AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
mon bloc note
the end
La grande pomme ne dort jamais. Alors que tous pensaient que le calme reviendrait sur la ville et que les gens se préparent au festival à venir, c'est une série vols qui font progressivement la une des journaux locaux. Nul n'a encore réussi a appréhender les auteurs de ces délits ou définir leurs cibles de prédilection. Faites bien attention à vous.
(c) Disjointed Societies 2021
anipassion.com


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 18 Aoû - 15:23
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 18 Aoû - 18:07
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 18 Aoû - 19:58
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 18 Aoû - 22:59
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 19 Aoû - 3:30
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 19 Aoû - 13:11
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 19 Aoû - 21:45
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 20 Aoû - 1:34


Le besoin de se poser se fait ressentir, mais la douche n'est pas encore prise. De mes mains, j'aide ton corps à retrouver toute sa propreté avant que tu ne fasses de même. Je me contente d'un simple caleçon en sortant de cette douche, après m'être essuyé. Et bien vite, nous nous retrouvons sur ton lit, comme prêt à affronter une nouvelle journée. Il n'est pas tard, encore, mais tout ce qu'il vient de se passer nous a épuisé physiquement. Fergus... commence-je par dire d'une voix douce et mielleuse pour t'amuser, avant de me ressaisir et n'être que doux. ... Merci pour tout. Mes yeux sur toi, je me rapproche, pose mes mains et un bout de jambe contre toi. J'ai besoin de ce contact. Je... Je suis simplement heureux de t'avoir retrouvé et j'avais besoin de le dire. Le coeur est battant.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 21 Aoû - 1:31
Avoir la sensation de te retrouver, comme il y a quelques années me faisais sourire constamment depuis quelques minutes. Depuis que nous nous étions retrouvé dans le lit, collé l’un à l’autre comme des sangsues en manque de sang. Je ne pourrais rêver mieux en cette soirée, en cette journée qui est tout de même assez importante. Cette journée qui marque le début d’une grande histoire pour nous. Un bâillement plus tard, je te regarde attendrie, lorsque tu prononces ce surnom que seul toi utilise. Je te donne un baiser sur le front et t’accueille dans mes bras, pas très longtemps pour tout te dire. Non, en fait, je nous laisse bercer par la quiétude quelques minutes, le temps de reprendre mon souffle et vient m’installer au-dessus de toi, à califourchon pour venir t’embrasser passionnément. Loin de moi l’idée de commencer un round deux, c’est simplement la position que j’ai trouvé la plus adéquate pour t’embrasser comme j’en ai réellement envie. « Je suis heureux également. » Sourire qui revient s’installer sur mes lèvres, mon front reposant sur le tien, je t’embrasse le nez une fois, deux fois et capture de nouveau tes lèvres pour un moment passionnel. « J’espère que t’es conscient que t’es pris avec moi pour un long moment ! » Dis-je venant te donner un baiser sèche sur les lèvres. « Parce que mon but, c’est de faire ma vie avec toi. » Je me laisse tomber sur le côté, à tes côtés dans le lit, positionnement sur le flanc pour te faire face et attrape ta jambe pour l’installer entre les miennes, prisonnière. « Et… Hum… J’vais faire un effort avec ta guenon… Pardon, ta meilleure amie. Elle est importante pour toi donc, j’vais essayer de l’accepter. » Et c’était déjà un très bon début que ce soit moi qui t’en parle.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 25 Aoû - 17:05
Tu m'enlaces un instant, bascules sur moi, m'embrase. Ce moment là, tu me fais sentir comme la personne la plus désirable et désirée au monde, et rien ne peut balayer cette quiétude qui m'apaise à l'instant. De caresses en baisers, de douceurs en tendresses, tout y passe et nous nous redécouvrons amants comme nous l'étions, proches comme nous le devons, ensemble comme c'est écrit dans nos lignes de mains. Quelques mots de bonheur t'échappe, me réchauffe le coeur, et certains me font sourire. Les dents sorties, le petit rire étouffé. J'accepte la sentence, c'est tout ce que je veux rétorque-je avant de déposer un vif baiser à mon tour, mes yeux dans les tiens, mes doigts caressant tes bras. Je te promets mon amour éternel, même si c'est con, même ma main. Je te promets tout et je m'y tiens. Un sérieux moulé dans une douceur se forme dans mon ton. Il n'y a rien de plus véridique que ceci. Je veux faire ma vie avec toi, c'est maintenant et à jamais, jusqu'à ce que l'un de nous deux rende son dernier souffle. Face à face alors que tu glisses sur le côté, m'enfermant une jambe alors que j'enferme ta hanche d'un de mes bras. Nous sommes plus proches que jamais. Et tu arrives encore à me faire rire et me fatiguer à la fois. Je roule doucement des yeux, sans être énervé. Je dois dire merci, je suppose...? Par pour le surnom en tout cas, mais bon. Merci. Je présume que c'est un bon équilibre vu ce que je fais pour ton ex... Enfin, je veux dire ta meilleure amie. Un petit pic qui n'est que vérité, que nous remettions les pendules à l'heure. Pourtant, je ne peux pas t'en vouloir entièrement. Alors je finis par souffler en souriant en coin, te regardant avec plaisanterie. Ce qu'on ferait pas l'un pour l'autre, pas vrai ? Rien ne nous arrête, semble-t-il. Pas la distance, pas les ressentiments, nous les avons tuer à coups d'amour véritable, mieux qu'un film d'amour pour enfants, mieux qu'une comédie romantique. Nous sommes ceux dont les coeurs se sont trouvés et ne peuvent se délaisser. Et nos esprits ont pu enfin rattraper. Mon nez glisse sur ta bouche, et je chatouille cette dernière du bout de celui-ci, en souriant davantage. Je t'ai toujours eu sur la peau, c'est pas sans raison en ris-je alors que mon tatouage demeure apparent. Le amour tatoué délicatement qui t'es dédié, il y est, il y reste, tout comme toi avec moi.

Loin des abimes qui englobent,
Loin des cieux qui dévorent,
Dans tes yeux, je dérobe,
Ton âme carnivore.

Elle attaque mes entrailles,
Et contamine mon sang.
Mais quelle est cette faille
Que ton coeur ressent ?

C'est bien moi qui brille
Dans ton fort intérieur,
Et à chaque fois, il vrille
Près de mes yeux rieurs.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
✧
(#)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum