AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -15%
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch ...
Voir le deal
196.29 €
Le Deal du moment : -69%
Abonnement annuel à Cdiscount à ...
Voir le deal
9 €


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 28 Sep - 0:29
La villa de son ami, et frère de cœur, Mass L-C Bugatti arrachait toujours un petit sifflement d’émerveillement à Arthur. Malgré sa propre fortune, ce dernier avait préféré investir dans un nombre conséquent d’immeubles et appartements à travers le monde, louant certains, revendant d’autres, ou laissant quelques autres à disposition pour ses déplacements, ses amis ou sa famille – occasionnellement pour ces derniers. Cependant, aujourd’hui, il ne s’était pas trop attardé à admirer l’architecture de l’habitat du Golden Boy. Il avait plus urgent, comme parler au propriétaire des lieux.

Les derniers événements avaient été un peu trop mouvementés pour le jeune homme. Sauf qu’Arthur ne s’inquiétait que pour une partie, encore étranger des derniers malheurs en date qui avaient fracassé les portes de la vie de ce frère. A ce jour, Arthur savait pour l’attaque contre le frère, la tumultueuse histoire avec Constance – et les complications liées à cette dernière – ainsi que cette affaire d’enfant caché et illégitime. De Villiers sentait qu’à tout instant Mass allait commettre l’impair en trop et il craignait. Aussi, inconsciemment, il repensait au suicide de sa femme. Depuis, il craignait Arthur de ne pas avoir été assez attentif, de ne pas avoir été assez présent pour ses proches et ses amis, et qu’ils allaient disparaître du jour au lendemain en attentant à leur vie. Un traumatisme profondément imprégné en lui, dont il ne pourrait pas se débarrasser avant de longues années – voire jamais.

Et voilà qu’il sonne, attendant avec impatience de voir cet ami de toujours, tumultueux gamin, bagarreur adolescent et adulte déconnant.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 29 Sep - 12:21
Ces derniers temps, le bonheur est timide, pour le Bugatti. Beaucoup d'horreurs, beaucoup de malheurs en ce moment. Mass, il broie du noir, il aurait bien besoin de se changer les idées, il y a encore des petites lueurs de lumières, dans la pénombre, heureusement. Il est solide, l'italien, il ne lâche rien, il s'accroche au bonheur, aussi faible soit-il. Il est rentré de l’hôpital, il y a peut de temps. Il se remet tout doucement de son agression et de son viol. Il est toujours un peu honteux et humilié, les cicatrices sont toujours là et elles resteront sur son corps un moment. Mais Constance arrive à en faire abstraction et elle le désire toujours autant, c'est une bonne nouvelle. Et puis, il y a ce bébé, qui illumine doucement l'avenir, même si Mass a eu du mal à l'accepter.
Il traîne dans sa villa, seul, en robe de chambre, en préparant le repas. Il entend la sonnerie de la porte d’entrée. Il n'attend personne normalement, ça doit être sa jolie blonde, qui vient le voir par surprise. Mass se dirige finalement vers la porte, pour l'ouvrir. Non, ce n'est pas sa parisienne, c'est son meilleur ami. "Arthur !", qu'il s'exclame, heureux de voir le visage de celui qu'il considère comme un frère. Il ferme son peignoir rapidement, pour se cacher, inutile de faire endurer les cicatrices de son agression, à son ami proche. Arthur n'a pas besoin de voir la cicatrice, qui forme le mot "pute", sur son bas ventre, fait avec un tesson de bouteille en verre et graver dans la peau du Bugatti. C'est suffisamment humiliant comme ça. Il se décale doucement, avec un sourire chaleureux. "Entre, je t'en pris", qu'il lui dit, en lui tapant dans la main, suivit d'une accolade. Ça lui fait du bien, de voir son frère de cœur, il en avait besoin. Il referme la porte, derrière lui. Son sourire s’élargie en lui proposant, « Je t’offre l’apéro ? », en se dirigeant vers le salon et les canapés. Boire un verre avec Arthur, ce sera vraiment bénéfique, pour Massimiliano, il a besoin de se détendre, de se confier, de penser à autre chose.

@Arthur De Villiers


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum