AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Deal du moment : -31%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
449 €


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 15 Oct - 19:15

Madelyn ★ Mael
« Chef, j’ai besoin de l’unité criminelle. » Demandais-je à la radio que je porte à mon épaule, alors que juste avant je suis venu donner l’ordre à mon équipe de ne rien toucher autours de nous. Il n’y avait rien à faire de plus pour pouvoir sauver la vie d’une personne qui semble avoir eu l’envie de se la prendre, les ambulanciers n’ont rien pu faire. Alors pourquoi je viens de demander la présence d’un criminologue ? Tout simplement parce que, si les apparences montrent un suicide, certains détails me laissent à penser qu’il s’agit tout simplement d’un meurtre déguisé en suicide. « On continue les vérifications, il faut qu’on soit sûr que l’incendie ne soit pas en train de se propager dans les murs. » Lieutenant depuis plusieurs années, ce n’est pas la première intervention que je fais dans ce rôle, les indications que je donne, je les connais sur le bout des doigts. Né d’un père pompier décédé en service, tout aurait pu laisser penser que jamais j’aurais voulu suivre ses traces et c’est pourtant ce que j’ai fait. Amoureux et attiré par le métier de soldat du feu, j’ai fini par intégrer les pompiers de New-York, gravir tout doucement les échelons pour en arriver où j’en suis aujourd’hui.

« Lieutenant, une consultante en criminologie est là. » Ce sont les mots que je suis en train d’entendre à la radio, alors que je continue de tenir la caméra thermique dans mes mains, terminant de m’assurer qu’aucun feu n’est en train de couver derrière les murs de cet appartement. Cette intervention n’a rien de banal, bien qu’elle ne soit pas une première, en temps normal, après vérification, mon équipe serait déjà en train de remballer le matériel, si on ne serait pas déjà parti des lieux en direction de la caserne. Une voix féminine est venue me sortir de ma concentration, une voix que j’ai déjà pu entendre avant, sans pour autant réussir à remettre un prénom immédiatement. Quelques secondes supplémentaires, pour passer la caméra thermique que je tiens, à l’un de mes hommes, pour qu’il se charge de terminer le travail et me voilà opérationnel pour pleinement répondre à cette personne que j’ai moi-même faite venir. « Lieutenant Philips, j’ai … » Surprise ! Je ne m’attendais pas à  la revoir un jour, New-York c’est grand, très grand et même si j’ai du faire appel à ses services une fois lors d’une intervention, je n’ai jamais pensé recroiser  son chemin un jour. « Hum … Maddie Sylverster ? » C’est avec une hésitation dans la voix que je viens de lui parler, si je suis sûr de son nom de famille, rien n’est certain pour son prénom.

@Madelyn Sylvester


Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mar 22 Oct - 7:11

Madelyn ★ Mael
C'est exactement pour cette raison que ça n'a pas marché avec James, mon ex-mari. Mon boulot passe avant tout. Même quand on me dérange alors que je ne suis pas censée travailler pour aider la police et la brigade de pompiers sur une affaire de suicide troublante. Et je ne conteste même pas, quand on m'appelle et qu'on me demande si je suis de service. Non, je ne suis pas de service. Mais est-ce que j'ai quand même envie d'y aller ? Oui. La réponse était aussi oui quand j'étais avec James, la seule différence, c'était que j'hésitais un peu avant de répondre. Maintenant que je vis seule, que je n'ai de comptes à rendre à personne, je n'hésite même plus. Lorsque j'arrive sur les lieux, on m'accompagne au bon étage. Cet appartement serait en train de tomber en ruine si la brigade du feu n'était pas intervenue. Mais qu'est-ce qui a bien pu se passer ici ? « Hum … Maddie Sylverster ? » Je souris et je reconnais Mael Philips. Nous avons déjà travaillé ensemble sur quelques cas, il y a un petit moment maintenant. Je crois que j'étais encore mariée la dernière fois que nous nous sommes croisés : cela date d'il y a un peu plus de six mois maintenant. "Quelle mémoire lieutenant Philips !", que je lui dis en riant un peu alors que je tends ma main vers lui afin de le saluer. Je regarde autour de moi en grimaçant, "Suicide ?" Je plisse les yeux pour essayer de mieux voir, mais je ne comprends pas trop pourquoi on m'a fait venir. "Ca n'est pas vraiment pour ce genre d'affaire que la NYPD me demande de l'aide" Peut-être qu'il pourra m'aider à y voir plus clair. Je présume qu'ils ont un doute sur la nature de la mort de la personne présente dans cet appartement, mais de là à appeler la crimino ?





Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum