AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
30% sur les abonnements PlayStation Plus & ...
Voir le deal
41.99 €


Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 18 Sep - 21:22
Cravate ou pas cravate ? Cette question, pourtant si simple, me paraissait être le plus grand dilemme du monde. Première fois de ma vie que je ressentais ça. Ce stress, cette envie de bien faire. Celle d’être un mec bien, ne serait-ce que pour une soirée. Juste cette nuit, je rangerais le costume de bad boy au placard. Et je me laisserais guider par mon instinct. Celui qui me disait de bien te traiter, de faire de ce rendez vous quelque chose de magique. J’avais tout prévu, rien laissé au hasard. Une réservation dans un grand restaurant, une table VIP à part, rien que toi, moi et quelques chandelles. Bref, le comble du romantisme. Du coup, peut-être que la cravate ferait trop. Ouais, autant y aller avec le premier bouton de la chemise ouvert. Prenant le bouquet de roses, je filais chez toi, t’attendant en bas, appuyé contre la limousine. Quasiment 20h. J’étais dans les temps. Plus qu’à attendre que tu sortes. Ce que tu tardais pas à faire et, honnêtement ? J’avais pas de mots. Alors, à la place, t’avais le droit à un sourire en coin. « Je pensais pas que c’était possible d’être à ce point attiré par une femme ». Et, avec cet aveu, le bouquet et un baiser sur la joue. Pour que tu sois sûre qu’aucune femme au monde ne t’arrivait à la cheville. « Allez viens, je t’emmène quelque part de spécial ». En tout cas, à mes yeux. Il s’agissait d’une table sur le toit d’un restaurant. Quelque part où on allait souvent avec mon père quand j’étais gosse et que je pleurais la mort de ma mère. Une fois par an, toujours le même jour. Et, aujourd’hui, c’était avec toi que j’y allais. C’était ta main que je guidais vers cette table spéciale, vers la vue magnifique de New York. Vers un passé que je chérissais, mais que j'aurais préféré différent.

@Livia Lucchese heaart
Julian De Villiers
Julian De Villiers






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t9094-livia-lucchese-o-courtney-eaton-23-07 https://www.disjointedsocieties.com/t9159-livia-lucchese#422147 https://www.disjointedsocieties.com/t9362-livia-lucchese https://www.disjointedsocieties.com/t9216-livia-prisonniere
Surnom : Jules
Âge : 29
Origines : françaises et brésiliennes
Occupation : journaliste et rédacteur à NYNews
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : sa naissance
Situation Amoureuse : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) Q74vnljU_o
  • Red Harvest Cross
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : cyntoune
Messages : 6316
Faceclaim : Nicolas Simoes
Crédits : MORPHINE.
Inscription : 30/06/2019
Multicomptes : J. Warren Cooper (Higginson)
Nombre de mots par RP : 300 à 1000 mots.
Fréquence de RP : le plus possible, environ 4 jours sur 7
Fréquence de SMS : tous les jours pour les sms
Ticket to Heaven
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Jeu 19 Sep - 21:20
Tu avais hésité. Et si Renzo avait raison sur ton compte? Trop naïve, trop pure, trop innocente? Et si, plutôt que de t'entêter à vouloir lui prouver le contraire, tu n'adhérais pas à sa vision, pour une fois? Tu te regardais dans le miroir, prête à tout foutre en l'air. Hier, tu avais passé des heures à te préparer, à trouver la robe parfaite que tu porterais, à te maquiller. Tu t'étais lavé les cheveux exprès pour que l'odeur fraîche de shampoing vienne titiller les narines de celui que tu tenterais d'impressionner par toute cette préparation, qui n'en aurait pourtant pas l'air d'une. Tout ça, pour rien. Tout ça, pour te faire dire qu'il ne pourrait le faire. Sur le coup, tu t'en étais voulu d'avoir été si naïve. Tu t'étais écrasée devant la télévision, un pot de glace en mains, pour te morfondre devant la télévision. Bah ouais. Jusqu'à ce que tu répètes le même scénario le lendemain, prête à te faire lâcher à la dernière minute de nouveau. Tu avais toujours une deuxième, puis une troisième, et même une centième chance à offrir à ceux qui semblaient prêts à se repentir. Tu sors, les cheveux bouclés tombant sur tes épaules nues. Une robe élégante, d'un rouge vif et éclatant, te couvre le corps en s'ouvrant au milieu de la jambe pour dévoiler cette dernière. À la vue d'Ilhan, un sourire timide se dessine sur tes lèvres, alors qu'il te complimente. Tu as presque déjà oublié qu'il t'a « foutu un vent » la veille. « Tu es pas mal aussi... » Il t'embrasse sur la joue et tu souris de plus belle, comme une vraie idiote, alors que tu découvres un bouquet de roses. Il se débrouille bien, le p'tit... « C'est pour moi? Oh! Elles sont magnifiques. Merci, Ilh. » À ton tour de l'embrasser sur la joue, rayonnante. Vous traversez quelques rues en voiture qui vous mène jusqu'à une vue magnifique, splendide, qui te laisse bouche-bée. Tu en as fait, des restaurants, mais jamais tu n'es venue ici. L'intimité que vous offrait l'emplacement de la table et la vue... Waouh. Tu prends place, faisant face au jeune homme. « Tu ne m'avais pas dit que tu avais autant de goût. »

@Ilhan Eastwood
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Jeu 19 Sep - 22:10
« Il y a beaucoup de choses que je t’ai pas dit ». L’air malin, le sourire taquin. Le regard qui te quittait pas, peu importait la serveuse qui venait déposer les menus. Comme promis, j’étais tout à toi ce soir. Même si une partie de moi pouvait pas s’empêchait de penser à Carter. Comment se sentait-elle ? Tiendrait-elle le coup ce soir ? Elle était vraiment pas bien hier. Non, fallait que j’arrête, que je divague pas. Ce soir je me consacrais à Livia. Personne d’autre. « Prends ce que tu veux » que je lui disais tandis que la serveuse revenait et qu’on commandait. Encore une fois, même pas un regard pour elle. « Bon j’sais que c’est pas le plus grand restaurant de Manhattan mais je tenais vraiment à t’emmener là. Et pour tout te dire, t’es la seule femme que j’ai emmenée ici ». Tout simplement car il n’y en avait pas d’autres. Mais c’était trop tôt pour t’avouer ça. En plus, j’étais clairement pas prêt. Je voulais fonder un truc solide, pas me presser. Et ce rendez vous était la première pierre de ce que je bâtissais avec toi. A voir si le chantier s’achèvera un jour. « Du coup j’espère que t’es pas déçue ». Ma plus grande crainte. Faire foirer le date. Te donner une mauvaise image de moi, de ce qu’on pourrait être. « Je suis vraiment désolé pour hier, Livia » que je disais plus sérieusement, joignant ma main à la tienne sur la table. J’avais pas oublié ta déception, comptant bien me faire pardonner. Gentleman jusqu’au bout.

@Livia Lucchese désolée c'est pas top In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) 3597273990
Julian De Villiers
Julian De Villiers






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t9094-livia-lucchese-o-courtney-eaton-23-07 https://www.disjointedsocieties.com/t9159-livia-lucchese#422147 https://www.disjointedsocieties.com/t9362-livia-lucchese https://www.disjointedsocieties.com/t9216-livia-prisonniere
Surnom : Jules
Âge : 29
Origines : françaises et brésiliennes
Occupation : journaliste et rédacteur à NYNews
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : sa naissance
Situation Amoureuse : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) Q74vnljU_o
  • Red Harvest Cross
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : cyntoune
Messages : 6316
Faceclaim : Nicolas Simoes
Crédits : MORPHINE.
Inscription : 30/06/2019
Multicomptes : J. Warren Cooper (Higginson)
Nombre de mots par RP : 300 à 1000 mots.
Fréquence de RP : le plus possible, environ 4 jours sur 7
Fréquence de SMS : tous les jours pour les sms
Ticket to Heaven
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 20 Sep - 16:59
« Comme quoi? » Tu es curieuse, Livia. Peut-être un peu trop. Il ne te doit rien, Ilhan. Surtout pas des confidences. La nuit tombe sur tes épaules nues et est parsemée de lumières artificielles. Pourtant, c'est la lune qui illumine son regard, dans lequel tu te perds de longues secondes. C'est en te surprenant toi-même à le contempler que tu reviens à toi, bien qu'incapable de ne pas l'admirer. La serveuse fit quelques allers-retours entre votre table, les autres tables et la cuisine, prenant votre commande au passage. « Je dois être spéciale, dans ce cas. » Tu blaguais, évidemment. Tu ne te croyais pas particulièrement spéciale, pas à ses yeux, pas aux yeux d'un homme de sa trempe, d'un homme qui en avait vu bien d'autres passer. Pourtant, tu aimerais y croire, si bien que tu t'en convaincs un peu, au fond de toi, secrètement. « C'est magnifique, Ilhan. Comment est-ce que je pourrais être déçue? J'ai les deux plus belles vues de Manhattan devant moi... » C'est vraiment bidon, mais tu le penses vraiment. Tes joues se rosissent une nouvelle fois, ce que tu essaies de cacher en penchant la tête vers vos doigts qui s'entrelacent sur la table. Tu penses à vos sms de la veille, alors qu'il se trouvait chez son amie et... tes joues prennent encore plus de couleur. Tu les sens brûler sur ton visage. Merde. « Tu n'as pas à l'être. Tu avais une bonne raison. J'étais déçue, car j'avais passé la journée à me préparer pour être jolie et que j'avais hâte de te voir. » Raison ridicule d'être déçue, ça aurait pu être bien pire. « Je suis contente de te voir. Tu as entendu parler de cet endroit comment? »

@Ilhan Eastwood
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Sep - 18:02
« Comme à quel point j’ai hâte de te retirer cette robe ». Jamais sérieux. J’étais pas du genre à faire de grandes déclarations. Je préférais l’humour à l’émotion. La provocation à l’obéissance. Le sexe à l’amour. Et, pourtant, avec toi j’étais prêt à faire une entorse à mes règles. La discussion continuait, naturelle. Sans accroc, sans gêne. Tu blaguais en disant être spéciale et, pour toute réponse, t’avais un sourire. Parce que j’avais pas blagué de mon côté. Tu l’étais vraiment. « C’est moi ou t’essayes de me séduire ? » que je demandais, sourire taquin, avant de me reprendre, « t’as pas besoin, je suis déjà sous le charme ». L’aveu qui me faisait un peu peur. Peut-être que tu le prendrais comme un truc banal, quelque chose que je sortais à toutes les femmes. Ou peut être que tu comprendrais à quel point j’étais sincère, que je disais ça qu’à toi, pas à un numéro. Puis je finissais par m’excuser pour hier soir et tu décidais d’être honnête avec moi, de m’avouer que t’avais été déçue. « T’es sortie quand même du coup ? » Simple question. Mais la crainte que t’aies flirté avec d’autres mecs en étant aussi belle me rongeait de l’intérieur. Instinctivement, ma main retrouvait sa place initiale tandis que je perdais mon sourire. Et, comme si ça suffisait pas, tu me questionnais sur cet endroit. Devais-je t’en parler ? Une partie de moi le voulait, vraiment. Mais l’autre me hurlait de pas faire confiance trop vite, d’apprendre de mes relations passées. « C’est mon père qui m’emmenait ici » que je répondais finalement, décidant d’en révéler un peu sans trop en dire. Pas la peine que tu saches qu’il était mort. Décédé par ma faute. Et que ça faisait douze ans que le souvenir de ce jour m’écorchait le cœur chaque soir.

@Livia Lucchese
Julian De Villiers
Julian De Villiers






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t9094-livia-lucchese-o-courtney-eaton-23-07 https://www.disjointedsocieties.com/t9159-livia-lucchese#422147 https://www.disjointedsocieties.com/t9362-livia-lucchese https://www.disjointedsocieties.com/t9216-livia-prisonniere
Surnom : Jules
Âge : 29
Origines : françaises et brésiliennes
Occupation : journaliste et rédacteur à NYNews
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : sa naissance
Situation Amoureuse : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) Q74vnljU_o
  • Red Harvest Cross
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : cyntoune
Messages : 6316
Faceclaim : Nicolas Simoes
Crédits : MORPHINE.
Inscription : 30/06/2019
Multicomptes : J. Warren Cooper (Higginson)
Nombre de mots par RP : 300 à 1000 mots.
Fréquence de RP : le plus possible, environ 4 jours sur 7
Fréquence de SMS : tous les jours pour les sms
Ticket to Heaven
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Ven 20 Sep - 19:18
Un rire surpris s'échappe d'entre tes lèvres au même moment où il te fait cette remarque pour le moins... déplacée. Tes yeux fuient vers les autres clients, à la recherche d'un regard sur vous, de quelqu'un qui aurait entendu, mais avec l'éloignement de la table par rapport aux autres et l'intimité qu'elle vous offre, tu en viens à la conclusion que personne n'a pu entendre pareil commentaire de la bouche d'Ilhan. « Commençons par manger, coquin! » Tu lui souris, tandis que tu sens son regard sur toi, un regard qui ne te quitte presque pas et qui se veut agréable, réconfortant, intéressé. « Je croyais au moins être subtile. » Tu ne fais que ça : sourire. Parce que tu te sens bien en sa présence. Ce n'était pas le cas, au début, lorsque ta mère et son oncle vous ont présenté, vous forçant presque à vous marier sur place. Le malaise que ça avait créé... « Sous le charme? Tu dois dire ça à toutes les filles. » Tu tentais de te montrer détachée, mais l'étais-tu vraiment? Tu sens soudainement ses doigts quitter les tiens et vois son sourire disparaître dans ses traits tirés par une expression de... ? De quoi, exactement? Tu fronces les sourcils, attrapant le verre de vin que la serveuse a déposé devant toi pour le siroter doucement, avant de le reposer sur la table. « Non. Je me suis démaquillée et j'ai pris un bain. Je croyais te l'avoir dit, hier? » Tu n'aurais pas été d'agréable compagnie, de toute manière, si tu avais décidé de sortir. Pourquoi cela semblait-il le déranger? C'était lui, qui avait repoussé votre rendez-vous après tout, non? « Et vous ne venez plus ici? » Tes pieds s'enroulent sur eux-mêmes sous la table, alors que ta main revient prendre sa place au bord de la table, près des ustensiles.

@Ilhan Eastwood
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 20 Sep - 19:43
« C’est pas ce repas qui comblera mon appétit ». Le sourire fier affiché sur mon visage montrait bien que je me lassais pas de ces allusions. C’était beaucoup trop drôle de te voir regarder à droite, à gauche pour vérifier que personne ne nous entendait. T’avais peut être l’impression que je moquais de toi mais, la vérité, c’était que tu m’apaisais. Avec toi, j’étais plus tranquille. Comme si tu dissipais quasiment tous mes doutes. « Peut être que je dis ça à toutes les filles. Mais peut être aussi que je suis sincère qu’avec toi ». Petit jeu de séduction qui s’installait. Ce qui était pas pour me déplaire. Au contraire. J’adorais séduire, surtout que c’était toi. Puis ma bonne humeur qui s’en allait à l’idée que d’autres mecs aient pu te voir dans cette tenue. Mais tu me rassurais, et un petit sourire naissait sur mon visage. « Tu sais les mensonges font partie de ce monde. Mais toi je te crois, je voulais juste m’en assurer » que je répondais avant que t’abordes le sujet sensible. Papa. Le gosse en moi me hurlait de me taire, qu’en parler me ferait que du mal. Pourtant, j’avais l’impression que tu comprendrais. Et si elle finissait par voir le monstre ? me questionnait une petite voix dans ma tête, avec, en prime, l’image de mon père ensanglanté sur la route. Son sang sur mes mains. Son regard qui s’éteignait. « Il est mort » que je lâchais abruptement pour mettre fin à ses images qui faisaient pleurer mon cœur. « Ecrasé ». Le ton qui se baisse. « Par ma faute ». Et la voix qui se brise, le regard qui se baisse et la honte qui m’envahit tandis que la serveuse venait déposer les plats devant nous.

@Livia Lucchese
Julian De Villiers
Julian De Villiers






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t9094-livia-lucchese-o-courtney-eaton-23-07 https://www.disjointedsocieties.com/t9159-livia-lucchese#422147 https://www.disjointedsocieties.com/t9362-livia-lucchese https://www.disjointedsocieties.com/t9216-livia-prisonniere
Surnom : Jules
Âge : 29
Origines : françaises et brésiliennes
Occupation : journaliste et rédacteur à NYNews
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : sa naissance
Situation Amoureuse : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) Q74vnljU_o
  • Red Harvest Cross
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : cyntoune
Messages : 6316
Faceclaim : Nicolas Simoes
Crédits : MORPHINE.
Inscription : 30/06/2019
Multicomptes : J. Warren Cooper (Higginson)
Nombre de mots par RP : 300 à 1000 mots.
Fréquence de RP : le plus possible, environ 4 jours sur 7
Fréquence de SMS : tous les jours pour les sms
Ticket to Heaven
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 23 Sep - 20:34

Un rire cristallin s’échappe d’entre tes lèvres colorées d’une rouge vif, mais tu arbores aussitôt une expression faussement offusquée. « Ilhan! Ne dis pas de bêtises. » Tu sais qu’il le pense, d’une certaine manière. Tu sais qu’il a envie de toi, comme tu as envie de lui et ce désir ne t’a pas quittée depuis le jour où il t’a avoué le sien et où tu l’as rejoint chez lui. Un feu bouillonne en toi, que tu tentes de contenir au mieux, ce qui n’est pas chose facile. « Quel charmeur... » Tu n’appréciais pas tant l’aveu selon lequel il « disait ça à toutes les filles », même si tu savais pertinemment que c’était la réalité et que tu ne pourrais rien y faire. Ilhan était un très bel homme, charmant et charmeur, avec des atouts indéniables qui en feraient craquer plus d’une. Toi y compris, tu commençais à tomber pour lui. Mais le jeu de séduction prend fin lorsque tu mets le doigt accidentellement sur un sujet sensible. Mal à l’aise d’être fautive et d’avoir provoqué cette réaction du jeune homme, tu figes un instant sur ta chaise, choquée par ses paroles. Écrasé, par ma faute. Le choc passé, la serveuse te sort de ta transe lorsqu’elle dépose les plats devant vos visages consternés et tristes. Ça n’avait plus rien d’une joyeuse conversation. Tu lances furtivement un regard à la serveuse, qui s’éloigne aussitôt, tandis que ta main glisse sur la table, du côté opposé, pour l’inviter à y déposer sa main, de nouveau. Ta voix douce et calme fend l’air. « Je ne peux pas me prononcer, je n’y étais pas.. mais je crois que tu es injuste avec toi-même, Ilh. En quoi est-ce que la mort de ton père serait de ta faute? » Une fois sa main dans la tienne, tu caresses la paume de sa main du bout de tes doigts, cherchant son regard fuyant. Les plats attendront et refroidiront, tu t’en fous. C’est lui qui compte. « Ça fait longtemps, que ce sentiment de culpabilité te pèse sur les épaules? »

@Ilhan Eastwood
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 23 Sep - 21:25
On jouait ce jeu de séduction et, rien que pour ton sourire, j'aurais pu continuer une éternité. Tu sais, ce sourire qui illuminait ton visage, qui me mettait des papillons dans le ventre ? Et puis ton rire qui résonnait jusqu'à mes oreilles et me donnait envie de t'accompagner. En fait, avec toi, j'oubliais tout le reste. Mais fallait croire que le destin voulait pas que je sois heureux, même l'espace d'un instant. Parce que tu venais à me poser cette question. Et le cœur qui se brisait dans ma poitrine témoignait aussitôt de la douleur que m'infligeait ce souvenir. Un passé pas encore oublié. Un passé que je confrontais souvent dans mes cauchemars. Dis moi, Livia, est-ce que tu t'en étais déjà voulue à un tel point que t'avais pensé que la mort serait trop douce pour toi ? Peut-être que si je te demandais ça, tu comprendrais que la mort de mon père était vraiment de ma faute. Mes yeux se déposaient sur ta main qui caressait la mienne, fuyant ton regard. « Si tu savais le monstre que j'étais, tu serais pas à table avec moi Livia ». Non, t'aurais même refusé de me parler, tu m'aurais pas laissé toucher ton corps. Et t'aurais sûrement pas touché le mien. Puis venait ta deuxième question. Machinalement, mon regard se posait sur le tien. « C'est pas la peine de parler de ça, j'te jure ça va ». Tentative minable de changer de sujet. Je tentais même d'afficher un petit sourire pas très convaincant, de penser à autre chose pour pas que tu remarques la douleur dans mes yeux. « Toute manière j'préfère qu'on parle de toi. Je suppose que je dois pas être le premier mec à te draguer ». La douleur était encore là, mais le cœur se détendait peu à peu. En changeant de sujets et en me renseignant sur tes conquêtes, je faisais d'une pierre deux coups. J'étais peut-être pas ton premier, mais je comptais bien être le dernier.

@Livia Lucchese
Julian De Villiers
Julian De Villiers






Voir le profil de l'utilisateur https://www.disjointedsocieties.com/t9094-livia-lucchese-o-courtney-eaton-23-07 https://www.disjointedsocieties.com/t9159-livia-lucchese#422147 https://www.disjointedsocieties.com/t9362-livia-lucchese https://www.disjointedsocieties.com/t9216-livia-prisonniere
Surnom : Jules
Âge : 29
Origines : françaises et brésiliennes
Occupation : journaliste et rédacteur à NYNews
Lieu de résidence : manhattan
A New York depuis : sa naissance
Situation Amoureuse : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous.
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) Q74vnljU_o
  • Red Harvest Cross
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) 2StvcuH6_o
RPs : 0
Pseudo : cyntoune
Messages : 6316
Faceclaim : Nicolas Simoes
Crédits : MORPHINE.
Inscription : 30/06/2019
Multicomptes : J. Warren Cooper (Higginson)
Nombre de mots par RP : 300 à 1000 mots.
Fréquence de RP : le plus possible, environ 4 jours sur 7
Fréquence de SMS : tous les jours pour les sms
Ticket to Heaven
In you I find my worth, in you I find my identity (livhan) T96H27gU_o
01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Citoyen de NYC ✧
(#) Lun 23 Sep - 22:59
Regard fuyant, sourire absent. Incapable de pleinement saisir la complexité de son passé et ce qui pouvait tant l'affecter, les bons mots t'échappaient, ceux qui auraient pu apaiser plutôt que l'écraser. Tu craignais qu'il ne se referme sur lui-même, qu'il t'échappe, qu'il mette un fin à cette magnifique soirée qui avait si bien commencé. Tu n'étais jamais confrontée aux horreurs de la vie, Renzo t'empêchait d'y assister, préservant ta naïveté, ta pureté, ton innocence, comme il te le rappelait si bien. Il t'interdisait de d'expérimenter, de peur que tu ne te brûles ou ne te brises les ailes, alors que tout ce que tu demandais, c'était d'affronter la vie pour mieux t'en relever, lorsqu'il t'arriverait quelque chose d'horrible, lorsque tu serais seule pour l'affronter. « Je ne demande qu'à te connaître. Et tu ne peux pas affirmer que je ne serais pas là; tu ne peux pas savoir, si tu ne me dis rien. » Tu sentais bien qu'il voulait changer de sujet, se sauver de la confrontation avec toi et avec son passé. Tu hésitais à lui accorder cette faveur, ou à gratter un peu plus la plaie. Pourtant, en public et en plein date, ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour le confronter à ses démons, ceux qui semblaient toujours autant le hanter. Tes doigts caressent toujours la paume de sa main, un temps d'arrêt te permet de le regarder droit dans les yeux, un regard qui veut dire j'ai compris, mais tu n'en as pas fini avec moi, on reviendra là-dessus une autre fois. « On ne pourra pas toujours parler de moi, tu sais. », dis-tu dans un petit rictus, tentant du mieux que tu le pouvais de détendre l'atmosphère, pour le mieux de cette soirée, et pour l'apaiser un peu. Il était tendu... stressé, nerveux. Tu le voyais dans ses yeux, dans ses traits tirés, dans son corps arqué sur la chaise. « Pas le premier, non... mais le premier à autant m'intriguer. » S'il se la jouait mystérieux et ne s'étalait pas lorsque venait le temps de parler de lui, alors tu en ferais de même. « Tu crois que j'ai eu combien de petits copains? » La réponse était simple : que très peu, et ils s'étaient tous mystérieusement volatilisés, d'ailleurs. Mais il n'étaient pas nombreux.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)


Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum