AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €
-25%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
44.99 € 59.99 €
Voir le deal


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Nov - 12:27
Encore une conversation téléphonique qui se termine mal, avec Constance. Elle avait commencé par une mise en colère de Massimiliano, pour se terminer par une vive douleur, dans le cœur. La fureur du Bugatti l'avait mit dans un état de haine avancée. Il a tapé du poing dans le mur, deux fois, il a balayé son bureau, d'un revers du bras, aussi. Tout ça à cause des photos de la belle blonde, au lit avec un autre homme. Tout les noms de hiboux y était passés. Chienne. Salope. Pute. Un joli florilège poétique. Mais finalement Mass il a ressentit une pointe dans le cœur, comme la lame d'un couteau, qui s'enfonce dans son muscle cardiaque. La douleur s'était éparpillé, jusque dans son épaule.
Il porte la main à sa poitrine, chaque inspiration lui déclenche une douleur aiguë dans le palpitant, ça lui coupe même la parole, le téléphone tombe de ses mains. Il recule, son dos cogne contre sa bibliothèque, dans un fracas et il tombe à genoux. C'est insoutenable, ce sentiment d'étouffement.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Nov - 12:40
Pute, salope, chienne, des mots tellement tendre dés le matin. Quand on y pense , on peut croire que ça vient d'une personne qui ne nous aime pas, qui nous méprise ou autre. Mais non, là ça vient de l'homme que j'aime , le père de cet enfant qui est en train de grandir en moi. Les larmes qui coulent sur mon visage alors que j'ai mon sac entre mes mains prenant la voiture. J'aurais dû rentrer chez moi et pleurer sur mon sort, c'est sûrement ce que j'aurais fait en temps normal. Mais le silence de Mass venait encore plus m'inquiéter. Le silence au téléphone, je n'entendais plus rien et c'était en train de me stresser encore plus. Je roulais beaucoup trop vite, j'aurais pu avoir un accident mais je m'en fichais. Entre temps j'avais appelé les pompiers en disant que j'avais perdu le contact avec mon petit ami au téléphone. J'avais peur pour Mass même s'il venait de me traiter de tout les noms, que je venais de lui dire que c'était fini entre nous. Trop d'émotions, mon coeur qui se serrait encore plus, la douleur était là. Je montais jusqu'à son bureau encore plus rapide et toute essoufflé je le retrouvais à genoux sur le sol. " Mass..." Je me précipitais vers lui en tremblant. " Qu'est-ce qui se passe? Parle moi..." Je me sentais coupable de son mal-être, je ne savais pas du tout quoi dire ou encore quoi faire.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Nov - 15:44
La colère qu'avait ressentit Massimiliano en voyant les photos, n'était rien comparé à la rage qu'il avait ressentit, quand Constance avait nié les faits. Le Bugatti avait les preuves sous les yeux et elle continuait de dire qu'elle n'avait rien fait. La facilité, c'était de gueuler et de la menacer de faire la même chose. A quoi bon devenir un homme bien et respectueux, si elle, elle ne faisait aucun effort de son côté ? Mais ce n'était pas la première crise de colère de Mass, il fallait bien qu'un de ces quatre, son palpitant peine à suivre. C'était maintenant. Il porte la main à son cœur, il ressent une pointe dedans, ça lui paralyse presque le bras, le temps d'un instant, il s'écroule à genoux par terre. Pas moins de quelques instant après, il aperçoit sa jolie blonde arriver. Elle avait du rouler en voiture comme une dingue. Sa respiration est extrêmement difficile, il suffoque presque. La douleur lui donne l'impression d'avoir reçu un coup de poignard dans le muscle cardiaque, comme si on lui serrait le cœur, ça brûle. Il a la bouche entrouverte, il hyperventile, avant de finalement se mettre a transpirer à grosses gouttes. Il attrape le bras de Constance, avant de lui faire un signe d’appeler les secours, sans savoir que c'est déjà fait.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Nov - 16:09
Rouler vite n'était pas une spécialité pour moi, normalement je faisais attention surtout depuis que j'étais enceinte. Combien de fois j'avais hurlé contre Mass quand il roulait trop vite. Mais là ça concernait Mass, cet homme qui était le père de ma petite princesse grandissant dans mon ventre et pourtant c'était le même homme qui m'avait dit des mots qui m'avait brisé, oui j'avais mal au coeur depuis. Mais je devais l'aider et j'étais surtout inquiète. J'arrivais assez vite dans son bureau, il était là sur le sol ne sachant pas du tout quoi faire. La panique commençait à m'envahir encore plus vite. J'attrapais sa main et mon téléphone. " Les secours arrivent, donc je t'interdis de m'abandonner tu m'entends. Tiens bon ils arrivent. " Je tremblais, mon souffle était saccadé en passant une main sur la joue de Mass. " Je suis désolé, je ne voulais pas dire que c'était fini entre nous. J'étais en colère mais s'il te plaît reste avec moi. " Je restais assise sur le sol en le regardant alors que les pompiers arrivaient dans la pièce et sans comprendre on me demandait de me mettre sur le côté, un des pompiers me prenait même en charge car je faisais une crise de panique, ma respiration beaucoup trop lente et vu mon état de santé se n'était pas bon. Et là j'entendais les pompiers dirent qu'il était en train de faire une crise cardiaque, non c'était impossible, les larmes coulaient à nouveau sur mon visage.Je ne voulais pas perdre Mass et surtout à cause de ses photos. J'allais devoir comprendre pourquoi il avait reçu ça, envoyé par qui et surtout pour quel raison. J'allais mener mon enquête, qui cherchait à nous détruire.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Nov - 18:29
Il est a genoux par terre, Massimiliano, il se tient le cœur. Constance est là et les secours sont prévenus, il ne reste plus qu'à les attendre. Une attente qui semble durer une éternité, pour le Bugatti, en souffrance. Quand les secours arrivent finalement, c'est un réel soulagement d'être enfin prit en charge. Une crise cardiaque. Il est rapidement transporté en urgence à l’hôpital. Il se fait emmener dans une chambre, en soin intensif dans un premier temps. On l’endort, le temps que l’oxygénation de son cerveau se stabilise à nouveau et que son cœur se calme et reprenne un rythme normal. Les médecins, ils expliquent à Constance. Les crises et excès de colère trop fréquente et violente fragilise le cœur et augmente les risques d’infarctus et d'AVC. Mass peut avoir des visites, il va se réveiller d'une minute à l'autre.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 3 Nov - 18:49
L'attente était tellement longue, j'avais été mise sous monitoring pour surveiller le rythme cardiaque du bébé car mon stress était monté trop rapidement. Au bout d'une bonne heure j'allais mieux et j'étais assise sur une chaise près du lit de Mass. Les larmes avaient fini par cesser, j'avais ses photos entre mes mains que j'avais fait imprimer pour mieux voir, comprendre d'où ça se venait et surtout pourquoi. Qui avait bien put envoyer ça à Mass et surtout quand je regardais les photos, oui, on aurait vraiment dit que c'était moi, je me reconnaissais, c'était ça le pire. Il me fallait des heures, ce calme total dans cette chambre, les médecins m'avaient expliquer ce qui était arrivé. Crise de colère beaucoup trop fréquente et violente, je me sentais tellement coupable, c'était de ma faute tout ça. Oui voilà, c'est exactement ce que j'étais en train de penser, s'il avait fait une crise cardiaque c'était à cause de ses photos. Je restais assise jusqu'à voir Mass se réveiller, relevant le regard vers lui restant assise, oui j'avais eu peur de le perdre. N'importe qu'elle femme se serait lever pour l'embrasser, le rassurer mais pas moi. C'était le contraire, je restais assise me sentant encore plus mal, les bras croiser sans le quitter du regard.Je voulais voir ce qu'il allait bien pouvoir dire pour se défendre ou m'attaquer. Je n'arrivais pas à oublier les mots qu'il m'avait dits. Je venais lui dire doucement. " Tu as fait une crise cardiaque à cause de ta crise de colère. " Oui j'étais un peu froide et mal à l'aise, cette envie de fuir, mais je devais vérifier qu'il allait bien. Oui mon coeur était brisé en cet instant.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum