lui reproche d'entretenir ce genre de relation avec Leith, il fut passablement déçu que ce soit la première chose qu'il pointe. Donc il n'y avait aucun soucis avec le fait qu'il en voit un autre? N'est-ce pas? Cela voulait-il dire que le grand brun voyait également d'autres personnes? Probablement... Et bien qu'il entretienne lui-même une relation charnelle avec un autre, cette éventualité lui serrait le cœur et asséchait sa gorge. " J'me suis pas dis que c'était une bonne ou une mauvaise idée. C'est arrivé, c'est tout." Répliqua le plus jeune d'une voix peut-être un peu trop sèche, juste défense à l'attaque que semblait lui adresser son vis-à-vis. Le tatoué saisit alors le paquet de cigarette de Diego, présent sur la table et s'en alluma une, visiblement au bord de l'explosion.

La nervosité du plus jeune grimpa alors en flèche en sentant l'ambiance se tendre de plus en plus au fil des secondes. Et alors que Kent recrachait la fumée, Diego tentait de contrôler les spams de sa jambe droite qui battait une mesure imaginaire sous la table. Une nouvelle fois, la voix du plus âgé s'éleva et Diego déglutit, sentant sa gorge se serrer et une lourdeur s'abattre sur son cœur: qu'il fasse ce qu'il veut, Gregoire n'avait pas son mot à dire. Façon explicite de lui dire qu'il s'en moquait, qu'il pouvait bien coucher avec qui il voulait. Le ton sec et nerveux de son vis-à-vis lui indiqua cependant qu'il n'était absolument pas en accord avec le choix de son partenaire et Diego poussa un petit soupir: "Je sais que c'est pas prudent d'avoir ce genre de relation avec mon indic mais... Leith a été présent à un moment de ma vie où j'étais vraiment très vulnérable. Il m'a aidé et il ne m'a jamais jugé pour ce que j'ai pu faire ou lui raconter alors... Quand il m'a fait du rentre dedans, j'ai cédé." A vrai dire, il avait commencé par refuser ses avances faîtes sous le couvert de l'humour avant de revenir sur sa décision et de lui en faire lui-même. Mais cela relevait du détail et Kent s'en moquait probablement comme de sa première chemise : le problème ici, c'était qu'il se tapait son indic. " Je me suis pas forcé, loin de là. Et j'avais ce besoin urgent de découvrir cette part de moi que j'ai refoulé pendant trop longtemps alors... Ouais, c'est arrivé. " ajouta-t-il, pour dissuader tout malentendu sur la situation: " Mais la relation que j'entretiens avec Leith ne change pas ce que je ressens pour toi, Gregoire." Il avança prudemment sa main vers celle de son amant qui tenait sa cigarette et la caressa légèrement, tentant de capter son regard: " Et... Si tu me le demandes... Je ne coucherai plus avec lui." Dit-il, dans une ultime tentative d'apaiser la situation et de ne pas le perdre. Il prit la cigarette des doigts du plus âgé pour venir la porter à ses lèvres et tira dessus, soufflant légèrement pour faire ressortir la fumée de son organisme : " Dis moi ce que tu veux et je le ferais." continua-t-il: " J'accepte tout. Vraiment... Même si de ton côté tu... Continues de voir d'autres personnes." Que c'était dur de lui proposer cette alternative: de lui promettre qu'il ne verrait plus Leith et de lui permettre de voir d'autres personnes. C'était dur et d'un point de vu extérieur injuste et illogique. Mais Diego ne voulait pas le perdre, pour rien au monde. Et s'il devait accepter de ne plus entretenir ce genre de relation avec son indic et de partager Gregoire - aussi insupportable que cela puisse être - il le ferait.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Gregoire B. Kent






Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise
Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 27
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : En couple avec Diego mais toujours marié à son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Mort / Addictions / Pornographie / RP hot cru

Listing RP - Liens

1m94 - Tatouages sur les clavicules et avant-bras gauche - Souvent des cernes sous les yeux - Rabat-joie en chef
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 Cpq0
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 2
Pseudo : Jesse
Pronom : Il
Messages : 1277
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par babine
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Leslie S., Alexis W. & Sören S.
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Jeu 11 Fév 2021 - 11:34

Does this love weigh too much?
Diego & Greg

C'est arrivé, c'est tout. La manière dont le plus jeune avait d'expliquer son aventure avec son indic ne faisait qu'agacer d'avantage le plus âgé, à croire qu'il ne comprenait pas tout ce que ça impliquait, qu'il n'avait aucune conscience des limites à ne pas dépasser et de ce qu'il valait mieux éviter. Bien sûr que la conscience professionnelle du lieutenant était trop élevée, maladive, mais là, en l'instant, celle de Parra n'avait jamais été aussi inexistante, réduite à néant une seconde. C'est arrivé, qu'il disait, comme s'il parlait de la chose la plus banale qui soit, comme s'il ne parvenait même pas à comprendre l'importance de son rôle et tout ce qu'il impliquait. Et pourtant c'est pas précisément ce qui te fout autant en tension, pas vrai, Kent ? Le simple fait de le savoir aussi proche, intime, que quelqu'un d'autre que toi suffit à ébranler ton self-control, à briser ce masque de calme, à accentuer cette jalousie maladive que t'as en réalité aucune légitimité à exprimer au vu des limites de la relation que tu lui imposes. Et sans doute était-ce pour cette raison qu'il avait parlé en premier lieu du souci que représentait le fait de coucher avec un indic, pour masquer au mieux la réalité selon laquelle il était simplement complètement bouffé par la jalousie. Il ne s'était pas donné la peine de répondre, se contentant de secouer la tête en récupérant une cigarette dans le paquet du plus jeune, preuve de son incapacité à gérer d'avantage les tensions qui se jouaient en lui, l'atmosphère ne s'en faisant que plus pesante.

Il reprenait, affirmant qu'il pouvait bien faire ce que bon lui semblait. Un mensonge, paroles qu'il ne pensait pas le moins du monde, mais comment lui dire combien ce manque d'exclusivité lui posait un problème sans entrer trop dans les détails ? Sans rendre évident le fait que ses sentiments étaient bien plus forts que ce qu'il ne laissait entendre ? Écoutant les explications de son amant, Greg tirait nerveusement sur la cigarette entre ses doigts, encaissant tant bien que mal les informations énoncées. Park avait été présent à un moment où il était vulnérable. Donc d'une t'as pas su être là pour lui comme le junkie l'a été, et de deux il a très bien pu justement profiter de cette vulnérabilité pour arriver à ses fins. Si le premier fait lui lacérait le cœur, faisant naître un sentiment qui mêlait culpabilité et impuissance, le second fait amenait plutôt une colère certaine envers Leith, une envie viscérale de l'encastrer dans un mur afin de lui faire comprendre que profiter ainsi des instants de faiblesse des gens n'était pas un acte acceptable, pas du tout. Mais, une nouvelle fois, c'était cette possessivité qui parlait, qui le poussait à vouloir éloigner toute personne qui s'approcherait un peu trop près de lui, comme s'il en avait un quelconque droit, comme s'il avait son mot à dire. « Je vois » qu'il se contentait de souffler, tendu, la mâchoire bien trop crispée. Une inspiration profonde sur le cancer en stick alors que le plus jeune affirmait ne pas s'être forcé, parlant de cette part de lui qu'il avait refoulée, du fait que cette relation ne changeait rien à ce qu'il ressentait. Simple hochement de tête, il ne bougeait pas lorsque son vis-à-vis tendait une main pour venir caresser doucement la sienne, se contentant de relever le regard vers lui.

La fumée éjectée lentement de ses lèvres à peine entrouvertes, il restait silencieux, intégrant les mots de son cadet qui affirmait que, s'il le lui demandait, il cesserait toute relation avec Park. Trop pris dans ses réflexions pour l'empêcher de lui prendre la cigarette des doigts, même pour dire quoi que ce soit contre ce geste, le grand brun écoutait simplement, analysant les paroles, pesant le pour et le contre. Il ferait tout ce qu'il lui demanderait. Tout, même le partager s'il le fallait. Est-ce que tu te rends seulement compte de la situation, Kent ? D'à quel point il t'aime pour accepter l'éventualité de te laisser aller voir ailleurs quitte à s'en priver lui ? Peut-être qu'au fond, il t'aime bien plus que tu ne l'aimes toi parce-qu'autant être lucide : ça te tue de te dire qu'il va voir ailleurs, et cette possessivité excessive t'empêche clairement d'accepter ça. Mais avait-il réellement le droit de lui imposer ça ? Déglutissant, il laissait filer un soupir, baissant la tête vers son assiette, une main distraite filant sur la tête de Phoenix allongé juste à côté de sa chaise. « Je ne vois personne d'autre Diego... » Un aveu qui lui donnait l'impression de ne concrétiser que d'avantage l’ambiguïté de cette relation, qui mettait en partie à nu le fait qu'il n'y avait que lui, que quoi qu'il advienne, il n'y aurait toujours que lui.

« Je n'ai pas le droit de t'interdire quoi que ce soit mais je... le partage n'est toujours pas mon fort » qu'il disait, un bref rire amer filant de ses lèvres alors qu'il secouait la tête, excédé par sa propre attitude, bien conscient qu'il passait lui-même outre les limites imposées par cette simple relation charnelle. Plan cul hein ? Personne prend son petit dej comme ça avec un plan cul, pas après une balade main dans la main dans un parc. Personne Kent. Passant une main nerveuse sur son visage, un soupir fendant l'air, il relevait enfin ses prunelles ambrées vers celui qu'il aimait dans le plus grand des secrets. « Je ne veux pas que tu sois malheureux à devoir te restreindre ou je ne sais quoi mais... je me connais, je deviendrais invivable si... ça continue, avec Park. » Ultimatum masqué, propos qui couvraient un lui ou moi plus ou moins évident. Il pourrait prendre sur lui et accepter le fait que Diego aille voir ailleurs, il pourrait l'encaisser un temps, mais la finalité serait déjà toute tracée et le point de rupture bien trop imminent.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx

ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 28 Fév 2021 - 22:54
Does this love weigh too much?
La tension dans l'air était palpable alors que Diego tirait sur la cigarette empruntée au plus âgé. Il venait de lui dire qu'il accepterait de ne plus entretenir de relation charnelle avec son indic' si Kent le lui demandait. Pourquoi? Parce que la simple idée de le perdre était insupportable. Parce que comme il lui avait dit lors de leur première nuit, il acceptait tout. Quitte à s'oublier lui-même pour le garder à ses côtés. T'es conscient que tu seras malheureux, à force, à toujours te mettre de côté pour le satisfaire ? Et alors? Puisque son bonheur à lui, c'était d'être auprès de son amant? D'une manière ou d'une autre. Et même si ses sentiments n'étaient pas réciproques, avoir la permission de faire partie de sa vie d'une manière ou d'une autre était bien suffisant. T'y crois à tes conneries? Le plus dramatique dans cette histoire, étant qu'il y croyait, oui.

Voyant que l'autre était tout aussi tendu que lui, Diego soupira en voyant la main de Kent chercher du réconfort auprès de son compagnon à quatre pattes. Qu'allait-il lui répondre? Qu'il n'avait qu'à continuer de voir Park? Qu'il n'avait pas son mot à dire? Que de toute manière, lui voyait d'autres personnes régulièrement? Ou alors, allait-il lui demander effectivement de ne plus le voir tout en lui affirmant qu'il ne se priverait pas pour autant, estimant qu'il n'avait de toute façon pas à coucher avec son indic? Alors que le jeune se torturait l'esprit, la réponse s'éleva dans les airs, faisant naître un sourire franc sur ses lèvres: " Tu ne vois personne d'autre?" répéta-t-il immédiatement, trop heureux de cette révélation. Peut-être était-ce simplement parce qu'il n'avait pas le temps de rencontrer de nouvelles personnes ou d'entretenir ce genre de relation avec le travail. Peut-être était-ce parce qu'il n'avait pas de temps à accorder à ce genre d'activité. Ou peut-être était-ce simplement parce qu'il n'en avait pas envie. Le résultat restait le même : Diego était le seul homme à partager ses nuits. Ne pouvant s'empêcher de sourire, le jeune se fit cependant attentif à la suite des mots de son ainé.

Le partage n'était toujours pas son fort? Le sourire de Parra s'élargit encore, faisant naître des fossettes aux coins de ses lèvres. Diego secoua la tête à la suite de son discours, venant chercher sa main: " Je vais dire à Leith que je veux arrêter." répliqua-t-il sans aucune hésitation, bien conscient du choix que lui laissait son amant : lui ou Leith. Et Diego ne pouvait pas se laisser le luxe d'y réfléchir et à vrai dire, il ne voulait même pas y réfléchir. Greg passait avant. Évidemment que Greg passait avant. Une idée lui vint alors. Une idée qu'il savait risqué mais au vue de la tournure de leur discussion, il aurait été fou de ne pas la soumettre à celui qu'il aimait. Ils avaient tant avancé, juste là, il ne pouvait pas tirer un trait sur l'éventualité de faire un pas en avant dans leur relation. Diego lâcha alors la main de Kent pour déplacer sa chaise et venir s'assoir juste à côté de lui. La table ne le séparant plus, il glissa de nouveau ses doigts entre les siens et lui adressa un regard indéchiffrable quelques secondes à peine avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Le contact ne dura qu'un instant et alors que le plus jeune déposait son front contre celui du plus âgé, il murmura: " Je ne sais pas si ça se fait, puisque je suis plutôt novice en terme de plan cul mais... Est-ce qu'on ne pourrait pas être exclusif, nous deux?" demanda-t-il avant de baisser les yeux, ne voulant pas affronter son regard de peur d'y voir le présage d'un refus. Comme si cela aiderait à le convaincre, Diego vint déposer un tendre baiser sur sa joue avant de revenir prendre chastement ses lèvres. " T'en dis quoi?" murmura-t-il alors qu'il calait sa tête contre l'épaule du plus âgé.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Gregoire B. Kent





Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise
Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 27
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : En couple avec Diego mais toujours marié à son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Mort / Addictions / Pornographie / RP hot cru

Listing RP - Liens

1m94 - Tatouages sur les clavicules et avant-bras gauche - Souvent des cernes sous les yeux - Rabat-joie en chef
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 Cpq0
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 2
Pseudo : Jesse
Pronom : Il
Messages : 1277
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par babine
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Leslie S., Alexis W. & Sören S.
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Jeu 4 Mar 2021 - 23:33

Does this love weigh too much?
Diego & Greg

Si l'ambiance s'était faite relativement tendue, d'avantage à la révélation du plus jeune concernant le fait qu'il entretenait une relation plutôt intime avec son indic -jeune homme que Greg ne portait déjà pas dans son cœur-, le sourire du concerné lorsqu'il avait annoncé ne voir personne d'autre de son côté amenait une pointe de légèreté, pas suffisant cependant pour le détendre réellement. Parce-que ça te rend malade d'imaginer qui que ce soit d'autre poser ses mains sur lui, profiter de son cœur, le connaître comme toi tu le connais. Tu la sens qui gagne du terrain, cette foutue jalousie qui a aucune légitimité au vu de la relation que tu lui imposes. Bien sûr qu'il savait tout ça, qu'il avait conscience de n'avoir aucunement le droit de lui demander quoi que ce soit, mais il ne pouvait pour autant pas s'empêcher de la sentir, de s'en laisser ronger jusqu'à devenir aussi acerbe qu'il ne l'avait été lorsqu'il fut question de Park. Il se contentait donc de secouer la tête à la question de son amant, confirmant ainsi qu'il ne voyait en effet personne d'autre. Et t'es bien con de t'en priver alors que lui s'en donne de toute évidence à cœur joie, tout ça pour quoi ? Parce-que l'avoir lui te suffit ? Pathétique. C'est de toute évidence pas son cas. Déglutissant, sa jambe battant à nouveau nerveusement la mesure au sol, il prenait une gorgée de café comme si cela pourrait aider à faire passer le poids qui pesait sur sa cage thoracique, à étouffer la colère.

Sans doute aurait-il mieux fait de ne rien n'ajouter de plus sur le sujet, de passer à autre chose comme si de rien n'était et le laisser mener sa vie comme bon lui semblait, mais les mots avaient filé, le grand dévoilant son point de vue, affirmant qu'il ne partageait toujours pas, posant de toute évidence un ultimatum et il se détestait pour cela, pour ne pas être capable de prendre sur lui et laisser au plus petit la chance d'être heureux en faisant ce qu'il avait envie, sans contrainte ni restriction. Sauf que t'y arrives pas. Le fond du problème c'est pas exactement que tu partages pas, mais plutôt que tu veux pas le partager lui, parce-que t'es tellement mordu que ça te tue de savoir que tu peux pas l'avoir pleinement. Un soupir filant de ses lèvres, le tatoué passait une main sur son front, déglutissant difficilement. Ça aussi, il le savait, bien sûr qu'il l'aimait toujours, beaucoup trop, il n'y avait que lui, il n'y avait toujours eu que lui, au dessus du reste du monde, et pourtant. Pourtant il se bornait à le repousser en partie, à ne pas lui accorder l'amour qui, pourtant, faisait battre son cœur. Tout ça par crainte, par peut qu'une fois qu'il l'aurait dit à haute voix, il le perdrait. Mais Diego acceptait. Il acceptait de ne plus voir Leith. Étonné, le plus âgé relevait le nez vers lui, soufflant un « tu es sûr ? » qui ne nécessitait pour autant pas de réponse réelle : le regard de son amant était suffisamment expressif pour qu'il comprenne que oui, il était sûr, ce n'était pas des paroles en l'air.

Sa main libérée, il le regardait approcher sa chaise sans mot dire, fronçant les sourcils alors qu'il s'installait juste à côté de lui, ses doigts venant à nouveau se mêler aux siens, un baiser furtif accordé. Elle ne le mettait que peu à l'aise, cette proximité, d'avantage lorsque Diego vint déposé son front contre le sien. D'une parce-qu'il n'était pas de ceux à s'afficher de la sorte en public, de deux parce-que tout ceci lui donnait le sentiment de quelque chose de bien plus intime, de bien plus important qu'une simple histoire de plan cul. C'est précisément le cas dans ton cœur après tout, tu l'aimes à en crever, même si t'essayes d'enfouir ça tout au fond, mais l'importance qu'il a pour toi est bien au delà de ce que tu laisses entendre. Et sans doute était-ce pour cette raison que la situation, là, avait quelque chose de désagréable, parce-qu'il était bien incapable de le repousser, mais que le laisser faire risquait de prouver que tout était bien plus précieux que ce qu'il disait. Les mots du plus petit le figèrent alors net. Être exclusif ? C'était en effet ce à quoi il avait aspiré en lui demandant plus ou moins directement de choisir entre Park et lui, mais l'entendre aussi clairement de la bouche du bouclé donnait à la situation une toute autre dimension, quelque chose de bien plus réel, de bien plus officiel.

Silencieux, réfléchissant à ce qu'il risquait en acceptant, bien conscient de toute façon qu'il serait bien incapable de refuser pour la simple raison que savoir ou imaginer l'homme qu'il aimait avec d'autres n'était pas envisageable, il le laissait l'embrasser sans mot dire. Sur la joue, les lèvres, sa tête se calant finalement sur son épaule. Toujours trop intime, tout ça, mais d'une certaine manière il se sentait bien. Si t'omets cependant cette sensation désagréable d'avoir été percé à jour. « C'est d'accord. Si tu es ok avec ça alors je le suis aussi » répondait-il en un bref sourire, ses doigts venant doucement caresser son bras, juste quelques secondes avant de se retirer, le grand déglutissant. « Tu devrais retourner à ta place, mh ? Les démonstrations en public et moi ça fait deux » qu'il expliquait d'une voix qui restait malgré tout calme, déposant brièvement un baiser sur la tête de son amant comme pour atténuer la potentiellement dureté de sa demande.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx

ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 28 Mar 2021 - 12:21
Does this love weigh too much?


La tête déposée contre l’épaule du plus âgé, Diego attendait patiemment sa réponse concernant sa proposition : celle d’être exclusif. Celle de ne se donner qu’à l’autre. Celle qui – malgré les réticences du grands brun – leur ferait faire un pas vers une relation plus sérieuse, plus officielle, les éloignant doucement de ce statut de « plan cul » qu’ils s’étaient imposés. Non… Le statut que Grégoire vous a imposé et que tu as accepté. Sa tête contre son t-shirt, Diego fermait les yeux en attendant la réponse du plus âgé. Lui dirait-il qu’il n’acceptait pas qu’il voit Kang mais qu’il ne l’empêcherait pas de voir les autres ? Lui dirait-il qu’il allait trop loin et qu’il souhaitait tout arrêter ? Diego venait-il de prendre le risque de trop les concernant ? La perspective de perdre ce qu’ils avaient lui glaça alors le sang, lui faisant fermer les yeux un peu plus fort.

La voix du plus âgé s’éleva alors et Diego poussa un discret soupir de soulagement, rouvrant ses prunelles vertes et les plantant dans le regard de son vis-à-vis. Un sourire indescriptible s’installa alors sur son visage, dévoilant toute la joie qu’il ressentait à cet instant précis. Il ne t’a pas rejeté . Cette peur du rejet l’angoissant de trop la majorité du temps, la réponse de son ainé venait de lui enlever un poids considérable du cœur : « Bien sûr que je suis d’accord avec ça, puisque c’est moi qui te le propose ! » répliqua-t-il bien trop enthousiaste. Sentant les doigts de Gregoire filant sur son bras, le jeune homme ne comprit pas pourquoi il se retira si rapidement. Ne s’en formalisant pas outre mesure, ne décrochant pas ce sourire rayonnant de son faciès, les mots du grand brun heurtèrent quelque peu son cœur. Tu lui fais honte, Diego . Le grand brun déposa toutefois un baiser sur son front, comme pour adoucir sa demande. Mais tu as honte maintenant, toi aussi. Tu as honte à l’idée de le mettre dans l’embarras. Se décrochant des bras de son amant, Diego articula un : « Désolé… » qu’il souffla avant de revenir s’installer face à l’homme, reprenant la distance qu’il lui avait été demandé. Regardant autour de lui, il capta les regards de quelques tables et ce sentiment d’humiliation ne fit que s’accentuer. Eux aussi, tu les as mis mal à l’aise. Ils ne viennent pas dans ce café pour te voir te coller à Gregoire, Diego. Ne pouvant empêcher alors son oreille d’être plus attentive à ce qu’il se disait sur les tables avoisinantes, il crut percevoir le mot « pédale » d’un groupe de cinquantenaire. Relevant le nez vers eux, il croisa le regard de l’homme qu’il soupçonnait d’avoir prononcé l’insulte. Et, instinctivement, il se referma sur lui-même. Les vestiges – pas si bien enfouis – de cette honte qu’il éprouvait à être lui-même firent surface, englobant tout le reste. Le visage fermé, une boule bien présente dans la gorge, il se retrouvait piégé : incapable de dire à Gregoire qu’il voulait s’en aller, incapable de faire fi de ces commentaires – qu’il croyait avoir entendu – et simplement continuer cette discussion avec celui qu’il aimait. Fixant sa tasse de café, un poids sur le cœur, le visage picotant et cette sensation détestable que rien ne s’arrangera, que cette situation est une fin en soi. L’impression d’avoir tous les regards fixés sur lui était omniprésente – probablement erronée, et il le savait – mais bien palpable. Clairement mal à l’aise et se sentant tout d’un coup à l’étroit dans cette chaise qui avait pourtant été confortable jusqu’à présent, il tenta de ne pas montrer à son amant ce trouble qui était en train de le dévorer, morceau par morceau.

« Et… Sinon j’ai entendu dire que le capitaine souhaitait te confier plus de responsabilité ? Que tu vas donner quelques cours à l’académie ? » questionna-t-il. Orientant la discussion vers tout autre chose qu’ eux , ne pouvant se résoudre à le regarder dans les yeux, Diego prit son téléphone portable et fit mine de consulter ses réseaux sociaux, tandis que son autre main venait se caler sur son front, le protégeant d’une certaine façon du reste du monde. « C’est bien, tu as toujours été très pédagogue. » qu’il ajouta, continuant de faire défiler son fil d’actualité.

Et alors qu’il tentait tant bien que mal d’alimenter une conversation normale , une personne vint se poster devant leur table. Une vague d’angoisse s’installa alors dans le cœur du plus jeune. Cette femme était-elle là pour leur dire qu’ils n’étaient pas les bienvenus ici ? Que leur comportement – Ton comportement, Diego – est inacceptable ? Posant sur elle ce regard incertain, il lui sembla la reconnaître, ne sachant pas réellement où il avait bien pu la voir. Peut-être une amie à sa mère ? « C’est amusant de te croiser ici, Gregoire, comment vas-tu ? » La fixant alors sans comprendre, Diego accorda alors un regard mitigé vers son amant : la connaissait-il ?
(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Gregoire B. Kent




Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise
Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 27
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : En couple avec Diego mais toujours marié à son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Mort / Addictions / Pornographie / RP hot cru

Listing RP - Liens

1m94 - Tatouages sur les clavicules et avant-bras gauche - Souvent des cernes sous les yeux - Rabat-joie en chef
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 Cpq0
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 2
Pseudo : Jesse
Pronom : Il
Messages : 1277
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par babine
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Leslie S., Alexis W. & Sören S.
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Je suis plutôt : dark et chill.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Modérateur ✧
(#) Lun 29 Mar 2021 - 11:34

Does this love weigh too much?
Diego & Greg

Bien sûr qu'une part de lui était soulagée à l'idée qu'ils deviennent exclusifs, que sa jalousie n'avait plus réellement de raison d'être maintenant qu'ils s'étaient mis d'accord sur cela, mais le grand brun ne parvenait pas à se détendre complètement pour autant, pas à s'en satisfaire réellement. Parce-que cette exclusivité elle veut dire un truc : votre relation se concrétise d'avantage. Comment tu vas encore pouvoir lui baratiner après ça qu'il est qu'un plan cul ? Qu'y a vraiment rien de plus ? Il ne le pourrait sans doute pas, mais tant qu'il n'avait pas à mettre de mots réels sur cette situation, tant que le plus jeune ne posait pas d'avantage de questions, il pourrait faire comme si tout était parfaitement normal, comme s'il n'était pas entrain d'outrepasser ses propres limites et de s'enfoncer toujours un peu plus dans cette relation qui, pourtant, le terrifiait pour de nombreuses raisons. La proximité instaurée par le plus jeune ne le mettait d'ailleurs pas réellement à l'aise, tant parce-qu'il n'était pas de ceux à s'exposer en public que parce-qu'il ne pouvait que se rendre à l'évidence qu'il l'appréciait beaucoup trop, cette proximité. T'es déjà perdu Kent, et si tu l'admettais enfin tout serait bien plus simple. Sans aucun doute oui, mais il n'était pas prêt, pas encore. Son cadet s'éloignant alors, il ne manquait pas de percevoir son regard plus fuyant, presque mal à l'aise, déglutissant en se recentrant sur l'assiette devant son nez. Mieux valait ne rien dire, ne pas relever, parce-qu'il serait alors obligé d'admettre qu'il appréciait bien trop cette proximité, sa présence, qu'il comptait tellement plus que ce qu'il laissait entendre. Alors pour leur propre bien à tous les deux, mieux valait garder cette distance, laisser ce froid gênant s'installer pour ne pas attiser une flamme qui serait bien trop destructrice, porteuse d'un espoir sans doute douloureux pour le plus jeune et d'une crainte évidente pour le lieutenant.

Diego reprenant, il relevait le nez vers lui, hochant la tête à sa question sans manquer de remarquer qu'il fuyait son regard, s'occupant sur son téléphone. Il répondait alors un « Les nouvelles vont vite » pour appuyer ce mouvement que le jeune n'avait pu voir. Les ragots se faisaient en effet nombreux dans le commissariat, preuve qu'il valait mieux rester sur ses gardes, ne pas risquer que quiconque apprenne sa proximité avec le plus petit. Une fois encore tu te bornes à garder cette distance entre ta vie privée et ton boulot, à croire que la première fois t'as pas servi de leçon et que t'apprends pas de tes erreurs... Mais les choses n'étaient pas pareilles, là, ils n'étaient pas ensembles, pas comme il l'avait été avec Elias, alors ce n'était pas comparable, pas vrai ? Il essayait néanmoins de s'en persuader, affichant un sourire sans grande joie, un peu crispé, à la nouvelle remarque de son vis-à-vis. « Il paraît oui... » disait-il en guise de réponse. Bien sûr qu'il était d'une certaine manière dérangé que la conversation se refasse bien plus banale, presque distante, mais n'était-ce pas précisément ce qu'il avait voulu ? Ne cherchait-il pas justement à garder cette distance pour ne pas s'impliquer trop et risquer de se brûler les ailes ?

Et d'un seul coup, son cœur qui ratait un battement, le temps s'égrenant à une vitesse bien plus lente, son regard sombre posé sur une silhouette qu'il ne connaissait que trop bien. Sa mère. Manquait plus que ça. Tu vas justifier ça comment, maintenant ? D'un seul coup bien plus tendu, il lui accordait un sourire un peu crispé alors qu'elle venait jusqu'à eux, s'adressant à lui avec son habituel sourire, jetant quelques regards au plus jeune. « Ca va. » Trop concise comme réponse, preuve sans doute du malaise qui l'animait en l'instant. « Je te présente Diego. Diego, ma mère. » La bombe était lâchée, impossible de toute façon d'éviter cet affront maintenant qu'elle était là, face à eux, et elle ne tardait pas à avoir la réaction attendue, ses prunelles posées sur le bouclé, l'expression douce et compréhensive. « Diego... le fameux Diego ? » Là, ça la foutait mal. Bien sûr qu'elle s'en souvenait, parce-que Gregoire lui avait parlé de lui à l'époque. Une mère sent ces choses là paraissait-il, et elle avait en effet bien senti que Parra était réellement important aux yeux de son fils. Saurait-elle déceler à nouveau cet attachement, là ?

« Lui-même » confirmait le tatoué en passant une main nerveuse sur sa nuque, accordant à son cadet un regard désolé. « Je ne savais pas que vous vous fréquentiez à nouveau... mais je suis contente de te rencontrer, Diego. Greg me parlait beaucoup de toi lorsque vous étiez à l'école ensemble. » Elle respirait la bienveillance, Maria, plus solaire que son fils bien qu'un peu effacée, dans une certaine réserve. Comment tu vas te dépatouiller de cette situation, Kent ? Faudrait pas qu'elle balance des trucs que tu veux pas hein ? Ou qu'elle se rende compte de quelque chose... Il préférait éviter en effet, éviter qu'elle ne s'attarde trop, qu'elle parvienne à lire en lui, mais elle en avait déjà trop dit. Il le savait, Diego, que ses relations avec ses parents étaient plus que compliquées, alors il devait probablement se douter que pour que Gregoire lui ait parlé de lui, c'était qu'il avait à ses yeux une importance conséquente, le genre d'importance que même le temps n'arrivait pas à effacer.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx

ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Bichito.
Âge : 24
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole. Il a également des origines Portugaises par son père.
Occupation : Cascadeur.
Lieu de résidence : Manathan, en ménage avec Gregoire Kent.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Ses yeux balayent les corps, les visages mais ne se posent que sur son âme soeur.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : homosexualité / violence morale / violence physique / violence sexuelle / détresse psychologique.

n.c


Higher, Faster, Stronger.
nc
  • Aucune association
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Mask
Pronom : elle.
Messages : 2719
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : Mask
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Clark Lewis, Betty B. Williams
Nombre de mots par RP : tout dépend ~
Fréquence de RP : hebdo
Je suis plutôt : dark.
Instant Crush
Does this love weigh too much? (ft. Diego) - Page 2 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 29 Mar 2021 - 20:53
Does this love weigh too much?


Fixant la nouvelle venue du regard, Diego lui adressait un sourire poli et incertain. Une connaissance de Grégoire ? Peut-être quelqu’un du poste de police ? Et si c’était l’une de leur supérieure ou collègue et qu’elle les avait vu ? Le tatoué certainement en colère contre le plus jeune, refusant tout lien entre sa vie privée et le travail. Son trouble toujours omniprésent, le bouclé se sentait terriblement honteux. Son amant finit toutefois par répondre à la nouvelle venue et par les présenter l’un à l’autre. Et quelle ne fut pas la surprise du plus jeune quand il comprit qu’elle était bien pire qu’une collègue de boulot. Sa mère. Diego, c’est sa mère. Probablement pas, autrement son aura n’aurait certainement pas été aussi bienveillante vu le discours de Kent concernant ses parents. Jetant un coup d’œil incertain à celui qu’il aimait, il pouvait très clairement sentir qu’il était tendu, terriblement tendu. Bien sûr qu’il est tendu, Diego, il n’avait probablement aucunement l’intention de te présenter à sa mère… Déglutissant, le jeune homme s’était apprêté à la saluer également avant qu’elle ne reprenne la parole. Le fameux Diego ? L’interpellé cligna plusieurs fois des yeux avant d’adresser un regard incompréhensible au grand brun qui semblait de moins en moins à l’aise. Kent confirma finalement qu’il était bien ce fameux Diego et le jeune planta un regard incertain vers la plus âgée, intimidé.

Cette dernière lui accorda alors son attention, lui souriant de manière bienveillante et dans une attitude clairement amicale. Si Diego fut un peu plus détendu face à ce comportement chaleureux, les mots de la mère le laissèrent quelques secondes interdits. Gregoire lui parlait beaucoup de lui à l’époque ? Bien sûr, Diego, tu étais son premier amour et tu ne voulais pas que votre relations s’ébruite, il devait certainement avoir besoin d’en parler. Tu comptais à ses yeux. Bien que cette informa lui réchauffa quelques instants le cœur, il capta l’air navré et de plus en plus tendu de son amant. Oui, Diego… Tu comptais, au passé. Il a encore un peu de tendresse pour toi mais les sentiments qui s’animaient en lui autrefois l’ont bel et bien quitté. La preuve étant cet air bien trop froid et affligé que celui que tu aimes ne parviens même pas à masquer. Ou peut-être n’essayait-t-il même plus de le cacher ?

Décrochant son regard du plus grand, il l’adressa à la mère de ce dernier, lui offrant un sourie qu’il voulait rayonnant. Se levant de sa chaise, il lui tendit une main avenante et planta ses prunelles vertes dans le brun de ses yeux : « C’est un plaisir de vous rencontrer Madame Kent. »Commença-t-il, d’un air assuré et poli, de ce même air qu’il avait appris à afficher face à sa propre famille ou aux amis de ces derniers, se réfugiant derrière ce sourire lumineux et ce visage angélique : « Ah oui ? Il vous parlait souvent de moi ? » questionna-t-il avec cet éternel sourire poli, avant d’adresser un léger sourire à celui qu’il aimait bien trop pour son propre bien. Regarde le, Diego, il est terrifié à l’idée que tu puisses dire quoi que ce soit de déplacé à sa mère. Tu lui fais honte, alors essaye au moins de sauver les apparences pour lui… : « Mais… Je pense qu’il y a méprise, votre fils et moi ne nous fréquentons plus depuis l’école. Il est mon supérieur et il nous arrive de déjeuner ensemble de temps en temps, voilà tout. »

Ne reportant pas son regard sur son amant, il regarda son téléphone portable et sourit une nouvelle fois à la belle cinquantenaire : « Voulez-vous vous joindre à nous ? » En captant l’air d’autant plus crispé de son amant du coin de l’œil, il ajouta rapidement : « Enfin, je voulais dire que vous devriez prendre ma place. Je dois y aller de toute façon. » Il se leva alors, lui désignant son siège : « Tu es sûr Diego ? Je ne veux surtout pas vous déranger, j’ai interrompu quelque chose ? » Questionna alors la brune, visiblement soucieuse : « Absolument pas, je dois vraiment filer. » affirma le bouclé avec un nouveau sourire avant de se diriger vers l’intérieur du restaurant pour payer sa consommation et demander que l’on enlève ses restes sur la table. Oui, laisses les profiter l’un de l’autre et rentre chez toi. T’en as assez fait pour aujourd’hui, bien assez.


(c) AMIANTE + Poésies Cendrées. (icons)
@Gregoire B. Kent




Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo.
by wiise
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum