AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
109 €

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Oct - 18:26
Jamais t'avais laissé qui que ce soit d'te dire de fermer ta gueule.
Tu tiques quand elle commence à t'titiller un peu trop.
D'habitude tu cognes jamais les meufs, mais elle, elle sera l'exception à la règle parce qu'elle l'aura bien cherché. Mais elle pourrait porter plainte.
Elle pourrait lancer toute une armée à ta recherche pour t'faire payer d'avoir osé déformé son visage plastique.
« Viens j't'attends pour que tu m'obliges à fermer ma gueule. » rire nerveux, t'es là à prendre sur toi, avec toutes ces odeurs qui t'refilent la nausée. Tiens t'aimerais gerber dans sa boutique rien que pour la faire chier.

« Mais garde le ton fric, masturbe toi avec j'en ai rien à foutre de ton fric ma pauvre, si tu savais, ça m'a apporté que du malheur d'avoir du fric, crois-moi ça t'arrivera aussi un jour et quand tu seras tombée d'ton palace, tu regretteras de ne pas m'avoir comme connaissance. » mots qui résonnent dans le magasin, mauvaise, tu t'rapproches dangereusement d'elle, un peu trop rapidement, faisant exprès de faire tomber deux trois trucs sur ton passage.
À lui faire perdre des centaines de dollars.

Et rien que pour l'emmerder encore plus, tes lèvres sont venues se coller sur les siennes, pour lui rouler une pelle. Pas qu'tu sois attirée par les filles, mais là, c'est vraiment pour la foutre en rogne encore plus.
« Dis-toi qu'tu viens d'être bécotée par une sans abris qui réponds au doux nom de Lux Dumas. Famille héritière d'Hermès cette marque de produits de luxe. » et tu t'es écartée d'elle, sourire de vainqueur aux lèvres.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Oct - 22:46
Quand j’pense que je pourrais être déjà dans mon bain chaud, à siroter mon verre de vin tout en écoutant une musique relaxante. Oh ouais, j’vois déjà la vue magnifique de New-York illuminée. Je suis transportée loin d’ici, dans un cadre beaucoup plus serein que celui-là. Mais ta voix nasillarde revient à l’assaut. Coup de mitraillette dans mes oreilles sensibles. Vulgarité palpitante pour une riche tenue à la politesse. Me masturber avec mon fric, image étrange qui traverse mon esprit déséquilibré. Et dans tout ce vacarme, tu fais allusion à ton passé, à l’argent que tu sembles avoir côtoyé. Mon intérêt renaît alors pour toi. Encore plus lorsque tu viens à ma rencontre tout en bousculant des étagères fragiles sur ton passage. Mollo la girafe. « J’compte pas perdre tout ce que mes ancêtres ont bâti, je suis solide et plus sérieuse que je ne le laisse paraître » Les mains qui s’accrochent au rebord de l’établi recouvert de maquillage, je suis coincée. L’impact est pour bientôt et j’veux pas voir ça, j’veux pas voir ton poing s’approcher alors je clos les yeux, mais rien de violent ne vient, au contraire. Une pression sur mes lèvres se fait ressentir et ta langue force la barrière que ces deux dernières forment. Les paupières toujours fermées, je te laisse me goûter sans réellement y mettre de fougue. Non, j’reste passive. J’pourrais même dire que j’savoure et que j’aime ça, mais j’dois me l’interdire. Pas toi, non, tout sauf toi. Alors quand le baiser se termine par ta volonté, le dégoût envahit ma frimousse. Ma langue sort de sa cavité et je crache. « D’un, c’était absolument dégueulasse, je me retiens de gerber » C’est faux, j’ai adoré et j’aurais bien continué. « De deux, et moi j’suis la descendante cachée de la Reine d’Angleterre non ? » Elle est invraisemblable ton histoire. Si j’étais une Dumas, j’traînerais pas dans ces guenilles et je ne vivrais pas sous un pont. « Tu devrais te faire soigner pour ta mythomanie et tes comportements impulsifs. T’as de la chance d’être tombé sur moi, mais pas sûr qu’une autre meuf accepte ta bouche pourrie. Bref, tu veux que je te ramène à ta maison ? Merde, t’en as pas c’est vrai .. »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Oct - 22:59
T'as jamais été attirée par les meufs. T'essaie d'te convaincre intérieurement que t'as seulement fait ça pour la faire fulminer, réagir, et n'empêche, c'est plutôt bien réussi. T'en serais presque fière. Puis elle te repousse pas, réponds plus ou moins à ce baiser. Ça t'laisse quand même de marbre. Quand elle crache, t'as ce sourire presque sadique sur tes lèvres, tu effleures du bout de ton pouce ces dernières, déçue qu'elle ne veuille pas te croire.

« Il t'faut quoi pour me croire ? T'es bouchée ou quoi ? » tu t'frottes les yeux, blasée par son attitude de princesse pourrie gâtée. Tu sors de ta poche de pantalon le portable volé y'a de ça quelques mois maintenant, accès à internet tout ça, grâce à un faux nom et qu'une autre personne paie le forfait tant qu'elle s'en rend pas compte. Tu tapes ton prénom et nom de famille sur le moteur de recherche et tu tombes sur des photos de toi, aux côtés de ta famille, les Dumas.

« Et ça c'est quoi ? Un photomontage peut-être ? » bon, elle pourrait penser que oui, mais la photo est authentique. Et si elle décide de chercher une Lux Dumas, elle verrait qu'il s'agit bien de toi. « Tu sais quoi, tu m'gonfles, avec tes phrases de pimbêche, à essayer d'me piquer gratuitement. Me crois pas si tu veux pas, j'vais t'laisser tranquille. » tu la bouscules un peu, et tu commences par lui tourner le dos pour t'barrer. Mais tu t'sens pas franchement bien, parce que ça fait plusieurs jours que t'as rien mangé. Manquerait plus que tu t'écroules pour qu'elle appelle les flics pour se débarrasser de toi.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 2 Oct - 23:37
Viol buccal. J’en reviens toujours pas. T’as osé m’embrasser, moi, la poupée plastique que tu juges absolument toute refaite. Cet effort monstre que ça a dû te coûter. Tu dois être exténuée, lessivée, aux portes de la mort. À moins que toute cette haine ne camoufle autre chose ? Et si t’étais folle de moi depuis le début ? Et si ta tentative de vol raté était calculée pour me côtoyer par la suite ? Bingo, je t’ai démasqué. T’es une de mes fans. Pour cette histoire d’héritage, je reste perplexe jusqu’à preuve du contraire. « Non, l’ouïe est impeccable, c’est la faute à ma méfiance » Toujours avoir le dernier mot. N’empêche que t’as ravivé mon penchant pour les femmes, moi qui croyais que ce n’était que passager, j’ai plus qu’apprécié ce baiser de la haine. Damn, on dirait que tu tiens vraiment à rétablir la vérité sur ton compte, mais pourquoi ? Ton téléphone d’un autre siècle de sorti, j’ai droit à une preuve dégotée sur Google Images. « J’en sais rien Lulu » Familiarité mal placée. J’ai dû mal à y croire, mets-toi à ma place. T’as vu ta dégaine ? Tu devrais être aussi apprêtée que moi si du sang Dumas coulait dans tes veines de sorcière. C'est vrai quoi, ils s’en sortent bien l’empire Hermès, très bien même. « J’ai été fabriqué pour faire mal, ne m’en veux pas » Fabriquer ouais, comme un robot mixeur dans une usine. Me bousculant, tu prends la fuite et je comprends, je suis soûlante quand je le désire. Mais rapidement, tu titubes, t’appuies à un stand comme si tu allais t’évanouir. T’as de ces talents d’actrice toi. Tiens, prends l’Oscar. « Hey, ça va ? » Tant pis si je me fais berner, c’est plutôt sympa d’avoir du répondant pour une fois. À tâtons, je me rapproche de toi et te contourne pour avoir un visuel de ta tronche « T’es enceinte ou quoi ? J’voulais pas provoquer une fausse-couche hein, j’suis pas une tueuse de bébé »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 3 Oct - 12:32
Tu veux pas d'sa pitié, tu veux pas qu'elle te voit comme ça, juste parce que t'as pas mangé depuis quelques jours. T'as pourtant vécu bien pire que ça, parfois à revenir à ton lieu de squat avec quelques bleus sur la tronche, parce que sometimes, les flics ils sont pas toujours sympas avec les sans abris. Parce que ce sont des pourris surtout.
Manquerait plus que la pimbêche de service te prenne en pitié.
Tu veux pas d'ça, plutôt crever, mais ton ventre commence à crier famine et t'as pas vraiment d'autres solutions sous la main que d'lui demander si elle aurait pas à truc à bouffer à te refiler.

Tu manques d'te rétamer par terre, te rattrapant de justesse, et derrière toi, la brune elle continue de causer, comme si t'en avais quelque chose à foutre, qu'elle soit le mal incarné ou tu ne sais quoi, t'entends plus trop c'qu'elle te dit vu que ça commence à tourner autour de toi.
Puis tu l'as pas entendue se rapprocher. Elle se tient là devant toi, -faussement- inquiète ? Comme si elle en avait quelque chose à foutre de toi.

« T'es vraiment conne, d'où tu vois que j'suis enceinte, comme si j'allais infliger une vie de merde à un bébé. Tire toi, j'ai pas besoin d'ta pitié à deux balles. » tu lui souffles alors que son visage est trop proche du tien. « C'est rien, j'ai juste pas mangé depuis longtemps, j'imagine que tu n'sais pas c'que ça fait d'faire la manche pendant des heures dans l'froid parfois et de ne rien recevoir même si on crève la dalle. »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 3 Oct - 15:23
Crève pas ici. Je veux pas de ça comme pub pour mon empire. Pas de gros titres dans les journaux avec « Une SDF et riche héritière d’une marque de luxe décède étrangement dans une boutique Millenial Cosmetics ». Tiens sur tes deux échasses la géante. J’te croyais plus résistante que ça, mais il faut croire que ma langue bien pendue t’a mis dans le mal. Ou alors t’es venue le ventre plein de vodka et ça veut ressortir. Dernière hypothèse, t’es en cloque et ta crevette fait des siennes. Ouais, ça doit être un truc dans l’genre. Un bon à rien à dû t’engrosser et tu gères mal les premiers mois. Beurk, en plus de me contredire, tu me souffles à la gueule et ok, ça me fait déguerpir de ta trajectoire. « Bah non, parce que mes parents m’ont donné un bel avenir, comme les tiens d'ailleurs, mais apparemment tu le refuses pour faire ta rebelle à la con » Franchement, si j’étais une Dumas, mon estomac digérerait un putain de repas. Tu te plains alors que tu pourrais être une des femmes les plus enviées au monde. T’es paradoxale. Sérieusement, c’est quoi ton problème avec ta famille ? « J’éprouve aucune pitié pour toi, juste de l’humanité. Un truc comme ça. Ou de la compassion, même si je n’ai jamais eu la dalle au point de m’évanouir, enfin si, quand j’étais dans une phase anorexique » FERME TA BOUCHE ASTRID. Je dois te saouler plus qu’autre chose, mais je suis une pipelette, qu’importe la situation. « Je te paie un sandwich ? Un sachet de chips ? Un bon Macdo ? Comme ça on sera quitte tu vois .. » Dis pas non, c’est si gentiment proposé. Et puis ça nous permettrait d’enterrer la hache de guerre. Perso, ça m’aiderait également qu'on se réconcilie afin de retrouver le sommeil.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 3 Oct - 17:10
« Tu veux savoir pourquoi je refuse cet héritage ? Si j'te le dis, si je t'en parles, j'suis sûre que tu voudras m'fuir toi aussi, m'ignorer comme si j'avais la peste. Tu crois vraiment que j'ai choisi ça parce que j'en avais envie ?! » tu lui hurlerais presque dessus si t'étais pas autant affamée. Elle t'énerve tout comme elle t'attire, dans l'sens que tu pourrais peut-être trouver en elle une aide, celle dont tu as besoin depuis si longtemps.
Deux ans à traîner dans les rues, ça a du bon, comme ça a de la dangerosité. Et ça, cette conne, elle arrive pas à l'comprendre.
Tout lui sourit, tout lui réussit.
Toi, tu vis un enfer sur Terre depuis quatre ans, mais les deux dernières années ont été les pires pour toi.

« Tant mieux si t'éprouves aucune pitié pour moi, c'est pas c'que je veux de toute façon... » tu soupires, tu t'redresses un peu plus, et tu la fixes intensément cette pimbêche au cœur de pierre... Mais pas tant que ça finalement, un peu surprise qu'elle te demande si tu veux qu'elle te paie un McDo ou autre...

« Quittes ? En quoi on sera quittes ? J'fais que te menacer depuis le premier jour où on s'est croisées et toi tu veux m'offrir à bouffer ? Vraiment ? Eh mais t'es tordue comme meuf en fait. » tu souris, un vrai sourire cette fois, amusée par son comportement avec toi.
« Ouais d'accord, j'veux bien, et après on fait chacune notre vie de notre côté, deal ? » comme ça t'auras pas à t'attacher à sa fausse bonté, ou vraie, t'en sais rien.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 3 Oct - 22:53
M’donne pas l’eau à la bouche pour rien. Soit t’es prête à cracher le morceau, soit non. J’aurais pas dû foutre les pieds dans un territoire aussi miné. Tes conflits familiaux, ce ne sont pas mes oignons. Damn, t’es bien bonne, mais bien chiante aussi. J’dois être prudente, marcher sur des oeufs et peut-être que je pourrais me faufiler plus paisiblement dans mes draps en soie dès ce soir. Pour le moment, je lutte contre une affamée non vaccinée contre la rage et c’est pas facile. « Bon, nous ne sommes pas encore assez intimes pour que tu me causes de ta vie privée t’façon » Zen, j’arrête de te titiller là-dessus et je mènerais sûrement mon enquête toute seule pour le découvrir. Après tout, toi aussi t’as plongé ton pif de drogué dans mes affaires. Oh ouais, qui vit dans la rue est accro pour moi. Les raccourcis, c’est ma came, disons que c’est moins nocif pour la santé que la poudre. Je ne me reconnais plus, je me transcende pour éviter le pire. J’arrondis les angles pour qu’on puisse dialoguer plus calmement et ça semble fonctionner. Ça fonctionne tellement que tu parviens même à me faire rire avec ton franc-parler de la street. « Marché conclu vieille peau » Ma main délicate attrapant la tienne, je la serre pour sceller notre deal. « Laisse-moi juste rappeler la peureuse qui bosse ici pour qu’elle ferme correctement la boutique » Les yeux qui se lèvent vers le plafond aveuglant, je gueule pour ramener la brebis dans l’enclos afin qu’elle fasse son job habituel. « C’est bon, allons-y ma groupie » Éclatant de rire, je récupère mon sac à la caisse et t’accompagne vers la sortie pour aller te remplir la panse grâce à mon pognon. « Je n’ai pas mangé dans un fast-food depuis un loooong moment, il n’y a toujours pas de couverts là-dedans non ? »
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 4 Oct - 15:33
« On sera pas intimes, j'te le garantis, j'serais trop une mauvaise fréquentation pour toi. » tu ricanes, t'arrives à t'redresser correctement, à marcher sans que ta tête ne continue de tourner, même si les odeurs sont beaucoup trop fortes pour toi. Ça t'rappelle les odeurs de parfums que tu sentais quand ton père t'emmenait dans vos boutiques, et franchement ce ne sont pas de bons souvenirs. Il te tannait les oreilles pour t'faire comprendre que quand tu reprendras le flambeau, tout ça t'appartiendrait. Et toi, t'en voulait pas d'cet avenir pourri.

« Vieille peau ? J'suis sûre d'être plus jeune que toi, pimbêche. » tu soupires, lui serre la main aussi, étonnée d'ailleurs qu'elle ait voulu te toucher. Ça t'fait marrer de l'imaginer se dire que rien qu'en te touchant elle ait pu choper ta pauvreté, mais tu t'laves tous les jours, même si parfois c'est un peu galère pour avoir de l'eau chaude. Quand elle te surnomme groupie, tu répliques même pas, t'en as pas vraiment la force, t'as plus faim qu'autre chose faut bien l'avouer.
« Tu viens d'quelle époque pour croire qu'ils ont pas de couverts dans les fast-food, depuis quand t'as pas foutu ton nez dehors ? Tu manges et tu bois quoi à longueur de journée à part du caviar et du champagne ? »

Tu lèves les yeux au ciel, il fait déjà nuit dehors et légèrement frais, t'as envie d'un repas chaud, genre une soupe qui te tienne bien au ventre pour passer l'reste de la nuit dans ta petite tente Quechua. Tout c'que tu espères, c'est qu'tes affaires ont pas été volées, normalement non, c'est des gars bien les autres squatteurs, mais on ne sait jamais.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 4 Oct - 17:46
Parle à ma main, ma tête est malade. Ça ne tient qu’à toi qu’on devienne intime. J’suis open comme nana, surtout depuis que j’connais un peu mieux tes origines. T’as de l’ADN qui coûte cher Lux, ça m’intéresse ça. Enfin, si tu me dis bien évidemment la vérité. Ouais, je suis persuadée qu’il se cache encore une princesse au fond de toi. Tu me donnerais même l’envie de me battre pour la retrouver et la ramener du pays du refoulement. « T’as pas tort, mais la rue semble t’abîmer vitesse grand V » Utiliser des produits de luxe et avoir une hygiène de vie plus correcte te rajeunirait davantage. J’dis ça, j’dis rien. J’oublie pas que t’as remballé mon offre d’échantillons. Tant pis pour toi, c’est déjà un pas énorme que tu me serres la paluche et que tu acceptes de manger un bout en ma présence. La planète est aussi choquée que le jour où un mec à poser ses gros pieds sur la Lune quoi. Nous échappant enfin de la vitrine lumineuse, j’émets ensuite des pronostics sur le ‘restaurant’ populaire où je t’ai convié. « Arrête de te moquer de moi, les gens du peuple mangent avec les doigts, surtout dans ce type d’établissements » Tête de snobinarde coincée du cul, je continue de marteler le sol de ce long corridor de bitume pour rejoindre le Mac Donald’s le plus proche. « Je me pose tout de même une question Mademoiselle DU-MAS, pourquoi tu n’as pas fait une autre carrière opposée à celle de tes parents ? T’aurais pu faire n’importe quoi, mais ne pas finir à la rue .. T’avais envie de te confronter à la misère ? T’es un enfant illégitime ou un truc du genre ? » Je n'imagine qu’une énorme déception pour t’avoir conduite à couper les ponts et traverser l’Atlantique .. Bref, on va devenir intime tu vois, tu vas rien sentir venir j'te dis.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum