AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



Aller en bas
Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 26
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : Célibataire endeuillé - amoureux de son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

uc
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Rcvj
  • Aucune association
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 VEo0rLeU_o
RPs : 7
Pseudo : Jesse
Pronom : NC.
Messages : 579
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par SWEET DISASTER
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Nope
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Fréquence de SMS : Rapide
Instant Crush
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mar 13 Oct - 14:06

Wish we could turn back time...
Diego & Greg

Sûr que jamais le grand brun n'aurait imaginé que ce séjour se déroulerait de la sorte. La présence de Parra avait pourtant été un élément de persuasion d'Elisa, le dernier avant qu'il capitule, mais il n'avait rien espéré du tout avant qu'ils se retrouvent là, tous les deux. Ils s'étaient embrassés au cours d'un jeu débile, le malaise s'était invité dans la partie avant qu'ils se n'embrassent à nouveau pour finalement se retrouver en couple. Une première pour Kent qui s'était toujours contenté de coups d'un soir, bien incapable de réellement s'accrocher à quelqu'un. Comme si, d'une certaine manière, le vide laissé par son jumeau était encore tellement béant que personne ne pouvait y avoir une réelle place. Jusqu'à lui. C'est ce que te souffle ton cœur là, pas vrai ? Et ce sentiment était aussi terrifiant que rassurant. Gregoire n'avait pour autant jamais vraiment été de ceux qui s'enflammaient et agissaient sans réfléchir, il ne le ferait pas là non plus, mais il pouvait accepter d'ouvrir la porte, au moins un peu. Il n'était de toute façon pas question de ''remplacer'' Sam, jamais, ce serait impossible, mais peut-être pouvait-il pour une fois s'autoriser à s'attacher à une tierce personne et à lui accorder cette part de son être qu'il gardait bien enfermée au fond de lui.

Il avait été amusant de voir que le plus jeune cachait son visage au fur et à mesure de ses réponses, comme s'il ne voulait pas laisser voir sa gêne, mais le tatoué ne releva pas, poursuivant simplement son explication avant de remonter ses doigts pour venir prendre son menton. Lui accorder un baiser, quelque chose de doux qui, pourtant, lui demandait un certain effort. Parce-que si ça tenait qu'à toi, la situation déraperait bien plus rapidement. Une réalité, mais il avait bien conscience qu'il ne pouvait pas agir avec lui comme il l'avait fait avec tous les autres, qu'à trop vouloir précipiter les choses, il risquait fort de tuer dans l’œuf ce qu'ils pourraient créer. Diego semblait cependant s'enflammer bien plus vite et, avant même qu'il ne puisse réagir, il était à nouveau au dessus de lui. Kent ne se fit pas prier lorsque son petit ami approfondit le baiser, y répondant avec une envie non dissimulée, une main filant sur sa nuque tandis que l'autre glissait sur ses reins. Elle était douce, sa peau, chaude aussi, à l'instar de la chaleur qui incendiait ses reins. Un jeu dangereux que Diego stoppait, tirant un soupir au plus grand qui se faisait violence pour rester tranquille.

Le jeune désormais calé sur lui, Greg avait instinctivement fermé les bras sur son corps, souriant à ses premiers mots avant d'écouter la suite. « Je vois » soufflait-il en apprenant qu'il avait refusé de toucher la fille avec qui il sortait pourtant depuis plus de trois ans. Ça veut tout dire, pas vrai, Kent ? Probablement, mais Parra avait sans doute eu besoin de temps pour l'accepter. Y était-il d'ailleurs pleinement parvenu, à cette acceptation ? Pas encore complètement au vu de ce qu'il lui avait demandé, mais il saurait se montrer patient. Souriant à nouveau alors que Diego poursuivait son explication, un frisson le prit doucement quand il sentit ses lèvres se déposer dans son cou. C'est alors un bref rire qui filait lorsqu'il entendait l'autre dire qu'il se contenait. « On est deux dans ce cas. » Un aveu qui n'en n'était pas réellement un considérant le fait qu'il assumait pleinement son attirance, mais au moins le plus jeune savait-il qu'il ne le laissait pas indifférent, son corps parlant de toute façon pour lui. « On devrait dormir avant de déraper pour de bon dans ce cas » concluait-il en venant caresser avec tendresse les cheveux du concerné, pas bien certain de réellement parvenir à s'endormir pour autant.

Il avait en effet mis de longues minutes avant que son esprit et son corps ne s'apaisent, trouvant finalement le sommeil sans pour autant relâcher son cadet. Et s'il s'était endormi avec une impression d'irréalité, elle ne s'estompa pas lorsqu'il rouvrit les yeux aux premières lueurs du jour. Diego était toujours là, tout contre lui, preuve que tout ce qu'ils avaient échangé la veille était bel et bien vrai. Inspirant doucement en tirant sur eux le drap afin de profiter encore un peu de la chaleur du jeune, il rouvrait les yeux en percevant du bruit à l'étage. Quelqu'un qui se levait, sans doute. Et les mots de Parra lui revinrent en tête. Rester discrets le temps qu'il arrive à assumer, c'était ce qu'il avait dit, et le brun se devait de respecter cette demande. « Diego... eh, il y a du mouvement en haut, on devrait se séparer si tu ne veux pas qu'ils se doutent de quelque chose » disait-il d'une voix tranquille, ne résistant pour autant pas à la tentation de prendre rapidement ses lèvres. Combien de temps avaient-ils avant de devoir agir comme si de rien n'était ? Sans doute pas assez, et plus ils traînaient, plus les risques de se faire surprendre grandissaient.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx
ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Parra, Bichito.
Âge : 23
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole.
Occupation : Policier à la brigade des stupéfiants.
Lieu de résidence : Manathan, en colocation avec Alexander Stiltson.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Célibataire.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Diego Guy Parra


Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Thumb2-shawn-mendes-photo-shoot-black-suit-portrait-canadian-singer

Diego a 23 ans, il est flic à Brooklyn depuis 1 ans et le troisième et dernier fils d'une famille possédant une chaîne de bijouterie: les bijouteries " Stewarts".
Il est influençable mais empathique , casse-cou mais attentionné, orgueilleux mais bienveillant. Il serait capable de vous foutre une baigne pour avoir l'avoir insulté puis de vous porter une poche de glace pour votre œil-au-beurre-noir juste après.

Suite à de récents évènements, Diego est émotionnellement brisé. Il s'ouvre peu à peu à la consommation de drogue, ce qui vient compléter son addiction à l'adrénaline qu'il comble par la participation à des courses de moto illégales et à des séances de parkour. Sa philosophie dans la vie? Du moment que tu ne fais du mal qu'à toi, fais ce que tu veux.

Ouvertement gay depuis son coming-out début septembre 2020, ses parents l'ont jeté dehors.

LIENS


Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 1YK0i0i-HvSNlDxL-OMTY2_Wprk-2PRR1Yi-5Us2FQD8WMAvtEa6QQI3NVQ5fMnr_yuLUhMNhdQ5lycrDRbAfD4FhChmnbXNmW7WIxZYmh4iAWWpRwDmFLFvY6sVrHZKV7Czf19Np256-PpokgSWH3lYaLTy

  • Gregoire B. Kent: Ex-petit-ami, supérieur hiérarchique, amant.
  • Amelia De clifford : Ex-fiancée, meilleure amie.
  • Leith Park : Indic, Ami, sex-friend.
  • Lawrence Swamson: Mentor, Ami.
  • Alexander Stilston: Coéquipier, colocataire, ami.
  • Thomas de Clifford: Ami d'enfance.
  • James Lester Sweeney : Médecin Légiste, bourreau.


ART

Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 DUWlXVxWkAAYlfA
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 71e17348fc137187b239f59aa2853584
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Original
Tu détestes être seul avec toi-même. Tu cherches toujours l'aventure pour oublier les choses importantes. Tu vis à coup d'adrénaline dans les veines, et tu oublies qu'il doit y couler du sang, et rien d'autre.
nc
  • Aucune association
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 VEo0rLeU_o
RPs : 5
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 1594
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : @strangelove sur Bazzart pour le vava
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Alan Bell
Nombre de mots par RP : 1000
Fréquence de RP : hebdo
Fréquence de SMS : quotidien
Instant Crush
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 15 Oct - 22:42
Wish We Could Turn Back Time Diego & Greg





Diego embrassait le plus âgé avec un certain empressement. Comme si tout devenait urgent, comme si toutes les pièces dans son esprits s'emboitaient parfaitement pour la première fois de sa vie. Sa langue taquinait celle de son - désormais - petit-ami et sa main caressa sa joue. Un feu inédit irradiait le creux de ses reins et il se sentait doucement aveuglé par le désir qu'il ressentait. La peur de cette nouveauté le stoppa, le forçant à rompre leur baiser pour venir doucement se caler contre le plus âgé, allongé sur lui, la tête dans son cou. Poussant un long soupire, Diego lui expliqua pourquoi il l'avait entendu parler des femmes en lui racontant un bout de sa relation avec Kate. Il avoua n'avoir jamais voulu la toucher et que sa petite-amie avait fini par le quitter. Pendant qu'il expliquait le cheminement des évènements à l'autre, sa main derrière sa nuque lui caressait la racine des cheveux et ses lèvres vinrent se poser à l'intérieur de son cou, déposant un chaste baiser.

Il était bien, là, dans ses bras. Et il le lui dit, allant même jusqu'à lui révéler qu'avec lui il n'avait pas besoin de se forcer, bien au contraire, qu'il se contenait. Kent lui répliqua qu'ils étaient deux, dans ce cas. Souriant contre son cou, Diego vint ensuite s'installer contre le corps du tatoué quand il lui indiqua qu'ils feraient mieux de dormir: " C'est plus raisonnable, en effet." répliqua-t-il en profitant de la caresse que le plus âgé accordé à ses cheveux, venant lui même déposer une main timide sur ton torse.

Diego ne mit pas bien longtemps à tomber dans les vapes, happé par le sommeil et par l'émotion que lui avait occasionné cette soirée. Qui aurait cru que ça finirait ainsi? Certainement pas lui. Mais il en était heureux en réalité. Très heureux. Pour la première fois de sa vie, il se sentait pleinement lui-même. Il vivait l'instant présent. Et c'était tout bonnement merveilleux d'être là, dans les bras de Gregoire. Si bien que son sommeil fut long et reposant. Le jeune homme ne s'éveilla que le lendemain matin quand Kent le réveilla pour lui indiquer que les autres s'étaient réveillés.Mettant un petit moment à percuter, il accueillit cependant le baiser de son petit-ami avec un sourire endormi. " Salut toi..." murmura-t-il en venant reprendre doucement les lèvres de Gregoire, avant d'entendre des pas dans l'escalier. L'instant d'après, il avait rompu le baiser et s'était éloigné du plus âgé, lui adressant un regard navré. Il se coucha sur le côté pour lui faire face et vint saisir sa main sous le drap. Ainsi il restait discret sans pour autant perdre le contact avec lui.

C'est ce moment que Noah choisit pour débouler dans le salon et les pointer du doigts: " Qu'est-ce que vous foutez-là vous deux?" demanda-t-il d'un air endormi et vaseux. Jim arriva derrière lui dans le même état et Diego haussa les épaules, se redressant finalement pour s'assoir en lâchant la main de Gregoire: " Vous étiez infâmes. On a préféré dormir sur le canap'". Répliqua-t-il pour toute explication. Et sur cette bonne parole, il se leva du lit sans prendre le temps de se rhabiller. Jim et Noah avaient l'habitude de le voir en caleçon de toute façon. Il se tourna vers son petit-ami et lui sourit: " Tu ne te lèves pas Kent?" questionna-t-il avec un petit sourire.



:copyright:️ DABEILLE




Help me

It's like the walls are caving in
Sometimes I feel like giving up
No medicine is strong enough
Someone help me


Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 26
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : Célibataire endeuillé - amoureux de son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

uc
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Rcvj
  • Aucune association
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 VEo0rLeU_o
RPs : 7
Pseudo : Jesse
Pronom : NC.
Messages : 579
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par SWEET DISASTER
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Nope
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Fréquence de SMS : Rapide
Instant Crush
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 25 Oct - 16:03

Wish we could turn back time...
Diego & Greg

Irréaliste de se réveiller aux côtés du plus jeune, et pourtant il n'avait aucune envie de s'extirper de cette bulle, bien trop apaisé par cette simple proximité. Plutôt bizarre de voir comme tu t'es adapté sans mal alors que c'est une première pour toi... A croire qu'il a vraiment ce petit truc en plus, pas vrai ? Croisant le regard du concerné, un sourire attendrit avait étiré ses lèvres. Il le laissait revenir l'embrasser, caressant doucement sa nuque en fermant quelques secondes les yeux. Une sérénité qui lui semblait s'être évanouie il y avait de cela des années et qui, d'un seul coup, prenait toute son importance. Jusqu'aux bruits de pas dans l'escalier. L'instant d'après, le plus petit s'était éloigné, vivement, lui adressant un regard désolé tout en attrapant sa main sous le drap, discrètement. T'espérais peut-être qu'il revienne sur sa demande de rester planqué ? Peut-être, un peu. Trop de naïveté. Mais si une part de lui était déçue, l'autre, bien plus compréhensive, respectait ce besoin de discrétion, lui adressant simplement un bref sourire en serrant doucement sa main. Il était déjà passé par là, le tatoué, et même si leur chemin n'avait de toute évidence pas du tout été le même, il pouvait comprendre que son cadet ait besoin de temps et, surtout, il était prêt à lui laisser ce temps pour ne pas risquer de briser ce qu'ils pourraient construire.

La voix de Noah s'éleva alors, presque suspicieuse, Jim ne tardant pas à suivre. Soupirant, le brun se contentait d'un « invivable » en lançant un regard blasé à son partenaire initial de chambre. Diego se levant déjà, il captait son sourire, hochant la tête. « Si si » répondait-il avant de se lever à son tour, s'étirant. Terminé cette bulle. Ils ne redeviendraient que deux amis pour le restant de la journée, voire même du séjour. Qu'en serait-il lorsque la nuit tomberait à nouveau ?



Le reste du séjour avait sensiblement suivi le même rythme : activités en journée, de l'alcool lors des soirées, Diego qui venait le retrouver lorsque tout le monde était endormi. Elisa avait remarqué le petit manège, ne se privant pas pour cuisiner Kent lorsqu'ils s'étaient retrouvés tous les deux. Et t'as eu beau essayer de noyer le poisson, elle a compris. La jeune femme promit cependant de garder le secret, avançant qu'elle était contente pour son ami malgré les protestations de ce dernier. Tous étaient ensuite retourné à leur quotidien, les vacances d'été suivant leur cours jusqu'à ce que l'année scolaire ne reprenne. Parra et Kent ne s'étaient pas revus depuis, le plus jeune profitant d'un séjour en Espagne auprès de sa famille tandis que le grand avait poursuivi sa petite routine rythmée par les engueulades avec son géniteur. Ils s'étaient envoyés quelques messages mais le contenu en était resté relativement bref. Ne pas être trop insistant, lui laisser le temps d'accepter, de savoir ce qu'il voulait réellement.

Arrivé au jour de la rentrée, Gregoire se trouvait incapable de savoir comment agir. En compagnie d'Elisa, ils avaient rejoint le reste du groupe. Et à peine son regard a-t-il recroisé le sien que ton cœur a manqué un battement. Ridicule, Kent. Un sourire échangé, quelques mots sur leurs vacances respectives et tous avaient dû se reprendre leurs cours. Première journée chargée qui s'était terminée sur un entraînement afin de les ''remettre dans le bain'', occasion de se rapprocher du plus jeune sans que cela ne paraisse trop suspect même s'il avait contrôlé le moindre de ses gestes afin de ne pas dépasser une quelconque limite dont il n'aurait pas connaissance. Celui-ci terminé, ceux ne résidant pas à l'internat étaient rentrés chez eux. Pas le cas du tatoué qui avait une chambre ici. Tout pour éviter de vivre encore sous le même toit que son père. « J'ai des trucs à récupérer dans ma chambre. On se voit au repas » annonçait-il à ses camarades restants avant de se détourner, jetant un coup d’œil à Diego. En profiterait-il pour le suivre ? Encore fallait-il qu'il trouve une excuse à fournir et qu'il en ait l'envie, mais l'aîné ne pouvait nier qu'après ces semaines quasi silencieuses, il n'avait qu'une envie : l'avoir à nouveau auprès de lui.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx
ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Parra, Bichito.
Âge : 23
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole.
Occupation : Policier à la brigade des stupéfiants.
Lieu de résidence : Manathan, en colocation avec Alexander Stiltson.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Célibataire.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Diego Guy Parra


Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Thumb2-shawn-mendes-photo-shoot-black-suit-portrait-canadian-singer

Diego a 23 ans, il est flic à Brooklyn depuis 1 ans et le troisième et dernier fils d'une famille possédant une chaîne de bijouterie: les bijouteries " Stewarts".
Il est influençable mais empathique , casse-cou mais attentionné, orgueilleux mais bienveillant. Il serait capable de vous foutre une baigne pour avoir l'avoir insulté puis de vous porter une poche de glace pour votre œil-au-beurre-noir juste après.

Suite à de récents évènements, Diego est émotionnellement brisé. Il s'ouvre peu à peu à la consommation de drogue, ce qui vient compléter son addiction à l'adrénaline qu'il comble par la participation à des courses de moto illégales et à des séances de parkour. Sa philosophie dans la vie? Du moment que tu ne fais du mal qu'à toi, fais ce que tu veux.

Ouvertement gay depuis son coming-out début septembre 2020, ses parents l'ont jeté dehors.

LIENS


Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 1YK0i0i-HvSNlDxL-OMTY2_Wprk-2PRR1Yi-5Us2FQD8WMAvtEa6QQI3NVQ5fMnr_yuLUhMNhdQ5lycrDRbAfD4FhChmnbXNmW7WIxZYmh4iAWWpRwDmFLFvY6sVrHZKV7Czf19Np256-PpokgSWH3lYaLTy

  • Gregoire B. Kent: Ex-petit-ami, supérieur hiérarchique, amant.
  • Amelia De clifford : Ex-fiancée, meilleure amie.
  • Leith Park : Indic, Ami, sex-friend.
  • Lawrence Swamson: Mentor, Ami.
  • Alexander Stilston: Coéquipier, colocataire, ami.
  • Thomas de Clifford: Ami d'enfance.
  • James Lester Sweeney : Médecin Légiste, bourreau.


ART

Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 DUWlXVxWkAAYlfA
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 71e17348fc137187b239f59aa2853584
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Original
Tu détestes être seul avec toi-même. Tu cherches toujours l'aventure pour oublier les choses importantes. Tu vis à coup d'adrénaline dans les veines, et tu oublies qu'il doit y couler du sang, et rien d'autre.
nc
  • Aucune association
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 VEo0rLeU_o
RPs : 5
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 1594
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : @strangelove sur Bazzart pour le vava
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Alan Bell
Nombre de mots par RP : 1000
Fréquence de RP : hebdo
Fréquence de SMS : quotidien
Instant Crush
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 25 Oct - 19:14
Wish We Could Turn Back Time Diego & Greg





A peine Diego fut-il levé qu'il se tourna vers son petit-ami, un sourire tendre sur le visage. Il le charia légèrement, l'incitant à se lever. La suite de la journée fut similaire aux précédentes et les soirées furent alcoolisées et joyeuses. A la nuit tombée, Diego et Greg se retrouvaient sur le clic-clac dans le salon, apprenant à se connaître, s'accordant des gestes tendres et d'autres un peu moins chastes, finissant par s'endormir l'un contre l'autre dans un certain apaisement.
Le dernier jour de leur petit séjour fut déchirant. Déchirant parce qu'ils se séparèrent tous en même temps et qu'à part une brève étreinte amicale, Diego ne put accorder d'avantage à son petit-ami. Le cœur gros et une larme ridicule à l’œil, le jeune homme était parti sans se retourner, montant dans la voiture de son frère ainé qui était venu le chercher à la gare.

A peine deux jours plus tard, son frère, sa sœur et lui décollaient pour l'Espagne en direction de Madrid. Là-bas, ils avaient pris un train pour rejoindre Sévilla puis un bus pour atteindre Almería, la terre de leurs ancêtres paternels. Plus d'un jour de voyage et Diego récupéra le wifi avec empressement dans l’hacienda de ses grands-parents. Il s'était empressé d'envoyer un sms à son petit-ami, tentant de conserver le contact. Mais ses vacances à l'étranger rendait cette entreprise difficile et Diego ne rentra à New York que la veille de la rentrée. Il n'en dormit pas de la nuit, la veille, se demandant comment se déroulerait leur retrouvailles. Comment il allait pouvoir gérer cette toute nouvelle relation sans la montrer aux yeux de ses proches. Comment il allait pouvoir gérer d'être avec un homme. Cependant... Toutes ces inquiétudes furent balayés quand il croisa son regard. Celui de Grégoire. Et sans qu'il ne puisse rien y faire, il ne put s'empêcher de sourire et de l'enlacer quand il le revit avant d'entrer en classe. Il accorda cette même étreinte à ses autres amis mais elles furent bien plus brève, dénuées de cette tendresse et de ce besoin qu'il ressentait en touchant le grand brun.

Ils avaient discuté avec les autres, échangeant sur des banalités et la journée s'écoula ainsi. Pendant les heures de cours, Diego ne put se retenir de le regarder du coin de l’œil, tentant de capter son regard. Mais Gregoire Kent était bien connu pour être l'homme le plus sérieux du monde quand il s'agissait de l'école.
Leurs professeurs leur firent subir un entraînement afin de les "remettre dans le bain" comme avait dit leur instructeur et Diego et Grégoire se rejoignirent naturellement pour se mettre en binôme, au grand damne de Jim qui prit ça comme un crime de leste majesté. Ignorant son ami, les deux jeunes hommes avaient fait des exercices de musculations, de la lutte et de la boxe. Diego avait pris un malin plaisir à se battre contre son petit-ami, tentant de le mettre au sol sans toutefois risquer de lui faire mal. Force était de constater que bien qu'il eut un bon niveau en corps à corps, son ainé était bien meilleur que lui. Au point où il se retrouva de nombreuses fois sous lui à abdiquer en tapotant sur la tatami.

Ces joutes n'eurent pour effet que de renforcer la tension et la frustration du plus jeune. Il voulait le toucher, il voulait le serrer contre lui. Il voulait pouvoir lui dire tout ce qu'il avait sur le cœur. Il avait besoin de le retrouver lui, de façon intime et loin des regards curieux. Quand l'entraînement fut terminé, tous prirent une douche aux vestiaires et alors que Jim proposait d'aller dans la salle de détente pour jouer au tennis de table avant le repas, Greg indiqua qu'il les laissait et qu'il avait des choses à récupérer dans sa chambre avant d'aller manger. Le voyant déjà s'en aller, le coup d’œil qu'il adressa au plus jeune le fit sourire. Était-ce une façon de l'inviter à le rejoindre? Pour qu'ils puissent passer un peu de temps seuls? Après qu'il fut parti depuis cinq bonnes minutes, Diego indiqua qu'il devait passer quelques coups de fils et laissa ses camarades sans plus de cérémonie. Il avança d'abord d'un pas tranquille jusqu'aux dortoirs avant de marcher à grandes enjambées. Il fut rapidement devant la porte de Gregoire et hésita quelques secondes avant de toquer. Il déglutit et s’exécuta, attendant que l'autre lui ouvre. Quand la porte s'ouvrit finalement sur le plus âgé, Diego ne put s'empêcher de lui offrir un grand sourire. Un sourire sincère, gorgé de ses sentiments. A peine eurent-ils échangé ce regard que le plus jeune entra dans la chambre, venant enlacer son petit-ami fort contre lui, ne prenant même pas la peine de refermer la porte. Inspirant profondément pour s'imprégner de son odeur, il passa ses mains dans son dos pour le serrer d'autant plus contre lui, murmurant un :" Tu m'as tellement manqué..." presque douloureux.

:copyright:️ DABEILLE




Help me

It's like the walls are caving in
Sometimes I feel like giving up
No medicine is strong enough
Someone help me


Gregoire B. Kent
Gregoire B. Kent






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t18481-gregoire-b-kent-o-francisco-lachowski-05-09#1019281 https://www.disjointedsocieties.com/t18545-gregoire-kent https://www.disjointedsocieties.com/t18547-gregoire-kent
Surnom : Greg
Âge : 26
Origines : Brésilien et polonais
Occupation : Lieutenant à la brigade des stups
Lieu de résidence : Loft 15 au cœur de Manhattan
A New York depuis : Toujours
Situation Amoureuse : Célibataire endeuillé - amoureux de son boulot
Orientation sexuelle : Seuls les hommes attirent son regard
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

uc
If you got questions or you need advice, then talk to God
'Cause He's the only one that listens even when you think He isn't
Even good people are great at making bad decisions
(NF)
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Rcvj
  • Aucune association
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 VEo0rLeU_o
RPs : 7
Pseudo : Jesse
Pronom : NC.
Messages : 579
Faceclaim : Francisco Lachowski
Crédits : Avat par SWEET DISASTER
Inscription : 28/08/2020
Multicomptes : Nope
Nombre de mots par RP : ~800
Fréquence de RP : 2-3 fois par semaine en fonction des moments
Fréquence de SMS : Rapide
Instant Crush
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 7SUAyPN9_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 26 Oct - 0:46

Wish we could turn back time...
Diego & Greg

Le chemin jusqu'à sa chambre avait été rapide, à l'instar des pensées qui filaient dans son crâne. Trop de questions, de doutes, comme si ce qui était arrivé avec Diego ne s'avérerait être en finalité qu'une petite amourette de vacances bel et bien terminée. L'étreinte, bien que rapide, que lui avait accordé le concerné ainsi que ses regards laissaient pourtant entendre le contraire, n'est-ce pas ? Et malgré tout il doutait, Greg, craignant que le plus jeune ait changé d'avis entre temps, qu'il ne lui ait rien dit jusqu'à présent simplement parce-qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de se voir seul à seul. Depuis quand tu t'en inquiètes, Kent ? T'as enchaîné suffisamment de mecs pour pas t'accrocher à un en particulier, si c'est pas lui ce sera un autre, et encore un autre. Peut-être bien, mais quelque chose lui disait que ce ne serait pas aussi simple cette fois. Rien que la manière dont son cœur s'animait en sa présence, rien qu'au manque qu'il avait ressenti durant ces quelques semaines, il n'y avait pas besoin d'être un expert en la matière pour comprendre que Parra n'était pas comme n'importe quel autre type lambda. Et d'une certaine manière ça te terrifie. Terrifié autant de perdre ce qu'ils avaient débuté que de se brûler les ailes.

Arrivé dans sa pièce, il avait déposé dans un coin son sac de sport, se laissant finalement tomber sur son lit en soupirant. Mélange de stress et de soulagement. Stress parce-qu'il ne savait pas si son petit-ami viendrait, s'ils auraient l'occasion de discuter ou simplement se retrouver, et soulagement parce-qu'il était enfin de retour ici, dans sa petite tranquillité, loin de son géniteur. Les minutes avaient semblé s'égrener avec une lenteur presque outrageuse avant que des coups ne se fassent entendre sur la porte. Se redressant, il inspirait, passant une main dans ses cheveux encore humide suite à la douche. L'instant d'après, le tatoué ouvrait la porte, trouvant de l'autre côté Diego, accrochant immédiatement à son sourire. Tu te damnerais sans la moindre hésitation pour ce sourire, n'est-ce pas ? Il était comme mis en pause, là, une sorte d'arrêt sur image alors qu'il se perdait dans son regard, ne revenant à lui que lorsque le plus petit vint l'enlacer, le serrant fort contre lui. Par automatisme, il reculait d'un pas en le tirant avec, refermant la porte d'une main pour éviter que quiconque ne les voit.

Enfin seuls, le grand brun refermait ses bras autour de lui, déposant sa joue contre ses boucles en fermant les yeux. Les mots du concerné lui tirèrent un sourire alors qu'il remontait une main jusqu'à ses cheveux pour les caresser doucement. « Tu m'as manqué aussi, Diego » soufflait-il en le serrant un peu plus fort. Quelques secondes à peine avant de se reculer pour le regarder, prenant avec douceur son menton entre ses doigts. « Tu as pris des couleurs pendant tes vacances. La marque du maillot vaut vraiment le détour... » Petite taquinerie accompagnée d'un sourire amusé avant qu'il n'approche son visage du sien pour prendre ses lèvres, inspirant profondément. Un simple contact qui lui avait bien trop manqué, comme s'il avait dû s'en passer durant de longues années. T'es déjà accroc, Kent. « J'ai eu peur que tu changes d'avis... » avouait-il entre deux baisers. Toujours trop franc, trop peu habitué aussi à devoir accorder une telle confiance à quelqu'un. Parce-qu'il aurait pu trouver n'importe qui, de l'autre côté de l'océan. N'importe qui de mieux que toi. Rien ne l'aurait empêché de se payer du bon temps et de revenir sur ce qu'ils étaient. Mais pourtant Diego était là, bien accroché à lui et visiblement soulagé de le revoir enfin.
CODE BY ÐVÆLING // @Diego Parra




xxx
ANAPHORE



Diego Parra
Diego Parra






Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Parra, Bichito.
Âge : 23
Origines : Canadienne ( par sa mère), Espagnole ( par son père). Diego a la nationnalité Américaine, Canadienne et Espagnole.
Occupation : Policier à la brigade des stupéfiants.
Lieu de résidence : Manathan, en colocation avec Alexander Stiltson.
A New York depuis : Sa naissance, c'est un New Yorkais pure souche!
Situation Amoureuse : Célibataire.
Orientation sexuelle : Gay
Trigger Warning : Exemples de TW : suicide / mort / viol / violence excessive / maladies mentales / pédophilie / racisme / homophobie / transphobie / cruauté animale / inceste / enlèvement / grossesse / fausse couche / avortement / Pornographie / RP hot cru / Addictions / automutilation / bodyshaming / discrimination / (trans-)misogynie / religiophobie / classisme...

Diego Guy Parra


Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Thumb2-shawn-mendes-photo-shoot-black-suit-portrait-canadian-singer

Diego a 23 ans, il est flic à Brooklyn depuis 1 ans et le troisième et dernier fils d'une famille possédant une chaîne de bijouterie: les bijouteries " Stewarts".
Il est influençable mais empathique , casse-cou mais attentionné, orgueilleux mais bienveillant. Il serait capable de vous foutre une baigne pour avoir l'avoir insulté puis de vous porter une poche de glace pour votre œil-au-beurre-noir juste après.

Suite à de récents évènements, Diego est émotionnellement brisé. Il s'ouvre peu à peu à la consommation de drogue, ce qui vient compléter son addiction à l'adrénaline qu'il comble par la participation à des courses de moto illégales et à des séances de parkour. Sa philosophie dans la vie? Du moment que tu ne fais du mal qu'à toi, fais ce que tu veux.

Ouvertement gay depuis son coming-out début septembre 2020, ses parents l'ont jeté dehors.

LIENS


Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 1YK0i0i-HvSNlDxL-OMTY2_Wprk-2PRR1Yi-5Us2FQD8WMAvtEa6QQI3NVQ5fMnr_yuLUhMNhdQ5lycrDRbAfD4FhChmnbXNmW7WIxZYmh4iAWWpRwDmFLFvY6sVrHZKV7Czf19Np256-PpokgSWH3lYaLTy

  • Gregoire B. Kent: Ex-petit-ami, supérieur hiérarchique, amant.
  • Amelia De clifford : Ex-fiancée, meilleure amie.
  • Leith Park : Indic, Ami, sex-friend.
  • Lawrence Swamson: Mentor, Ami.
  • Alexander Stilston: Coéquipier, colocataire, ami.
  • Thomas de Clifford: Ami d'enfance.
  • James Lester Sweeney : Médecin Légiste, bourreau.


ART

Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 DUWlXVxWkAAYlfA
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 71e17348fc137187b239f59aa2853584
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 Original
Tu détestes être seul avec toi-même. Tu cherches toujours l'aventure pour oublier les choses importantes. Tu vis à coup d'adrénaline dans les veines, et tu oublies qu'il doit y couler du sang, et rien d'autre.
nc
  • Aucune association
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 VEo0rLeU_o
RPs : 5
Pseudo : Mask
Pronom : NC.
Messages : 1594
Faceclaim : Shawn Mendes
Crédits : @strangelove sur Bazzart pour le vava
Inscription : 30/06/2020
Multicomptes : Alan Bell
Nombre de mots par RP : 1000
Fréquence de RP : hebdo
Fréquence de SMS : quotidien
Instant Crush
Wish we could turn back time... (ft. Diego) - Page 4 DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 26 Oct - 23:44
Wish We Could Turn Back Time Diego & Greg





Dire que Diego était anxieux avant que Gregoire n'ouvre la porte était un euphémisme. Une tension montait doucement au fond de sa gorge. Et si Kent lui disait qu'il ne voulait pas se lancer là-dedans? Et s'il lui avait "demandé" de venir pour lui dire qu'il voulait s'arrêter là, avant que ça ne devienne trop sérieux ? Les secondes s'écoulaient à une lenteur presque étouffante et quand le plus âgé ouvrit finalement la porte, Diego sentit ce poids au fond de lui s'envoler comme un papillon. Nombres de ses congénères prirent leur envole au sein de son ventre et il offrit un sourire béat à son ainé. Leurs yeux s'accrochèrent l'un à l'autre et le plus jeune rompit le contact visuel pour venir se jeter dans les bras du plus grand, le serrant fort contre lui, enfouissant son visage dans son cou.

Grégoire recula d'un pas et Diego crut un instant qu'il allait tenter de se dégager avant de sentir ses bras se refermer sur son corps. Le plus jeune laissa parler son cœur, lui avouant qu'il lui avait manqué. En vérité, Kent lui avait manqué si désespérément qu'il n'avait pas pu pleinement profiter de ses vacances à l'étranger. Étant bien trop souvent dans la lune, trop souvent en dehors de ce qu'il se passait, trop souvent spectateur de sa propre vie. Comme si cette dernière avait été en suspens depuis leur séparation à la fin de leur séjour jusqu'à ce qu'il recroise son regard ce matin-là.

Le plus âgé caressa ses cheveux et murmura qu'il lui avait manqué aussi, le serrant d'avantage contre lui. Diego fronça les sourcils pendant quelques secondes en le sentant se reculer puis finit par sourire de nouveau en croisant les yeux du grand brun. Prenant avec une certaine délicatesse son menton du bout des doigts, il lui parla de son bronzage et de la marque de son maillot. A l'image d'un chiot à qui l'on venait de lui donner l'ordre de s'assoir pour la toute première fois, Diego pencha la tête sur le côté sans comprendre : " La marque de mon maillot?" questionna-t-il d'un air curieux. Il ne put cependant pas se pencher plus sur la question, le plus grand venant emprisonner ses lèvres entre les siennes. Diego sentit un frisson lui parcourir l'échine alors qu'il venait doucement remonter ses mains le long du dos du tatoué. Un soupire, une inspiration, des frissons et ces satanés papillons qui tentaient de s'enfuir au fond de son ventre : tout ça le rendait fou. Fou d'une maladie dont il ne voulait pas guérir. Cette maladie qui semblait soudainement agrandir son monde et à la fois le réduire à une seule même personne. A cette personne qui embrassait le bout de ses lèvres. C'en était presque effrayant à vrai dire... Ouais, tu flippes Diego. Tu flippes complètement. Et pourtant, t'as beau avoir terriblement peur de tout ça, tu t'accroches à lui comme s'il était ta bouée de sauvetage. Il te fait peur, lui aussi. Tout autant que tu le veux près de toi.

Se reculant légèrement entre deux baisers, Gregoire lui avoua qu'il avait eut peur qu'il change d'avis. Fronçant légèrement les sourcils, Diego se recula pour le regarder, ne comprenant pas. Il ne répondit pas de suite ceci dit, cherchant en lui le moment où il aurait pu vouloir changer d'avis. La réponse fut formelle, ce n'était pas arrivé. Il avait peur, réellement peur. Il était terrifié, c'était vrai. Mais il n'avait pas envisagé de changer d'avis une seule seconde. Se torturant l'esprit à trouver des réponses à des questions qu'il n'arrivait pas tout à fait à formuler, il avait envisagé tous les scénario possibles. Cependant, aucun de ceux qu'il avait imaginé n'incluait pas Grégoire dans l'équation.

Soudainement conscient qu'il était resté immobile et muet face à l'inquiétude de son petit-ami peut-être trop longtemps, il revint doucement se caler contre lui, caressant doucement son dos: "Non..." murmura-t-il. " Je n'y ai pas songé une seconde." Il sourit contre son épaule en passant une main derrière la nuque du plus grand, la caressant à même sa peau: " Pour être honnête, j'ai passé l'été à penser à toi. J'avais tellement hâte de te revoir que j'en ai pas dormi la nuit dernière." murmura-t-il. Il passa évidemment sous silence ses craintes. Inutile d'embêter le plus grand avec ça. C'était son combat, ses propres mœurs qu'il devait combattre et il n'avait pas le droit de les imposer au plus grand. Il les affronterait seul et en triompherait seul. Comme il l'avait toujours fait avec tous ses combats.

:copyright:️ DABEILLE




Help me

It's like the walls are caving in
Sometimes I feel like giving up
No medicine is strong enough
Someone help me


Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum