AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
85 €

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 8 Nov - 9:12

MOONGLADE

Que la lune transcende la mer et qu'ils s'attirent en des vagues meurtrières, les mots las d'être contenus, les émotions sont mues par la fierté de se perdre, une énième fois. Et pourtant d'une à l'autre, elles ne se décrochent pas.



(( ++ outfit ))

Fièvre nocturne des touchers entrelacés de poésies sapides, le grattement des ongles auprès d’une omoplate gondolée se perdrait dans le décor. L’enfer partagé par les chaos humains, marionnettes mues et pas qui ne firent que ramper en menant les corps jadis exsangues de trop s’être manqués. Désir et addiction, les babines ne furent qu’asséchées de ses baisers, les paroles s’étant faites captives de ses liens tordus et usés par l’incompréhension hasardeuse entre Corée et Chine. Épopée retranscrite dans le drame des rideaux achevant les théâtres Shakespeariens, l’âpreté ne piqua davantage l’épiderme enneigé et lassé des échanges mi doux/amer, nuance bipolaire entre figue et raisin, sans se compléter ne s’étaient-ils que davantage plus écorchés. Toutefois le confort était décent et les retrouvailles avec sa liberté seraient grandioses, dispersées sur chaque atome, cellules grisées et grisantes enivrées de volupté. Hanseol ne résumait plus la fin de la route mais qu’un obstacle de plus, mont dont il s’était peut-être surpris à y perdre des griffes mais dont les canines avaient formées de somptueuses piques afin de gravir jusqu’au sommet. Les adieux parurent écrits dans les cieux et jamais n’avait-il pu goûter à la déferlante avalanche d’un tant soit peu ressentir une haine palpable avant cet instant.

Mais tout était dit, les pores ne s’en lassaient mais la patience elle, était étrangère à leur eux désormais.
Le soupire s’esquissa lorsque le regard se teinta du souvenir de l’azur des mèches,
les œuvres étaient terriblement ingrates, faites pour être remises à leur place lorsqu’elle s’enlaçaient dans le pailleté.

qu’il s’ébranle dans le silence.
agonise & meurt.
puis revienne pour qu'il le reconstruise à sa manière

Le fessier posé sur les bordures d’un toit, paroisse dressée malgré la tempêtes et les feux d’artifices et ce fut le visage contemplatif, qu’il fixa l’horizon dans l’attente de palper l’interdit. Précédemment proscrit, attisé, délaissé, frustrés de leurs envies communes, lorsque ses lèvres prirent parole derrière le sommeil de mort, ce ne furent ni les mots ni les sens qui l’interpellèrent ; mais bel et bien leurs formes précédemment brossées mais désormais distanciés, censurés d’une valse dont ils avaient expérimentés presque tous les accords. Saek le voulait et subtilement le sourire ornait les lèvres, ne s’était-il que trop aventuré à repousser cet instant. Les paumes pesèrent contre la toiture, il s’élança en arrière, tête renversée en direction de la toile cosmique et les paupières battant qu'en des intervalles trop longs prouvant une certaine fascination. Puis, alors que le calme était compagnon particulier, c'est la présence nullement ayant besoin d'être vue pour être palpée qui le fit se reconnecter. «  Tu es en retard. » Mais rien de plus, constat ou reproche, un rien à la fois, attendant que l'atmosphère étrange ne vienne les bercer une nouvelle fois. Leur amitié ne s'était point perdue, mais avait-elle un brin fanée par ses choix égoïstes ? Qu'importait en fin de compte, la lune s'était détachée de l'éclipse et désormais elle reviendrait conquérir à nouveau la mer toute entière, faire sienne le joyaux terrestre reflet de ses propres traits.  
(c) ekolta


Saek Hwang
Saek Hwang






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t11628-saek-hwang-o-min-yoongi-01-10 https://www.disjointedsocieties.com/t9397-saek-hwang#439131 https://www.disjointedsocieties.com/t9396-saek-hwang#439122 https://www.disjointedsocieties.com/t9394-saek-hwang#439049 https://www.disjointedsocieties.com/t12661-saek-hwang-o-fiche-evolutive
Surnom : Sea
Âge : 27
Origines : Coréen
Occupation : PDG de la société familiale
Lieu de résidence : UC
A New York depuis : ses six ans (11 ans donc)
Situation Amoureuse : En couple avec la merveilleuse Rosie.
Orientation sexuelle : Bisexuel.
UC
UC
moonglade ◐ lusea Ok5zdaHr_o
  • ASPCA
moonglade ◐ lusea VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : Ezèlium
Messages : 3084
Faceclaim : Min Yoongi
Crédits : UC
Inscription : 01/07/2019
Multicomptes : Nope
Nombre de mots par RP : entre 300 à 500
Fréquence de RP : Le week-end principalement.
Fréquence de SMS : tout les jours.
Keep Talking
moonglade ◐ lusea 3tPdme55_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 8 Nov - 10:56

MOONGLADE

Que la lune transcende la mer et qu'ils s'attirent en des vagues meurtrières, les mots las d'être contenus, les émotions sont mues par la fierté de se perdre, une énième fois. Et pourtant d'une à l'autre, elles ne se décrochent pas.



(( ++ style ))

Eclat céleste d’une étoile qui se soit ne brillera plus jamais, astre qui sont entré en collision, les fissures sont encore plus profondes, le néant doucement gagne l’être. Il y avait de l’importance dans tout, et soudain, plus rien n’en avait. Réunions d’une famille qui se déchire, qui ne comprend pas les choix d’un enfant ravageur. Fils blasphémateur selon le père rougis par la honte. Il n’y avait pas de sanction que l’être chaotique pouvait ne pouvait contourner, mais cette fois le piège avait une emprise totale. Les pas lourds sous une voute divine qui lui avait foncièrement tourné le dos. Les mains qui s’engouffrent dans les bouts de tissus de son cuir sombre, fumée blanchâtre d’une clope qui lui noircie les poumons autant que la toxicité de cette famille. Astre perdue dans la cupidité humaine, il était bien trop enlisé dans ce merdier, pour la première fois, il était muselé et en cage.

Tout est bien qui finit mal.
Personne ne te sauvera de toi-même.

Il n’y avait nul besoin de mots, pas même un son, pour se perdre paradoxalement entre le bien et le mal. Le jeune asiatique se trouve prêt d’un endroit qu’il chéri particulièrement, serait-ce le dernier bout de terre où il pouvait s’enivré de bonheur ? Plus ces derniers temps, mais il avait besoin de ce petit bout d’univers rien que à lui. Il s’engouffre dans la nuit noire, rejoignant le toit de la structure. Un fin sourire étire ses lèvres en voyant sa silhouette, mais rapidement refoulé par la rancœur. Allait-il reposé ses yeux sur lui comme avant ? Tout doucement allaient-ils pouvoir s’apprivoisé à nouveau ? « Oui. » il n’avait plus besoin de lui dire à quel point il devait être habitué à ses retard tout comme moi c’était plus d’une fois fracassé sur les siens.

La lune à perdue son reflet sur la danse
Calme et ô combien violente de la mer.

Il n’y avait rien de plus, un simple silence, et deux corps côté à côté, les yeux rivés vers une peinture nocturne des plus appréciable. Etrangement, c’était beau, il n’y avait rien de violent, c’était une scène d’une immense douceur, un calme qui s’était enchainé à eux pour leur offrir un instant de solitude à deux. Ils n’avaient jamais eu besoin que du silence entre eux pour se comprendre mieux que personne, en une décennie on apprend tout dans l’absence de son. Ils étaient là, beaux, terriblement beaux, fixant dans le lointain des astres ce qui aurait dus leur appartenir, l’univers tout entier se faisait le témoin de leur bulle, isolée du reste du monde. C’est avec un profond soupire que le dos effleura le sol, les mains jointe derrière la tête. Ses opales venaient doucement capturer une image enivrante d’un Luhan observant les étoiles, et sans s’en rendre compte un sourire venait naitre à la commissure de ses lèvres.
 
(c) ekolta





Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum