AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Deal du moment :
ASOS : Livraison Premier à 8 €/an
Voir le deal
8 €


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 19 Déc - 3:52
La période aurait pu être propice à toutes les festivités mais les tensions accumulées par les uns et les autres n’aidaient en rien à l’ambiance générale. Atticus flânait dans son appartement, en ruminant ses malheurs, songeant au fait qu’il faille enterrer Quinn rapidement. Est-ce qu’il allait le faire tout seul ? Bien évidemment, il ne demanderait de l’aide d’absolument personne parce que c’était son taff de merde que de cacher dans le cimetière qu’il adorait les restes de chair de sa meilleure amie, vidée complètement de toutes ses viscères. Il soupirait, la savait dans le sous-sol du Pandemonium et prit alors ses clefs de voiture et sa veste qu’il mit sur son dos. Il ouvrait la porte et… Saoirse. Les paupières qui s’affolent et il décide de reculer légèrement. Changement de programme. Tu… qu’est ce que tu fais ici ? N’habitait-elle pas chez son frère ou à l’hôtel ?

@Saoirse Gallagher
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 19 Déc - 13:47
C'était souvent, c'était constant. Tu sais, le manque. Même si j'ai des images horribles de ce qu'il a fait, même si je revois la scène des milliers de fois, même si j'en fais des mauvais rêves toutes les nuits, j'arrive pas à l'expliquer, ce manque. J'arrive pas à faire autrement. Ajoutons à ça Keenan qui m'en veut parce que je te défends, toi qui m'en veux parce que je prends son partie, le tarif de l'hôtel qui devient une charge de plus en plus lourde et résultat, on a une Saoirse qui reviens, presque toutes mes affaires sous le bras. On est ce navire qui vague et divague constamment. On a pas de phare à l'horizon pour nous guider, pas de terre à toucher. C'est comme si on l'appréciait, ce chaos constant, cette tempête qui nous essouffle. Comme si on était vivant que dans l’œil de l'ouragan. Tu… qu’est ce que tu fais ici ? Cherche les clefs dans son sac et relève la tête directement, un miracle qu'il ouvre au même moment. "Je cherchais mes clefs." et le corps entre, "Tu sortais ?" je m'impose mais je ferais des changements, des modifications, je couperai le lit en deux, couperais nos vies. Parce que malgré tout, même maintenant encore, je t'en veux.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 19 Déc - 14:18
Voilà qu’elle apparaissait devant ses yeux encore un peu choqués et Atticus ne savait pas réellement sur quel pied danser. Il lui laissait la place de passer, si elle le souhaitait mais pour l’instant ils étaient l’un en face de l’autre, l’air un peu con et le visage marqué par l’indécision quant à la situation. Euh… ouais mais ça peut attendre. En fait non, le corps était en train de pourrir mais le froid du sous-sol maintiendrait le cadavre à température ambiante mais ça, il omettrait d’en parler avec Saoirse puisque ce genre de détail ne faisait pas partie d’un quotidien qu’elle méritait de découvrir. Qu’est ce que tu viens faire ici ? Il se reprend. Enfin, c’est chez toi, tu fais ce que tu veux. Main qui se frotte derrière la nuque et il décide de retirer ses chaussures pour se diriger vers la cuisine. Le contact est terrifiant et s’il crevait d’envie de l’embrasser, il prenait sur lui pour ne pas précipiter les choses.

@Saoirse Gallagher
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 19 Déc - 14:39
Il avait l'air de sortir et moi d'entrer, comme si tout nous ramenait à nos différences, à nous, contre vents, contre marées. Euh… ouais mais ça peut attendre. J'hausse les épaules et entre, rassurée que l'appartement ne soit pas tant dans un bazar monstre. Rassurée qu'un peu de ménage avait été fait. Il restait Atticus, mais j'avais vu pire. Qu’est ce que tu viens faire ici ? Je fronce les sourcils, perturbé par sa question. Enfin, c’est chez toi, tu fais ce que tu veux. J'hoche la tête et retire mes chaussures aussi. "Tu vis déjà avec une autre personne ?" et je souris comme si j'étais amusée mais je suis loin de l'être. Je tire mon sac jusqu'au canapé et l'ouvre, replaçant mon peu d'affaire dans notre armoire. "L'hôtel c'est.. plus dans mes moyens et c'est à peine si Keenan veut me voir." la tristesse se lit sur mon visage, parce que j'ai déjà perdu une sœur, j'ai pas envie de perdre un frère.  
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Déc - 2:42
En fait, si Atticus n’avait pas touché au ménage, c’était parce qu’il avait gardé la même propreté que la dernière fois qu’elle était venue. Il avait créché à droite et à gauche, chez Raphael la plupart du temps, mais voilà qu’ils étaient surtout à la recherche perpétuelle d’Ilya qui avait disparu depuis un moment déjà. Non ? Il levait les sourcils, franchement étonné qu’elle pense qu’il puisse être déjà de retour avec quelqu’un d’autre. Ca ne lui viendrait même pas à l’esprit de s’imaginer dans les bras d’une autre femme donc il ne comprenait pas cette remarque qui semblait à la fois sérieuse mais pleine d’humour. Il étai bien désolé que Keenan et elle ne se parlent plus à cause de lui, mais il ne savait pas comment arranger la situation, d’une manière ou d’une autre. J’vais aller chez Raph alors et te laisser l’appart’. Il allait vers la chambre en prenant un grand sac cabas pour y mettre des affaires.

@Saoirse Gallagher
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Déc - 2:57
Des hauts, des bas, et on tanguait déjà. Le problème c'était pas le bateau sur lequel on était, ni l'océan qui se déchaînait, mais si on était assez solides pour garder nos mains unis quoi qu'il arrive, dans cette tempête qu'est la vie. J’vais aller chez Raph alors et te laisser l’appart’. L'enfant secoue la tête, suit l'homme, attrape sa main pour l'empêcher de continuer à prendre ses affaires ; "Quoi ? Non, non.." rien de tout ça ne semblait naturel, nous, nos conversations, comment on se comportait. Je prends quelques t-shirt que je défais, remet dans l'armoire. La main garde la sienne, parce que moi j'y crois. Je crois qu'on est assez solide, dans cette vie, dans la prochaine. On l'était déjà dans celle d'avant, pas vrai ? "Je.." se pince les lèvres, baisse les yeux, preuve de timidité, de cette chose non assumée, gênée, la douce. "Je déteste dormir toute seule Atticus.." j'aime pas savoir ton corps loin du mien, j'aime pas être dans l'attente, savoir si t'es entré, si t'es en vie. J'aime quand tu me couvre de baisers, que tu me montre que tu m'aimes. Je fais des cauchemars à cause de toi, mais t'es le seul qui peut les éloigner, les effacer d'un signe de main. T'es le bourreau et le héros.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Déc - 3:14
Est-ce que c’était sa façon de dire que tout irait mieux ? Qu’il n’aurait plus à s’inquiéter de quoique ce soit ? Parce que là, tout de suite, Atticus avait l’impression de s’enfoncer dans une forêt inquiétante et terrifiante, peut-être que Saoirse le comprendrait s’il restait avec elle et qu’il lui parlait, mais elle le retenait de partir loin d’elle et cette sensation, bien qu’un peu trop enivrante, avait le don de lui rendre le sourire. Alors il lâchait le sac, pas difficile à convaincre en fin de compte et il soupirait légèrement. On peut arrêter cette guerre, s’il te plait ? Un regard presque de pitié, il ne voulait plus être gêné, ne voulait plus être mal à l’aise, ne pas savoir quoi dire ou quoi faire. Tout ce qu’il voulait, c’était que ça marche. Alors il s’approchait de Saoirse, assez rapidement. Tant pis pour les formes, il la soulevait du sol en venant embrasser ses lippes si fort qu’il pourrait lui faire mal, mais tant pis. Il avait mal, lui aussi. Partout. Dans sa tête, son esprit, son cœur. Alors il l’embrassait à perdre pied, il l’embrassait au point d’avoir le crâne qui tourbillonne et que son souffle se coupe, complètement désoxygénée.

@Saoirse Gallagher
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Déc - 3:25
Et quand il lâche le sac, c'est comme un soulagement. Je sais qu'on sera fort, je sais que cette tempête n'est rien qu'une de plus sur notre chemin, je sais que je t'en veux ce soir, mais que je t'en voudrais déjà moins demain. Je réaliserais enfin que tu l'as fais pour moi. On peut arrêter cette guerre, s’il te plait ? Les yeux se relèvent vers l'homme et la tête a juste à peine assez de temps d'acquiescer que le corps se soulève, sa main qui emprisonne mes hanches, mon cœur qui s'affole, qui se coupe, qui ressent, sent de nouveau. Un sourire s'émet contre ses lèvres, et comme d'un réflexe enfantin, mes jambes entoure sa taille, mes bras passent à sa nuque, mes lèvres ne se décollent pas des siennes. Le rire s'échappe contre ses lèvres, reprends son souffle, qui demande timidement ; "Je te manque ?" reste accroché, embrasse de nouveau les charnues d'en face ; "Parce que toi tu me manques.." et pas seulement le goût de tes lèvres, pas seulement l'odeur de ta peau mais l'être en entier me manque.


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Déc - 3:52
Son rire. La plus belle chanson de l’Univers entier. Il hoche la tête plusieurs fois quand elle lui pose une question, parce que bien entendu qu’elle lui a manqué. Tous les jours que Dieu fasse elle était dans sa tête et il pourrait vivre d’absorber toute son énergie dans un baiser. Il était un détraqueur qui embrassait sa victime pour aspirer tout ce qu’il pouvait. Il ne la lâchait pas, terrifiée qu’elle s’enfuit de nouveau, qu’elle se perde à nouveau ailleurs, loin de lui et de ses maux inhumains. Arrête de me quitter, je t’en supplie… Et c’était presque aussi douloureux que la première fois, ce truc dans l’estomac qui se nouait à l’idée d’être loin d’elle. Il dormait mieux, mangeait mieux, s’humanisait un peu plus à son contact. Il devenait un autre homme et il appréciait ce qu’il dégageait quand elle était dans toute sa vie, partout autour de lui. Il embrassait sa bouche, sa joue, sa mâchoire, son cou, toute partie du corps qu’il pouvait et qui était à sa portée. Plus jamais ça, c’était épuisant.

@Saoirse Gallagher
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Déc - 4:02
Les baisers s'enchaînent, ma peau contre la sienne, mes lèvres qui prennent de nouveau le goût des siennes. Respire entre deux, essaie. Je ne me suis jamais sentie autant en vie, comme si tous les organes internes venaient de se réveiller de nouveau. Arrête de me quitter, je t’en supplie… la tête dis oui. Puis non. Puis oui. Puis elle rigole ; "Je t'ai pas quitté c'était.. une pause.." la lèvre se mord, réquisitionne les baisers, la bouche, la joue, la mâchoire ; "Je te quitterai jamais." et une chose était certaine ; je serais toujours inconditionnellement amoureuse de toi. C'est peut-être mal, tu es peut-être ma perte, mais je me moque de vivre six mois tant que c'est à côté de toi. Un rire perce la pièce de nouveau, quand ses lèvres touchent l'endroit où il me sait chatouilleuse, entre le cou et l'oreille. Ma main agrippe ses cheveux, ris dans la pièce ; "Atticus.." parce qu'il sait ce qu'il fait, il sait que je ne résiste pas, qu'un rire se déclenche, à cet endroit là. Mes jambes se resserrent un peu plus autour de lui, et doucement, contre ses lèvres, un murmure. "Viens.." et tu sais de quoi il s'agit, tu sais ce dont j'ai envie.  
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum