AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les personnagesLes personnages  Idées avatarsIdées avatars  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
109 €
anipassion.com

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Aller en bas
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 25 Sep - 23:20
i fucked up and nothing’s gonna change that
@Milan O'Sullivan

À mon grand désespoir, je capitule. C’est grâce à ton fric que j’vais pouvoir m’en sortir alors j’ai pas l’droit de négocier. Je m’agenouille avec difficulté, mais je m’agenouille. Tant pis si nous sommes tous les deux zigouillés, je demanderais à ma soeur de prendre la relève pour Madelyn. Et je ferais en sorte qu’elle ne sache jamais de quelle façon et pourquoi nous avons été exécuté. « Ce sont nos deux têtes qui vont tomber, mais soit » J’voudrais pas te priver d’un pur instant d’adrénaline et de mon odeur de pisse si jamais ça tourne mal. « Merci » Regarde-nous, se câlinant et se rapprochant comme au bon vieux temps. Tu me fais la charité, tu prends soin de moi comme je l’ai toujours aimé et souhaité. J’sais pas si ça vaut le coup de se justifier sur cette proximité soudaine, mais j’en ai besoin. Je n’ai personne pour me confier et m’enlacer. Certes, j’pourrais bien évidemment me consoler sur la poitrine de ma meilleure amie, mais c’est auprès de toi que je suis venue. Le rhume de notre fille n’était qu’un prétexte, bien que je m’inquiéterais toujours pour elle. J’avais besoin de toi, de ta chaleur et de ton soutien. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure que tu tiens encore à moi. Pourquoi je combattrais ça alors que je suis en manque ? Je suis fatiguée. Lasse. Je dépose les armes et plaisante avec toi sans réfléchir aux conséquences. « T’as intérêt, j’voudrais pas qu’ils se mettent aussi à fantasmer sur sa vieille mère » Ta main sur ma bouche, une sensation lointaine qui réactive de vieux souvenirs. J’perds pieds dans ton salon, sur ton sofa, contre toi. Ton charme opère. Je me redresse, m’étire de quelques centimètres et oppose à une distance minuscule nos deux visages. « Tu voudrais m'embrasser ? » Prononciation ensorceleuse. Voix fébrile et chaude. Un appel à l’aide. Ma poitrine qui se presse sur ton torse, mes mains qui s’accrochent à ta charpente musclée, je capte le flux d’air qui filtre de tes lèvres.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Ven 4 Oct - 23:48
Je ne comptais absolument pas lâcher le morceau. Je ne compte pas la laisser y aller seule. Et puis c’est grâce à mon argent donc j’ai le droit de venir. Pour la protéger si jamais ça part en couille. Parce que ça peut être le cas. Ça peut très bien partir en couille. Et depuis le début de notre relation j’ai toujours pris soin de la protéger donc même si aujourd’hui on n’est plus ensemble, je continue de la protéger parce que je l’aime toujours et parce que c’est la mère de ma fille. « C’eat normal Gypsy, je prendrais toujours soin de toi... » Qu’importe ce qui a pu se passer entre nous deux. Cette fille je l’aime plus que tout et je serais prêt à tout pour elle. Prêt à tout pour me faire pardonner et pour l reconquérir. Alors forcément ce soir j’ai sauté sur l'occasion en acceptant sa proposition de venir chez moi. En soit je sais m’occuper de notre fille mais sa venue signifiait passer du temps ensemble et peut être sans se prendre la tête alors j’en ai profité. Et clairement c’est ce qui se passe. On est proche. Elle est à moitié allongé et colle à moi. Mes mains sont dans les siens. Je ne bouge pas. Je veux profiter de ce moment où on se prend pas la tête. On rigole même ensemble en parlant des futurs hommes que notre fille pourrait nous présenter quand elle sera en âge de le faire. Le plus tard possible ça m’arrangerait. Mais je sens qu’elle va faire tourner des têtes. « Ça sera une raison de plus pour faire de leur vie un enfer. » Si je pouvais faire fuir tous les mecs qui s’approche de Gypsy je le ferais volontiers. Mon regard se pose dans son regard et elle me demande si je voudrais l’embrasser. Je sens mon cœur s’emballer d’un coup. « J’ai jamais cessé de le vouloir. » Ma main se glisse sur sa joue pour glisser sur sa nuque, dans ses cheveux. J’approche nos visages encore un peu plus et je craque le premier pour pouvoir l’embrasser. Je sais que ça ne veut rien dire. Un moment de faiblesse. Je sais que je vais ramer plus que ça pour la récupérer et surtout récupérer sa confiance. Mais la je ne me pose pas de questions. Je l’embrasse et je profite.
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 5 Oct - 16:57
i fucked up and nothing’s gonna change that

J’sais pas si c’est malsain tout ça, que tu sois encore attaché à moi au point de te mêler de mes problèmes financiers. Nous sommes séparés, chacun son toit, chacun sa merde. Je me sens déjà redevable et surtout dans l’impossibilité de te rendre la pareille si jamais tu en avais le besoin. À quoi je pourrais te servir moi hein ? J’suis une bonne à rien. J’pourrais juste t’avoir 0,50 cents de réduction sur des tranches de jambon. C’est à chier comme aide. Ce qui est certain, c’est que l’ambiance est beaucoup plus détendue que d’habitude ce soir. J’capte ta chaleur contre toi et m’adoucis grâce à notre sujet de conversation : Madelyn. Madelyn est encore ce qui nous unit, ce qui nous fait un poil rechuter de temps à autre. Sans elle, soit on serait ensemble à vivre une vie paisible, soit on se serait peut-être dit hasta la vista pour de bon au cours de nos études. Peu importe, on ne saura jamais. Elle existe et j’ai bricolé avec, pour le meilleur et pour l’pire. « J’ai hâte de voir ça, j’vais prier pour pas crever avant » Si je ne rembourse pas le gang de Tyree, j’peux dire adieu à l’adolescence de notre fille. Putain, c’est là que je me rends compte à quel point je ne suis pas invincible et qu’on meurt à tout âge, de n’importe quelle façon. Mon coeur peut s’arrêter d’une seconde à une autre, peut-être même maintenant après ce que je t’ai demandé. Quelle couillonne. À quoi je joue ? À me foutre dans l’embarras ? Trop tard, on cède. Les lèvres s’assemblent tendrement. Elles se ventousent, se câlinent et se réapprivoisent longuement sur un fond sonore étrange : les news. Je m’embarque dans un chemin dangereux, alors je romps ce baiser dans un sursaut, passant ma langue sur ma lippe inférieure. « On devrait arrêter avant que ce soit trop tard et qu’on s’en morde les doigts .. » T'es pas d'accord ? Pense à ta meuf en plus.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Sam 5 Oct - 23:40

Ce qu'on partage à l'heure actuelle, ça m'avait terriblement manqué. Pour une fois, elle ne me rabaisse pas, elle ne m'en met pas plein la gueule. Ca change. Elle est calme. Elle est paisible et surtout elle est contre moi. Je suis littéralement aux anges, parce que ça me rappelle tellement de souvenirs. Des moments comme ça, on en a partagé tellement il y a quelques années. Mais maintenant, par ma faute, tout est terminé. Mais ce soir, elle a un moment de faiblesse, mais moi aussi. Je la laisse faire. Je laisse mes yeux la regarder et mes doigts parcourir son corps. Corps que je connais par coeur. Il n'a pas tant changé que ça depuis notre rupture. Elle est juste devenue plus femme encore, je sais pas. Mais j'aime sentir son corps contre le mien. Et je lui fais comprendre que je prendrais toujours soin d'elle. Je l'ai abandonné une fois, mais je ne le ferais pas une seconde fois. Je veux prendre soin d'elle, donc si je dois à la défendre quand on donnera l'argent au gang, je le ferais sans réfléchir. Si je dois prendre une balle, un coup de couteau ou me faire tabasser, pour la défendre, je le ferais sans hésiter. C'est comme ça que ça marche l'amour et clairement je l'aime toujours. Sinon j'aurais répondu non à sa question. Mais j'ai bel et bien dit que oui j'ai envie de l'embrasser encore et encore. Je n'attends pas de réponses de sa part et je vais l'embrasser. Je dépose mes lèvres sur les siennes et mon rythme cardiaque s'accélère dans ma poitrine. Depuis le temps que j'en rêve. Rien n'a changé. Il y a toujours ce truc entre nous, ce truc qui me rend dingue. Je profite de chaque secondes de ce baiser, jusqu'à ce qu'elle décide de le rompre pour me dire qu'on devrait peut être arrêter avant que ça soit trop tard. " Si tu veux... " Sauf que mon regard ne quitte pas le sien. Ma main ne quitte pas ses cheveux et surtout je ne me décolle pas de son corps. Parce que je sais d'avance que je ne me mordrais pas les doigts de faire une chose pareille.

@Gypsy Kavinsky
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 6 Oct - 22:13
i fucked up and nothing’s gonna change that

Docile, je suis aussi apprivoisée qu’une .. perruche. J’ai abandonné mes ressentiments pour cette soirée. Je suis lovée dans tes bras, là où plus rien ne semble exister. Plus de malheurs, plus de tracas. C’est une odeur de sécurité que je retrouve contre toi. De la nostalgie aussi. Je ne pense plus à rien, j’éloigne le pétrin dans lequel je me suis mis et l’autre homme qui me perturbe depuis qu’il est entré dans ma vie. Sous tes caresses, les chatouilles de tes doigts je fonds comme neige au soleil. On a eu un enfant ensemble, ce n'est pas un truc qu’on peut effacer du jour au lendemain. T’es son père, l’homme qui m’a fait donner la vie. Les sentiments ne pourront jamais disparaître pour de bon. Alors il suffit d’un moment d’égarement, qu’un événement nous lie et je succombe à mes faiblesses, à toi. Tes airs latinos, tes muscles, ta bienveillance, je perds pied et nous conduit à échanger un baiser langoureux sous ton canapé où tu dois aussi pécho ta copine officielle. C’est sale tout ça. Apeurée par ce naufrage qui nous entraîne sous la surface, je freine mon emballement. Arrête de me regarder comme ça, ça ne me facilite pas la tâche. « Ce n’est pas raisonnable, c’est pas aussi simple que ça » Je me comprends, je reste dans le vague, parce que je veux pas éclaircir le bordel dans ma tête. « Je vais rentrer, ça vaut mieux, surtout maintenant que je suis rassurée » Il est pourtant tard, très tard. Je préférerais vivement éviter une sortie, non pas que Manhattan me terrifie, mais mon quartier lui, il est moins accueillant que celui où tu vis. Tant pis, advienne que pourra non ? Parce que ça ferait quoi si je restais et que je venais littéralement sur toi pour continuer ce qu’on vient de démarrer ?  

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Dim 6 Oct - 22:40

L'embrasser, j'en rêvais depuis pas mal de temps en réalité. Et à sa question, je sous-entend, qu'elle en a potentiellement envie aussi. Qu'elle a aussi envie de m'embrasser alors je fais le premier pas pour pouvoir coller nos deux bouches ensemble et partager notre premier baiser depuis mon abandon et notre rupture. Ca fait un bien fou. Je ne cherche pas à aller plus loin. Juste l'embrasser ça me suffit en réalité. Elle est dans mes bras, contre moi. Je la serre contre moi, ne voulant absolument pas rompre ce contact, ce nouveau contact entre elle et moi. Mais elle décide d'y mettre fin. Quelque part je m'en doutais. Elle m'en veut toujours de l'avoir quitté. Et techniquement j'ai une copine. Et normalement je ne suis pas un mec infidèle, sauf quand il s'agit de Gypsy. Elle sera toujours ma faiblesse. On a un enfant ensemble. On sera à jamais lié. " Ca peut être simple pour une fois ce soir... " Que je finis par lui dire. Mais je ne lâche pas. Je la garde contre moi. Et quand elle me dit qu'elle ferait mieux d'y aller, je secoue la tête. Non il est hors de question que je la laisse repartir chez elle à cette heure-ci. A Manhattan, elle ne risque pas grand chose, mais à Brooklyn c'est différent. Elle va devoir prendre le métro et je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose. " Non tu restes. " Que je réponds du tac au tac. " Enfin... Il est tard et je te laisse pas rentrer... Je dors sur le canapé... " Que je finis par dire. Je la laisse prendre ma chambre et je resterai sur le canapé. Qu'importe. Je m'en fiche. Mais je ne vais pas la laisser dormir sur le canapé. " Et puis Madelyn sera contente de te voir demain matin... " Utiliser ma fille pour faire rester mon ex, c'est tellement malsain.

@Gypsy Kavinsky
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 7 Oct - 22:53
i fucked up and nothing’s gonna change that

J’veux pas que tu te fasses de fausses idées parce qu’on remet le couvert. J’sais pas non plus comment je réagirais demain matin quand je repenserais à ce qu’on aura fabriqué tous les deux. Est-ce que j’en aurais encore envie ou est-ce que je culpabiliserais ? Putain, j’savais qu’en me pointant ici j’allais déraper, je le savais et j’suis quand même venue. J’me déteste. C’est dans ce type de situation que j’aimerais disparaître à jamais. Je n’aime pas les choix, je n’aime pas ma vie. Elle n’a jamais été simple. Bordel, j’vais vendre tout ce que j’ai sur Ebay et prendre un billet d’avion pour Moscou. Là-bas, je ne serais plus que Gypsy Kavinsky, point barre. Rien d’autre. Je pourrais recommencer tout à zéro et oublier tous les dilemmes qui me préoccupent à cet instant. Impossible, je peux pas, j’aurais besoin de parler à Madelyn, de la toucher, d’entendre sa voix. En une journée, j’serais déjà en manque, à l’agonie. J’suis contrainte de rester ici, pour elle, pour ses grands-parents qu’elle aime malgré la relation conflictuelle que j’entretiens avec eux. Ce que je peux faire néanmoins, c’est quitter ton appartement et me cloîtrer chez moi pour éviter que notre stabilité de parents séparés ne s’effondre. « Je sais .. Elle dit que tes petits-déjeuners ne sont pas exceptionnels d’ailleurs » Petit tacle gratuit et je me relève péniblement en m’appuyant sur toi. « Tu me montres le chemin de ta chambre de roi ? » Je te tend ma main pour t’aider à ton tour à sortir de ton canap’ ultra confortable. Et ouais, t'as gagné, j'reste. « Si tu pouvais y amener mon sac également, en tant que gentleman tu vois .. » Promis, je n'ai aucune arrière-pensée en tête ..

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Lun 7 Oct - 23:47

Avec Gypsy, malgré les tacles qu'elle peut m'envoyer, on a réussit à établir une bonne relation de parents séparés. Après tout c'est plus facile comme ça. Pour Madelyn c'est mieux de voir ses deux parents bien s'entendre, plutôt que de le voir s'entretuer et se battre pour la garde. Je suis avocat, des cas de séparation et divorce avec enfants, j'en vois très souvent. Des fois ça se passe comme Gypsy et moi et des fois c'est tout le contraire. Et je ressens la peine de l'enfant. Je n'ai pas envie de ressentir ça pour ma fille. Donc entretenir une bonne relation avec mon ex c'est important. Et même si on a un peu dérapé et que l'envie de fortement dérapé est présente, ça ne changera rien. Je sais d'avance que ça ne représentera rien. Ca voudra juste dire qu'elle ressent toujours un petit quelque chose pour moi. Mais ça ne veut en aucun cas signifier qu'elle veut se remettre avec moi. Ce que j'ai fais est impardonnable. C'est à moi de me faire pardonner. " Et tu la crois ? Tu t'es jamais plains ou alors... tu m'as mentis toutes ces années. " Je souris amusé en la regardant. Ok je l'avoue, je ne suis pas le meilleur en cuisine, mais quand même mes petits déjeuner sont bien non ? Pour la peine, j'irais chercher les croissants et pain au chocolat demain matin. La blonde se relève du canapé, acceptant de rester dormir ici. J'attrape sa main pour me relever aussi et j'en profite pour coller mon corps au sien quelques secondes. " Suit moi princesse. " Je lui fais un clin d'oeil pour aller chercher son sac et me diriger vers ma chambre. Je dépose son sac sur mon lit pour ensuite me tourner vers elle. " Voilà... La salle de bain est juste à côté, enfin tu fais comme chez toi. " Mais avant de m'en aller, je vais à mon armoire pour retirer t-shirt et short et poser les vêtements dans mon armoire. Elle m'a vu plus dénudé que ça.

@Gypsy Kavinsky
Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 9 Oct - 15:05
i fucked up and nothing’s gonna change that

Le duel recommence. Madelyn sert d’intermédiaire à me protéger de ton charme fou. Une petite pique, rien de méchant, juste pour me rendre intéressante. J’voudrais être la meilleure cuisinière aux yeux de notre enfant, mais j’suis une catastrophe ambulante derrière les fourneaux. « L’amour fait parfois mentir oui » Un clin d’oeil taquin et je capitule pour passer la soirée ici. Franchement, je n'ai pas envie de me faire siffler ou de sortir ma bombe au poivre devant des hommes primitifs. La journée a été longue. J’pourrais m’endormir dans une rame de métro, ça craint. Olé, qu’est-ce que tu me fais toi ? Tu veux danser le tango en me plaquant contre toi ? Et ce surnom .. Tu es en mode séduction ou j’hallucine ? « Je n’ai rien d’une princesse » Yeux vers le ciel, je te suis jusqu’à ta tanière jamais aperçue. C’est cosy et chic, tout le contraire de ma chambre sur Brooklyn. Alors c'est dans ce lit que tu t’envoies en l’air avec ta nana et probablement d’autres ? J’dois dormir dans ces draaaaps ? J’avais la tête où lorsque j’ai accepté ton invitation ? Contre toi. Shit. « J’pense plutôt camper et roupiller sur le tapis là. En mode camping. » Me retournant, j’aperçois ton petit cul moulé dans ton boxer, sans rien d’autre sur le corps. « Tu me fais un strip-tease ou quoi ? » Souriante, mon pouce entre mes dents, je me rince bien l’oeil avant d’éjecter mes pompes de mes pieds. Premier soulagement. J’continue ensuite avec le chemisier, bouton par bouton, dévoilant alors mon décolleté entre les pans de mon haut « Bonne nuit alors .. » Ah non, je n'agirais pas, j’fais que t’aguicher, histoire de voir tes limites.

Anonymous
Invité






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
Invité ✧
(#) Mer 9 Oct - 16:16
Je la regarde en faisant l’homme choqué de ses propos quand elle me dit que l’amour fait parfois mentir. Oui c’est vrai mais de la a mentir sur mes talents de petit déjeuner j’en serais presque choqué. Et puis je suis sur que Madelyn kiffe mes petits déjeuner. Elle doit mentir à sa mère pour lui faire plaisir. Du moins j’espère hein. Je tire l langue à mon ex en rigolant. Du coup demain matin j’irais chercher le petit déjeuner dans la boulangerie en bas de la rue. Au moins ça sera bon et ça sera bien frais du matin. Je suis sur qu’elles vont toutes les deux apprécier. D’ailleurs ça sera la première fois qu’on partage un matin ensemble. Ça fera sûrement bizarre à ma fille. Mais elle sera heureuse. Elle est automatiquement heureuse des qu’on est tous les trois ensemble. Enfin j’ouvre le chemin à Gypsy pour lui montrer ma chambre et l’endroit où elle va dormir. « Pourquoi sur le tapis ? T’as peur de mon lit ? Les draps sont propres. » Surtout qu’elle sait que quand j’ai Madelyn je ne ramène personne chez moi. Non je n’ai pas envie que ma fille ait cette vision de moi. Je veux que son papa soit l’homme parfait. Enfin en attendant je me déshabille pour poser mes affaires dans mon armoire et attraper une couverture pour aller dormir sur le canapé. Je me retrouve en boxer face à mon ex et ça ne me gêne pas, bien au contraire. Si je peux la tenter. Elle a craqué une fois, pourquoi pas une deuxième fois. « Ose me dire que ça te dérange ? » Je souris en l regardant alors qu’elle s’attaque à son chemisier, bouton par bouton, son regard plonge dans le mien. « Et toi alors ? Tu veux me faire craquer ? » Sauf que moi ça risque de marcher. Je pose la couverture sur mon bureau, m’approchant de mon ex pour terminer moi même de retirer les boutons et écarter son chemisier afin d’avoir une vue sur le haut de son corps.
Contenu sponsorisé






01
ingame
02 zone libre
03
hors-jeu
(#)

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Revenir en haut
 Sujets similaires
-
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum