AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -35%
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – ...
Voir le deal
81 €


Aller en bas
Eden Klein
Eden Klein






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15638-eden-klein-o-kim-jisoo
Surnom : deni, angel
Âge : 24
Origines : coréennes & américaines
Occupation : écrivain & modèle photo
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : toujours
Situation Amoureuse : fraîchement divorcée
Orientation sexuelle : pansexuelle
lies and fairy tales ((yeri)) Blackpink-stay-02

☆ moodboard ☆
(( from the darkside to the brightside ))

love is a danger
of a different kind
to take you away
and leave you far behind

☆ ☆ ☆

lies and fairy tales ((yeri)) Tumblr_psbp0k1PLv1xz5lmko2_500 lies and fairy tales ((yeri)) Blue210
( @bimbandboozled & @cosmouvs)
" angels descending, bring from above, echoes of mercy, whispers of love. " - fanny j. crosby
lies and fairy tales ((yeri)) 582015ef435288e8a5839f5a1fb5bc40adb69bf1
  • ASPCA
lies and fairy tales ((yeri)) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : elysian
Messages : 889
Faceclaim : jisoo kim
Crédits : olympia (av) ; magma (sign)
Inscription : 23/10/2019
Multicomptes : me myself & I
Nombre de mots par RP : 200/700 mots
Fréquence de RP : moyenne
Fréquence de SMS : très régulière
Carbon Burst
lies and fairy tales ((yeri)) IlS4Rd8l_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 3 Nov - 18:16
le sourire nostalgique qui vient doucement lui orner les lèvres à la montée des souvenirs. ali', la rencontre hasardeuse, une étincelle d'espoir quand elle était au bord du gouffre. quelques messages qu'elles se sont dernièrement envoyée après le silence plat de la distance, et des visites improvisées à se remémorer des moments du passé. ça la rend toujours autant euphorique, emeraude. ça lui enjôle le cœur, ce joyeux sentiment de ne pas avoir été oubliée. parce que em', elle s'accroche, s'imprègne  des moments de joie, pour en garder le plus précieux des souvenirs. valorise, et aime se sentir valorisée. vient embaumer les cœurs en espérant qu'on lui allège le sien. aide, parce qu'elle aime aider, mais parce qu'elle pense attirer les bonnes ondes aussi, pour avoir les pensées plus sereines, et le cœur plus léger. sa paume qui claque contre le bois, dans le plus joyeux des sourires. le temps passe, ternit, et les choses finissent par changer. si dans ses lointains souvenirs embrumés, alisha était dans le besoin, longeait les ruelles dans l'espoir de se réchauffer la nuit, elle en est ressortie que plus forte encore. une jeune femme indépendante qui a appris à satisfaire ses besoins à la coulée du temps, à tenir la balance pour ne plus chuter, et em', ça vient chatouiller son admiration et une légère jalousie refoulée. elle aimerait se confronter ainsi au monde elle aussi. sans la crainte et le poids des conséquences par derrière. un autre claquement à la porte, et cette dernière finit par s'ouvrir sur le visage jovial de la jolie blonde. yeri, la colocataire d'alisha, et la poignée des souvenirs qu'elle laisse échapper de ses lèvres roses comme un conte mélancolique. emeraude a eu la chance de lui parler de temps en temps, de se noyer dans les songes de la jeune femme en appréhendant avec sa douleur. en enviant légèrement la force avec laquelle elle semble faire face au monde, comme si ce dernier a fini après tout ce temps par lui appartenir. quelques conversations entremêlées, où emeraude a appris à la connaitre dans les plus grandes lignes. « yeri, hey ! comment tu vas ? » un joli sourire sur les lèvres, et deux bises rapidement claquées sur les joues avant qu'elle ne pénètre le petit appartement, comme si il s'agissait de son deuxième chez-elle. « ali' n'est pas là ? »

@yeri bae  



┗ angel on fire  ┛
ஃ I used to be a darling starlet like a centerpiece, had the whole world wrapped around my ring.I flew too closely to the sun that's setting in the east, and now I'm melting from my wings ஃ
Yeri Bae
Yeri Bae






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15999-yerim-bae-o-jung-jin-sol https://www.disjointedsocieties.com/t16047-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16045-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16046-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16050-yeri-bae-pensine#853192
Surnom : yeri
Âge : 22
Origines : le pays du matin calme, sud coréenne, paraît-il que son père venait de jeju, sa mère... personne ne sait.
Occupation : (( et que fais-tu yerim, quand les dos sont tournés et que tombe la nuit )) pick pocket, vide les poches des autres pour remplir les siennes, pille sans scrupules ni remords les riches, les pauvres, les gamins et les vieilles. et comme ça suffit pas toujours, que parfois les sacs sont fermés et les poches cousues, la poupée use de ses charmes et de ce que la nature clémente lui a offert, à défaut d'être riche, yeri elle est belle. prostituée, préfère se définir comme fleur de lys, l'innocence qui une fois cueillie se flétrit.
Lieu de résidence : le queens avec alisha
A New York depuis : au moins onze ans, le reste demeure flou
Situation Amoureuse : célibataire et trop instable pour s'attacher, l'esprit libre et aventurier.
Orientation sexuelle : hétérosexuelle, la gamine se laisse séduire par les regards de braise que les hommes lui prêtent, quand bien même ceux-ci ne suffisent jamais à la (re)tenir en laisse.
(( moodboardplaylist ))

lies and fairy tales ((yeri)) 9b9176443bf1282a4c87ba1a72d5b2e7 lies and fairy tales ((yeri)) 715237a03401e26562b8ccf76d12d992 lies and fairy tales ((yeri)) 77c2e5c57b78e480b26d277d809d2cdb
moonchild you shine

gamine incomplète, sa vie commence à douze ans, premiers souvenirs aux allures de pièce de théâtre macabre ; le décor, sa chambre, les acteurs, elle, sa "mère", une mare de sang. ; blocage psychologique, mémoire en veille, elle considère ce jour comme le premier jour de sa vie ; les rôles se confondent dans sa pièce de théâtre, et la poupée fait le deuil de l'assassin de son père, qui fut la victime d'une future recrue de gang ; sa mère est en réalité donc celle qui l'a rendue orpheline, mais également sa victime : supposée prochaine sur la liste pour ne laisser aucune trace, la gamine s'est débattu et a fini par fracasser le crâne de la femme contre un recoin de son propre lit ; de ses douze à ses dix huit ans elle a été baladée de famille d'accueil en famille d'accueil à travers la ville ; elle a finalement pris la fuite quand le père de sa dernière famille a commencé à abuser d'elle régulièrement ; elle est pickpocket, prostituée, et très bonne manipulatrice, vendant une image d'enfant sage et sans histoire avec des mensonges qu'elle sort comme elle respire ; se rêve danseuse, rêve qu'elle pense inatteignable, s'imagine condamnée à passer à côté de sa vie (( danseuse de rue )) le jour, étoile sous l'astre solaire, lune à la recherche de son soleil ; elle suit toujours des thérapies pour tenter de retrouver la mémoire ; est relativement douce avec les quelques personnes qu'elle a laissé s'approcher d'elle, mais craint constamment d'abaisser ses barrières par crainte d'être blessée ; à 18 ans, son premier boulot était celui de téléphone rose : quand d'autres font les baristas au starbucks, elle séduit avec sa voix.
she felt like sunshine in the cold winter
lies and fairy tales ((yeri)) VbQFpqXS_o
  • Aucune association
lies and fairy tales ((yeri)) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : everdosis
Messages : 2513
Faceclaim : jung jin sol (( jinsoul ))
Crédits : everdosis
Inscription : 26/10/2019
Multicomptes : //
Nombre de mots par RP : aléatoire, adaptatif
Fréquence de RP : assez régulière, dispo (2/3)
Fréquence de SMS : quotidienne
Young Idiot
lies and fairy tales ((yeri)) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 4 Nov - 7:49

LIES AND FAIRY TALES

On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte, et l'on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère.


regard tourné vers le mur, elle attend. les heures qui s'écoulent, et cet appartement qui reste, sans la présence de la précieuse colocataire, affreusement dans le silence. et yeri, elle attend encore. les pupilles fixes, songes lointains qui l'entraînent dans les rues de son new york aux allures de gotham d'avantage qu'au goût de rêve américain. du bout des doigts elle flirte avec le vent, chef d'orchestre désaccordé, elle observe la courbe de ses ongles avec une moue songeuse sur les lèvres, un peu perdue dans ses pensées. son quotidien l'ennuie, yeri. ancrée dans une routine que beaucoup ne connaissent que trop bien. métro, boulot, dodo bobo, les marques laissées par un client un peu trop tempétueux qui rappellent à la blonde son week-end houleux, comme trop souvent. elle se tourne, grimace, porte une main à sa nuque endolorie tout en enfonçant son visage dans l'oreiller. paupières closes, y a des moments où yeri, elle voudrait juste ne jamais se réveiller. laisser tout derrière elle, la rue, les autres, les thérapeutes qui s'acharnent à vouloir lui faire retrouver des souvenirs qui semblent enterrés. qui semblent ne plus lui appartenir. à quoi bon s'acharner ? peut-être cette étincelle d'innocence qui lui reste, des braises bien trop faibles, ravivées par ces quelques personnes qui parviennent encore à la tirer vers la lumière.  puis quelques coups contre la porte, la silhouette qui se redresse, gracile, attrape un pull à la volée pour couvrir les quelques hématomes qui décorent son col avant de glisser vers le couloir en un battement de cil. le regard qui glisse à travers le judas, et ne tarde pas à reconnaître la silhouette tatouée qui s'y dessine. et yerim, elle sourit. de ces sourires qu'elle sort avec une facilité déconcertante, yeri l'actrice se pare de son plus bel accessoire, ses mensonges et ses artifices, quand elle ouvre la porte pour se dévoiler devant la gemme précieuse. emeraude, au prénom qui brille autant que le sourire qu'elle lui lance. une accolade légère, blondinette pince les lèvres, sent ses muscles encore tendus à chaque geste. « ça va et toi ? ça me fait plaisir de te voir. » une vérité dans ses paroles, trône au milieu des fables qu'elle raconte : emeraude, elle était toujours contente de la voir. elle flâne jusqu'au salon, sait déjà que la brune suit ses pas. « non, elle est sortie tôt ce matin, et je sais pas quand elle rentre. » elles s'apprivoisent encore dans cette nouvelle colocation. indépendantes, ne se tiennent pas souvent au courant de ce qu'elles font. « tu veux boire quelque chose ? » la poupée disparaît dans la cuisine, hausse le ton pour se faire toujours entendre. se demande s'il s'agissait d'une simple visite de courtoisie, ou si la belle et précieuse emeraude va égailler sa journée morne et lui tenir compagnie.
(c) ekolta



can't you see me
Crumbled sand castle, who’s a liar ? Dancing fire at the end of the world Can’t you hear it ? My voice searching for you Once again I’m left alone » s a v e   m e
Eden Klein
Eden Klein






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15638-eden-klein-o-kim-jisoo
Surnom : deni, angel
Âge : 24
Origines : coréennes & américaines
Occupation : écrivain & modèle photo
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : toujours
Situation Amoureuse : fraîchement divorcée
Orientation sexuelle : pansexuelle
lies and fairy tales ((yeri)) Blackpink-stay-02

☆ moodboard ☆
(( from the darkside to the brightside ))

love is a danger
of a different kind
to take you away
and leave you far behind

☆ ☆ ☆

lies and fairy tales ((yeri)) Tumblr_psbp0k1PLv1xz5lmko2_500 lies and fairy tales ((yeri)) Blue210
( @bimbandboozled & @cosmouvs)
" angels descending, bring from above, echoes of mercy, whispers of love. " - fanny j. crosby
lies and fairy tales ((yeri)) 582015ef435288e8a5839f5a1fb5bc40adb69bf1
  • ASPCA
lies and fairy tales ((yeri)) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : elysian
Messages : 889
Faceclaim : jisoo kim
Crédits : olympia (av) ; magma (sign)
Inscription : 23/10/2019
Multicomptes : me myself & I
Nombre de mots par RP : 200/700 mots
Fréquence de RP : moyenne
Fréquence de SMS : très régulière
Carbon Burst
lies and fairy tales ((yeri)) IlS4Rd8l_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 10 Nov - 9:37
« juste un verre d'eau, s'il te plaît. » elle se laisse tomber sur le canapé, la moue légèrement boudeuse. tantôt peinée de ne pas voir son amie à qui elle avait de choses tant à raconter, tantôt égayée, frottant joyeusement ses mains à la hâte que la blonde ne vienne l'emporter dans les mille-et-une fables. yeri, l'étincelante. yeri et ses doucereux songes. la façon dont ses lèvres roses mouvent avec rapidité lorsqu'elle énonce un fait qui lui tient particulièrement à cœur. quand les syllabes s’entremêlent et se délient dans sa langue, et que ses prunelles de poupée se gorgent d'eau en une esquisse de déception. ou quand ses joues s'empourprent de bonheur, et que ses lèvres laissent échapper le plus mélodieux des rires. yeri, qui ensorcelle et emeraude la gemme naïve qui se noie, se laisse couler sans crainte dans ses rêves éphémères. un sourire éclatant se peint à la commissure de ses lèvres pleines tandis qu'elle laisse échapper un "merci", en venant attraper délicatement le verre d'eau que la belle lui tend. « laisse-moi deviner, t'étais en train de te morfondre toute seule et je viens miraculeusement de sauver ta soirée. n'est-ce pas ? » un fin rire pointé d'une touche d'ironie quitte ses lèvres, avant qu'elle ne se reprenne avec plus de tendresse. « tu devrais sortir plus souvent yeri. bon, j'suis pas la plus apte pour donner ce genre de conseils mais... continuer de moisir toute seule dans ce trou c'est pas une solution et tu le sais. » un sourcil arqué, et sa main qu'elle dépose affectueusement sur l'épaule de la blonde, comme avec compassion, compréhension. « je pensais que ça allait mieux. »

@yeri bae  



┗ angel on fire  ┛
ஃ I used to be a darling starlet like a centerpiece, had the whole world wrapped around my ring.I flew too closely to the sun that's setting in the east, and now I'm melting from my wings ஃ
Yeri Bae
Yeri Bae






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15999-yerim-bae-o-jung-jin-sol https://www.disjointedsocieties.com/t16047-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16045-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16046-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16050-yeri-bae-pensine#853192
Surnom : yeri
Âge : 22
Origines : le pays du matin calme, sud coréenne, paraît-il que son père venait de jeju, sa mère... personne ne sait.
Occupation : (( et que fais-tu yerim, quand les dos sont tournés et que tombe la nuit )) pick pocket, vide les poches des autres pour remplir les siennes, pille sans scrupules ni remords les riches, les pauvres, les gamins et les vieilles. et comme ça suffit pas toujours, que parfois les sacs sont fermés et les poches cousues, la poupée use de ses charmes et de ce que la nature clémente lui a offert, à défaut d'être riche, yeri elle est belle. prostituée, préfère se définir comme fleur de lys, l'innocence qui une fois cueillie se flétrit.
Lieu de résidence : le queens avec alisha
A New York depuis : au moins onze ans, le reste demeure flou
Situation Amoureuse : célibataire et trop instable pour s'attacher, l'esprit libre et aventurier.
Orientation sexuelle : hétérosexuelle, la gamine se laisse séduire par les regards de braise que les hommes lui prêtent, quand bien même ceux-ci ne suffisent jamais à la (re)tenir en laisse.
(( moodboardplaylist ))

lies and fairy tales ((yeri)) 9b9176443bf1282a4c87ba1a72d5b2e7 lies and fairy tales ((yeri)) 715237a03401e26562b8ccf76d12d992 lies and fairy tales ((yeri)) 77c2e5c57b78e480b26d277d809d2cdb
moonchild you shine

gamine incomplète, sa vie commence à douze ans, premiers souvenirs aux allures de pièce de théâtre macabre ; le décor, sa chambre, les acteurs, elle, sa "mère", une mare de sang. ; blocage psychologique, mémoire en veille, elle considère ce jour comme le premier jour de sa vie ; les rôles se confondent dans sa pièce de théâtre, et la poupée fait le deuil de l'assassin de son père, qui fut la victime d'une future recrue de gang ; sa mère est en réalité donc celle qui l'a rendue orpheline, mais également sa victime : supposée prochaine sur la liste pour ne laisser aucune trace, la gamine s'est débattu et a fini par fracasser le crâne de la femme contre un recoin de son propre lit ; de ses douze à ses dix huit ans elle a été baladée de famille d'accueil en famille d'accueil à travers la ville ; elle a finalement pris la fuite quand le père de sa dernière famille a commencé à abuser d'elle régulièrement ; elle est pickpocket, prostituée, et très bonne manipulatrice, vendant une image d'enfant sage et sans histoire avec des mensonges qu'elle sort comme elle respire ; se rêve danseuse, rêve qu'elle pense inatteignable, s'imagine condamnée à passer à côté de sa vie (( danseuse de rue )) le jour, étoile sous l'astre solaire, lune à la recherche de son soleil ; elle suit toujours des thérapies pour tenter de retrouver la mémoire ; est relativement douce avec les quelques personnes qu'elle a laissé s'approcher d'elle, mais craint constamment d'abaisser ses barrières par crainte d'être blessée ; à 18 ans, son premier boulot était celui de téléphone rose : quand d'autres font les baristas au starbucks, elle séduit avec sa voix.
she felt like sunshine in the cold winter
lies and fairy tales ((yeri)) VbQFpqXS_o
  • Aucune association
lies and fairy tales ((yeri)) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : everdosis
Messages : 2513
Faceclaim : jung jin sol (( jinsoul ))
Crédits : everdosis
Inscription : 26/10/2019
Multicomptes : //
Nombre de mots par RP : aléatoire, adaptatif
Fréquence de RP : assez régulière, dispo (2/3)
Fréquence de SMS : quotidienne
Young Idiot
lies and fairy tales ((yeri)) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 13 Nov - 2:24

LIES AND FAIRY TALES

On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte, et l'on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère.


« pas du tout. » réflexe défensif que de mentir, alors qu'elle tend le verre translucide à la tatouée et revient s'installer dans le canapé. et yerim, elle baisse les yeux, observe les motifs de son haut comme si elle les découvrait, trouve un point d'ancrage, quand finalement elle murmure « peut-être un peu. » et ça lui échappe, cette capacité qu'elle a. ce don dont dispose la gemme aux traits fins pour lire en elle, et parvenir à la connaître quand elle ne sait rien. yerim secoue la tête, son rire qui vient finalement, doucement, se mêler à celui de la brune, briser la précédente monotonie de la pièce. et peut-être que c'était vrai, ça. peut-être que sans le savoir elle l'attendait elle, attendait quelqu'un qui vienne briser sa mélancolie et sa léthargie. sortir. pour faire quoi ? la plupart du temps quand elle sort la gamine, c'est pour faire le trottoir. « j'essaie, mais c'est pas facile. » et ça aussi au fond c'était vrai. elle tente de vivre comme les autres, poussée par ces quelques personnes qui la tirent vers le haut. puis elle retombe. et la chute finit toujours par lui écorcher les genoux. la prise qui se serre autour de l'épaule de la blonde, et ses yeux qui se lèvent, trouvent les iris bruns d'emeraude. « ça va, ça vient. c'est jamais très stable avec moi. » le faux et le vrai qui s'emmêlent, yerim se dévoile à couvert, la carapace qui raconte une autre histoire, mais le ressenti, il est réel. elle est seule, l'a toujours été, et ça lui pèse. lèvres pincées, doigts serrés autour de son propre verre vidé, elle hausse les épaules, force un sourire qu'elle veut rassurant. « c'est mon quotidien. si ça doit changer... ça changera. » et si ça doit rester comme tel, elle fera avec. elle a toujours fait ainsi jusque là. « et toi alors, parle moi plutôt de toi. tu venais voir alia pour une raison en particulier ? » elle préfère faire ça, yerim. plutôt que de continuer à mentir, elle préfère détourner les regards, dévier vers la gemme, victime de ses mythes et autres histoires.
(c) ekolta



can't you see me
Crumbled sand castle, who’s a liar ? Dancing fire at the end of the world Can’t you hear it ? My voice searching for you Once again I’m left alone » s a v e   m e
Eden Klein
Eden Klein






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15638-eden-klein-o-kim-jisoo
Surnom : deni, angel
Âge : 24
Origines : coréennes & américaines
Occupation : écrivain & modèle photo
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : toujours
Situation Amoureuse : fraîchement divorcée
Orientation sexuelle : pansexuelle
lies and fairy tales ((yeri)) Blackpink-stay-02

☆ moodboard ☆
(( from the darkside to the brightside ))

love is a danger
of a different kind
to take you away
and leave you far behind

☆ ☆ ☆

lies and fairy tales ((yeri)) Tumblr_psbp0k1PLv1xz5lmko2_500 lies and fairy tales ((yeri)) Blue210
( @bimbandboozled & @cosmouvs)
" angels descending, bring from above, echoes of mercy, whispers of love. " - fanny j. crosby
lies and fairy tales ((yeri)) 582015ef435288e8a5839f5a1fb5bc40adb69bf1
  • ASPCA
lies and fairy tales ((yeri)) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : elysian
Messages : 889
Faceclaim : jisoo kim
Crédits : olympia (av) ; magma (sign)
Inscription : 23/10/2019
Multicomptes : me myself & I
Nombre de mots par RP : 200/700 mots
Fréquence de RP : moyenne
Fréquence de SMS : très régulière
Carbon Burst
lies and fairy tales ((yeri)) IlS4Rd8l_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Dim 8 Déc - 3:44
le breuvage qui noie les lèvres dans un sourcil curieusement arqué. une certaine déception qui vient lui pincer le cœur. yeri, c'est la ténacité déconcertante. l'entêtement et la persévérance qui sautent aux yeux. le regard gorgé d'amertume, une fragilité émouvante qui se fond derrière les mots qu'elle arbore avec une insouciance presque déroutante. elle joue, la blonde. et peut-être qu'au final, elle en a conscience, emeraude. que les faux dires se cachent derrière l'acariâtreté de la réalité. que la gaieté n'est qu'un masque pitoyablement arboré pour tromper le monde. alors la tatouée esquive à son tour. hoche la tête et hausse les épaules sans ciller. « je voulais juste voir comment elle allait. je ne suis jamais sereine avec elle, si elle se retrouve dans la merde, je sais qu'elle me le dirait pas, elle prétend toujours que tout va bien. » comme la poupée aux cheveux d'or, au final. em' ne peut s'empêcher de penser qu'elles s'assemblent bien, toutes les deux, qu'elles doivent apporter grand l'une à l'autre. « ça se passe bien d'ailleurs, votre cohabitation ? avec ali' j'aurais pété les plombs y'a le temps. » elle sourit légèrement. on la cerne difficilement, alisha. derrière la froideur de ses mots,  et l'indifférence cinglante qu'elle arbore comme une arme de protection. pourtant, l'affection que la tatouée lui porte est pure, et très abondante. elle la porte comme un joyau chéri dans son cœur. une petite sœur au final qu'elle essaye tant bien que mal de protéger, malgré leurs retrouvailles toutes fraîches. et yeri se fraye à son tour une place de plus en plus vaste dans le cœur de la tatouée.

@yeri bae  

Spoiler:
 



┗ angel on fire  ┛
ஃ I used to be a darling starlet like a centerpiece, had the whole world wrapped around my ring.I flew too closely to the sun that's setting in the east, and now I'm melting from my wings ஃ
Yeri Bae
Yeri Bae






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t15999-yerim-bae-o-jung-jin-sol https://www.disjointedsocieties.com/t16047-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16045-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16046-yeri-bae https://www.disjointedsocieties.com/t16050-yeri-bae-pensine#853192
Surnom : yeri
Âge : 22
Origines : le pays du matin calme, sud coréenne, paraît-il que son père venait de jeju, sa mère... personne ne sait.
Occupation : (( et que fais-tu yerim, quand les dos sont tournés et que tombe la nuit )) pick pocket, vide les poches des autres pour remplir les siennes, pille sans scrupules ni remords les riches, les pauvres, les gamins et les vieilles. et comme ça suffit pas toujours, que parfois les sacs sont fermés et les poches cousues, la poupée use de ses charmes et de ce que la nature clémente lui a offert, à défaut d'être riche, yeri elle est belle. prostituée, préfère se définir comme fleur de lys, l'innocence qui une fois cueillie se flétrit.
Lieu de résidence : le queens avec alisha
A New York depuis : au moins onze ans, le reste demeure flou
Situation Amoureuse : célibataire et trop instable pour s'attacher, l'esprit libre et aventurier.
Orientation sexuelle : hétérosexuelle, la gamine se laisse séduire par les regards de braise que les hommes lui prêtent, quand bien même ceux-ci ne suffisent jamais à la (re)tenir en laisse.
(( moodboardplaylist ))

lies and fairy tales ((yeri)) 9b9176443bf1282a4c87ba1a72d5b2e7 lies and fairy tales ((yeri)) 715237a03401e26562b8ccf76d12d992 lies and fairy tales ((yeri)) 77c2e5c57b78e480b26d277d809d2cdb
moonchild you shine

gamine incomplète, sa vie commence à douze ans, premiers souvenirs aux allures de pièce de théâtre macabre ; le décor, sa chambre, les acteurs, elle, sa "mère", une mare de sang. ; blocage psychologique, mémoire en veille, elle considère ce jour comme le premier jour de sa vie ; les rôles se confondent dans sa pièce de théâtre, et la poupée fait le deuil de l'assassin de son père, qui fut la victime d'une future recrue de gang ; sa mère est en réalité donc celle qui l'a rendue orpheline, mais également sa victime : supposée prochaine sur la liste pour ne laisser aucune trace, la gamine s'est débattu et a fini par fracasser le crâne de la femme contre un recoin de son propre lit ; de ses douze à ses dix huit ans elle a été baladée de famille d'accueil en famille d'accueil à travers la ville ; elle a finalement pris la fuite quand le père de sa dernière famille a commencé à abuser d'elle régulièrement ; elle est pickpocket, prostituée, et très bonne manipulatrice, vendant une image d'enfant sage et sans histoire avec des mensonges qu'elle sort comme elle respire ; se rêve danseuse, rêve qu'elle pense inatteignable, s'imagine condamnée à passer à côté de sa vie (( danseuse de rue )) le jour, étoile sous l'astre solaire, lune à la recherche de son soleil ; elle suit toujours des thérapies pour tenter de retrouver la mémoire ; est relativement douce avec les quelques personnes qu'elle a laissé s'approcher d'elle, mais craint constamment d'abaisser ses barrières par crainte d'être blessée ; à 18 ans, son premier boulot était celui de téléphone rose : quand d'autres font les baristas au starbucks, elle séduit avec sa voix.
she felt like sunshine in the cold winter
lies and fairy tales ((yeri)) VbQFpqXS_o
  • Aucune association
lies and fairy tales ((yeri)) VEo0rLeU_o
RPs : 0
Pseudo : everdosis
Messages : 2513
Faceclaim : jung jin sol (( jinsoul ))
Crédits : everdosis
Inscription : 26/10/2019
Multicomptes : //
Nombre de mots par RP : aléatoire, adaptatif
Fréquence de RP : assez régulière, dispo (2/3)
Fréquence de SMS : quotidienne
Young Idiot
lies and fairy tales ((yeri)) HVmgDqjG_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Mer 18 Déc - 4:48

LIES AND FAIRY TALES

On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte, et l'on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère.


immobile, la gosse esquisse un sourire fin, suit la trajectoire du carmin qui se perd dans le verre tendu à la gemme délicate. perdue dans ses mensonges, perdue dans les contes et autres mythes qu'elle raconte, yerim enchaîne un nouvel acte, foule le plancher de son salon comme celui d'une pièce de théâtre. et au fond, peut-être que c'est pour ça qu'elle s'entend si bien avec alisha. chacune à leur manière, elles préfèrent enterrer leurs tristes vérités sous une couche épaisse de sourires factices. mais le cœur de pierre n'en est pas un, et yeri, elle hoche la tête, attendrie presque par l'apparente inquiétude qu'affiche emeraude. « je te contredirais bien, mais tu n'as pas tort. » l'intrépide se tasse contre les coussins, où ses mèches décolorées s'étalent, éparses, puis elle croise les bras, prunelles noires qui dévient vers la tatouée. « elle va bien. je crois. » yeri elle sait jamais tant si alisha, comme elle, ne laisse pas apparaître uniquement ce qu'elle veut voir, à l'égal de ce qu'elle fait elle. à la fois si différentes et similaires. complémentaires. « ça va. c'est encore récent, on prend nos marques, mais avec alia on se connaît depuis quelques années maintenant alors c'est pas comme si on était deux inconnues. » tout est question de rythme, elles s'apprivoisent. savoir quand prendre sa douche pour ne pas empiéter sur le timing de l'autre dans la salle de bain. savoir être discrètes quand l'autre dort, l'une tard le soir, l'autre tôt le matin. « si l'une des deux devait péter les plombs, ça serait elle je pense. » yeri l'instable, n'aligne jamais correctement deux pas, jamais la même partition à suivre du jour au lendemain. et curieusement, alisha, elle s'adapte. « si tu veux t'as qu'à rester jusqu'à ce qu'elle rentre ce soir. je commande des pizzas, t'auras l'occasion d'admirer le bonheur réel dans ses yeux quand elle verra les boites. » elle propose, elle offre, la gosse. preuve tangible du fait que la gemme n'est pas qu'un pion, pas qu'un objet malléable au gré de ses mensonges. et c'est bien ce qui l'inquiète, la gosse. parce qu'elle sait qu'à trop tirer sur la corde, on tire, et un jour ça pète. ne laissant plus que des morceaux.

(c) ekolta


Spoiler:
 



can't you see me
Crumbled sand castle, who’s a liar ? Dancing fire at the end of the world Can’t you hear it ? My voice searching for you Once again I’m left alone » s a v e   m e
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum