AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal


Aller en bas
Disjointed Societies
Disjointed Societies






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com
Surnom : DS
Âge : 56
Origines : Le cerveau de plusieurs personnes.
Occupation : Vous amuser.
Lieu de résidence : Partout et nulle part à la fois.
A New York depuis : Le 5 janvier 2019.
Situation Amoureuse : En couple avec vous tous.
Orientation sexuelle : Polysexuel ?
Une question ?
Kaiji | Hanseol
Mao | Bae
tips/ Utilise le hashtag #staff quand tu souhaites
attirer notre attention sur une zone hors-gestion.
La société fait les lois suivant ses instincts, et les viole suivant ses besoins.
4/ LES GANGS * Ioedj0s
  • Aucune association
4/ LES GANGS * 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Je n'en ai pas. Juste DS.
Messages : 4015
Faceclaim : Au gré des humeurs et des versions, je change.
Crédits : Cela varie, toujours une personne du staff.
Inscription : 06/10/2018
Multicomptes : Tous les PNJs.
Nombre de mots par RP : Beaucoup, des sujets admins parfois bien trop longs.
Fréquence de RP : Je vous en poste souvent, quand même.
Fréquence de SMS : Ca, un peu moins.
Non-Joueur
4/ LES GANGS * DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 30 Avr - 21:59:53
Les gangs

un pour tous et tous pour la survie



Entrer dans un gang peut se faire dès l'inscription ou bien au cours de ton jeu. Néanmoins, c'est un choix qui se doit d'être réfléchi car les conséquences peuvent être lourdes. L'intérêt du groupe primant sur ton personnage peut potentiellement le pousser dans un style de jeu différent et peut même conduire à la mort de celui-ci dans certains cas. De plus, entrer dans un gang est beaucoup plus facile qu'en sortir. Si ce fait n'est pas impossible, il doit être amené IG de façon progressive et réfléchie car quiconque sort des rangs s'expose au meurtre de son personnage.



Faire partie d'un gang
L'évolution en son sein

Que ton personnage appartienne à un gang depuis son inscription ou que son entrée se fasse par recrutement au fil du jeu, les gangsters se doivent de suivre un certain style de jeu. Appartenir à un gang signifie enfreindre les lois, manipuler la population, blesser ou tuer, être reconnu comme criminel dans la majorité cas. Ils peuvent être affichés ou recherchés par les forces de l'ordre, mais inspirent surtout la peur auprès de la population. Si chaque gang possède ses propres règles et son propre système, certains points de ce mode de vie restent communs. Les romances entretenues sont un risque encouru, plus encore lorsqu'elles sont entre deux castes qui ne devraient pas se fréquenter : elles mettent en danger les deux personnages. Le groupe prime sur l'individu, et son unité ne se maintient qu'en rappelant à l'ordre les fauteurs de façon plus ou moins marquante. Il n'est aucunement interdit d'avoir des liens et des rp externes au gang, mais il faut avoir conscience que chaque erreur peut avoir de lourdes conséquences !

De même, être gangster revient à s'offrir une place au sein d'un groupe uni. Tant IG que HJ, le principe du un pour tous et tous pour un est plus que jamais de rigueur. Les gangs sont une solution extrême à un cas où rien d'autre ne s'offre en solution : en effet, il en revient à abandonner sa liberté, ses choix et son individualité. Aussi, seuls les personnages n'ayant aucune autre option de survie y trouvent le salut. En contrepartie, des liens forts, un sentiment d'appartenance réel à un groupe et un indéniable soutien feront partie intégrante de votre vie sur le forum et de celle de votre personnage ! Sacrifices mutuels dans l'intérêt de l'autre, épaulés face à l'adversité et compréhensifs dans les parcours de vie, rares sont les personnages ne se sentant pas pleinement intégrés au sein de leur gang. Ils deviennent une deuxième famille parfois plus présente que la première.

Grossièrement, être gangster revient à accepter les rp à teneur +16 et participer de façon active à la vie du gang. L'égoïsme et l'individualité n'y ont pas leur place et sauront être rappelés à l'ordre. C'est aussi faire part d'une dynamique unique offrant une infinité de possibilités de jeu et de forts liens, tant IG que HJ.
Entrer dans un gang passe généralement par une phase de recrutement dont la méthode est propre à chacun d'eux. Il existe également une hiérarchie qui te permettra de grimper les échelons au fil du temps ou d'en être rétrogradé. Il est cependant quasi impossible de sortir d'un gang. La majorité des tentatives de fuite se sont soldées par une mise à mort des éléments perturbateurs pour le bien-être du groupe.

Sur DS, nous laissons le libre arbitre aux membres du gang quant aux punitions des éléments de leurs rangs et nous n'intervenons que très rarement sur les décisions prises. Il est toutefois possible de sortir si le départ ne provient pas de « nul part ». La sortie doit être amenée progressivement au fil des rp de façon à être justifiée, logique, voire imparable (nous n'acceptons pas le powerplay et les issues tombées de nul part permettant la libération du personnage en 2 semaines). Une vie de gangster ne s'efface cependant pas d'un simple bon vouloir : nombre d'entre eux sont connus des forces de l'ordre et peinent à retrouver une vie lambda (trouver un emploi, se refaire une réputation, vivre une vie de famille,...)

En résumé, ta vie au sein du gang peut être amenée à subir des changements en fonction de l'évolution de ton personnage en son sein. Là encore, les possibilités sont multiples, mais lorsque tu souhaites quitter ton groupe, il faudra préparer sa porte de sortie de façon logique (ainsi que l'après) sous peine de quoi ton personnage pourra éventuellement perdre la vie.
Disjointed Societies
Disjointed Societies






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com
Surnom : DS
Âge : 56
Origines : Le cerveau de plusieurs personnes.
Occupation : Vous amuser.
Lieu de résidence : Partout et nulle part à la fois.
A New York depuis : Le 5 janvier 2019.
Situation Amoureuse : En couple avec vous tous.
Orientation sexuelle : Polysexuel ?
Une question ?
Kaiji | Hanseol
Mao | Bae
tips/ Utilise le hashtag #staff quand tu souhaites
attirer notre attention sur une zone hors-gestion.
La société fait les lois suivant ses instincts, et les viole suivant ses besoins.
4/ LES GANGS * Ioedj0s
  • Aucune association
4/ LES GANGS * 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Je n'en ai pas. Juste DS.
Messages : 4015
Faceclaim : Au gré des humeurs et des versions, je change.
Crédits : Cela varie, toujours une personne du staff.
Inscription : 06/10/2018
Multicomptes : Tous les PNJs.
Nombre de mots par RP : Beaucoup, des sujets admins parfois bien trop longs.
Fréquence de RP : Je vous en poste souvent, quand même.
Fréquence de SMS : Ca, un peu moins.
Non-Joueur
4/ LES GANGS * DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 30 Avr - 22:00:48
Crowned Raven

oiseaux de mauvaise augure

Les années 40 furent relativement compliquées pour Staten Island. Le racisme, le sexisme et les discriminations en tout genres ont mené à l'oppression d'une part de la population qui a trouvé sa force et son salut en l'émergence d'un groupe visant à les défendre. Les crowned raven sont nés d'un rassemblement de personnes protestant contre les différences sociales et la mise à l'écart de la minorité noire. Par conséquent, ce gang a très vite su faire de la population locale des alliés de taille. Des petites actions ciblées contre les hauts fonctionnaires aux dégradations rurales, leurs protestations ont commencé à se faire entendre  tandis qu'ils menaient un combat contre la famine de leurs propres quartiers en aidant les sans abris et en distribuant des kits de premiers soins. Au fil des années, leurs actes se sont mués en véritable attentats et crimes contre la population new-yorkaise ne partageant pas leurs idéaux, sans pour autant cesser d'apporter leur aide à leurs proches.

De nos jours et de part les multiples changements de chefs, les crowned raven sont aussi adulés que haïs. Loin de cette image de héros précurseurs de la société, ils sont devenus un gang de rue faisant concurrence aux plus violents avec des méthodes bien à eux. Ils protègent les commerces de leurs quartiers contre un pourcentage de leurs revenus, aiment et éduquent les enfants, continuent à venir en aide aux plus démunis, mais ne font que se servir de cet amour singulier à leur profit. Ces bonnes grâces leur permettent bien souvent de rallier les forces de l'ordre à leurs côtés pour passer sous silence certains incidents, mais aussi de dissimuler leurs trafics et leurs démons. Leur objectif premier est de maîtriser la grosse pomme dans son entièreté et s'ériger comme le plus puissant gang ayant jamais foulé les Etats-Unis. Ils dissimulent leurs travers par de bonnes actions, une fausse charité, et il n'est pas rare que certains membres du gang fréquentent les enfants de hauts placés pour quelques romances intéressées. On dit néanmoins qu'ils n'ont jamais oublié d'où ils viennent et que quiconque touche à un habitant de Staten se dresse face à eux en ennemi.


Être membre
Code d'honneur
Mode de vie
Trafics

Le recrutement des Crowned Raven se fait par parrainage. Un membre du gang s'affilie avec la potentielle nouvelle recrue et prend l'entière responsabilité de ses travers, s'exposant alors lui-même à de sévères punitions en cas de manquement au règlement. Par conséquent, il est dans son droit de corriger lui-même la future recrue au besoin de manière physique. Le processus de recrutement peut se faire lorsqu'une personne intéresse les corbeaux ou lorsque ce dernier est intéressé par le gang.

Premier contact La recrue doit prouver sa loyauté et son utilité en distribuant de la nourriture aux sans abris de Staten Island. Si cette première étape semble anodine, il s'agit en réalité d'un processus visant à gagner l'approbation de la population et se faire connaître positivement par cette dernière.

La période d'essai Considéré comme sous-fifre de bas étage, les sbires des CR doivent participer de façon active aux crimes des corbeaux. Ils sont envoyés sur le terrain pour cibler et ramener les futures victimes, mais sont aussi forcés d'assister à la violence de leurs procédures (meurtres, vol d'organes, ...). Ils sont plongés dans le sang et l'horreur au fil des jours mais portent également sur leur conscience le poids de la détresse des proies qu'ils ont eux-même choisies. Ce sont eux qui jouissent du mauvais rôle puisqu'ils doivent également faire disparaître les corps et preuves, nettoyer les scènes, et sont au contact régulier du plus macabre. Il n'y a pas de durée minimum pour cette période de test : les corbeaux décident par eux-même lorsque leur future recrue a suffisamment fait ses preuves, ou lorsqu'elle a au contraire prouvé son inutilité.

la cérémonie Une fois le test passé, se lier au gang s'opère d'une façon presque sectaire, symbolique en tous les cas. Quelques gouttes du sang de chaque membre du gang sont prélevées (ainsi que des autres recrues ayant passé le test avec brio s'il y en a) et mêlée en un breuvage peu ragoûtant et probablement nauséabond. En boire la totalité est nécessaire pour prouver son envie de s'imprégner du groupe.

l'ultime étape est constituée du marquage obligatoire  : le tatouage d'une plume noire, d'une couronne ou des deux est inévitable. De plus, n'est considéré comme Crowned Raven que celui qui habite à Staten Island, au plus près de la population qu'ils protègent. 
all differents, strong together : chez les corbeaux, le rôle de l'homme et de la femme n'est pas le même. Certaines tâches et rôles sont associés à un sexe plutôt qu'un autre. Les rangs communicatifs, vicieux et visant à la manipulation sont à tendance féminine, tandis que les hommes sont associés à la force pure et au terrain, bien qu'il existe quelques exceptions. Néanmoins, on retrouve une certaine mixité dans les plus hauts rangs hiérarchiques. Les CR prônent la force issue de la différence, et chacun est respecté en fonction de son grade sans distinction de genres.

our ghosts behind you : l’intérêt du groupe prime sur l'individu. Penser, respirer, manger, agir dans l'intérêt du collectif. En retour, aucun corbeau n'est laissé seul face à l'adversité, et de vrais liens similaires à ceux de sang se créent rapidement. De même, à l'identique du corbeau, il est fréquent que des couples se forment et mènent à des mariages intra-gang s'étendant sur le long terme. En revanche, toute mise en danger de l'unité par égoïsme est sévèrement punie. Dans les rares cas où certains membres arrivent à quitter le gang vivants (retraite, accords, cas exceptionnels), ils jouiront d'un soutien continu en échange de leur aide ponctuelle et leur silence.  

fuck me once and you'll see why raven means death : adeptes des châtiments corporels en guise de punition mais également des passages à tabac collectifs pour ancrer l'exemple dans la tête de chacun, les manquements au règlement sont cruellement remarqués. La chance serait de s'en sortir uniquement avec des cicatrices à vie. Pour les fautes les plus graves mettant en péril le groupe, la mort est l'issue la plus douce que l'on puisse supplier. Il est fréquent de couper la langue de ceux pouvant témoigner contre leur intérêt.

smile to them, we're God : la manipulation est un art. La force des corbeaux réside en la confiance que les habitants leur portent et le fait qu'ils les défendent contre vent et marée, également face aux accusations judiciaires. Ainsi, maintenir cette confiance est essentiel pour l'expansion narcissique : il faut aider, servir et protéger chaque habitant de Staten. Il est également bien vu de sortir avec des gens hauts placés pour véhiculer une image positive. Un corbeau rejeté par la population est un corbeau déplumé - il n'a plus sa place dans le gang.

don't be silly, Billie : l'ennemi l'est et le restera qu'importe ses mots et ses actes. Il est idiot de croire que l'inverse est possible. Du fait, fréquenter l'ennemi, lui faire confiance et lui tendre la main représentent un manquement d'une gravité sans nom au code d'honneur. Seules les relations intéressées et avec un réel gain pour le groupe à la clé sont autorisées. De même, les histoires de cœur quelles qu'elles soient ne doivent jamais prendre le dessus sur son efficacité au sein du gang, sous peine d'une mise en danger des crowned raven.

see, not say :
ce qui est vu, vécu, fait,
n'est jamais dévoilé.
Les couronnés sont menés par un ou une chef(fe) (reconnaissable par le corbeau vivant qui l'accompagne) ainsi que deux sous-chefs. Cette composition en triangle permet une meilleure efficacité dans le passage des informations et la maîtrise de chaque membre.

Ils viennent en aide à la population de leur île en protégeant les commerçants contre rémunération de par un accord mutuel, en éduquant et surveillant les jeunes dans l'idée d'en faire de nouvelles recrues, en s'associant amicalement avec la police et en luttant contre les discriminations. Vus comme des profiteurs et des manipulateurs par le reste de New-York, comme des justiciers par les habitants, ils assument ce statut fièrement et se proclament volontiers Crowned Raven. En réalité, leurs mains sont mises sur de multiples trafics et ils organisent souvent des assauts contre les Faceless One dans l'espoir de grignoter une partie de leur territoire pour y établir un second QG. Ils sont décrits comme ayant le sang chaud et n'hésitent pas à lancer l'offensive, cependant leurs objectifs sont clairs et leur réputation doit être immaculée pour entretenir leur efficacité. Double visage, la main de fer dans le gant de velours.

Les CR sont reconnaissables à leurs tatouages de plume et/ou couronne imprimés sur une partie de leur corps. S'ils n'arborent aucune couleur particulière au quotidien, leurs offensives et leurs assauts sont signés par la tenue qu'ils revêtent tous durant. Rangers noires, gants de cuir, foulards gris masquant la moitié inférieure de leurs visages et sweaters sombres, ce look à mi-chemin entre le streetwear et les codes gangsters a hanté bien des personnes en 80 ans.

Leur repère et lieu de réunion est situé dans un bar de Staten Island. Tenu par d'anciens Crowned Raven, le rez de chaussée et le premier étage sont accessibles à la clientèle tandis que le sous-sol est strictement réservé aux réunions des corbeaux et dispose de chambres pour accueillir les membres au besoin.
Les CR opèrent sur de multiples terrains ciblés. Autonomes, ils ne jouissent d'aucune autorité supérieure et leurs rares coopérateurs leur suffisent à assumer financièrement leur expansion pour le moment. Néanmoins, ils sont en recherche constante de nouveaux clients pour augmenter leurs revenus.

Drogue Ils gèrent les trafics de drogue de Staten Island. 90% des petits revendeurs à la volette leur appartiennent ou sont sous leurs ordres et ne se font qu'un infime bénéfice. Les 10% restants sont bien vite rappelés à l'ordre ou forcés d'intégrer les rangs si leur marché est rentable. La plupart de leurs marchandises sont directement importées du Mexique et ils sont spécialisés dans les drogues dures telles que le dangereux et meurtrier krokodil.

Organes part émergente de leur marché, opérationnelle depuis seulement quelques années, les Crowned Raven sont affiliés à une poignée de médecins corrompus. Leurs ennemis ou mules ayant succombé finissent parfois dépouillés de leurs organes, alors revendus à prix d'or aux hôpitaux. Ainsi ils assurent une infime part de l'approvisionnement en échange de revenus solides et de soins en cas d'urgence.

Humains Partie la plus noire de leurs étroites opérations, les corbeaux possèdent sous leurs ordres des homme et des femmes qu'ils détiennent sans honte. Souvent d'anciens opposants, parfois monnaie d'échange et cautions à des affaires perdues d'avance, ils disposent d'une trentaine d'êtres humains majoritairement utilisés comme mules ou hosts. Les mules sont utilisées pour faire passer leurs marchandises entre le Mexique et Staten, tandis que les Hosts sont postés dans leurs principaux commerces pour pousser à la consommation excessive de la clientèle. Les CR ne font pas dans la prostitution, aussi le hosting ne force à aucune relation sexuelle, bien qu'elles soient appréciées pour fidéliser les clients. Il arrive parfois que certaines personnes détenus par les couronnés intègrent le gang au fil des années par leur plus-value apportée au groupe et leur volonté de sortir de ce sous-grade.
Disjointed Societies
Disjointed Societies






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com https://www.disjointedsocieties.com
Surnom : DS
Âge : 56
Origines : Le cerveau de plusieurs personnes.
Occupation : Vous amuser.
Lieu de résidence : Partout et nulle part à la fois.
A New York depuis : Le 5 janvier 2019.
Situation Amoureuse : En couple avec vous tous.
Orientation sexuelle : Polysexuel ?
Une question ?
Kaiji | Hanseol
Mao | Bae
tips/ Utilise le hashtag #staff quand tu souhaites
attirer notre attention sur une zone hors-gestion.
La société fait les lois suivant ses instincts, et les viole suivant ses besoins.
4/ LES GANGS * Ioedj0s
  • Aucune association
4/ LES GANGS * 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : Je n'en ai pas. Juste DS.
Messages : 4015
Faceclaim : Au gré des humeurs et des versions, je change.
Crédits : Cela varie, toujours une personne du staff.
Inscription : 06/10/2018
Multicomptes : Tous les PNJs.
Nombre de mots par RP : Beaucoup, des sujets admins parfois bien trop longs.
Fréquence de RP : Je vous en poste souvent, quand même.
Fréquence de SMS : Ca, un peu moins.
Non-Joueur
4/ LES GANGS * DbtPdFil_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 30 Avr - 22:34:26
Faceless Ones

the face of fear

Au cours des années 60, les révolutions féministes qui ont vu le jour aux États-Unis n’ont pas eu d’effet que sur les associations émergentes, mais aussi sur les gangs qui se sont formés à cette époque. Effectivement, ces derniers ont intégré un nouveau credo à leur groupe : la femme comme égale à l’homme. À New York, comme partout ailleurs, cette période représente une grande ère de changement et l'arrivée d'un nouveau fonctionnement dans la vie des gens. En outre, alors que le Bronx se détériorait de par le départ des propriétaires blancs et l’arrivée d’immigrants porto-ricains et afro-américains, un gang se formait au cœur de ces changements : les Faceless Ones. Originellement composé de rares membres, son ascension et sont développement s'est poursuivi de manière fulgurante tant dans ses rangs que dans son emprise, son pouvoir, son contrôle.

Loin d’être un gang doux et passif, on y retrouve au contraire des personnalités plus violentes les unes que les autres avec une ambition marquée pour le pouvoir et la reconnaissance. À la fois craints et respectés des habitants de leurs quartiers, ne laissez pas leur nom vous induire en erreur, tout le monde sait qui ils sont dans les environs. Le cœur de leur territoire se n'était composé que d'un point insignifiant à leurs débuts, mais les 20 premières années d'existence ont été marquées par de nombreuses conquêtes ayant pour certaines annihilé quelques autres gangs. Ils occupent aujourd'hui une grosse part du bronx et une infime partie du queens. Ces dernières années, les membres de ce gang essaient lentement, mais sûrement de pousser encore davantage leur expansion vers le sud du Bronx pour en faire une terre entièrement conquise, et visent à étendre leur influence sur New-York dans son entièreté, quitte à laisser dans leurs sentiers les cadavres de gangs qui souhaiteraient s'y opposer.


Être membre
Code d'honneur
Mode de vie
Trafics

Les FO s'inscrivent comme l'un des gangs les plus violents que New-York ait connu. Ils portent cette étiquette de faucheuse, décidant d'un bon vouloir ou d'un intérêt soudain de la vie et de la mort de ceux qu'ils croisent. Par conséquent, leur mode de recrutement est tout aussi bestial qu'ils ne le sont. Il arrive que la future recrue soit remarquée par le gang et que celui-ci l'observe quelques temps, analyse et juge de son utilité avant d'amorcer le contact. Il est aussi possible que certaines personnes soient si désespérées qu'elles tentent à tout prix d'intégrer les rangs, laissant derrière elles leur humanité au profit d'une sécurité relative et d'un espoir de survie.

Première étape celui qui souhaite rejoindre le gang des Faceless Ones doit d'abord commettre un crime profitable au gang sous les ordres de la personne chargée de votre recrutement. Il peut s'agir du petit dealer de rue qui empiète sur les plates bandes des Faceless Ones ou du propriétaire d'une boutique que convoite le gang pour leur intérêt.

Seconde étape la recrue doit faire face au jump in. Il s'agit d'un rituel un peu vieux jeu qui consiste à survivre à une raclée de plusieurs membres du gang actuel. Généralement, la recrue peine à avancer les jours suivants tant la violence était de mise.

Dernière étape pour finir, une personne désignée aura le privilège de marquer au fer rouge la nouvelle recrue des Faceless Ones d'un magnifique ONE sur une partie du corps du choix de la victime.
all the same in the face of death : Homme ou femme, il n’y a aucune distinction dans ce groupe. Ni sexe fort, ni préjugé, tout le monde doit faire ses preuves de la même manière et se prendre des coups aussi durs. Tout manquement à cette règle s'en suit d'un passage à tabac par le sexe dégradé afin d'imprimer à l'esprit en lettres d'or l'égalité de tous.

snitches get stitches : les meilleures réponses aux questions restent et demeurent les silences pesants. Un bon FO est celui qui ne parle pas, ne dénonce pas, maintient le secret de son groupe et de ses actions. Chaque mot en trop est lourd de conséquences. Le groupe prime sur l'individu et quand bien même les arrestations, les interrogatoires, les menaces et les tortures peuvent être insupportables, l'accueil réservé au retour d'un aveu ne l'est que davantage.

if you ain’t seen nothing, you can’t say nothing :  il est parfois préférable de fermer les yeux et occulter de son esprit ce qui a été vu et s'est passé. Le moins les membres savent et se souviennent, le moins il est facile d'en révéler. Le manque de savoir peut souvent s'avérer salvateur à des situations périlleuses et se mêler de ce qui ne le regarde pas directement peut se retourner très aisément contre un faceless one.

never interrupt your enemy when he is making a mistake : toute fréquentation de l'ennemi représente une faute grave. Ne jamais tourner le dos à la main nourricière en s'approchant de ceux qui veulent la mettre à mal. L'ennemi l'est et le restera : il n'est ni un ami, ni un amant, ni une aide quelconque. Seront punis ceux qui ne font pas fi de cette règle, certains cas pouvant mener à la mort pure et dure. Le seul moment permettant un tel rapprochement est le cas où celui-ci s'effectue dans le cadre de l'intérêt du gang, en vue d'une mission pour amasser quelque chose de précis et déterminé. Il est également probable que lorsque ce qui est recherché est en la possession des Faceless Ones, la personne doive se retourner contre la victime pour l'achever, et aucun lien ni aucune attache quelconque ne doit jouer.

no getting out of this life :
quiconque compte un jour quitter le gang,
est pratiquement certain de le faire dans un sac mortuaire.
Les faceless ones se détachent des autres gangs en nommant à leur tête non pas un chef, mais un chef et une cheffe veillant tous deux à respect et pouvoir égaux sur les membres. Le respect au sein du gang est gagné de par l’implication, la détermination, les missions accomplies, les choses sacrifiées. Autrement dit, il ne suffit pas de tuer un homme pour être perçu comme étant utile et digne de confiance, il faut réellement faire sa place et se démarquer. Si la violence est leur credo et maître mot, parfois même interne lors des jump-in et punitions, on les voit également comme une famille soudée prête à se sacrifier et mourir pour un de leurs camarades.

Ils n'opèrent pas dans les signes distinctifs tels qu'une marque de voiture, des signes complexes sur les avants-bras ou encore une danse de victoire particulière, mais de par des couleurs privilégiées et omniprésentes sur leurs vêtements. Les faceless ones se parent de noir et bleu azur en guise d'étendard et ne cherchent à aucun moment à dissimuler leur nature aux yeux des autres. De plus, si certains décident de se faire tatouer à de multiples endroits, tous partagent un ONE gravé au fer rouge sur une partie de leur corps. De même, lorsqu'ils opèrent et commettent des crimes, ils revêtent tous un masque personnalisé et propre à chacun qui est la source de l'origine de leur nom. Le gang est constitué majoritairement de classes pauvres et extrêmement pauvres. Néanmoins, en montant en grade, en prouvant son utilité et en gagnant en ancienneté, les sommes reversées aux membres sont plus importantes et il arrive qu'à la fin de leurs carrières de gangster, certains membres retraités jouissent d'une situation aisée.

Ils agissent dans différentes sphères criminelles et sont autonomes. Ils ne possèdent pas d'autorité supérieure, mais ont parfois sous leurs ordres quelques gangs de rue mineurs afin de déléguer le sale boulot ou s'assurer d'avoir quelques oiseaux en terre intéressante. Ils n'ont aucun tabou et visent à s'étendre sur tout New-York en terrassant les autres gangs sur leur passage pour revêtir la grosse pomme de noir et de bleu. De nombreuses arrestation ont lieu dans leurs rangs, mais leur force réside en la confiance et le sacrifice de chacun, les membres préférant tomber seuls et plus longtemps que faire tomber un membre du groupe avec eux.
Les FO possèdent de nombreuses personnes affiliées sur lesquelles ils détiennent une certaine autorité sans qu'ils ne soient pour autant membres du gang. De même, certains membres participent de façon active aux trafics en devenant volontairement la marchandise au profit du gang.

la prostitution source fiable de revenus pour eux, les FO travaillent en étroite relation avec les prostituées locales n'appartenant pas au gang mais agissant sous leurs ordres. Il s'agit d'un échange mutuel extrêmement rentable puisqu'ils assurent leur protection en contrepartie. Certains membres du gang jouissent du rôle exclusif de mac et ont donc pour mission de gérer ce flux humain. D'autre part, on retrouve également quelques faceless ones venant eux-même vendre leur corps en étant consentants pour les multiples avantages qu'ils peuvent en tirer : financiers, informatifs, rapprochement de personnalités influentes, ...

la drogue fournisseurs et revendeurs, ils occupent la plupart des rôles de la chaîne logistique de stupéfiants. De la première distribution à l'adolescent mal dans sa peau au toxicomane devenant poule aux œufs d'or, qu'ils passent par des vendeurs sous leurs ordres mais en dehors du gang ou des démarcheurs internes à leurs rangs, ils officient sur tout leur territoire. De plus, ils sont aujourd'hui en recherche constante de modification de drogues existantes ou création de nouvelles substances addictives pour s'offrir l'exclusivité de ce marché.

les armes Afin d'armer leurs propres rangs ou de faire du profit conséquent, le trafic d'armes est une de leurs sources de revenus les plus fiables. Ils s'allient parfois avec des commerçants locaux ou des institutions illégales étrangères afin de faire venir des armes qu'ils revendent à prix d'or.

Suppléments Si leurs principaux marchés se situent dans les points ci-dessus, les faceless ones opèrent sur divers autres domaines à plus faible impact. Blanchissement d'argent, missions rémunérées pour le compte d'autrui, ... Tout ce qui peut rapporter de l'argent est susceptible d'être un filon exploitable. Aussi, il n'est pas rare de les voir sortir de leurs zones de prédilection pour s'épancher sur de nouveaux marchés.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum