AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

-40%
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – couleur Chêne
59.99 € 99.99 €
Voir le deal


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 12 Jan - 2:46

E U P H O R I A

Take my hands now, you are the cause of my euphoria


C'était un putain d'hasard que de tomber sur cette interview. C'était un putain d'hasard que de lui voir la gueule sur l'écran. Mais le hasard n'était pas en son endocarde quand l'information lui ai remontée jusqu'à ses neurones. Y'avait les gens tout autour dans la gare, des gens qui passaient sans même lever le nez de leurs portables. Et y'avait eu la crise d'angoisse qui avait élut domicile en son estomac. Et elle n'avait pas oubliée le nom d'où il travaillait. Billie n'oublie rarement un truc qui lui fait mal. Elle avait laissée quelques jours passer, essayant de se convaincre que ça ne valait pas le coup. Et la gamine fermait les yeux pour y voir ce putain de sourire, comme d'une ombre sous ses paupières. Le même sourire. Les mêmes yeux. C'est comme ça qu'elle l'avait reconnue. Ses yeux perçant. Son sourire rayonnant. Et elle se forçait à rouvrir les yeux pour fixer le plafond vide de sa chambre. Une rage sournoise, une douleur en travers la trachée. Elle repensait à tout ça sur le chemin vers l'endroit où il bossait. Lui. R a p h a e l. Ce prénom répété comme une prière muette pendant des mois. Où était-il ? Que faisait-il ? Pourquoi il l'avait laissée là-bas toute seule ? Son seul ami. Son seul réconfort. Celui qu'elle rejoignait sur la pointe des pieds la nuit, quand son corps venait d'être souillée par celui qu'elle appelait "papa". Alors, les pas petits, le faciès inondé de larme, sans parler ; elle venait se glisser dans le lit de Raphael. Il n'a jamais demandé quoique ce soit, il savait peut-être. La main contre la poignée du building, Billie avale de la salive invisible. Elle a envie de rebrousser chemin. Et elle se souvient du jour où il n'était plus là. Puis, la première nuit sans lui pour apaiser son corps bafouer. Et la solitude qu'elle avait ressentit. Elle ouvre la porte, les dents serrées et ses mèches blondes qui flottent dans le vent que fait son entrer. "J'aimerais voir Raphael.. Mardsen." Qu'elle demande fermement, les océans sur la dame de l'accueil. Pour réponse, elle reçoit un "monsieur Mardsen est occupé, ce n'est que sur rendez-vous." Un rire sec de la blonde. C'est mal connaître Billie ; "hm, j'crois qu't'as pas compris. Je veux voir Raphael." Toujours pas. Billie est folle. Il ne faut pas jouer avec sa patience trop longtemps. Elle hausse les épaules et se dirige sans autorisation vers l'étage. Y'a son palpitant qui bat trop vite, son sang qui tourne dans ses veines. La voix de la dame de l'accueil qui demande la sécurité, mais Billie qui atteint l'étage, qui zieute les noms sur les portes. Brillant, non loin, le nom qu'elle cherche apparaît, porte entrouverte. Et la sécurité qui l'attrape. Elle se débat "lâchez-moi bande de connard !" Qu'elle siffle entre ses dents. Allez Raph, pointes-toi qu'elle puisse voir tes yeux perçants.



@Raphael Mardsen ♥
(c) ekolta
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 15 Jan - 17:31

the lights are turned way down low
- - - - - - - - - - - - - - - - -- - - -
featuring @Billie Nelson  E U P H O R I A → Raphaellie 3751872206    

Son soupir comme simple écho dans son bureau. Il ne prêtait pas attention aux allées et aux venues, ses pensées qui fusaient à la lecture de son dossier. Personne pour le déranger, personne pour perturber le calme plat qui régnait depuis quelques heures dans les locaux. Habitué à ce silence, quelques échos des sonneries de téléphone comme bruit de fond, parvenant jusqu'à lui à de rares moments. Pourtant, y avait un chahut inhabituel, des voix qui montèrent, des esprits qui s'échauffaient. Il se relevait, prêt à fermer sa porte machinalement, mais quelque chose l'en empêcha.

Cette voix, proche de lui, cette voix qu'il reconnaitrait à des années-lumière l'intrigua. Le renvoyant à de bribes de souvenirs qu'il pensait ensevelis par l'écume du temps. Il resta figé, les pensées qui s'embrumèrent, s'entrechoquèrent pour finalement réveiller un passé dont il pensait s'en être extirpé. Il ouvre finalement sa porte, sort pour y voir Billie. Dans son regard Raph, il pouvait lire de la colère, de la rancune et aussi de l'incompréhension. Il jette un coup d'oeil aux hommes de la sécurité, fit un geste de main, parce que Raph, il ne voulait pas se donner en spectacle. Le regard de ses collègues braqué sur lui. Raph, il attire vers lui Billie, la sommant de se calmer d'une voix à la fois ferme et douce et referme la porte de son bureau. Il l'observe, la bouche entrouverte, incapable de rompre le silence, incapable de la blâmer mais pourtant, cette colère sinueuse qui grandissait en lui et qu'il peinerait à calmer si Billie haussait à nouveau le ton contre lui. "Je...sais pas quoi te dire." Il avoue, impuissant, il hausse les épaules, sa mâchoire crispée, faisant des détours pour ne pas se laisser happer par ses émotions contradictoires. "Et pourquoi t'es venue jusqu'ici? On aurait pu très bien se retrouver autre part. T'avais vraiment besoin de faire tout ça? De péter un câble ici? C'était obligatoire, vraiment? " Il demande, tentant d'aspirer la colère qui le galvanisait alors que Raph, il savait au fond, qu'il était coupable. Coupable de sa colère, de son désarroi. Mais trop fier pour l'avouer.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 15 Jan - 19:13

E U P H O R I A

Take my hands now, you are the cause of my euphoria


Carcasse qui apparaît devant les yeux ombrageux de la blonde. Y'a son coeur qui défaillit abruptement de constater, qu'il était bien là. Elle aurait voulue que ce soit une erreur, que ce ne soit pas lui, mais un type qui lui ressemble. Elle aurait voulu que tu n'sois pas là devant elle. Et malgré la colère qui règne en son endocarde, ton expression la force à se calmer. La poigne des hommes se relâche, la tienne l'attrape et elle doit regarder où ta main est posée, elle réalise que c'est un vrai contact. Ouais, Billie elle espérait que ce n'soit qu'un cauchemar dans lequel, elle découvrait que tu étais simplement passé à autre chose. Mais non, c'est la putain d'réalité et la gosse, elle bouillonne de rage. La porte se ferme derrière eux et si Billie avait des couteaux à la place des yeux, tu peux être sûr Raphael, qu'elle te tuerais sur place. Ta voix qui s'élève après quelques secondes interminables, tu ne sais pas quoi dire ? Voyez-vous ça. Il n'a pas les mots, le Raphael. Elle martyrise son inférieure, la saigne pour se contenir. Une respiration saccadée, ses opales qui font un chemin sur ta silhouette qui a foutrement changée depuis le temps. Elle ouvre la bouche, fronce les sourcils quand elle constate que tu la gronde d'avoir fait une scène à son boulot. Elle éclate de rire la gamine. Elle s'esclaffe et on entend l'incompréhension et une part de douleur dans l'écho d'son rire qui meurt à tes conduits auditifs. Par contre, les murs de ton bureau eux, résonne du contact de ses doigts fins contre ta joue. "Aussi obligatoire que ça. Et estimes-toi chanceux Raphael parce que j'me retiens depuis des jours d'venir ici." Un soupçon de venin colérique qui caresse ses cordes vocales ;"Ah oui, bien sûr, ce voir ailleurs. Comme où dis-moi, huh ? Parce que t'as juste putain d'disparut, abruti." Comment aurait-elle pu te voir ailleurs qu'ici ? Jusqu'à tout récemment, elle te croyait dans un autre pays ? Dans une autre ville. En tout cas, elle te croyait pas à New-York. Mais t'étais si près d'elle et pourtant, tu as levé le nez sur votre amitié. Comme si elle n'était rien et ça Billie, c'est une blessure qu'elle n'arrive pas à gérer ; l'abandon.



@Raphael Mardsen ♥
(c) ekolta
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum